Aide et conseilspour récupérer ton ex !

Si le coeur vous en dit, racontez-nous votre histoire en détails
par Superminipitch
#1299333
il y a tout pleins d'exemples et contre exemples a ce genre de choses mais quand comment avez vous fait le deuil de votre ancienne relation ?
Justement, il est là le problème, je ne l'avais pas fait, ce deuil de mon ancien mariage, de mon ancienne vie de "famille idéale". Mon ex, lui, a avancé beaucoup plus vite que moi sur cela, et je pense que ça a créé un décalage: il essayait de sortir la tête de l'eau, et moi je l'enfonçais...forcément, à la longue, il n'en pouvait plus, et m'a quittée.

Vous n'imaginez pas comme je regrette de ne pas avoir écouté ses conseils: il me disait que je devais aller voir un psy, que je devais renouer avec mes passions, etc. Je ne l'ai pas écouté. MAIS POURQUOI?
Coucou, c'est Antoine ! Mon équipe et moi-même avons créé un test qui te permet de déterminer avec précision tes chances de reconquérir ton ex. Fais le test en cliquant sur le bouton ci-dessous !

J'accède au test

par Selmasultane
#1299346
Hello lili ,

pour répondre à ta question en ce qui concerne la définition de dépendance affective :

- je suis assez d'accord avec le fait que c'est un terme "à la mode" dans lequel on met tout et n'importe qui , d'autant que la frontière est mince entre l'amour et la dépendance affective (et oui quand on est quitté ça fait mal, pour plein de raisons, dépendance affective ou pas)

- d'autant que parfois on s'auto qualifie de dépendant affective, alors qu'on était juste dans une relation frustrante et qui en nous convenait pas (et donc forcément en demande de ce que l'autre n'était pas capable de donner, attentions, preuves d'amour)

-toutefois, je pense quand même que la dépendance affective existe ; je définirais ça comme le besoin (impérieux) de l'autre qui doit combler un manque et une lacune (voire plusieurs ) chez nous ; ce qui peut amener je pense à être attaché à l'autre comme "concept" ( objet ), outil plutôt que pour ce qu'il est lui. Etre amoureux de l'amour en quelque sorte . Bref l'autre devient une béquille , et quand la béquille se barre, on se casse la gueule (cf. la phrase récurrente des nouveaux arrivés sur ce forum "il était le centre de ma vie", "j'ai tout donné pour lui" )

Le livre "vaincre la dépendance affective" m'a pas mal éclairée sur le sujet ; Marcfitt le musclé avait mis le lien d'une BD aussi .

bon courage Lili
par Lili9
#1299349
Pour répondre à la question de marcfitt "comment avez-vous fait le deuil de votre relation passée?"
Et bien dans mon cas je l'ai fait je crois pendant ma dernière relation ce qui je l'accorde est complètement bancal et mauvais! Car alors que je vivais une histoire d'amour, en même temps je souffrais de mon deuil de ma relation passé alors en effet quand j'écris cela c'est clair que je me rends compte que les bases n'étaient pas bonnes et que de ne pas avoir fait le deuil de mon histoire avabt de commencer la suivante a pollué la suivante... le problème c'est qu'il aurait fallu avoir la "sagesse" de prendre le temps de faire son deuil alors qu'en parrallèle un nouvel amour hyper fort naissait et s'installait (et sans lequel je ne suis même pas sûre que j'aurais pris la décision de quitter mon ex ex). Ce n'était pas possible pour moi à l'époque de ne pas foncer tête baissée dans cette histoire et biensûr que maintenant je sais que c'était une connerie! Mais à refaire je referai la même car à mon avis pour pouvoir faire un deuil amoureux sain et efficace on ne peut pas avoir qqun d'autre en tête je pense.
par Lili9
#1299351
D'ailleurs, une des premières choses que m'a dite ma psy, c'est "on va faire un travail sur les deux relations car je pense que vous avez besoin de revenir aussi sur votre relation qui s'est terminée il y a 5 ans..."

Bonjour Selmasultane, oui j'avais lu la bd dont avait parlé marfitt, je l'ai trouvée géniale, elle m'a fait sourire, j'ai d'ailleurs bien cette image de la pièce du puzzle manquant sur mon corps en tête et j'essaie d'ouvrir ma valise pour la trouver, et aujourd'hui j'ai bon espoir :D de la trouver un jour!

Je vais suivre tes conseils pour ce week end... et me préparer un petit programme sympathique! Merci à tous et bon week-end.
par Kakahuet
#1299356
Bonjour
Lili9 a écrit : 08 mars 2019, 13:02 Pour répondre à la question de marcfitt "comment avez-vous fait le deuil de votre relation passée?"
Et bien dans mon cas je l'ai fait je crois pendant ma dernière relation ce qui je l'accorde est complètement bancal et mauvais! Car alors que je vivais une histoire d'amour, en même temps je souffrais de mon deuil de ma relation passé
Pour l'avoir vécu (et supporté) avec une ancienne ex c'est effectivement construire des fondations sur du sable.
Et je ne suis même pas certain que ton deuil ait été accompli...
Manquerait plus que tu dises que 'u as une colère en toi que tu ne sais pas comment gérer que ce serait étrangement la même histoire que j'ai vécu ... mais je ne pense pas que ce soit le cas :)
Bon courage
par Lili9
#1299361
Non pas de colère en moi ingérable. Pas pour l'instant et j'espère jamais :-Blue . C'est bon j'ai déjà mon lot de trucs négatifs à gérer. :lol:
par Selmasultane
#1299366
Lili9 a écrit : 08 mars 2019, 13:02 Car alors que je vivais une histoire d'amour, en même temps je souffrais de mon deuil de ma relation passé alors en effet quand j'écris cela c'est clair que je me rends compte que les bases n'étaient pas bonnes et que de ne pas avoir fait le deuil de mon histoire avabt de commencer la suivante a pollué la suivante... le problème c'est qu'il aurait fallu avoir la "sagesse" de prendre le temps de faire son deuil alors qu'en parrallèle un nouvel amour hyper fort naissait et s'installait (et sans lequel je ne suis même pas sûre que j'aurais pris la décision de quitter mon ex ex). Ce n'était pas possible pour moi à l'époque de ne pas foncer tête baissée dans cette histoire et biensûr que maintenant je sais que c'était une connerie! Mais à refaire je referai la même car à mon avis pour pouvoir faire un deuil amoureux sain et efficace on ne peut pas avoir qqun d'autre en tête je pense.
Alors ayant été très exactement dans ce cas de figure, je me suis interrogée là dessus . Et d'ailleurs on en a même parlé avec mon ex il y a quelques semaines ; alors oui, les circonstances de notre rencontre ont fragilisé notre couple . Mais à la fois, et comme toujours, "si ma tante en avait on l'appellerait mon oncle" .
Il le dit lui même , si on avait attendu que je sois séparée (sinon divorcée) , et lui aussi , que je me sois reconstruit un équilibre seule, peut être qu'on aurait pas du tout été ensemble non plus, que le moment serait passé.
Enfin bref, malgré tout , les choses arrivent comme elles doivent arriver, on ne peut pas changer le passé (et je pense profondément que ce qu'on fait "impulsivement " , sur une espèce de "coup de tête" correspond quand même à une envie réfléchie au fond de nous, et parfois de longue date )
par Lili9
#1299367
Oui, c'etait une envie réfléchie pendant longtemps et je referai la même chose aujourd'hui c'est ce que je dis. Il fallait faire avec mais ça a aussi fragilisé notre histoire je pense. Et si ça se trouve on ne se serait pas plu dans des situations différentes. Mais si ma tante...
par Lili9
#1299730
Bonjour à tous,

Hier je l'ai croisé. J'étais chez une amie, dehors il est passé devant nous en voiture. Il m'a regardé et m'a dit bonjour en me levant la main...je ne lui ai pas répondu, c'était spontané. J'ai eu une montée d'adrénaline et un sentiment d'écoeurement . Il est passé la devant nous, nous étions samedi, j'aurais dû etre à coté de lui. Je ne lui dit même pas bonjour, c'est quoi ce sketch!
Les petites me manquent, je n'ai aucune nouvelle, je ne les verrai plus grandir parceque je refuse de rester en contact avec lui, je ne lui dit même plus bonjour, 4 ans de vie commune 4 ans de projets, 4 années à construire notre histoire, il m'éjecte aprés m'avoir annoncer qu'il voulait un enfant avec moi comment notre histoire peut elle en rester là. C'est pour mon cerveau trop dur à encaisser rester ici et avoir à le recroisser sans pouvoir lui parler, ne même pas pouvoir lui dire bonjour, je ne pourrais pas passer à autre chose c'est trop dur.

Je passe bcp de temps sur le forum, et quand je lis toute ces histoires, je me doute bien que la prochaine étape sera que j'apprendrais qu'il a une "next", je ne pourrais jamais l'accepter, c'est pour ça que je ne peux pas non plus faire amie ami avec lui! Je dois faire comme si ils n'existaient pas essayer de penser le moins possible à lui, à eux. J'ai l'impression que c'est du déni.

Ca me tue cette situation, biensûr ca va mieux, je ne me suis pas effondrée en pleurs depuis une semaine (presque un exploit pour moi), mais voilà je me remets à bouger un peu aller voir des amis...et du coup je m'expose à le croiser ou à croiser qqun de sa famille, je me fais des noeuds au cerveau pour ne pas emprunter telle ou telle route pour ne pas risquer de le croiser...on vit à 15 minutes l'un de l'autre. Alors inévitablement on se recroisera... alors un jour ça fera peut être moins mal, mais j'aurais certainement pris un sacré coup de vieux!
par Selmasultane
#1299732
Hello Lili,

C'est normal que ton cerveau bloque, ce que tu traverses est objectivement très difficile à traverser, Il y a quelque chose d'inhumain à avoir vécu au quotidien pendant 4 ans avec ces petites et ne plus les voir du jour au lendemain ( je n'ai passé qu'un an à apprivoiser l'ado de mon ex, et je crois que j'y étais arrivée , et c'est dur maintenant de ne pas le voir grandir ) .

Je sais que c'est difficile de voir les choses sous cet angle Lili, mais essaie de voir cette rupture comme une chance de construire une vie à TOI . Parce que tu vivais selon ses désirs à lui ( sa maison, ses enfants, ses atermoiements quant à un enfant commun ) . Et je pense que cela te frustrait sans que tu te le formules ainsi ( quand tu te mettais en colère, etc... ).
Tu mérites d'avoir TA maison, TA famille .

Tes reflexes de protection, ne pas faire ami ami notamment , sont sains .
Il m'a fallu 7 mois et l'annonce de sa next pour enfin lui " interdire l'accès à ma personne " , comme le dit avec justesse numéro7.

Quoi de prévu aujourd'hui Lili ?
par Lili9
#1299736
Bonjour Selmasultane,
rien de prévu de particulier, je vais peut-être aller aux thermes cet apres-midi, je comptais aller courir mais il fait un temps pourri..
Ce week-end j'ai suivi tes conseils, je suis sortie de mon trou de souris... j'ai fait une super balade à cheval, je suis allée dîner avec une amie hier soir... Aujourd'hui j'ai pas trop la motivation mais je vais essayer de faire qqchose.
Je n'ai même pas répondu à son bonjour, j'ai l'impression de m'être comportée comme une gamine fachée qui boude. J'ai suivi les conseils de numéro 7, je lui ai interdit l'accès à ma personne, j'ai coupé tout contact, j'ai demandé à tous mes amis de ne pas ma raconter des choses qu'ils pourraient apprendre sur lui, sa vie... ici tout le monde connait tout le monde et les gens adorent parler... peut-être partir ailleurs serait une bonne chose pour ma reconstruction. Mais j'ai peur de ne pas avoir assez d'énergie pour refaire mes preuves dans un nouveau travai. Sans compter que j'ai de tres bonne conditions de travail, mes amis, ma famille ici... je suis un peu perdue sur les choix que je pourrais faire.
par Selmasultane
#1299743
C'est chouette cette balade à cheval et ce dîner .
Je suis allée courir 10 km ce matin, ça fait un bien fou.

Quant à l'impression que tu as pu lui donner en ne répondant pas à son bonjour , honnêtement tu dois t'en tamponner le coquillard. On reste trop longtemps je crois dans la posture de ne pas fâcher, de plaire , d'être sympa avec qqn qui ne l'a guère été enversnous ( euphémisme) .

Sans tomber dans les cris, les reproches , les insultes, il faut s'autoriser à manifester à l'autre que son attitude a blessé, n'est pas neutre. Et le silence est la façon la plus efficace je crois .

Quant à changer de région, au vu du contexte que tu décris, cela ne me parait pas unebonne idée . Laisse toi du temps.
par Janysse
#1299782
Salut Lili,

j'appuie ce dernier message de Selma. Je me permets d'ajouter que si tu souhaites changer de région, fais-le pour les bonnes raisons. Si tu as construit ta vie ici, qu'est-ce qui, à part la présence de ton ex, te pousserait à partir ? De la même façon que ce n'est à mon avis jamais une bonne idée de tout plaquer pour suivre quelqu'un, je crois que tout plaquer pour fuir quelqu'un ne fait pas de bien non plus.

Dans d'autres circonstances très différentes, j'ai envisagé un temps de partir à l'étranger pour un stage (rien à voir avec ta situation on est d'accord hein), et une amie m'a donné ce conseil très précieux : "Si tu pars, fais-le pour les bonnes raisons, parce que ça ne sert à rien de fuir, les problèmes suivront avec."

Courage et bonne semaine !
par Lili9
#1299790
Bonsoir,
Merci Selma et Janysse pour vos précieux conseils!
En effet c'est certainement une mauvaise idée car rien à part mon éloignement géographique de lui ne me pousse à partir d'ici. Et puis voilà, je l'ai croisé samedi, ça a piqué sur le moment et puis un peu hier aussi mais aujourd'hui ça va mieux je ne reparts pas de 0... Petit à petit je renoue avec mes activités d'avant lui... Mes prochains week end sont planifiés ... week-end au ski puis week-end entre copines à Lisbonne... je me suis aussi inscrite à un trail fin mai en duo avec une amie et je n'en suis pas encore à courir 10kms d'un trait comme toi Selma, j'ai donc du boulot! Je sens que la motivation revient peu à peu...même si peut-être ca fait beaucoup de choses de prévus d'un coup, mais je commence à ressentir le besoin et l'envie de me bouger.
Bonne soirée.
par Lili9
#1299798
Bonjour,

Marcfitt, je suis d'accord avec toi,
Le SR est un outil hyper puissant c'est clair et net dans ma tête. Pour se protéger, pour SOI, pour se créer son espace de reconstruction (Je le vis comme tel). Et je pense l'avoir vite pigé, plus j'avance et plus je suis convaincue de son efficacité.

Partager son expérience aussi, et voir que ce que l'on ressent, d'autres l ont ressenti avant nous et vont mieux maintenant aide aussi à avoir de l'espoir non pas de le reconquérir, mais de se sortir de cette souffrance, de cette période de mer** le plus vite possible, aide à prendre du recul et justement à avoir confiance à l'utilité des outils qu'ils nous conseillent.
Et quand on est au plus bas, on a besoin de ça aussi.
par Lili9
#1300122
Bonjour,

Je ne me sens pas bien du tout, je craque.
J'ecris la car j'ai peur de faire une connerie, je pense à le recontacter, j'ai l'impression de les abandonner alors que c'est pas du tout ca je sais mais j'ai l'impression d'avoir ce sentiment. Je n'ai pas pu rester au travail, j'ai des grosses angoises. Je voudrais voir les petites. Je voudrais appeler son père, lui dire qu'elles me manquent. Je sais pas je suis perdue. C'est une lutte horrible, grosse grosse rechute. Je n'arrive pas à accepter de ne plus vivre parmis eux, de ne plus avoir de nouvelles et pourtant je ne peux plus le contacter c'est au dela de mes forces, je n'ai plus à faire à la même personne. J'essaye de suivre au mieux vos conseils mais la pression monte, la douleur ne s'apaise pas, je n'arrive pas à trouver qqxhose de bormal dans tout ca, je n'arrive pas à accepter.
par A31
#1300123
Bonjour,

Dis toi que c'est passager: ça va passer. Relis les messages que tu as toi-même écris la semaine passée. Tu vis des montagnes russes dans tes émotions mais ça se stabilise progressivement. Tu as déjà fait le plus dur.

Courage
  • 1
  • 4
  • 5
  • 6
  • 7
  • 8
  • 14