Aide et conseilspour récupérer ton ex !

Une autre forme de Happy end...
par Crousty
#371759
Bonjour,

Je suis nouveau ici, je vais faire ma présentation et mon témoignage en un seul post. J'ai 28 ans, j'ai comme tout le monde ici fait face à la rupture et j'écris aujourd'hui pour écrire une petite phrase qui n'est peut-être pas si personnelle. Il y a pire que de perdre sa bien-aimée : la retrouver. Ce n'était pourtant pas ma première rupture, mais c'était la plus dure. Elle était celle que je croyais être la femme de sa vie... On a été ensemble pendant trois ans avant qu'elle me plaque. Pendant ma dépression de plusieurs mois où j'ai souffert le martyr, un ami m'avait orienté sur ce site qu'il décrivait comme "un appât pour ceux qui veulent retrouver leur ex, mais qui est plutôt un site qui aide à l'oublier" et m'avait presque "forcé" à lire les tutoriaux. J'ai un peu boudé ce site au début, car je ne voulais pas l'oublier, je voulais la récupérer à tout prix. Je dois dire que les tutoriaux sont vraiment bons, mais je gardais en tête cette obsession de reconquête.

Au bout de plusieurs mois de chagrin d'amour, j'ai eu le malheur d'obtenir ce que je voulais, me remettre avec elle. A présent, elle est plus amoureuse que jamais.... Bien plus que moi. Ce long passage en enfer qu'a été ma dépression, m'a permit de mûrir et au moment où je commençais à guérir de ces maux, la voilà qui est revenue. Et je peux vous assurer que je pensais que tout était foutu. Jamais je n'aurais pensé que ça arriverait. Ceux qui ont encore cet espoir doivent penser en lisant ça que peut-être rien n'est perdu pour eux, que peut-être si c'est arrivé à d'autres, ça arrivera à eux, et que pour eux ça se passera mieux... 'est tout ce que je peux vous souhaiter, encore une fois, il s'agit d'un simple témoignage de ma part. J'écris simplement cette histoire, et ce que j'en pense.

Quand on s'est remis ensemble, quelque chose était définitivement cassé. La confiance surtout, mais aussi un tas de petites choses, des trucs auxquels on ne croit plus, des craintes, l'angoisse de vivre une deuxième fois un gros chagrin. C'est terrible, car rien n'est comme avant. J'ai mûri, elle non. Le chagrin d'amour fait grandir, même quand on en a déjà vécu un autre avant. Et quand on se retrouve longtemps après une séparation, quand chacun, même moi, a commencé un peu à refaire sa vie, il y a des rancœurs, des choses qu'on n'efface pas. Je me suis séparé de la fille avec qui je m'étais remis pour revenir vers elle. Non seulement j'ai inévitablement fais du mal à cette personne qui m'aimait, et que j'aimais aussi, mais en plus au lieu de me reconstruire comme je le faisais, j'ai régressé en m'enfonçant dans le passé. J'ai réalisé que je n'étais plus amoureux de cette fille qui revenait vers moi, que ce qui était arrivé avait tout brisé entre nous. Les mots grands, les mots que chacun dit, je crois que ni l'un ni l'autre n'y croyons. Et toujours ces rancœurs. Sa jalousie même de la fille avec qui je m'étais remis, ma jalousie qu'elle se soit remis avec quelqu'un. Alors vraiment, quand on en arrive là c'est triste. Le tragique d'une séparation n'est même plus là, on se remet mollement ensemble et rien n'est fort. Ça va. Juste ça, "ça va". Ça se passe. Plus de passion, juste des mots auxquels personne ne semble croire. Tout ça, mon ami me l'avait déjà dit, y compris avant que je me remette avec elle. Je n'ai aucun regret, je suis content en fait car j'ai réalisé que je n'avais rien perdu. Car on découvre l'autre tel qu'il est, on le connait par coeur. C'est parfois les ruptures qui nous apprennent à connaître l'autre. Et quand on le connait sur le bout des doigts, la passion est morte. Je ne regrette rien car cela m'a permit d'effacer la douleur. En échange j'ai perdu toute cette beauté que je gardais en souvenir. Troquer la souffrance contre la grisaille, ce n'est pas une bonne affaire.

Maintenant c'est moi qui vais devoir trouver les mots appropriés pour rompre cette deuxième relation qui n'aurait pas dû avoir lieu. C'est elle qui va souffrir à présent qu'elle est très amoureuse, de nouveau. Je ne veux pourtant pas la faire souffrir car cette déception a finit par atténuer mes rancoeurs. Elle garde les siennes, je perds peu à peu les miennes. C'est le coup classique. On se fait plaquer et quand on reconquière, on se rend compte de sa bêtise. On voit les choses telles qu'elles sont et ce n'est ni beau ni douloureux, c'est juste triste. Alors on casse à son tour et chacun garde un goût amer dans la bouche. On a perdu son temps, son énergie. Il ne s'agit pas d'oublier, mais de passer un cap. Quand on revient dans le passé, on perd même ses souvenirs ; ce qui était si beau semble presque avoir été du temps perdu.
Modifié en dernier par Crousty le 06 sept. 2011, 22:47, modifié 1 fois.
Coucou, c'est Antoine ! Mon équipe et moi-même avons créé un test qui te permet de déterminer avec précision tes chances de reconquérir ton ex. Fais le test en cliquant sur le bouton ci-dessous !

J'accède au test

par pepite75
#371787
Waou .... un bien beau texte !!!!
Plein de raison et de clairvoyance ...

Si tu as qq minutes, essaye de refaire la "mise en page", je pense que ce texte en fera grandir plus d'un !!!
#371791
joli texte oui, mais plein de fatalité.

alors oui il faut être conscient du fait que c'est ce qui pend au nez des x% d'entre nous qui auront donc la "chance" de retrouver leur ex... mais en fonction des circonstances, du caractère de chacun,... peut être que je suis naïf de penser qu'il peut aussi en être autrement?
#371793
Je ne peux qu'approuver ce discours plein de lucidité...
Il aurait pu m'arriver la même chose... j'ai digéré ma rupture, ouvert les yeux sur mon ex, et même si je sais qu'un retour en arrière est totalement impossible, je n'en voudrais même pas si on me le proposait
j'ai voulu le retrouver au début, guidée que j'étais par la souffrance de la rupture, la sensation de déchirure et l'impression d'une vision de l'avenir brisé... mais je n'étais pas guidée par l'amour, le vrai...simplement par la déception.
Aujourd'hui j'ai du recul sur cette relation et sur mon ex. Je le vois d'un oeil beaucoup plus objectif qu'avant.
Alors oui, ça reste douloureux de penser à lui mais simplement parce qu'il me reste dans la bouche le gout amer de la fin.
Et je peux sans peine affirmer que si nous reprenions un chemin commun aujourd'hui nous irions droit dans le mur. Parce que celui qui est quitté trace sa route, se reconstruit, ne se voile plus la face tandis que celui qui quitte n'a pas évolué et reste le même... La relation est à nouveau déséquilibré mais dans le sens inverse de ce qui a amené à la rupture..
Et les mêmes causes entrainant les mêmes conséquences.... ça ne peut que craquer et faire souffrir une deuxième fois pour rien..

Soyons lucides et épargnons nous une souffrance supplémentaire .
Avatar du membre
par mick50
#371803
marmottine a écrit :Je ne peux qu'approuver ce discours plein de lucidité...
Il aurait pu m'arriver la même chose... j'ai digéré ma rupture, ouvert les yeux sur mon ex, et même si je sais qu'un retour en arrière est totalement impossible, je n'en voudrais même pas si on me le proposait
j'ai voulu le retrouver au début, guidée que j'étais par la souffrance de la rupture, la sensation de déchirure et l'impression d'une vision de l'avenir brisé... mais je n'étais pas guidée par l'amour, le vrai...simplement par la déception.
Aujourd'hui j'ai du recul sur cette relation et sur mon ex. Je le vois d'un oeil beaucoup plus objectif qu'avant.
Alors oui, ça reste douloureux de penser à lui mais simplement parce qu'il me reste dans la bouche le gout amer de la fin.
Et je peux sans peine affirmer que si nous reprenions un chemin commun aujourd'hui nous irions droit dans le mur. Parce que celui qui est quitté trace sa route, se reconstruit, ne se voile plus la face tandis que celui qui quitte n'a pas évolué et reste le même... La relation est à nouveau déséquilibré mais dans le sens inverse de ce qui a amené à la rupture..
Et les mêmes causes entrainant les mêmes conséquences.... ça ne peut que craquer et faire souffrir une deuxième fois pour rien..

Soyons lucides et épargnons nous une souffrance supplémentaire .
voila qui est admirablement bien dit :-Bra :-Blue
#371809
dans mon cas perso je trouve pour le moment qu'il n'y a finalement pas grand chose qui clochait avec mon ex : manque d'engagement, perte d'attraction, routine
rien d'irréparable de mon point de vue...

apres par contre c'est clair que sa distance, froideur, sa capacité à se buter dans sa décision sans nous laisser une chance de surmonter ça, de tirer un trait sur notre appart et aussi le fait de m'infliger cette épreuve, pourraient m'amener a penser la meme chose. Mais j'en suis pas encore la.
#371814
au début aussi je trouvais qu'il n'y avait pas grand chose qui clochait...en tout cas qu'il n'y avait rien d'insurmontable pour moi...
mais on ouvre plus ou moins vite les yeux.. et surtout on réalise que très souvent l'ex mûrissait cette rupture depuis longtemps sans oser en parler par lacheté ...enfin, là je transpose mon cas....qui n'est pas une généralité même si au fond la plupart des histoires se ressemblent...un certain manque d'amour se fait ressentir d'un côté...et c'est le début de l'inexorable fin pour la plupart d'entre nous.
par Crousty
#371817
pepite75 a écrit :Waou .... un bien beau texte !!!!
Plein de raison et de clairvoyance ...

Si tu as qq minutes, essaye de refaire la "mise en page", je pense que ce texte en fera grandir plus d'un !!!
D'accord, je vais faire respirer tout ça, que ça fasse moins "bloc". Je finis de lire les commentaires. =)
par Crousty
#371828
firestarter a écrit :joli texte oui, mais plein de fatalité.

alors oui il faut être conscient du fait que c'est ce qui pend au nez des x% d'entre nous qui auront donc la "chance" de retrouver leur ex... mais en fonction des circonstances, du caractère de chacun,... peut être que je suis naïf de penser qu'il peut aussi en être autrement?
Oh oui sans doute, il y a de tout, et heureusement, ce serait triste de savoir à l'avance tout ça ! Heureusement qu'il y a des surprises, des bonnes comme des mauvaises. Il y a des exemples de couples qui vivent bien la rupture. L'un s'en va puis finit par revenir en se rendant compte de ce qu'il a perdu. Et en sortent renforcés. Ce n'est qu'un témoignage, à chacun de sentir ce qu'il en est. Mais je pense que dans tous les cas, on ne peut pas essayer de revenir dans le passé. En amitié c'est un peu pareil, on retrouve un ami après une longue période de séparation, on s'assoit et on dit "tu te souviens quand on faisait ça, et ça....". Quand une relation se nourrit d'elle-même, elle implose, ça se rétracte comme une boulette de papier qu'on froisse, ça ne dure pas. Dans tous les cas il y a quelque chose à dépasser, et ça nécessite du temps pour les deux personnes. Une reprise à chaud me semble... compromise. Mais non, aucune fatalité ! ;-)
par Crousty
#371832
marmottine a écrit :Je ne peux qu'approuver ce discours plein de lucidité...
Il aurait pu m'arriver la même chose... j'ai digéré ma rupture, ouvert les yeux sur mon ex, et même si je sais qu'un retour en arrière est totalement impossible, je n'en voudrais même pas si on me le proposait
j'ai voulu le retrouver au début, guidée que j'étais par la souffrance de la rupture, la sensation de déchirure et l'impression d'une vision de l'avenir brisé... mais je n'étais pas guidée par l'amour, le vrai...simplement par la déception.
Aujourd'hui j'ai du recul sur cette relation et sur mon ex. Je le vois d'un oeil beaucoup plus objectif qu'avant.
Alors oui, ça reste douloureux de penser à lui mais simplement parce qu'il me reste dans la bouche le gout amer de la fin.
Et je peux sans peine affirmer que si nous reprenions un chemin commun aujourd'hui nous irions droit dans le mur. Parce que celui qui est quitté trace sa route, se reconstruit, ne se voile plus la face tandis que celui qui quitte n'a pas évolué et reste le même... La relation est à nouveau déséquilibré mais dans le sens inverse de ce qui a amené à la rupture..
Et les mêmes causes entrainant les mêmes conséquences.... ça ne peut que craquer et faire souffrir une deuxième fois pour rien..

Soyons lucides et épargnons nous une souffrance supplémentaire .
Je trouve ça super d'arriver à dire tout ça sans avoir fait cette deuxième relation, cette sorte de rafistolage qu'on est tenté de faire. Je suis d'accord avec toi, on fonce vers des souffrances supplémentaires sans retirer grand chose...
par Erig
#371835
Ce texte donne à réfléchir et surtout fais comprendre l'idée de la reconquête n'est finalement pas ce que l'on attend. Aujourd'hui que je vois plus clair que je suis plus lucide dans mes esprits ce texte arrive à point nommé.
Plein de lucidité il me fais avancer dans ma reconquête ou plutôt dans ma non reconquête.
C'est vrai ce que tu dis le passé amène que de l'amer, du réchauffé (Et on sait tous que le réchauffé, ce n'est pas spécialement bon).

Firestarter, rien ne clochait réellement avec mon ex non plus. Mais aujourd'hui et surtout depuis quelques jours j'ai compris que tout ne serait pas comme avant avec elle si on se remettait ensemble. A partir du moment ou tu rompre une fois, tu est susceptible de rompre un seconde fois. Tout n'est pas comme avant tu connais la personne par coeur comme le dit à juste titre Crousty...
#371849
Erig a écrit :Ce texte donne à réfléchir et surtout fais comprendre l'idée de la reconquête n'est finalement pas ce que l'on attend. Aujourd'hui que je vois plus clair que je suis plus lucide dans mes esprits ce texte arrive à point nommé.
Plein de lucidité il me fais avancer dans ma reconquête ou plutôt dans ma non reconquête.
C'est vrai ce que tu dis le passé amène que de l'amer, du réchauffé (Et on sait tous que le réchauffé, ce n'est pas spécialement bon).

Firestarter, rien ne clochait réellement avec mon ex non plus. Mais aujourd'hui et surtout depuis quelques jours j'ai compris que tout ne serait pas comme avant avec elle si on se remettait ensemble. A partir du moment ou tu rompre une fois, tu est susceptible de rompre un seconde fois. Tout n'est pas comme avant tu connais la personne par coeur comme le dit à juste titre Crousty...
je suis d'accord mais meme dans une nouvelle relation tu es susceptible de rompre à tout moment...
ce qu'il faut bien se dire, si on a la "chance" de recommencer quelque chose avec la meme personne, c'est que l'on créée quelque chose de nouveau. On se connait bien sur mais justement pour moi ça c'est une force je trouve
l'idée par contre comme dans toute relation c'est de se dire que rien n'est jamais acquis...

moi par exemple je souffre de me dire que ma relation avec cette fille est inachevée car c'est avec elle que je voulais me marier et avoir des enfants, et qu'elle le voulait aussi mais quelques mois plus tôt...
donc si on pouvait se rabibocher l'objectif serait pour moi de laisser derrière nous une histoire d'amour d'étudiants, et de passer à une autre phase "adulte"
#371855
Erig a écrit :Ce texte donne à réfléchir et surtout fais comprendre l'idée de la reconquête n'est finalement pas ce que l'on attend. Aujourd'hui que je vois plus clair que je suis plus lucide dans mes esprits ce texte arrive à point nommé.
Plein de lucidité il me fais avancer dans ma reconquête ou plutôt dans ma non reconquête.
C'est vrai ce que tu dis le passé amène que de l'amer, du réchauffé (Et on sait tous que le réchauffé, ce n'est pas spécialement bon).

Firestarter, rien ne clochait réellement avec mon ex non plus. Mais aujourd'hui et surtout depuis quelques jours j'ai compris que tout ne serait pas comme avant avec elle si on se remettait ensemble. A partir du moment ou tu rompre une fois, tu est susceptible de rompre un seconde fois. Tout n'est pas comme avant tu connais la personne par coeur comme le dit à juste titre Crousty...
que s'est il passé aujourd'hui et depuis quelques jours qui t'a fait comprendre cela?
par Erig
#371868
firestarter a écrit :
Erig a écrit :Ce texte donne à réfléchir et surtout fais comprendre l'idée de la reconquête n'est finalement pas ce que l'on attend. Aujourd'hui que je vois plus clair que je suis plus lucide dans mes esprits ce texte arrive à point nommé.
Plein de lucidité il me fais avancer dans ma reconquête ou plutôt dans ma non reconquête.
C'est vrai ce que tu dis le passé amène que de l'amer, du réchauffé (Et on sait tous que le réchauffé, ce n'est pas spécialement bon).

Firestarter, rien ne clochait réellement avec mon ex non plus. Mais aujourd'hui et surtout depuis quelques jours j'ai compris que tout ne serait pas comme avant avec elle si on se remettait ensemble. A partir du moment ou tu rompre une fois, tu est susceptible de rompre un seconde fois. Tout n'est pas comme avant tu connais la personne par coeur comme le dit à juste titre Crousty...
que s'est il passé aujourd'hui et depuis quelques jours qui t'a fait comprendre cela?
Depuis quelques jours je suis retourné aux sources (Dans ma famille à 650 km de là où je vis) et je me suis trouvé bien. Il n'y avait plus ce manque de mon ex et je me suis simplement dit que elle ne m’était plus indispensable.

J'ai compris que son retour ne serait pas comme avant, que l'idée que je m'en faisait ne sera finalement que sans doute peine perdu. Ça fait déjà 3 mois que l'on a rompu et je galère en vain pour la récupérer. Après SR sur SR, elle ne donne pas signe de vie et elle ne réponds pas à mes tentatives de reprises de contacts. Alors un jour ou l'autre il faut se rendre à l'évidence, bien que je ne sois pas contre d'aller boire un verre avec elle, je pense que son retour ne serait pas bénéfique pour nous deux. Nous ressasserions le passé et finalement ce n'est pas ce qu'il y a de mieux pour qu'un couple s'épanouisse.
par Kakahuet
#371969
Bonjour tout le monde,
Et merci pour ce texte plein de lucidité...

Tout nouveau ici, je parcours avec un grand plaisir tous les posts du forum et je me reconnais dans pas mal de choses vécues par d'autres... comme quoi, on a beau se croire unique... ;) ...
Ceci dit, j'ai connu quasiment la même chose avec mon ex, une reconquête effectuée avec succès (1 point pour mon égo) et puis une non-satisfaction évidente car une peur intense de souffrir autant encore une fois...donc on se focalise sur des points "bloquants" pour nous mais qui finalement ne sont qu'accessoires et on en arrive à se dire "quand est ce que cela va déraper ?"...et pendant ce temps, et bé ...on replonge ... on met en l'air tout ce que l'on a réussi à préserver en faisant un "éloignement obligatoire" ( un SR , quoi :) )
On connait l'autre par coeur, donc on analyse tous ces gestes, ses regards, etc...et il n'y a plus de spontanéité ... donc plus de flamme magique ...

Bien entendu, chaque relation/rupture/cause(s) de rupture est différente et beaucoup ne se retrouveront peut être pas dans cette analyse, mais pour ma part, ça m'a parlé (la preuve , je réponds ^^)
#372012
Kakahuet a écrit :Bonjour tout le monde,
Et merci pour ce texte plein de lucidité...

Tout nouveau ici, je parcours avec un grand plaisir tous les posts du forum et je me reconnais dans pas mal de choses vécues par d'autres... comme quoi, on a beau se croire unique... ;) ...
Ceci dit, j'ai connu quasiment la même chose avec mon ex, une reconquête effectuée avec succès (1 point pour mon égo) et puis une non-satisfaction évidente car une peur intense de souffrir autant encore une fois...donc on se focalise sur des points "bloquants" pour nous mais qui finalement ne sont qu'accessoires et on en arrive à se dire "quand est ce que cela va déraper ?"...et pendant ce temps, et bé ...on replonge ... on met en l'air tout ce que l'on a réussi à préserver en faisant un "éloignement obligatoire" ( un SR , quoi :) )On connait l'autre par coeur, donc on analyse tous ces gestes, ses regards, etc...et il n'y a plus de spontanéité ... donc plus de flamme magique ...
Bien entendu, chaque relation/rupture/cause(s) de rupture est différente et beaucoup ne se retrouveront peut être pas dans cette analyse, mais pour ma part, ça m'a parlé (la preuve , je réponds ^^)
:-1 Je suis carrément d'accord avec ce que tu dis car je l'ai vécu... On avait rompu une 1ère fois il y a 2 ans, séparé 3 mois et au final le résulat est qu'on est plus ensemble... Souffrance en 2 fois sans frais!!!

Et comme cela a été dis précédement, le largué analyse dans tous les sens ce qui n'allait pas et en cas de rabibochage, le largueur/la largueuse n'a pas fait cette introspection et commet de nouveaux certaines erreurs qui causent une insatisfaction pour nous, et qui incite à mettre un peu de distance, un fossé se creuse petit à petit et les non-dit s'accumulent (bah oui on pense betement éviter un conflit) mais un jour tout vous péte à la tête et le point de non retour est atteind...
par Nemo Vega
#372031
le pire du pire du pire c'est... ne pas aller au bout d'un délire qu'on s'est fixé.

Je ne suis pas un fana de la souffrance (quoiqu'un petit coup de cravache de temps en temps mais je m'égare là...) mais les regrets non merci!

J'ai publié quelque part le cas ou j'avais récupéré une ex et dans mon cas la reprise s'était avérée très positive dans la mesure ou, justement nous nous connaissions par coeur, les "mauvaises" surprises n'en étaient plus, nous nous étions acceptés tel que nous étions et nos quelques mois de rupture, avec quelques nexts pour moi et un pour elle (de très bonne qualité je tiens à le préciser, un type formidable, vraiment!), bref tout le processus de reconstruction classique avec SR sans dérapage et "go forward baby".

Mais voilà, à l'occasion d'une rencontre parisienne programmée nous avons eu la sensation de nous voir pour la première fois, papillons dans le ventre, yeux dilatés et tout le tralala...ni une ni deux nous avons filé à l'hotel pour vérifier que tout fonctionnait et vous savez quoi? c'était encore mieux!

Les mois qui suivirent furent un pur bonheur, nous pouvions enfin parler de tout, aborder les sujets sensibles sans se facher et même plaisanter des points de discordes qui nous avaient conduits à la rupture.

Un seul point n'a pu être résolu et ce dernier ne tenait pas à nos caractères respectifs, il s'agissait de sa position vis-à-vis de mes enfants, seul point qu'elle ne parvenait pas à surmonter et seul point sur lequel je ne pouvais transiger. Nous nous séparâmes la mort dans l'âme avec pour seule consolation nos convictions respectives.

Cette histoire remonte à pres de cinq ans et cette femme s'est mariée et eu un enfant depuis, j'étais ravi d'apprendre la nouvelle car elle avait fait ce qu'il fallait pour accomplir un cheminement de vie qu'elle s'était fixé.

Nous parlons de temps en temps et récemment elle m' a dit qu'elle comprenait enfin ma position vis-à-vis des enfants et qu'elle avait manqué de maturité à l'époque, j'ai reconnu avoir manqué d'ouverture d'esprit mais je pense que les parents ici présents comprendront qu'on n'abandonne pas ses enfants pour une autre personne, fut-elle l'élue du destin. Au fil de la conversation la complicité à ressurgit et quand elle m' a proposé de se voir, je tiens à préciser que je ne l'aime plus, je lui ai répondu: "Cela me ferait plaisir mais je t'avoue que cela me fait un peu peur", elle m'a juste dit:"moi aussi..."

En racontant cette histoire je ne cherche pas à donner de faux espoirs au gens de ce site ni à dire qu'il faut tout tenter mais parfois, parfois... certaines personnes empruntent le même chemin que le votre et vous réalisez que ce chemin peut se faire à deux. C'est de l'histoire ancienne et je ne crois pas me remmettre un jour avec cette femme, même si je sais que c'est potentiellement l'une des femmes de ma vie, le genre de personne avec laquelle on peut aller au bout du bout et même au-delà mais cette expérience m' a permit de me rendre compte qu'au delà des projections de vie que l'on peut avoir, des idées que l'on se fait des gens, certaines passent au travers des mailles du filet et qu'avec toute la lucidité conséquente à une rupture certaines personnes sont réellement taillées pour vous.

Mon avis? Gardez les yeux bien ouverts, l'amour n'est pas que beauté, jeunesse et plaisir, c'est aussi accepter l'autre tel qu'il est et réciproquement, c'est rare je vous l'accorde mais ça existe, je l'ai vécu.

nemo
#372046
c'est beau ce que tu dis Nemo :)

de mon coté je me dis de toute facon que si rabibochage il y a, je n'exclus plus de passer par la case conseiller conjugal, car je doute que les soucis de communication qu'on a eus se résolvent de notre propre chef. Surtout si mademoiselle ne fait pas d'introspection personnelle et campe sur ses positions
Avatar du membre
par camelya
#372071
Crousty > Merci pour ce témoignage plein de bon sens, j'ai l'impression que si j'arrivais enfin à me mettre pour de bon avec mon ex, je ressentirais ce que tu as ressenti...

Nemo> j'aime toujours autant tes posts :D