Page 1 sur 2

J'ai rompu et je regrette...

Posté : 28 août 2020, 17:09
par Johjoh77
Bonjour tout le monde,

Voici ma malheureuse histoire et rupture.

Après 3 ans et demie de relation, j'ai rompu le 18 juillet au soir avec mon ex. Nous nous disputions trop souvent (tous les 2 jours à la fin): lui me reprochait d'etre agressive dans mes propos, ne plus l'aimer, m'énerver pour un rien, déformer tous ses propos. De mon côté, je me sentais completement étouffée: malgré que nous étions fusionnels, il était très exigeant avec moi dans le sens où il n'acceptait pas les remarques, son avis était selon lui la vraie réalité donc je ne me sentais plus du tout écoutée. Il s'agacait très très vite pour des petites choses sans importance tel que le bricolage et je n'arrivais plus à le faire redescendre en pression. De plus, toutes les petites attentions que je lui portais, à savoir acheter du pain sans gluten par ex du fait de son intolerance ou aller acheter une poche de glace en pharmacie car il etait bloqué dans le dos, ou même me blottir contre lui, demeuraient insuffisants pour lui comme témoignage de mon amour. Nos disputes devenaient de plus en plus fortes verbalement (insultes de sa part, menaces de rupture des 2 côtés, menaces de me foutre à la porte, je suis même partie 1 semaine chez ma mère pour faire un break et par la suite nous nous étions réconciliés) et épuisantes émotionnellement car elles duraient dans le temps . Et ces disputes se finissaient toujours par la même issue à savoir que je reconnaisse mes torts afin de pouvoir calmer les choses et qu'il accepte de revenir vers moi.
Le jour de la rupture, au cours de cette journée, il s'était agacé à plusieurs reprises, de mots ou de phrases que j'avais formulé et qui n'etait pas adéquats selon lui (je n'avais pas relevé sur le coup car je ne voulais pas que cela parte en dispute), et m'avait même reproché le fait de m'énerver toute seule sur un montage de bureau. (lui était dans ma chambre et me laissait me débrouiller, ce qui m'a un peu frustré. Il n'est venu m'aider que lorsque j'ai élevé la voix contre moi-même en me reprochant mon comportement. Je lui ai indiqué que mon énervement n'était pas redirigé contre lui et que j'étais en droit de m'exprimer ). Le 18 juillet au soir, il est allé trop loin à mes yeux: il avait fait livré un bouquet de fleurs à mon domicile sans indiquer que c'était lui l'expéditeur. J'ai cru que c'etait ma mère sur le coup qui m'avait livré ces fleurs puisqu'il se comportait froidement avec moi toute cette journée. Il a très mal pris cela, une dispute a alors éclaté au cours de laquelle, il m'a giflé à 2 reprises au motif que je lui avais dit de le faire en cas d'hystérie de ma part (ce qui est vrai). Or, j'étais en pleurs à ce moment là (donc ce n'est pas de l'hystérie selon moi)et je le suppliais d'arrêter de s'énerver, que je voulais qu'on en reste là au niveau de la dispute. Il a alors commencé à me noyer d'arguments pour me faire entendre raison et c'est alors à cet instant que je lui ai dit de stopper cela et que je ne pouvais plus rester avec lui.
Il a alors retourné tout mon appartement pour récuperer ses affaires (je commencais à l'aider à récuperer ses affaires mais c'est là qu'il m'a accusé de lui avoir caché ses affaires donc j'ai stoppé mon aide et l'ai laissé tout retourner), je voulais lui rendre son bouquet car étant trop hypersensible, j'etais incapable de le conserver ni de le jeter. Je pense que ca a été une erreur de ma part. Il me l'a jeté à plusieurs reprises dans la figure, j'ai tenté de le ranger dans l'un de ses sacs et il a fini par me frapper à plusieurs reprises avec ce bouquet dans le dos.
C'est alors que je me suis défendue en lui mettant une claque dans le dos (2e erreur de ma part).
En résumé, il a quitté mon appartement.

Le lendemain, j'ai été récupéré mes affaires chez lui : lorsque je l'ai vu sur le perron de chez lui à me fixer severement du regard, je n'ai pas pu m'empecher de lui lâcher "qu'est-ce que tu veux? C****"!"
Par la suite, j'ai failli porter plainte contre lui pour les violences physiques faites mais je me suis ravisé car cela n'aurait rien changé et je n'étais pas blessée. j'ai eu quelques echanges de sms avec lui où j'essayais de calmer les choses mais lui prenait mal tout ce que je lui disais. Il se posait comme victime en indiquant que je l'avais rejeté , humilié, dénigré etc... . Grosso modo, il m'a descendu auprès de tous ses proches qui lui ont donné raison (j'ignore ce qu'il leur a dit exactement car je n'ai pas de contact avec eux. Tandis que mon entourage m'a donné raison car eux l'avait cotoyé et estimait aussi que le peu de fois qu'il l'avait vu, il me parlait extremement mal). Selon lui, je lui aurai soit-disant déplacé une vertebre suite à la claque que je lui aurai mise (quand j'en ai parlé aux flics, ils ne l'ont pas cru du fait de mes 50 kilos et de ses 80 kilos), bref, de ce que j'ai pu en déduire, il a tenté de me faire culpabiliser sur tout et n'importe quoi.
Lors du dernier echange par sms, il a tenté de me rendre jalouse en mentionnant le fait que l'une de ses proches semblait interessée par lui mais que lui l'avait rejeté car il ne voulait pas entamer de relation pour le moment. Vu qu'il insistait, je lui ai demandé à plusieurs reprises pourquoi me parler de cela et lui m'indiquait que c'etait pour me montrer que lui suscitait l'attirance chez ses proches et moi de mon coté non. Je lui ai alors dit que vu qu'il voulait suivre ce chemin, j'avais repris contact avec un ex, qu'il était aussi interessé par moi et qu'on allait se caler une date pour boire un verre.(Au final, je n'ai pas été plus loin qu'une simple discussion sur la pluie et le beau temps) Il m'a alors insulté de tous les noms, m'a souhaité tout le mal possible et par la suite, m'a bloqué de partout (telephone et reseaux sociaux).
Ce n'était pas bien de tomber dans son jeu, j'ai fait de nombreuses erreurs , le lendemain, je me suis excusée de lui avoir craché du venin mais 0 réponse. La semaine derniere, je lui ai envoyé un mail pour savoir comment il allait, mais 0 réponse.

Je culpabilise enormement, car je me dis que tout est de ma faute. Même si il a été odieux ces derniers mois, c'était quand même un homme gentil qui m'aidait quand il pouvait, jamais il ne s'était autant impliqué dans ses précédentes relations, m'avait-il dit et je retiens qu'il m'apportait beaucoup de joie et d'amour dans ma vie.
Je souffre énormément de cette rupture, je me dis que si je n'avais pas un sale caractère, si je n'avais pas eu aussi tout un tas de problèmes liés à la vente et à l'achat d'un bien immobilier pendant 1an, jamais il ne m'aurait reproché d'avoir été négative , dépressive etc...
J'essaie aussi de relativiser car il m'a fait toutefois beaucoup de mal et moi aussi du coup.
Je ne sais pas si je dois espérer un jour qu'il revienne ou non, sachant qu'il m'avait dit ne jamais reprendre contact ni répondre avec ses ex.
Je suis suivie par une psychologue: les séances m'apaisent un peu . Ma psychologue estime que cette relation est de l'amour-haine et pense que je peux m'attendre à ce qu'il revienne un jour. Perso, j'ai pas envie de me bercer d'illusions car mon ex est quelqu'un de très fier et comme disait ma psy, c'est pas un gars méchant mais son ego le rend "con".

Qu'en pensez-vous?

Merci d'avance pour vos réponses.

Johjoh

Re: J'ai rompu et je regrette...

Posté : 28 août 2020, 17:33
par Elieza
Bonjour,
J'ai arreté de lire aux 2 gifles.
RIEN, ABSOLUMENT RIEN ne justifie la violence dans un couple (et qu'elle soit physique ou psychologique).

Ta psychologue devrait plutot t'aider a savoir pourquoi tu t'obstines dans une relation ou tu es maltraitée à bien des égards.

Re: J'ai rompu et je regrette...

Posté : 28 août 2020, 18:15
par Johjoh77
Hello,

Merci pour votre retour. Je travaille dessus justement avec ma psychologue : ma dépendance affective est liée à mes parents qui se disputaient sans cesse et dont mon père frappait par moment ma mère, quand j'étais petite. Ma mère revenait toujours vers mon père car elle aussi était dépendante. Quand j'étais petite , je culpabilisais car leurs disputes étaient liées à mon éducation et celui de mon frère.
Mon cerveau est toutefois assez traître car il me dit que j'ai poussé mon ex à bout pour qu'il ait levé la main sur moi.
Vous avez tout à fait raison cependant.
C'est sans doute pour ça que par la suite, j'ai rompu immédiatement.

Re: J'ai rompu et je regrette...

Posté : 28 août 2020, 18:32
par Elieza
Alors pardon mais si un psychothérapeute te dit que tu es responsable de la violence subie, je te suggère d en changer et immédiatement...

Re: J'ai rompu et je regrette...

Posté : 28 août 2020, 18:48
par Johjoh77
Non je vous rassure, ma psychothérapeute n'a aucun moment insinué le fait que j'étais responsable de cette violence . Au contraire, elle a qualifié les actes de violence psychologique de mon ex, d'harcèlement moral, que je n'avais à aucun moment le droit de culpabiliser, que mon ex m'avait fait du mal sur tous les plans et que je devais d'abord me reconstruire au lieu d'envisager un retour de cet ex .
C'est moi même qui m'estime être responsable de cette situation de rupture, car j'estime avoir poussé à bout mon ex et cela , malgré la reconstruction que je suis lors de mes séances chez ma psy. J'ai énormement de mal à faire la part des choses car j'ai tendance à ne voir que le bien chez les gens (je suis un peu fleur bleue et naïve , je crois ).
Je pense aussi que je suis un peu perdue: d'un côté, je regrette d'avoir rompue et de l'autre, mon cerveau me martèle que non.

Re: J'ai rompu et je regrette...

Posté : 28 août 2020, 22:57
par Selmasultane
Bonjour,

Alors OUI tu as bien fait de rompre et cela prend beaucoup plus qu'un mois pour démêler ce qui s'est joué dans une relation toxique longue .

Ça ne m'étonne pas que tu sois encore sous une certaine emprise qui te pousse à te sentir coupable et responsable, et ça ne m'étonne pas non plus que tu penses à un retour de l'ex. ( ce qui serait une erreur absolue, car RIEN n'excuse cette violence ).

Tiens toi éloignée de lui , et prends ce temps pour réfléchir à ce qui t' attirée là dedans. Si tu t'offres ce temps, tu finiras par ouvrir les yeux et voir que tu vaux mieux, beaucoup mieux que cette maltraitance.( et bravo pour y avoir mis fin, c'est un sain réflexe de survie )

Bon courage

Re: J'ai rompu et je regrette...

Posté : 28 août 2020, 23:08
par Johjoh77
Merci Selmasultane!

On me dit aussi que ça va être long à guérir . Je suis quelqu'un d'impatiente , je n'aime pas stagner dans un état trop longtemps , j'ai besoin d'avancer dans la vie, ce qu'a remarqué justement ma psychologue .
Ce qui est révélateur est hier lors de ma séance , ma psy m'a demandé de taper dans des coussins et affirmer que je ne serai plus dépendante comme l'est ma mère. Sauf que je me suis emportée, j'ai frappé de toutes les forces ces coussins , en pleurant et hurlant que je ne voulais plus être dépendante de mon ex , que je ne voulais plus de lui etc... C'est sorti tout seul car je ne m'y attendais pas du tout mais ma psy semblait satisfaite de mon lâcher-prise.
Je pense que pendant cette relation, tout au fond de moi, mon inconscient était devenu malheureux d'être avec cette personne; sauf que je m'en rendais pas compte.

Je me demande si ce genre d'homme se rendent compte un jour de tout le mal qu'ils ont pu faire ? Est-ce qu'ils ont des regrets ? Ou bien sont-ils trop imbus de leur personne pour s'en rendre compte ?

Re: J'ai rompu et je regrette...

Posté : 28 août 2020, 23:31
par krecher
Les réponses à ces questions varient en fonction des cas...
Mais un conseil, ne perd pas de temps à te concentrer sur le mental de ton ex.
Visiblement, il n'est, et ne sera même peut-être jamais, conscient des ravages de son attitude.

Le mieux serait que tu continues à t'éloignée de lui.
Vraiment, tu es dans la bonne spiral9

Re: J'ai rompu et je regrette...

Posté : 29 août 2020, 09:41
par Johjoh77
Merci Krecher.
Comme j'ai dit à mon ex après qu'il m'ait insulté de tous les noms d'oiseaux, il ne m'a jamais aimé en tant que telle, c'est son égo qu'il aimait et il recherchait à cette époque quelqu'un pour aimer son égo. Vu comme il est fier, vous avez raison: je doute qu'il fasse un travail sur lui même. Mon ex m'avait même dit que vu que j'avais été voir les flics, il m'avait dit avoir consulté un psychologue pour voir s'il avait une pathologie mentale. Au final, le psy lui a dit qu'il n'avait rien et qu'il devait faire un travail sur son exigence sur lui-même et sur celle qu'il attend des autres. Je l'avais même encouragé à poursuivre ces séances car ce n'était pas en une séance qu'il pouvait prétendre être "guéri". L'une de mes proches m'a dit qu'il a tenté encore de me manipuler en me disant cela car selon elle, ce n'est pas un psychologue qui peut déterminer une pathologie mentale mais un psychiatre .
Perso, j'estime que si un psychologue ne lui a pas déterminé de pathologie, c'est qu'il savait ce qu'il faisait lorsqu'il m'a violenté psychologiquement et physiquement ; et ça c'est grave selon moi car il ne peut même pas prétexter une quelconque maladie devant la loi si un jour, je décidais de porter plainte (mais je ne le ferai pas car je n'en vois pas l'intérêt hormis le fait de me faire du mal encore ).
Merci en tout cas pour toutes vos réponses .

Re: J'ai rompu et je regrette...

Posté : 29 août 2020, 11:08
par Selmasultane
Johjoh77 a écrit : 28 août 2020, 23:08 Je me demande si ce genre d'homme se rendent compte un jour de tout le mal qu'ils ont pu faire ? Est-ce qu'ils ont des regrets ? Ou bien sont-ils trop imbus de leur personne pour s'en rendre compte ?
Honnêtement on s'en fiche . Le changement éventuel de l'ex , ce n'est vraiment pas la piste à explorer ( la piste en pente où on glisse doucement pour recommencer à ressasser sur ses possibilités de retour ., et autre happy ends totalement déconnectés de la réalité )

Concentre toi sur toi

Re: J'ai rompu et je regrette...

Posté : 29 août 2020, 13:37
par Johjoh77
Vous avez aussi raison. Et le fait de me concentrer sur le mental de mon ex est encore une excuse pour mon cerveau de me faire culpabiliser.
Merci de m'aider à me recadrer et me remettre dans le droit chemin 👍

Re: J'ai rompu et je regrette...

Posté : 30 août 2020, 21:20
par Johjoh77
Hello,

Aujourd'hui, j'ai failli craquer et recontacter mon ex par SMS pour m'excuser et revenir vers lui. Dans mon scénario, je m'étais dit que si je voulais qu'il revienne, il fallait que je lui dise pourquoi et notamment lui énoncer ses qualités que j'appréciais chez lui...
Et là, gros blanc : car à part lui dire qu'il me manquait , que je voulais me retrouver de nouveau dans ses bras etc etc (=dépendance affective de ma part)... Je n'ai pas été capable de lister une seule qualité qui pouvait le rendre exceptionnel à mes yeux. Lui dire qu'il était franc ? ....heu ouais, sauf que je me rends compte que sa franchise était de la manipulation pour m'embrumer l'esprit.
Lui dire qu'il était quelqu'un d'authentique avec des plaisirs simples ? ... Heuu ouais sauf que son authenticité se résumait à dormir le weekend , se plaindre de migraines, mal de dos, ne pas vouloir organiser de sorties car trop fatigué, ne pas vouloir aller au resto (donc Uber eats payé par mes soins) et Mr n'était pas très investi pour restaurer sa vieille maison (à commencer par faire réparer sa chaudière qui ne fournissait d'eau chaude que pour 1 douche par jour ), ne jamais balader son chien en forêt ou en parc le weekend car trop fatigué .... Bref... Du coup, ça m'a coupé dans mon trip de vouloir reprendre contact avec lui.
Je sais que cette réflexion peut paraître dure et sans doute pleine de rancune vis à vis des bons moments que j'ai vécu avec lui dans la 1ere année mais voilà, je crois que mon cerveau commence un peu à reprendre le sens de la réalité.
(Bon, j'ai aussi pleuré par la suite chez une copine quand elle a évoqué un gâteau d'anniversaire offert pour son copain, ça m'a fait pensé au gâteau d'anniversaire en forme de coeur que m'avait offert mon ex l'année dernière mais bon, comme m'a dit ma copine, je peux aussi m'offrir moi même un gâteau en forme de coeur ou de tout ce que je veux loool.)

Re: J'ai rompu et je regrette...

Posté : 30 août 2020, 23:46
par Selmasultane
Tout cela me paraît très encourageant :-Bra

Moi aussi au début, je me disais " il me manque, il me manque " et puis petit à petit , au fil des mois je me suis rendue compte que ce qui me manquait , c'etaient ses serments d'amour du début, mais que si je démontais plus precisement , en réalité à part la présence physique, il n'y avait rien qui me manquait ( rire ? Pas vraiment car il faisait toujours la gueule à la fin , et ramenait tout à ses complaintes . Discuter ? Il était mutique . Partager une activité ? Rien ne suscitait son enthousiasme , il ne proposait rien...) Bref, c'est en effet important de se rendre compte que ce qui manque , c'est ce qui aurait pu être, mais que la réalité était bien autre.

Ta copine à raison aussi sur le gâteau :D , au début je repensais avec nostalgie aux concerts, restaus, cinés, vacances,etc... en me disant que je n'en retirerais jamais autant de plaisirs partagés qu'avec lui...et en fait depuis deux ans, je me suis éclatée avec des cinés, vacances , restaus, concerts , seule ou avec des gens que j'aime , et j'ai apprécié encore plus qu'avec lui,car l'esprit léger et débarrassée de la pression de lui plaire...

Bref, continue sur ta voie, et bon courage ;)

Re: J'ai rompu et je regrette...

Posté : 31 août 2020, 17:35
par Johjoh77
Merci beaucoup Selmasultane !

Je confirme: j'ai les idées + claires , semblerait - il aujourd'hui. J'ai peu pensé à mon ex et ohhh miracle, j'ai pu me passer d'euphytose ce midi sans avoir le gros coup de cafard qui fait pleurer...
Bon après, j'ai été très occupée par mon travail aujourd'hui mais bon, j'me sens satisfaite. D'autant + que maintenant, je l'ai bloqué de partout sur le net et mon téléphone car il ne mérite pas à ce que j'accorde davantage d'attention désormais.
J'ai encore des hauts et des bas ...
On verra demain et les autres prochains jours mais ça reste encourageant car ça faisait longtemps de ne pas avoir eu l'impression de "revoir la lumière" et me sentir heureuse seule .

Re: J'ai rompu et je regrette...

Posté : 03 sept. 2020, 23:35
par Johjoh77
Hello,

Je continue sur ma voie du "saint " détachement de mon ex même si certains jours, c'est + facile que d'autre. Je crois que c'est surtout quand je continue les travaux de rafraîchissement que le fantôme de mon ex me hante de nouveau. Ce soir, j'ai fini de peindre tout le couloir de mon appart et pendant ce travail, j'entendais encore dans la tête mon ex le dire de faire ça , comme cela, çi comme cela... Une fois ma peinture finie, j'étais contente du résultat et sur le coup, j'ai presque failli lui envoyer une photo du résultat pour lui dire que j'étais fière de moi mais que je le remerciais aussi de tous les bons conseils qu'il m'avait apporté et qui m'aide à avancer .... Au final, je me suis ravisée : il ne m'a pas recontacté , m'a bloqué donc qu'est ce que ça peut lui faire désormais de recevoir ce genre de SMS ?...

J'avais aussi repris contact auparavant (il y a quelques semaines bien après la rupture )avec l'un de mes précédents ex via Messenger . Car je me demandais au bout de 4 ans ce qu'il devenait et s'il avait évolué dans sa vie. Au final , même si il était très content d'avoir de mes nouvelles, il n'a pas beaucoup changé : grosso modo, il est célibataire, veut changer d'employeur car il est mal payé, vit toujours chez sa mère car pas suffisamment d'argent pour louer ou acheter un appart, et semble surtout en chien de ne pas trouver une nana avec qui faire crac crac (il m'a mentionné cela quelque fois lors de nos discussions 😅) ... Après avoir discuté a plusieurs reprises de ce qu'on faisait dans la vie, on a décidé de se rencontrer de nouveau : j'ai sans doute fait une erreur car je l'ai invité chez moi dimanche soir (pour des raisons pratiques ). Bien que je lui ai mentionné que c'était juste pour dîner et discuter tous les 2, j'ai juste un peu la crainte à ce qu'il s'attende à un plan sexe... Et moi de mon côté, je ne sais pas trop quoi en penser : si je peux me laisser aller le temps d'une soirée pour me changer les idees ou si au contraire, je dois refuser si cet homme veut faire crac-crac (j'ai peur d'être encore trop attachée à mon ex et d'avoir des regrets ensuite. Mais je me dis que j'ai envie aussi de profiter un peu de la vie et de casser complètement cette dépendance que je conserve encore).

Re: J'ai rompu et je regrette...

Posté : 05 sept. 2020, 13:55
par Johjoh77
Petite réflexion du jour que je vous partage :

Aujourd'hui, je me suis rendu rendue compte de quelque chose :
Mon ex me reprochait en outre, d'être négative, distante, plus affectueuse, agressive (et maniaco- dépressive aussi 😅 mais peu importe).
Je me suis souvenue alors d'une vieille discussion concernant ses ex : il reprochait à l'une d'entre elle d'être distante, peu communicative, plus affectueuse... Bref , les mêmes défauts que lui me reprochait ! Il avait rompu avec elle à cause de cela et du fait aussi qu'ils se disputaient souvent .... Tout comme ce que moi j'ai vécu avec lui ! 😮

Qu'est-ce que ça signifie ? Tout simplement, qu'il a reproduit le même scénario avec moi (la seule différence est que j'ai toujours fait attention à lui dire tout ce que je pensais de ma propre initiative. Ou bien lorsqu'il me le demandait quand je me taisais de peur que cela parte dans une énième dispute. Ou tout du moins, qu'il prenne mal ce que je ressentais et qu'il me ressorte cela dans une dispute comme il le faisait souvent...)

Chaque histoire et rupture sont différentes mais il y a beaucoup de points communs entre ma relation et celle qu'il avait vécu bien auparavant avec cette autre fille.

Ma psychologue et mes nombreuses lectures sur le net m'ont permis de savoir que certaines personnes reproduisaient le même schéma vécu dans une précédente relation, dans les mêmes conditions, avec les même erreurs afin de chercher une explication face à leurs précédentes ruptures. Je pense que pour mon cas, c'est ce qu'il s'est passé malheureusement... Et je pense que l'issue ne lui a pas permis de pouvoir répondre à ce mal-être, à ce manque de confiance dont souffrait mon ex-partenaire. Cela a sans doute même amplifié ses problèmes (du fait qu'il a levé la main sur moi, menaces de porter plainte, victimisation, chantage affectif par le biais de la jalousie etc)
De mon côté, je ne suis pas parfaite non plus car trop dépendante affectivement de lui à cette époque .

Quoi qu'il en soit, cela signifie aussi que suite à cette rupture avec cette fille, il a été incapable de faire un travail sur lui-même afin de résoudre ces points qu'il a reproduit avec moi ! Et je doute qu'il puisse effectuer cette réflexion même maintenant car cela ébranlerait son égo et tout son mode de pensée ...

Je sais que je ne devrai pas me soucier de son mental mais je suis en pleine introspection sur tout ce qu'il s'est passé lors de cette relation et le fait de trouver ce genre d'explications me permet d'y voir + clair sur la dérive de son comportement au fil des mois , d'apercevoir aussi mes erreurs et comment les corriger

Re: J'ai rompu et je regrette...

Posté : 11 sept. 2020, 00:43
par Johjoh77
Hello tout le monde,

Je viens donner quelques nouvelles: je remonte doucement la pente: je ne pleure plus déjà , juste quelques coups de mous pendant les moments où je ne fais rien donc j'essaie de m'occuper autant que je peux à aller voir des amis, leur téléphoner ou bien reprendre des activités délaissées pendant ma relation.
Pour le rdv avec mon précédent ex, ça s'est bien passé, pas de crac-crac il n'a rien tenté même s'il m'a avoué une fois rentré chez lui avoir eu envie. On a bien discuté lui et moi, bien plaisanté : ça m'a permis de voir que même après 4 ans, il n'a pas changé au niveau de son mode de vie, ses convictions etc... Mais pour ma part, je suis complètement detachée de lui et le voit juste comme un pote , rien de +
Avant le rdv avec cet ex, j'avais envoyé un SMS à mon ex (celui qui m'a giflé): "Si un jour, je te manque, souviens-toi que je ne suis pas partie: tu m'as laissé m'en aller et je t'ai laissé me quitter pour ton bonheur" . Ce Sms était pour moi une manière de me libérer encore + de l'attachement que je porte encore un peu vis a vis de lui . S'il m'aimait vraiment, il m'aurait répondu ce qui n'est pas le cas et ce qui m'a permis d'être + détendue face à mon invité.
Je poursuis toujours les séances chez la psychologue , j'ai arrêté cependant l'euphytose (ballonnements et diarrhée) sauf quand j'ai un gros cafard
Vos conseils m'ont enormément aidé à me rendre compte à quel point je me torturais à force d'espérer un quelconque retour/changement de mon ex, à lui trouver des excuses bidons alors que lui est tout de même responsable à 80% de la rupture... Merci encore 👍👍👍

Re: J'ai rompu et je regrette...

Posté : 11 sept. 2020, 12:50
par Castomino
Salut, ça a été dur de te lire, peut être parce que je me suis retrouvé dans ton témoignage d'une certaine façon. Cette tendance à toujours t'excuser même quand lui est en tord, sa façon de te dénigrer, d'essayer de te rendre jalouse, de te culpabiliser, en somme de te faire te sentir mal, le fait que ça lui apporte du plaisir, et de l'autre coté de demander toujours plus d'affection... Merde c'est vraiment toxique.

Et c'est d'autant plus pervers que plus c'est toxique, plus une forme de dépendance et d'attachement malsain s'opère, et alors on se sent constamment mal, on a peur de le perdre non pas parce qu'on est fondamentalement heureux avec la personne mais parce qu'à force d'avoir été dénigré par l'autre, on a fini par lui conférer un statut supérieur au notre, comme si le fait qu'il se comporte de la sorte avec moi prouvait bien qu'il est tellement meilleur que moi. Ainsi on s'accroche au fouet qui nous déchire le dos, non par amour mais par emprise, par dépendance.

On se raccroche aux moments de bonheur, essayant d'occulter la montagne d'aspects négatifs, trouvant toujours une bonne excuse à tous les comportements parce qu'on a peur de voir la réalité en face, mais malgré tout il reste toujours cette petite voix au fond de nous qui cri toutes ces choses que l'on redoute, cette petite voix que l'on étouffe.

C'est vraiment une bonne chose que tu aies réussis à rompre, c'est déjà un très grand pas. Et tu verras, quand tu rencontreras quelqu'un avec qui tu partages une relation saine, équilibrée, où tu te sens heureuse, tu réussiras enfin à voir de façon lucide ta relation passée, et alors tu t'en détacheras complètement, tu finiras même peut être par avoir pitié de l'autre.


Prends soin de toi

Re: J'ai rompu et je regrette...

Posté : 11 sept. 2020, 19:26
par Johjoh77
Merci Castomino , c'est gentil 👍
J'en ai discuté autour de moi cette semaine et une de mes amies pense que mon ex manque de confiance en lui et qu'il est parti en live. Perso, je pense qu'il a répété les mêmes erreurs avec moi qu'avec l'une de ses précédentes relations. Donc tant qu'il n'aura pas fait de travail sur lui même, il aura du mal à être "bien" dans une relation avec quelqu'un. Ses relations professionnelles devenaient assez conflictuelles également au bout d'un an d'ancienneté car trop d'exigence vis a vis des autres qui ne "faisaient " pas aussi bien que lui ...(au vu de ce qu'il me disait).
Je sens cependant de semaine en semaine une amélioration de mon état psychique . J'ai de + en + envie de profiter de la vie. Ce n'est que lorsque je me sentirai "bien", libérée et détachée dans ma tête que je pourrai alors envisager de rechercher une nouvelle relation . Je me dis qu'il y a tellement de personnes sur terre qui ont de belles personnalités que ce serait dommage de rester dans mon trou et de ne pas en profiter .
Portez-vous bien aussi !

Re: J'ai rompu et je regrette...

Posté : 18 sept. 2020, 22:57
par Johjoh77
Hello tout le monde,

Je viens donner quelques nouvelles:

Je vais beaucoup mieux qu'avant . J'ai maintenant en tête l'idée que jamais mon ex reviendra ni qu'il changera. Et cette idée me convient car je me sens + sereine et + libre seule . J'ai plaisir à prendre le temps de faire les choses seule et calmement, à affronter seule les emmerdes de la vie (un pare-brise de voiture changé, un ballon d'eau chaude en panne ) mais par rapport à bien avant ma relation, je prends + ce genre d'emmerdes de manière détachée. Je ne me sens plus anxieuse à l'idée de savoir comment me démerder, je planifie les choses et prend le temps de prendre les bonnes decisions. Je pense que ma rupture et ma reconstruction psychologique m'a aidé à me renforcer sur certaines facettes de ma personnalité. Mes proches me trouvent + souriante même si je n'arrive pas à reprendre du poids malgré que je mange .

Aujourd'hui, j'ai eue une proche de mon ex qui est venue chez moi pour faire du travail de menuiserie. Elle m'a surpris car elle n'était pas au courant de ma rupture et de tout ce qu'il s'était passé et choquée de la réaction de mon ex. Cela ne l'a étonné qu'à moitié car elle a travaillé avec mon ex et indiquait qu'il avait un caractère de cochon, qu'il faisait des fixettes sur les collègues qu'il n'appréciait pas et qu'il n'était absolument pas fait pour bosser en équipe, d'où ses nombreux changements de boîte ... . Cette personne m'a même dit qu'elle n'en revenait pas quand mon ex sortait avec moi car elle se disait "enfin un fille qui peut supporter son caractère de cochon " loool. Elle qui est pote avec lui, m'a donné raison sur le fait de l'avoir quitté et qu'il avait eu une réaction inadmissible. Cela m'a fait plaisir en un sens car cela confirmait mes nombreux soupçons.

Bon, j'ai aussi brisé un peu mon SR en envoyant ce soir un SMS a mon ex pour le remercier de m'avoir mis en contact avec cette artisan car elle avait fait du bon taff. (Un SMS léger en somme ). Mais pas de réponse de Mr Tête de cochon comme je m' en doutais et c'est pas plus mal . Cela signifie qu'il est incapable de se remettre en question tandis que moi, j'ai grandi et je me sens chaque jour + forte que lui.
Je ne me rappelle plus trop du visage de mon ex et sa voix commence à m'être lointaine. J'arrive maintenant à rester de longs moment dans la journée à ne plus penser à lui car concentrée sur ma tâche, je ne l'entends plus dans ma tête à me dénigrer sur tel ou telle chose que j'avais l'habitude de faire en sa présence .

Je me suis réinscrite sur un site de rencontre cette semaine et j'ai déjà commencé un brin de discussion avec quelqu'un. J'attend rien de cette discussion, juste de voir si on a les mêmes délires sinon ce sera quelqu'un d'autre.

Bref, je me sens + sereine qu'avant 👍