Page 1 sur 1

Une bouteille à la mer...

Posté : 24 sept. 2020, 23:04
par Anonyme69L
Bonsoir,

je ne souhaite pas entrer dans les détails de mon histoire mais disons que je jette une bouteille à la mer... un sos...
J'ai été 7 ans avec une pervers narcissique (je m'en suis rendu compte lors de la rupture et en parlant avec mon psy) cette personne m'a beaucoup manipulé, beaucoup de chantage affectif, elle me calomniait; elle mentait à ses amies et à sa mère...
Elle me donne tous les tords, ne se remet jamais en question, elle m'éloignait de mes amis et de ma famille. Ma vie est un chaos total, je ne sais pas vraiment ce que j'attends en postant ce message. Je suis psychologiquement détruit, je tente de la récupérer depuis 3 mois, parce que crétin que je suis j'en suis toujours amoureux. Impossible de l'oublier, je suis traumatisé de toutes les manipulations que j'ai subie, je n'ai plus le goût à rien. J'aime une pervers narcissique alors que tous mes proches me disent de l'oublier, le psychologue aussi mais rien n'y fait... Je me sens comme ensorcelé, je suis incapable d'aimer une autre femme d'ailleurs je ne ressens aucun désir pour les autres. Je ne sais vraiment pas ce que j'attends en postant ce message ici, mais je suis désemparé, je me sens moins que rien, elle m'a fait perdre toute confiance que j'avais... je suis devenu dépendant affectif je crois, et je ne vois pas le bout du tunnel. Le psychologue ne m'a pas aidé, en vérité il tenait les mêmes discours que mes proches, la discussion ne m'a pas aidé à m'en sortir. J'étais avec cette fille de mes 16 ans jusqu'à mes 23 ans. Elle me reprochait sans cesse des choses, elle me larguait en pleins milieu de mes exams (tous les ans elle me faisait le coup) j'étais sans cesse aux petits soins, je lui offrais des cadeaux, je payais toutes nos sorties, malgré tout le jour de la séparation elle m'a traitait de "radin" alors qu'elle n'avait jamais rien a payer. Elle ne comprenait pas que je sois autant pris par mes études, elle m'incitait presque à arrêter d'étudier pour passer du temps avec elle. Je faisais beaucoup d'efforts. Bref... Je suis au fond du trou, je n'ai plus de repère, psychologiquement je suis détruit, je ne sais pas si ce post obtiendra des réponses, si des gens ont vécu ce même genre de situation... J'aimerais me faire aider mais aucune thérapie ne fonctionne, je suis comme bloqué....

Merci à ceux qui m'auront lu...

Re: Une bouteille à la mer...

Posté : 24 sept. 2020, 23:15
par Numéro 7
Depuis combien de temps es tu en thérapie et combien en as tu tenté ?

Re: Une bouteille à la mer...

Posté : 24 sept. 2020, 23:24
par sandstorm
Bonsoir Anonyme

tu t'es rendu compte de ce qui s'est passé avec le recul et avec l'aide d'un psy et ça c'est très bien d'aller voir un psy quand on se sent pas bien ;) tu as fait quelque chose de bien pour toi
je ne sais pas vraiment ce que j'attends en postant ce message.
on verra bien en cours de route
J'étais avec cette fille de mes 16 ans jusqu'à mes 23 ans. Elle me reprochait sans cesse des choses, elle me larguait en pleins milieu de mes exams (tous les ans elle me faisait le coup) j'étais sans cesse aux petits soins, je lui offrais des cadeaux, je payais toutes nos sorties, malgré tout le jour de la séparation elle m'a traitait de "radin" alors qu'elle n'avait jamais rien a payer. Elle ne comprenait pas que je sois autant pris par mes études, elle m'incitait presque à arrêter d'étudier pour passer du temps avec elle. Je faisais beaucoup d'efforts. Bref... Je suis au fond du trou, je n'ai plus de repère, psychologiquement je suis détruit, je ne sais pas si ce post obtiendra des réponses, si des gens ont vécu ce même genre de situation... J'aimerais me faire aider mais aucune thérapie ne fonctionne, je suis comme bloqué....
pourtant vu de l'extérieur les choses sont "simples". cette femme demande toujours plus. les cadeaux par exemple ne lui suffisent pas, t'occuper d'elle plutot que de tes études ne lui suffit pas. elle veut toujours plus. et si elle t'accuse de radin, c'est parce qu'elle veut, que tu lui donnes encore plus. elle a trouvé en quelque sorte la "clé" pour te pousser à faire de plus en plus d'effort: te faire des reproches que tu n'est pas "assez" ceci ou cela, que tu ne fais pas "assez" ceci ou cela. peu importe le contenu (être radin, ou autre) c'est toujours la même idée derrière. faire toujours encore plus d'efforts.
alors c'est normal de te sentir vidé de ton énergie, c'est aussi normal (compte de la situation toxique toujours) d'essayer de la récupérer pour lui prouver que ses reproches sont faux... et faire encore plus d'effort.
Je suis psychologiquement détruit, je tente de la récupérer depuis 3 mois, parce que crétin que je suis j'en suis toujours amoureux. Impossible de l'oublier, je suis traumatisé de toutes les manipulations que j'ai subie, je n'ai plus le goût à rien.
mais es tu vraiment amoureux d'elle Anonyme? cela n'est pas vraiment une histoire d'amour telle que tu la décrit. c'est plus une histoire où tu cherches à prouver que tu es "bien".

Alors je sais ça va te faire hurler ou te mettre dans le desespoir mais je vais te dire la même chose que le psy et tes copains. il faut t'éloigner d'elle.
pourquoi? parce que si tu coupes les ponts au début (parce que tu es en dépendance) tu va souffrir mais au bout d'un moment comme un ex drogué qui vient juste d'arrêter la came tu va prendre du recul et tu va voir que tout ce qu'elle te dit... c'est du n'importe quoi. tu sais très bien au fond de toi que tu lui a donnné des choses. et que si elle n'aprécie pas c'est son problème pas le tien. que tu mérites une fille qui puisse apprécier ta générosité et ta gentilesse et qui t'acceptes comme tu es, et enfin une fille qui te pousse à t'améliorer, poursuivre tes rêves, tes études et être épanoui.
elle m'a fait perdre toute confiance que j'avais..
oui tout à fait; En te faisant tous ses reproches (irréalistes de surcroit) ça a déclenché en toi un besoin de lui prouver le contraire donc à faire plus d'effort et comme elle continue à te faire des reproches tu as perdu confiance.
comment veut tu reprendre confiance en toi si tu restes en contact avec elle?

avec le psy tu continues ta thérapie? avez vous abordez la question du pourquoi tu as besoin de faire des efforts pour prouver ta valeur?

prends soin de toi ;)

Re: Une bouteille à la mer...

Posté : 25 sept. 2020, 00:23
par Anonyme69L
Nous avions coupé les ponts 2 mois, j'étais dans une phase de dépression. Elle est revenu me parler ce mois-ci, en soufflant le chaud et le froid. En vérité elle avait besoin de moi, je lui ai trouvé une école et je l'ai aidé moralement parce qu'elle allait mal. Elle laissait certains indices me laissant penser qu'elle m'aimait encore. Aujourd'hui elle va mieux, ce matin elle me dit que ce que je ressentais elle s'en fichait, que je l'avais insulté en lui disant que mon psy me disait que c'était une pervers narcissique. Elle a coupé les ponts en me mettant tout sur le dos, en ignorant mes messages malgré que je me sentais mal. Elle m'a dit "je ne t'avais rien demandé" lorsque je lui ai dit qu'elle se comportait mal avec moi malgré le temps que je lui avais consacré à l'aider ce mois-ci dans ses tracas du quotidien. Maintenant que tout va mieux pour elle, elle me jette comme un mouchoir. Sa mère avec qui elle est très fusionnel lui dit que c'est moi qui ai un problème psychologique, que j'étais pas assez présent pour elle (pourtant elle savait que j'étais à fond dans mes études!) je faisais cela pour nous offrir un avenir confortable, j'avais de superbes opportunités pro l'année prochaine, on parlait de construire une famille, d'habiter ensemble, sa mère serait venu habiter chez nous (j'étais prêt à faire ce sacrifice) parce qu'elle est seule et qu'elle déprime. Je ne sais pas si d'autres auraient fait ce genre de sacrifice. Bref...
Ma thérapie dure depuis un moi,s mais ce que me dit le psy est semblable au discours que tiennent mes parents. Je sais bien que cette fille est toxique, mais le problème ne se situe pas là : je n'arrive pas à l'oublier, je fais une obsession, parce que je me projetais avec elle, je pensais que nous partagions les mêmes valeurs, elle était gentille les premières années de la relation, je pensais qu'elle se remettrait en question un jour.
Le problème est d'ordre psychologique de mon côté, je suis incapable de me projeter sans elle, ni avec une autre. De toute manière je n'intéresse que rarement les femmes, je suis quelqu'un qui a une beauté intérieur, mais physiquement je ne suis pas spécialement quelqu'un de très attirant, alors je me dis que je terminerais seul, la seule femme qui m'a aimé est partie. Je crois qu'une partie du problème se situe là aussi..

Et oui, je ne faisais jamais assez d'effort pour elle à ses yeux... C'était une éternelle insatisfaite. Après le confinement je lui ai proposé de venir chez moi passer l'aprem, elle me disait qu'un autre gars lui aurait payé le taxi pour venir jusqu'à chez moi, elle se prenait pour une princesse...
Bref désolé je parle beaucoup.
Merci pour vos réponses...

Re: Une bouteille à la mer...

Posté : 25 sept. 2020, 00:57
par Numéro 7
Anonyme, il est normal de ne pas oublier quelqu'un... et il est normal, après une rupture, de continuer à se projeter avec son ex. Hommes et femmes confondus. Que la relation ait duré 20 ans ou 3 mois, tu le liras ici, sur le forum... des personnes qui ont eu des relations toxiques et qui souhaitaient retrouver leurs ex.e.s il y en a eu pléthore également... prends le temps de lire les histoires du forum, tu le constateras par toi-même... Une thérapie c'est long. C'est vraiment long. Et en thérapie on y va pour travailler sur soi. Personne ne pourra te donner de solution toute faite pour oublier quelqu'un et avoir envie d'une autre personne. À mon avis, la première étape est d'accepter que tu vas avoir besoin de temps, de beaucoup de temps, pour accepter les choses, la situation. Ce que l'on conseille souvent, c'est de couper les contact avec l'ex.e. C'est extrêmement difficile, et beaucoup de largués mettent du temps à le faire, mais c'est l'une des étapes les plus importantes pour commencer à avancer... Je ne trouve pas que tu aies plus de problèmes psychologique que d'autres personnes lue ici, je t'assures... tout ce que tu vis est normal... Il y a eu des femmes, ici, qui souhaitaient retourner avec des hommes qui les battaient, elles étaient malheureuses comme les pierres d'avoir été quittés et cherchaient par tous moyens de revenir auprès de ces hommes... Du temps et du travail avec le psy, et couper les ponts avec ton exe, et tout doucement, cela va aller mieux... Il n'y a pas d'autre chemin que celui-ci...

Re: Une bouteille à la mer...

Posté : 25 sept. 2020, 01:07
par sandstorm
Elle est revenu me parler ce mois-ci, en soufflant le chaud et le froid.


donc c'est le recontact avec elle qui t'a replongé dans la dépression. ce qui montre bien à quel point le contact avec elle te fait du mal.


je lui ai trouvé une école et je l'ai aidé moralement parce qu'elle allait mal. Elle laissait certains indices me laissant penser qu'elle m'aimait encore. Aujourd'hui elle va mieux, ce matin elle me dit que ce que je ressentais elle s'en fichait, que je l'avais insulté en lui disant que mon psy me disait que c'était une pervers narcissique. Elle a coupé les ponts en me mettant tout sur le dos, en ignorant mes messages malgré que je me sentais mal.
et on a encore le même schéma: tu fais des efforts, elle trouve un truc à te reprocher elle coupe les ponts en te rendant responsable des choses.
Elle m'a dit "je ne t'avais rien demandé" lorsque je lui ai dit qu'elle se comportait mal avec moi malgré le temps que je lui avais consacré à l'aider ce mois-ci dans ses tracas du quotidien.
tu penses vraiment qu'en lui disant qu'elle se comporte mal à ton égard ça va la pousser à arrêter de se comporter mal? c'est sa façon de fonctionner.
Je sais bien que cette fille est toxique, mais le problème ne se situe pas là : je n'arrive pas à l'oublier, je fais une obsession, parce que je me projetais avec elle, je pensais que nous partagions les mêmes valeurs, elle était gentille les premières années de la relation, je pensais qu'elle se remettrait en question un jour.
tu as lu ce que je t'ai dit dans mon premier message? est ce que tu veux entendre ce que l'on te dit?
non le problème est qu'elle est toxique. et que toi tu veut retrouver la femme que tu as connu les premières années de la relation or justement là est le piège: la personne toxique ne se manifeste qu'après un certain temps quand la relation est bien ancrée, imagines toi si elle se comportait ainsi dès le début tu aurais fuis...
ce qui est dur pour toi à digérer c'est que tu t'es trompé, que vous ne partagez pas les mêmes valeurs, qu'elle n'est pas la gentille personne que u pensais et qu'elle ne se remettra pas en cause car c'est toujours la faute des autres (d'ailleurs elle a visiblement appris ce mode de fonctionnement chez elle, sa mère aussi est pareille: pour elle tu ne fais pas assez...).
Le problème est d'ordre psychologique de mon côté, je suis incapable de me projeter sans elle, ni avec une autre. De toute manière je n'intéresse que rarement les femmes, je suis quelqu'un qui a une beauté intérieur, mais physiquement je ne suis pas spécialement quelqu'un de très attirant, alors je me dis que je terminerais seul, la seule femme qui m'a aimé est partie. Je crois qu'une partie du problème se situe là aussi..
le problème c'est que cette histoire n'était pas de l'amour. c'était toxique. le problème c'est que tu as perdu confiance en toi et tu crois que tu ne trouvera pas ailleurs mieux. mais vu la situation moi je dirais qu'il y a peu de chances que tu trouves pires en fait.
alors oui le souci de ton coté est d'ordre psychologique mais pas à ce niveau là, c'est plutot au niveau de tes insécurités. cette histoire a révélé des failles psychologiques en toi (ton besoin d'être bon, ton besoin de prouver ta valeur, ta culpabilité, je ne sais pas à toi de voir ça, et normalement ton psy t'aidera à creuser dans ses failles pour comprendre pourquoi tu es resté dans cette relation toxique)
C'était une éternelle insatisfaite.
parfaitement. et ça n'a rien avoir avec toi, c'est en rapport à elle même.
tu le lui dois plus rien, tu n'a rien à lui prouver, tu es une personne bien et de valeur sans elle.

tiens bon et ne la recontacte pas, si elle te recontacte ignore la... tout contact ne te fait pas de bien et ça tu le sais très bien ça va être une n_ième répétition du même schéma.

Re: Une bouteille à la mer...

Posté : 25 sept. 2020, 04:44
par Allys
Anonyme,
Tu nous dis que tu ne sais « vraiment pas ce que tu attends en postant ce message ici », alors il serait bon que tu t’interroge réellement sur ça.
Qu’est-ce que tu attends de nous ?
Que l’on te tienne un autre discours que ta/ton psy et qui te conforte dans ta croyance que le mieux c’est qu’elle revienne ? Que l’on te donne une formule magique pour faire revenir avec toi cette femme qui te fait souffrir ? ou bien tu attends de nous que l’on t’aide à t’en sortir, que l’on te conseille pour que tu réussisse à t’extraire de cette relation, et espérer être enfin heureux ?
C'est une vraie question.

De plus tu n’as pas répondu à la question de numéro 7 concernant ton temps en thérapie, et je me posait également la même question.

Re: Une bouteille à la mer...

Posté : 25 sept. 2020, 11:20
par Numéro 7
Allys a écrit : 25 sept. 2020, 04:44 Anonyme,
Tu nous dis que tu ne sais « vraiment pas ce que tu attends en postant ce message ici », alors il serait bon que tu t’interroge réellement sur ça.
Qu’est-ce que tu attends de nous ?
Que l’on te tienne un autre discours que ta/ton psy et qui te conforte dans ta croyance que le mieux c’est qu’elle revienne ? Que l’on te donne une formule magique pour faire revenir avec toi cette femme qui te fait souffrir ? ou bien tu attends de nous que l’on t’aide à t’en sortir, que l’on te conseille pour que tu réussisse à t’extraire de cette relation, et espérer être enfin heureux ?
C'est une vraie question.

De plus tu n’as pas répondu à la question de numéro 7 concernant ton temps en thérapie, et je me posait également la même question.
Si, il a répondu, Allys, il l'a commencé il y a un mois.

Re: Une bouteille à la mer...

Posté : 25 sept. 2020, 18:05
par Allys
Numéro 7 a écrit : 25 sept. 2020, 11:20
Allys a écrit : 25 sept. 2020, 04:44 Anonyme,
Tu nous dis que tu ne sais « vraiment pas ce que tu attends en postant ce message ici », alors il serait bon que tu t’interroge réellement sur ça.
Qu’est-ce que tu attends de nous ?
Que l’on te tienne un autre discours que ta/ton psy et qui te conforte dans ta croyance que le mieux c’est qu’elle revienne ? Que l’on te donne une formule magique pour faire revenir avec toi cette femme qui te fait souffrir ? ou bien tu attends de nous que l’on t’aide à t’en sortir, que l’on te conseille pour que tu réussisse à t’extraire de cette relation, et espérer être enfin heureux ?
C'est une vraie question.

De plus tu n’as pas répondu à la question de numéro 7 concernant ton temps en thérapie, et je me posait également la même question.
Si, il a répondu, Allys, il l'a commencé il y a un mois.
Mea culpa, je n'ai pas vu.
Merci numéro 7 de ces précisions. :)

Re: Une bouteille à la mer...

Posté : 25 sept. 2020, 20:40
par Anonyme69L
Je ne peux plus la recontacter parce que de toute manière sa mère me déteste et elle elle ne répond plus à mes sms. Lorsque je lui ai dit qu'elle était une pervers narcissique elle m'a dit que je l'avais "salit" et sa mère a dit la même chose, elle était outrée que je sois allé voir un psychologue pour dire du mal de sa fille (alors que ce n'était pas le cas)
J'ai contacté une ex amie à elle en lui demandant si mon ex se comportait pareil en amitié, la fille m'a répondu qu'elle était possessive et qu'elle l'avait assassiné par message un jour. Lorsque j'ai dit à mon ex que j'avais parlé à son ex amie, elle m'a répondu "Oui tu m'as salit auprès de mes amies". J'ai appris qu'elle disait du mal de moi à tous ses proches sans que je ne le sache.

Donc tout ça pour dire qu'il n'y aura plus de contact entre nous, je suis vraiment blessé au fond de moi parce que je vis une forme d'injustice, je suis blessée qu'elle ne se remette en question sur rienn mais aussi le fait que je ressente toujours de l'amour pour elle me fait mal : je ne peux pas m'empêcher de regarder ce qu'elle fait sur les réseaux sociaux, j'ai l'esprit torturé à l'idée de l'imaginer avec un autre que moi avec qui elle sera plus douce et gentille qu'elle ne l'a été avec moi ces derniers mois..

J'ai aussi mes tords, elle me reprochait de ne pas être assez affectueux, ça je l'ai reconnu mais je lui disais souvent que c'était de la timidité et que je travaillais dessus.
bref c'est une histoire assez compliquée... Aujourd'hui je ressens l'abandon, je suis clairement dépendant affectif, je fais une fixette sur cette femme et malheureusement la dépendance affective ça ne se soigne pas. Je n'ai plus goût à rien : que ce soit le travail, mes passions, manger un plat que j'aimais manger auparavant etc.

La thérapie à commencé il y a un mois, mais comme je l'évoquais, elle ne m'aide pas... Parce que tout ce que me dit le psychologue je le sais déjà au fond de moi, mais mon mal-être lui ne peut pas s'envoler comme ça, même si l'on me dit que cette personne était toxique. Je suis aussi triste de me dire que j'espère son retour, mais que ce n'est qu'un doux rêve puisque il est clair que notre histoire est terminée... J'ai peur qu'elle trouve quelqu'un de mieux que moi qui saura mieux répondre à ses attentes.


Merci à tous pour vos messages qui sont très réconfortants... J'espère retrouver le bonheur un jour, réussir à m'épanouir dans une vie de célibat, chose que je ne supporte pas pour le moment, parce que tous les messages que l'on s'échangeait me manque, les sms du matin, du midi et du soir avant de dormir. Le vide est intense puisque mes communications avec les autres sont assez rare, je dois recevoir quelques messages de temps en temps de mes amis.

Re: Une bouteille à la mer...

Posté : 25 sept. 2020, 22:18
par sandstorm
Anonyme

j'ai vraiment l'impression que tu es dans ton monde, tu écris, tu racontes ton truc. ok avec ça mais si tu n'interagis pas avec tes interlocuteurs la "discussion" ne sert à rien.
Lorsque je lui ai dit qu'elle était une pervers narcissique elle m'a dit que je l'avais "salit"
elle m'a répondu "Oui tu m'as salit auprès de mes amies"
.
J'ai appris qu'elle disait du mal de moi à tous ses proches sans que je ne le sache.
cette femme est incapable de se remettre en cause, est incapable d'entendre que ses comportements sont mauvais aussi bien en amour qu'en amitié, et toute remise en cause de sa personne lui est insupportable
par ailleurs c'est elle qui raconte du mal dans ton dos, toi tu as juste fait la démarche d'essayer de comprendre à qui tu as affaire...

cela ne te suffit pas Anonyme pour comprendre qui est cette femme?
penses tu qu'en lui crachant tout ce que tu sais (en espérant peut être qu'elle te confirme????!!!! compte tenu de son personnage ça relève tout simplement de l'utopie) ça va la faire changer d'avis? tu connais la réponse..

et si tu as fait cette démarche auprès d'elle c'est parce que tu le dis toi même:
je suis vraiment blessé au fond de moi parce que je vis une forme d'injustice,


et c'est un bon début de reconnaitre ça...

par contre:
je suis blessée qu'elle ne se remette en question sur rienn


essaye de prendre de la distance et regarde votre relation. elle est une "éternelle insatisfaite" (tes propres mots) elle se comporte mal avec son amoureux avec ses ami(e)s. encore une fois au risque de me répéter tu penses qu'elle peut se remettre en question?

au delà de ce sentiment d'injustice n'y a il pas chez toi un espoir de retrouver la personne que tu as connu au début de la relation?
mais aussi le fait que je ressente toujours de l'amour pour elle me fait mal : je ne peux pas m'empêcher de regarder ce qu'elle fait sur les réseaux sociaux, j'ai l'esprit torturé à l'idée de l'imaginer avec un autre que moi avec qui elle sera plus douce et gentille qu'elle ne l'a été avec moi ces derniers mois..
tu te tortures tout seul oui... pour combien de temps encore?
ensuite penses tu que cette femme te mérite? ben j'ai pas l'impression.. alors tant mieux si elle trouve un autre qui au bout d'un temps plus ou moins loin découvrira aussi qui elle est... c'est un avenir pas très prometteur pour elle niveau relation. alors concentre toi sur toi , prends soin de toi, essaye d'aller mieux et avec ta psychothérapie ça te permettra de trouver une fille avec qui vivre une relation épanouissante...
bref c'est une histoire assez compliquée... Aujourd'hui je ressens l'abandon, je suis clairement dépendant affectif, je fais une fixette sur cette femme et malheureusement la dépendance affective ça ne se soigne pas. Je n'ai plus goût à rien : que ce soit le travail, mes passions, manger un plat que j'aimais manger auparavant etc.
ça va revenir petit à petit si tu te donnes les moyens Anonyme sois patient
La thérapie à commencé il y a un mois, mais comme je l'évoquais, elle ne m'aide pas... Parce que tout ce que me dit le psychologue je le sais déjà au fond de moi, mais mon mal-être lui ne peut pas s'envoler comme ça, même si l'on me dit que cette personne était toxique. Je suis aussi triste de me dire que j'espère son retour, mais que ce n'est qu'un doux rêve puisque il est clair que notre histoire est terminée... J'ai peur qu'elle trouve quelqu'un de mieux que moi qui saura mieux répondre à ses attentes.
qui saura mieux répondre à ses attentes? c'est une éternelle insatisfaite. si il y a un truc à travailler c'est cette croyance qu'elle t'a instillé que tu dois tout le temps faire des efforts pour la satisfaire. non mais pardon Anonyme mais pour qui elle se prend la Miss? elle est même pas fichu de se trouver un stage et elle a fait appel à toi pour y arriver. c'est du mépris à l'égard de sa grosse nullité qu'il faudrait avoir, pas essayer de la mettre sur un podium...
la thérapie ça prend du temps comme te l'ont suggéré Allys et Numéro 7
le psy ne va pas t'aider à mieux savoir des choses sur elle mais de creuser ce qui t'a poussé à supporter une relation aussi toxique aussi longtemps. mais veut tu faire ce travail?

Re: Une bouteille à la mer...

Posté : 26 sept. 2020, 11:39
par Kakahuet
Bonjour
A la lecture de ton histoire on sent bien que tu es complètement bouleversé et je compatis.

Néanmoins, si tu souhaites réellement aller mieux (et je dis réellement parce qu'il est normal que l'on reste dans une zone de confort à se morfondre que la vie est injuste)il n'y a que toi qui a les clés du camion.

Ta relation a été longue et longue sera la période qui te permettra d'aller mieux.
Tu as fait un chouette premier pas, celui d'aller consulter .Là où tu es dans l'erreur c'est de penser que, à l'instar d'un médecin généraliste qui va te donner un doliprane pour le mal de tête et hop c'est passé, la consultation chez un médecin de la tête aura le même effet rapide et efficace.
Ben non, le cerveau est tellement complexe que cela prend bien plus de temps que de soigner une plaie infectée.
Donc la première chose à apprendre c'est la patience ...

Je pense que tu es quelqu'un d'intelligent et relativement lucide sur le fait que votre relation est terminée, donc à toi de voir ce que tu veux faire ensuite...

Dis toi (et je répète tout ce qu'on t'as dit) que cette fille n'était vraiment pas pour toi (et pour qui d'ailleurs parce que bonjour le boulet !) et que la rupture est une bonne chose au final parce que ça va te libérer... tu ne le vois pas encore, c'est normal mais tu le sentiras au fur et à mesure ...

Que dire de plus mis à part que tu te voyais réellement dans 1 -3 -5 ans avec cette personne qui t'écrasais de son empreinte psychologique ?
Serait arrivé un moment où tu aurais été au bout du rouleau , physiquement et moralement, bien plus qu'en ce moment.

Alors prouves toi que tu vaux mieux que ça ! mais prends le temps, ça vaut vraiment le coup !

Re: Une bouteille à la mer...

Posté : 26 sept. 2020, 12:56
par Johjoh77
Hello,

Tout comme toi, j'ai subi pendant 3 ans une relation toxique et je me suis accrochée de toutes mes forces à cette personne jusqu'au jour où mon ex-partenaire a levé la main sur moi. Ce n'est qu'à ce moment là, où j'ai eue le déclic, que mon instinct de survie a pris le dessus pour décider de rompre et foutre à la porte ce monstre .

J'ai entendu tout comme toi, le même discours que cette personne et jamais d'excuses de sa part, à part le fait que je l'ai "rejeté" (oui, c'est vrai c'est moi qui a rompu), "dénigré, humilié ...", Il m'a descendu auprès de tous ses proches (mais pas tous car j'ai croisé l'une de ses anciennes collègues de travail qui m'a donné raison et avait été très surprise au début de ma relation avec lui, qu'il ait pu trouver une nana qui arrive a supporter son caractère de cochon ✌️)

Ne lui permets pas de revenir comme ça lui chante dans ta vie : Supprime tous ses SMS, efface-la des réseaux sociaux, bloque son numéro , efface toutes les photos et souvenirs d'elle. Cela te fait du mal de te rappeler d'elle et tu es encore + mal quand tu as contact avec elle . Elle ne se remettra pas en question . Tu as perdu trop de temps et d'énergie avec elle , si c'est pour revenir avec elle et te faire de nouveau maltraitée par elle et par sa famille à qui elle a retourné le cerveau, tu risque de t'enfoncer encore + dans les ténèbres et souffrir encore + que tu ne souffres déjà !
Je tiens aussi un journal intime sur Instagram où je poste mes coups de blues et/ou étapes de ma reconstruction , je me suis inscrite sur des chaînes de discussion sur les violences psychologiques et physiques afin de mieux comprendre les mécanismes, savoir si c'est moi qui avait merdé dans la relation, (au final, a part avoir laissé cette toxicité s'installer, je ne peux pas être responsable du mal-être de mon ex) et comment faire pour me reconstruire. De tous les retours que j'ai eu , tout le monde m'a dit que ce n'était entierement pas ma faute, le discours le moins favorable à son sens était d'entendre dire que mon ex était quelqu'un qui n'avait pas confiance en lui et qu'il est parti en sucette .
Je consulte aussi une thérapeute qui elle , ne parle pas de perversion narcissique car trop réducteur , un mot trop a la mode qu'on utilise pour n'importe qui maintenant mais plutôt de harcèlement moral, désigne mon ex comme une personne malade, que c'est a lui de se soigner pas moi, niveau toxicité. Ayant tendance a toujours me rabaisser au niveau de mes capacités, ma psy m'a dit d'abord être bienveillant envers soi-même plutôt que de songer au bonheur de son prochain.

Tu dis ne pas être quelqu'un de beau extérieurement , désolé , mais déjà savoir se remettre en question , travailler sur soi-même, je trouve que tu es une belle personne !
De mon expérience de nana, je n'ai jamais été attirée par les hommes play-boy car trop superficiels et trop égoïstes de leur personne. Mes amies côté nana ont aussi le même credo et cette même authenticité que j'apprécie . Donc ne dis pas que tu n'arriveras pas a rebondir , ce n'est pas vrai , toutes les nanas ne s'intéressent pas forcément au physique et une fois que tu te sentiras mieux dans ta tête, tu seras le plus beau pour la fille qui sera vraiment amoureuse de toi.

Re: Une bouteille à la mer...

Posté : 26 sept. 2020, 19:11
par Anonyme69L
Merci, désolé si je pars dans tous les sens. Je lis chacun de vos messages et ils me permettent tous d'avancer.
Merci de votre soutien, mais je ne sais pas, en 7 ans j'ai oublié aussi certainement le passé. Je culpabilise au fond, je me dis que tout est ma faute, elle était fragile psychologiquement quand je l'ai connu et je métais donné comme objectif de la remonter. Je sais que pendant la relation j'ai pu me montrer cruel dans mes paroles, parce qu'elle n'allait jamais bien et certaines fois c'était pesant pour moi, alors je culpabilise beaucoup. En vérité j'ai oublié, je ne me rappelle plus de nos discussions d'il y a quelques années. Elle me reproche des choses qui se sont passés il y a de cela 3/4 ans et je ne suis pas en mesure de me justifier tellement elle remonte dans le temps. Je suis vraiment perdu parfois dans ma tête, je n'arrive pas à faire le ménage et savoir si je l'ai rendu malade ou non. Elle me fait douter de moi même je ne me rappelle plus de rien. Je me suis excusé de tout depuis 3 mois si j'avais fais des erreurs

je suis vraiment désolé je suis tellement perdu, et comme je prends des médicaments je perds la tête... Merci à tous en tout cas vous m'aidez beaucoup

JohJoh je me suis intéressé à ton histoire, tu as l'air d'aller mieux c'est le principal. Je n'ai pas subie ce type de violence physique et je n'en ai jamais usé non plus envers une femme, la question ne doit même pas se poser d'ailleurs. Merci pour tes mots réconfortants et tu mérites un homme qui saura prendre soin de toi je te le souhaite.

Re: Une bouteille à la mer...

Posté : 26 sept. 2020, 19:26
par sandstorm
Je culpabilise au fond, je me dis que tout est ma faute, elle était fragile psychologiquement quand je l'ai connu et je métais donné comme objectif de la remonter. Je sais que pendant la relation j'ai pu me montrer cruel dans mes paroles, parce qu'elle n'allait jamais bien et certaines fois c'était pesant pour moi, alors je culpabilise beaucoup. En vérité j'ai oublié, je ne me rappelle plus de nos discussions d'il y a quelques années. Elle me reproche des choses qui se sont passés il y a de cela 3/4 ans et je ne suis pas en mesure de me justifier tellement elle remonte dans le temps. Je suis vraiment perdu parfois dans ma tête, je n'arrive pas à faire le ménage et savoir si je l'ai rendu malade ou non. Elle me fait douter de moi même je ne me rappelle plus de rien. Je me suis excusé de tout depuis 3 mois si j'avais fais des erreurs
Anonyme ce que tu décris est assez typique des relations toxiques. Et ce pour plusieurs raisons...
D'abord quand tu l'a connu elle était fragile, en demande. Toi de ton coté tu t'étais donné comme objectif de la faire remonter. Mais cette femme est une éternelle insatisfaite, elle voulait toujours plus. Toi de ton coté tu t'es vidé petit à petit de toute ton énergie et c'est toi qui ne va pas bien.
Ensuite pour "justifier" l'injustifiable elle retourne toute la faute sur toi. et pour le faire elle n'hésite pas à remonter à des trucs d'il y a 3/4 ans. or justement dans un couple équilibré et sain, on parle , on communique et s'il y a un truc qui va pas on le règle. d'ailleurs comme tout reproche qu'elle t'a fait je doute fortement que ses reproches soient fondés. C'est toi qui a beaucoup donné.
Enfin tu continue à te focaliser sur elle, et à culpabiliser (car son discours est culpabilisant mais éloigné de la réalité) et pas sur toi.

faudrait en parler à ton psy pour que vous travaillez sur la dynamique de ce couple qui st bien toxique. entre temps il faut vraiment faire un effort en adoptant une posture critique à son égard et remettre en cause son discours. courage à toi.

Re: Une bouteille à la mer...

Posté : 26 sept. 2020, 19:53
par Anonyme69L
sandstorm a écrit : 26 sept. 2020, 19:26 Anonyme ce que tu décris est assez typique des relations toxiques. Et ce pour plusieurs raisons...
D'abord quand tu l'a connu elle était fragile, en demande. Toi de ton coté tu t'étais donné comme objectif de la faire remonter. Mais cette femme est une éternelle insatisfaite, elle voulait toujours plus. Toi de ton coté tu t'es vidé petit à petit de toute ton énergie et c'est toi qui ne va pas bien.
Ensuite pour "justifier" l'injustifiable elle retourne toute la faute sur toi. et pour le faire elle n'hésite pas à remonter à des trucs d'il y a 3/4 ans. or justement dans un couple équilibré et sain, on parle , on communique et s'il y a un truc qui va pas on le règle. d'ailleurs comme tout reproche qu'elle t'a fait je doute fortement que ses reproches soient fondés. C'est toi qui a beaucoup donné.
Enfin tu continue à te focaliser sur elle, et à culpabiliser (car son discours est culpabilisant mais éloigné de la réalité) et pas sur toi.

faudrait en parler à ton psy pour que vous travaillez sur la dynamique de ce couple qui st bien toxique. entre temps il faut vraiment faire un effort en adoptant une posture critique à son égard et remettre en cause son discours. courage à toi.
Merci je vais essayer de faire le tri et de me reconstruire. Merci pour le temps que vous m'avez consacré Sandstorm. Prenez soin de vous

Re: Une bouteille à la mer...

Posté : 27 sept. 2020, 02:19
par blur
Comprendre qu'elle n'est pas dans l'amour mais dans un schéma de comportement qui lui est propre et qui passe par la domination (elle a ses raisons pour cela qui ne sont pas ton combat, tu n'es pas et n'a pas à être son sauveur, tu n'es pas qualifié pour cela et n'a pas à prendre ce role dans une relation. C'est un travail sur elle -même qu'elle doit faire si et seulement si elle le souhaite parce qu'elle en ressentira peut-être à un moment le besoin ).
Donc si tu veux l'aider , ce n'est PAS en restant dans son schéma , là c'est ce que tu fais, donc tu le valides, mais en sortant de son schéma : c'est à dire en la confrontant avec ce que son schéma a de toxique , donc en refusant de te laisser écraser, en arrêtant de te justifier, en arrêtant de t'excuser, et aussi en prenant le large, car tu ne traites pas et ne négocies avec quelqu'un qui te fait du mal et tu le lui dis,
Pour son bien à elle, elle doit comprendre que son comportement est anormal. Rien ne dit qu'elle l'actera et que cela suffira à ce qu'elle se remette en question, mais cela sera un premier pas (accroches toi à cette idée si cela peut t'aider qu'en faisant cela tu lui rends service), et , quant à toi, commences dès maintenant à poser tes limites, à te respecter, et à ne pas permettre qu'on te maltraite et à dire NON, pas non mais, juste non . Ne la recontacte pas, bloque tout. Toi aussi, tu trouves un bénéfice à te laisser dominer ainsi (pour danser, il faut être deux), que cherches tu à réparer en toi dans cette relation, je t'invite à t' interroger là-dessus .
Courage

Re: Une bouteille à la mer...

Posté : 27 sept. 2020, 10:33
par Johjoh77
Anonyme , je rejoins l'avis de tout le monde :
- mon ex aussi me rabâchait à chaque disputes, d'anciens motifs de disputes (que je ne me rappelais plus du tout puisque c'était entériné pour moi), des paroles que j'avais dit (et idem, je ne m'en rappelais absolument plus) pour me forcer à céder, à admettre que j'avais tort, à me faire encore + culpabiliser et pour lui à appuyer sa théorie comme quoi j'étais maniaco-dépressive....
Ces disputes m'usaient à force car elles étaient longues dans la durée (une journée en non stop) et me fragilisaient de + en + psychologiquement.
Je suis un peu comme toi car j'ai essayé de me remettre en question quand j'étais avec mon ex, de travailler sur moi, j'ai même écouté mon ex et j'ai été voir une thérapeute pour les adultes surdoués et même un hypnotiseur. Et quand je rentrais le soir, sereine et joyeuse, rebelote dispute car selon mon ex, je lui parlais mal j'étais énervée bref, tout était motif à se disputer avec lui !
Tu dis avoir été "cruel" dans tes paroles (même si pour moi, tu t'es juste défendu face a quelque chose d'intolérable) , bah moi aussi avec mon ex, mais en comparaison à lui, de tout son acharnement à me mener par le bout du nez, à ne plus vouloir ouvrir ma bouche de peur que cela parte en dispute, je pense que son ratio de "cruauté" est supérieur au mien . Je pense qu'il en est de même pour ton ex à savoir qu'elle t'a fait + de mal que toi et que jamais , JAMAIS, elle ne se rendra compte des dégâts qu'elle t'a causé. Car ce serait admettre qu'elle est en tort et ça signifierait qu'elle doit remettre en question toute son identité ...
Je vais être un peu dure , désolé , mais ne sois plus son petit toutou qu'elle appelle lorsqu'elle en a envie !
Elle ne sait pas ce que c'est d'aimer , tout ce qu'elle recherche et ce qu'il la nourrit, c'est le fait d'être négative, de la rancune (ou/et de la rancoeur : je précise car elle peut aussi te retourner le cerveau avec la signification de ces 2 mots !). Est ce qu'on peut appeler ça, "aimer quelqu'un" qui nous rend malheureux et qui nous fait souffrir ?