Aide et conseilspour récupérer ton ex !

Comment se passe votre retour sur le marché des célibataires après une rude séparation ?
Avatar du membre
par Mox Nox
#1138423
shoshannah a écrit :Merci pour ta réponse, Recherche (de perdu.... :mrgreen: !),

Donc, c'est bien ce que je pensais : pour la majorité des hommes, sites = rencontres de femmes essentiellement dans le but de forniquer...
Euh ... non. Enfin, pour être plus exact, pas particulièrement. Le but d'une rencontre pour un homme est toujours de niquer, pas seulement sur internet. Par ailleurs, la baise n'exclut pas la passion amoureuse, elle la conditionne. Aimer une femme, c'est aussi aimer la baiser.
shoshannah a écrit :Bon... c'est un peu dommage, mais c'est vrai que truc est tellement biaisé que faire une belle rencontre, ce doit être rare !
J'ai du mal à comprendre ce que tu trouves dommage là-dedans. Les hommes ont toujours rencontré des femmes pour les niquer, et c'est ainsi que les couples se forment en général. Sauf dans des cas assez spécifiques, circonscrits et récents, d'un point de vue évolutif (comme le mariage arrangé, l'amour courtois, etc) on tombe toujours amoureux après avoir niqué, globalement. Internet ne change rien aux étapes habituelles de la rencontre.
shoshannah a écrit :Le forum pour rencontrer quelqu'un, je n'y avais jamais pensé... mais en même temps, oui, c'est vrai que les gens y sont, globalement, plus naturels...
Je ne sais pas s'ils y sont plus naturels, mais un renard te dirait qu'une basse-cour de 5000 poules en train de pleurer leur solitude avec un ratio de 70% de gonzes, ça se refuse pas.
shoshannah a écrit :mais bon, on reste encore une fois très loin des réalités de la rencontre physique, et comme l'être humain est un tout, on n'en saurait pas davantage sur l'alchimie potentielle...
Je n'évoquais pas la rencontre internet comme dérivatif de la prise de contact réelle, mais comme simple opportunité de la créer. On peut faire son marché partout, dans la rue, sur internet, au taf, dans un bar. A la fin des fins, c'est un vrai produit que tu achètes avec des vrais sous, rien qui change fondamentalement la transaction.
shoshannah a écrit :Au sujet de la façon de séparer le physique du reste de la personne : je dirais que c'est bien dommage de le faire.
Tout dépend de ce qu'on en attend. C'est "très dommage" pour une caissière smicarde en province de 36 ans, avec 2 enfants sans père, qui cherche l'homme de sa vie pour reconstituer une famille, mettre du beurre dans les épinards et élever ses gosses. Pour un industriel sidérurgiste de Karlsruhe, de passage pour 3 jours à Bangkok, 58 ans et 10000 bahts en poche, la dissociation est plutôt salutaire.
shoshannah a écrit :D'ailleurs, il suffit de tomber amoureux/se pour se rendre compte qu'on trouve tout beau chez l'autre^: son nom et son prénom, la couleur insipide de son vêtement déformé préféré, la couleur de ses cheveux même s'il n'en a pas ... c'est dire.... :lol: :mrgreen: :lol:
Bah oui, cocotte. Et l'arrière-saveur "quiche lorraine" de ses pets au petit matin, la goutte de sueur perdue dans les bourrelets de sa panse qui finit par te tomber dans le nombril pendant qu'il grogne en missionnaire, la mise en page élégante de ses fiches de salaire à 3 chiffres ...
Coucou, c'est Antoine ! Mon équipe et moi-même avons créé un test qui te permet de déterminer avec précision tes chances de reconquérir ton ex. Fais le test en cliquant sur le bouton ci-dessous !

J'accède au test

par Gillesdharma
#1138674
RechercheDePerdu a écrit :
shoshannah a écrit :D'ailleurs, il suffit de tomber amoureux/se pour se rendre compte qu'on trouve tout beau chez l'autre^: son nom et son prénom, la couleur insipide de son vêtement déformé préféré, la couleur de ses cheveux même s'il n'en a pas ... c'est dire.... :lol: :mrgreen: :lol:
Bah oui, cocotte. Et l'arrière-saveur "quiche lorraine" de ses pets au petit matin, la goutte de sueur perdue dans les bourrelets de sa panse qui finit par te tomber dans le nombril pendant qu'il grogne en missionnaire, la mise en page élégante de ses fiches de salaire à 3 chiffres ...
Ahaha...C'est dit avec tant de *Poésie*. J'aime ta prose ;)
par shoshannah
#1138748
Bon... ça me rassure, alors... :lol: ou pas . :?: :mrgreen: :?: ... !!

Allé, on tente l'opposé des contraires : :-Uzi :-Lov OOOOoooohhhh ! Le méchant :twisted: a tiré sur le tout gentil petit cœur !!!
par shoshannah
#1138812
Oh, c'est pas grave, Recherche(de perdu...) ... Moi, je les utilise parce que dans la vie, je suis très (trop ...) expressive, donc ça remplace (mais peux être aussi un peu autiste des fois, limite asperger... :lol: = très bonne dans mon domaine, et totalement nulle en relations sociales :lol: :lol: :lol: !!!).
par AmandineMidou
#1138835
Bonjour,

J'ai rencontré des gens sur internet, j'ai 18 ans et franchement j'ai été très déçu. Pour vous donnez mes expériences m, les voicis :

- Premiere rencontre d'un mec qui m'a l'air totalement pommé il y a 2 ans, on décide de se voir. Je suis totalement stressée au début car c'est la première fois que je rencontre un inconnu comment dire ? Je ne veux pas faire celle qui ne comprend pas mais le mec est tombée totalement amoureux de moi selon ces dires, il n'a pratiquement jamais parlé lors du rendez vous on a été au cinéma et faire le tour des boutiques .. J'ai coupé tous contact, un dépendant affectif.

- Ensuite, ma premiere histoire sur un site. Un mec qui ne se prenait pas du tous pour de la merde. Un fils à papa qui ne faisait rien de ses journées, se faisait renvoyer sans cesse, avait pour projet de devenir le directeur de différente entreprise tous les jours alors qu'il vivait au depend de ses parents. Fin bref 4 mois qui ont coupée à cause de la distance.

- Un autre pareille qui tombe amoureux, je laisse tomber.

-Quelques moi plus tard ( j'adore rencontrer de nouvelles personnes) et je me suis dit internet c'est vraiment l'inconnu mais c'était de pire en pire ! Des mecs qui détournent leur sentiment en plan cul et ouiiiiiii il y en a plein ! Moi qui est en couple actuellement je me pose encore des questions alors qu'il n'y a pas et ne venez pas me dire que c'est moi qui les attire !

- Puis, dure à croire. Une copine il y a 6 mois jours pour jour m'avait installée l'application Loovo. J'ai laissé car ça me faisait bien marrer de voir la moitié de ma ville et de mon lycée s'afficher. Je ne répondais qu'asiment jamais aux messages.
Et un profil qui m'avait parlé, m'avait attiré l'œil donc je vous épargne les détails. Premiere rencontre et le coup de foudre mutuel ! Alors oui ça fait que 6 mois mais je vis mes plus beaux moments, je suis heureuse comme jamais. Sa famille m'adore, ce n'est pas des K SOS (ah oui le nombre que j'ai pu voir et ça se dit indépendant de la société). Je l'aime sincèrement, on a plein de projet ensemble. Ces potes m'adorent.

Conclusion : Les sites ?? NON ! C'est paradoxale parce que j'ai rencontré mon amour sur une application qui est réputé pour être plus des plan Cul mais je peux vous dire en 2 ans j'ai trouvé qu'une personne à la hauteur !

Avant de publier, j'aimerai comprendre comment et combien de mec peuvent autant se foutre de la gueule des filles sur ces sites pour assouvir leur plaisir ? Calmez vous ! L'amour n'est pas un produit de consommation, il n'y a qu'à regarder ce site. Si vous aimez, n'allez pas voir ailleurs, ne vous cherchez pas d'excuse... Mettez vous à la place de la personne svp ! Ou ne vous mettez pas avec cette personne. Je sais chaque histoire est différente.

Bonne journée.
par shoshannah
#1138847
Merci pour ton témoignage, Amandine, ça redonne un peu d'espoir :D !

Je crois que ça peut marcher ou pas, comme dans la vraie vie, mais il faut avoir bien de la chance :mrgreen: !!

Disons que ce que je trouve dommage, c'est ces histoires de plan Q : je trouve que c'est zéro intérêt, pour l'homme comme pour la femme, à moins d'avoir peur des sentiments :lol: ! Souvent, les hommes qui ne cherchent que ça ont la trouille :mrgreen: !!
Avatar du membre
par Mox Nox
#1138872
shoshannah a écrit :Oh, c'est pas grave, Recherche(de perdu...) ... Moi, je les utilise parce que dans la vie, je suis très (trop ...) expressive, donc ça remplace (mais peux être aussi un peu autiste des fois, limite asperger... :lol: = très bonne dans mon domaine, et totalement nulle en relations sociales :lol: :lol: :lol: !!!).
Comme moi. C'est quoi, ton domaine ?
par shoshannah
#1138874
Pas du tout scientifique... totalement littéraire, j'analyse en un quart de tour des textes d'auteur, entre autres... (mais ça nécessite une certaine rigueur quand-même .. !).
Et toi ?
Avatar du membre
par Mox Nox
#1138881
shoshannah a écrit :Oui... c'est un peu vague.... et est-ce que tu fais des MOOC ? (j'avoue ne plus concevoir la vie sans les MOOC :) !)
Nope. Ma spécialité (la crypto) intéresse assez peu de gens. Et présuppose un niveau de maths que tu trouves plus facilement en fac que dans le grand public. En revanche, je suis un promoteur acharné de tout ce qui peut permettre aux gens d'échapper aux études académiques, tant elles sont devenues invivables en France.
Avatar du membre
par Mox Nox
#1138891
shoshannah a écrit :Donc, promoteur éventuel de MOOC....!?
Oui, je crois beaucoup au futur de ce genre d'initiatives. La rigidité du système académique est chaque jour plus déconnectée de la réalité de l'emploi, et je suis convaincu qu'un genre de MOOC bien fait finira par écraser le diplôme d'Etat à moyen terme. La vraie question est à mon sens la suivante : quelles sont les chances pour qu'on arrive à garder un truc ouvert et valable, esprit "open source" (même un truc un peu sale à la wikipédia, au pire) ? Parce que j'y vois fumer que Google fera le maximum pour acheter ce genre de trucs dès qu'ils émergent. Les grosses corpos sont de plus en plus intégratives, en particulier au niveau de la formation ... ce qui accentuerait encore le brain drain massif dont on souffre en France.
par shoshannah
#1138893
Hé oui, à voir, tout ça...
En tous cas, pour le moment, il y a beaucoup de ressources gratuites et intéressantes sous cette forme, et ce n'est pas un hasard si ça rencontre un tel succès !
Avatar du membre
par Mox Nox
#1138894
shoshannah a écrit :En tous cas, pour le moment, il y a beaucoup de ressources gratuites et intéressantes sous cette forme, et ce n'est pas un hasard si ça rencontre un tel succès !
Je crois malheureusement que ça rencontre un tel succès pour des raisons très différentes de ce que j'évoquais dans mon message (l'envie de se former par soi-même hors de "la structure", en vue de survivre intellectuellement et moralement à un univers salarial et académique toujours plus aliénant et plus ingrat).

Je vois dans la popularité présente des MOOC un genre de mode à rapprocher des modes précédentes (coaching en développement personnel, club de lecture pour ménagère de moins de 50, exposés à la Sorbonne en auditeur libre pour bourgeoise oisive, planches de Franc-Maçonnerie pour leur mari, etc). Autrement dit, je vois beaucoup de femmes pauvres ambitionner, avec retard comme toujours, de rattraper les bourgeoises mieux mariées qu'elles dans leurs vices : elles ont fait de la naturopathie de jardin quand les riches se faisaient couvrir d'algues australiennes au spa, elles ont regardé top chef quand les riches payaient 1200 balles les 6 heures de stage de cuisine moléculaire, elles se sont abonnées au cours communal de pilates à la salle polyvalente parce que les riches ont pris des coachs sportifs, etc. Et je pense qu'elles s'inscrivent aujourd'hui dans les MOOC de la même manière et pour les mêmes raisons (un idéal un peu vague d'équilibre phy/psy calqué sur la routine plus ou moins fantasmée des grandes bourgeoises "dans le coup"). Ce qui me fait dire ça tient à l'âge et au sexe du public dans les MOOC sans rapport avec l'IT. Pour schématiser, dans un MOOC webmastering/progra/électronique/etc, tu as une majorité d'hommes, un peu tous les âges mais surtout jeunes, 20% de gens sérieux et qui iront au bout d'un vrai projet. C'est-à-dire à peu près un modèle de fac. Dans les MOOC autres, tu as 80% de nanas quadras et +, 100% qui se disent "très motivé", et 2% qui terminent vraiment le projet. Donc un modèle plus proche d'OVS. C'est ce qui fait que j'ai un peu de mal à prendre les MOOC au sérieux dans leur forme actuelle, autrement que pour un jeune rural qui veut apprendre le C++, et qui finira de toute manière par une formation plus structurée, pour parler clair.
par shoshannah
#1138945
Je trouve que toute formation devient ce que tu en fais, avant tout... et qu'importe si d'autres ne les finissent pas, ou sont là pour des raisons qui ne semblent pas "les bonnes" (mais ça, c'est tout relatif... ) !

Si on se passionne pour tel ou tel domaine, et que l'enseignement est de qualité, je pense qu'il faut foncer :) (et ce, quelle que soit la structure sociologique, supposée ou réelle, des autres membres inscrits dans ce type de formation) !
Avatar du membre
par Kylian
#1139218
.
Modifié en dernier par Kylian le 18 sept. 2016, 06:09, modifié 1 fois.
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
  • 7