Aide et conseilspour récupérer ton ex !

Si le coeur vous en dit, racontez-nous votre histoire en détails
#1312039
J'ai envie qu'elle rencontre d autres hommes voir si c'est mieux ailleurs (si ce l'est pas, elle se rendra compte naturellement de ce qu'elle a perdu avec moi), si c'est mieux je m en morderai les doigts de pas l avoir "retenu" assez.. Mais si elle rencontre quelqu'un, ça cassera encore un truc en plus en moi et peut être que ça signera la fin et le non retour.. J'ai peur de ma réaction de l ex jaloux effectivement.
Donc au final tout est centré sur toi et uniquement sur toi. Et toujours dans l'illusion complète: si c'est pas mieux elle va se rendre compte de ce qu'elle a perdu avec moi... ou pas...

Quant à ça:
si c'est mieux je m en morderai les doigts de pas l avoir "retenu" assez..
ça en dit aussi long.... tu devrais l'attacher avec une chaîne, tu ne crois pas ? Mais peut-être que je ne suis pas loin de toucher du doigt ce qui a pu poser problème dans votre relation...

Tu vois les quelques pistes à travailler ?
Coucou, c'est Antoine ! Mon équipe et moi-même avons créé un test qui te permet de déterminer avec précision tes chances de reconquérir ton ex. Fais le test en cliquant sur le bouton ci-dessous !

J'accède au test

#1312082
Oui je reconnais tout ça, je sais.. Je suis là aussi pour exprimer et essayer d avancer.. J'ai pas envie de mentir car ça m aidera pas.

On a vécu 9ans ensemble et il est difficile de penser à autre chose en 1mois (3mois) de temps.. Ou de tourner la page définitivement comme ça.

La retenir je dirai pas avec des chaînes mais je sais pas quoi, la convaincre, l aider, être la pour elle, il y a sûrement des trucs que je peux faire (pour oui essayer de lui faire changer d avis) .. (alors que la je ne fais rien à part essayer de travailler sur moi).

Mais ca sert à rien. Il nous (lui) faut du temps. Et ça j'en suis bien conscient mais ça fait peur pour la suite..
Je dois la laisser faire sa vie et cest ce que j essaye de faire (je l harcèle pas, je l empêche de rien, j essaie pas de la convaincre de son choix,..on parle de temps en temps vite fait des erreurs qu'on a commise et elle m/on sait qu'on ne referait plus la même chose, que ça sera différent (ne plus refaire les mêmes erreurs), on a appris beaucoup, elle sait que je sais et je sais qu'elle sait).

Oui tant qu'elle est célibataire, je peux vivre très bien vivre avec ça, car personne ne prend ma place (ainsi que celle du père), ne la touche ect.. Tout ça ça m'effraie le jour où elle rencontrera quelqu'un. C'est pas inhumain de penser ça.. Je sais que je devrait m'en réjouir pour son bonheur.. Mais c'est dur oui. Elle ne m appartient pas, ce n'est pas mon objet.. Mais c'est difficile après tout ce qu'on a vécu et ça reste compréhensible non? C'était pas non plus une bête relation de quelques mois..

Et oui ça a été un hic dans notre relation. Je donnais de trop, trop d'amour, à vouloir tjr en faire plus, ça l à étouffé (et que elle avait la sensation de donner la même chose en retour, alors que je n attendais pas ça d'elle).

Mais je l'ai jamais empêcher de rien non plus, elle pouvait faire ses sorties seules (sans que je sois jaloux) pcq j'avais entière confiance en elle. Elle a pu faire ce qu'elle voulait, quand elle voulait et je l encourageait à le faire. Les enfants lui "posaient problèmes" mais jlui disais que c'était rien que moi je m'en occupait et que j adorait ça.

J'ai pas envie que ça soit fini defitivement, j'ai ce goût de inachevé, je me rend compte de mes erreurs (le choc, le recul, discussions, conseils, le fonctionnement de couple,..) et je suis certain de pouvoir faire beaucoup beaucoup mieux..
Je suis pas seul responsable et y a des choses exterieures qui ont joué mais qu'on se rendait pas compte, que maintenant si.
J'ai envie de recommencer quelque chose de nouveau.. On a encore plein de choses à faire, à découvrir. On avait tout ce qu'on a tjr voulu (enfants maison) et on a perdu l équilibre, on peut retrouver cet équilibre, enfin y a des solutions j'en suis sur'..
#1312083
etpourtant a écrit : 07 févr. 2020, 13:38
J'ai envie qu'elle rencontre d autres hommes voir si c'est mieux ailleurs (si ce l'est pas, elle se rendra compte naturellement de ce qu'elle a perdu avec moi), si c'est mieux je m en morderai les doigts de pas l avoir "retenu" assez.. Mais si elle rencontre quelqu'un, ça cassera encore un truc en plus en moi et peut être que ça signera la fin et le non retour.. J'ai peur de ma réaction de l ex jaloux effectivement.
Donc au final tout est centré sur toi et uniquement sur toi. Et toujours dans l'illusion complète: si c'est pas mieux elle va se rendre compte de ce qu'elle a perdu avec moi... ou pas...


Oui moi c'est ce que je veux, je veux qu'on ré essaye, un jour. Et je sais que je me voile la face, qu'elle est partie et ne reviendra sûrement jamais. Je garde espoir malgré tout.
Elle m'a aimé, très fort et moi je l'aime aussi. Je lui ai apporté beaucoup de bonheur (et elle aussi). On a construit une maison, fondé une famille magnifique. On a vécu beaucoup de chose. C'est pas comme si y avait des disputes sans cesse ou que je la voyais malheureuse.. On se disputait jamais, on rigolait, elle me semblait heureuse, moi j était heureux, j'ai jamais vu qu'il y avait quelque chose qui n allait pas (avant juillet), j'ai rien vu venir, elle m'en avait jamais parler.. Et quand elle l'a fait c'était trop tard (dans sa tête, alors que punaise tout pouvait changer si elle l'avait dit avant, j'ai jamais été ferme à rien). Tout semblait bien aller (parfois quelques bas mais même pas de dispute et c'est normal de pas tjr être au top du top)..

L'herbe n'est pas tjr plus verte ailleurs.. C'est la que j'aimerai le croire. Oui je m accroche mais je peux pas faire autrement, c'est difficile.
Si elle doit changer d avis ou se rendre compte que PEUT ÊTRE elle a fait le mauvais choix c'est en passant par la et essayer avec d'autres personnes.. Mais l'herbe peut aussi être plus verte ailleurs..

Mais j'ai beaucoup de regrets en pensant avoir les choses correctement pendant notre relation et je me rend compte que non' que j'aurai du faire certains trucs différemment.. J'ai appris beaucoup et j espère qu'il n'est pas trop tard car j'ai envie de lui montrer que notre vie peut être beaucoup mieux qu'avant. J'ai envie de lui faire profiter et lui apporter le bonheur qu'elle recherche, j'en suis capable.

Mais une relation c'est à deux et seul je peux rien faire. Et quoi que je dise ça changera rien pour elle. ça doit venir d'elle. Les sentiments doivent revenir naturellement (si ça revient).. Chacun doit d'abord retrouver le bonheur (seul) (se retrouver soi même) et avoir envie d'en faire profiter l'autre sinon ça marchera jamais.

Et si c'est fini à jamais, j'aimerai beaucoup "l'oublier" tourner la page en un claquement de doigt, ça serait tellement plus simple et facile.. J'ai envie d'y arriver mais je sais pas comment.. Tous le monde me dit qu'il faut laisser le temps faire son œuvre mais j'ai peur et pas envie que ça dure une éternité.
#1312127
Oui moi c'est ce que je veux, je veux qu'on ré essaye, un jour.
Voilà, tout le "problème" est là. Et c'est pour ça que tu n'arrives pas à tourner la page. Parce que tu es centré sur ce que toi tu voudrais. Oui mais tu es tout seul à vouloir... Et donc ça ne te mènera qu'à des déceptions et des souffrances.
Oui je m accroche mais je peux pas faire autrement, c'est difficile.
Si, tu peux faire autrement. Mais oui c'est difficile.

Bien sûr que tu as beaucoup de regrets, bien sûr que tu aimerais, évidemment. Mais la seule chose qui compte ce n'est pas le rêve, mais la réalité. Or, il n'y a pas de réalité. Et tant que tu vis dans l'illusion, tu es bloqué, parce que tout dépend d'une tierce personne et non pas de toi.

Oui ce serait plus simple d'oublier en un claquement de doigts. Ça aussi c'est une illusion, un rêve.

Tu vois, tant que tu ne fais pas la démarche de te dire que tout ce qui tourne dans ton esprit c'est du rêve, tu n'avanceras pas. Parce que ton cerveau se délecte des illusions qu'il bâtit. Il est très fort pour ça notre petit cerveau. Alors il faut le laisser faire (car on ne peut pas faire autrement), tout en étant bien conscient que ce qu'il nous fait c'est un film.

Voilà, laisse toi du temps pour observer ce qui se passe en toi, ne force pas, ne refoule pas ce que tu ressens. Apprend à reconnaître le moment où tu pars dans l'illusion. Je pense que ça te fera le plus grand bien.

Plein de courage !
Archie ont aimé ça
#1312143
Speud a écrit : 08 févr. 2020, 10:32Oui moi c'est ce que je veux, je veux qu'on ré essaye, un jour (…)L'herbe n'est pas tjr plus verte ailleurs..
Ah… Cette douce illusion d’une prise de conscience de l’autre, que ça fait du bien de s’imaginer en cinémascope 3D son surrond que comme dans les films il/elle va se réveiller, prendre conscience que nous sommes l’homme/la femme idéale, et revenir vers nous avec des promesses d’amour éternelles…

« Je t’ai quitté parce que je pensais que je t'empêchais d'avoir une vie heureuse. Mais je me suis menti, être avec toi est la seule façon pour moi d'avoir une vie heureuse. Tu es l’homme parfait pour moi, je m’en rends compte aujourd’hui. Sans toi ma vie est trop simple, ce que je veux c’est la compliquer avec toi. Je t’aime plus que tout. »

C’est beau, oui, mais personne ne vit dans un film, et tant que tu ne prendra pas conscience qu’en fait toi et ton ex n’êtes pas les héros principaux d’une comédie romantique, alors tu entretiendras cette illusion réconfortante et agréable.

Et crois moi, même si, après votre séparation, elle se rendait compte que « l’herbe n’est pas toujours plus verte ailleurs », rien ne dit qu’elle envie de revenir avec toi.

Courage.

Tu sais si on te dit tout ça c'est qu'on est passé par là, pour ma part la relation a durée 18 ans...
#1312204
Oui et je lis bien attentivement tout vos messages.

Je sais et je suis conscient de cette illusion, de ce rêve.. Parfois ça me bloque oui, mais parfois non.

Je travail sur moi et mon propre bonheur. A me dire que je peux compter sur personne pour m apporter ça. J aspire à devenir une meilleure personne (et pas forcément pour elle, pour une autre peut-être mais surtout pour moi).
J'ai appris beaucoup de la rupture et j'ai maintenant de l expérience et du recul par rapport à tout ça. J essaye et je veux avancer.

C'est difficile comme vous dites mais vous dites de ne pas refouler, c'est à dire de vivre avec ça ? Avec cette illusion ? Le temps que ça passe ? Je comprend pas tout..

Je ne l attend pas, je ne veux pas l attendre, ça serait mettre en suspend ma vie pour peut être rien.. Et ce n'est pas en fessant rien qu elle reviendra ou que moi je me sentirai mieux. C'est pour ça que je fais de la musculation par exemple, que je me bouge, que je prend soin de moi (coiffeur, vêtements,..), que je lis beaucoup (développement personnel, quête du bonheur. Fonctionnement de couple,...). Devenir une meilleure version de moi (avec oui cet espoir que ça change quelque chose en elle ou pour nous, je peux pas m'en empêcher mais ce n'est plus autant intensif qu'avant.. Mais c'est tjr la.. est ce mal ? Est ce que je peux faire autrement ?)..
Je peux pas faire disparaître ça de ma tête, en tous cas pour le moment.. J'aimerai bien, ça serait plus simple mais à part le temps..? Que faire ?
#1312206
Je veux pas qu'elle revienne pour continuer ce qu'on avait (sans rien changer) car si y a eu rupture c'est pas pour rien (surtout avec tout ce qu'on avait, enfants maison). C'est pour commencer quelque chose de nouveau, de bien meilleur.
J'ai réalisé beaucoup de chose et je me rend compte que c'était nécessaire la rupture (sans ça je voyais rien et elle avait raison sur plusieurs points me concernant et je veux pas rester comme ça).

Je veux pas la récupérer la tout de suite (après est ce que je me dit ça pour me rassurer..), je sais qu'elle a besoin de temps pour se reconstruire mais surtout moi aussi j'ai besoin de temps pour me reconstruire. Et après voir où ça nous mène.. De façon naturelle.. Ça revient, ça revient pas..

Y a des couples qui se remettent ensemble alors ce n'est pas impossible non plus... Mais je veux pas m accrocher à ça même si ça semble être le cas..

Je ferme pas du tout la porte à essayer avec d'autres filles. Je me me dit que ça sera peut être mieux au final.. (ça vaut aussi pour elle, aie.)
Mais je vais changer, je vais devenir meilleur (je pense que c'est déjà un peu le cas mais c'est court et faut voir sur le long terme) et j'aimerai bien lui en faire profiter et voir si ca serait "parfait".

Je sais pas pk je suis comme ça, pcq je l'aime (et ça j'en suis convaincu au plus profond de moi), pcq on a 2 enfants magnifiques et que rien pour eux je me dois d essayer (on a le cœur tellement déchirer quand on est pas avec eux la semaine.. Elle me l'a encore dit hier). Maintenant je sais qu'on reste pas ensemble uniquement pour les enfants et ce n'est pas leur rendre service.. Mais "ça peut jouer" (c'est mal je sais), si au final on est bien ensemble., c'est tout bénef pour tous le monde...

Jaime bien vos messages, ça remet un peu de réalité de ma tête.
j'ai tout de meme envie de continuer à dire mes pensées, on est là pour ça. Autant que je continue à être honnête avec vous et avec moi.
Merci en tous cas.
#1312210
Bonjour,
Jaime bien vos messages, ça remet un peu de réalité de ma tête.
j'ai tout de meme envie de continuer à dire mes pensées, on est là pour ça. Autant que je continue à être honnête avec vous et avec moi.
C'est bien de venir ici pour dire ce qui te passe par la tête, ton état d'esprit. C'est bien pour toi parce que ça te permet aussi de te relire, et d'avancer doucement.
C'est ça le principal, avancer doucement. Aujourd'hui tes pensées se heurtent, sont contradictoires, mais c'est comme ça et tu n'y peux pas grand chose. Tu ne peux pas empêcher ton cerveau de penser, d’échafauder.
Reste vigilant cependant, et essaie de ne pas agir. Laisse tes pensées tourner dans ta tête, mais ne les laisse pas prendre le contrôle de tes actes. Pourquoi ? simplement parce que tu n'est pas encore dans une phase apaisée, et, peut-être que tu l'as déjà remarqué, lorsque tes pensées te poussent à agir, souvent tu regrettes ce que tu viens de faire ou de dire.
Prend de la distance, même si ton cerveau te dit que si tu prend de la distance, ça signifie ça ou ça et qu'il pourrait se passer ça ou ça.

Voilà, continue sur ton chemin, il te mènera progressivement vers un certain apaisement qui te permettra de prendre le recul nécessaire pour mettre en place une vie de parent séparé (comme des centaines de milliers d'autres), responsable et en paix avec soi-même et son ex conjoint.
#1312220
etpourtant a écrit : 12 févr. 2020, 08:25 Reste vigilant cependant, et essaie de ne pas agir. Laisse tes pensées tourner dans ta tête, mais ne les laisse pas prendre le contrôle de tes actes. Pourquoi ? simplement parce que tu n'est pas encore dans une phase apaisée, et, peut-être que tu l'as déjà remarqué, lorsque tes pensées te poussent à agir, souvent tu regrettes ce que tu viens de faire ou de dire.
Prend de la distance, même si ton cerveau te dit que si tu prend de la distance, ça signifie ça ou ça et qu'il pourrait se passer ça ou ça.
Ne pas agir ? En fonction de l'idée de se remettre essemble ? Ou d'agir sous la colère ?..

La phase d apaisement, je pense l'avoir déjà ressenti, ça dure un temps mais le "négatif" de la situation revient encore à chaque fois.

La prise de distance c'est difficile pour le moment entre les décisions et les rendez vous que l'on doit prendre (enfants, maison).
Je lui dit ce que je veux ou du moins ce que j'aimerai. Mais quand elle n'est pas d'accord c'est la guerre qui se déclare.. Et je plie à chacune des demandes justement pour éviter la guerre pcq j'en ai pas envie.. Jlui dit que je suis prêt et que je n'ai pas peur mais c'est pas comme ça que les choses s arrangeront... Ses arguments sont très bons et surtout compréhensibles., je prend du recul et j'analyse le pour et contre.
J essaie de tenir tête mais mon côté gentil (ainsi que le fait de la prendre en compte dans l équation) revient tjr au galop.
C'est qu'une question de pognon, l argent dirige les gens et ils sont prêt à beaucoup de chose, d entacher ou faire mal.. Je veux pas que ça soit mon cas. C'est vraiment pas le plus important pour moi dans tout ca.
Au final je veux qu'elle soit bien et qu'on évite de se mettre des baffes pour une histoire de fric.

Après je ne saurai jamais lui faire des coups de p*tes car je suis pas comme ça et je n arriverai pas être plus heureux en faisant ça (en récoltant 100% car elle a participé aussi, ce sont ses enfants aussi), je veux pouvoir me regarder dans une glasse une fois que tout ça sera fini et clôturer.
Comme elle m'a dit, "c'est toi que je quitte, pas mes enfants, ni la maison".

Malgré la souffrance je N'agit jamais, pas, en méchant. Bien au contraire.. Après je veux pas me laisser faire mais je veux que tout se passe pour le mieux.

On s'est vu 3x en 1 semaine (c'était aussi exceptionnel, mon opération, anniversaire) et on a parler de ça et je lui ai dit qu'on doit arrêter et prendre de la distance, elle est bien d accord la dessus. Que ça soit pour elle et surtout pour moi.
J'ai essayer de lui faire comprendre que je ne voulais pas la récupérer et que jvoulais avancer, laisser les choses se faire naturellement si ça doit se refaire sans y penser tous les jours ni agir dans ce sens, voir ou ça nous mène..
#1312224
La phase d apaisement, je pense l'avoir déjà ressenti, ça dure un temps mais le "négatif" de la situation revient encore à chaque fois.
donc tu es en phase de montagnes russes, l'apaisement viendra plus tard.

Quand je parle de prise de distance, je parle essentiellement de prise de distance affective. La paperasse, c'est matériel.
Et je plie à chacune des demandes justement pour éviter la guerre pcq j'en ai pas envi
et c'est là justement que le bât blesse... tu ne te respectes pas pour ne pas paraître méchant. Et c'est là que doit intervenir cette prise de distance qui te permettra de poser tes limites, parce que ce que tu veux toi peut être tout aussi légitime que ce qu'elle veut elle. Et si tu n'as pas cette prise de distance, ça partira toujours au clash, ou bien dans ce qui se passe maintenant, tu baisse ton froc.
Quand je te dis de ne pas agir, c'est justement pour éviter ça. Ne pas agir lorsque tu n'es pas dans un état de distance. Parce que toutes les actions que tu fais, et ça se voit comme le nez au milieu de la figure, c'est pour ne pas lui déplaire, voire pour la faire changer d'avis.

Oui mais regarde, elle t'a dit "c'est toi que je quitte".
J'ai essayer de lui faire comprendre que je ne voulais pas la récupérer et que jvoulais avancer, laisser les choses se faire naturellement si ça doit se refaire sans y penser tous les jours ni agir dans ce sens, voir ou ça nous mène..
Je suis désolé, mais là je ne comprends pas, vraiment pas. Tu te rends compte que tu lui dit une chose et son contraire ? Tu lui dis je ne veux pas te récupérer mais je veux simplement voir si jamais c'est possible de te récupérer... nan mais allo quoi ?

:shock: :shock: :shock: :shock: :shock:
#1312225
Speud a écrit : 12 févr. 2020, 13:18
J'ai essayer de lui faire comprendre que je ne voulais pas la récupérer et que jvoulais avancer, laisser les choses se faire naturellement si ça doit se refaire sans y penser tous les jours ni agir dans ce sens, voir ou ça nous mène..
Je plussoie Etpourtant, et j'ajouterai que là, cette dernière phrase...tu es encore dans ton film...où ca VOUS mène? Mais ça c'est TON délire...elle, elle ne veut pas voir où ca VOUS mène, elle veut vivre SA vie...
Pardon mais si tu veux vraiment avancer, il va falloir sortir un petit peu du déni.

Ah et je voulais rebondir sur un de tes messages plus anciens, où tu parles de muscu, de fringues, de nouveau parfum...ca c'est cool et tout, mais ce sont des conseils sortis tout droit de sites de reconquête...il est où, le VRAI Speud dans tout ça? Qu'est ce qui t’intéresse vraiment dans la vie? Qu'est ce qui te fait vibrer? Qu'est ce qui te permettrait de te réinventer, de te dépasser?
miu ont aimé ça
#1312228
Speud a écrit : 12 févr. 2020, 13:18 J essaie de tenir tête mais mon côté gentil (ainsi que le fait de la prendre en compte dans l équation) revient tjr au galop (…) Après je ne saurai jamais lui faire des coups de p*tes car je suis pas comme ça (…)Malgré la souffrance je N'agit jamais, pas, en méchant. Bien au contraire.
Oui…
Sans doutes que ta gentillesse sera un peu moins présente quand tu apprendras qu’elle s’envoie en l’air avec un autre homme…

Je sais par expérience, que généralement, les pires ordures dans ce genre de situation, sont sans surprise ceux qui tenaient des discours long comme le bras sur leur incapacité à faire du mal à leur ex, leur volonté que tout se passe bien et leur gentillesse chronique…

Speud a écrit : 12 févr. 2020, 13:18 C'est qu'une question de pognon, l argent dirige les gens et ils sont prêt à beaucoup de chose, d entacher ou faire mal.. Je veux pas que ça soit mon cas. C'est vraiment pas le plus important pour moi dans tout ca. (…) je veux pouvoir me regarder dans une glasse une fois que tout ça sera fini et clôturer (…) Au final je veux qu'elle soit bien et qu'on évite de se mettre des baffes pour une histoire de fric
Tu sais j’ai un ami qui tenait peu ou prou le même discours que toi, mais étrangement, quand il a appris qu’elle avait rencontré un autre homme et qu’il allait vivre avec elle dans le logement qu’il lui avait laissé, la d’un coup, tout ce qu’il lui avait cédé pendant la séparation (parce que soi disant il ne fallait pas se déchirer pour de l’argent et qu’il voulait qu’elle soit bien), est devenu problématique…

Oui pas facile d’avoir été gentil pour la faire réfléchir, et de voir que c’est un autre homme qui profite de ses largesses. Il s'est senti trahi, et l'a très mal pris.

Si je te dit tout ça c'est pour que tu ai bien conscience des conséquences de la gentillesse et qu'il faudra pas venir la traiter de sal*pe quand après avoir été gentil dans le but qu'elle garde une bonne image de toi, elle profite tranquillement de son confort dans les bras d'un autre homme.
miu ont aimé ça
#1312243
etpourtant a écrit : 12 févr. 2020, 16:25
La phase d apaisement, je pense l'avoir déjà ressenti, ça dure un temps mais le "négatif" de la situation revient encore à chaque fois.
donc tu es en phase de montagnes russes, l'apaisement viendra plus tard.

Quand je parle de prise de distance, je parle essentiellement de prise de distance affective. La paperasse, c'est matériel.
Oui effectivement, j'en suis encore loin..
Autant qu'elle soit célibataire, je sais vivre avec çà, et je le vis bien maintenant (au début c'était plus difficile, le manque, ect.. maintenant je me rend compte que je peux très bien me passer d'elle (sur le court terme en tous cas) ou du moins que je n'ai pas besoin d'elle (je sais "tout" gérer jusqu'à présent, et j'en prend même du plaisir à le faire)).
Mais oui le jour où elle rencontre quelqu'un, il est évident que je pète un câble même si je suis conscient que cela arrivera (peut-être même plus tot que je ne le pense). L'imaginer toucher un autre ou qu'un autre la touche, bahhh !!
Donc oui, j'en suis loin.

Et évidement, elle s'en doute très bien et en a peur (de ce que je pourrai faire pour lui faire "payer", c'est pour cela que nous voulons tous les deux régler les choses chez le notaire (pour la protéger elle, et me protéger moi aussi car je dis ne plus avoir confiance en elle).
etpourtant a écrit : 12 févr. 2020, 16:25
Et je plie à chacune des demandes justement pour éviter la guerre pcq j'en ai pas envi
et c'est là justement que le bât blesse... tu ne te respectes pas pour ne pas paraître méchant. Et c'est là que doit intervenir cette prise de distance qui te permettra de poser tes limites, parce que ce que tu veux toi peut être tout aussi légitime que ce qu'elle veut elle. Et si tu n'as pas cette prise de distance, ça partira toujours au clash, ou bien dans ce qui se passe maintenant, tu baisse ton froc.
Quand je te dis de ne pas agir, c'est justement pour éviter ça. Ne pas agir lorsque tu n'es pas dans un état de distance. Parce que toutes les actions que tu fais, et ça se voit comme le nez au milieu de la figure, c'est pour ne pas lui déplaire, voire pour la faire changer d'avis.
Oui et non.. Je vais éclaircir çà .
On doit discuter de qui prend les enfants à charge. A la base, je prenais les 2 enfants à charge en lui donnant une compensation financière... sauf que le notaire a bien fait remarquer que la convention se modifie uniquement sur accord des deux. Elle réalise que sur son salaire elle va y perdre de plus en plus chaque année (ancienté) et le jour où elle décide de faire un prêt elle y perdra beaucoup. Et dans ce cas, la compensation financière à l'instant T ne pourra pas être revu si je ne suis pas d'accord. (ce qui risque franchement d'être le cas, je la comprend tout à fait).

De ce fait, elle veut maintenant qu'on prenne 1 enfant chacun. Mais moi, le temps qu'elle ai un prêt (c'est pas près d'arriver, on n'a plus d'économie... et il lui sera difficile de mettre de coté pour.), j'y perd avec le prêt actuel.
De plus, financièrement, on y perd tous les deux... mais elle a cette sécurité du 50/50 chaque année (sur son salaire) et le jour où elle fait un prêt.

Au début je n'étais pas d'accord, mais ce sont ses enfants aussi et elle a droit aux avantages (comme elle dit, c'est moi qu'elle quitte, pas les enfants). Et ce n'est qu'une question de fric... honnêtement je m'enfou. J'ai pas envie moi de partir au clash pour çà. Si j'étais à sa place, je ferai exactement la même chose. Je ne baserai pas ma confiance sur l'autre...

Et le second point, c'est la maison. Je lui ai dit que çà risquait de me bloquer et que je la vendrai probablement si c'était le cas. Elle voulait se retirer du prêt et ne me demandait rien au début (sans avoir tous les éléments en main, c'était juste des paroles "sans réfléchir"). Elle ne voulait pas me mettre à mal (pcq je n'ai pas les moyens de lui payer sa part).
Maintenant, elle se dit que si on peut en retirer 30 000 euro en la vendant, pourquoi elle se laisserai faire sachant que c'est moi qui risque de récolter tout le pactole. La maison n'est pas à moi, c'est à nous. Elle a droit à sa part aussi.
Cet idée je l'avais eu avant elle et je lui ai dit "bah vas y retire toi du prêt". On évalue donc ce qu'on pourrait en retirer.
Moi je me sens coupable de garder la maison alors qu'elle a aussi investi dedans, (après les meubles, je lui avait dit de tout reprendre si elle voulait, elle l'a pas fait, maintenant je vis avec et çà me rend plus coupable, elle a fait son choix la dessus). Et même si je venais à vendre la maison (après qu'elle se soit retirer du prêt sans rien me réclamer) et récolter tous le pactole, je suis encore capable de lui donner sa part. Mais pas à 50/50. J'ai gagné + d'argent qu'elle et je compte proratiser tout çà, et là dessus, je ne me laisserai absolument pas faire car j'estime que c'est tout à fait normal. Si elle me demande quelque chose, alors je garderai les 100% de la vente le jour où je vendrai.
A voir ce qu'elle veut faire, me réclamer sa part ou pas. Car je n'ai plus vraiment l'intention de vendre (je suis d'avis d'attendre quelques mois pour y réfléchir et voir avec le temps si j'arrive psychologiquement ou pas). Mais même sa part, elle y a droit.. mais pas à 50/50 comme elle le pense.
etpourtant a écrit : 12 févr. 2020, 16:25
J'ai essayer de lui faire comprendre que je ne voulais pas la récupérer et que jvoulais avancer, laisser les choses se faire naturellement si ça doit se refaire sans y penser tous les jours ni agir dans ce sens, voir ou ça nous mène..
Je suis désolé, mais là je ne comprends pas, vraiment pas. Tu te rends compte que tu lui dit une chose et son contraire ? Tu lui dis je ne veux pas te récupérer mais je veux simplement voir si jamais c'est possible de te récupérer... nan mais allo quoi ?
Heu.. Je vais recommencer, peut-être que je me suis mal exprimer, mais peut-être pas... (çà reste confus dans ma tête hin ^^)

Je ne veux pas la récupérer (en tout cas là dans un court terme) (ce n'est pas un objet), je ne veux pas forcer quoi que ce soit (= l'appeler, lui faire changer d'avis avec des paroles, ...), je n'agit pas pour la récupérer (= mes changements ne vont pas dans ce but précis, ils sont là pour mon bien-être d'abord). Je ne fais rien dans le but qu'elle change d'avis ou qu'elle revienne (çà peut-être inconsciemment, mais sinon je suis pas un méchant et je comprend aussi son point de vue). Je sais qu'elle a besoin de temps, qu'elle doit se reconstruire, et moi aussi j'ai besoin de temps et je dois me reconstruire. Je veux laisser les choses se faire naturellement voir où çà mène (c'est la que çà cloche ? voir où çà la mène, où çà me mène, sans essayer quoi que ce soit.. laisser le hasard / temps faire son oeuvre.. je sais pas trop comment l'exprimer, mais oui c'est peut-être encore l'illusion).

Et je sais qu'on se retrouvera peut-être jamais, j'en suis conscient et pour le moment il n'en ai rien. Je ne veux pas (pour le moment), elle ne veut pas. Je veux laisser le temps (et peut-être que je n'aurai plus envie qu'on se retrouve), avancer et vivre.

Mais je n'oublie pas la personne qu'elle est et le lien spécial qu'on a avec les enfants. Elle est importante et elle le seras tjr grâce à eux. Cet "espoir" (si je peux appeler çà comme çà) sera toujours là "à cause ou grâce" à çà. Je ne veux plus y prêter attention (je n'y prête plus attention tous les jours, çà m'arrive mais de moins en moins j'ai l'impression).

"Oui je veux voir si c'est possible", oui. Mais si quelqu'un se met dans ma route (une jolie demoiselle), je dirai pas non. Peut-être qu'avec le temps je n'aurai plus envie non plus de voir si c'est possible, j'en sais rien. En gros, je ne ferme pas la porte mais je veux pas rester bloquer/accrocher à çà, je veux vivre et voir ce que l'avenir/la vie me réserve.
#1312246
Elieza a écrit : 12 févr. 2020, 16:38
Speud a écrit : 12 févr. 2020, 13:18
J'ai essayer de lui faire comprendre que je ne voulais pas la récupérer et que jvoulais avancer, laisser les choses se faire naturellement si ça doit se refaire sans y penser tous les jours ni agir dans ce sens, voir ou ça nous mène..
Je plussoie Etpourtant, et j'ajouterai que là, cette dernière phrase...tu es encore dans ton film...où ca VOUS mène? Mais ça c'est TON délire...elle, elle ne veut pas voir où ca VOUS mène, elle veut vivre SA vie...
Pardon mais si tu veux vraiment avancer, il va falloir sortir un petit peu du déni.
Oui j'aimerai bien sortir du déni (complètement). Où çà la mène elle, et où çà me mène moi.
Je veux quand même vivre ma vie malgré çà, sans vouloir rester agripper à cette pensée de "peut être un jour on se retrouvera".
Elieza a écrit : 12 févr. 2020, 16:38 Ah et je voulais rebondir sur un de tes messages plus anciens, où tu parles de muscu, de fringues, de nouveau parfum...ca c'est cool et tout, mais ce sont des conseils sortis tout droit de sites de reconquête...
Oui et non. Oui je l'ai lus mais j'avais déjà toutes ses idées en tête avant même de les lire sur des sites.

J'avais envie de changement suite à la rupture, et le coté vestimentaire était facile à faire. J'ai tjr eu les mêmes fringues depuis des années, sans vraiment faire mes propres choix dedans (tjr en fonction de son avis à elle ou des vetements d'y a 15 ans..). J'avais envie de me mettre "à la mode" (et en lisant un peu, j'en ressentait un certain plaisir). Là j'ai tout changé, en choisissant MOI ce que j'aimais et je me sens fort et fière de les porter (oui çà peut paraître con...). J'avais beaucoup de mal à faire mes propres choix, et je me suis entrainer là dessus, çà m'a fait du bien.

J'ai toujours été sportif donc bouger et faire du sport n'est pas trop le sujet, mais je me posais la question de "qu'est-ce qui me dérange vraiment chez moi ?" mon corps. Mon corps me dérange et j'ai toujours rêver d'être muscler (ou c'est cliché) alors bah maintenant je me donne les moyens et j'en prend un très très grand plaisir à le faire (le changement fait du bien, de devoir travailler pour obtenir quelque chose que l'on veut). De plus, il me fallait sortir de ma zone de confort, et en allant à la salle, j'y sortais (j'ai peur des gens, du regard des autres, ect..), c'était aussi un test.. et au final, j'adore çà et çà me fait réaliser que j'arrive à prendre du plaisir seul (chose que je n'arrivais plus du tout à faire).
De plus, çà en découle sur mon alimentation, qui m’intéresse (autres que les enfants ou elle). Je mange + sainement, 3x (ou plus) par jour (avant c'était 1x le soir, çà change des habitudes). J'aimais bien cuisiner mais là çà va plus loin (plus varier, protéines, glucides, ..).
Et je reprend soin de mon corps, chose que je ne fessais plus (j'avais arrêter toutes activités sportives pour consacrer mon temps a elle ou à mes enfants).
Tu sais, même le coiffeur, c'est con mais je me suis toujours couper les cheveux moi-meme (pour pas perdre de l'argent (je préferai lui offrir à elle) ou du temps (à consacrer à elle ou mes enfants)). Et j'ai été l'autre jour (plusieurs fois même), j'adore çà. Ca coute plus cher et çà prend + de temps mais au moins tu en ressors "heureux" (le fait de se faire shampoingné, que quelqu'un s'occupe de toi, + le compliment de fin,).
Elieza a écrit : 12 févr. 2020, 16:38 il est où, le VRAI Speud dans tout ça?
Je sais pas, je sais pas répondre à çà. Je sais pas si c'est la rupture qui m'a complément fait perdre la tête/confiance.
Je dois me reconstruire, comme tous le monde le dit, mais je sais même pas ce que çà veut dire.
Je cherche..
Elieza a écrit : 12 févr. 2020, 16:38 Qu'est ce qui t’intéresse vraiment dans la vie? Qu'est ce qui te fait vibrer? Qu'est ce qui te permettrait de te réinventer, de te dépasser?
La seule chose qui comptait, m’intéressait vraiment dans la vie, c'était elle, mes enfants et notre maison. C'est les seules choses qui comptaient. Oui je sais, c'est nul.. Je me rend compte que je me suis perdus dans tout çà.
Mes enfants me feront toujours vibrer, c'est mes moteurs de la vie. J'adore jouer avec eux, les faire rire, faire des activités, sortir (même si là c'est vachement + difficile tout seul à surveiller deux piles électriques). Et çà le sera toujours.

La maison, construire, bricoler des trucs (jeux, déco, ...), c'était devenu un truc que j'adorais faire, et beaucoup de trop à son goût. Du coup çà me botte vachement moins maintenant (à choisir ou si j'avais su, mon choix aurait été vite fait..).

Le basket a été la seule vraie passion de ma vie, mais depuis 5 ans çà l'est beaucoup moins.. (pcq je me devais d'être avec mes enfants et elle, et même si j'ai pris conscience qu'il fallait pas, je n'arrive quand même pas à reprendre autant de plaisir qu'avant... peut-être qu'après 25 ans on s'en lasse).
Du coup, je cherche une autre activité sportive (la musculation deja.. gros point positif). J'ai envie d'essayer un sport de combat (la boxe) pour devenir + fort (+ de confiance) et si j'aime bien, pourquoi pas transmettre çà à mon fils (il a deja le basket dans la peau). L'escalade me botte pas mal aussi (pour en faire à l’extérieur, sur des montagnes, ... voyager). La natation aussi, pour (aussi) en faire avec mes enfants éventuellement.

Sinon j'aime bien les petites sorties entre amis (bar, café, soirée chez un ou l'autre, les repas). On manquait de vie sociale et on voulait tous les deux retrouver çà car çà nous manquaient mais on trouvait jamais le temps (enfants, ..).

Ce qui me fait vibrer ? Le sexe ! :) çà fait obsédé mais bon.. j'adore çà. :p (pour un peu d'humour)

Elle se plaignait que je ne prenais pas les choses en main dans le couple, que je n'avais pas assez d'initiative/idées... (elle m'a dit çà 2 semaines avant la rupture) et elle avait raison. Sur les 2 semaines, j'ai essayer de me renseigner un peu là dessus, de me remettre à fond la dedans et c'était un truc auquel je prenais beaucoup de plaisir à chercher des idées (spa, voyage, resto, ...), trouver des idées pour surprendre; J'avais oublié à quel point c'était agréable. J'ai envie de faire profiter quelqu'un à tout çà.

Mon rêve çà a toujours été de fonder une famille et de la faire vivre pour leur apporter le + de bonheur possible. Je l'ai eu mais j'ai échoué en me laissant entraîner par le train train de la vie (boulot, maison, enfant, dodo). Je pouvais faire n'importe quoi, tant qu'ils étaient là, j'était heureux, peu importe ce qu'on fessait (activité, télé, sorties, rien..).

Je sais pas si c'est ce genre de réponse "qu'il fallait" .. ? Je sais pas encore très bien ce que je devrais répondre...

Et vous, vous répondez quoi à çà ?
"Qu'est ce qui t’intéresse vraiment dans la vie? Qu'est ce qui te fait vibrer? Qu'est ce qui te permettrait de te réinventer, de te dépasser?"
Modifié en dernier par Speud le 12 févr. 2020, 23:07, modifié 1 fois.
#1312249
Allys a écrit : 12 févr. 2020, 17:10
Speud a écrit : 12 févr. 2020, 13:18 J essaie de tenir tête mais mon côté gentil (ainsi que le fait de la prendre en compte dans l équation) revient tjr au galop (…) Après je ne saurai jamais lui faire des coups de p*tes car je suis pas comme ça (…)Malgré la souffrance je N'agit jamais, pas, en méchant. Bien au contraire.
Oui…
Sans doutes que ta gentillesse sera un peu moins présente quand tu apprendras qu’elle s’envoie en l’air avec un autre homme…
Sans aucun doute.. et je sais que çà arrivera un jour.. rien que l'idée ou l'imaginer me donne le cafard.
Allys a écrit : 12 févr. 2020, 17:10 Je sais par expérience, que généralement, les pires ordures dans ce genre de situation, sont sans surprise ceux qui tenaient des discours long comme le bras sur leur incapacité à faire du mal à leur ex, leur volonté que tout se passe bien et leur gentillesse chronique…
Oui je suis incapable à l'heure actuelle de lui faire du mal. C'est la mère de mes enfants et je me dois de protéger ces derniers. Je préfère qu'ils vivent avec 2 parents qui "s'entendent" plutot que 2 parents qui "se déchirent".. Je veux pas être responsable de çà. Je veux pas prendre ce chemin en premier..
J'ai deja penser et imaginer plein de trucs pour lui faire "payer" mais à quoi çà m'avancera de le faire..
Allys a écrit : 12 févr. 2020, 17:10
Speud a écrit : 12 févr. 2020, 13:18 C'est qu'une question de pognon, l argent dirige les gens et ils sont prêt à beaucoup de chose, d entacher ou faire mal.. Je veux pas que ça soit mon cas. C'est vraiment pas le plus important pour moi dans tout ca. (…) je veux pouvoir me regarder dans une glasse une fois que tout ça sera fini et clôturer (…) Au final je veux qu'elle soit bien et qu'on évite de se mettre des baffes pour une histoire de fric
Tu sais j’ai un ami qui tenait peu ou prou le même discours que toi, mais étrangement, quand il a appris qu’elle avait rencontré un autre homme et qu’il allait vivre avec elle dans le logement qu’il lui avait laissé, la d’un coup, tout ce qu’il lui avait cédé pendant la séparation (parce que soi disant il ne fallait pas se déchirer pour de l’argent et qu’il voulait qu’elle soit bien), est devenu problématique…
Je céderai pas ma part qui me revient (même si au début je voulais tout lui laisser/donner).
Mais je ne lui prendrai pas sa part non plus.

Les enfants, elle essayerait de me les prendre, je me laisserai pas faire du tout. Là c'est 50/50 et même çà j'ai l'impression qu'elle me les prends (car je ne les vois plus tous le temps comme je devrai) mais çà reste ses enfants aussi et je ne peux pas essayer de lui retirer..

Allys a écrit : 12 févr. 2020, 17:10 Oui pas facile d’avoir été gentil pour la faire réfléchir, et de voir que c’est un autre homme qui profite de ses largesses. Il s'est senti trahi, et l'a très mal pris.

Si je te dit tout ça c'est pour que tu ai bien conscience des conséquences de la gentillesse et qu'il faudra pas venir la traiter de sal*pe quand après avoir été gentil dans le but qu'elle garde une bonne image de toi, elle profite tranquillement de son confort dans les bras d'un autre homme.
Elle/on n'a pris encore aucune décision pour le moment, elle évoque certains avis/possibilité et j'attend de voir quel chemin elle décide de prendre. Ca m'aidera aussi à savoir quel genre de personne elle est vraiment.
Pour le moment, elle n'a rien fait de mal.. si je peux dire (hormis pour les enfants mais çà reste légitime... mais çà me fait chier de les perdre quand même à moitié mais je peux rien faire sur çà, ils ont besoin de leur mère et financièrement elle a le droit d'en profiter aussi)

Trop bon, trop con... on me le répète souvent.
La gentillesse n'aide pas.

Je préfère garder un mini espoir rikiki qu'anéantir tout espoir... je le vois comme çà... je m'en mordrai surement les doigts plus tard mais au moins je pourrai vivre en me regardant et en me respectant de mes actes/décisions.

Mais je prend bonne note... j'attend de voir ce qu'elle décide/réclame vraiment.
#1312252
Speud a écrit : 12 févr. 2020, 23:05Sans aucun doute.. et je sais que çà arrivera un jour.. rien que l'idée ou l'imaginer me donne le cafard
Il est inutile de te miner le moral en pensant à cela, et évidemment qu’il est douloureux d’imaginer la personne que l’on aime (encore) avec un/e autre personne.

Mais si j’insiste sur ce point, c’est pour attirer ton attention, car ton discours sur un potentiel next dans la vie de ton ex femme me fait peur.
Si ta femme ne reviens pas avec toi, inévitablement, elle rencontrera un/d’ autre/s homme/s.
Et si ça se passe bien avec l’un d’entre eux, inévitablement tes enfants rencontrerons cet autre homme.
Inévitablement cet homme fera aussi partie de ta vie, car il fera partie de la vie de ton ex femme, et de celle de tes enfants.
Et aussi douloureux que cela puisse être, et aussi en colère que tu en sera, tu n’auras pas le droit de « Pêter un cable ».
C’est justement à ce moment précis qu’il faudra te rappeler ça :

Speud a écrit : 12 févr. 2020, 21:49 je n'oublie pas la personne qu'elle est et le lien spécial qu'on a avec les enfants. Elle est importante et elle le seras tjr grâce à eux.
Speud a écrit : 12 févr. 2020, 23:05 C'est la mère de mes enfants et je me dois de protéger ces derniers. Je préfère qu'ils vivent avec 2 parents qui "s'entendent" plutot que 2 parents qui "se déchirent".. Je veux pas être responsable de çà. Je veux pas prendre ce chemin en premier.. (…)je pourrai vivre en me regardant et en me respectant de mes actes/décisions
Parce que la c’est facile à faire aujourd’hui, à ce stade de votre rupture, tant que tu as l’espoir qu’elle revienne, de jouer aux grands seigneurs tolérant, et de passer pour le héro qui se sacrifie pour ses gosses, et est bien au dessus des petites guerre habituelles entre ex époux.
Mais il faudra que ça le soit aussi, si les choses n’évoluent pas dans le sens que tu espères. Et elle ne sera pas responsable si TOI tu décide de rompre cette entente cordiale parce qu’elle a rencontré quelqu’un (En rencontrant quelqu’un ton ex femme, ne sera pas celle qui « prend le chemin en premier »). TU sera le seul responsable du désastre, si a ce moment là tu ne prends pas de recul, et tu ne te rappelle pas combien tu voulais protéger tes enfants d’avoir « deux parents qui se déchirent ».

Tu sais je perçois (et je n’ai évidemment comme chaque intervenant ici que tes écrits pour cela), une part de toi qui voudrais que dans cette histoire il y ai forcément un gentil et un méchant.
Mais, ne pas vouloir être le méchant ne fait pas de toi le gentil de l’histoire, puisqu’il n’y a tout simplement ni gentil, ni méchant, mais juste deux être humains, qui ne regardent plus dans la même direction.
Et ce n’est pas parce que tu pense que tu es le gentil et qu’en agissant de cette façon, en refusant de porter une quelconque responsabilité sur la moindre dispute, que tu es vraiment gentil. Même si à ce stade ça fait du bien à ton égo de le penser, et que ça te fait passer pour « l’homme idéal », dans les yeux de ton ex.
A bien des égards, laisser l'autre être le seul responsable de la moindre dispute, ce n’est pas être gentil, c’est être lâche.
#1312262
Speud a écrit : 12 févr. 2020, 22:39
Je sais pas si c'est ce genre de réponse "qu'il fallait" .. ? Je sais pas encore très bien ce que je devrais répondre...

Et vous, vous répondez quoi à çà ?
"Qu'est ce qui t’intéresse vraiment dans la vie? Qu'est ce qui te fait vibrer? Qu'est ce qui te permettrait de te réinventer, de te dépasser?"
Il n'y a pas de "bonne" réponse Speud.
Mais sortir de ta zone de confort, essayer de nouvelles choses pourrait t'aider a te découvrir.
#1312263
Allys a écrit : 13 févr. 2020, 11:20
Speud a écrit : 12 févr. 2020, 23:05Sans aucun doute.. et je sais que çà arrivera un jour.. rien que l'idée ou l'imaginer me donne le cafard
Il est inutile de te miner le moral en pensant à cela, et évidemment qu’il est douloureux d’imaginer la personne que l’on aime (encore) avec un/e autre personne.

Mais si j’insiste sur ce point, c’est pour attirer ton attention, car ton discours sur un potentiel next dans la vie de ton ex femme me fait peur.
Si ta femme ne reviens pas avec toi, inévitablement, elle rencontrera un/d’ autre/s homme/s.
Et si ça se passe bien avec l’un d’entre eux, inévitablement tes enfants rencontrerons cet autre homme.
Inévitablement cet homme fera aussi partie de ta vie, car il fera partie de la vie de ton ex femme, et de celle de tes enfants.
Et aussi douloureux que cela puisse être, et aussi en colère que tu en sera, tu n’auras pas le droit de « Pêter un cable ».
C’est justement à ce moment précis qu’il faudra te rappeler ça :

Speud a écrit : 12 févr. 2020, 21:49 je n'oublie pas la personne qu'elle est et le lien spécial qu'on a avec les enfants. Elle est importante et elle le seras tjr grâce à eux.
Speud a écrit : 12 févr. 2020, 23:05 C'est la mère de mes enfants et je me dois de protéger ces derniers. Je préfère qu'ils vivent avec 2 parents qui "s'entendent" plutot que 2 parents qui "se déchirent".. Je veux pas être responsable de çà. Je veux pas prendre ce chemin en premier.. (…)je pourrai vivre en me regardant et en me respectant de mes actes/décisions
Parce que la c’est facile à faire aujourd’hui, à ce stade de votre rupture, tant que tu as l’espoir qu’elle revienne, de jouer aux grands seigneurs tolérant, et de passer pour le héro qui se sacrifie pour ses gosses, et est bien au dessus des petites guerre habituelles entre ex époux.
Mais il faudra que ça le soit aussi, si les choses n’évoluent pas dans le sens que tu espères. Et elle ne sera pas responsable si TOI tu décide de rompre cette entente cordiale parce qu’elle a rencontré quelqu’un (En rencontrant quelqu’un ton ex femme, ne sera pas celle qui « prend le chemin en premier »). TU sera le seul responsable du désastre, si a ce moment là tu ne prends pas de recul, et tu ne te rappelle pas combien tu voulais protéger tes enfants d’avoir « deux parents qui se déchirent ».
Avant de parler de rencontrer quelqu'un, je parlais plutôt de ses décisions concernant les enfants/maison, les décisions que l'on doit prendre maintenant.

Car je suis bien conscient que cela devra arriver (un next), c'est obligatoire même si j'puis dire. Elle doit essayer, c'est ce qu'elle veut / recherche. Je ne pourrai pas aller contre çà.
Ce chemin elle le prendra probablement en première oui mais peut-être pas... J'ai espoir que moi aussi je puisse rencontrer quelqu'un, que je sois heureux (avant elle, ou plus heureux qu'elle). Ce ne sont pas toujours ceux qui quittent qui obtiennent la meilleure vie (tout est relatif sur la meilleure vie). Le karma peut aussi exister... Il faut que je fasse confiance à la vie... après le désastre vient toujours la lumière soit-disant. Je veux y croire...

Mais je crois que, en effet, mon discours sera différent avec le temps, ou quand elle aura quelqu'un dans sa vie. A voir comment çà évolue "entre nous" et comment moi j'évolue.

Tout dépend de ses décisions (enfants/maison) ou quand elle rencontrera quelqu'un mais je n'ai pas envie de lui mettre des bâtons dans les roues ou faire l'ex jaloux/méchant... j'essaierai de disparaître le plus possible, d'avoir le moins de contact possible, de faire comme si elle n'existait plus.
Les enfants, je sais très bien m'en occuper tout seul, sans rien lui demander en aide/conseil ou quoi que ce soit. Et dans ma tête, tant qu'ils ne vont pas à l’hôpital, je n'ai aucune obligation à lui rendre des comptes. Et toutes les autres décisions à prendre, je peux être grand et fort en restant juste courtois, je dirai mon avis et ne me laisserai pas faire si elle n'est pas d'accord.
Allys a écrit : 13 févr. 2020, 11:20 Tu sais je perçois (et je n’ai évidemment comme chaque intervenant ici que tes écrits pour cela), une part de toi qui voudrais que dans cette histoire il y ai forcément un gentil et un méchant.
Mais, ne pas vouloir être le méchant ne fait pas de toi le gentil de l’histoire, puisqu’il n’y a tout simplement ni gentil, ni méchant, mais juste deux être humains, qui ne regardent plus dans la même direction.
Et ce n’est pas parce que tu pense que tu es le gentil et qu’en agissant de cette façon, en refusant de porter une quelconque responsabilité sur la moindre dispute, que tu es vraiment gentil. Même si à ce stade ça fait du bien à ton égo de le penser, et que ça te fait passer pour « l’homme idéal », dans les yeux de ton ex.
A bien des égards, laisser l'autre être le seul responsable de la moindre dispute, ce n’est pas être gentil, c’est être lâche.
Oui je crois quand même qu'il y a des gentils et des méchants, tout dépend de comment ils/on agit par rapport à la situation et aux décisions à prendre. Si c'est pour faire mal, j'appel çà être méchant...
Je ne la traite pas de méchante car elle m'a quitté. Elle en a le droit quand même, même si c'est dur, chacun fait ses choix.
Elle sera méchante ou gentille (à mes yeux) suivant ce qu'elle décidera sur les décisions à prendre.

Et oui peut-être que c'est mon égo, mais je me sens bien d'être gentil et je suis ok avec çà (à cet instant, rien ne dit que je le regretterai plus tard). Ce n'est pas forcement pour ses yeux que je le fais, mais pour moi, mon intérieur. Je veux pouvoir me dire que je suis quelqu'un de bien parce que j'aurai bien agit, sans faire de mal ou sans se déchirer pour des "bêtises".


La actuellement, j'attend de voir ce qu'elle décide et je jugerai/agirais en fonction après çà.
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
  • 6
  • 22