Aide et conseilspour récupérer ton ex !

Premier rendez-vous, nouveau contact et suite des évènements
#1324949
Bonjour tout le monde,
Ce message car j'aurais besoin d'un avis extérieur :)

Je suis restée presque 2 ans avec mon ex. On a eu un coup de foudre et une relation très passionnelle. C'est mon premier grand amour, je n'avais jamais ressenti ça et lui non plus.

C'est un mec qui a surtout eu de longues relations mais sans jamais s'installer avec la personne (il a 27 ans et vit toujours chez ses parents qui ont une très grande maison en ville). Moi j'avais surtout enchaîné les coups d'un soir ou de courtes relations.

Il a développé une certaine dépendance affective, je ne lui donnais jamais assez d'amour ou d'attention selon lui et il vivait mal le fait que j'ai couché avec beaucoup de garçon dans mon passé. C'était un sujet d'engueulade récurrent (1fois par mois)

L'été dernier on a eu une grosse engueulade en soirée et je suis partie en colère en lui disant qu'on arrivait pas à communiquer et qu'il fallait qu'on arrête, ce que j'ai absolument regretté et on en a bien reparlé le lendemain.

Fin septembre, je reviens après une semaine d'absence et il m'annonce qu'il a du mal à se projeter et qu'il se pose des questions sur nous, qu'il a peut-être envie de vivre d'autres expériences.
Je dormais chez ses parents et il venait d'apprendre qu'il avait le covid, il m'a donc proposé de rester me confiner chez eux et on a vécu une semaine comme si de rien n'était, très proche comme avant et après une discussion il me dit que la relation est importante pour lui et qu'il veut qu'on se donne une chance. Jusqu'au moment où il me dit finalement qu'il est pessimiste et veut arrêter car il doute.

Je pars pendant 2 semaines, au début je fais plein d'interdits, appel en pleurs et supplication puis je me calme...il m'appelle régulièrement prendre des nouvelles, me dit qu'il regrette, qu'il se sent mal, qu'il arrête pas d'osciller. Je lui dit qu'on a besoin de temps pour y voir plus clair.

On se revoit une fois lorsqu'il me rend mes affaires pour mon nouvel appart, on couche ensemble et il me glisse des mots doux sans faire exprès. Avant de partir il me dit "t'en diras moins a ton prochain mec" sous entendu mon passé.

On se revoit un mois plus tard pour manger dehors, ça se passe super on est très complice et il me prend dans ses bras avant que je parte.
Je lui fais une surprise pour son anniv en décembre, il m'invite à un repas de famille, ce que je refuse, puis on commence à se voir régulièrement, je découvre en parallèle qu'il a couché avec 2 filles en soirée.
Puis on se revoit plus sérieusement, on recommence à coucher ensemble et à être proche, a faire des trucs ensemble et à s'écrire et se voir régulièrement. Il me dit quand même que ça ne lui fait pas de mal d'être un peu "seul" mais ne voit personne d'autre que moi et est très câlin et attentionné.

Il y a 3 semaines j'ai dû avorter de lui, il a été très touché et m'a soutenu à travers tout le processus, m'a accompagné partout. Depuis j'ai ressenti a nouveau un éloignement et lundi, il m'annonce qu'il faut peut-être qu'il arrête de me voir car on est dans une relation bancale, pas cool pour moi.
Je lui demande s'il s'est passé quelque chose et il me dit qu'il a couché avec une fille le samedi et qu'il veut peut-être la revoir...

Je lui ai proposé qu'on aille se balader pour discuter demain..

Qu'en pensez vous?
Coucou, c'est Antoine ! Mon équipe et moi-même avons créé un test qui te permet de déterminer avec précision tes chances de reconquérir ton ex. Fais le test en cliquant sur le bouton ci-dessous !

J'accède au test

#1324952
Bonsoir,juste te répondre sur un point concernant le fait que cela le gêne sur tes nombreuses relations. C’est typique des mecs, il fallait donc mentir.Il t’as d’ailleurs donné un très bon conseil. Je sais qu’avec l’idéologie de la liberté sexuel on vous a fait croire que vous pouviez faire ce que vous voulez de votre corp, le soucis c’est que nous les hommes nous avons aussi nos propres critères , et une femme qui a enchaînés les plans cul ne sera jamais considérée comme une futur mère de famille. C’est dure à entendre, mais je donnerais le même conseil aux autres femmes. Et encore tu as eu la chance qu’il te le dise, car certains hommes vous éliminerons sans même vous le dire, et vous finirez dans le meilleur des cas en plan cul.
C’est comme tout la niaiserie hollywoodienne que les hommes ont gobés sur les relations hommes/femmes, et bien la c’est pareil pour les femmes. Plus une femme à couché avec des hommes, plus sa valeur comme futur mère de famille baisse. C’est une règle qui ne date pas d’aujourd’hui d’ailleurs et qui est profondément ancrée chez les hommes. Moi même j’ai déjà éliminé des nanas pour cette raison.
Modifié en dernier par Joe83 le 12 mars 2021, 20:55, modifié 1 fois.
#1324955
Je te donne un conseil, la virginité n’est plus d’actualité, aujourd’hui les hommes tolèrent 3/4 relations. Au delà tu finiras en plan cul. Fait comme tu le sens ,je te donne le même conseil que ton ex. Ce sujet entre mecs on en parle, et j’ai jamais vu un mec me dire qu’il respectait les nanas qui enchaînent les relations. Ce sujet tu devrais les classer dans la même catégorie qu’Hollywood et ses conséquences néfastes.
Le problème avec l’idéologie dominante d’aujourd’hui c’est qu’on vous pousse à coucher à tout va, et après les hommes vous éliminent. Donc fait comme certaines, qui elles comprennent parfaitement la psychologie masculine,et vont mentir sur leurs relations. Tu sais ce qu’on dit entre nous, du moins les plus malins? On prend le nombre de mec qu’elle nous ‘donne’ et on le multiplie par 3. D’ailleurs il y a des études là dessus ou on apprend que beaucoup de femmes mentent sur le nombre d’hommes qu’elles ont eu, et bien tu ferais mieux de t’en inspirer. Et aucun rapport avec Petain, juste que tu ne comprends pas la psycho masculine. Concernant la virginité, soit sur qu’à valeur égale, entre une nana vierge et une qui a enchaînée les mecs, il prendra la vierge, soit certains de cela. Mais la virginité aujourd’hui est utopique.
#1324957
C’est toi qui ne vit pas dans le même monde des hommes. Et bien suit les conseils de ceux qui te demandent d’assumer, mais après soit sûr que tu récolteras les mêmes résultats. Ça date du Neanderthal comme tu dis (il y a une raison à cela non?) et ça ne changera jamais. C’est dans nos gênes. Et Hollywood et les magasines féminins n’y pourront rien (j’avais lu un article d’une nana qui avait eu 35 mecs et qui se posait la question s’il fallait assumer ou pas..et la psycho a 2 balles lui disait que bien sûr...) La majorité des hommes classent les femmes en 2 catégories: celles pour le sexe, et celles pour les enfants. Visiblement t’as pas l’air de comprendre, pourtant crois moi beaucoup de femmes comprennent et savent quelle stratégie adopter.
#1324961
[« Tu sais ce qu’on dit entre nous, du moins les plus malins? On prend le nombre de mec qu’elle nous ‘donne’ et on le multiplie par 3. »]

C’est complètement stupide. Si une femme te dit qu’elle est vierge, tu vas estimer qu’elle a couché avec 3 hommes différents ? Ou alors « 0*3 = 0 » ? Beaucoup de femmes (et d’hommes) ne raisonnent pas comme toi et disent donc les choses honnêtement. D’ailleurs, c’est toi qui conseilles de mentir… Une femme a été honnête et tu lui dis qu’elle aurait dû mentir… Étant donné que tu pars du principe qu’il faut mentir, il n’est pas étonnant que tu penses que les femmes te mentent à ce sujet…

Personnellement, je suis contre le mensonge. Le nombre de partenaires sexuels peut plaire ou ne pas plaire, mais au moins, la relation ne débute pas sur un mensonge. Si une personne est « éliminée » à cause du nombre de ses partenaires sexuels, cela signifie sans doute qu’elle n’était pas sur la même longueur d’onde que la personne qui l’a « éliminée » et que cette dernière ne lui convenait donc pas, de toute façon.

De plus, je trouve que la personne qui se dit « X a eu plusieurs partenaires sexuels, donc je vais en faire un plan « fesses » » est moins respectueuse (car elle prend X pour un vide-couilles, en quelque sorte) et donc moins « respectable » que X.

Le fait qu’un homme enchaîne les plans « fesses » ou les relations peut me gêner/m’interroger (est-il fiable ? Est-il sincère ? Etc.). Mais dans ce cas, je m’en détourne tout de suite (et encore, parfois les sentiments prennent le dessus), je ne me dis pas : « il n’est bon qu’à baiser ». Justement, l’acte sexuel est « sacré » pour moi. (Pas pour toi, visiblement, étant donné que cela ne te dérange pas de te soulager dans une femme que tu ne considères que bonne à baiser…) J’ai donc tendance à préférer les hommes qui y accordent également une certaine importance.


[« les hommes tolèrent 3/4 relations. […] Concernant la virginité, soit sur qu’à valeur égale, entre une nana vierge et une qui a enchaînée les mecs, il prendra la vierge, soit certains de cela. […] La majorité des hommes classent les femmes en 2 catégories: celles pour le sexe, et celles pour les enfants. »]

Par contre, selon toi, il est parfaitement normal que les hommes, contrairement aux femmes, couchent à tout-va, etc., parce que la biologie et tout le toutim, c’est ça ?

Il y a plein d’hommes qui cherchent des femmes vierges uniquement pour un plan « fesses » et non pour fonder une famille… Il y a également plein d’hommes qui fondent une famille avec des femmes qui ont déjà eu plusieurs partenaires… Aussi, pour certains, l’expérience sexuelle n’est pas importante ; pour d’autres, elle l’est.

Bizarrement, il y a même un tas d’hommes qui courent après celles qu’ils considèrent comme « des salopes » et qui se comportent comme des salauds avec celles qu’ils trouvent « bien ». Et bizarrement, ce sont souvent les mêmes hommes que ceux qui raisonnent comme toi…

Il y a quand même bien d’autres choses (que le nombre de partenaires sexuels) qui entrent en jeu lorsque l’on souhaite fonder une famille… Les sentiments amoureux, déjà.


Selma comprend très bien ta mentalité et cette façon de penser et d’agir. Simplement, elle ne souhaite pas appliquer ta « stratégie », car elle est contre cela. Et si elle se faisait « éliminer » par un homme comme toi, je pense qu’elle en serait ravie.
Lorcki, miu ont aimé ça
#1324965
Alors effectivement je partage pas la vision de Joe...

Mon ex a une grosse insécurité intérieure et émotionnelle. Son père a beaucoup trompé sa mère, ses parents ont des soucis d'addictions depuis longtemps et lui et ses frères et sœurs ont vécu des scènes traumatisantes dans leur enfance.
Il sait qu'il a des soucis à régler mais se mets des œillères et se noie un peu dans la fête l'alcool et la drogue.

Je pense que notre relation lui a fait prendre conscience de certains soucis et qu'il est dans une dynamique de fuite. En gros j'ai fini par incarner peut-être un changement qu'il n'est pas prêt à faire.

Il avait besoin que je lui donne de l'amour en illimité, qu'on fusionne quoi et n'était jamais rassasié.
Du coup cette insécurité + mes expériences passées + l'envie de fusion qu'on ressentait tout les deux = déséquilibre ?
Et je me dis qu'il a voulu fuir ça car c'était douloureux et mtn qu'il a réussi à en sortir il a peur de retomber dedans ?
#1324969
Bonjour bonjour

*prend son pop-corn et s'installe sur le canapé*

Ma foi , merci d'avoir éclairé ma journée, ça fait du bien une barre de rire de temps en temps...

Bon, déjà merci de ne pas mettre les hommes tous dans le même placard, hein...nuancer ses propos c'est pas mal aussi ...
De deux, je suis triste pour toi jojo ... vraiment !
Avoir ce genre de réflexion me navre grandement... d'où sors-tu toutes ces inepties ? je serai curieux de le savoir...
De trois et de part mon expérience personnelle, le nombre de relations n' a jamais influé sur le choix de quiconque à partir du moment où les choses sont claires et nettes.
Ceci implique, bien entendu, une communication pleine et sereine entre les deux "parties" (pas la droite et la gauche hein)
Bref, j'ai connu autant de filles que de gars qui ont eu un nombre conséquent de relations et cela ne les as pas empêché d'avoir ensuite une vraie vie de famille parce qu'ils avaient trouvé ce qu'ils cherchaient.
Il est vrai qu'il est bien plus facile de se dire "il/elle a couché avec 40 mecs/filles donc je ne lui laisse pas sa chance --bah vi au cas où on n'assurerait pas aussi ^^ -" plutôt que de se dire que le jeu en vaut la chandelle et essayer de construire quelque chose (là aussi ça passe par de la comm')

Quant à ta réflexion "Tu sais ce qu’on dit entre nous, du moins les plus malins? On prend le nombre de mec qu’elle nous ‘donne’ et on le multiplie par 3. "
Euhh comment dire, peux tu quand même ne pas inclure l'intégralité du genre masculin, stp ? parce que ce n'est pas la règle, loin de là , surtout si tu as plus de 15 ans...
Z'avez rien de mieux à faire que de discuter de ce genre de choses, vraiment?

Après tu as certainement certaines "convictions" personnelles sûrement issues de ta propre expérience et de la façon dont tu as été éduqué mais là encore, pas de généralité ...

Essaies d'ouvrir un peu ton esprit, cela te fera avancer dans le bon sens !
#1324972
Salut Sarah,
Joe est banni (pas tant pour ses propos que pour le ton employé d'ailleurs).

Je trouve consternant qu'on puisse se focaliser sur le "passé" d'une personne, puisque par définition le passé n'existe plus...mais la dessus tu n'as pas de prise, alors recommencer une histoire avec lui si lui n'évolue pas par rapport à ça, ben c'est juste voué a l'échec, parce qu'il continuera a te le reprocher, et vous continuerez a vous engueuler...
Bref, aux mêmes causes les mêmes conséquences.

Pour ce qui est de la fille, ben si il a envie de la revoir, toi, tu as envie d'être un second choix?
#1324979
Ben à vrai dire, votre histoire était bancale d'entrée ...
S'il voit d'autres filles, en même temps que toi, bah c'est qu'il ne souhaite rien de sérieux avec toi , tout simplement

Après, l'important est de savoir ce que tu veux, toi
#1324986
Joe83 a écrit : 12 mars 2021, 20:46 . Je sais qu’avec l’idéologie de la liberté sexuel on vous a fait croire que vous pouviez faire ce que vous voulez de votre corp, le soucis c’est que nous les hommes nous avons aussi nos propres critères ,
si si on fait ce qu'on veut de notre corps.
mais évidemment certains hommes (pas tous) peuvent toujours croire que c'est eux qui définissent ce que l'on doit faire ou ne pas faire.
#1324988
Bon, alors, je débarque en tombant de la lune (non pleine... ) : j'ai lu à tout hasard, et suis effarée que "Joe" soit banni ! :astonished:

Il dit ce qu'il se passe au juste dans la tête de la plupart des hommes et il a raison ! Ce qu'il dit est exact, c'est moche à dire mais c'est la réalité.

Après, dans quelle mesure lui-même y adhère... c'est autre chose... mais il veut juste dire les choses telles qu'elles le sont, en-dessous de l'hypocrisie sirupeuse dont on bassine les femmes, et donc : oui, c'est vrai qu'au fond, les choses n'ont pas évolué, enfin, très peu...

On n'exige plus la virginité au mariage, mais bon... il est tout de même demandé à la femme de ne pas trop s'être "amusée". Et oui, un fort pourcentage d'hommes pensent ainsi mais ne le diront pas pour plein de raisons :grinning:

- soit, parce qu'ils veulent fourrer la femme dans leur lit (c'est fait exprès... dit comme ça... :laughing: )

- soit parce qu'ils ne veulent pas passer pour "des sales types"...

- soit parce qu'eux-mêmes sont embrouillés et ne savent plus trop ce qu'ils ressentent réellement,

mais tout au fond d'eux, bien sûr que ça fonctionne ainsi !

Pourquoi croyez-vous que dans "50 nuances... ", la fille soit vierge tandis que l'homme ne l'est pas ?
L'idéal pour l'homme, au fond : la fille vierge mais qui s'allume dès que l'homme l'allume, enfin, QUE lui, pas les autres hommes...

Plein de romances sont basées là-dessus, et quand on sait que les femmes lisent ce type de bouquins, on ne peut que supposer qu'au fond, en plus, la plupart valide le truc, sans quoi, "50 nuances... " aurait fait, non pas un gros succès mais un gros flop.

VOILA, j'ai fait PIRE QUE JOE !!! :sweat_smile: :laughing:
Ne me bannissez pas... :pray: :pensive:
#1324998
@Lavieenrose , heureusement que 50 nuances n'est pas représentatif des relations hommes-femmes en 2021 . C'est une bien triste vision de la vie et de l'amour que d'affirmer que rien n'a changé à travers les siècles en ce domaine ( heureusement que si ) . Bon ton exemple m'a fait rigoler , car parmi mes ( nombreux )ex ( si j'avais su que ça me faisait perdre toute valeur à l'argus de Joe et ses potes je me serais mieux comportée :mrgreen: ), bref parmi mes ex , j'en ai connu un qui semblait très impressionné par 50 nuances . Et bien c'est le pire amant que j'ai eu :lol: , alors que lui croyait que c'était top ; et par ailleurs tout en étant tout à fait intelligent et cultivé,et finalement pas méchant , il etait très rapidement aussi dans le rapport de force - psýchologique - dans le couple. Quoi qu'il en soit je suis toujours très dubitative devant ce genre de généralités " les hommes sont comme ci " , " les femmes sont comme ça " , mais j'imagine que c'est plus simple de catégoriser, rassurant peut être ...

@Sarah, puisque tu as raison avec tout ça, on en perd de vue ton histoire ;) : je pense que ton analyse est assez juste. Oui qqn qui a toujours besoin d'être dans la fusion, d'être rassuré, ça entraîne un déséquilibre dans le couple . Là où tu fais fausse route, c'est que tu centres ton analyse sur ton ex , comme si tu étais son psy . Tu ne pourras et seras jamais son psy , et ses blessures et ses failles , il ne t'appartient pas de les réparer ( que vous soyez en couple, ou plus, qu'il le veuille ou non ) . Tu devrais diriger cette analyse sur toi : tu as rompu l'été dernier , et il y avait d'excellentes raisons pour ça. On n'en vient jamais là par hasard , ou sur un coup de tête, en vérité. Est ce que tu as réfléchi aux raisons profondes de cette décision ? Penses tu qu'elles n'existent plus ? Par ailleurs , as tu si peu d'estime de toi que c'est ok de subir ses atermoiements , as tu l'intention de rester là à écouter ses récits de coucheries à droite à gauche , ambitionnes tu d'être spectatrice de ça, et plus tard de l'aider à emménager avec sa next , etc... Je ne sais pas ce que cette rencontre d'hier a donné mais je te conseille vraiment de te ressaisir et de retrouver un peu de dignité, de respect pour toi ;)
#1325000
Selmasultane a écrit : 14 mars 2021, 16:00 @Lavieenrose , heureusement que 50 nuances n'est pas représentatif des relations hommes-femmes en 2021 . C'est une bien triste vision de la vie et de l'amour que d'affirmer que rien n'a changé à travers les siècles en ce domaine ( heureusement que si ) . Bon ton exemple m'a fait rigoler , car parmi mes ( nombreux )ex ( si j'avais su que ça me faisait perdre toute valeur à l'argus de Joe et ses potes je me serais mieux comportée :mrgreen: ), bref parmi mes ex , j'en ai connu un qui semblait très impressionné par 50 nuances . Et bien c'est le pire amant que j'ai eu :lol: , alors que lui croyait que c'était top ; et par ailleurs tout en étant tout à fait intelligent et cultivé,et finalement pas méchant , il etait très rapidement aussi dans le rapport de force - psýchologique - dans le couple. Quoi qu'il en soit je suis toujours très dubitative devant ce genre de généralités " les hommes sont comme ci " , " les femmes sont comme ça " , mais j'imagine que c'est plus simple de catégoriser, rassurant peut être ...
Ah ah, ça ne m'étonne pas ! :satisfied: Ils sont prétentieux aussi, certains !! :joy:

Sinon, oui, c'est dans les grandes lignes, le truc... mais je pense quand même que c'est vrai, dans le sens où on nous vend "la liberté sexuelle" pour ensuite que les hommes fassent marche arrière, mais ils ne le diront jamais, contrairement à JOE.

C'est ça, que j'ai trouvé honnête : qui'l dise ce qu'il se passe entre potes, car oui, je crois bien que c'est ainsi... à un fort pourcentage (les types qui te disent que "non, non, eux ne sont pas comme ça", souvent mentent à toi, à nous, à eux-mêmes ! :weary:
#1325010
[« Il dit ce qu'il se passe au juste dans la tête de la plupart des hommes et il a raison ! »]

Cette manière de voir les choses existe, bien sûr. [Par contre, les personnes en question ne se gênent pas pour coucher à droite à gauche… Pour elles, cela ne va donc que dans un sens. Mais si toutes les femmes se comportaient comme des femmes respectables aux yeux de ces personnes, ces dernières auraient plus de mal à trouver des femmes pour du sexe, ce qui les embêterait bien. (C’est moche de cracher dans la soupe.) Et lorsque ces personnes disent des choses comme « j’ai jamais vu un mec me dire qu’il respectait les nanas qui enchaînent les relations », elles oublient qu’elles ont elles-mêmes rendu certaines femmes moins respectables à leurs propres yeux, étant donné qu’elles ont également couché avec. Ben oui, si ces personnes couchent avec une femme, cela fait 1 partenaire de plus pour la femme en question, ce qui la rendra toujours moins respectable aux yeux de ces personnes (qui, en plus, multiplieront le nombre donné par 3, apparemment : 1*3 = 3 ; zut ! en couchant avec, tu lui as fait atteindre le plafond : 3 ou 4, pas plus, pour rappel… ; pourquoi pas par 6 ou 9, d’ailleurs ? Je pense que le chiffre 3 est leur chiffre « toqué » …). Elles crachent donc sur quelque chose auquel elles ont elles-mêmes participé.]

Néanmoins, je ne pense pas que tous les hommes ou la majorité d’entre eux voient les choses comme cela (la maman, d’un côté, et la putain, de l’autre). D’autant plus que la société dans laquelle nous vivons est également marquée par l’hypersexualisation. « La fille vierge comme idéal » n’est plus vraiment prôné… (Quant à ceux qui cherchent spécifiquement des femmes vierges, y compris pour du sexe, ils aiment bien souvent plus l’idée d’être le premier, le possesseur, et de transgresser certaines choses que la femme en question. Il est souvent davantage question d’eux-mêmes et de leurs rapports avec les autres « mâles » que de « sacré », finalement.) Beaucoup de personnes couchent de plus en plus tôt pour « rentrer dans le moule », etc., justement. Lorsque l’on discute avec des adolescents, collégiens ou lycéens, l’on s’en rend rapidement compte. Et les personnes qui sont vues comme des « extraterrestres » sont bel et bien celles qui ne rentrent pas dans le moule, qu’il s’agisse des personnes qui sont encore vierges à un certain âge ou de celles qui ont eu plus de partenaires que la moyenne. En fait, pour certaines personnes, il faudrait avoir un minimum d’expérience… mais pas trop non plus… Étant donné que tu (femme ou homme) es critiqué dans les deux cas, dans tous les cas, mène ta vie comme tu l’entends, j’ai envie de te dire. Tout le monde ne nous plaît pas et on ne plaît pas à tout le monde, et heureusement. On est nombreux sur cette planète, tu trouveras bien chaussure à ton pied, en France ou ailleurs.

« La majorité des hommes classent les femmes en 2 catégories : celles pour le sexe, et celles pour les enfants » renvoie à « la maman et la putain ». En fonction du nombre de partenaires sexuelles de la personne, tu détermines donc à l’avance à quoi la femme en question te servira (c’est le mot) : à te soulager sur le plan sexuel ou à fonder une famille. Ici, la femme n’est pas « aimée » pour ce qu’elle est mais pour ce à quoi elle sert. (Dans ces conditions, je préfèrerais faire un bébé toute seule, personnellement.) De plus, cette distinction ne semble admettre aucune autre possibilité. Par exemple : tu rencontres une femme, elle te plaît, tu apprends à la connaître, tu développes des sentiments pour elle, tu couches avec elle et tu finis par vouloir avoir un enfant avec elle. On peut avoir envie de fonder une famille, mais le désir d’avoir un enfant avec une personne précise ne vient bien souvent qu’avec le temps, au fil de la relation ; il ne se détermine généralement pas à l’avance, en fonction du nombre de partenaires sexuelles de la personne. (Je trouve d'ailleurs cela plus sain/équilibré que la relation d’1 mois de Joe, où la femme en question désirait déjà faire un enfant avec lui.)


[« Pourquoi croyez-vous que dans "50 nuances... ", la fille soit vierge tandis que l'homme ne l'est pas ?
L'idéal pour l'homme, au fond […] »]


Comme Selma, je ne pense pas que Cinquante nuances de Grey soit « représentatif des relations hommes-femmes en 2021 ». En outre, je ne crois pas que le cœur, l’idée centrale de Cinquante nuances de Grey, roman écrit par une femme, soit « la fille vierge, un idéal pour l’homme ». J’y vois davantage l’idée suivante : deux personnes que tout (pas que l’expérience sexuelle) oppose, que l’on ne verrait pas finir ensemble dans la vraie vie, « se marièrent et eurent beaucoup d’enfants ». L’idée selon laquelle l’amour serait tout-puissant, changerait un loup en agneau, etc. L’on a, d’un côté, une étudiante studieuse, modeste, douce, vierge, etc., et de l’autre, un milliardaire sadique. Le riche homme d’affaires cherche une soumise pour assouvir ses besoins sexuels. (Il interdit d’ailleurs à toutes ses soumises, qu’il souhaite posséder, de coucher avec un autre homme que lui : clause d’exclusivité.) Lorsque l’étudiante lui annonce sa virginité, il est étonné (si mes souvenirs sont bons, il ne le savait pas lorsqu’il l’a choisie) et il se dit qu’avant de pouvoir en faire sa soumise (et non sa femme ou la mère de ses enfants, à ce stade), il va d’abord devoir lui faire l’amour « normalement ». Puis de fil en aiguille, Anastasia Steele parvient soi-disant à faire changer Christian Grey… Car l’amour serait apparemment plus fort que tout, ferait des miracles, etc. C’est vraiment très caricatural et assez éloigné de la réalité, je trouve. (Personnellement, je n’ai pas lu les livres, mais j’ai vu les films. J’ai bien aimé certaines chansons : Crazy in love.) Enfin, c’est notamment l’aspect « érotique » de Cinquante nuances de Grey qui a attiré l’attention et qui a participé à son succès. À mes yeux, cela ne témoigne pas vraiment d’un idéal de « pureté ». (Certaines personnes l’ont d’ailleurs trouvé pornographique, etc.)



@Sarah :


[« C'était un sujet d'engueulade récurrent »]

Dans ces conditions, votre relation était en quelque sorte vouée à l’échec.


[« on est dans une relation bancale »]

Oui, c’est cela.


[« Mon ex a une grosse insécurité intérieure et émotionnelle. […]
Il sait qu'il a des soucis à régler mais se mets des œillères et se noie un peu dans la fête l'alcool et la drogue. »]


Peut-être… Mais c’est à lui de régler ses problèmes personnels, pas à toi. Focalise-toi plutôt sur toi.


[« Du coup cette insécurité + mes expériences passées + l'envie de fusion qu'on ressentait tout les deux = déséquilibre ? »]

Oui, en quelque sorte.


[« as tu l'intention de rester là à écouter ses récits de coucheries à droite à gauche , ambitionnes tu d'être spectatrice de ça, et plus tard de l'aider à emménager avec sa next , etc... »]

+1.

Courage à toi.
#1325013
Kylian, oui, bien sûr qu'il peut y avoir des nuances (et même 50 nuances, ha ah !! :satisfied: :innocent: ), comme tu le montres.

Pour autant, dans les grandes lignes, ce que JOE montrait c'est que sous le vernis et justement, sous les nuances, on a souvent le brut, la mère ou la putain, malheureusement... ce que des tonnes et des tonnes de vernis culturel ne parviennent toujours pas à masquer, encore moins à changer en profondeur...

Et donc, lui a voulu "dire la réalité brute" de ce que la plupart des types ressentent par les tripes, et oui, bien sûr que c'est immonde et hypocrite :twisted: (le type veut coucher, et ensuite, dit que non, ça ne va pas, la fille qui couche dès le premier soir, d'ailleurs, c'est la pute, clairement... mais ça, le type ne te le dit pas en face, et souvent ne te le dit pas du tout : il le perçoit ainsi... )

BOn, c'est sûr que c'est lié avant tout à un truc archaïque : "mais je veux être sûr que la descendance sera la mienne" ! (foutez tout de côté, pilule, préservatif, etc... : dans la tête de l'homme, coucher = reproduction = il veut être le mâle reproducteur. :twisted: :F )

C'est ça, la vérité de base, que JOE voulait dire, pour qu'on "ne se fasse pas avoir"...

Et bon, ça a beau être moche, hypocrite, etc... : la vraie révolution sexuelle n'a pas eu lieu, et n'aura jamais lieu réellement, pour la femme.
En gros : c'est une illusion.

Je le pense aussi... du coup, que faire ? :roll:
SpoilerAfficher
Personnellement, je trouve que : "attendre "x" temps avant de "coucher", c'est totalement con, c'est comme jouer ce jeu malsain, mais attention, à moitié seulement !

DONC : soit, pour toutes les raisons qu'on veut, on associe "relations sexuelles" à "engagement" et donc, on attend mais jusqu'à l'engagement, le vrai.

Soit, non, et alors, pourquoi s'embarrasser d'hypocrisie ? (au Québec, je crois que c'est effectivement différent... plus "libéré" pour la femme, en tous cas, ça l'a été... )
SINON, CONCERNANT "50 NUANCES" :

Oui, il n'y a pas que cela, mais il y a aussi cela : et ce n'est pas l'homme vierge, mais l'inverse.

On nage en plein cliché, et les femmes adorent ça. :shock:

Cela ne signifie pas qu'il n'y ait pas d'autres niveaux de lecture, Kylian, comme tu le soulignes, mais inverse les "qualités" propres à chacun des personnages, et tu obtiens non pas un best-seller, mais un gros bide ! :?