Aide et conseilspour récupérer ton ex !

Premier rendez-vous, nouveau contact et suite des évènements
par Seb270
#1322200
Bonjour,
je m'appelle Sébastien et j'ai 50 ans.
J'ai eu une belle histoire avec Séverine, pendant 6 mois...
Elle m'a quitté car me trouvait trop oppressant, trop étouffant, trop pesant... c'est vrai que pendant la journée je lui envoyais plein de messages pour attirer son attention, j'espérais un petit mot doux... je l'appelais dès qu'elle faisait une pause... j'avais sans cesse besoin d'être rassuré.
Vendredi, elle a dit stop... je lui envoie (à tort) des messages pendant tout le we...
Hier soir elle me bloque sous FaceBook, son tél, Messenger, Whatsapp...
Et cette nuit, elle m'envoie un grand message de reproche (déjà, je trouve cet envoi comme un point positif signifiant "je ne coupe pas le fil")...
Je fais profil bas... ce matin, elle m'envoie un message me disant qu'elle n'a pas envie de me voir aujourd'hui car trop en colère... elle verra bien si d'ici une semaine elle a envie de me revoir ou pas.
Mis à part mes torts et mon besoin d'un suivi psy pour ce manque d'assurance, pense-vous que je peux la reconquérir ? et par uel moyen ? elle ne peut pas voir que je change si on ne se voit pas ?!
Merci de votre aide
Séb
Coucou, c'est Antoine ! Mon équipe et moi-même avons créé un test qui te permet de déterminer avec précision tes chances de reconquérir ton ex. Fais le test en cliquant sur le bouton ci-dessous !

J'accède au test

par Kakahuet
#1322201
Bonjour,
Bon, mis à part le fait que tes torts représentent quasi l'intégralité de votre rupture (mais il doit y avoir aussi d'autres choses), je ne pense pas que la question primordiale soit "est ce que je vais la "reconquérir" " ...
Je crois que tu as beaucoup à travailler sur toi avant de bouger une oreille à son égard..
ça va être difficile mais pourtant nécessaire....
Effectivement, je pense qu'un suivi avec un professionnel est nécessaire et ce n'est qu'à partir de là que tu sauras quelle est l'ampleur du boulot à faire...
Une petite remarque... être "trop" ci ou ça est un tue l'amour radical
Donc travaille pour savoir d'où vient ce besoin d'être rassuré tout le temps afin de pouvoir le dominer...

Enfin, votre relation a été courte et si déjà il y a des problèmes de ce genre ça n'augure rien de bon pour la suite donc il faut marcher sur des oeufs...

Bon courage à toi
Elieza ont aimé ça
par Seb270
#1322202
Merci de ta réponse...
Je prends conscience que si je veux vivre une belle relation il va falloir que je me fasse aider ! C'est déjà, je pense, un grand pas pour moi...

Que ce soit avec elle ou une autre, je veux être bien !

Bon, il y a aussi eu une engueulade pour des broutilles vendredi matin... ça a mis le feu aux poudres... dans la foulée j'ai voulu calmer le jeu et l'ai innondée de messages pour savoir si elle m'aimait toujours... ça l'a saoulée ! alors que le matin au réveil, elle me disait plein de mots tendres !

Vous pensez vraiment, je parle de mon histoire avec Séverine, qu'il y a possibilité qu'elle revienne ? Je sais que chacun est différent, mais quel est votre ressenti svp (on est sur le forum de JERECUPEREMONEX ;) ) ?

Merci
par Seb270
#1322203
Ne pas la recontacter ne risque-t-il pas de la conforter qu'elle est mieux sans moi ? Ou le manque va-t-il faire son apparition (car je sais qu'elle m'aime, mais pas à n'importe quel prix)
par Pierre Petitjean
#1322204
Salut Sébastien,
Je suis d'accord avec Kakahuet.
Tu as été trop "needy". Et une femme à besoin de voir que tu es indépendant, que tu vis ta vie et qu'elle est au final "la cerise sur le gâteau ". Tu as trop chassé, trop été en demande, et son attraction et respect pour toi ont baissé graduellement...jusqu'à ce que ça atteinde le seuil de rupture.

Après pour aller voir un thérapeute...je ne sais pas si tu en as besoin. A toi de voir a quel point tu penses avoir juste voulu bien faire en en faisant trop (et que tu pensais que c'était comme cela que tu aurais son amour ) ou si ton insistance est vraiment liée a une peur en toi.

Des fois les hommes pensent bien faire et montre trop d'amour trop vite (et le téléphone, cest pour fixer des sorties avec elle, pas pour revenir son meilleur ami confident 🤪) alors le mystère n'est plus là, et la femme se désintéresse...
par Seb270
#1322205
oui Pierre... je me coupais de mes amis et de mes activités pour être avec elle... quelle erreur

Mais son message me laisse quand même la porte entrouverte non ? si elle voulait couper les ponts, elle ne m'aurait pas débloqué pour m'écrire en pleine nuit ? ou pas écrit que d'ici une semaine elle verrait ?! elle ne dirait rien, non ?
par Seb270
#1322206
mise à part la cause de cette rupture, je voulais juste savoir HONNETEMENT si ces messages sont des signes positifs ou non ?
par Pierre Petitjean
#1322207
Personne ne peut prédire l'avenir... En Tout cas, seul une chose est sûr. Tu ne dois pas la recontacter, parce que cest justement ce que tu as bien trop fait envers elle. Si elle veut te recontacter elle le fera. Mais tu ne vas pas changer en une semaine ceci dit. Alors commence dès aujourd'hui à reprendre tes passions, revoir des amis et lire sur le développement de soi, la confiance, le couple (ou fsire une thérapie si tu juge cela vraiment nécessaire)

courage!
par Seb270
#1322208
merci beaucoup pour vos messages...
d'après moi, la porte est ouverte ! c'est ce qui compte pour moi avec le fait d'aller mieux
par Elieza
#1322210
Bonjour,

Et bien perso, contrairement à Pierre, je pense qu'il est NECESSAIRE que tu ailles voir quelqu'un, car, surtout à ton âge, ce n'est pas normal d'étouffer sa partenaire et celà traduit une insécurité profonde, qui ne menera jamais à une relation équilibrée, quand bien même elle reviendrait:
même si tu te "retiens" de la bombarder de message, tu te forceras et tu en souffriras, et elle le sentira.
Et ça n'a rien a voir avec le fait d'être un mâle "alpha" ou indépendant...

Pour le reste, ce que veulent dire ses messages, ben personne ne le sait à part elle...mais vraiment, vu comment tu t'accroches a ca (c'est a dire, a rien), j'insiste, va vraiment voir quelqu'un...
par Pierre Petitjean
#1322221
Ce que je voulais simplement dire, cest qu'on ne sait pas à quel point il pense l'avoir trop oppressée . Cest dur à dire, et au final lui seul peut savoir s'il a une peur réelle d'être seul ou si cest au final, ce que beaucoup de gens ont.
Beaucoup de gens ont à des certains degrés des peurs de finir seul, sans pour autant devoir aller consulter un psy.
Non ce n'est pas lié avec le statut de "mâle alpha" mais tu sais, nous les hommes, surtout si la personne nous plaît beaucoup, on a tendance a croire qu'il faut en faire trop, quil faut trop montrer des preuves d'amour, alors que ça peut être en réalité étouffant.
Mais cest pas pour autant qu'on va systématiquement aller voir un thérapeute.
par Elieza
#1322222
Ben tu vois je ne pense pas -et ce n’est pas grave qu on ne soit pas d accord- que ce soit lié a un sexe. Et c est bien pour ca que c est bien d identifier pourquoi on en devient étouffant /lourd/envahissant (j ai ma petite idée surtout quand tu relis le 1er message du posteur )
Et autant ado ou jeune adulte ca peut se comprendre voire etre mignon (le manque d expérience tout ca...), autant passé un certain age je pense qu il faut se faire accompagner pour regler ce genre de comportement.
par MikeOne
#1322233
Salut Seb,
Je me permets d'y mettre mon opinion, étant moi aussi dans la petite 50aine (bon allez, j'ai gonflé mon âge de quelques années)... Comme le dit Elieza, pour moi la cause est clairement le manque d'expérience, de maturité émotionnelle.
Il ne faut pas en avoir honte, nous avons tous notre propre parcour sentimental et moi je suis quelqu'un qui n'a jamais été orienté vers la quantité.

Ce n'est pas cette quantité qui nous rend mature ou qui nous donne l'expérience, mais bel et bien notre résilience, nos réactions face à certaines situations qui font mal. Oui, 30 ans de ma vie ont été vécus avec 3 personnes distinctes, on pourrait dire que je n'ai que peu d'expérience mais en me concentrant sur ce que je veux être et vivre, cela fait que j'ai aujourd'hui beaucoup plus d'aisance pour aborder ce genre de situations délicates. Il y a bien sûr des erreurs de parcours (en témoins ceux qui connaissent mon histoire) mais ce n'est pas grave en soit. L'important c'est que TOI tu te sentes bien. La dépendance, la perte d'estime de soi, l'"envahissement", le besoin de reconnaissance sont simplement les signes qu'il y a un gros travail d'introspection à faire, un travail sur soi et sur sa confiance en la vie et envers les sentiments. Je pense également qu'un accompagnement est nécessaire, surtout à notre âge mais en attendant, que penses-tu de faire preuve d'un peu d'altruisme? Si madame est en colère et ne désire plus parler pour le moment, alors mets toi à sa place... lorsqu'on demande quelque chose, on aimerait bien le recevoir. Ce n'est pas une preuve de politesse mais simplement de respect de ses choix. Donc moi, je calmerais fortement mes échanges (voir même aucun échange sauf si urgence ou besoin "matériel", genre rendre des affaires ou aller chercher les petits)
par Seb270
#1322235
Merci beaucoup de prendre le temps de me lire et de répondre.
Oui, j'ai un gros mal être en moi... peu sûr de moi... j'ai déjà vu une psy (suivi régulier) qui ne comprend pas d'où peut venir un tel manque de confiance en moi... et une hypnothérapeute pour me redonner confiance en moi...
Je n'ai jamais vécu un tel mal être avec une femme ! Juste que cette fois-ci, je la trouve tellement bien à mes yeux, je me suis toujours demandé ce qu'elle me trouvait et pourquoi j'étais celui qu'elle avait choisi !!!

Je dois creuser encore et encore... très déçu par ma psy que je vois depuis 6 mois... mais je sais que c'est un travail de longue haleine...

Croyez-vous que c'est encore possible que Séverine revienne ? Je sais qu'elle m'aime... mais comme elle dit, l'amour ne suffit pas !
Mais c'est déjà un bon début...
Hier matin elle m'a dit qu'elle se donnait une semaine pour voir si elle aurait encore envie de me voir... et que pour le moment elle n'en a pas envie car trop en colère... je me dis que la colère retombée, elle pourrait reprendre contact.

En tous cas, moi je n'écris plus... c'est une première pour moi :)

Merci encore de vos messages... et de vos conseils (passés et à venir)... et vos avis aussi, quant à un possible retour... il y a bien des femmes ou des mecs ici qui ont vécu déjà pareille "rupture", non ?
par Pierre Petitjean
#1322236
Salut Seb,
Alors effectivement ton mal être étant suivi par un thérapeute, cest qu'il dépasse les "simples" insécurité que tout le monde peut avoir (Elieza avait donc raison).

Par contre, indépendamment de cela, concernant ta situation, personne ne peut prédire quoi que ce soit. Et tout le monde ici connaît très bien les espoirs que l'on se met en essayant d'interpréter tel ou tel message. Et qu'on essaie de tirer des parralèles avec des relations d'autres personne. La vérité cest que chaque relation est différente, tu ne peux rien comparer. L'espoir fait vivre, mais peut devenir toxique aussi...là tu ne dois vraiment rien faire. C'est fini et mieux vaut partir de ce principe. Simple à dire, dur à faire je le sais très bien , mais sinon ton cerveau va pas te laisser en paix, et tu vas avoir l'impression que cette semaine va passer tellement lentement que tu vas être tenter de réfléchir , de lui écrire (surtout pas!)...essaie vraiment de te forcer à t'occuper le plus possible.

Courage
par Seb270
#1322237
Merci Pierre
Oui, la semaine n'avance pas...

Juste un truc quand même (vous allez me prendre pour un fou !)
Auparavant, elle allait sur Whatsapp 1 à 2 fois par jour... et encore !
Depuis samedi, elle y passe très souvent... je "surveille" (j'ai honte de le dire)... depuis ce matin, entre 7h00 et 8h20, elle y était au moins (car je n'ai pas regardé tout le temps ses heures de connexion) 8 fois !!
Et quand elle est en ligne et que j'arrive, elle part... ou si j'y suis, que je la vois arriver, elle part direct...

Soit elle me "surveille", soit elle me teste pour voir si je me "retiens" de lui écrire... jamais avant elle n'abusait de WhatsApp...
Je me demande même si elle n'attend pas que je lui écrive... elle est peut-être trop fière pour revenir et attend un message de ma part...

Mais bon, je vais tenir ! Elle sait que je n'attends que ça ! Donc si elle veut me recontacter, elle le fera (sauf si trop fière)
par Kakahuet
#1322240
Bonjour

Bon, je crois qu'il va falloir que tu apprennes à désamorcer ce genre de situation, sinon tu vas y perdre des plumes (voire plus).

Je suis assez d'accord sur le fait qu'il faudrait partir du postulat qu'elle ne reviendra pas, du moins pas au bout d'une semaine (je parie qu'elle va proroger ce délai ).
Pourquoi? tout simplement parce qu'une semaine c'est un laps de temps bien trop court pour que l'on puisse constater une amélioration des choses ... pour celui qui a pris le large, cette semaine représente à peine une journée...
Alors je comprends bien que tu es accro à cette relation mais je t'assure que si tu y remets les pieds dans les prochains jours/semaines, tu vas en chier des pointes (et ça fait mal) !
Tu es suivi par un pro, c'est une bonne chose ! par contre là encore (tu vois comme le concept du temps qui passe est relatif) il faut du temps avant d'en percevoir les effets ...c'est pas un doliprane pour un mal de tête que tu prends , hein ! 6 mois c'est que dalle ! il faut bien 1 an avant de sentir que ça bouge en soi.
Par contre, je suis étonné qu'elle ne "trouve" pas la raison de ce mal être ... c'est pas très pro, ça non ? (je me trompe peut-être).

Si tu le souhaites tu peux tenter d'autres praticiens, qui sait, cela peut marcher (acupuncteur, hypnotiseur, etc...)

Enfin, je voudrai souligner plusieurs choses :
Je crois qu'il est "normal" de se sentir mal après une rupture lorsqu'on est pas un perdreau de l'année... On pense qu'enfin on a trouvé la bonne personne avec laquelle on va passer le restant de ses jours et donc on s'accroche comme une tique ...c'est humain, surtout quand on avance dans l'âge.
Pourtant, lorsqu'on est bien avec soi, on apprend à savoir que "l'autre" n'est que la cerise sur le gâteau de notre vie (et nous on est le baba au rhum de la sienne, bien sûr ^^) et ça, ça fait TOUTE la différence entre une relation saine , apaisée et qui a toutes les chances de devenir pérenne et une relation fragile qui explose dès qu'il y a une tension.

"je me suis toujours demandé ce qu'elle me trouvait et pourquoi j'étais celui qu'elle avait choisi"
Je répondrai "parce que" !!!!
C'est hors de propos de ce poser ce genre de question car tu ne peux pas avoir de réponse crédible à ton sens...
Vous vous êtes choisi parce qu'elle appréciait en toi quelque chose que toi même ne voyait pas, c'est tout..

"Croyez-vous que c'est encore possible que Séverine revienne ? Je sais qu'elle m'aime... mais comme elle dit, l'amour ne suffit pas !"
Je ne veux pas casser ton rêve mais crois tu réellement (en restant objectif , ce que l'on est jamais sur ce genre de sujet) que si elle t'aimait réellement, elle serait partie ? qu'elle n'aurait pas cherché à communiquer (ce qu'on fait passé 15 ans )? qu'elle t'aurait signifié de manière très concrète qu'elle ne fonctionnait pas comme ça, à savoir devoir des comptes (parce que c'est un peu ça, quand même) à chaque instant?
Donc peut-être qu'elle "t'aime" mais pas dans le bon sens du terme... (pour continuer une relation pesante pour elle, à raison).
Pour ce qui est de Whatsapp, c'est du bullshit, vraiment ! tu penses qu'elle attend que tu la recontacte mais si c'était le cas (et on aprle de quelqu'un d'adulte et mature) elle le ferait.
Quant à la "fierté", elle n'existe pas en amour (du moins c'est ce que je pense)...

Bon j'avoue que j'ai brossé un tableau pas très reluisant, mais le point de départ pour toi désormais est de t'occuper de toi et de trouver des moyens pour arriver à aller mieux, sans l'inclure dans l'équation

Bon courage !
par etpourtant
#1322241
Bonjour, et désolé pour cette vilaine passe que tu traverses.
En lisant ton post et surtout les derniers, je ressens ces pensées qui te traversent l'esprit en permanence, et ces noeuds que ton cerveau se fait.
Et ces pensées sont alimentées en permanence par cette surveillance que tu fais.

Le dernier exemple est frappant, parce que tu retournes tout vers toi: si elle se déconnecte quand tu arrives, il est fort probable que ça n'ait rien à voir avec toi. Mais toi tu l'interprètes comme si elle te fuyait. Et ça te fait mal, et tu veux encore plus de preuves, dans un sens ou dans un autre.

Et cette oppression, cet étouffement dont tu parles, eh bien c'est envers toi que tu le fais. Tu t'étouffes toi même avec tes pensées, avec tes insécurités. Et tu te fais du mal.

Alors que faire ? lâcher prise... facile à dire.... Commencer par te protéger toi-même contre toi-même, sans te juger. Ce n'est pas une tare de zieuter sur les réseaux, c'est une addiction. Il y a une raison à cela, et pour ton bien tu vas la fouiller, et la travailler. Mais en attendant, tu dois te protéger. Coupe tous ces réseaux, vraiment.

Si la dame veut te contacter pour te dire quelque chose, elle trouvera le moyen de le faire. Mais ce n'est pas en passant ta journée, blocage, déblocage, que tu vas aller mieux, loin de là.
Là elle t'a débloqué, et instantanément tes pensées te disent qu'il y a une raison, mais pourquoi ? que veut-elle ? Et si elle faisait marche arrière ? et si elle me débloquait pour me dire que, ou bien que ?

Tu vois le cheminement des pensées ? Et là, dans l'instant, dans la réalité, tu souffres, tu es en attente, et c'est vraiment pas bon pour toi.

Laisse faire tes pensées, regarde les, tu ne peux pas les empêcher d'être là mais tu peux décider de ne pas agir en fonction de tes pensées. Tes pensées vont dans un certain sens, qui est lié à une peur, la peur d'être abandonné. Je pense que tu la connais cette peur, tu sais probablement d'où elle vient. Alors ces pensée sont là, oui, c'est comme ça, ça pique, mais laisse les passer, prends conscience que ce qui te fait agir c'est la peur, et les illusions que ton cerveau échafaude pour que la douleur soit moins intense. C'est comme de la came qui coule dans tes veines...

Ce qu'elle attend, à la limite on s'en fout. Oui, on s'en fout. ce qui est important là tout de suite maintenant c'est ce que toi tu dois faire pour te sortir de cette dépendance, de cet étouffement que tu te fais subir.

Je sais pour être passé par là que c'est dur, long mais tellement salvateur, de se mettre dans un mode "maintenant je pense à moi, rien qu'à moi, et tranquillement, mois après moi, je vais me reconquérir moi-même, retrouver la paix intérieur qui me fait défaut aujourd'hui".
C'est dur aussi parce qu'à nos âges (j'ai la cinquantaine bien tassée), on misait beaucoup sur le fait de retrouver une relation belle et stable, qui dure longtemps, mais voilà, d'un seul coup tout nous pète à la tête, et c'est la panique, la peur de finir seul, cette peur qui remonte de loin, de très loin. Et cette peur fait des dégâts, nous met dans une souffrance, dans une attente, que l'on n'imaginait pas. Mais voilà, on y est et il va falloir s'en sortir.

Et on n'a pas le choix, faut y aller, faut apprivoiser cette peur, il faut se faire le plus beau cadeau que l'on puisse se faire, celui d'investir après de longues années le nez dans le guidon, dans sa propre paix intérieure, cette paix qui nous ouvre des portes. Qui nous ouvre la porte de nous-même, avant de pouvoir pousser d'autres portes pour des relatons saines et paisibles.

Je te souhaite beaucoup de courage, et n'hésite pas à venir ici vider ton sac quand tu en ressens le besoin.
par Seb270
#1322243
Kakahuet a écrit : 10 nov. 2020, 09:03 Bonjour

Bon, je crois qu'il va falloir que tu apprennes à désamorcer ce genre de situation, sinon tu vas y perdre des plumes (voire plus).

Je suis assez d'accord sur le fait qu'il faudrait partir du postulat qu'elle ne reviendra pas, du moins pas au bout d'une semaine (je parie qu'elle va proroger ce délai ).
Pourquoi? tout simplement parce qu'une semaine c'est un laps de temps bien trop court pour que l'on puisse constater une amélioration des choses ... pour celui qui a pris le large, cette semaine représente à peine une journée...
Alors je comprends bien que tu es accro à cette relation mais je t'assure que si tu y remets les pieds dans les prochains jours/semaines, tu vas en chier des pointes (et ça fait mal) !
Tu es suivi par un pro, c'est une bonne chose ! par contre là encore (tu vois comme le concept du temps qui passe est relatif) il faut du temps avant d'en percevoir les effets ...c'est pas un doliprane pour un mal de tête que tu prends , hein ! 6 mois c'est que dalle ! il faut bien 1 an avant de sentir que ça bouge en soi.
Par contre, je suis étonné qu'elle ne "trouve" pas la raison de ce mal être ... c'est pas très pro, ça non ? (je me trompe peut-être).

Si tu le souhaites tu peux tenter d'autres praticiens, qui sait, cela peut marcher (acupuncteur, hypnotiseur, etc...)

Enfin, je voudrai souligner plusieurs choses :
Je crois qu'il est "normal" de se sentir mal après une rupture lorsqu'on est pas un perdreau de l'année... On pense qu'enfin on a trouvé la bonne personne avec laquelle on va passer le restant de ses jours et donc on s'accroche comme une tique ...c'est humain, surtout quand on avance dans l'âge.
Pourtant, lorsqu'on est bien avec soi, on apprend à savoir que "l'autre" n'est que la cerise sur le gâteau de notre vie (et nous on est le baba au rhum de la sienne, bien sûr ^^) et ça, ça fait TOUTE la différence entre une relation saine , apaisée et qui a toutes les chances de devenir pérenne et une relation fragile qui explose dès qu'il y a une tension.

"je me suis toujours demandé ce qu'elle me trouvait et pourquoi j'étais celui qu'elle avait choisi"
Je répondrai "parce que" !!!!
C'est hors de propos de ce poser ce genre de question car tu ne peux pas avoir de réponse crédible à ton sens...
Vous vous êtes choisi parce qu'elle appréciait en toi quelque chose que toi même ne voyait pas, c'est tout..

"Croyez-vous que c'est encore possible que Séverine revienne ? Je sais qu'elle m'aime... mais comme elle dit, l'amour ne suffit pas !"
Je ne veux pas casser ton rêve mais crois tu réellement (en restant objectif , ce que l'on est jamais sur ce genre de sujet) que si elle t'aimait réellement, elle serait partie ? qu'elle n'aurait pas cherché à communiquer (ce qu'on fait passé 15 ans )? qu'elle t'aurait signifié de manière très concrète qu'elle ne fonctionnait pas comme ça, à savoir devoir des comptes (parce que c'est un peu ça, quand même) à chaque instant?
Donc peut-être qu'elle "t'aime" mais pas dans le bon sens du terme... (pour continuer une relation pesante pour elle, à raison).
Pour ce qui est de Whatsapp, c'est du bullshit, vraiment ! tu penses qu'elle attend que tu la recontacte mais si c'était le cas (et on aprle de quelqu'un d'adulte et mature) elle le ferait.
Quant à la "fierté", elle n'existe pas en amour (du moins c'est ce que je pense)...

Bon j'avoue que j'ai brossé un tableau pas très reluisant, mais le point de départ pour toi désormais est de t'occuper de toi et de trouver des moyens pour arriver à aller mieux, sans l'inclure dans l'équation

Bon courage !
J'adore ta réponse... moi aussi je suis surpris de l'impuissance de ma psy !!
Merci, j'ai même souri en te lisant (chier des pointes, etc)