Aide et conseils pour récupérer ton ex !

Votre avis et vos expériences sur ce qu'il ne faut absolument pas faire pour récupérer son ex
par lyreca
#1292323
Bonsoir à tous,
Cela fait plusieurs mois que j ai découvert ce forum et j ai dû lire des centaines de témoignages dans presque toutes les rubriques, sans avoir jamais osé poster. Je me lance aujourd'hui ne serait-ce que pour me confier anonymement et évacuer cette tristesse que je ressens depuis assez longtemps. Eh oui, j ai bien dû retourner la situation dans tous les sens, je sais pertinemment qu il n y a aucune issue à mon histoire. Mais c est ainsi. J espère que ce message et d éventuelles réponses me permettront de faire un premier pas vers "une guérison". Ça va être un peu long, désolée.

Il y a presque deux ans maintenant, j ai commencé un nouveau boulot. C est à ce moment là que j ai été reçue par le "chef"dirons-nous. Un homme charmant et classe. Beaucoup de prestance. J avoue que j ai eu un p'tit coup de coeur lol. Mais avec la charge de boulot et les longues journées, je n y prêtais plus trop attention. Les semaines passaient et je remarquais que mon "chef" étaient souvent là où j étais, il me demandait si je me sentais bien ds mon nouveau taf, si mon planning n était pas trop lourd. Et parfois lors des réunions, nos regards se croisaient et on se souriait :P Bref...quelques mois après il y a eu un pot au boulot, et vers la fin de soirée alors que j étais avec un collègue, mon chef nous a parlé à tous les deux d un projet et prétextant cela, il nous envoie un lien Internet. Bien sûr il avait pas mon numéro, du coup je le lui ai donné pr qu' il m envoie le lien. Il a alors commencé à m envoyer qqs msg sur Viber pour me remercier pr la soirée puis après, c était par rapport au boulot en général. Moi je restais assez neutre car c était assez délicat. Puis un jour on a parlé de façon moins pro. En échangeant sur les voyages, la lecture musique etc. Bref je dois dire que j ai ressenti un certain feeling. Nos échanges sont devenus quotidiens et duraient des heures. ..ça, plus nous voir chaque jour au boulot a accentué notre attirance. On a commencé à sortir ensemble et à se voir en dehors du boulot tout en restant le plus discret possible. Je dois dire que j avais jamais ressenti une telle attirance aussi bien physique que ds la complicité. Mais, premier "pbm" dont j ai pas encore parlé: on n est pas de même culture ni religion. D ailleurs il m en parlait parfois en plaisantant. Moi aussi j y pensais souvent pcq je sentais que je commençais à tomber amoureuse et que j allais me brûler les ailes.. Puis il a commencé à devenir distant . On a espacé nos échanges, au boulot aussi, mais qd on était obligés de se voir, je voyais bien qu'il y avait tjrs ce truc entre nous. Bref un jour il m a envoyé un message en me disant qu'il valait mieux cesser notre relation car on se ferait du mal. Je me suis fait violence pour refouler mes sentiments et pour essayer de le croiser le moins possible. Mais on a repris notre relation qss mois après :oops: , au boulot, on faisait semblant de rien devant les autres. Puis en fin d année dernière, mon chef a obtenu une promotion. Y avait des bruits de couloirs qu il allait partir et il m en avait fait part aussi, mais j ai appris un matin par un collègue qu il partait carrément...sur un autre continent. Vous pouvez pas imaginer à quel point ça m a fait mal...J ai laissé passer les grandes vacances l an dernier sans le contacter mais j ai craqué et lui ai envoyé un p'tit msg pour lui souhaiter une bonne installation ds son nouveau job. Il m a répondu et m a demandé si j avais rencontré qqun.... Bref on a recommencé à reparler en se promettant de se revoir qd il reviendrait aux prochaines vacances. Puis plus rien. Il a complètement coupé les ponts. Ne répondant plus à aucun de mes msg. Une fois de plus, je souffre énormément mais je ne le contacte plus, je ne commets aucun interdit (je lui ai juste envoyé un msg en disant que la moindre des choses c était au moins de me dire pourquoi il a coupé comme ça).
Il y a 6 mois, alors que je regardais son profil Viber, je lui envoie un msg blanc par erreur :oops: . Il me répond tout de suite en me disant qu il pense tjrs à moi, que je lui manque. Je lui demande pourquoi je n ai plus de nouvelles depuis des mois. Il me présente ses excuses et me dit qu' il ne voulait pas revenir juste pour se voir et qu il doive ensuite repartir...mais on décide cette fois de se voir bientôt car on se manque trop. Quelques jours avant de se voir, je prends une douche froide: je le contacte et là, il est hyper froid et me dit qu' on ne peut pas se voir car il a rencontré une femme mais qu on peut rester amis. Autant vous dire que si on m avait enfoncé un poignard ds le coeur, j aurais ressenti la même chose.
Malgré tout, je lui ai souhaité d être heureux mais ai refusé d être son amie, et puis quoi encore?
Je ne l ai jms recontacté même si je n arrive pas à l oublier. Et si j ai posté ds cette rubrique, c est que j ai commis un interdit et je m en mords les doigts car j ai commencé à le stalker sur Facebook.
Vous allez peut être trouver cette histoire ridicule car notre relation a été assez brève mais je garde ça depuis un moment et en parler me soulage un peu.
Merci de m avoir lue.
#1292325
Bonsoir

hélas c'est assez simple: une fois qu'il est parti à l'étranger, il a laissé une porte ouverte au cas où. Et puis ensuite quand tu l'a recontacté il t'as raconté encore des bobards au cas où…. et puis au final, comme il a rencontré une autre femme il a préféré te le dire, tout en gardant quand même une porte ouverte en prétextant de "rester amis" au cas où…
Je suis désolée mais en lisant ton histoire c'est ce que j'ai pensé et je sais que c'est pas facile à entendre.

Tu as eu le bon reflèxe de refuser son amitié qui n'en est pas une d'autant plus que toi de ton coté tu ne veux pas être amie avec lui… et garder contact t'aurait plongé dans les questionnements.

Alors pour pouvoir avancer faudrait te poser un certain nombre de questions: pourquoi reste tu tojours coincée dans cette histoire? est ce parce que tu as eu des sentiments pour lui ou bien parce qu'il t'a soufllé le chaud et le froid et que son comportement te semble ambigu (du moins pour le moment parce que tu manques de distances)?
Si tu le stalkes sur Facebook c'est probablement parce que tu n'a pas encore fait le deuil de la relation, tu n'a pas accepté encore le fait que c'est fini et en le stalkant tu cherches à garder un lien avec lui (meme virtuel et factice). Tu as pourtant pris la bonne décision de ne pas accepter une fausse amité, est ce que finalement c'est pas tout simplement parce que tu as besoin de temps pour accepter la fin "officielle" de cette relation courte?


Sandstorm
#1292326
Bonsoir Sandstorm,

Merci pour ta réponse.
En effet, moi même je ne comprends pas pourquoi je reste bloquée sur cette histoire. Pourtant j ai déjà eu des histoires ds le passé et en général, j arrive à passer à autre chose assez rapidement.
Alors oui, j ai tjrs des sentiments pour lui c est vrai mais tu as raison quand tu dis que son comportement était ambigu: pourquoi me dire qu' il m aime ( je sais ce ne sont que des paroles, il me l a dit plusieurs fois en plus) et qu il voudrait me revoir, qu il me manque si c est pour ensuite soit ne plus répondre (la première fois) soit me dire qu' il a rencontré une femme ?( en avril dernier alors qu' on était sensé se voir)
Je lui ai dit effectivement que je refusais toute amitié mais je lui ai tout de même reproché d avoir joué avec mes sentiments. C est la seule chose un peu "virulente"que je lui ai dite. J ai tenté de l appeler pour lui dire tout ça de vive voix mais il a refusé de décrocher. Je ne l ai jamais harcelé ni insulté (ce n est pas mon genre et je trouve ça complètement indigne) mais je crois que je l ai stalker pour voir qui était la femme qu il a rencontrée. Par jalousie j avoue. C est assez minable c est vrai.
Mais je regrette amèrement d autant plus que je crois qu' il s en est rendu compte. ; - (
#1292327
Bonsoir,

Dans ton histoire, j'ai encore du mal à saisir si c'est la distance suite à sa mutation qui a posé problème, ou bien les religions/cultures différentes… ou autre chose, finalement… car quand on veut vraiment, on peut faire en sorte que ça fonctionne.

Bref, il semble que ce soit surtout lui qui ne s'en sort pas dans sa propre instabilité, et je ne suis pas sûre qu'il joue avec toi : c'est-à-dire qu'il est sincère dans ce qu'il énonce… au moment où il l'énonce. Et tout le problème est là.

Après, ce qui fait que tu restes comme "bloquée", c'est sans doute le fait que vous ne soyez pas allés tant que ça au bout de votre histoire ? Pas assez, peut-être ?
lyreca ont aimé ça
#1292329
Bonjour Lyreca,

Il n'y a aucune honte à rester accroché à une histoire, même courte, même inexplicablement, même si l'on sait que c'est vain.

Chaque histoire qui se termine vient réveiller des blessures différentes, mais c'est le cas également des autres échecs de sa vie, des deuils, des accidents. Certains évènement nous touchent plus que d'autres, et je pense qu'il est important d'identifier quelles blessures se sont ré-ouvertes pour pouvoir les guérir de la meilleur manière qui soit.

Quand on débute une histoire, il y a toujours une marge entre ce que l'on pense, ce que l'on veux, ce que l'on croit qu'il se passe, ce qu'il se passe en réalité, ce que l'on a envie d'entendre, ce que l'on crois entendre, ce que l'on entend en réalité, ce que l'on a envie de comprendre, ce que l'on croit comprendre, et ce que l'on comprend en réalité. Cela est du au fait, que l'on projette souvent nos désirs sur ceux des autres, et que l'on analyse, leurs actions, leur mots, leurs gestes, en fonction de ce que l'on voudrait. C'est un prisme déformant. Quand cette différence est légère, elle peut être corrigée, par le dialogue, la communication. Mais quand cette différence est énorme, elle peut conduire à la rupture, avec pertes et fracas à la clef.

De ma fenêtre (et je n'ai évidemment que ce que tu as bien voulu nous dire), il me semble que lui et toi n'aviez pas les même attentes de cette histoire (ce qui ne remet pas en cause, sa sincérité, son intensité). Lui semble avoir vu votre relation, comme une histoire agréable , mais qui ne serait pas pérenne dans le temps, et toi au contraire le début de quelque chose de merveilleux, qui durerait peut-être longtemps. Cette complicité dont tu parles, existait sûrement, mais c'est sans doute ton envie qui la sublimait.

Tes désirs n'étant pas en adéquation avec les siens, et puisque l'on projette nos désirs sur l'autre, tu as voulu voir les signes qui confirmaient tes attentes, et ignorer ceux qui ne confirmaient pas tes attentes (et c'est humain).
On a espacé nos échanges, au boulot aussi, mais qd on était obligés de se voir, je voyais bien qu'il y avait tjrs ce truc entre nous.
un jour il m a envoyé un message en me disant qu'il valait mieux cesser notre relation car on se ferait du mal. (...). Mais on a repris notre relation qss mois après
Y avait des bruits de couloirs qu il allait partir et il m en avait fait part aussi, mais j ai appris un matin par un collègue qu il partait carrément...sur un autre continent. Vous pouvez pas imaginer à quel point ça m a fait mal
Je lui demande pourquoi je n ai plus de nouvelles depuis des mois. Il me présente ses excuses et me dit qu' il ne voulait pas revenir juste pour se voir et qu il doive ensuite repartir...mais on décide cette fois de se voir bientôt car on se manque trop
Ce "on" que tu évoques souvent, me donne l'impression, que "tu" voulais voir "un truc spécial entre vous", que "tu" voulais "reprendre votre relation", que "tu" voulais lui manquer autant qu'il te manquait".
Je ne dis pas qu'il n'a pas été l'instigateur de ce "on", sauf que ce que tu as projeté à ce moment là, sur ce "on", c'était les même sentiments que toi tu éprouvais, mais ce n'est sans doute pas les même sentiments que toi qui le poussait lui vers ce "on" (je ne sais pas si je suis claire).
Et puis il a fini par t'annoncer qu'il avait rencontré quelqu'un, ce qui t'as laissée dans l'incompréhension, puisque ce "on", tu l'avais entendu, voulu, comme une preuve que ton envie de départ (une relation merveilleuse et pérenne) était encore possible, qu'il avait des encore des sentiments amoureux pour toi.

Sauf que pour le moment, je crois que ce qui est difficile, c'est que tu veux encore croire (tout au fond de toi), qu'en fait vous étiez sur la même longueur d'onde, qu'il s'agit d'un malentendu, et le stalke est une façon de chercher ce qui dans ce qu'il fait ou dit, une miette, qui continuerai d'entretenir l'illusion (réconfortante), qu'en fait il y avait un futur commun et en couple. Mais paradoxalement, il peut y avoir aussi, une façon de te blesser, de te punir, de boire le poison jusqu’à la lie...

Il est parfois difficile d'arrêter de stalker quelqu'un après une rupture, c'est effectivement un lien, et en perdant ce lien, il ne reste plus rien de cette relation. Pourtant, il va te falloir couper ce lien, car il entretien la plaie ouverte, et t'empêche d'avancer.

Courage à toi.
lyreca ont aimé ça
#1292334
Bonjour Lyreca
En effet, moi même je ne comprends pas pourquoi je reste bloquée sur cette histoire. Pourtant j ai déjà eu des histoires ds le passé et en général, j arrive à passer à autre chose assez rapidement.
Effectivement l'enjeu de cette histoire c'est de comprendre pourquoi tu restes bloquée sur cette histoire. Comme le note Allys, que je rejoins parfaitement, cette histoire est venue ravivée des blessures. Tu as fais des projections, tu as "cru" à cette histoire. Et tu as cherché à entretenir l'illusion.
Alors oui, j ai tjrs des sentiments pour lui c est vrai mais tu as raison quand tu dis que son comportement était ambigu: pourquoi me dire qu' il m aime ( je sais ce ne sont que des paroles, il me l a dit plusieurs fois en plus) et qu il voudrait me revoir, qu il me manque si c est pour ensuite soit ne plus répondre (la première fois) soit me dire qu' il a rencontré une femme ?( en avril dernier alors qu' on était sensé se voir)
En fait je n'ai pas dit que son comportement était "réellement" ambigu, j'ai juste noté qu'en ce moment, parce qu'il te manque du recul tu perçoit son comportement comme ambigu. Le "on" que note Allys et ce qu'il implique est très significatif.
D'ailleurs tu réponds toi même à tes questions: ''je sais ce ne sont que des paroles". Alors des promesses, on t'en a déjà fait dans le passé. La question c'est de comprendre pourquoi tu as cru à ses paroles.

Juste un dernier point parce que l'analyse d'Allys te donne de nombreuses pistes à creuser, pas la peine de répéter ce qui est déjà dit:
Je lui ai dit effectivement que je refusais toute amitié mais je lui ai tout de même reproché d avoir joué avec mes sentiments.
soit. admettons qu'il a joué avec tes sentiments (ce qui n'est pas certain). Tu lui le reproches et tu attends quoi exactement? qu'il "avoue" avoir joué avec tes sentiments? qu'est ce que ça va t'apporter? Un reproche est souvent une question cachée: en fait t'es un peu en train de lui demander ''as tu joué avec mes sentiments?" et tu attends du réconfort qu'il te réponde 'mais non je n'ai pas joué avec tes sentiments". Et après? S'il te ment, tu te sentiras confuse et s'il dit la vérité ça va te faire espérer pour rien. Tu as tendance à te mettre en demande, et ce n'est pas bon pour toi.
J ai tenté de l appeler pour lui dire tout ça de vive voix mais il a refusé de décrocher.
oui parce que pour lui c'est fini. Alors sans doute tu es blessée, tu aimerais une confrontation mais lui l'évite. Pas très franc, pas très "couillu" mais c'est un grand classique des après ruptures. Et puis pourquoi lui le dire de vive voix? Au fond n'est ce pas un moyen pour trouver du réconfort encore une fois?
je l ai stalker pour voir qui était la femme qu il a rencontrée. Par jalousie j avoue. C est assez minable c est vrai.
Mais je regrette amèrement d autant plus que je crois qu' il s en est rendu compte. ; - (
s'il s'en est aperçu? on en sait rien, mais tu en es persuadée et tu te sens mal. Alors pourquoi faire des choses qui te conduisent à te sentir mal? Je comprends que c'est une envie incontrolable pour le moment, que tu ne peux pas resister et tu te sens minable à cause de ça. Mais en fait 1) il le sait pas, et meme s'il le sait il se dira plutot que c'est de la curiosité mal placée qu'autre chose (tu perseveres à faire vivre une histoire à travers ça, tu te fais des scénarios dans ta tête), 2)la jalousie c'est parce que tu te sens délaissée 3)pour pouvoir tourner la page il faut: accepter les sentiments que tu ressens même s'il ne te renvoie pas une image positivie de toi meme, dit toi que c'est les conséquences de la situaiton et puis tu n'y es pour rien, 4) par contre si tu perseveres à le stalker c'est un peu ce que dit Allys: une tendance à vouloir te faire du mal; Alors il faut te forcer à arrêter de le stalker. Je pense qu'il serait bon pour toi de le bloquer afin de te forcer à couper le cordon. ça va pas être facile au début masi au bout de quelques mois tu te sentiras bien mieux.


Allez courage ma belle!
lyreca ont aimé ça
#1292342
Lavieenrose123 a écrit :
07 oct. 2018, 01:40
Bonsoir,

Dans ton histoire, j'ai encore du mal à saisir si c'est la distance suite à sa mutation qui a posé problème, ou bien les religions/cultures différentes… ou autre chose, finalement… car quand on veut vraiment, on peut faire en sorte que ça fonctionne.

Bref, il semble que ce soit surtout lui qui ne s'en sort pas dans sa propre instabilité, et je ne suis pas sûre qu'il joue avec toi : c'est-à-dire qu'il est sincère dans ce qu'il énonce… au moment où il l'énonce. Et tout le problème est là.

Après, ce qui fait que tu restes comme "bloquée", c'est sans doute le fait que vous ne soyez pas allés tant que ça au bout de votre histoire ? Pas assez, peut-être ?
Bonjour lavieenrose123,
Dans ton histoire, j'ai encore du mal à saisir si c'est la distance suite à sa mutation qui a posé problème, ou bien les religions/cultures différentes… ou autre chose, finalement… car quand on veut vraiment, on peut faire en sorte que ça fonctionne.
En réalité, je pense que plusieurs choses ont posé problème dans notre "relation": c'est bien pourquoi je disais au début de mon premier message que j'avais retourné la situation dans tous les sens et qu'il n 'y a malheureusement aucune issue. La différence culturelle, religieuse est déjà un premier obstacle, ajouté à cela le départ à des milliers de km.

Bref, il semble que ce soit surtout lui qui ne s'en sort pas dans sa propre instabilité, et je ne suis pas sûre qu'il joue avec toi : c'est-à-dire qu'il est sincère dans ce qu'il énonce… au moment où il l'énonce. Et tout le problème est là.
En effet, je lui ai dit qu'il avait joué avec mes sentiments mais en y réfléchissant bien, je ne pense pas. Il a profité de la relation à un instant T (quand je dis "profité" ce n'est pas péjoratif) sans se soucier forcément d'un après. J'ai donc regretté de lui avoir dit cela, je voulais lui envoyé un message après notre dernière discussion mais finalement je me suis dit à quoi bon. En plus je n'ai plus de nouvelles depuis 6 mois. Cela aurait été ridicule.
Après, ce qui fait que tu restes comme "bloquée", c'est sans doute le fait que vous ne soyez pas allés tant que ça au bout de votre histoire ? Pas assez, peut-être ?
Oui, c'est vrai que je reste assez frustrée car la relation n'a pas été forcément très longue (étalée sur un peu moins d'un an) mais a été vécue assez intensément de mon côté. De plus j'ai tout gardé pour moi.
#1292346
Allys a écrit :
07 oct. 2018, 08:38
Bonjour Lyreca,

Il n'y a aucune honte à rester accroché à une histoire, même courte, même inexplicablement, même si l'on sait que c'est vain.

Chaque histoire qui se termine vient réveiller des blessures différentes, mais c'est le cas également des autres échecs de sa vie, des deuils, des accidents. Certains évènement nous touchent plus que d'autres, et je pense qu'il est important d'identifier quelles blessures se sont ré-ouvertes pour pouvoir les guérir de la meilleur manière qui soit.

Quand on débute une histoire, il y a toujours une marge entre ce que l'on pense, ce que l'on veux, ce que l'on croit qu'il se passe, ce qu'il se passe en réalité, ce que l'on a envie d'entendre, ce que l'on crois entendre, ce que l'on entend en réalité, ce que l'on a envie de comprendre, ce que l'on croit comprendre, et ce que l'on comprend en réalité. Cela est du au fait, que l'on projette souvent nos désirs sur ceux des autres, et que l'on analyse, leurs actions, leur mots, leurs gestes, en fonction de ce que l'on voudrait. C'est un prisme déformant. Quand cette différence est légère, elle peut être corrigée, par le dialogue, la communication. Mais quand cette différence est énorme, elle peut conduire à la rupture, avec pertes et fracas à la clef.

De ma fenêtre (et je n'ai évidemment que ce que tu as bien voulu nous dire), il me semble que lui et toi n'aviez pas les même attentes de cette histoire (ce qui ne remet pas en cause, sa sincérité, son intensité).

Tes désirs n'étant pas en adéquation avec les siens, et puisque l'on projette nos désirs sur l'autre, tu as voulu voir les signes qui confirmaient tes attentes, et ignorer ceux qui ne confirmaient pas tes attentes (et c'est humain).


Et puis il a fini par t'annoncer qu'il avait rencontré quelqu'un, ce qui t'as laissée dans l'incompréhension, puisque ce "on", tu l'avais entendu, voulu, comme une preuve que ton envie de départ (une relation merveilleuse et pérenne) était encore possible, qu'il avait des encore des sentiments amoureux pour toi.



Il est parfois difficile d'arrêter de stalker quelqu'un après une rupture, c'est effectivement un lien, et en perdant ce lien, il ne reste plus rien de cette relation. Pourtant, il va te falloir couper ce lien, car il entretien la plaie ouverte, et t'empêche d'avancer.

Courage à toi.
Bonjour Allys,
Merci pour ta réponse. En effet, tu as réussi à déceler pas mal de choses vraies dans la relation que j'ai vécu:
Lui semble avoir vu votre relation, comme une histoire agréable , mais qui ne serait pas pérenne dans le temps, et toi au contraire le début de quelque chose de merveilleux, qui durerait peut-être longtemps. Cette complicité dont tu parles, existait sûrement, mais c'est sans doute ton envie qui la sublimait.
En effet, je pense qu'il a été plus "terre à terre" que moi par rapport à cette relation. Je pense qu'il avait déjà depuis quelques temps le désir de s'expatrier même s'il m'en a pas parlé au début. Quand il a souhaité arrêter la relation, il a bien dit qu'"on" risquait de se faire mal. J'ai donc fait le maximum pour l'éviter au boulot. Forcément, on a dû se recroiser quelques temps après pour un truc concernant le boulot, et là il m'a demandé quand on se revoyait. J'ai été assez surprise et lui ai dit qu'on était sensés arrêter de ressortir ensemble, mais il a dit que je lui manquais. Mon erreur a été d'y replonger, j'aurais dû plus me préserver. Peut-être que lui est plus fort à ce niveau lol
Ce "on" que tu évoques souvent, me donne l'impression, que "tu" voulais voir "un truc spécial entre vous", que "tu" voulais "reprendre votre relation", que "tu" voulais lui manquer autant qu'il te manquait".
Je ne dis pas qu'il n'a pas été l'instigateur de ce "on", sauf que ce que tu as projeté à ce moment là, sur ce "on", c'était les même sentiments que toi tu éprouvais, mais ce n'est sans doute pas les même sentiments que toi qui le poussait lui vers ce "on" (je ne sais pas si je suis claire).
C'est pas faux encore une fois: j'ai beaucoup été à cette période dans la recherche de" signes", on ne se voyait plus en dehors du boulot, mais quand on s'y croisait (et même si j'évitais le plus possible de le croiser), j'interprétais ses regards, ses paroles: par ex, dans mon boulot, y'avait pas mal de pots à l'époque. Il était bien sûr présent. Alors, il venait toujours vers moi pour me donner un verre ou trinquer lol, quand il me serrait la main, il gardait un peu plus sa main dans la mienne). Mais bon, cela ne me faisait que plus mal finalement.
Sauf que pour le moment, je crois que ce qui est difficile, c'est que tu veux encore croire (tout au fond de toi), qu'en fait vous étiez sur la même longueur d'onde, qu'il s'agit d'un malentendu, et le stalke est une façon de chercher ce qui dans ce qu'il fait ou dit, une miette, qui continuerai d'entretenir l'illusion (réconfortante), qu'en fait il y avait un futur commun et en couple. Mais paradoxalement, il peut y avoir aussi, une façon de te blesser, de te punir, de boire le poison jusqu’à la lie...
Oui, je le stalke depuis quelques mois (on n'est pas "amis" sur Facebook et son profil est privé, on n'y voit aucune info) mais du coup, je regarde qui sont ses amis (et je dois dire pas mal de femmes c'est un homme séduisant lol) et du coup, je regarde ce qu'il poste sur le profil de ses amis qui sont eux publics. Je ne suis pas fière et c'est vrai que je me raisonne souvent, en me disant que je me fais souffrir pour rien et qu'un jour je vais tomber peut-être sur la page de sa copine. C'est un cercle vicieux. Mais depuis cette semaine, j'ai vraiment espacé mes stalkes car ça ne me mène à rien et je souffre énormément.
#1292347
Bonjour Sandstorm,
Effectivement l'enjeu de cette histoire c'est de comprendre pourquoi tu restes bloquée sur cette histoire. Comme le note Allys, que je rejoins parfaitement, cette histoire est venue ravivée des blessures. Tu as fais des projections, tu as "cru" à cette histoire. Et tu as cherché à entretenir l'illusion.

Si seulement je pouvais comprendre pourquoi je fais une fixation sur lui! Il s'était montré tellement empressé. Il m'a même avoué quand on a commencé à discuter que je l'avais attiré dès la première fois. Il a toujours été "passionné" quand on était ensemble et peut-être le fait que l'histoire aie pris un sens complètement inverse m'a laissée un peu "sous le choc". J'ai peut-être aussi été trop naïve, j'aurais dû me protéger plus d'autant que mon intuition me disait que j'allais souffrir, je le sentais étrangement.

En fait je n'ai pas dit que son comportement était "réellement" ambigu, j'ai juste noté qu'en ce moment, parce qu'il te manque du recul tu perçoit son comportement comme ambigu. Le "on" que note Allys et ce qu'il implique est très significatif.
D'ailleurs tu réponds toi même à tes questions: ''je sais ce ne sont que des paroles". Alors des promesses, on t'en a déjà fait dans le passé. La question c'est de comprendre pourquoi tu as cru à ses paroles.
[b]C'est juste: comme je l'ai dit plus haut, c'est un homme très séduisant, avec beaucoup de charisme. J'avoue que j'ai été assez surprise qu'il s'intéresse à moi. En discutant ensemble, on s'est aperçu qu'on avait bcp de points communs, l'humour, les voyages...plus l'attirance physique qui était très forte (pour ma part c'est la première fois que je ressentais une telle attirance). En tout cas, je te rejoins quand tu dis que j'ai voulu y croire alors que lui est certainement passé à autre chose depuis longtemps, d'autant plus qu'il bosse maintenant dans un environnement complètement différent.[/b]
soit. admettons qu'il a joué avec tes sentiments (ce qui n'est pas certain). Tu lui le reproches et tu attends quoi exactement? qu'il "avoue" avoir joué avec tes sentiments? qu'est ce que ça va t'apporter? Un reproche est souvent une question cachée: en fait t'es un peu en train de lui demander ''as tu joué avec mes sentiments?" et tu attends du réconfort qu'il te réponde 'mais non je n'ai pas joué avec tes sentiments". Et après? S'il te ment, tu te sentiras confuse et s'il dit la vérité ça va te faire espérer pour rien. Tu as tendance à te mettre en demande, et ce n'est pas bon pour toi
Oui, je l'ai appelé car je voulais l'entendre dire que c'était bel et bien fini. Je ne comptais absolument pas être véhémente. J'avais besoin qu'on verbalise les choses et lui dire que je lui souhaitais d'être heureux. Car finalement c'est ce que je lui souhaite sincèrement. Je reste sur une impression bizarre de mon côté.

s'il s'en est aperçu? on en sait rien, mais tu en es persuadée et tu te sens mal. Alors pourquoi faire des choses qui te conduisent à te sentir mal? Je comprends que c'est une envie incontrolable pour le moment, que tu ne peux pas resister et tu te sens minable à cause de ça. Mais en fait 1) il le sait pas, et meme s'il le sait il se dira plutot que c'est de la curiosité mal placée qu'autre chose (tu perseveres à faire vivre une histoire à travers ça, tu te fais des scénarios dans ta tête), 2)la jalousie c'est parce que tu te sens délaissée 3)pour pouvoir tourner la page il faut: accepter les sentiments que tu ressens même s'il ne te renvoie pas une image positivie de toi meme, dit toi que c'est les conséquences de la situaiton et puis tu n'y es pour rien, 4) par contre si tu perseveres à le stalker c'est un peu ce que dit Allys: une tendance à vouloir te faire du mal; Alors il faut te forcer à arrêter de le stalker. Je pense qu'il serait bon pour toi de le bloquer afin de te forcer à couper le cordon. ça va pas être facile au début masi au bout de quelques mois tu te sentiras bien mieux.
Oui, je suis pratiquement sûre qu'il s'en est aperçu. Du coup, il ne like plus aucune page de ses amis. J'ai posté dans "interdits" car je me suis rendue compte que j'étais allée trop loin: à la fois par rapport à lui car il vit sa vie maintenant et je n'ai aucun droit d'aller la surveiller mais aussi et surtout moi car je suis en train de me détruire et ça me fait trop souffrir. Oui, j'ai l'impression que j'ai une tendance à me faire du mal; j'en suis très malheureuse. Mais avec la bêtise que j'ai faite (je me suis grillée sur facebook) j'ai espacé mes stalkes (je me suis juste connectée pour voir s'il était actif et comme par hasard, plus du tout depuis qu'il m'a grillée; je peux vous dire ce que j'ai fait en mp, et vous me direz ce que vs en pensez). Ce qui me fait honte, c'est que j'ai réussi à ne commettre aucun interdit depuis 6 mois, je ne l'ai jamais harcelé ni envoyé aucun sms depuis tous ces mois, et là il a dû se rendre compte que je le stalkais, qu'est ce qu'il doit penser de moi? :-(

En tout cas, merci pour le temps que vous avez tous pris à me lire et à me répondre.
#1293036
Ne t'en veux pas, les interdits, ça fait parti du jeu...On en a tous commis...Il me semble, que de l'extérieur, avec des notions très très archaïques, cet homme, il aurait fallu le laisser venir davantage avant de démarrer une relation... Tu n'as rien fait de grave, tu n'as pas commis de faute, ne passe pas ton temps à attendre, et laisse la vie te surprendre...Je sens qu'un très très très bel amour t'attend au détour du chemin...
Kael, lyreca ont aimé ça
#1293040
Coucou belledeschamps
Qu'entends-tu par le fait que j aurais dû le laisser venir davantage?
Je pense encore énormément à lui, c est fou et insensé. Mais j ai stoppé le stalke. J aurais tellement voulu qu'il me rappelle et me dise que je lui manque. Ça n a aucun sens. Mais j en suis tombée follement amoureuse. Je ne me ferme pas aux rencontres mais je n ai rencontré personne encore. Ce n est pas ce qui m importe le plus tu sais. Si je ne ressens rien, je préfère encore être seule.
Modifié en dernier par lyreca le 25 oct. 2018, 10:00, modifié 1 fois.
#1293045
par les notions archaiques...il aurait presque fallu qu'il te propose le mariage avant d'accepter de sortir avec lui...Je sais, c'est très très très vieux jeu, mais là qui est malheureuse ? Laisse tomber, pour cette relation là, c'est cuit, regarde vers l'avant, il y a quelqu'un qui t'attend...Je le sais...
#1293049
Ce qui est fou c est qu'il m'avait proposé de le rejoindre là où il se trouve actuellement, à plus de 10.000 km d ici et de vivre avec lui.
Déjà de venir le voir qqs semaines pendant les vacances. Puis il a tout stoppé en me disant qu'il a rencontré une femme. Ça fait vraiment mal.
J essaie de regarder vers l avant même si je pense encore à lui.

Et mon autre question est : si il fait vraiment un[…]

Je déterre un peu mais sans vouloir enfonce[…]

Toute nouvelle ici.

Bonjour, Avant toute chose, je tiens bien é[…]

Quitté suite à un décès

J'entends ce que tu me dit. Ou je lui en veux c'es[…]