Aide et conseilspour récupérer ton ex !

Si le coeur vous en dit, racontez-nous votre histoire en détails
#1332632
Hello à tous,

J’espère que vous allez bien. Nouvelle sur le forum, je me tourne vers vous n’ayant personne avec qui en parler afin d’avoir des conseils et des avis sur la situation concernant mon ex-compagnon avec qui je suis restée 6 ans.

Nous nous sommes rencontrés en mai 2016, puis nous nous sommes mis en couple en juillet 2016. Il a aujourd’hui 30 ans et moi 24 ans. Nous nous sommes rencontrés via une application de rencontre. Pour vous expliquer brièvement notre histoire, je dirais que ça été une histoire fusionnelle mais très conflictuelle. Au début de notre histoire, il était démonstratif et très investi, ce qui n’était pas mon cas. J’étais moins expressive, et moins investie. Je ne montrais pas mes sentiments. Puis avec le temps, c’est devenu l’inverse jusqu’à aujourd’hui, j’étais constamment derrière lui et lui est devenu moins démonstratif et beaucoup plus froid envers moi. Je pense qu’il savait que je serais toujours derrière lui, quoi qu’il arrive. Nous nous disputions très souvent, pour des bêtises et je pense que parfois c’était très souvent dû à un grand manque de communication entre nous.

Nous nous séparons début janvier 2022. Nous avons repris contact en mars 2022 jusqu’à aujourd’hui (juin 2022). Nous nous sommes revus en avril 2022. Au moment de notre reprise de contact il était sur Tinder jusqu’au notre deuxième rdv (fin avril 2022). Il a fermé son compte à ma demande car il souhaitait me revoir, je lui ai dis que si il souhaitait me revoir il devait arrêter l’appli et c’est ce qu’il a fait. Je pensais vraiment que nous arriverions à nous retrouver. Néanmoins, depuis ce jour-là, il réfléchit à une éventuelle reprise en couple. Et rien a évolué. J’ai essayé de faire mon maximum pour que nous puissions nous retrouver, et j’ai ancré mes efforts dans le temps mais ces derniers temps je reconnais avoir perdu patience car malgré le temps qui s’écoule, je ne perçois aucune amélioration notable. Nous nous voyons que très peu, il m’accorde quelques h de son temps 1x par semaine, le week-end il est généralement avec ses amis et ne donne plus de news ou très peu et la semaine avec le travail c’est compliqué de se voir. Et concernant les échanges par textos, ils sont devenus de plus en plus rares. Il ignore certains de mes messages d'ailleurs. J'ai toujours été bienveillante, gentille, de bonne humeur mais aujourd’hui c’est une femme blessée et déçue qui vous écrit. J’ai essayé de comprendre ce changement de rythme, il remet tout sur son rythme de travail intense en expliquant qu’il est toujours en train de courir partout avec ses nouvelles responsabilités et que son emploi du temps est très chargé. Ce que je peine à croire, car il est toujours sur son téléphone. Il était difficile pour moi de concevoir de pouvoir avancer sans se voir un peu plus, en gardant ce même rythme d’échanges. J’ai essayé de lui parler, en douceur, mais en vain. J’ai été à l’initiative de beaucoup de sorties, qui ont parfois été refusées (voir la plupart d’entre elles) pour diverses raisons. Si il me proposait c’était pour me voir quelques h 1x par semaine, rarement plus. J’ai essayé de savoir comment les choses évoluaient, j’ai essayé d’ouvrir le dialogue et de comprendre ce qui le rebutait. Il m’a toujours indiqué qu’il avait souffert dans notre relation et qu’il fallait du temps. J’ai accepté son besoin de temps jusqu’à aujourd’hui. Mon cœur est usé, mon âme aussi. J’ai espéré, j’ai attendu, j’ai patienté mais je n’en peux plus le constatant toujours aussi froid et stoïque envers moi.

À chaque tentative de discussion, il pensait que je lui mettais la pression alors que ce n’était absolument pas le cas. Si je l’écoutais, je ne devrais pas poser la question et laisser les choses se faire naturellement. Mais elles se font naturellement car hormis quand je lui en parle, le reste du temps lorsque nous nous parlons par msg ou même lors de nos rdv, nous discutions absolument plus de notre situation ! J’ai tenté d’ouvrir le dialogue à plusieurs reprises certes, mais c’était pour essayer de voir comment il percevait les choses, puisque dès que nous nous voyons nous passions généralement de très bons moments. Hier après une discussion, il me dit qu’il ne sait pas si une reprise éventuelle est possible et qu’il a besoin de temps (ce que j’entends depuis 4 mois d’ailleurs). C’est-à-dire qu’il n’est même pas dans une démarche d’arranger les choses, d’y aller en douceur, mais il est en pleine réflexion si nous pourrions éventuellement ou non reprendre quelque chose. C’est la goutte d’eau qui fait déborder le vase, et après une énième ignorance de sa part aujourd’hui je lui écris un long msg lui expliquant que j’avais tout tenté, mais que je n’arrivais plus à supporter cette situation voyant surtout aucune envie de sa part d’évoluer vers quelque chose de positif et aucune amélioration dans son attitude. À ma grande surprise il m’appelle quelques minutes après et nous discutions pendant près d’une heure. Il m’explique qu’il ne m’ignore pas, que la semaine il est simplement débordé ainsi que le week-end. Nous concernant, il m’explique et me dit clairement que pour l’instant il n’a pas envie de reprendre quelque chose avec moi même si il voit que les choses sont différentes et que j’ai pu m’améliorer de mon côté mais qu’il a besoin de se reconstruire lui-même et que les efforts je suis censée en voir puisque nous nous voyons et que c’est déjà très bien. Je comprends alors que la situation peut durer ainsi quelques temps, et quand je lui évoque le fait de couper les ponts car je suis un peu sidérée de ses réponses, il ne dit pas non et que si c’est ce que je souhaite, il n’y a pas de soucis. Les esprits s’échauffent un petit peu, je perds patience par moment face à ses réactions parfois blessantes. À la fin de la discussion, je lui ai proposé de se voir ce week-end, il était prêt à m’accorder que le lundi après-midi préférant se reposer demain. J’étais très déçue, et surtout complètement paumé et lui n’étant pas un adepte de communication clos rapidement la discussion pour pouvoir aller manger.

1h après, je décide de lui faire mes adieux estimant que la situation n’évoluera pas et que je ne peux plus attendre après lui. Il me semble que 4 mois c’est suffisant pour savoir si la personne en face est la bonne ou non. Je suis si triste et si blessée et je lui ai écris un message d’adieu, en le remerciant tout de même pour les belles années que nous avons passé. Message qui est resté jusqu’à maintenant, sans réponse. Je sais que la fin de notre discussion a été houleuse, mais un message d’adieu n’est pas anodin et je m’attendais à ce qu’il me dise au revoir. J’ai décidé de rentrer en SR après ce message pour une durée indéterminée…

J’avais plusieurs avis à vous demander, comprenez-vous ma réflexion actuelle et le choix que j’ai pu faire en arrêtant? Ou aurais-je dû faire preuve de plus de patience? Qu’est-ce que vous aurez fait dans ma situation? Et, ai-je raison de rentrer en SR et de ne plus donner signe de news même après son mépris?

En vous remerciant sincèrement de m’avoir lu et de m’avoir apporté vos conseils

Bonne soirée à tous
Coucou, c'est Antoine ! Mon équipe et moi-même avons créé un test qui te permet de déterminer avec précision tes chances de reconquérir ton ex. Fais le test en cliquant sur le bouton ci-dessous !

J'accède au test

#1332636
Bonjour!

Tout ce que tu décris montre que vous êtes toujours dans la même dynamique que tu as relevé à la fin de votre histoire: tu lui court derrière, tu fais des efforts, tu démontres, tu exprimes, tu fais et lui il est froid et distant.
aujourd’hui je lui écris un long msg lui expliquant que j’avais tout tenté, mais que je n’arrivais plus à supporter cette situation voyant surtout aucune envie de sa part d’évoluer vers quelque chose de positif et aucune amélioration dans son attitude. À ma grande surprise il m’appelle quelques minutes après et nous discutions pendant près d’une heure. Il m’explique qu’il ne m’ignore pas, que la semaine il est simplement débordé ainsi que le week-end. Nous concernant, il m’explique et me dit clairement que pour l’instant il n’a pas envie de reprendre quelque chose avec moi même si il voit que les choses sont différentes et que j’ai pu m’améliorer de mon côté mais qu’il a besoin de se reconstruire lui-même et que les efforts je suis censée en voir puisque nous nous voyons et que c’est déjà très bien.


et il te mène en bateau! toujours et encore

et après lui avoir envoyé ce texto encore la même dynamique...
J’avais plusieurs avis à vous demander, comprenez-vous ma réflexion actuelle et le choix que j’ai pu faire en arrêtant? Ou aurais-je dû faire preuve de plus de patience? Qu’est-ce que vous aurez fait dans ma situation? Et, ai-je raison de rentrer en SR et de ne plus donner signe de news même après son mépris?
Le souci c'est que tu cherches des gens compréhensifs (nous le sommes :D ) mais en fait en te lisant c'est que j'ai l'impression que t'a plus besoin d'être rassurée dans tes choix car cet homme te rend complétement insécure, et cela est le meilleur signe que cette relation ne te fait pas de bien: Bref écoutes toi!
Le SR sert à prendre ses distances, couper les liens avec l'autre surtout les liens mentaux, et ça aide à voir les choses plus clairement et reprendre confiance en soi. Par contre il faut bien accepter que cela est une démarche personnelle qui vise à te faire du bien à toi, et non à faire réagir cet homme car au plus ça sera reparti pour ce même jeu qui te vide de ton énergie et te fais douter de toi même!

courage!
#1332638
Bonjour tothemoonandback,

Et désolée de ce que tu traverses .

En un mot comme en cent : cet homme n'a aucune envie de reprendre une relation amoureuse avec toi . Donc oui tu as bien fait de rompre définitivement ( mais bon tu l'as fait pour de faux , en espérant que cela suscite une réaction de sa part )

Personne ne devrait aimer autant quelqu'un qui montre aussi peu d'intérêt TTMAB .

Restaure ton estime de toi déjà, qui doit être bien entamée apres avoir couru après lui pendant des mois . Et interroge toi sur la raison qui te fait croire que tu ne vaux pas mieux que ça ;)
robertetmarguerite ont aimé ça
#1334056
Bonjour @sandstorm, @selmasultane,

Je vous remercie d’avoir pris le temps de lire mon histoire et d’y avoir répondu. J’avais lu vos réponses, et votre bienveillance et vos conseils m’ont fait du bien.

À la suite de mon post, les choses ont évolué. Mais la souffrance n’a cessé de s’accentuer. En effet, après la rédaction de mon post, je suis partie le voir le soir après l’anniversaire de mon papa. Je lui ai dit en pleurant que je voulais que tout cela cesse, ne voyant aucune amélioration. Les larmes ne cessaient de couler sur mes joues, j’avais le cœur si lourd… Nous avons discuté pendant un long moment, et je me suis endormie chez lui sur son canapé à bout de forces à cause des derniers mois difficiles psychologiquement que j’avais vécu (je précise qu’il ne s’est absolument rien passé entre nous). Ce soir-là, il m’a avoué qu’il m’aimait toujours…

Pour être honnête avec vous, j’ai eu de la peine à le croire puisqu’il s’était comporté dès le début de façon très incorrecte. C’est-à-dire que avant de nous revoir, nous discutions ensemble tous les jours mais il était toujours sur son appli de rencontres, il a repoussé notre rdv à plusieurs reprises (le premier après notre rupture, ce rdv était l’occasion de parler de ce qu’il s’était passé etc…), a continué à parler à plusieurs filles après ce premier rdv alors qu’il m’a dit qu’il souhaitait me revoir… bref, j’ai beaucoup encaissé même si il a tout stoppé à ma demande au deuxième rdv surtout qu’après les choses n’ont pas réellement avancé, il était distant, froid et m’accordé très peu de temps comme je vous l’expliquez sur le premier post.

J’en reviens à mes moutons. Sauf que le lendemain de cette discussion au réveil, j’apprends qu’il a rencontré plusieurs jeunes femmes (et d’ailleurs l’une d’entre elles lui plaisait particulièrement…). Il était très entreprenant, et impliqué. La douche froide, le cœur qui se brise une nouvelle fois car il a toujours nié avoir rencontré des filles. Celle qui lui plaisait particulièrement, il l’a rencontré trois semaines après notre rupture, et le rdv a duré toute l’après-midi vous imaginez ? mon cœur s’est brisé en mille morceaux, ça été le choc. À partir de cette découverte, il a un peu changé d’attitude à mon égard. Il était enfin décidé à recoller les morceaux et nous nous sommes vus plus souvent. Et surtout, il se montrait un peu plus « affectueux ». Mais cette fois-ci c’est de mon côté que les choses étaient plus difficiles. J’ai eu du mal à admettre ce qu’il avait fait, ma confiance était encore une fois ébranlée (il n’assumait jamais rien, et préférait me mentir) et la relation a été en dent de scie pendant 2 mois. Je n’étais plus moi-même, un coup je souhaitais arrêter et un coup non. Il ne voulait pas, d’après ce qu’il me disait mais il se rendait compte que je souffrais véritablement. Nous nous voyons de manière plus régulière, nous passions souvent les week-ends ensemble chez lui, nous avions mangé au restaurant quelques fois mais les choses n’ont jamais évolué dans le sens où il ne m’a jamais dit « ok nous nous remettons ensemble ». Parfois je retrouvais l’homme distant du début, parfois non. Nous avons vécu des moments fabuleux, mais au fond de moi je savais que c’était réellement fini et que les choses étaient cassées entre nous mais j’ai voulu y croire, encore et encore même si je souffrais terriblement de l’avoir « qu’à moitié » … il faisait sa vie, je faisais la mienne, mais il n’a JAMAIS évoqué un « avenir » ou des « projets » communs…

Les semaines se sont écoulées et les choses n’ont pas ou peu évolué. Oui nous nous appelions souvent, nous échangions tous les jours mais pas d’engagement de sa part et je restais dans l’ombre. Parfois je me suis surprise à y croire profondément quand je constatais que son comportement était plus « explicite » et parfois je constatais que ça n’avançait pas. Par exemple il y a une semaine il a été génial. Avenant, de bonne humeur, il m’appelait sans cesse et m’a proposé le mardi de passer le weekend ensemble… j’étais la plus heureuse ! Nous avons passé un weekend génial ! À rigoler, à se vanner, à parler… je pensais naïvement que les choses prenaient une autre tournure. J’ai vite compris que ce n’était pas le cas quand le lundi, et la semaine qui a suivi (semaine dernière donc) il retombait dans son comportement « distant » (je ne sais pas comment l’expliquer).

D’ailleurs, quand il sentait que je partais il me disait qu’il m’aimait, et puis se ravisait et me disait qu’il ne m’aimait plus mais qu’il avait encore des sentiments. Et une fois, il m’a dit qu’il ne savait pas s’il pourrait m’aimer comme il a pu le faire auparavant…

Et puis, énième dispute suite à une ignorance à nouveau de sa part vendredi dernier… j’ai cette fois-ci pas encaissé, je lui ai demandé pourquoi il faisait ça ? il me dit qu’il travaille, et il vrille. Il me dit « Il faut savoir dire stop !!! tu veux avoir les réponses à tes questions ? non je ne me remettrais jamais avec toi je n’y arrive pas ! nous sommes censés recoller les morceaux et on se dispute ! » je lui dis qu’il ne souhaite pas les recoller, les recoller ce n’est pas ça et que ça fait deux mois que ça dure quand même… la tension s’apaise mais ses révélations me font comprendre que tôt ou tard, il partirait à nouveau.

Je décide de lui demander s’il souhaite s’arrêter un soir, dans la nuit… il ne répond pas (mais il voit le message). Je lui demande le matin s’il a quelque chose à me dire, il me dit que non… il prévoit qu’on se voit rapidement le dimanche après-midi, et là je craque à cause des mois d’incertitudes qui se sont écoulés (depuis début avril) car je me dis que les choses n’évolueront jamais, que il m’a dit qu’il ne m’aimait plus (alors que je l’aime encore de tout mon cœur), bref tout se mélange en moi et je lui annonce qu’il vaut peut-être mieux qu’on arrête et il me dit que oui, c’est mieux car il n’y arrive pas, qu’il me voit souffrir et que ça ne sert à rien (ressassant encore des disputes du passé) et que même vis-à-vis de nos proches ça serait compliqué. Nous devions parler le dimanche, pour la dernière fois, mais je constate que la veille (samedi) il n’attend même pas de faire pour une fois les choses proprement, et (re)commence à suivre des filles sur Instagram (50 au total). Ma question, ma remarque à ce sujet lui a déplu, et il m’a envoyé un msg « d’adieu » et m’a bloqué de partout. Je n’ai même pas eu le temps de répondre qu’il m’a bloqué…

Voilà nos derniers moments…

Je me sens salie et abandonnée. Je remets tout en question, j’ai l’impression d’avoir tout gâché… gâcher les chances de nous retrouver car j’ai lancé la perche pour que ça se termine mais je vous jure que depuis avril c’est si difficile, j’ai l’impression d’avoir gâché nos moments, je me dis que tout est de ma faute… si vous saviez comme j’ai mal…

Mais d’un côté je me dis que si en 5/6 mois les choses n’ont pas évolué, c’est que c’était destiné à perdurer ainsi sans réelle évolution non? Et puis, je ne l’ai pas mentionné mais il n’a cessé de me rejeter la faute dessus, de me « diaboliser » en quelque sorte, je me suis donnée corps et âme mais il n’a jamais mentionné tout cela, par contre nos conflits, les défauts et tords que j’ai pu commettre oui…

Je vais devoir avancer sans lui… lui qui a été au centre de la vie pendant si longtemps. Quelle souffrance…

Mais je pense qu’il est heureux dans cette « nouvelle vie ». D’ailleurs, il me l’a affirmé qu’il était très bien actuellement et qu’il ne comptait pas se remettre en couple d’ici peu…

Qu’en pensez-vous? Est-ce de ma faute?
#1334061
je suis partie le voir le soir après l’anniversaire de mon papa. Je lui ai dit en pleurant que je voulais que tout cela cesse, ne voyant aucune amélioration. Les larmes ne cessaient de couler sur mes joues, j’avais le cœur si lourd…
vu ton état...
Ce soir-là, il m’a avoué qu’il m’aimait toujours…

il ne pouvait plus se permettre d'être froid et distant, alors il a sorti la carte des sentiments...
À partir de cette découverte, il a un peu changé d’attitude à mon égard. Il était enfin décidé à recoller les morceaux et nous nous sommes vus plus souvent.


et même si tu ne l'a pas cru au départ, et que ta découverte aurait dû te faire courir, non! tu continues!
les choses n’ont jamais évolué dans le sens où il ne m’a jamais dit « ok nous nous remettons ensemble ».
s'il t'aimait c'est ce qu'il aurait fait pourtant!
il n’a JAMAIS évoqué un « avenir » ou des « projets » communs…
idem.
je pensais naïvement que les choses prenaient une autre tournure. J’ai vite compris que ce n’était pas le cas quand le lundi, et la semaine qui a suivi (semaine dernière donc) il retombait dans son comportement « distant » (je ne sais pas comment l’expliquer).

à chaque fois c'est la même dynamique!
D’ailleurs, quand il sentait que je partais il me disait qu’il m’aimait, et puis se ravisait et me disait qu’il ne m’aimait plus mais qu’il avait encore des sentiments.
tu as bien conscience de ce qu'il fait: il te sort la carte des sentiments pour te garder!

Je décide de lui demander s’il souhaite s’arrêter un soir, dans la nuit… il ne répond pas (mais il voit le message). Je lui demande le matin s’il a quelque chose à me dire, il me dit que non… il prévoit qu’on se voit rapidement le dimanche après-midi,


et il te mène en bateau!
Je me sens salie et abandonnée. Je remets tout en question, j’ai l’impression d’avoir tout gâché… gâcher les chances de nous retrouver car j’ai lancé la perche pour que ça se termine mais je vous jure que depuis avril c’est si difficile, j’ai l’impression d’avoir gâché nos moments, je me dis que tout est de ma faute… si vous saviez comme j’ai mal…
gâcher quoi? le gars qui t'aime pas, qui voit d'autre filles, qui veut pas être en relation avec toi, qui te mène en bateau, qui te sort la carte des sentiments dès qu'il te voit prendre des distances pour ensuite prendre ses distances... qui te fait poirreauter?
Et puis, je ne l’ai pas mentionné mais il n’a cessé de me rejeter la faute dessus,
pas étonnant il n'a jamais eu l'intentio de s'engager!
Je vais devoir avancer sans lui… lui qui a été au centre de la vie pendant si longtemps. Quelle souffrance…
c'est toi qui l'a mis au centre de ta vie, c'est toi qui a choisi de répéter le même schéma problématique, pour jouer à ce jeu il faut être deux!

je ne dis pas ça pour que tu t'autoflagèles! mais pour que tu arrêtes de te poser en victime, être passive.
Mais je pense qu’il est heureux dans cette « nouvelle vie ». D’ailleurs, il me l’a affirmé qu’il était très bien actuellement et qu’il ne comptait pas se remettre en couple d’ici peu…
on en a rien à cirer s'il est heureux!

Je pense sincèrement que tu devrais te poser des questions sur les raisons qui t'ont poussé à accepter ses comportements et à faire perdurer cette relation malsaine. Prends de la distance, coupe le contact parce qu'à chaque fois tu lui cours derrière et à chaque fois il joue son petit jeu. Il va te faire le même coup combien de fois pour que tu comprennes que cet homme ne veut pas s'engager?
#1334063
Merci @sandstorm pour ta réponse. Tu es franche, je ne prends absolument pas mal ce que tu peux me dire bien au contraire tu es honnête et ça me fait ouvrir les yeux donc je te remercie. C’est dur à admettre, à concevoir mais c’est pourtant la vérité…

En fait, j’ai voulu aller jusqu’au bout pour ne rien regretter. Mais j’avais conscience de ce qu’il se passait, et son comportement m’a vraiment fait du mal… Néanmoins, j’explique le fait d’avoir autant accepté car il mettait son besoin de temps sur le fait d’avoir souffert pendant notre relation, il ne m’a jamais dit quelque chose de positif nous concernant (sur notre relation) ou sur moi-même tout simplement donc je pensais que j’étais vraiment la mauvaise entre guillemets… et donc j’ai été la seule à lui courir derrière il est vrai… alors qu’il n’a jamais fait le moindre effort ni après notre rupture (bien au contraire, il est parti immédiatement faire des rdv avec des filles), ni les mois qui ont suivi…

C’est difficile à admettre que l’homme que vous avez tant aimé soit capable de vous faire autant de mal et de vous traiter ainsi… comment surpasser cette douleur?

Ça me déculpabilise ton message, j’avais un poids sur le cœur et sur la conscience alors que je me rends compte que j’ai tout donné. Il n’avait tout simplement pas envie de recommencer quoi que ce soit…

Et il m’a bloqué de partout comme si j’étais une malpropre, une étrangère dès que j’ai demandé une justification pour ses abonnements Instagram. Car oui, nous nous sommes même pas dit au revoir qu’Il était déjà reparti en chasse. Il ne peut pas s’en empêcher, c’est plus fort que lui… j’étais dégoûtée de cet énième manque de respect, et me demande comment on peut être « affamer » à ce point? D’un côté ça m’a brisé le fait qu’il me bloque de l’ensemble de ses réseaux + num etc, j’ai pleuré pendant 2 jours non stop, il a été réellement capable de me chasser de sa vie comme si nous avions rien vécu, comme si je n’avais rien représenté… le contre coup a été dur mais aujourd’hui je suis toujours bloquée et je le prends comme une issue à ma douleur. Je me dis aujourd’hui que c’est un mal pour un bien, et que ça va me permettre de couper définitivement les ponts et de tirer un trait même si la douleur est toujours là et l’incompréhension aussi…

Penses-tu que cette tempête intérieure va s’estomper? Je ne comprends pas comment il a pu me faire autant de mal…
#1334064
j’ai voulu aller jusqu’au bout pour ne rien regretter. Mais j’avais conscience de ce qu’il se passait, et son comportement m’a vraiment fait du mal…


ça c'est la raison apparente que tu peux donner à tes agissements.
Néanmoins si tu l'avais vraiment fait pour ne pas avoir de regrets, actuellement tu te sentirais très bien (puisque sans regret)), légère, et prête à rebondir malgré la fin de cette relation...
Néanmoins, j’explique le fait d’avoir autant accepté car il mettait son besoin de temps sur le fait d’avoir souffert pendant notre relation, il ne m’a jamais dit quelque chose de positif nous concernant (sur notre relation) ou sur moi-même tout simplement donc je pensais que j’étais vraiment la mauvaise entre guillemets… et donc j’ai été la seule à lui courir derrière il est vrai… alors qu’il n’a jamais fait le moindre effort ni après notre rupture (bien au contraire, il est parti immédiatement faire des rdv avec des filles), ni les mois qui ont suivi…
plus haut tu disais qu'il rejetait la faute sur toi.
Il suffit de se pencher un peu plus sur son discours pour se rendre compte (mais tu le sais déjà n'est ce pas?) que c'est du pipeau: C'était toi qui souffrait dans la relation, pas lui. Non seulement il ne voulait pas s'engager mais il rejetait la faute sur toi...
Ensuite toi tu justifies le fait que tu lui cours derrière par le fait qu'il ne t'a jamais rien dit de positif et qu'il avait des mauvais comportements! Cela aurait pu te faire fuir... Encore ici tu te focalises sur lui, ses comportements et pas sur toi!
C’est difficile à admettre que l’homme que vous avez tant aimé soit capable de vous faire autant de mal et de vous traiter ainsi… comment surpasser cette douleur?
encore lui! il ne t'a pas aimé, il t'a fait souffrir! j'en doutes pas que tu as souffert mais encore une fois tu te concentres sur lui, pas toi.
Et il m’a bloqué de partout comme si j’étais une malpropre, une étrangère dès que j’ai demandé une justification pour ses abonnements Instagram.


il t'a bien dit qu'il ne voulait pas s'engager non?
Tu te sens rejetée, ton égo a pris un coup, mais pourquoi vouloir une enième explication par un goujat qui joue avec toi, qui te souffle le chaud et le froid, tu pensais qu'il allait avoir une crise d'honnêteté tout d'un coup? qu'il allait soudainement vouloir s'engager avec toi alors que depuis le début de la relation (de 2022 pas de 2016) il t'a toujours montré dans les actes qu'il n'avait nullement l'intention de construire quelque chose avec toi?
Car oui, nous nous sommes même pas dit au revoir qu’Il était déjà reparti en chasse.


il t'a déjà fait le coup la première fois non? et en plus il te disait qu'il avait des sentiments pour toi, pour qu'ensuite tu découvres qu'il parle avec plusieurs femmes dont une avec qui, c'est plus poussé. tu pensais qu'il allait pas refaire pareil?
Il ne peut pas s’en empêcher, c’est plus fort que lui… j’étais dégoûtée de cet énième manque de respect, et me demande comment on peut être « affamer » à ce point?
c'est sa façon d'être. son mode de fonctionnement. il joue sur plusieurs tableaux, il s'amuse avec les femmes, et tu l'avais bien compris. toi tu voulais "revenir" à la relation d'avant mais en fait cette relation elle était pas saine non?
D’un côté ça m’a brisé le fait qu’il me bloque de l’ensemble de ses réseaux + num etc, j’ai pleuré pendant 2 jours non stop, il a été réellement capable de me chasser de sa vie comme si nous avions rien vécu, comme si je n’avais rien représenté…
Le souci ça semble pas être cette histoire de blocage, c'est le fait que tu n'a pas été rassurée sur ton importance à tes yeux, ce qui me fait penser, (c'est une piste il peut y en avoir d'autres) que ce que tu voulais de sa part c'est une sorte de reconnaissance de ta valeur... d'autant plus qu'au début de votre première relation au début c'était lui qui était emballé, puis les rôles se sont inversés et ça dure depuis... c'est à dire que ça fait des années que c'est comme ça...
Je me dis aujourd’hui que c’est un mal pour un bien, et que ça va me permettre de couper définitivement les ponts et de tirer un trait même si la douleur est toujours là et l’incompréhension aussi…
Je pense aussi que ce non contact va t'aider, il faut juste te poser les bonnes questions, te demander vraiment qu'est ce que tu recherchais en lui courant derrière alors que tu savais très bien que ça sentait le sapin (même si tu le mettais de coté).
Penses-tu que cette tempête intérieure va s’estomper? Je ne comprends pas comment il a pu me faire autant de mal…
Tu peux parcourir ce forum pour voir combien de personnes ont vécu une rupture très douloureuse et ont réussi à aller de l'avant. Mais avant de le faire il faut te poser les bonnes questions, comprendre tes motivations réelles, pourquoi tu as joué le jeu avec lui.

Courage à toi, prends soin de toi et n'hésite pas à venir ici partager avec nous tes pensées, tes ressentis, tes sentiments ;)
Allys ont aimé ça
#1334067
Alors en effet tu as raison, si je voulais ne pas avoir de regrets je me sentirais soulagée. Aujourd’hui c’est le cas d’une certaine manière, car c’est la fin de la souffrance et de la grande douleur que j’ai ressenti pendant près de 6 mois. C’est un soulagement, et je le réalise peu à peu. Par contre j’ai des remords car je n’ai pas été « exemplaire » ces derniers mois. J’ai omis quelques reproches, quelques réflexions, quand j’ai appris pour les rdv j’ai complètement perdu les boulons pendant 2 mois enchaînement les rires, les pleures, les rires. Aujourd’hui je me dis que c’est peut-être à cause de cela qu’il n’a pas voulu s’engager à nouveau? Je me demande si je n’ai pas été trop exigeante? Si je n’ai pas exagéré la situation? C’est ce doute qui persiste, alors que je pense avoir fait preuve d’une grande patience, que ça n’a pas toujours été évident et que je sais que j’ai énormément souffert mais je n’arrive pas à m’ôter ce doute de la tête alors que je sais pertinemment qu’il a commencé à changer quand j’ai appris pour les dates, et qu’avant cela il était de quelqu’un complètement froid et stoïque. Et c’est surtout que j’ai cru à un renouveau car il a arrêté les sites de rencontres quand je lui ai demandé, sur le fait qu’il ne voulait pas me perdre dès que je lui annonçais que je n’en pouvais plus, sur le fait qu’il m’envoyait des messages tous les jours et qu’il faisait preuve parfois d’attentions quand nous passions des moments le week-end… et c’est à cause des bons moments que je me dis que j’ai peut-être trop exigeante et que je l’ai perdu à cause de cela? Est-ce que je n’attendais pas un comportement « amoureux » alors que la situation ne le permettait pas? Mais d’une certaine manière aujourd’hui je suis soulagée, car la souffrance était trop forte…

Oui il rejetait la faute sur moi. Je ne l’ai jamais entendu s’excuser ou se remettre en questions. Je ne dis pas que je suis parfaite, et que je suis un exemple mais je me suis excusée pour beaucoup de choses, je lui ai prouvé mes efforts et je lui ai exprimé mes remords que les erreurs que j’ai pu commettre quand nous étions ensembles. Lui n’a jamais été capable de cela, mais il ne cessait de ressasser nos disputes, nos conflits… ça, il savait faire!

Mais en effet je te confirme que dans les actes il n’a jamais montré qu’il voulait se remettre avec moi. C’était toujours de l’hésitation ou des « je ne sais pas ». Les derniers temps c’était « on essaye de recoller les morceaux », qu’est-ce que cela voulait dire? je ne sais pas… cela a duré quelques temps, sans évolution… nous nous fréquentions, nous nous appelions, mais sans plus nous concernant. Sauf à la fin où il a été clair, en me disant qu’il n’y arrivait pas. C’est sorti de nul part, lui qui disait vouloir recoller les morceaux je n’ai pas trop compris…je sais juste qu’à un moment il m’avait dit qu’il souhaitait prendre son temps car si c’était pour repartir dans une relation dans laquelle il ne serait pas impliqué et si c’était pour que je souffre ce n’était pas la peine, mais dis-moi 5 mois ça suffit pour se faire une idée non?

Mais tu as totalement raison sur le fait qu’en disant que quelques semaines il était déjà sur un SDR, que je devais pas m’attendre à une honnêteté soudaine. Mais au fond je me disais qu’il voyait à quel point j’avais souffert, et que je méritais au moins cela et visiblement non… le rendez-vous n’avait même pas eu lieu qu’il était déjà en train de suivre des nouvelles filles sur Instagram… quelle déception. Mais il m’a tellement fait souffrir quand j’ai appris pour son SDR, le rdv 3 semaines après notre rupture qu’en effet ce n’était pas sain, et la confiance était brisée. Il était comme un affamé, il a payé des options, des abonnements… je suis tombée de haut! Et surtout quand j’ai lu les conversations avec les filles, il était impliqué, proposait des rdv, plaisantait et surtout il s’intéressait alors qu’il ne s’intéressait pas plus que cela à moi! Ça été dur à encaisser

Et oui j’aurais voulu une reconnaissance de sa part. Car j’ai beaucoup beaucoup beaucoup donné dans cette relation. J’ai toujours été là pour lui, j’ai fait mon maximum même si j’ai mes défauts et que nous nous disputions souvent. Je l’aimais énormément, et je pense lui avoir prouvé… Mais visiblement il n’y a que son nombril qu’il l’intéresse…et sous prétexte que nous nous disputions beaucoup, j’étais une mauvaise personne

Je vais prendre le temps de me poser les bonnes questions. Je vais prendre du temps pour moi, et réfléchir à tout cela. Merci pour tes conseils! Ça me fait du bien, donc un grand merci pour cela!
#1334075
j’ai complètement perdu les boulons pendant 2 mois enchaînement les rires, les pleures, les rires. Aujourd’hui je me dis que c’est peut-être à cause de cela qu’il n’a pas voulu s’engager à nouveau? Je me demande si je n’ai pas été trop exigeante? Si je n’ai pas exagéré la situation?
Ne penses tu pas plus judicieux de te demander qu'est ce qui dans ses comportements à lui t'a poussé à péter un cable?

par ailleurs tu raisonnes toujours comme si c'était toi la fautive...

Je comprends ta douleur mais là tu ressasses les mêmes choses. Prends ton temps pour prendre un peu plus de recul, et te poser les bonnes questions. Tu parles toujours de lui, mais pas de toi, focalises toi sur tes ressentis, tes besoins non comblés, et reprend le fil depuis le début de la relation, il y a une dynamique dans votre relation depuis presque le début que tu mentionnes dans ton premier message mais là tu te focalises sur la fin...
Et oui j’aurais voulu une reconnaissance de sa part. Car j’ai beaucoup beaucoup beaucoup donné dans cette relation. J’ai toujours été là pour lui, j’ai fait mon maximum même si j’ai mes défauts et que nous nous disputions souvent. Je l’aimais énormément, et je pense lui avoir prouvé… Mais visiblement il n’y a que son nombril qu’il l’intéresse…et sous prétexte que nous nous disputions beaucoup, j’étais une mauvaise personne
pourquoi donner autant sans retour? voilà une piste.
et l'autre a le droit de ne plus vouloir être avec toi malgré ce que tu as donné. sinon c'est une obligation.
Je vais prendre le temps de me poser les bonnes questions. Je vais prendre du temps pour moi, et réfléchir à tout cela. Merci pour tes conseils! Ça me fait du bien, donc un grand merci pour cela!
oui c'est le mieux
#1335527
Hello,

Un petit coucou par ici, 3 mois après mon dernier message... @sandstorm j'espère que tu vas bien. Tes conseils m'ont été très utiles. Pour donner des news depuis la dernière fois, il y a des hauts et des bas mais je suis assez contente du chemin parcouru. Je ressens tellement d'émotions différentes dans la même journée que c'est usant, très fatiguant psychologiquement. Mais hormis cette fatigue émotionnelle je vais bien. Je ne l'ai pas recontacté depuis et j'en suis pas peu fière. Ça peut paraître comme une banalité, mais je ne pensais pas y arriver. Je n'ai aucune envie de lui parler, ni même de le croiser etc.

J'ai relu mes anciens messages, je ressentais beaucoup de culpabilité à ce moment-là mais ce sentiment a très vite disparu. J'ai compris et réalisé beaucoup de choses, dont j'avais pleinement conscience mais je me voilais la face car la fuite est toujours plus facile à accepter que la triste réalité. Cette issue était inévitable de toute façon. Je suis fière du chemin accompli, même si il y a des jours où cela reste encore très dur. Je suis fière car j'ai acheté mon premier appartement à 24 ans, que je construis et arrive à construire ma vie sans lui. Je ne dépends de personne, et j'en suis extrêmement fière et je retrouve petit à petit de la confiance en moi. Durant les jours "off", je pleure, je suis en colère. Tellement en colère par ce qu'il m'a fait subir. En colère contre moi également. D'avoir accepté si peu, si de mépris, d'irrespect. Est-ce que c'est normal d'avoir des jours moins bien après 3 mois? est-ce normal de ressentir toujours de la colère? je suis en colère car il a refait sa vie... et je ressens tellement d'injustice, mais tellement. J'aurais aimé qui souffre comme je souffre/j'ai souffert... même si je ne lui souhaite en aucun cas du malheur, bien au contraire.
Je fais beaucoup d'efforts pour aller mieux mais parfois j'ai pas le moral, et les larmes coulent sans que je m'en aperçoive.
Je regarde encore son profil insta, je devrais arrêter i knowwww mais je n'y arrive pas, des conseils sans doute? mais hormis cela ça va, je relève peu à peu la tête...
#1335528
Hello,

Un petit coucou par ici, 3 mois après mon dernier message... @sandstorm j'espère que tu vas bien. Tes conseils m'ont été très utiles. Pour donner des news depuis la dernière fois, il y a des hauts et des bas mais je suis assez contente du chemin parcouru. Je ressens tellement d'émotions différentes dans la même journée que c'est usant, très fatiguant psychologiquement. Mais hormis cette fatigue émotionnelle je vais bien. Je ne l'ai pas recontacté depuis et j'en suis pas peu fière. Ça peut paraître comme une banalité, mais je ne pensais pas y arriver. Je n'ai aucune envie de lui parler, ni même de le croiser etc.

J'ai relu mes anciens messages, je ressentais beaucoup de culpabilité à ce moment-là mais ce sentiment a très vite disparu. J'ai compris et réalisé beaucoup de choses, dont j'avais pleinement conscience mais je me voilais la face car la fuite est toujours plus facile à accepter que la triste réalité. Cette issue était inévitable de toute façon. Je suis fière du chemin accompli, même si il y a des jours où cela reste encore très dur. Je suis fière car je construis et arrive à construire ma vie sans lui. Je ne dépends de personne, et j'en suis extrêmement fière et je retrouve petit à petit de la confiance en moi. Durant les jours "off", je pleure, je suis en colère. Tellement en colère par ce qu'il m'a fait subir. En colère contre moi également. D'avoir accepté si peu, si de mépris, d'irrespect. Est-ce que c'est normal d'avoir des jours moins bien après 3 mois? est-ce normal de ressentir toujours de la colère? je suis en colère car il a refait sa vie... et je ressens tellement d'injustice, mais tellement. J'aurais aimé qui souffre comme je souffre/j'ai souffert... même si je ne lui souhaite en aucun cas du malheur, bien au contraire. Je fais beaucoup d'efforts pour aller mieux mais parfois j'ai pas le moral, et les larmes coulent sans que je m'en aperçoive mais hormis cela ça va, je relève peu à peu la tête...
Modifié en dernier par tothemoonandback le 30 nov. 2022, 19:53, modifié 1 fois.
#1335529
Salut, pour répondre à ta question, normal ça n’existe pas.
La chose que je retiens de cette lecture c’est que tu es fière, et que tu as raison.
Tu as tenu bon, tu t’es écoutée, entendu, ça n’a pas été facile mais au bout du chemin tu grandis et tu deviens un meilleur humain, qui sait lutter pour obtenir ce qu’elle veut.
Il est très mature ton texte, il aura pas fini de bouger une de ses fesses d’une des deux chaises (ou dix chaises) sur lesquelles il est assis que tu auras fait un petit bout de chemin.
Et t’as bien le droit d’être mesquine et de lui souhaiter milles morts, tant que ça ne te rends pas hostile avec le reste de l’humanité, personnellement ça ne me dérange pas.
You do you.
#1335702
Hello @in vito veritas 😄 Je te remercie sincèrement de ta réponse. Je ne suis pas très active ici, mais je lis très souvent les posts et je dois dire que j’aime beaucoup chacune de tes interventions donc c’est avec joie que je lis ta réponse. Merci en tout cas d’avoir pris le temps de me répondre !
Après relecture, je parais très présomptueuse, mais je vous assure que je suis de très loinnnnnnn comme ça. Bien au contraire. Depuis cette histoire, la confiance en moi est à 0. Ce que j’essayais de dire, c’est j’étais satisfaite d’avancer malgré qu’il y a des jours où c’est très difficile, comme ces derniers jours par exemple. J’essaie tant bien que mal d’avancer, j’ai essayé d’avoir des projets concrets qui vont prochainement aboutir (achat immobilier, changement de taf) pour me donner la force de pouvoir continuer mon chemin. Il y a des jours où j’ai l’impression de ne pas avancer, d’être encore en milles morceaux et il y a des jours où ça va mieux. Les montagnes russes c’est tellement fatiguant, mais cela doit certainement faire parti du processus de deuil d’une relation…
J’ai conscience que je ne peux pas oublier près de 6 ans de ma vie en claquant des doigts, mais je dois vous avouer que j’ai hâte de tourner cette fichue page. Surtout quand je vois comment il a réussi à oublier notre histoire, j’ai été insignifiante pendant toutes ces années et ça, ça me crève le cœur. Je ne sais pas réellement où il en est, et je ne cherche pas à le savoir mais je pense que hormis les femmes, il ne doit pas avoir beaucoup avancer dans sa vie perso. Alors avancer et construire quelque chose de bien c’est la vengeance même si parfois j’ai qu’une envie c’est de me laisser couler, et crouler sous le poids de la tristesse. Je fais tellement d’efforts pour avancer si vous saviez, il y a quelques années je me suis écroulée après une rupture que je ne veux pas que cela se reproduise mais c’est un fait, aujourd’hui je suis tellement mais tellement triste. Parfois je nous revois, et c’est un mélange de nostalgie et de colère. Je ne le reconnaissais pas les derniers temps… mais est-ce que je le connaissais réellement? Enfin bref, j’espère que cette vague de tristesse passera comme elle est arrivait… je la laisse m’envahir en espérant connaître des jours meilleurs. Je ne pense même pas à renforcer quelqu’un d’autre « relation pansement » tout ça tout ça… je n’ai ni l’envie, ni la force. En fait, je pense ne jamais réussir à donner mon cœur à quelqu’un quand je vois le résultat. J’ai l’impression d’avoir gâché 6 années de ma vie. Je l’ai tellement aimé, j’ai tellement donné que je ne sais pas si j’arriverai à fonder quelque chose avec une autre personne… Il a pris mon cœur et il a jeté par terre, il a écrabouillé et je lui en veux tellement. Il est parti comme un lâche, en me bloquant de partout comme si je n’avais jamais existais, vous imaginez? Je suis écœurée…

Demain c’est mon anniversaire. L’année dernière j’étais très entourée, et cette année je me retrouve complètement isolée. C’est fou comme les choses peuvent changer d’une année à l’autre… c’est peut-être pour cela que j’ai un coup de mou ce soir…

Désolé pour les mauvaises vibes…
#1335704
Joyeux anniversaire :bisou:

Je te trouve très touchante et je te souhaite tout le meilleur en ce beau jour ! Que tout l'amour que tu as donné à ton ex te revienne au centuple. Tu es une très belle personne et tu mérites le plus grand des bonheurs.

Sinon plein de courage pour aujourd'hui et ces prochains jours... tu n'es pas seule :bisou:
in vino veritas, Elieza ont aimé ça
#1335705
Bon anniversaire TTMAB !!
Je ne trouve pas que tu sois présomptueuse pour deux sous, les montagnes russes c'est normal, sois patiente, continues de t'écouter et de te respecter. Les larmes c'est le pus qui coule des infections du coeur, et le temps cicatrise bien des blessures. Tout ira bien.