Aide et conseilspour récupérer ton ex !

Premier rendez-vous, nouveau contact et suite des évènements
par Allys
#1322567
Seb270 a écrit : 19 nov. 2020, 12:12 jamais personne ne peut penser qu'il y a vraiment un vrai amour entre elle et moi ??? vous n'y croyez jamais ???
Oui mais les causes qui l'on faite partir ne sont pas résolues, et tôt ou tard, elle se montrera moins empressée auprès de toi. Et là, tu retombera dans l’oppression...
Et que se passera t'il?
Elle te quittera de nouveau... les même causes ont les même effets.

Maintenant, très bien si elle t'aime. Tant mieux.
Je ne crois pas à la magie, c'est tout.
Coucou, c'est Antoine ! Mon équipe et moi-même avons créé un test qui te permet de déterminer avec précision tes chances de reconquérir ton ex. Fais le test en cliquant sur le bouton ci-dessous !

J'accède au test

par louise75
#1322568
Bonjour,
À mon avis ça peut marcher, de manière bancale peut-être, et douloureuse, mais continuer en tout cas. Co-dépendance, tout ça... parce que vous avez quand même l’air de fonctionner de manière assez proche: c’est quoi ces appels incessants qu’elle t’inflige après t’avoir reproché d’être trop oppressant :shock: ? Un moment c’est elle qui ne supporte pas que tu sois trop présent, un autre moment, c’est toi qui commences à en avoir marre de tous ses appels... ça peut durer un moment, ce petit jeu. Mais je ne demande qu’à me tromper sur le caractère sain ou non de votre relation.
etpourtant ont aimé ça
par etpourtant
#1322570
À mon avis ça peut marcher, de manière bancale peut-être, et douloureuse, mais continuer en tout cas
entièrement d'accord avec toi ! Et il faut se rendre compte de ce que peut être une relation de ce type... Co-dépendance comme tu le dis... Insécurité permanente et besoin permanent d'être rassuré par l'autre. D'ailleurs souvent quand on entend parler de relation fusionnelle, c'est bien de ça dont il s'agit...

Bref, évidemment que je ne vous souhaite pas ça, soyons clairs. Mais peut-être que c'est le moment, de se rendre compte que l'amour ne suffit amplement pas, et ce d'autant plus que l'aimant qui vous attire est en grande partie composé d'insécurités.
par Pierre Petitjean
#1322572
Une citation de Thich Nhat Hanh, moine bouddhiste:
"vous devez aimer de telle manière que la personne que vous aimez se sente libre "

Plein de sagesse....
par Selmasultane
#1322576
Seb270 a écrit : 19 nov. 2020, 12:12 jamais personne ne peut penser qu'il y a vraiment un vrai amour entre elle et moi ??? vous n'y croyez jamais ???
Bah non, on est tous des ennemis de l'ammmmûûûr ;)

Plus sérieusement, le " vrai amour" ça ne veut rien dire en soi , il y a tant de besoins et de peurs qui composent ça. Besoin de sécurité, affective, matérielle , besoin de tendresse, besoin de reconnaissance, besoin de construire une famille , peur de la solitude, peur de l'abandon.
Tout cela est OK , tous ces besoins dans une certaine mesure sont normaux . Mais parfois le besoin et la peur prennent des proportions trop importantes et la relation devient déséquilibrée, malsaine . Quand ce déséquilibre devient tel qu'il provoque une rupture, rien ne se résoud en quelques semaines , et les mêmes causes entraînent souvent les mêmes conséquences.
par Seb270
#1322581
Pierre Petitjean a écrit : 19 nov. 2020, 17:16 Une citation de Thich Nhat Hanh, moine bouddhiste:
"vous devez aimer de telle manière que la personne que vous aimez se sente libre "

Plein de sagesse....

J'adooore
par etpourtant
#1322591
et les mêmes causes entraînent souvent les mêmes conséquences
Mais ça, il faut pouvoir l'entendre et l'intégrer, Dame Sultane, voyez-vous ? Parce que ça pique aux entournures de l'admettre et de l'accepter. Et pourtant (c'est qui çui là ?), telle est bien là la dure réalité du déni et de ses répétitions.

Malheureusement, le suce dit déni aidant, on accroche bien plus facilement à une citation de tchin tchong tchu bidou whaaa (ou à un article de podium sur le retour de l'être aimé) que l'on peut à l'envi tordre sans le sens de son propre poil, qu'à des conseils qui n'ont rien à vendre d'autre que du bon sens. Conseils qui certes parfois t'meto l' nez din ch' brun, mais qui ô combien peuvent nous aider à sortir à terme de bien longues souffrances. N'est-il pas ?

Ahhh ma pôv' dame, tout fout l'camp j'vous dis... :ugeek:
par Pierre Petitjean
#1322594
Bon @etpourtant, ma citation représente exactement la question que Seb devrait se poser. A savoir ne pas oppresser, ne pas étouffer l'autre et l'enfermer dans un amour possessif plutôt que permettant l'épanouissement.

Et s'il adore cette citation sans la comprendre, c'est que mon message est mal passé :ugeek:
par etpourtant
#1322596
En effet Pierre, et tu as raison, simplement si tu prends cette citation à la volée en disant "oui oui c'est bien ça, on va faire comme ça, c'est beau l'amouuuuur, j'adooooore", et que tu n'as pas résolu les casseroles d'insécurités qui glinglintent à tes basques, ben malheureusement les mêmes causes produisant les mêmes effet, autant trouver un violon et pisser dedans, tu ne crois pas ?

Ce que je vois souvent, c'est que les gens ne réagissent grosso merdo qu'aux propos qui les brossent dans le sens de la touffe, ou aux propos qu'ils peuvent tordre dans le sens qui les arrangent, pour ainsi continuer à nourrir leur déni, et oui c'est malheureux, mais c'est humain. La preuve ici :geek:
par Selmasultane
#1322599
etpourtant a écrit : 20 nov. 2020, 15:31
et les mêmes causes entraînent souvent les mêmes conséquences
Mais ça, il faut pouvoir l'entendre et l'intégrer, Dame Sultane, voyez-vous ? Parce que ça pique aux entournures de l'admettre et de l'accepter. Et pourtant (c'est qui çui là ?), telle est bien là la dure réalité du déni et de ses répétitions.

Malheureusement, le suce dit déni aidant, on accroche bien plus facilement à une citation de tchin tchong tchu bidou whaaa (ou à un article de podium sur le retour de l'être aimé) que l'on peut à l'envi tordre sans le sens de son propre poil, qu'à des conseils qui n'ont rien à vendre d'autre que du bon sens. Conseils qui certes parfois t'meto l' nez din ch' brun, mais qui ô combien peuvent nous aider à sortir à terme de bien longues souffrances. N'est-il pas ?

Ahhh ma pôv' dame, tout fout l'camp j'vous dis... :ugeek:
J'ai po compris . Qui qui suce qui ?
par Seb270
#1322699
Quelques news...
Avec Séverine tout va bien... on n'est plus H24 l'un sur l'autre... mais je me surprends moi-même : même si le manque est là, eh bien je lui envoie juste un coucou le matin et un petit bonsoir le soir. Et c'est elle qui m'appelle 4 à 5 fois par jour... en disant à chaque fois "c'est encore moi... je voulais juste te faire un petit coucou". Eh bien figurez -vous que autant le premier appel (voire le 2nd) me fait hyper plaisir, autant les suivants me gavent presque... genre "qu'est ce qu'on a encore à se dire ?".
J'ai l'impression que les rôles se sont inversés !!! Vraiment, je ne force pas ma nature... je suis content car je sais pertinemment que mon côté oppressant et/ou collant n'était pas vraiment ma vraie nature !
Je suis seul chez moi, je la retrouve parfois, et ça me va vraiment bien comme ça !
par Allys
#1322703
Seb270 a écrit : 25 nov. 2020, 08:28 Quelques news...
Avec Séverine tout va bien... on n'est plus H24 l'un sur l'autre... mais je me surprends moi-même : même si le manque est là, eh bien je lui envoie juste un coucou le matin et un petit bonsoir le soir. Et c'est elle qui m'appelle 4 à 5 fois par jour... en disant à chaque fois "c'est encore moi... je voulais juste te faire un petit coucou". Eh bien figurez -vous que autant le premier appel (voire le 2nd) me fait hyper plaisir, autant les suivants me gavent presque... genre "qu'est ce qu'on a encore à se dire ?".
J'ai l'impression que les rôles se sont inversés !!! Vraiment, je ne force pas ma nature... je suis content car je sais pertinemment que mon côté oppressant et/ou collant n'était pas vraiment ma vraie nature !
Je suis seul chez moi, je la retrouve parfois, et ça me va vraiment bien comme ça !
Tant mieux, profite de ce bonheur.
Mais tu sais tu n'as pas besoin de nous persuader que ta situation est parfaite et que tout s'est résolu par magie, enfin sauf si tu cherche avant tout à te persuader toi que c'est bien le cas...
par etpourtant
#1322704
Bonjour,

En te lisant, je ne sais pas mais j'ai un malaise, vraiment...
Avec Séverine tout va bien
et puis
autant les suivants me gavent presque... genre "qu'est ce qu'on a encore à se dire ?".
J'ai l'impression que ça force, que ça contient, que ce n'est pas naturel... J'ai l'impression que cette fois c'est encore une autre peur qui vient, je n'arrive pas trop à identifier, comme si tu te forçais à être sur la retenue, à ne pas en faire trop. Alors tu parviens à te dire "ça y est je ne suis plus oppressant vis à vis d'elle", mais du coup c'est vis à vis de toi-même que tu deviens oppressant... Peur de faire un pet de travers, peur, toujours peur...
je suis content car je sais pertinemment que mon côté oppressant et/ou collant n'était pas vraiment ma vraie nature !
Non en effet ce n'est certainement pas ta vraie nature, mais c'est la carapace que tu t'es forgée pour te protéger de tes peurs. Et cette carapace tant que tu ne l'auras pas posée autrement qu'en te forçant, qu'en calculant, elle sera toujours présente à un moment où à un autre, car c'est inconscient et tant que ce n'est pas traité au fond, ben c'est là, et toujours là.
Je suis seul chez moi, je la retrouve parfois, et ça me va vraiment bien comme ça !
Oui c'est bien, très bien, disons que ça rassure. Et c'est ça dont tu as besoin, être rassuré. En fait le problème c'est que tu n'es pas rassuré par toi-même, mais par la présence de l'autre. L'autre est là, de près ou de loin, c'est bon tu as ta dose de came et forcément tu te sens bien.

Mais quand tu te demandes ce que l'on a encore à se dire, pareil, la peur... La peur de réveiller les difficultés du passé, peur qu'elle aborde un sujet sur lequel ça peut vriller... Alors il ne faut pas parler, juste se dire un artificiel "coucou ça va" et qui ne va surtout pas plus loin...

Je me trompe peut-être, mais c'est ce que je ressens en te lisant...

Qu'en penses-tu ?
par Seb270
#1322707
L'autre est là, de près ou de loin, c'est bon tu as ta dose de came et forcément tu te sens bien.
C'est un peu ça, le coup de la came...
Mais quand tu te demandes ce que l'on a encore à se dire, pareil, la peur... La peur de réveiller les difficultés du passé, peur qu'elle aborde un sujet sur lequel ça peut vriller... Alors il ne faut pas parler, juste se dire un artificiel "coucou ça va" et qui ne va surtout pas plus loin...
Ah non ! Je me demande ce qu'on a à se dire de plus que parler de notre journée, de nos petits soucis, de notre boulot...
Parler "en profondeur", de cette délicate période qu'on a traversée, on le fait en tête à tête ! On en a beaucoup parlé ! Je vois ma psy, elle la sienne !
Et on se sent bien, ENFIN... moi sans jamais me forcer, sans jamais me poser 10000 questions... et elle, sans m'avoir sur le dos sans arrêt...
Elle aime la fluidité qu'il y a entre nous... et elle fait des projets pour les mois à venir, c'est nouveau !! Elle me dit aussi que je l'ai bousculée et poussée dans ses retranchements, qu'elle s'ouvre et libère ses émotions et arrive à me dire des mots qu'elle n'aurait jamais pu dire avant, des mots tendres, exprime ses sentiments... pour elle, c'était presque impossible, et maintenant elle se laisse aller et trouve ça plutôt agréable et léger !
par etpourtant
#1322708
Alors si tu le dis, ben tout va bien :)
L'autre est là, de près ou de loin, c'est bon tu as ta dose de came et forcément tu te sens bien.
C'est un peu ça, le coup de la came...
Du coup et malgré la came (illusions), je te souhaite une belle relation, et un bel avenir avec elle.
par Kakahuet
#1322716
Et bien on va tous croiser les doigts (et serrer les fesses) en espérant que tout se passe bien pour toi

N'hésites pas à revenir par ici si besoin !