Aide et conseilspour récupérer ton ex !

Premier rendez-vous, nouveau contact et suite des évènements
#1320480
Salut Etpourtant, merci pour ta réponse. En fait c'est pas le fond de sa réponse qui m'a enervé, mais la forme prise, sans pincettes, dans cette période difficile. Je peux accepter n'importe quel avis, c'est le but du forum, mais pas besoin d'agresser :)

En fait j'aurais du mettre mon sujet dans "histoire" plutot que "reconquête". Puisque je voulais simplement au début échanger avec des personnes qui ont eu de telles relations intenses. J'ai un gros problème, je l'admet, c'est de comprendre le pourquoi des choses. Et je n'ai eu aucune réponse. ET je me demandais donc si cest "coup de foudre" peuvent vraiment virer comme ca en 4 jours, voilà tout :) parce que la soudaineté est quand même dure:)

Merci à toi
Coucou, c'est Antoine ! Mon équipe et moi-même avons créé un test qui te permet de déterminer avec précision tes chances de reconquérir ton ex. Fais le test en cliquant sur le bouton ci-dessous !

J'accède au test

#1320481
Pierre Petitjean a écrit : 16 sept. 2020, 19:59 Bonsoirs à tous!
Je m'appelle Pierre et vis dans la région parisienne. J'ai 29 ans et ai vécu 2 mois d'une relation intense avec une fille de mon âge. Puis la rupture est arriver tout aussi soudainement. Je sais que mon cas n'est pas "commun", mais j'hésite sur la démarche, de part la "petite" longueur de relation. D'où mes quelques questions pour y voir plus clair, je vous en suis infiniment reconnaissant :D
Est-ce commun que des relations comme celles-là tombent en "pet mouillé"? Parce que madame est passé de dire " je t'aime" à ne plus être sure (puis rompre) en 5 jours seulement. Elle a été très vite dès le départ (vu les parents direct, dire je t'aime, vouloir des enfants..) et plusieurs fois m'a dit qu'elle pensait que j'allais la quitter comme tout le monde (donc besoin d'être rassuré je pense..). Elle n'as pas eu des relations passées faciles.
Du coup, c'est plus de l’incompréhension et le manque de raisons d'une rupture si soudaine...d'autres ont-ils vécus ce genre de relations très courtes? Se battre en vaut-il la peine (car je ne sais vraiment pas ses raisons..)?

Je vous souhaite à tous une excellente soirée

Pierre
Bonjour Pierre,

Je suis désolé pour ce qui t'arrive. Tu penses que ton « cas n'est pas commun » mais si le coeur t'en dit, je t'invite à lire mon histoire : viewtopic.php?f=3&t=68106

Car à part les « je t'aime », il semblerait que nos situations soient extrêmement similaires (elle se projetait aussi sur le fait qu'on ait des bébés un jour).

Moi aussi, je l'ai sentie hésitante à un moment. Anxieuse de ce que l'avenir nous réserve. J'ai su l'écouter puis la rassurer cette fois-là. Ceci dit, est-ce que c'est une graine qu'elle a plantée et qui a continué de pousser par la suite !? Je n'en sais rien.

Sur mon topic, j'ai obtenu des commentaires intéressants et constructifs sur comment gérer cette situation et que tu pourrais appliquer.

Comme plusieurs l'ont écrit, je ne crois pas que lui envoyer ce genre de message soit la bonne chose à faire...

Accepte ce qui se passe. Et garde en mémoire que le temps finit toujours par faire son travail.

Plein de bonnes énergies !
#1320482
Merci Bill, c'est criant de ressemblance oui..si ce n'est que j'ai vu ses parents après moins de 2 semaines.
C'est aussi a un retour de vacances que ceci c'est produit, qu'elle a dit qu'elle était mal, qu'elle passait a côté de sa vie. Puis la communication a disparu également les jours qui ont suivi, avec des "c'est pas toi c'est moi qui vais mal".

Je pense que c'est vraiment un coup de foudre passionel, et que peut être on remarque tout d'un coup que ce n'est pas la bonne personne...

amicalement
Pierre
#1320483
Pierre Petitjean a écrit : 17 sept. 2020, 00:50 Sematulsane. La seule chose intéressante que tu as dit dans ton message est la fin de celui ci : à moi de voir en effet avec ces red flags.
Pour le reste de ton message, pour le coup cest toi qui est condescendant ...cest pour ça que jai demande votre avis pour un tel message. Et non ce n'est pas une victoire d'ego ou je sais pas quel délire tu me sors. Je voulais sincèrement aider mais apparement mieux vaut rien dire. Tu aurais pu simplement t'arrêter là . Et te passer de ton analyse agressive envers moi :) j'aurais compris ton point de vue ;) une belle soirée
ALors le seule condescendance que je vois ici c'est dans ta réponse à Selma...

Pour le reste, on parle d'une relation de DEUX MOIS, elle s'est rendue compte que ca ne le faisait pas et y a mis un terme, pas la peine de sortir l'encyclopédie des maladies psy en 22 volumes et de faire l'infirmier, elle ne t'a rien demandé.
#1320484
Oui je comprends. Mais peux-tu aussi comprendre que même si rien ne remplace le temps passé avec quelqu'un, l'intensité des moments peut aussi rendre une rupture courte difficile? Peux-tu comprendre qu'il est tout de même dur de voir une rupture si soudaine (en 4 jours), surtout qu'elle a été très très vite dans ses sentiments, très intense? Je pense que ma réaction est humaine? Et que d'avoir le témoignage d'autres cas pareils, ça peut aider?
#1320485
Pierre Petitjean a écrit : 17 sept. 2020, 10:58 Oui je comprends. Mais peux-tu aussi comprendre que même si rien ne remplace le temps passé avec quelqu'un, l'intensité des moments peut aussi rendre une rupture courte difficile? Peux-tu comprendre qu'il est tout de même dur de voir une rupture si soudaine (en 4 jours), surtout qu'elle a été très très vite dans ses sentiments, très intense? Je pense que ma réaction est humaine? Et que d'avoir le témoignage d'autres cas pareils, ça peut aider?
Ben oui, comme tout le monde ici je suis passée par une/des rupture(s), je sais donc ce que c'est.
Et "l'intensité" des sentiments, je mettrais ca au conditionnel, parce que c'est pas sain de dire je t'aime en deux mois, ni de parler d'enfants...bref, typique de la personne qui s'enflamme et qui se rendant compte qu'en fait non, rompt aussi sec derrière.
#1320486
Merci pour ta réponse, et ton point de vue. C'était plutôt 2 semaines pour les enfants et 3 semaines pour le "je t'aime"; mais ça change rien au résultat, c'est pareil en effet :D

Et oui je crois que tu as bien raison: coup de foudre (elle ne m'a pas caché son attirance physique très forte), puis bah elle s'emballe et paf! Ca retombe aussi plat!

Je ferai attention à ces "red flags" dans le futur, pour ne pas me laisser déborder.

Bonne journée à tous
#1320488
En fait j'aurais du mettre mon sujet dans "histoire" plutot que "reconquête". Puisque je voulais simplement au début échanger avec des personnes qui ont eu de telles relations intenses

Se battre en vaut-il la peine (car je ne sais vraiment pas ses raisons..)?
Tu sais, il n'y a pas de problème à poser une question, puis comprendre que la réponse ne va pas dans le sens que tu espérais. Parce qu'entre nous, "simplement échanger", je n'y crois pas trop.

Ce que je veux dire par cet exemple, c'est que dans la vie parfois on se trompe, parfois on fait des choix qui ne nous emmènent pas là où nous l'espérions. Mais la sagesse, c'est de l'accepter, sans se mentir à soi-même.

Si tu nous dis "non, je ne souhaitais pas du tout venir ici pour une reconquête mais juste pour discuter et échanger sur ses raisons à elle", bah dont acte, perso on peut aussi discuter de la couleur du cheval blanc d'Henri IV ou du dernier régécolor de lady gaga, pas de soucis.
Mais c'est avec toi-même qu'il faut que tu sois droit dans tes bottes.

Pourquoi je te dis ça ? simplement parce que c'est cet espoir qui transpire en fond. Et cet espoir, peut te faire vivre des moments d'une souffrance bien moisie et bien durable. Et bien souvent, quand on cherche à savoir, ce n'est pas par simple curiosité intellectuelle sur le fonctionnement des relations humaines, non, c'est parce qu'au fond de soi il y a la petite lueur d'espoir qui nous maintient dans une belle illusion, toute habillée et nourrie par la logique que l'on va pouvoir mettre dans ce que l'on a vécu avec cette personne (perturbée = psy = guérison= retour), et également par toutes les analogies que l'on va pouvoir essayer de glaner ici et là pour essayer de "valider" cette logique que l'on se construit en n'entendant que ce qui va dans notre sens.

L'idée ce serait peut-être de comprendre ce besoin d'explications qui est fort chez toi, pour peut-être le raccrocher au 50% qui te reviennent dans cette rupture. Le tout pour que la prochaine ne parte pas en "pet mouillé", en "pet mousse" ou en "pet de sauce", comme tu veux :)

Kek t'en dis ?
#1320489
Salut !
Oui en effet, tu sais après mes ruptures de 7 ans et 1 année, je savais en effet ce qui n'avait pas joué (routine,..) jai toujours discuté de ça avec mes ex (soit quand jai "largué " soit quand je lai été).
Mais la autant je me remet bien (cest que 2 mois ) autant effectivement en 2 mois tu ne sais pas vraiment ce que tu as fais toi de faux. Mais avec les explications de vous tous, jai bien compris que ça a été trop vite , que même si madame était comme ça intense , j'aurais dû voir les signaux mais je les ai ignorés parce que jetais attiré par son charisme, physique et son côté un peu "foufou". Un vrai coup de foudre (apparement cest physique plus qu'autre chose ) qui remet en cause les étapes classiques..et on se prend au jeu .
Merci à toi

Pierre
#1320495
Je n'ai pas bien compris ta question ?
Que se passe-t-il?

Les signaux comme je tai dit , en étant sous le coup de foudre (physique , charisme, caractère) je les ai vraiment revu que une fois après la rupture. Avant je ne les avais pas compris/rejetés de par ce coup de foudre je pense. Peut être y ai-je rapidement cru aussi , de part cette attirance très/trop forte
#1320500
Oui oui j'entends bien que les signaux etc...
Justement, ce que je voulais dire c'est que globalement, un peu comme tu as ignoré les suce dits signaux, tu sembles également ignorer, ou du moins ne pas rebondir sur les conseils que l'on peut te donner de te tourner vers toi et de te te demander ce qui fait que profondément tu es en besoin d'explications, enfin tout ce qui peut contribuer à te faire prendre conscience de la seule partie de cette rupture sur laquelle tu peux avoir un contrôle c'est à dire sur les 50% qui pourraient être de ton fait. Parce que dans une rupture, la plupart des gens (et c'est bien normal) cherchent à avoir des explications de l'autre, mais pas à essayer de faire une auto analyse de leur propre comportement pendant la relation. C'est dommage parce que ça peut apprendre énormément de choses sur soi qui seraient fort utiles pour des relations à venir.

Je me trompe peut-être...
#1320502
Merci,
je te promet que j'essaie , mais avec si peu de temps et de matière, cest vraiment pas évident de savoir. Et cest ça qui est dur . Mise à part le fait que jai cautionné le fait d'aller trop vite.. mais vraiment je ne sais pas. C'est tellemrnt dur ce genre de situation quand la partenaire veut voir tes parents, tes amis , te dis je t'aime rapidement..que oui j'aurais dû peut être temporiser.
Mais que penses tu de ca: parfois personne a eu de tort et cest juste que après le coup de foudre on remarque que cest pas la bonne personne. Dans ce cas, personne ne ferait quelque chose de "faux" puisque ça ne résulte pas d'erreurs.
#1320704
Bonjour à tous,
Je vous redonne des nouvelles. Et bien j'ai eu mes réponses, un peu par bol, sans le vouloir. En ayant croisé sa meilleures amie, on a parlé vite fait de cela. Il semble en effet que mon ex vit tout très intensément depuis ses mésaventures passées, et s'emballe vite sur le physique, sans trop penser à ce qu'elle dit trop rapidement, croyant enfin trouver un "mec bien" (d'où ses "je t'aime"..!)
Evidemment, je me suis senti un peu le "dindon de la farce" par rapport à cela, même si elle ne l'a pas fait exprès. J'aurais préféré croire que c'était un coup de foudre, qu'elle y croyait mais voilà la vérité !
Leçon retenue: quand ça va trop vite, ce n'est pas bon signe!
Bonne journée à tous,
Pierre
#1320712
Pierre Petitjean a écrit : 17 sept. 2020, 10:58 Oui je comprends. Mais peux-tu aussi comprendre que même si rien ne remplace le temps passé avec quelqu'un, l'intensité des moments peut aussi rendre une rupture courte difficile? Peux-tu comprendre qu'il est tout de même dur de voir une rupture si soudaine (en 4 jours), surtout qu'elle a été très très vite dans ses sentiments, très intense? Je pense que ma réaction est humaine? Et que d'avoir le témoignage d'autres cas pareils, ça peut aider?
Ma psy me faisait remarquer que la douleur engendrée par une rupture n'est pas proportionnelle à la durée de la relation. L'humain n'est tout simplement pas équipé pour encaisser une rupture sans broncher.