Aide et conseils pour récupérer ton ex !

Premier rendez-vous, nouveau contact et suite des évènements
#1307768
Bonjour à tous,

Désolée d'avance si cette histoire est longue je vais essayer de résumer au mieux...

J'étais avec mon copain depuis 2 ans à distance, tout se passait très bien, et on avait prévu d'emménager ensembles dans son appartement vers la rentrée...
Il devait trouver une entreprise pour son alternance, mais comme il a un peu traîné, son père lui a trouvé une entreprise à une autre ville (je donne pas de détails) près de chez eux, il a donc du d'un coup retourner chez ses parents et commencer son alternance là bas...
A partir de là ca a été la descente.

Nous parlions de retrouver un autre appartement là bas, sauf que d'un coup il a eu bcp de pression dû à son travail en alternance, il a de longues journées, pas de temps... je n'ai pas été très compréhensive sur le coup car je lui ai trop parlé de l'appartement, mais après je m'en suis rendue compte et m'en suis excusée.
Voilà 1 mois qu'il travaille, et de semaines en semaines ca a dégringolé. Il était très fatigué et moins attentionné envers moi (depuis le 1er jour), il a fini par me dire qu'il doutait un peu de ses sentiments...suite à ça, ma mère s'en est mêlée et a appelé sa mère car j'étais pas bien, mais malheureusement ca a gavé mon copain encore + ... suite à ça il m'a ignorée quelques jours mais il était toujours d'accord qu'on se voit un WE pour en discuter et trouver des solutions.
Au départ il est tjrs d'accord pour prendre un appart mais il fallait que je trouve un taf avant. Mais il s'est rendu compte avec le temps et les "engueulades" qu'il avait bcp plus facile chez ses parents, notamment qu'il avait pas le temps de chercher un appart, de visiter, de re-déménager et surtout ne rien dépenser de son salaire (ce que je comprends).
On devait donc se voir pour trouver une autre solution.. nous avons bcp moins parlé pendant cette période, et il est revenu me dire qu'il ne savait pas comment faire pour que notre situation évolue, qu'il avait une copine trop loin de lui, qu'il ne voulait plus de distance, et qu'en plus on se parlait plus beaucoup, mais moi de mon côté je pensais qu'il était énervé...
On devait se voir ce w-e, mais il était déjà pessimiste, sauf que vendredi passé, il m'a quittée... me disant qu'il n'avait plus de sentiments... qu'il en avait marre de tout, de cette situation, etc.... perso pour les sentiments j'ai du mal à y croire... je ne le comprends pas.
Je l'ai eu au téléphone hier pour des explications, il m'a dit qu'il voulait vraiment essayé, qu'il n'avait pas menti ou fait trainer les choses exprès, mais qu'apparemment j'ai fais quelque chose qui ne lui a pas plu entre-temps, mais qu'il a promis à qqun de pas me dire (je ne vois vraiment pas ce que ca peut etre). Il me dit que c'est pas la raison de la rupture, mais juste que ca a fait accélérer la chose de cette manière...
Il m'a dit qu'il m'en voulait pas, que j'aurais pas pu savoir que ce serait qqch qui lui plaisait pas.

Je vous avoue, je suis perdue, je ne sais plus quoi faire... sachant que ce n'est pas directement moi la cause de la rupture, mais la "situation", suite à pleins de petits événements qui se sont passés... j'ai du mal à croire que l'on puisse perdre des sentiments pour ca et en finir, alors que l'on devait quand même emménager ensembles...

Je ne comprends pas, au départ mon entourage me disait qu'il était sans doute trop submergé par sa nouvelle vie, "dépassé" etc. Mais je trouve qu'il a prit cette décision un peu trop à chaud...
Il y a en plus des incohérences sachant qu'il m'a dit que ca fait déjà un moment que ca allait plus trop, puis après il me dit que les doutes ont commencés surtout à partir du moment où il est retourné chez ses parents.
Et qu'aussi il ne voulait plus de distance, mais ne voulait pas prendre d'appartement.
C'est difficile à cerner car vous le connaissez pas, mais ce n'est pas quelqu'un qui est du genre à faire tourner en bourrique ou se moquer de moi...
Il m'a dit qu' il était sûr de sa décision mais ca ne fait que 4 jours qu'il m'a quittée, j'avais pleins de projets avec lui :cry:
Je vais le ravoir au téléphone ce soir car j'ai des choses qui sont pas encore claires dans ma tête, j'aimerais qu'il prenne plus le temps de réfléchir...

Et ce que je comprends pas c'est qu'il veut garder contact et même qu'il y a possibilité de se revoir un jour afin d'en rediscuter... j'ai du mal à accepter que ca se finisse de cette manière, je sais pas quoi lui dire, quoi faire...
Est-ce que vous pensez que malgré tout, il se pourrait qu'on ai une autre chance ? Que pensez-vous de tout ca ? Qu'est-ce que je pourrais faire ? Si vous avez encore des questions hésitez pas. Je précise on a 24 et 25 ans.
Merci d'avance.
#1307964
Bonsoir Alya,

J’avais lu ton post mardi, mais pas jusqu’au bout, parce qu’il est assez long et parfois ce que tu écris n’est pas très clair (Ceci explique sans doute que tu n’ai pas eu de réponse.). Tu donnes beaucoup de détails et malgré tout j’avais beaucoup d’interrogations, et pas le temps de te faire une réponse longue.
Mais je m’y suis atteler, et j’en suis venue à bout.
J'étais avec mon copain depuis 2 ans à distance, tout se passait très bien, et on avait prévu d'emménager ensembles dans son appartement vers la rentrée...
Vous vous voyiez à quel rythme ? Quelle était la distance ?
Il devait trouver une entreprise pour son alternance, mais comme il a un peu traîné, son père lui a trouvé une entreprise à une autre ville (je donne pas de détails) près de chez eux, il a donc du d'un coup retourner chez ses parents et commencer son alternance là bas...
A priori à 25 ans on est capable de s’en sortir dans la vie sans papa et maman et de faire ses propres choix. Pourquoi a-t-il trainé ? Il faisait quoi avant de commencer cette alternance ? Il ne pouvait pas trouver une entreprise près de son appartement, mais dans une autre ville ? Il n’est pas véhiculé ? Il n’y a pas de transports en commun ?
Nous parlions de retrouver un autre appartement là bas, sauf que d'un coup il a eu bcp de pression dû à son travail en alternance
Je ne sais pas où il habite mais je doute qu’un propriétaire loue un appartement a quelqu’un qui gagne la moitié d’un smic par mois.
Ensuite l’alternance c’est du travail certes, mais puisqu’il y a un temps d’école (plus ou moins grand entre les périodes de travail), ce n’est pas le bagne (après tout dépend la branche, mais honnêtement...) Il a 5 semaines de congés, comme la majorité des salariés. Et selon le diplôme qu'il passe, il a plus ou moins de travail à la maison (voir pas du tout pour beaucoup de filières). Il faisait quoi de ses journée dans son ancien appartement? il vivait de quoi?
il a fini par me dire qu'il doutait un peu de ses sentiments...suite à ça, ma mère s'en est mêlée et a appelé sa mère car j'étais pas bien, mais malheureusement ça a gavé mon copain encore +
Sans vouloir t’offenser, passé 14 ans papa et maman ne se mêlent plus des affaires de cœur de leurs rejetons, et je ne comprends pas très bien ce que ta mère (ou toi) attendait exactement de ce coup de fil à la mère de ton ex… genre « Bon dis à ton fils il est obligé d’aimer ma fille ok! » ?
Au départ il est tjrs d'accord pour prendre un appart mais il fallait que je trouve un taf avant
Évidemment, il est peu probable que l’on vous loue un appartement avec un demi smic comme revenus. Mais du coup tu faisais quoi toi dans la vie à ce moment là ? et comment vous auriez payé le loyer de son ancien appartement ? C’était prévu que tu trouves du travail là ou habitent ses parents ? c'était quoi tes projets à toi la dedans?
Mais il s'est rendu compte avec le temps et les "engueulades" qu'il avait bcp plus facile chez ses parents, notamment qu'il avait pas le temps de chercher un appart, de visiter, de re-déménager et surtout ne rien dépenser de son salaire
Ce que je comprends c’est qu’être chez papa et maman, c’est bien confortable, infantilisant, mais confortable. Et en plus vivre chez papa et maman, avec un demi smic comme argent de poche, c’est encore plus confortable. Beaucoup plus que d’aller se prendre la tête pour aller vivre avec sa copine.
qu'il avait une copine trop loin de lui, qu'il ne voulait plus de distance
Alors là je ne comprends rien. Vous viviez une relation à distance depuis le départ, s’il ne voulait plus de distance, il fallait qu’il se sorte les doigt du derrière quant il s’agissait de trouver une alternance près de son appartement, tout comme il aurait du se bouger les miches pour chercher un appartement et ne pas rester chez ses parents. C'est pour moi une excuse bidon donc!
perso pour les sentiments j'ai du mal à y croire... je ne le comprends pas.
Et qu’est ce que tu crois du coup, si tu ne crois pas qu’il ne t’aime plus ?
Je l'ai eu au téléphone hier pour des explications, il m'a dit qu'il voulait vraiment essayé, qu'il n'avait pas menti ou fait trainer les choses exprès, mais qu'apparemment j'ai fais quelque chose qui ne lui a pas plu entre-temps, mais qu'il a promis à qqun de pas me dire (je ne vois vraiment pas ce que ca peut etre). Il me dit que c'est pas la raison de la rupture, mais juste que ca a fait accélérer la chose de cette manière... Il m'a dit qu'il m'en voulait pas, que j'aurais pas pu savoir que ce serait qqch qui lui plaisait pas.
Ah bah c’est commode ! On dirait les disputes de ma fille de 11 ans avec ses copines…. « Elle me fait la tête mais elle veut pas dire pourquoi ». En dehors du fait que c’est particulièrement puéril, c’est aussi extrêmement manipulateur (te faire croire que tu es responsable sans te dire en quoi c’est pervers)
Et sinon s’expliquer et parler avec toi comme un adulte il sait faire ou bien ? Heureusement que tu as précisé vos ages sinon j’aurais pu croire que vous aviez 14 ans., désolée pour la rudesse de cette phrase mais là...
C'est difficile à cerner car vous le connaissez pas, mais ce n'est pas quelqu'un qui est du genre à faire tourner en bourrique ou se moquer de moi
Alors là, rien n’est moins sûr…
Tu sais au moment des séparations, les petites lâchetés des uns et des autres se révèlent. On ne connais jamais quelqu’un complètement. Même moi j’ai été surprise de certaines choses qu’a pu faire mon ex mari au moment de la séparation et j’ai été mariée 15 ans.
Je vais le ravoir au téléphone ce soir car j'ai des choses qui sont pas encore claires dans ma tête, j'aimerais qu'il prenne plus le temps de réfléchir
Ca s’est passé comment cet appel ? vous vous êtes dit quoi?
Et ce que je comprends pas c'est qu'il veut garder contact
oui on sait le beurre et l’argent du beurre… te quitter mais pas te perdre, avoir ton soutien quand il a besoin, et toute sa liberté quand il en a envie. Ta réponse devrait être non !

Alya, personne ici n’est à la place de ton ex, ni ne sait ce qu’il a dans la tête, ni s’il va regretter, ni même s’il n’a pas rencontré quelqu’un. Mais une chose est sûre, à l’heure d’aujourd’hui, il t’a quitté, et votre histoire est finie. Et ça il va falloir que tu l’acceptes rapidement.
Ensuite cette histoire de « tu as fait quelque chose mais je peux pas te dire quoi », c’est une gaminerie. Soit il a réellement quel que chose a te reprocher et en ce cas il te le dit, soit en fait il n’a rien a te reprocher mais se trouve des fausses excuses, et en ce cas, c'est juste un connard.

Je t'en dirait plus quand tu auras déjà répondu a mes questions, parce que là, beaucoup de chose ne sont pas très claires.

Courage à toi
SNSmok ont aimé ça
#1307983
Bonjour, merci pour ta réponse.

Alors l'année d'avant il a fait une année "sabbatique", il a passé son permis parce qu'il s'y est mis encore trop tard pour trouver une entreprise il me semble. Donc il était dans son appart' , que ses parents payaient... et donc durant l'année il devait trouver une entreprise pour cette année mais encore une fois il a trop traîné, ne savait pas encore quelle école, et vers août-septembre il avait plus ou moins trouvé, mais "malheureusement" ses parents ont surement perdu patience et entre temps ben son père lui a trouvé une entreprise près de chez eux, à la dernière minute, et comme c'est une école mieux "réputée" sur Paris, bah il aurait pas dit non, voilà comment ca s'est passé... Pour ma part, cette année là a aussi été un peu chaotique, j'ai également passé mon permis mais du coup comme on avait du temps tous les deux (je travaillais plus non plus puisque je comptais emménager chez lui), on se voyait tous les 2 mois environs, mais durant de longues périodes (entre 2 semaines - 1 mois) chaque fois.
La distance est d'environ 300km.
Donc voilà je suis dégoûtée parce que s'il avait trouvé qqch dans son ancienne ville, là on habiterait ensembles...
Il n'a pas la moitié d'un smic, il a au moins 80% du smic et encore il va avoir 25 ans donc ca va etre un smic je pense. Et moi si j'avais fait la formation que j'avais trouvé là bas j'aurais eu la même chose (j'aurais soit fait une formation soit trouvé un travail)... mais oui pour le reste tu as raison. A la fin j'ai compris que ce serait plus simple qu'il reste chez ses parents, je me suis excusée pour cette pression. Après j'ai proposé de rester ici et se voir les we et pdt les congés, mais c'était trop tard...

Ma mère c'est pas moi qui lui ai dit d'appeler, elle s'inquiétait et voulait savoir ce qu'il se passait, je sais que c'était une mauvaise idée, mais bon il a dit que de toute facon c'était pas qu'à cause de ca...

Pour le truc qu'il veut pas me dire, je trouve ca extrêmement étrange aussi, car justement il m'a jamais fait un coup pareil, il a toujours été honnête, m'a toujours tout dit, vraiment il n'a jamais rien inventé, donc ca doit être vrai, mais je ne comprends pas pourquoi il a tant "promis" à ne rien dire. Mais il a bien expliqué que ce n'est pas la raison de la rupture, et qu'il ne m'en veut pas, que je n'aurais pas pu savoir que ca lui plairait pas.

Honnêtement je trouve cette rupture vraiment bizarre et pas logique.. il m'a dit qu'au début du mois il ne doutait pas encore, qu'il voulait aussi faire en sorte que ca continue, alors je sais pas si c'est simplement cette "suite" d'événements qui l'ont fait se décider, et dans ce cas je trouve ca très con... encore lundi dernier il était toujours ok qu'on se voit ce w-e...
Puis au tel je précise aussi que je lui ai dit "ptet qu'avec le temps tu vas réfléchir?" Il m'a dit "peut-être.." et que quand on se reverra s'il y aurait une possibilité, il m'a dit " c'est pas mon genre normalement mais bon.." donc en meme temps pour moi c'est pas complètement mort, y'a quelque chose qui cloche dans tout ca...

Il faut savoir aussi que j'en ai parlé à son meilleur ami et meilleure amie, et tous les deux me disent qu'ils pensent tout de même à une dépression de sa part, que tout ce changement de vie a été trop brutal pour lui (il est sensible) et qu'il a pété les plombs.
Ils m'ont expliqué aussi qu'il n'a jamais été "normal", parfois il avait des phases d'isolement où ne parlait à personne. Que parfois on le retrouvait avec des cernes énormes, blanc comme un mort etc.. il buvait aussi pas mal, et je me demande si ca ne joue pas aussi depuis qu'il est retourné chez ses parents, il ne peut plus. Il joue aussi énormément dès qu'il peut...
Voilà donc malgré tout je m'inquiètes beaucoup pour lui et je ne sais quoi penser...
De plus son amie m'a dit aussi que c'était complètement dingue que ce soit lui qui me quitte, que j'étais vraiment super avec lui, et qu'en plus j'acceptais énormément de choses, que elle n'aurait pas accepté le quart. Mais apparemment "il est au bout de sa vie".

Alors on s'est pas encore rappelé la seconde fois, car il a du reporté une fois, et ensuite moi aussi, donc il m'a dit qu'on fera ca ce we, mais du coup j'attends qu'il me dise...
Je vais lui redemander pour ce truc qu'il veut pas me dire , j'ai encore pleins de questions qui sont pas claires, et j'aimerais aussi lui redemander qu'il réfléchisse vraiment à 2 fois...
#1307986
Hello,
Juste un petit conseil de la part de qqn qui a "du recul" : ne sois pas trop en demande lors de ce coup de fil. Ecoute ce qu'il a à te dire, mais essaie de garder la tête froide. Essaie d'étre mature et de te dire ok, il est en depression, au bout de sa vie, blanc, ou je ne sais quoi mais ce n'est pas ton souci car il a décidé de te quitter. Il faut qu'il se rende compte (ou pas) qu'il a envie d'être avec toi, ou alors que le pb ne vient pas de toi et que tu lui manques, etc, et qu'il te convainque de revenir.

Il a 25 ans et il t'a quittée, il est assez grand pour savoir ce qu'il fait donc tu n'as pas à rester aux petits soins pour lui "parce qu'il a fait une bêtise" et ce malgré tes sentiments. Essaie aussi de souligner comme l'a dit Allys à quel point c'est pueril/pervers de ne pas te dire ce truc que tu as soi disant fait.

C'est super difficile, quand tu l'auras au tel tout va revenir et tu vas avoir envie de le soutenir comme si vous étiez ensemble. Mais vraiment, essaie, pour ta fierté. La fierté, quand elle n'est pas mal placé, c'est important, et dans qq jours/semaines tu seras contente d'avoir gardé la tête haute à ce moment là.

Courage à toi :)) (et reviens nous raconter haha)
Bises
Agathe
#1307992
AgatheYzac a écrit :
10 nov. 2019, 14:40
Hello,
Juste un petit conseil de la part de qqn qui a "du recul" : ne sois pas trop en demande lors de ce coup de fil. Ecoute ce qu'il a à te dire, mais essaie de garder la tête froide. Essaie d'étre mature et de te dire ok, il est en depression, au bout de sa vie, blanc, ou je ne sais quoi mais ce n'est pas ton souci car il a décidé de te quitter. Il faut qu'il se rende compte (ou pas) qu'il a envie d'être avec toi, ou alors que le pb ne vient pas de toi et que tu lui manques, etc, et qu'il te convainque de revenir.

Il a 25 ans et il t'a quittée, il est assez grand pour savoir ce qu'il fait donc tu n'as pas à rester aux petits soins pour lui "parce qu'il a fait une bêtise" et ce malgré tes sentiments. Essaie aussi de souligner comme l'a dit Allys à quel point c'est pueril/pervers de ne pas te dire ce truc que tu as soi disant fait.

C'est super difficile, quand tu l'auras au tel tout va revenir et tu vas avoir envie de le soutenir comme si vous étiez ensemble. Mais vraiment, essaie, pour ta fierté. La fierté, quand elle n'est pas mal placé, c'est important, et dans qq jours/semaines tu seras contente d'avoir gardé la tête haute à ce moment là.

Courage à toi :)) (et reviens nous raconter haha)
Bises
Agathe
Oui merci pour ton message.. j'ai déjà un peu préparé par écrit, ce que je voulais lui dire on verra bien s'il réagit à tout ca...

Mais après cet appel, qu'est-ce que vous me conseillé de faire, pour lui faire ressentir le manque ? Parce que là clairement il est dans "sa bulle"... étant à distance je pense qu'un SR ne sert à rien mais peut-être laisser 2 ou 3 semaines sans vraiment rien dire pour voir ? Ou plutôt lui envoyer un petit message de temps en temps ?
#1308022
Bonjour Alya,

Je vais répondre à deux de tes posts en même temps.
Alya a écrit :
10 nov. 2019, 14:23
Alors l'année d'avant il a fait une année "sabbatique", il a passé son permis parce qu'il s'y est mis encore trop tard pour trouver une entreprise il me semble. Donc il était dans son appart' , que ses parents payaient... et donc durant l'année il devait trouver une entreprise pour cette année mais encore une fois il a trop traîné, ne savait pas encore quelle école, et vers août-septembre il avait plus ou moins trouvé, mais "malheureusement" ses parents ont surement perdu patience et entre temps ben son père lui a trouvé une entreprise près de chez eux, à la dernière minute, et comme c'est une école mieux "réputée" sur Paris, bah il aurait pas dit non, voilà comment ca s'est passé...
Tu trouves que c’est un comportement mature pour un jeune homme de 25 ans ? C’est ce que tu attends d’un homme avec qui tu souhaites vivre ? Qu’il glande, traine, soit incapable de prendre des décisions, et incapable de se prendre en charge sans papa et maman derrière ?
Une année sabbatique ou il n’a rien fait d’autre que passer son permis de conduire… Ca me laisse perplexe… des tas de gens le passe en plus d’étudier, ou de travailler hein…
Il avait loupé le coche pour trouver une entreprise soit, alors, il aurait du se démener pendant un an pour en trouver une autre (au lieu d’attendre la dernière minute), faire des petits jobs en attendant, pour mettre de l’argent de côté pour votre future vie commune… Bref se comporter comme un homme, et pas comme un petit garçon.

Je pense que si cette vie ensemble lui avait réellement tenue à cœur, il aurait fait les efforts nécessaires pour que les choses avancent, au lieu de se laisser vivre.
Alya a écrit :
10 nov. 2019, 14:23
Pour ma part, cette année là a aussi été un peu chaotique, j'ai également passé mon permis mais du coup comme on avait du temps tous les deux (je travaillais plus non plus puisque je comptais emménager chez lui, on se voyait tous les 2 mois environs, mais durant de longues périodes (entre 2 semaines - 1 mois) chaque fois.
)
Mais tu cherchais du travail dans sa région ? Et toi à part tout quitter pour vivre avec lui, c’était quoi tes projets de femme ? Ne me dit pas que tu as tout arrêter (étude ou travail), pour être disponible et passer plus de temps avec lui ?
Alya a écrit :
10 nov. 2019, 14:23
Donc voilà je suis dégoûtée parce que s'il avait trouvé qqch dans son ancienne ville, là on habiterait ensembles...
Ou pas…
Parce que quand même il donne l’impression de s’être bien arrangé pour ne pas que ça se fasse…
Alya a écrit :
10 nov. 2019, 14:23
A la fin j'ai compris que ce serait plus simple qu'il reste chez ses parents, je me suis excusée pour cette pression.
Non mais Alya, la façon dont tu présentes ça c’est presque comme-ci tu lui avait mis un couteau sous la gorge et menacé de le tuer si vous ne viviez pas ensemble…
Alors soit c’était un projet commun, et en ce cas, je ne vois pas en quoi tu lui "met la pression", soit c’est toi qui le voulait et lui non, et ça dénote un sacré manque de communication dans votre couple…
Personnellement j’opte pour le seconde solution.

Alya a écrit :
10 nov. 2019, 14:23
Pour le truc qu'il veut pas me dire, je trouve ca extrêmement étrange aussi, car justement il m'a jamais fait un coup pareil, il a toujours été honnête, m'a toujours tout dit, vraiment il n'a jamais rien inventé, donc ca doit être vrai, mais je ne comprends pas pourquoi il a tant "promis" à ne rien dire. Mais il a bien expliqué que ce n'est pas la raison de la rupture, et qu'il ne m'en veut pas, que je n'aurais pas pu savoir que ca lui plairait pas.
Alors, tu sais l’honnêteté… Comme je te l’ai dit, ce n’est pas en 2 ans que l’on connais quelqu’un, et il ne t’a dit que ce qu’il voulait bien te dire, de la façon dont il voulait te le dire.
Maintenant concernant cette histoire, as-tu vraiment envie de reconquérir un garçon qui te fait ce genre de plan niveau CM2 ? Soit c’est pas important et il ne t’en parle pas, soit ça l’est et il te dit quoi !

Alya a écrit :
10 nov. 2019, 14:23
donc en même temps pour moi c'est pas complètement mort, y'a quelque chose qui cloche dans tout ca...
Oui mais c’est pas forcément ce que tu imagines malheureusement…
Ça peut clocher parce qu’il a rencontré quelqu’un et qu’il ne veut pas te le dire.
Ça peut clocher parce qu’il est lâche et que ses actes (te quitter, ne rien faire pour que vous viviez ensemble etc.), ne correspondent pas à ses paroles. Or ce sont les actes qui comptent, mentir c’est facile.
Ça peut clocher parce qu’en fait il n’a jamais eu l’intention de vivre avec toi, mais qu’il ne savait pas comment te le dire.

Alya a écrit :
10 nov. 2019, 14:23
Il faut savoir aussi que j'en ai parlé à son meilleur ami et meilleure amie, et tous les deux me disent qu'ils pensent tout de même à une dépression de sa part, que tout ce changement de vie a été trop brutal pour lui (il est sensible) et qu'il a pété les plombs.
Arfff, cette bonne vieille dépression… C’est fou le nombre de largueur qui seraient en dépression…
Alya, pardon d’être un peu sèche, mais quand bien même il serait en dépression, seul lui peut décider de se faire soigner. Et non seulement rien ne dit que cette dépression est à l’origine de la rupture, rien ne dit non plus qu’une fois soigné, il aurait encore envie d’être en couple avec toi, rien ne dit que la dépression n'était pas déjà là au début de votre couple…
Donc dépression ou pas ça ne change pas grand-chose.

Alya a écrit :
10 nov. 2019, 14:23
Ils m'ont expliqué aussi qu'il n'a jamais été "normal", parfois il avait des phases d'isolement où ne parlait à personne. Que parfois on le retrouvait avec des cernes énormes, blanc comme un mort etc.. il buvait aussi pas mal, et je me demande si ca ne joue pas aussi depuis qu'il est retourné chez ses parents, il ne peut plus. Il joue aussi énormément dès qu'il peut... .
Whouah, quel prince charmant et homme responsable tu nous décris là…
Tu sais Alya, tu ne pourras pas le sauver de lui-même, il ne changera pas par amour, s’il boit et est accro aux jeux, vivre avec lui sera un enfer, crois en ma vieille expérience auprès d’un homme dépendant de toutes sortes de substances, et en proie à tout un tas d'addictions.

Alya a écrit :
10 nov. 2019, 14:23
De plus son amie m'a dit aussi que c'était complètement dingue que ce soit lui qui me quitte, que j'étais vraiment super avec lui, et qu'en plus j'acceptais énormément de choses, que elle n'aurait pas accepté le quart.
Alors "accepter énormément de choses" fait de toi un paillasson et non la femme idéale. "Accepter énormément de choses " fait de toi une serpillère, et pas une femme que l’on a envie de respecter. "Accepter énormément de choses " c’est essayer d’acheter l’amour de l’autre, en se montrant gentille et conciliante. "Accepter énormément de choses " c’est chercher à plaire pour être sûre de ne pas être quittée. "Accepter énormément de choses » c’est attirer des hommes qui se comporterons de façon inacceptable…
La question est donc, pourquoi tu souhaites reconquérir un homme qui a si peu à t’offrir ? Pourquoi tu "accepte énormément de choses " de lui ?

En ce qui concerne ton dernier post.
Alors l’appel à finalement eu lieu ? Qu’est ce que vous vous êtes dit ?

Alya a écrit :
10 nov. 2019, 16:10
Mais après cet appel, qu'est-ce que vous me conseillé de faire, pour lui faire ressentir le manque ?
Alya, personne ne peut obliger son ex, par aucune technique que ce soit, a ressentir du manque, s’il ne le ressent pas.
Si tu ne lui manque pas, et bien tu ne lui manque pas… Si tu lui manque, alors il saura te le dire.
Et puis personnellement je trouve que tenter d’influencer les pensées de quelqu’un pour l’obliger à faire ce que l’on a envie nous, relève de la manipulation et non de l’amour.

Alya a écrit :
10 nov. 2019, 16:10
étant à distance je pense qu'un SR ne sert à rien
Un SR ne sert pas à rien, dans aucune situation.
Car un SR sert avant tout, à prendre soi même du recul sur l’histoire, à apprendre à vivre sans son ex, à avancer dans sa vie, et a comprendre pourquoi on s’accroche comme une moule à son rocher, à quelqu’un qui non seulement vient de nous jeter, mais qui en plus est loin d’être le garçon idéal…
Donc bien sûr qu’il faut te mettre en SR.

Alya a écrit :
10 nov. 2019, 16:10
mais peut-être laisser 2 ou 3 semaines sans vraiment rien dire pour voir ? Ou plutôt lui envoyer un petit message de temps en temps ?
Pour quoi faire le message ?
Pour faire genre vous êtes amis ? Pour faire genre tu es détachée mais pas trop ? Pour ne pas qu’il t’oublie ? parce que tu t’inquiète pour lui ?
Et que feras-tu s’il te dit « oh j’ai rencontré quelqu’un, la vie est belle c’est cool, merci de ton soutien, ciao! ». Et puis tu penses que 3 semaine font une grande différence, que dans 3 semaine, il ne sera plus dépressif (s’il l’est), et que tout sera complètement différent ?
En revanche effectivement, il n’y a aucune chance qu’il se rende compte de ce qu’il a perdu, si dans les faits il ne t’a pas perdue.

Tant que tu souhaitera faire des actions dans le seul but de l’influencer, de lui faire comprendre des choses, de lui faire ressentir des choses, au lieu de faire des action pour TOI, pour que TOI tu aille mieux, pour que tu comprenne pourquoi tu veux sauver ce garçon de lui-même, pourquoi tu t’accroche à lui comme ça, alors tu perdras ton temps, et tu ne fera que reculer le moment de faire ton deuil de cette relation.

Parce que dans les faits, votre relation est finie. Elle est finie. Même si vous deviez vous retrouver, ce serait une autre relation, et si TOI tu n’as pas évoluée (et lui non plus, mais ça tu n’y peux pas grand-chose), alors, les même causes ayant les même effets, elle sera elle aussi vouée à l’échec.

Courage Alya
#1308030
Allys a écrit :
11 nov. 2019, 11:30
Non je n'ai rien quitté rassures-toi, j'avais rien à ce moment là non plus...

C'est lui le premier qui m'avait demandé pour vivre ensembles, c'est parti de là qu'on l'avait décidé, d'ailleurs il l'avait même demandé trop tôt et j'avais refusé au départ car c'était trop tôt. Je t'assure qu'il était content que je le rejoigne quand il était encore dans son ancien appartement, c'était prévu comme ca...

Pour le truc qu'il veut pas me dire, je vais l'avoir ajd, je vais lui en reparler.

Quand je disais pression, c'est parce que je l'ai un peu trop "harcelé" avec le fait de chercher un appart alors qu'il venait à peine de commencer à travailler.

Si j'ai accepté c'est parce que je l'aimais / aime ... je me suis pas forcée du tout, ca me dérangeais pas, après peut-être que ca m'aurait dérangé dans quelques années, tu as raison...

Mais pour le reste tu as raison, il a trop traîné (mais c'est un flemmard à la base) et il est vrai qu'il a quand même pas mal de défauts ...

Ce qui est louche et que je comprends toujours pas c'est qu'il y a encore 2 semaines il était ok pour trouver une solution, et encore une fois il a changé d'avis au fur et à mesure parce qu'il s'est passé un truc, normalement on aurait du se voir ce w-e et je suis frustrée...

Par contre je n'ai pas dit que je l'attendais, j'ai bien dis que je continuais ma vie comme s'il n'était pas là , mais juste que au fond de moi j'espère qu'il va se rendre compte de ce qu'il perds...

Bref je vous tiens au courant aujourd'hui normalement.
#1308052
C'est lui le premier qui m'avait demandé pour vivre ensembles, c'est parti de là qu'on l'avait décidé, d'ailleurs il l'avait même demandé trop tôt et j'avais refusé au départ car c'était trop tôt. Je t'assure qu'il était content que je le rejoigne quand il était encore dans son ancien appartement, c'était prévu comme ca...
Alya, j’ai eu l’occasion d’assister à une annulation de mariage à la dernière minute. C’était la mariée qui avait proposé le mariage, c’était la mariée qui m’avait appelée enthousiaste pour annoncer la bonne nouvelle, c’était la mariée qui avait tout organisé, choisi la robe, la salle, les fleurs, mais c’est aussi la mariée, qui a tout annulé la veille, car en fait elle ne voulait pas se marier avec cet homme…
Parfois il arrive que l’on fasse les choses, pour se persuader que c’est ce que l’on veut, pour faire plaisir à l’autre, sauf que dans mon cas, très clairement, si elle avait réellement voulu l’épouser elle n’aurait pas annuler, et dans le tien, s’il avait réellement voulu vivre avec toi, il aurait fait le nécessaire…
Quand je disais pression, c'est parce que je l'ai un peu trop "harcelé" avec le fait de chercher un appart alors qu'il venait à peine de commencer à travailler.
Ça ne change rien à ma précédente remarque… Soit c’était un projet commun, et en ce cas, je ne vois pas en quoi tu lui "met la pression" c’est lui qui te l’a proposé, c’est lui qui devait chercher, il est normal que tu lui demande où ça en est.
Soit il ne le voulait pas réellement, et il s’est retrouvé bien embêté avec cette histoire de vie commune, une fois chez ses parents…
Dans les deux cas, tu n’es pas responsable.
Si j'ai accepté c'est parce que je l'aimais / aime ...
L’amour justifie tout donc ?
Une femme battue ne se force pas non plus a rester, elle est enfermée dans mécanisme d’emprise face a son conjoint et qui l'empêche de lui mettre des limites. En gros elle accepte une situation dégradante sous prétexte qu’elle l’aime. Elle se raccroche à ses paroles (ses excuses, ses mots d'amours), pour amoindrir ses actes (les coups et la violence psychologique). Elle cherche a donner un sens a quelque chose qui n'en a pas, et a se persuader qu'elle est d'accord avec ça… ça te rappelle quelqu’un ?
Ce qui est louche et que je comprends toujours pas c'est qu'il y a encore 2 semaines il était ok pour trouver une solution, et encore une fois il a changé d'avis au fur et à mesure parce qu'il s'est passé un truc, normalement on aurait du se voir ce w-e et je suis frustrée
il y a ce que l’on dit et ce que l’on fait…
Si ton ex est bien le spécimen lache et fuyant devant les responsabilité qu’il semble être, il est normal que ses actes ne soient pas en corrélation avec ses paroles. Quand il y a une différence, on regarde les actes, et on oublie les paroles.
Par contre je n'ai pas dit que je l'attendais, j'ai bien dis que je continuais ma vie comme s'il n'était pas là , mais juste que au fond de moi j'espère qu'il va se rendre compte de ce qu'il perds...
Donc tu attends quand même quelque chose, qu’il se rende compte que tu as de la valeur pour lui. Mais ne crois tu pas que si tu avais de la valeur pour lui, il ne t’aurait pas quitté, il aurait fait le nécessaire pour que vous viviez ensemble ? Et puis tu n’as pas besoin de ses regrets ou de son regard pour avoir de la valeur.

J’espère me tromper, mais à mon avis il n’y aura pas d’appel…
#1308101
Allys a écrit :
11 nov. 2019, 15:53
Coucou,

Alors si il m'a bien appelée.

Je lui ai dit tout ce que je pensais et ce que j'avais sur le coeur, y'a eu beaucoup de choses mais en gros, je lui ai fait comprendre que la manière dont il avait fait n'était vraiment pas correct, que il l'a fait de manière trop rapide, trop brutale etc. Je lui ai dit que je voulais pas abandonner de cette manière que c'était vraiment dommage. Et qu'il devrait vraiment réfléchir à 2 fois, au moins jusqu'à ce qu'on se revoit pour en parler.
Et au final il m'a dit que j'avais raison, qu'il pensait comme moi. Et il a rajouté qu'il avait déjà commencé à réfléchir. Bon.. J'avoue je sais pas trop quoi faire du coup.

Alors par contre je lui ai bien dit que je ne l'attendais pas et que je faisais ma vie de mon côté sur ce temps là.
Je lui ai aussi dit si c'est pour garder contact et s'envoyer un truc toutes les 2 semaines ca sert à rien, il m'a dit que ca le ferait chier de couper contact, et il a meme rajouté que maintenant il aura + d'internet dans son forfait (signifie qu'il veut de nouveau + parler ?). J'en sais rien.

Puis alors après on a discuté de tout et de rien normalement, il m'a dit qu'il reviendra me parler un peu + tard dans la soirée, et finalement je lui ai dit que je partais le soir, il m'a répondu "oh :( " comme s'il était déçu...

Bref ca me donne l'impression qu'il réfléchit vraiment, mais du coup je sais pas comment me comporter, je montre depuis le début que je suis pas dispo pour lui tout le temps, et là j'ai pensé à ne rien dire jusqu'à ce qu'il vienne me parler lui, est-ce que je continue comme ca ?

Il faut que je précise également que je prends bien en compte ce que vous me dites par rapport à lui , et que de mon côté je commence à réfléchir aussi. S'il veut vraiment revenir, il faudra vraiment qu'il fasse des efforts...
#1308166
Bonsoir

Tu sais, vouloir trouver de la logique ou de la normalité dans une rupture ne t'aidera pas, aucune séparation ne peut être mise en perspective de façon logique.
Je pense qu'il y a un problème de maturité dans votre histoire, que ta mère appelle la sienne (avec ou sans ton accord / sans t'avoir prévenu ou en t'ayant prévenu) est assez déconcertant vu vos âges respectifs :roll:

C'est au pied du mur.. Qu'on voit le mieux le mur
Peut être qu'il n'est pas prêt pour cette aventure et à besoin de rester encore un peu chez ses parents, peut être qu'il réalise qu'il ne veut pas tout cela avec toi.

On peut se perdre en conjonctures, d'ici là ne le contacte pas et avance ;)
Présentation - conseils

Bonjour Etpourtant, bonjour Kakahuet, bonjour Selm[…]

Coucou Miu, Puis hier dans l'après-midi, […]

Bonjour Émilie, Je n'interviens plus depu[…]

Les femmes n'aiment pas les mecs gentils et gnan[…]

Mon histoire

Juste une question, il est au courant que les e[…]

ELLE est dans les dernier préparatif et hop[…]

salut je vs ai répondu ou est le message?

JRME 2018 - le nouveau forum

Merci pour ton retour, Math'. Et bon courage. :bi[…]