Aide et conseilspour récupérer ton ex !

Psychologie, séduction, couple et sexualité...
par sandstorm
#1306392
Je suis en poste dans ce lycée depuis 18 ans et donc, je ne partirai pas ailleurs.
Lui n'est sans doute là que pour un an(remplaçant) donc si jamais il y avait une histoire et rupture, je n'aurai à le voir que jusqu’en juin.
et bien Catléa au contraire c'est une bonne nouvelle: c'est peut être l'occasion pour toi de vivre une histoire avec un homme, sans se projeter à long terme, donc en sachant que cette histoire est circonscrite dans le temps!
Maintenant, je ne veux pas non plus aller trop vite pour ne pas me faire passer pour une fille en manque.
Je ne pense pas qu'il ai remarqué qu'il me plaisait finalement parce que je lui parle, le taquine un peu mais pas tant que ça car on n'a pas non plus l'occasion de beaucoup parler .
Comme il sait qu'il a un fort caractère, il ne doit peut être pas imaginer qu'une fille "en voudra" :lol:
tout ça c'est tes hypothèses à toi t'en sait rien. si tu ne tentes pas (en douceur toujours hein! ) tu ne sauras pas.
Maintenant, pensez vous que même s'il ne me regarde pas avec des yeux d'un homme fou amoureux , qu'il ne cherche pas à être tous le temps près de moi, qu'il ne me fasse pas des compliments, ...(je plaisante...), je peux quand même l’intéresser(un jour...)?
J'en attend sans doute trop, trop tôt.
la bonne nouvelle c'est que tu as bien conscience que tu attend trop, trop tot parce qu'un homme ne tombe pas fou amoureux du jour au lendemain…. et puis un homme amoureux montre son amour avec des ACTES!
Les autres profs hommes ne me demandent pas si ça va le matin avec un sourire comme lui.
Quand il me parle, il me regarde bien droit dans les yeux.
L'autre jour, en me taquinant, il a rougi.
et alors?

Sur un autre forum,on m'a dit que je "revais", que je n’étais pas guérie de mes blessures et que je n'étais pas prête à rencontrer l'amour!
C'est déprimant de lire ça et me conforte dans l'idée que je n'ai pas mes chances en amour.
si tu es persuadée que tu n'es pas chanceuse en amour c'est le meilleur moyen pour t'autosaboter! fait attention à ce point là

des bises! porte toi bien ;)
Coucou, c'est Antoine ! Mon équipe et moi-même avons créé un test qui te permet de déterminer avec précision tes chances de reconquérir ton ex. Fais le test en cliquant sur le bouton ci-dessous !

J'accède au test

par Kakahuet
#1306393
Bonjour,

J'interviens juste vite fait, promis !
J'ai toujours tendance à préconiser le no zob in job parce que cela créé souvent (mais pas toujours) plus de problèmes qu'autre chose...
or, si dans ce cas précis, il ne doit rester que jusqu'en juin, je pense que tu peux tenter le coup, mais avant, bien entendu il faudra que tu sois prête à essuyer un éventuel refus....
le seul conseil que je pourrais te donner c'est d'essayer de continuer vos conversations et de dire un truc genre "tiens j'irai bien boire un coup un soir, pour décompresser" (en gros c'est juste l'idée directrice).
Si vraiment il semble intéressé, il n'hésitera pas... dans le cas contraire, tu seras fixée...
Bon courage à toi !
par louise75
#1306399
Bonjour Catlea,
En effet, il ne va pas te regarder avec des yeux débordants d’amour alors que vous vous connaissez depuis peu et que vous avez à priori, jusqu’à présent, une relation normale de collègues. Donc pas trop d’interprétation hâtive, d’attente excessive, on souffle un bon coup et on y va tranquillement. J’imagine que tu sais bien comment on fait, de toute façon? Toi aussi, regarde-le un peu plus, demande-lui des nouvelles, souris-lui... s’il n’est pas stupide, il sentira ton intérêt et saura te mettre un stop si ça ne lui dit pas plus que ça. Puis étape suivante si ça “mord”: proposition d’aller boire un verre (peut-être avec d’autres collègues si tu as peur que ça fasse trop frontal sinon), ou alors tu lances un projet avec les élèves où vous pouvez être associés l’un et l’autre, vous devez vous voir au-dehors pour en discuter, et vogue la galère :D. Alors c’est sûr, il peut ne pas être intéressé en fait/ être déjà en couple/ou autre encore, mais il faut tenter (avec tact) pour savoir. Ça vaudra mieux que de se perdre en suppositions et de se morfondre d’avance en te disant que tu n’attires personne. En outre, comme l’a dit un des intervenants, en soi, ton audace (maîtrisée) peut être attirante, surtout aux yeux d’un homme plus jeune. Je projette un peu une de mes propres histoires (contexte très semblable), mais c’est bien à toi, avec ton histoire à toi et ce que je crois deviner de ton tempérament, que ces conseils s’adressent. Allez hop :) !
Elieza ont aimé ça
par catlea
#1306411
;) Merci à tous pour vos conseils.

Je suis d'accord avec Louise. Je vais poursuivre les conversations, lui montrer que je m'intéresse à lui et voir s'il met de la distance ou pas.
Et après, proposer un resto le midi comme j'avais failli le faire quand j'y suis allée avec une collègue (elle lui en avait parlé de venir un jour avec nous).

Hier je suis allée à une soirée célibataire.J'ai passé une bonne soirée, bien danse .
Quel succès j'ai eu :lol:
J'aurai pu sortir avec pleins d'hommes tellement il y avait de slows et de mecs prêts à tout pour "choper"une fille.
Les hommes ne perdent pas de temps, les questions sont directs .Au bout de 2 phrases échangées : tu es marié? tu as des enfants? tu es exigeante?
C'est agréable d'avoir des compliments mais on sent tellement que le gars veut plus et très vite que j'en deviens mal à l'aise.
par sandstorm
#1306412
catlea a écrit : 06 oct. 2019, 10:03 C'est agréable d'avoir des compliments mais on sent tellement que le gars veut plus et très vite que j'en deviens mal à l'aise.
idem pour une femme qui veut aller trop vite …
j'espères que tu vois bien pourquoi tu dois éviter de mettre trop la pression à l'autre et surtout dès le début ça fait fuir parce que l'autre sent que quelque chose cloche. donc vas y mollo avec ton collégue, regarde ses réactions
je croise les doigts pour que tout se passe bien ;)
par catlea
#1306481
Oui j'ai bien compris . ::grinning:
Là c'était du l'utra rapide/ pressé. En même temps, les hommes ont raison de tenter leur chance mais discuter de banalités avant , c'est mieux plutôt que de vouloir connaitre le CV amoureux.
A la fin, je ressentais un léger malaise.
Mon tort a sans douté été d'accepter les slows pour ne pas vexer.

Mais ça fait plaisir de voir qu'on plait.

Malheureusement,ce ne sont jamais les hommes qui me plaisent à qui je plais et ceux qui me plaisent ,semblent insensible à moi.
Je commence à désespérer car un homme est souvent très surpris quand je dis que je n'ai jamais vécu en couple.
Je me sens souvent comme une extraterrestre.
par Kakahuet
#1306482
Ben maintenant que tu as testé, rien ne t'empêche d'y retourner, en plus tu sauras de quoi il retourne donc tu n'auras plus de (mauvaise) surprise

Et qui sait? peut-être que dans le lot, il y en aura un qui se détachera?
Quoiqu'il en soit, cela semble te faire du bien alors ne te prive pas
miu ont aimé ça
par catlea
#1306803
Oui, ça m'a changé les idées.
Peut être ferai je le réveillon là? Cela fait deux ans que je ne sors pas le 31 décembre. (je déteste les fêtes de fin d'année)

Quand à mon collègue, tous les jours, je lui parle un peu mais cela reste professionnel même si on n'a pas de classes en commun .
Il est un peu "sauvage" (il avait dit un jour qu'il était "ours" ).Il ne parle pas à beaucoup de gens mais j'en fais partie :mrgreen:
Je pense donc que je n'ai pas mes chances avec lui. A la pause, il reste dans son coin et ne vient pas avec moi au café.
:(
par catlea
#1307109
J'ai vu une amie dernièrement et elle m'a dit de profiter de la vie, de vivre le moment présent et que je visais trop le haut du panier en amour
Elle n'a pas tort car je recherche souvent les hommes diplômés mais malheureusement, ceux qui m’abordent ou que je rencontre ne sont pas dans cette catégorie professionnelle.Alors, le les "élimine" mais souvent c'est parce qu'ils n'ont pas de conversation du tout.

Je vais suivre ses conseils et moins me prendre la tête si un homme me plait lors d'une soirée(sans pour autant prendre n'importe qui)

Elle a perdu la tête car elle me dit de foncer avec mon collègue!!!! De faire comme une collègue qui sort avec un autre prof ( marié avec enfants) depuis an.

Mais elle, elle est canon et a du charisme et sait y faire avec les hommes.
Modifié en dernier par catlea le 23 oct. 2019, 18:53, modifié 1 fois.
par Elieza
#1307110
Tu sais Cat, je crois que déjà, si tu ne te mettais pas toi même des barrières mentales (il me faut un homme diplômé, ma collègue est canon-sous entendu moi pas), ça t aiderait pas mal.
L amour ce n est pas une question de diplôme mais de feeling, et a donner sa chance à des gens qui sortent de nos clichés (j aime les bruns grands musclés avec un diplôme supérieur), on rencontre des gens formidables qui en valent la peine.
par catlea
#1307111
Oui je sais que j'ai surement laissé par le passé , passer des hommes qui en valaient la peine mais qui n'étaient pas assez beaux ou assez diplômés.
Je pense à l'un d'eux , une connaissance, plus qu'un ami, que je vois parfois et qui m'avait un peu tourné autour .Il n'était pas assez beau et bossait en intérim. Il était sympa et maintenant a une copine.
En fait, j'ai été conditionnée par mes parents et ma mère , je pense.
par Elieza
#1307112
Mais c est quoi, la beauté?
Je connais des hommes « beaux » (ou reconnus socialement comme tels) mais qui dégagent autant qu un paquet de petits pois congelés et à l inverse d autres hommes pas standards qui sont tellement drôles, charismatiques et vibrants que tu as envie de passer ta vie avec eux...
sandstorm ont aimé ça
Avatar du membre
par Kylian
#1307117
catlea a écrit : 23 oct. 2019, 20:26 Un homme que je trouve beau, moi mais aussi les autres. je sais , c'est idiot :grimacing:
Effectivement… Pourquoi l’avis d’autrui est si important à tes yeux ? Tu as peur que les autres estiment que tu es incapable de plaire à un homme "beau" (à leurs yeux) ? Tu as l'impression que la "beauté" de ton homme dit quelque chose sur toi ?

Dès lors qu’un homme te fait de l’effet - de quelque manière que ce soit - (ce qui est déjà rare), c’est le principal non ? Tu ne vas tout de même pas rejeter un homme qui te fait de l'effet sous prétexte qu'il ne plaît pas à la voisine... La relation, c'est avec lui que tu vas la vivre, pas avec les voisins...

Quant à l'intellect, c'est quelque chose qui me plaît/m'attire également... Mais je me suis rendu compte que le "plan humain et éthique" comptait encore plus pour moi. Un homme brillant mais insensible, "handicapé des sentiments", etc., non merci. Tu ne t'épanouis pas aux côtés d'un "cerveau" (ou d'un "beau gosse") mais d'une personnalité. Ce n'est pas le "cerveau" qui te procure de la chaleur, etc., au quotidien... (L'intelligence interpersonnelle/émotionnelle est une forme d'intelligence, d'ailleurs...)

Tu te fermes un certain nombre de portes, catlea.
par catlea
#1307122
Je sais que je me suis fermée des portes. Je le réalise maintenant seulement.
En effet, depuis toute petite et ado, je pensais qu'on ne pouvait ?ou que je ne pourrait aimer qu'un homme beau. Je ne m'attachais qu'au physique.

Quand je disais à ma mère ou ma grand mère que j'avais un copain, la première chose quelles me demandaient , c'est : "il est beau?".
Donc, c'est resté ancré en moi sans doute.
Du coup, je ne suis sortie qu'avec des hommes qui me plaisaient physiquement, sans chercher à les connaître avant. Et bien sur, ils n’étaient pas beaux intérieurement.

J'ai donc encore beaucoup de mal à aimer un homme pour ses qualités (hormis chez mes amis que j'apprécie pour leur personne bien sur et non leur physique) .
C'est aussi parce qu'ils ne prennent pas forcément la peine de chercher à me séduire et à prendre leur temps.
par sandstorm
#1307123
catlea a écrit : 23 oct. 2019, 22:47 Du coup, je ne suis sortie qu'avec des hommes qui me plaisaient physiquement, sans chercher à les connaître avant. Et bien sur, ils n’étaient pas beaux intérieurement.
ce que tu as fait en tant qu'ado c'est une chose. Mais là tu n'es plus ado… D'ailleurs il y a pleins d'ados qui sortent avec des gens "beaux' (au sens de beau physique) mais en grandissant on se détache de cela (que ça soit un critère imposé par notre entourage, ou pas d'ailleurs).

Après sortir avec quelqu'un qui nous plait physiquement c'est normal hein. Parce que sortir avec quelqu'un qui ne nous plait pas physiquement ça doit pas être le fun quand même… Mais disons que c'est la condition nécessaire mais pas suffisante… On commence une relation, on ne connait pas bien quelqu'un forcément, on le découvre au fur et à mesure. C'est normal aussi. Et après en fonction de l'évolution on décide s'il nous plait toujours ou pas.
par catlea
#1307869
Je crois que je vais cesser de me focaliser sur mon collègue. Il me parait évident qu'après 2 mois qu'on se connait , je ne lui plais pas plus que ça :pas de regards en douce, aucune question sur moi (hormis hier sur mon âge dans le fil d'une conversation).
Il semble mieux s'entendre avec une surveillante (en couple) où il y a davantage de complicité alors qu'ils se voient peu(au boulot)

Je me dis que c'est quasi impossible de trouver l'Amour car il faut un feeling réciproque, une attirance réciproque, bref que les 2 soient compatibles.
Or, avec moi , il n'y a jamais cela. Ce n'est jamais à double sens.
par Carrie007
#1307874
Bonjour Catlea,

Ne penses-tu pas qu'avec une vision comme la tienne des relations amoureuses en général, et de ta vie amoureuse en particulier, ça ne peut que ne pas fonctionner?

Si tu pars battue d'avance, aucune chance que ça fonctionne en effet.
Tu dégages forcément quelque chose de négatif, donc les hommes ne t'approchent pas (en tout cas pas ceux qui te plaisent).
Je me rappelle d'une nana qui n'était absolument pas plus jolie qu'une autre ni plus intelligente. Mais par contre elle dégageait un truc de malade qui fait qu'elle rayonnait et que les mecs lui tournaient autour sans arrêt. Elle y croyait, c'est tout, elle croyait en elle plutôt.

Là tu dis qu'il a l'air d'être plus complice avec une surveillante. Mais, je ne lis que des "je pense", "je crois que"... Tu pars tellement défaitiste, comment veux-tu que ça marche?

As-tu tenté ce que KKH te suggérait, à savoir proposer d'aller boire un verre?

Les histoires de coeur, c'est un peu comme la course.
Avant de vouloir courir un marathon, il faut s'entraîner, quitte à ce que que ce soit difficile au départ ;) .
  • 1
  • 5
  • 6
  • 7
  • 8
  • 9