Aide et conseilspour récupérer ton ex !

Si le coeur vous en dit, racontez-nous votre histoire en détails
#1316252
Salut grand, et content d'avoir de tes news.

J'imagine à quel point cette période confinesque vient foutre le boxon. Surtout dans un équilibre qui commençait à se trouver, petit à petit. PArce que ça fait un truc en plus à gérer et clairement t'as pas besoin de ça.

Du coup le gamin qui t'appelle René, direct ça fout un énorme coup. Et même si tu sais bien que pour lui évidemment t'es pas René, que t'es son papa chéri, le coup te fait vriller et immédiatement enclenché un film de merde...

Oui, des hauts et des bas, comme par chez toi, quand t'es dans les hauts, tu as un horizon dégagé, tu vois tout ce qu'il y a en bas, tu vois aussi beaucoup plus loin, tu respires loin de la pollution et de l'encombrement...

En effet, chacun a son rythme, toi tu as le tien et elle le sien, et parfois la différence devient comme une claque, et l'égo s'en mèle: la p..e, elle a vite fait une croix dessus...

Oui ça gargouille de partout en ce moment, mais le temps passe, doucement, et à chaque coup de mou tu apprends des choses. C'est le moment des coups de mou, c'est le moment d'apprendre.

Plein de bonnes choses pour toi, et n'hésite pas à venir vider ton sac !
miu ont aimé ça
Coucou, c'est Antoine ! Mon équipe et moi-même avons créé un test qui te permet de déterminer avec précision tes chances de reconquérir ton ex. Fais le test en cliquant sur le bouton ci-dessous !

J'accède au test

#1316291
Merci Speud pour tes quelques mots.
En effet nos histoires sont un peu similaires sur certain point. D'ailleurs je te remercie de l'avoir raconté sur ce forum, ça m'a peut-être permis, égoïstement, d'avoir quelques clés supplémentaires pour gérer ma situation, et d'appliquer les conseils prodigués pour toi aussi.

Courage à toi aussi, en fin de confinement, c'est peut-être l'occasion de débriefer finalement.

Merci Etpourtant aussi pour ton soutien.
Je ne suis pas spécialement surpris mais pour elle aussi, la période n'est pas facile.
Jusqu'à présent, on se contente de relations fonctionnelles et c'est très bien ainsi. Mais voilà, aujourd'hui, à l'occasion d'un échange mail de paperasse, elle m’envoie ça:

Je voulais te dire aussi encore une fois que je suis désolée que les choses se soient passées ainsi.
Je n'ai jamais voulu te faire du mal et je sais que je t'en ai fait beaucoup.
Tu ne m'as pas rendue malheureuse mais je n'étais pas heureuse non plus. Je pense qu'il n'y avait plus vraiment d'amour de ton côté non plus, en tout cas tu ne le montrais pas...
Je pensais que nous 2 c'était pour la vie. C'est difficile pour moi d'accepter cet échec.

Alors j'espère que malgré tout ça, tu vas bien.
Tu restes important pour moi, quoi que tu en penses.
Prends soin de toi.


Bah tu vois, ça me fait encore plus de mal que tous les lapsus et maladresses de mes gamins.
J'ai juste répondu que "je préfère rester sur des échanges seulement fonctionnels, merci."

Je sais pas pourquoi je met ça ici, où peut-être si je sais: ce message anodin, à priori plein de sollicitude, bah je n'arrive pas à le prendre comme tel. Il me fait mal, me retourne le cerveau, remet en marche la moulinette, "on refait le match", inlassablement...
Et j'ai compris tout ça, cette mécanique, je sais qu'il ne faut pas surenchérir, je sais que ce n'était pas par "malice"... mais voilà, on est pas des machines sur lesquelles il suffit de recoder 2 ou 3 lignes... ce cerveau qu'on utilise à 10%, ça lui laisse 90% de capacité pour faire sa vie... et ça fout mal.

Demain ça ira mieux, ou pas... en tout cas ce sera demain, une autre journée au paradis comme on dit...
miu ont aimé ça
#1316298
Hello Cyril,
Juste pour te dire que lire le message de ton ex m'a fait mal au coeur pour toi. Ses mots sont "si gentils" qu'on préfèrerait presque des insultes car ils montrent son apaisement et à quel point elle a tourné la page.

Accepte ta douleur, ne la combats pas.
Ça passera :)
Courage à toi
#1316300
Ta réponse est à la hauteur de la volonté que tu as de suivre ton chemin désormais.

Elle t'a envoyé ça, et forcément à ce moment ça remet 100 balles dans la moulinette infernale. Forcément les pensées romantiques, les doutes, peut-être la tristesse, l'interprétation de la moindre virgule, du mot "non plus". Le "tu ne le montrais pas" qui a du te faire grimper au rideau dans le genre "ah putain et si j'avais etc...". Ouaip....

Tu n'avais pas le choix des pensées qui te viendraient, elles sont venues, tu les as vues, elles t'ont fait ressentir des trucs et des machins mais voilà, tu as maîtrisé le merdier, et répondu que tu avais besoin de te protéger. C'est juste ce qu'il fallait faire. Tu as du sentir au moment où tu envoyais le message que ça piquait. Oui ça piquait, et forcément ça piquera toujours plus ou moins, et de moins en moins.
Comme tu le dis on n'est pas des machines, ni toi, ni elle...
Ce moment est passé... Et je pense que tu es OK par rapport à ce que tu as répondu, et finalement c'est encore un pas de plus en avant. :) :) :)
par Speud
#1316304
Punaise oui le message ... :shock:
J'ai eu un message similaire et comme toi, çà m'a foutu mal.
Par contre, j'ai surenchéri un peu pour finalement laisser le dernier mail sans réponse (çà aurait tourner en rond, dans le vide, pour rien).

La prochaine fois, j'essaierai de répondre comme toi car je voit toujours l'espoir là où il n'y en a pas.

Un jour la roue tourne, çà sera ton tour de (re)goûter au bonheur quotidien.
Tu arriveras à passer tout çà et tout ira bien. Soit fort ;)

En attendant courage !
#1316306
voit toujours l'espoir là où il n'y en a pas.
Bien sûr que l'on a tendance à imaginer l'espoir là où il est n'y en a pas, c'est juste qu'il faut en être conscient, et laisser le coup de blues/rage/espoir passer et ne pas agir.
Effectivement, quand tu reçois un message de cette teneur, la première chose qui vient à l'esprit est "tordue" par notre petit cerveau qui voir arriver goulûment une bonne petite dose de came, qu'il n'avait pas reçu depuis un moment... Alors si on se laisse faire par ses illusions de l'instant, directement liées à la dose de came, direct on répond en mode love, et le résultat ? ben on le connaît tous...

Oui la roue tourne speud, mais si on la laisse tourner sans rien faire, en se disant que le temps arrange tout, elle peut tourner longtemps mais dans le vide: on n'avance pas....

A propos, ce serait chouette que tu nous raconte un peu où tu en es ;)

La vie est faite de moments de doutes, de moments où on a l'impression de revenir en arrière, mais c'est dans ces moments là que l'on prend de nouvelles impulsions, que l'on peut avoir la fierté de faire des choses que l'on n'a jamais osé faire avant.

Là, Cyril répond "oh Zézette, je t'ai dit que je ne voulais pas d'autre communication entre nous que ce qui a trait aux enfants. A bon entendeur, salut". Il a fait un énorme pas en avant, celui d'oser, même si ça pique et que ça lui coûte sur le moment, même si sur le coup il était submergé de pensées qui font chier. Mais il est passé à l'action, il a posé ses limites, ses besoins. Il a agi pour lui, pour se protéger.

Agir, ne pas rester dans le "nan mais promis, la prochaine fois ça ne se passera pas comme ça"....
par Kakahuet
#1316313
Bonjour
Je me permets d'intervenir et au risque de passer pour l'avocat du diable , je trouve son message légèrement gonflé quand même.
Je m'imagine très bien la scène lorsqu'elle rédige son message en réfléchissant aux mots employés sachant que tous feront mouche...
Pour moi c'est une exécution épistolaire.

Alors je me trompe sûrement, mais ce type de message est fréquent quand on souhaite se déculpabiliser, se dire qu'au final on arrondi les angles (alors que non) et qu'on renvoie l'image d'une personne bien (ce qu'elle est sûrement mais dans ce cas, aucune raison de le coucher sur papier).

Alors ce genre de chose m'agace prodigieusement sûrement parce que j'ai connu peu ou prou la même chose et que cela nous laisse pantois et affaibli psychologiquement.

Ne pas oublier quand même qu'elle s'est barrée avec son prof sans avoir cherché de solution pour votre relation hein ...
Alors les jolis mots à m'an donné ça hérisse les pwals un peu...
Quel intérêt ce message au final ? un simple "je suis désolée mais c'était nécessaire " aurait largement suffit...

M'enfin , bon courage à toi et force et honneur !
#1316357
Salut tous,

Oui en effet ce message m'a bien retourné... mais plutôt dans le sens que kakahuet évoque...
La rupture est définitive, je le sais et je le souhaite. C'est aussi pour ça que je pensais avoir passer ces étapes... et depuis plusieurs mois, les échanges étaient dans ce sens. Mais le passage devant les avocats a bien fragilisé cet équilibre.

Je n'oubli à aucun instant qu'elle est partie pas proprement du tout. Elle le sait bien d’ailleurs.
Et ce n'est pas la première fois que je pense qu'elle se justifie surtout pour elle même.
Ce message à surtout pour but de soulager sa conscience, et ma réponse à surtout pour but de ne pas l'aider à ça. Que j'aille bien où pas c'est pas ses affaires.

Hier soir elle est venu récupérer les enfants, ça été compliqué pour moi. J'ai fait bonne figure le temps qu'il faut mais ensuite j'étais comme vidé. ça me faisait pas ça avant.
Bref, les écoles reprennent doucement, on va pouvoir faire le switch la-bas, ça sera plus simple.
Et les sentiers de randonnée sont ouvert ainsi que les clubs de plongée...

Merci pour vos mots d'encouragement!
#1316363
Hello Cyril,

j'ai lu chacune de tes interventions mais dans cette période assez folle de boulot, pas forcément pris le temps de répondre.
Pas forcément d'accord avec toi d'ailleurs, ni sur l'épargne personnelle de ton ex épouse qui serait un signe de duplicité ( je pense pour ma part que toute femme au foyer devrait avoir des moyens de subsistance propres), ni sur les sujets liés aux enfants ( et les refus de "principe" et les victoires d'ego sur base de rivalité dans l'affection des enfants) . Comme sur le sujet de Speud, je peux comprendre la douleur, le chagrin, les prises de bec post divorce sur des conneries, je peux beaucoup plus difficilement comprendre ça, cette espèce d’orgueil de chef de famille.

Quant à son message, je peux comprendre qu'il t'ait fait mal ( d'autant qu'il sort de nulle part) , mais je ne le trouve pas si "révoltant" que ça. ( sans doute en comparaison avec ce que me suis pris dans la figure à la rupture sur l'horrible personne que j'étais pour ensuite écouter mon ex se lamenter sur son sort pendant 6 mois post rupture :mrgreen: ) . Du coup le message de ton ex ne me parait qu'assez peu violent et narcissique ;) . Mais bon je crois que quels que soient les messages des ex, leur nature, leur forme, leur empathie, ou pas, leur agressivité, ou pas, ils font mal et mieux vaut s'en passer. En revanche la vraie chose importante c'est ta réaction, et là je dis BRAVO :-Bra

Sinon es tu sûr que tu ne pourras pas aller en métropole cet été ? '( Edouard phlippe a parlé d'outre mer) - je suis très attentivement le sujet :mrgreen:

la première quinzaine de mars je lisais le guide du routard de la réunion :mrgreen: , et je voulais d’ailleurs t'interroger , meilleure période deuxième quinzaine d'aout ou deuxième quinzaine d'octobre ? (pas cette année hein, pour les années suivantes ;) )

Porte toi bien (excellente idée le switch à l'école ; ma fille n'y retournera pas avant juin, mais elle a repris l'équitation en mode "drive je largue le gamin sur le parking" et du coup on va profiter du cours du vendredi soir pour switcher le vendredi soir comme à l'école - non qu'on soit en conflit 3 ans après notre séparation mais ça évite les agacements liés au retard, à l'attente, etc..°

bon week end
#1316384
Salut
Je suis depuis longtemps maintenant ce que l on Apelle un lecteur passif ;)
Je viens cependant régulièrement sur le forum, je lis, je compare et je mesure le chemin parcouru...
Je suis ton histoire depuis le début, et je trouve que tu t en sors comme un chef :-Blue
Comme on me l àvais dit à l époque, tu sais ce que tu dois faire, ce que tu dois répondre Ect....

Ça ne t empêche pas d avoir le droit d être dans le dur parfois, parce que tu souffre aussi, il n y pas à en rougir, cela fait plus de 4 ans maintenant que je suis séparé, et je ressens parfois encore des moments de pincement au cœur, es ce encore de l amour, de la nostalgie ?

J aimerais toujours la mère de mes enfants, parce qu elle m à fait le plus beau des cadeaux, bien qu elle m ai quitté tout comme toi, je l aime différemment bien sur, j ai toujours du mal à avoir une conversation "détaché" avec elle, car la blessure ne guéri jamais, elle s atténue et on vit avec,tu vivras avec :bisou:

J ai refais ma vie avec une personne formidable, que j aime profondément, d un amour différent car aucune histoire d amour ne se ressemble, C est ce que j ai fini par comprendre, et je me surprend des choses formidables que j ai accompli seul, et des choses extra que j ai partagé et que je partage encore avec mes enfants....
Je suis aujourd hui quelque un de meilleur, de plus fort et épanoui
Je ne te souhaite que le meilleur, et je suis sûr que la vie te réserve encore des tas de surprise des lors que tu seras prêts à les vivres..

"Sometimes you wake up.
Sometimes the falls kills you
And sometimes, when you fall, you fly"
Neil gaiman
Kylian ont aimé ça
#1316396
Salut Selma,

Comme tu dis, ce bête message ne devrait pas me toucher plus que ça, je suis bien d'accord. Mais comme tu dis aussi, il sort de nul part, nous n'avons plus d'échanges de ce genre et c'est tant mieux... enfin de nul part, c'est relatif, c'est suite au rdv avec les avocats... bref...

Je le sais que mes réactions ne sont pas toujours les bonnes, mais je sais aussi que mon ego est au plus bas bien sur, et que le moindre truc de travers de l'ex me fait trop cogiter...
J'ai donc compris que je n'ai toujours pas droit à l'erreur, même dans la rupture. Il faut avoir une attention constante, comme dans mon ex-couple, l’inattention, les erreurs m'ont coûté ce mariage... Il faut donc pour cette séparation encore plus de rigueur...

non, non et non...!!!

Je n'arrive même pas à être d'accord avec ce que j'écris! c'est marrant!

C'est elle qui est parti du jour au lendemain, qui a foutu en l'air 10 ans de vie commune, qui s'est installé avec un nouveau mec juste pour avoir un appart! qui fait que mes enfants jonglent d'un logement à l'autre... j'ai bossé comme un c*n pendant toutes ces années, pour entre autre, que madame puisse s'occuper du foyer, mais aussi avoir des loisirs pour elle, on faisait garder les mômes pour qu'elle ait du temps pour elle, je courrais le soir m'occuper des enfants pour qu'elle puisse aller faire du karaté... p'tain j'ai même pris des congés sans soldes pour qu'elle parte en rando avec son mec! Donc oui! des fois ça me démange de la faire chier! Moi j'ai toujours mon taf à faire, et qui part en cacahouette, j'ai aussi les enfants à gérer seul, elle, n'a jamais été seule, pas une seule minute!!... moi, même pour aller chercher une baguette de pain, je dois monter une expédition!
Donc oui!ça me rend fou quand elle fini son message par "j'espère que tu vas bien" et "prend soin de toi" et gnagnagna... bah non, je vais pas bien, je galérais déjà comme un chien, maintenant c'est pire...! Et elle connait mon quotidien professionnel, elle sait l'engagement que ça représente... C'est comme si elle avait senti le vent tourné et s'est sauvé avant que le bateau coule... donc oui, je suis toujours en contrôle de moi-même après plusieurs mois, et oui, je me retiens encore de ne pas l'emplafonner!!

Désolé pour ce saut d'humeur Selma.


Merci regardevant pour tes mots d'encouragement, je sais que j'ai parcouru du chemin, mais je trouve la route encore longue... et surtout parfois je fais un peu de marche arrière... comme en ce moment... la blessure est là c'est sur, faudrait la laisser tranquille un peu, c'est comme quand on gratte le bobo au genou, ça met plus de temps à guérir...


ps: Selma, Août ou Octobre à la Run ça dépend surtout de ce que tu veux faire! En août c'est l'hiver, pas de pluie, temps agréable, voir frais dans les hauts, mais du vent et de la houle, idéale pour les grosses rando sur plusieurs jours. En Octobre, tu es juste avant la saison cyclonique, mais la chaleur tropicale est plus présente, pas trop de pluie non plus, l'eau est plus chaude... pour moi Octobre est mieux... En août il y a parfois les baleines... elles viennent depuis plusieurs années mais choisir août que pour ça me parait peu raisonnable...
Hésites pas à m'envoyer un message si tu veux plus d'infos.
#1316405
Coucou Cyril !
Cyril au soleil a écrit : 17 mai 2020, 18:19 Comme tu dis, ce bête message ne devrait pas me toucher plus que ça
ah non pas du tout , je ne dis pas qu'il ne devrait pas te toucher , je comprends qu'il le fasse.
Et tu as eu vraiment raison de couper court .
Cyril au soleil a écrit : 17 mai 2020, 18:19 Je le sais que mes réactions ne sont pas toujours les bonnes, mais je sais aussi que mon ego est au plus bas bien sur, et que le moindre truc de travers de l'ex me fait trop cogiter...
J'ai donc compris que je n'ai toujours pas droit à l'erreur, même dans la rupture. Il faut avoir une attention constante, comme dans mon ex-couple, l’inattention, les erreurs m'ont coûté ce mariage... Il faut donc pour cette séparation encore plus de rigueur...
ben si tu as le droit à l'erreur (et c'est même l'énorme avantage de ne plus être dans le couple , c'est qu'on n'a plus besoin de l'approbation de l'autre ... avec la limite de ce qu'on fait peser aux enfants et de la légalité bien sûr ;) )

Cyril au soleil a écrit : 17 mai 2020, 18:19 j'ai bossé comme un c*n pendant toutes ces années, pour entre autre, que madame puisse s'occuper du foyer, mais aussi avoir des loisirs pour elle, on faisait garder les mômes pour qu'elle ait du temps pour elle, je courrais le soir m'occuper des enfants pour qu'elle puisse aller faire du karaté...
eum eum eum , c'est là où je ne serai jamais d'accord avec toi . Etre femme au foyer n'a rien d'un privilège accordé par le généreux mari qui se tue au travail pour satisfaire les desiderata de sa famille. Le fait qu'elle soit femme au foyer t'a permis de progresser dans ta carrière ; et tu le dis d'ailleurs dans ton post d'origine ,quand elle bossait , tu galérais , "son salaire ne couvrait pas les frais de garde" (- et là encore c'est un mode de calcul que je ne partage pas , tu ne finançais pas les frais de garde ? )
Le gagnant est rarement la femme au foyer en fait, ni en confort de vie - parce que c'est pesant d'avoir la charge entière du "domestique" et de la logistique- ni en termes économiques ,car c'est être femme de ménage slash intendante slash gouvernante slash taxi slash secrétaire non rémunérée et non reconnue en fait (c'est d'ailleurs ce qui est valorisé lors des divorces quand il y a prestation compensatoire) . Et le fait que tu considères comme une faveur de "courir" et prendre du temps sur ton travail pour lui accorder généreusement du temps libre est très révélateur.
Cyril au soleil a écrit : 17 mai 2020, 18:19 p'tain j'ai même pris des congés sans soldes pour qu'elle parte en rando avec son mec! Donc oui! des fois ça me démange de la faire chier!
C'est à dire, tu as pris davantage tes enfants que ce qui est spécifié dans votre mode de GA ? Si oui, et bien ne le fais plus, il ne faut pas rendre des services qui vous collent ensuite des ulcères tellement on les remâche.

Cyril au soleil a écrit : 17 mai 2020, 18:19 Moi j'ai toujours mon taf à faire, et qui part en cacahouette, j'ai aussi les enfants à gérer seul,.. moi, même pour aller chercher une baguette de pain, je dois monter une expédition!
oui c'est le lot des parents qui travaillent - est il envisageable de prendre une nounou ou étudiante sur ta semaine ? ( un de mes ex l'avait fait, le matin, sinon il galérait pour prendre son train pour aller au boulot)
Cyril au soleil a écrit : 17 mai 2020, 18:19 Donc oui!ça me rend fou quand elle fini son message par "j'espère que tu vas bien" et "prend soin de toi" et gnagnagna...
là je suis bien d'accord :D ( l'utilisation du "prends soin de toi" devrait être interdit aux largueurs , j'y avais eu droit aussi :twisted: :twisted: Pendant qu'on y est d'ailleurs je réclame l'abolition du "prenez soin de vous " dans tout mail professionnel en période de crise sanitaire , et aussi du "belle journée" tiens)
Cyril au soleil a écrit : 17 mai 2020, 18:19 bah non, je vais pas bien, je galérais déjà comme un chien, maintenant c'est pire...! Et elle connait mon quotidien professionnel, elle sait l'engagement que ça représente... C'est comme si elle avait senti le vent tourné et s'est sauvé avant que le bateau coule..
oui mais aussi difficile que ça soit, elle n'est plus ton soutien pro invisible et non rémunéré, elle joue pour son propre compte maintenant (et ne nous leurrons pas , quoi qu'on en dise nous pensons tous ,avant tout à notre propre intérêt ) .
Tu traverses des soucis dans le boulot ?
Sinon mon ex mari que j'ai quitté dans des circonstances similaires me sort encore parfois des trucs comme ça (3 ans après) , sur le fait que j'ai attendu que notre fille soit assez grande pour le quitter , car plus facile à gérer , sur les "efforts " qu'il faisait pour aller chez la nounou le soir quand elle était petite, sur une espèce de préméditation,etc....
Ce qu'il ne comprend pas, et ce que tu ne comprends pas non plus je crois, c'est qu'il n'y a ni machiavélisme ni préméditation , mais une situation de couple de 10 ans qui a convenu , puis qui n'a plus convenu, sans qu'il soit possible de changer le schéma dans lequel le couple s'est enfermé (et à te lire , je vois à peu près le schéma) .
Je ne suis pas particulièrement fière d'être partie "pour quelqu'un d'autre", et oui j'étais contente que mon"next" soit là pour me soutenir . Mais je n'en suis pas particulièrement honteuse non plus , parce que le délai dans lequel je renouais d'autres relations me regarde et n'avait pas à être validé par le père de ma fille.
Il faut être réaliste , si cet aspect "next" cristallise toute la blessure de celui qui est quitté, il n'est en fait que l'arbre qui cache la forêt d'une relation qui ne fonctionne plus du tout ( d'ailleurs bien que séparée de mon"next" , je n'ai jamais eu aucune nostalgie de ma vie conjugale, très bizarrement ce n'est qu'a posteriori que je me suis rendue compte que le schéma dans lequel je vivais avec mon mari m'était insupportable , quand je l'ai quitté je ne m'étais même pas formulé les choses)

Cyril au soleil a écrit : 17 mai 2020, 18:19 Désolé pour ce saut d'humeur Selma.
Je t'en prie ;) cette phase là est normale je crois. Et avec le temps tu arriveras à arrêter de raisonner avec colère en termes de victime /coupable , c'est ce que je te souhaite en tout cas . (pas le pardon ou la compréhension, qui ne sont pas obligatoires , mais juste l'apaisement ;) )
Cyril au soleil a écrit : 17 mai 2020, 18:19 ps: Selma, Août ou Octobre à la Run ça dépend surtout de ce que tu veux faire! En août c'est l'hiver, pas de pluie, temps agréable, voir frais dans les hauts, mais du vent et de la houle, idéale pour les grosses rando sur plusieurs jours. En Octobre, tu es juste avant la saison cyclonique, mais la chaleur tropicale est plus présente, pas trop de pluie non plus, l'eau est plus chaude... pour moi Octobre est mieux... En août il y a parfois les baleines... elles viennent depuis plusieurs années mais choisir août que pour ça me parait peu raisonnable...
Hésites pas à m'envoyer un message si tu veux plus d'infos.
Merci beaucoup pour ces conseils . Bon ça reste un projet lointain. :mrgreen:

J'espère que tu pourras revenir en métropole voir ta famille.

bonne soirée
#1316442
Selmasultane a écrit :eum eum eum , c'est là où je ne serai jamais d'accord avec toi . Etre femme au foyer n'a rien d'un privilège accordé par le généreux mari qui se tue au travail pour satisfaire les desiderata de sa famille. Le fait qu'elle soit femme au foyer t'a permis de progresser dans ta carrière ; et tu le dis d'ailleurs dans ton post d'origine ,quand elle bossait , tu galérais , "son salaire ne couvrait pas les frais de garde" (- et là encore c'est un mode de calcul que je ne partage pas , tu ne finançais pas les frais de garde ? )
Hello Selma, si tu savais à quel point tu te trompes sur ce point là!

Je ne suis pas un cadre, ni un manager... je suis juste un gars qui répare des trucs... cette prise de poste à La Réunion a stoppé net toute évolution professionnelle pour moi...
Un choix en connaissance de cause pour privilégier la qualité de vie de mes enfants et de mon ex... en métropole elle voulait quitter son travail, ça se passait mal... la maison n'était qu'a mon nom, on voulait changer ça, en revendant et en trouvant un truc à nous... bref, c'était l'opportunité, avec des contraintes connues et acceptées... marché de l'emploi compliqué, beaucoup de travail pour s'installer, et moi sollicité dès mon arrivée par le boulot... pour moi c'est normal de se répartir les taches, à moi les mines pourries au fin fond de Mada, ou les travaux de nuit sur des cargos en fin de vie... faudrait aussi que je puisse aller à la caisse des écoles qui ouvre entre 9 et 11h30 pour inscrire les mômes? ou faire le plein de course en rentrant du taf?
Oui elle avait pris un taf... dès le début je voyais que c'était pas idéal sur le budget global du foyer... mais je sais aussi que tout n'est pas que histoire d'argent... mais j'étais quand même soulagé de ne pas tout porter sur mes épaules... et c'est elle qui a choisis d’arrêter... en disant en rigolant"finalement c'est facile de rien faire à la Réunion, la plage, la montagne, plein de copines inactives aussi..." je te laisse apprécier la logique à sa juste valeur...

Bref, tout ça pour dire que de toute façon ça ne change rien, c'est moi qui rumine et qui me remue tout seul le couteau dans la plaie... ce que je lui reproche et qui me bouffe: jusqu’à présent quand ça allait pas pour elle, j'ai toujours fait pour que ça s'arrange... tu veux travailler?ok, tu veux arrêter?ok, tu veux une maison à nous?ok, tu veux garder ton épargne et ne pas mettre dans le bien commun?ok... de toute façon j'avais pas de veto à mettre, on est d'accord... mais c'est quand même des choix qui sont plus facile à faire quand tu sais que le crédit sera payé et qu'il restera quand même de quoi remplir le frigo!
Par contre elle, elle n'a rien fait pour notre couple, elle a laisser s'éteindre le truc, moi aussi bien sur. J'ai rien vu venir.
Mais elle savait que je ferais tout pour elle et pour le foyer.
Alors peut-être que c'est une "dérive patriarcale", ou le syndrome "du chef de famille", tu colles l'étiquette que tu veux... pour moi c'est surtout l'habitude et le besoin de régler les problèmes quand ils apparaissent... encore faut-il les voir venir.

...Tiens, la Réunion dans le monde des expat' est surnommée l’île de la désunion... tu feras attention si tu viens par ici!! :D
par Allys
#1316444
Cyril au soleil a écrit : 18 mai 2020, 17:34Bref, tout ça pour dire que de toute façon ça ne change rien, c'est moi qui rumine et qui me remue tout seul le couteau dans la plaie... ce que je lui reproche et qui me bouffe: jusqu’à présent quand ça allait pas pour elle, j'ai toujours fait pour que ça s'arrange... tu veux travailler?ok, tu veux arrêter?ok, tu veux une maison à nous?ok, tu veux garder ton épargne et ne pas mettre dans le bien commun?ok... de toute façon j'avais pas de veto à mettre, on est d'accord... mais c'est quand même des choix qui sont plus facile à faire quand tu sais que le crédit sera payé et qu'il restera quand même de quoi remplir le frigo ! Par contre elle, elle n'a rien fait pour notre couple
Bin oui mais alors tu as fait tout ça en espérant des remerciements? Ou que du moins, elle ne te quitterait pas? Que tu recevrais toute sa gratitude ?

L'amour c'est donner sans espoir de retour parce que on a juste envie de donner et de faire plaisir à l’autre. Si tu n'avais pas envie de donner, et bien il ne fallait pas le faire et assumer, que ça ne lui plaise pas. Mais tu ne peux pas vivre en ayant fait des actions qui t’on frustré puis lui reprocher que tu t’es infligé des frustrations pour elle…
Et ne me dit pas que tu n’étais pas frustré de tout cela, parce que si c’était le cas, tu ne serais pas en train de ruminer sur tout ce que tu as fait sans rien recevoir en retour.

Cyril au soleil a écrit : 18 mai 2020, 17:34Mais elle savait que je ferais tout pour elle et pour le foyer
Et c’est sa faute si tu te considère comme « le chef de famille qui bosse comme un dingue pour les autres»?
Elle t’as mis un couteau sous la gorge pour que tu endosse ce rôle ? Et si tu ne le voulait pas tu ne pouvais pas lui dire "NON, je ne veux pas bosser pour deux, je ne supporterais pas que tu glande à la maison, pendant que je me tue au travail"
Donc c’est un peu facile de lui reprocher d’avoir profité d’un rôle que tu t’es toi-même attribué, en s’en attribuant un autre celui de « La charmante épouse, au foyer qui fait rien de ses journées ».

Tu ne peux pas vouloir tout gérer et ensuite reprocher aux autres qu’il ne gèrent rien.
Ça me fait penser à ces mères qui critiquent le père de leur enfant en disant qu’il ne fait rien, mais qui ne leur laisse rien gérer, les critique sans cesse, leur dise que ce qu’il font est nul, puis se plaignent que décidément elles sont obligées de tout faire à la maison…
#1316446
Hello Cyril,
Cyril au soleil a écrit : 18 mai 2020, 17:34 Hello Selma, si tu savais à quel point tu te trompes sur ce point là!
je ne crois pas me tromper tant que ça en fait : les choix de vie que vous avez faits vous les avez faits à deux , mais à un moment la logique dans laquelle vous vous êtes enfermés ne lui a plus convenu.
Ca arrive dans les mariages au long cours, on s'enferme soi même dans un rôle (comme le dit Allys avec justesse, ça peut être aussi celui de la mère omnisciente qui veut tout contrôler)
Là tu es en train de ressasser la partition du mari travailleur méritant qui faisait tout pour sa princesse pour qu'elle puisse glander. Mais la réalité n'est pas celle là, pas plus qu'elle n'est d'ailleurs dans le film "pauvre femme au foyer asservie par son mari macho".
Tu ne te fais pas du bien en relisant tout ça sous le prisme "victime/coupable" . Et c'est pourquoi j'essaie de te montrer que ta lecture victimisante n'est pas la bonne. Avoir très mal, être blessé, touché dans son orgueil, se sentir seul, c'est une chose, persister dans cette lecture manichéenne ce n'est pas se rendre service, c'est en tout cas s'empêcher d'avancer..
Tu auras beau la clouer au pilori , démontrer par a + b ( à qui ?) que toi tu as œuvré à la réussite de ce mariage tandis qu'elle l'a saboté, la réalité restera identique : elle t'a quitté et tu dois à présent faire avec. ( c'est à ça que tu dois consacrer toute cette énergie que tu gâches à ressasser)
Cyril au soleil a écrit : 18 mai 2020, 17:34 ...Tiens, la Réunion dans le monde des expat' est surnommée l’île de la désunion... tu feras attention si tu viens par ici!! :D
c'est le genre de choses dont on se rend peu compte lorsqu'on vient 15 jours en touriste ( on m'a dit la même chose pour la Guadeloupe)
#1316449
Bah oui Allys je suis frustré...

Et je vais te faire hurler en disant que j'ai le sentiment d'avoir fait l'erreur de mettre tous mes œufs dans le même panier... ou que j'ai misé sur le mauvais cheval... elle doit en avoir autant à mon service.

Mais la vérité c'est aussi que je me retrouve vraiment seul comme un c*n, à 10000km de mes proches... que les anniversaires des gamins, c'est sans moi, que mon anniversaire, c'est tout seul... et tu sais quoi ce we j'ai du signer des décharges de responsabilité et indiquer une personne à contacter en cas d'urgence... bah j'ai même pas de numéro à mettre...

Et je sais Selma que je perds mon temps, mon énergie a ressassé...
D’ailleurs, je me suis déjà fait la réflexion que d'écrire sur ce forum me fait ruminer encore plus. Pas toujours bon.
Les conseils sont précieux et je pense que remercierais jamais assez mais je sens qu'il faut que j'arrête quelque temps de venir ici. Je suis vraiment pas dans un mood qui permet l'ouverture nécessaire.
#1316457
Salut Cyril !

Tu sais, je crois que c'est bon justement de relire, de dialoguer, même si forcément sur le coup parfois ça remue un peu. C'est je le crois justement dans ces moments là que tu te dis "ah putain voilà, maintenant je rumine, ça recommence". Oui, c'est vrai, parce que tu te remets dans le bain, tu as des avis d'autres personnes qui ne vont pas forcément dans ton sens, ou du moins dans le sens que tu as donné aux événements.
Mais c'est salutaire tout ça, parce que petit à petit derrière la rumination du moment vient la prise de conscience. Tu sais, un peu comme quand tu parles avec un psy, parfois t'en as marre, parce que tu as l'impression de juste déballer et te replonger dans des trucs qui font mal, et qu'il ne se passe rien. Alors tu as tendance à dire "basta, j'arrête, ça me fait mal pour rien". Ben non, en fait tu es simplement en train de développer une sorte de résilience (je ne dis pas un blindage, nuance) face à tes ruminations, et c'est le but du "jeu". On ne peut pas empêcher les ruminations, mais on peut s'en désensibiliser. Et plus on est dans le conscient, plus ça désensibilise.
Là tu es dans la "rumination" écrite mais surtout tu n'es pas seul, et justement le but des autres c'est de te mettre face à tes ruminations, pour que tu en prennes doucement conscience.
Qu'en penses-tu ?
par Speud
#1316668
Punaise Cyril, qu'est-ce que je te comprend.
L'impression de "ressentir" la même chose, sur presque tout (à quelques exceptions près).
Tu l'expliques/exprimes de manière différente mais bordel, la même ! :(

Et c'est vrai que c'est pas toujours facile à lire, notamment car les avis ne vont pas dans "notre" sens; Une autre vision; Un autre système de pensé; Une autre façon de voir les choses; etc.

Tous les conseils me sont applicables, je prend note.

Courage, on est conscient que la route est longue mais j'espère qu'à l'arrivée, çà en voudra la peine !
#1320040
Bonjour le forum,

Je reviens un peu donner des nouvelles, où plutôt mettre à jour...
ça fait maintenant 1 an que "le couperet est tombé"... que mon ex m'a dit vouloir arrêter, c'est l'occasion! Au début je voulais profiter de la date "anniversaire" pour me connecter... et pis j'ai oublié... ce qui est quand même plutôt bon signe!! ;)

J'ai relue mes interventions de fin mai ainsi que vos réactions... et finalement ça m'a fait du bien de mettre un peu le forum de coté...
Les 3 mois suivants ont été chargé, Juin par le boulot, juillet par les vacances en famille (mes garçons et moi). Le voyage prévu en métropole s'est transformé en tour de l’île de la Réunion, de bivouac en hôtels, entre lagon et volcan... bref, c'était top...

L'accord de principe avec la maman c'est la moitié des vacances scolaires... 3 semaines je sais que c'est long pour l'autre parent. Comme je restais sur l'île, j'ai émis la possibilité pour la maman de voir les enfants 1 journées ou 2 en juillet si elle voulait...et bien sur dans l'idée de les voir pendant le mois d’août. refus. "il faut qu'on s’habitue..." bon, pourquoi pas... pas grand chose à en penser.

Nos relations restent toujours cordiales et fonctionnelles, quelques piques assez anecdotiques. Toute la paperasse du divorce est faite, on attend l'acte mis à jour par la mairie.

De mon coté, j'ai rencontré quelqu'un fin juin, ça accroche pas mal! même très bien... on galère un peu pour se voir car elle a des enfants en garde alternée aussi mais pas le même rythme que moi... et nous voulons prendre le temps avant "d'officialiser" l'autre à nos enfants respectifs même si ça devient de plus en plus évident avec le temps. On est plutôt dans le "comment" que dans le "peut-être"... c'est nouveau pour tout les deux, on découvre, on tâtonne.
Bref, ça aide forcément beaucoup pour ne pas se prendre la tête pour des broutilles.
Avec les conseils et autres remarques glanées ici, j'arrive bien à relativiser, quand je discute avec des personnes passant par ce genre de situation, je me surprend à donner des conseils où au moins des pistes de réflexions que vous m'avez donné.

Bon, j'ai surtout compris que les raisons de la séparations sont beaucoup plus profondes que les raisons très superficielles que j'ai perçu jusque là.
Mon ex me dit ne rien regretter du temps passé ensemble, pour moi je dois avouer que c'est un peu différent. J'ai quand même le sentiment d'avoir perdu mon temps. Que notre relation était tout à fait rationnelle, logique et dans l'ordre des choses... Ce que je vis actuellement dans ce début de relation ne remonte pas de souvenir avec mon ex, mais plutôt des souvenir de ce que j'ai vécu avant à d'autres occasions. Ce qui me fait voir que nous étions dans l'erreur depuis le début. Que j'ai occulté trop de chose... pas consciemment mais finalement j’avançais avec elle car c'était dans la bonne logique. Sans vraiment d'étincelle, sans passion ni un peu de folie. Même le début de notre relation était très... policée. Je me suis toujours dit que les choses allaient changer, s’améliorer... et j'ai laissé tomber après quelques années...
Elle a fait le choix de partir mais nous nous étions éloigné depuis un moment...

Bon, en tout cas merci encore pour vos interventions. Mon objectif maintenant est de réussir à venir en métropole en octobre, voir mes parents qui me manquent terriblement après cette année particulièrement difficile. Enfin si possible bien sur!
par etpourtant
#1320083
Salt !
Et merci de passer pour donner des nouvelles !
La vie continue, s'organise, de nouvelles expériences, et surtout d'après ce que je lis tu tires profit de tout ce que cette période compliquée qui commence à s'éloigner doucement a pu t'apprendre, et c'est top !

Je te souhaite toujours plus de bonheur, en vivant à fond les moments de bonheurs, et en relativisant tranquillement les moments plus compliqués, parce que la vie n'est pas tous les jours rose mais voilà, globalement tu vas bien et c'est une superbe nouvelle !

Bonne route à toi, tu peux être largement fier de ce que tu as accompli !
Agatheyzac ont aimé ça
  • 1
  • 4
  • 5
  • 6
  • 7
  • 8