Aide et conseilspour récupérer ton ex !

Vous êtes nouveau sur le forum? Présentez-vous auprès des autres membres...
par etpourtant
#1337781
:shock: :shock: :shock:

hawkins, je viens de lire ton mail, les bras m'en tombent, et au lu de cet amphigouri logorhesque, d'une part je comprends que j'ai bien fait de mettre les adjas, et d'autre part je vais te demander pour la dernière fois de me foutre la paix...
Sinon je souhaite un prompt rétablissement à tes claouis, ben ouais ça fait mal la bande de cire...

Bon ben sur ce arrivée d'air chaud et gousse d'ail, signé Monique.

Voilà voilà...
IVV2 ont aimé ça
Coucou, c'est Antoine ! Mon équipe et moi-même avons créé un test qui te permet de déterminer avec précision tes chances de reconquérir ton ex. Fais le test en cliquant sur le bouton ci-dessous !

J'accède au test

par Hawkins93
#1337784
Ok. Bon j'ai bien fait de vous demander votre avis. J'en fais trop ahah.

Pour ma défense, j'ai été extrêmement patient et je l'ai laissé tranquille quand elle était au Canada, certainement avec son ex (alors qu'on était en couple). J'ai été compréhensif à son retour et ai juste demandé un temps d'échange dans lequel j'ai accepté sa décision et lui ai dit que je me mettais en retrait.

Ok, je n'ai pas respecté mon engagement parce que j'ai réellement mal vécu le fait d'avoir senti que je n'avais été qu'un pansement. Donc j'ai eu un moment de faiblesse. Je ne l'ai pas appelé, juste envoyer quelques messages pour exprimer mon mal-etre. Et je souhaitais clore ça
par Hawkins93
#1337786
Et lui dire : bonjour Marina, à l'heure de tourner la page, je voulais te dire que j'ai apprécié ces moments passés avec toi. J'ai essayé de t'accompagner au mieux et si ça a pu te permettre de trouver la personne qui te convient, j'en suis heureux pour toi. Désolé pour mes réactions impulsives de la semaine dernière. Je te l'ai dit, j'ai eu un passage difficile et ressenti l'impression que tu m'avais manipulé. Je sais que c'est faux et que tu as cherché ce qui était le mieux pour toi. Ne me réponds pas, je voulais juste rester sur une bonne note
par etpourtant
#1337788
Eh gars, pour qui tu écris ça ? pour elle ? non, pour toi. ..

Alors ça ne sert à rien de lui écrire... Oui c'est dur tout ça, mais voilà, c'est auprès de toi que tu as besoin de t'affirmer, et pas auprès d'elle, c'est trop tard, elle te l'a dit.
elle me dit vouloir stopper tout contact
Qu'est ce qui n'est pas clair ?

Alors stoppe tout contact et... respecte la, et respecte toi aussi.
Elieza, Powercath, IVV2 ont aimé ça
par Hawkins93
#1337790
Ça fait pas très digne tout ça j'en ai conscience. Il faut savoir que j'ai bcp donné et peu reçu dans cette relation. Elle a eu conscience de l'avoir fait du mal et s'en est excusé. J'ai essayé d'être le plus doux possible avec elle-même si je pense qu'elle a joué double jeu avec moi en continuant de parler à son ex.

J'ai essayé de partir dignement quand elle m'a dit avoir renoué avec lui alors et je n'aimais pas ce sentiment d'avoir craqué le temps d'une soirée.
par etpourtant
#1337791
J'ai essayé de t'accompagner au mieux et si ça a pu te permettre de trouver la personne qui te convient, j'en suis heureux pour toi.
Tu vois, relis ce que tu écris. Tu te mens juste à toi-même, car c'est évident que ça ne te rend pas heureux qu'elle ait pu trouver le bonheur autre part qu'auprès de toi.

Et c'est ça qui fait ce malaise que tu as. Ben oui, peut-être qu'elle a joué un double jeu, peut-être que ou peut-être que.

Partir dignement, ce n'est pas pour l'autre mais pour toi. Tu as craqué, ben oui ça arrive, ce n'est pas pour autant qu'il faut te flageller et essayer de paraître comme ci ou comme ça vis vis de quelqu'un qui, qui plus est, t'a expressément demandé de ne plus avoir de contacts.
Ce que tu te reproches à toi, le plus important c'est que toi tu te le pardonnes.

Maintenant il faut agir pour toi, te rendre compte, prendre conscience que se mentir à soi-même c'est pas le meilleur moyen d'être serein. Celle ci n'était pas la bonne ? votre relation n'a duré que 3 mois. C'est dur Ok, mais tu vas digérer, et à froid tu verras ce que tu peux en tirer, et j'espère des choses positives pour tes relations futures.

Je te souhaite bien sincèrement de retrouver la sérénité, et d'aller de l'avant dans cette vie qui sera pleine de nouvelles aventures !

Bonne chance :)
Elieza, IVV2 ont aimé ça
par Hawkins93
#1337792
Merci de vos messages !

Je n'avais jamais vécu de relation tampon et ça m'a pas mal épuisé emotionnellement car j'ai beaucoup donné. J'ai ressenti une forme d'injustice là-dedans et je pense que le début d'amour que j'ai eu pour elle m'a fait regretter ce moment pas très digne.
par etpourtant
#1337795
Oui, c'est épuisant en effet... Mais tu verras que ce qui t'épuise, ce n'est pas toujours l'autre, mais plutôt ce que ton cerveau mouline, 24/24 comme un p'tit vélo qui ne s'arrête pas... Et si ? Et si ? oui mais, oui mais....

Ce qui est important pour toi c'est de te rendre compte que quand le p'tit vélo se met à mouliner, il n'y a pas de culpabilité à avoir, mais que tu peux le repérer, et l'arrêter gentiment. Ah te voilà p'tit vélo qui mouline, tu me dis quoi au juste ? qu'est ce que je ressens quand tu moulines ? ah oui j'ai les mains qui tremblent... et je l'accepte, et je regarde le p'tit vélo qui s'arrête doucement tandis que je reviens à la réalité, qui est que je suis dans mon salon, qu'il y a une fenêtre ouverte avec des bruits dehors, etc... Et tu passes de la souffrance que ton cerveau t'impose, de cette charge mentale qui n'en finit pas, à la réalité, à chaque seconde que tu vis et qui est la seule chose réelle.

Comme disait Lennon, la vie c'est ce qui se passe pendant qu'on pense à autre chose.... à méditer ;)
IVV2 ont aimé ça
par Hawkins93
#1337798
Oui, il faut reprendre le contrôle.

Je ne cache pas que j'y voyais aussi une forme de vengeance. Elle décide de lancer qqch avec moi, discute, me fait venir chez elle, prend le lendemain des billets pour partir au Canada 2 jours après en me prévenant vite fait par Sms en mode (j'ai tjrs voulu voir le Canada et c'est un ami maintenant et on pourra s'engager sur une relation serieuse tous les 2). D'une certaine façon, je ne voulais pas lui rendre ça trop facile. Bref, j'aurais dû l'engueuler avant qu'elle se barre au Canada ahah

Merci
par sandstorm
#1337802
Ce que ça transpire tous ses messages? que t'a besoin de rétablir ton image auprès d'elle.

Mais elle est libre de penser ce qu'elle veut de toi, de votre relation, de votre rupture, de l'après rupture. Plus vite tu comprendras que tu n'a pas de controle sur ses pensées mieux ça sera pour toi. Tu pourras te focaliser sur toi et sur le pourquoi ton image de toi a pris un coup dans cette histoire. Tu ne pourras pas cependant rétablir ta confiance en toi en retournant là où tu l'as perdue...
par Hawkins93
#1337806
Merci pour vos réponses, parfois un peu sèches ahah. J'avoue que la colère m'a aveuglé, j'ai eu ce sentiment d'être manipulé et trompé qui m'a obligé à réagir envers elle. D'avoir été trop gentil et d'avoir tout perdu. Bref, bonne leçon pour la suite ahah.
par Hawkins93
#1338269
Hello,

Quelques semaines après cet épisode, le moral est encore très variable. Bizarrement, c'est la première fois que je vis une séparation aussi intense émotionnellement. Mes histoires se sont toutes limitées à quelques mois et, généralement, avec un engagement sentimental de ma part relativement faible. J'avais fini par m'habituer à gérer parfaitement des séparations, même quand je les subissais.

Cette fois, je me rends compte que je me suis retrouvé dans une situation face à laquelle j'étais totalement désarmé. Je n'avais ni les codes, ni les astuces pour traverser ça au mieux et surtout préserver ma dignité ahah. On pourra dire que j'ai beaucoup appris.

Je me suis livré à une profonde introspection, allant jusqu'à voir une psy qui me dit, en gros, que j'ai plus été bête qu'autre chose, que j'ai réagi comme la plupart des gens ont déjà réagi à une séparation qu'ils ont subi. En gros, c'est normal, ça me fait une bonne leçon pour la prochaine fois mais faut pas chercher midi à 14h. Il y a cette sorte de paradoxe à s'imaginer atteint de mille maux et de se retrouver confronté à la "normalité". Suis-je trop dur avec moi-même ? J'hésite à reprendre rdv ou aller voir qqn d'autre.

Il n'empêche, difficile de ne pas rester bloqué sur l'idée qu'elle se fait de moi. C'est débile mais ça reste même si ça diminue, progressivement. J'ai tellement peu ressenti ce que j'ai ressenti au cours de ce bref moment, m'étant habitué à me construire une carapace émotionnelle, qu'il m'est difficile de ne pas avoir sauvegardé mon image. ça passera.
par Nilabolly
#1338354
Salut,

Hawkins93 a écrit :. Bizarrement, c'est la première fois que je vis une séparation aussi intense émotionnellement.
Je pense qu'il serait intéressant de te poser la question suivante : "pourquoi cette rupture m'atteint-elle autant ?"

Hawkins93 a écrit :une psy qui me dit, en gros, que j'ai plus été bête qu'autre chose
Mouais. Pas cool. Juste un être humain au plus mal car il venait de se faire quitter, rien de plus. Donc oui comme elle le dit en suivant, c'était juste une réaction "normale".

Hawkins93 a écrit :Suis-je trop dur avec moi-même ?
Non, je pense pas, je pense juste que tu étais persuadé avoir besoin de réponses pour avancer. Aujourd'hui, t'en es où par rapport à ça ?

Hawkins93 a écrit :Il n'empêche, difficile de ne pas rester bloqué sur l'idée qu'elle se fait de moi. C'est débile mais ça reste même si ça diminue, progressivement. J'ai tellement peu ressenti ce que j'ai ressenti au cours de ce bref moment, m'étant habitué à me construire une carapace émotionnelle, qu'il m'est difficile de ne pas avoir sauvegardé mon image. ça passera.
En quoi ce qu'elle pense de toi, t'es utile dans ta vie ? Puis, tu penses vraiment que parce que tu lui as fait quelques reproches sur la fin, tu as sali l'"image" qu'elle s'est faite de toi ? Au pire si c'est le cas.. tant pis ?

En fait, juste retiens que t'es un être humain toi aussi, qui des fois s'exprime sous le coup de la colère, et ça ne fait pas de toi quelqu'un de mauvais.
par Hawkins93
#1338359
En fait, ma situation amoureuse est un peu particulière. Je me suis découvert sur le tard après m'être longtemps interdit de vivre ça, par des soucis de confiance en moi certainement et des expériences de friendzone assez douloureuses au tournant de l'adolescence et du jeune âge adulte.

Après, j'ai vécu quelques aventures avec des nanas sympas mais pour lesquelles je ne ressentais pas grand-chose. C'était une manière d'avancer, de vivre qqch mais ce n'était pas durable. Elles finissaient par le ressentir et ça se terminait, sans cris ni larmes puisque, même si j'étais tjrs un peu triste, ça glissait sur moi. J'en avais perdu cette sensation de l'amour et de ce que ça pouvait provoquer chez moi.

Alors forcément, quand tu vis ENFIN ça, ça m'a propulsé sur une autre planète, j'ai totalement surinvesti cette relation, me laissant entraîner par elle d'ailleurs, très en recherche d'affection.

Alors, forcément, quand elle est partie, ça a été l'effondrement et le scénario de trop. Une histoire enfin prometteuse, avec un début de projection, d'investissement qui s'arrête net et me ramène au point de départ. Et comme je suis très exigeant avec moi-même, je me reproche énormément de ne pas avoir su lâcher avec dignité. Je ne lui ai pas fait bcp de reproches d'ailleurs, j'ai surtout essayé de maintenir un vague lien via les RS et quelques messages. Sauf que, comment trouver cette force quand mon passé me ramène à aussi peu de certitudes ? C'est là que ma psy a raison : c'est normal. En plus, j'étais totalement désarmé.

Et pourquoi j'accorde de l'importance à son ressenti ? Parce que quand tu vis enfin qqch d'un peu intense, ça te fait du mal que la seule personne avec qui tu as vécu ça t'en veuille, te méprise ou que sais-je encore.

En fait, j'ai du mal à appliquer les schémas traditionnels pour se remettre d'une rupture parce qu'ils répondent à une norme => j'ai vécu une histoire longue, j'en ai vécu d'autres, j'ai un minimum d'acquis pour me permettre de me reconstruire, je profite de la rupture pour réapprendre à vivre seul et en faire un nouveau chapitre. Sauf que là, je reviens surtout à un état antérieur que je n'ai quitté que l'espace d'un petit moment. C'est assez misérabiliste dit comme ça mais, je peux l'assurer, ça procède d'une analyse assez rationnelle de la situation.

Mais bon, ça ira mieux demain.
par Hawkins93
#1338362
Ouais, alors, faudrait pas non plus imaginer que je m'en vante hein. J'aimerais rentrer dans les cases classiques. Mon cas n'est pas isolé, il est plus répandu qu'on ne le pense mais il détonne malgré tout.

Quand, passé la trentaine, tu te rends compte que dans aucune de tes relations amoureuses passées, on ne t'a dit "je t'aime", ben, forcément, ça affaiblit un peu la confiance que tu peux avoir en toi. Je ne dis pas que je n'ai pas ma part de responsabilité. Elle est évidente. Je dis simplement que ça crée une fragilité supplémentaire. Et que ça complique l'appréhension d'une rupture. Parce qu'objectivement, je n'ai pas tant d'éléments de mon passé amoureux qui me permettent de me dire : "Allez, on va de l'avant, on va enfin trouver chaussure à son pied" ou "Bon, c'est pas grave, dans quelques mois, ça ira mieux". Sauf qu'au bout d'un moment, forcément ta patience vient à bout. Tu as plus de mal à relancer la machine parce qu'à nouveau, tu te rends compte que ce que tu as vécu n'est finalement rien de plus qu'un feu de paille.

Donc oui, je peux appliquer certains conseils post-rupture mais, malgré tout, il faut que je les adapte à ma situation qui n'est pas non plus celle qu'on évoque le plus souvent. Sinon, c'est voué à l'échec.
par Elieza
#1338363
Pardon mais ta rupture est tout ce qu'il y a de plus classique, avec des acteurs tout ce qu'il y a de plus classique.
Tu veux juste pas le voir.
Ben oui je comprends, on a tous envie de vivre "l"histoire ", mais en, vrai ca n'existe pas les films de TF1 hein.
Janysse ont aimé ça
par Hawkins93
#1338364
Elle est classique oui. ça je ne dis pas.

Simplement, je l'analyse par rapport à mon contexte perso. La réaction normale, dans mon histoire, aurait été de ne pas accepter certaines choses, de dire stop et d'être capable, au moment de la rupture, de couper et de respecter sa décision (ce que vous m'avez indiqué d'ailleurs).

Pourquoi je ne l'ai pas fait ? Parce que j'ai tellement envie de connaître enfin la belle histoire que je suis porté à accepter certaines choses que je ne devrais pas accepter. Ce n'est pas propre à moi-même, c'est accentué par mon passé. Ce n'est pas la même chose de se dire : "Bon, ça se présente bien mais y'a des éléments qui me plaisent pas donc je dis stop et je sais que je peux trouver mieux parce que j'ai déjà vécu mieux" que "Bon, j'ai jamais vécu un truc aussi intense, ça se rapproche enfin de ce que je veux, ok, y'a des trucs bizarres mais j'y vais coûte que coûte".

Je pense que tu surinterprètes mes propos. On ne peut pas appliquer une interprétation sans tenir compte d'un contexte. Donc oui, je m'appuie sur ce schéma (le SR, savoir tourner la page etc.) mais je me dis que si j'ai eu autant de mal à me lancer dedans, c'est aussi parce qu'il y a une part de moi qui est plus susceptible que d'autres à s'accrocher à ce qui ressemble à une belle histoire.
par Hawkins93
#1338365
Et il y a une différence entre l'histoire de TF1 et une histoire d'amour un tant soi peu durable, équilibrée et réciproque. Enfin, je pense...