Aide et conseilspour récupérer ton ex !

Si le coeur vous en dit, racontez-nous votre histoire en détails
#1321179
Agatheyzac a écrit : 30 sept. 2020, 11:27 Hello Bill

Contente de lire ce message car on sent, en sous jacent, que tu vas un peu mieux.

Moi ça va bientôt faire 1 an que mon ex m'a quittée, et il y a un truc que je réalise récemment et qui fait écho à ce que tu as écrit.

Cette dernière année, j'ai fait beaucoup de rencontres, beaucoup d'hommes. Et le truc qui en ressort, par accumulation, c'est que bah dis donc, ya quand même un nombre conséquent de mecs qui m'ont dit des trucs vraiment adorables, qui m'ont beaucoup touchée. Et même si je reste méfiante, je suis sûre à 99% qu'ils le pensaient. Je m'en suis voulue car j'entretenais le truc au début pour chaque fois finir par couper les ponts car je ne me sentais pas prête. Le dernier en date date de dimanche.

Ce que je veux dire c'est que, même si c'est difficile à dire, il faut que j'admette que merde, oui je suis quelqu'un de génial, et que c'est mon ex qui a merdé d'avoir perdu une fille aussi géniale que moi. Et moi je fais quoi ? Un an que j'essaie de m'améliorer, de faire moult accomplissements avec la sensation au fond, que si je fais tout ça il regrettera. Et c'est ça le plus dur à se dire, c'est que potentiellement on était déjà parfait comme on était, et ça n'a pas suffi, parce que juste la personne n'en avait pas envie. Ca me rend encore dingue aujourd'hui.

Alors je ne dis pas que tes projets (qui sont les mêmes que les miens) sont une mauvaise chose. Mon propos est de te dire que même si je ne te connais pas, tu es sûrement déjà quelqu'un de super, et que ces projets il ne faut pas te mettre de pression pour les atteindre. Je pense que c'est un peu ça "le secret", sentir que tu vaux autant que tous les autres, et que tu n'as rien à faire de plus que qui que ce soit pour attirer et "garder" quelqu'un.

Courage à toi :)
Merci pour tes mots Agathe. Je lis ton histoire mais je ne trouve pas la force d'y ajouter mon grain de sel encore.

Que l'on soit des gens géniaux, oui sûrement. Mais le point commun à toutes mes histoires qui ne fonctionnent pas... c'est moi, non !?

Autant les histoires précédentes, avec le recul, je me suis rendu compte que je n'étais pas bien. Que ce n'était pas la(les) bonne(s) et que je me mentais à moi-même, ou du moins, une fois engagé dans du « sérieux », j'en faisais abstraction pour que ça fonctionne.

Autant celle-ci, je suis toujours un peu sous le choc et je cogite...
Coucou, c'est Antoine ! Mon équipe et moi-même avons créé un test qui te permet de déterminer avec précision tes chances de reconquérir ton ex. Fais le test en cliquant sur le bouton ci-dessous !

J'accède au test

#1321181
Lorcki a écrit : 30 sept. 2020, 14:28 Salut Bill !

Une rupture est toujours difficile à encaisser. Le manque s'installe et il est difficile d'y faire face. Le mental joue un rôle prépondérant avec la tonne de questions que l'on se pose.
Tu as mal et c'est normal. Tu n'es pas un robot et ton cerveau t'envoie un tas de neurotransmetteurs qui te plongent dans un état de spleen. Il est en manque. Son système de récompense, de sécurité a été brisé. Il lui faudra quelques temps pour s'adapter à cette nouvelle situation.
Mais le positif c'est que le propre de l'homme c'est justement de s’adapter à son nouvel environnement en créant un instinct de survie lui permettant de modifier ses propres besoins pour continuer à vivre.
Et oui je me sens une âme philosophe aujourd'hui :lol:

Pour retrouver le sommeil lorsque j'étais au plus mal, je me suis forcé à faire 2h de sport chaque jour, notamment en fin de journée après le travail, comme ça tu rentres, tu te douches, tu manges et hop, petit tour vite fait sur internet ou avec un livre avant de sombrer dans les draps de ton lit ;) c'est une habitude difficile à prendre au départ mais essaye de mettre en place ce mécanisme avec une alimentation saine. Ton corps sera alors moins fatigué, plus dynamique et la chimie du cerveau prendra alors le relais pour te fournir les endorphines dont tu as besoin pour te sentir bien !
N'oublie pas, 70% du travail vient d'une bonne hygiène de vie et alimentation saine !

Tu veux prendre du temps pour toi ? Alors fais le. Accorde toi le droit d'aller bien en faisant ce qui te tient à cœur.
Tu as des projets en tête ? Alors réalise les. Mais prends le temps d'y aller par étape et ne te jette pas immédiatement sur tout. Notamment l'achat d'un logement et d'une voiture qui représentent un budget conséquent :D

Je plussoie Agatheyzac lorsqu'elle dit que les changements que l'on met en place, inconsciemment, même si ceux-ci sont fait pour trouver une meilleur version de soi-même, une part de nous le fait aussi pour prouver à l'ex ce qu'il a perdu si celui-ci refait surface un jour.

Et pourtant, nous sommes ce que l'on est, avec nos défauts et nos imperfections. L'ex ne les accepte plus ? Soit ...
En partant, il nous permet de faire une introspection sur ce que nous voulons vraiment, ce qu'il faut changer pour vraiment être heureux intérieurement. Mais si nous étions déjà en harmonie avec nous-même, faut-il alors vouloir faire des changements extrêmes pour plaire à celui que l'on pense qu'il ne pourra pas être remplacé ? NON !!!

Bonne journée à tous ;)
Merci Lorcki pour ton message. Tu mets le doigt sur cette chose qui me fait cogiter depuis quelques jours : dois-je changer ? Comme tu le dis, ça fait quelques années que je me sens de plus en plus en phase avec moi-même. Je m'attache depuis à devenir chaque jour une meilleure version de moi-même. Notamment dans ma relation aux autres.

Changer. M'améliorer. Oui, je le souhaite toujours. Pour moi. Et pas pour elle. Mais comme je le disais à Agathe, je cogite car le point commun de toutes mes histoires avortées, c'est bien moi.

En tout cas, Tammy ne m'a pas directement aidé à poursuivre sur cette voie du développement personnel. Elle qui me demandait parfois « quand est-ce que tu me montreras tes défauts » (et tous les compliments et les signaux verts dont j'ai déjà parlé). Disons que ça n'agit pas vraiment comme un électrochoc comme quoi il y aurait quelque chose de fondamental à changer en moi...
#1321182
Je ne devrais pas t'écrire ce message, mais tu me manques parfois (souvent).

Comment fais-tu ? Comment fais-tu pour passer à autre chose du jour au lendemain ?

Tu te souviens de ces deux weekends qu'on devait passer en amoureux en octobre dans la lignée de ceux qu'on avait passés avant mon déplacement ? Tu te souviens de l'intensité de ces moments ? De leur simplicité ? Du bonheur partagé ? Comment fais-tu pour faire comme si de rien n'était ? Et ce voyage en ********* que tu m'avais proposé avec la grande excitation que je lisais dans tes yeux brillants ? Volatilisé en un claquement de doigt ?

Je me souviens de ton regard, tes yeux brillants (encore) qui se plongeaient dans les miens à chaque fois que je te sentais intimidée, excitée ou tout simplement amoureuse même si tu n'osais me l'avouer. Comment tu fais pour balayer tout ça comme si de rien n'était ?

Tu te rappelles au moins de toutes les fois où, après l'amour (ou après nos bouffes), tu me disais apprécier notre connexion ? Comment tu fais pour oublier tout ça ?

Tu te rappelles de ton enthousiasme quand tu es tombée sur notre compatibilité astrologique ? Toi comme moi, on n'avait pas besoin de croire à ces conneries. Notre compatibilité était là, comme le nez au milieu de la figure. Évidente. Légère. Et heureuse. Mais ça te rassurait de le lire. T'étais si heureuse (une fois de plus).

Tout ça, c'était hier.

Aujourd'hui, je pense encore à toi tous les jours. À toutes nos premières fois (qui sans le savoir étaient sans doute des dernières fois). Tous ces moments dont tu ne manquais jamais de me dire qu'ils étaient super, tellement tu les appréciais. Tu ne manquais d'ailleurs jamais de prendre rendez-vous pour la fois suivante. Je pense encore à notre fluidité. Je pense à notre connexion dans l'intimité - la meilleure que l'on ait connue l'un et l'autre. Je mange une mousse au chocolat, je pense à toi. Ce soir c'est la tempête, je pense à toi. Et j'ai envie que tu sois avec moi. Blottie dans mes bras. Et toi ? Tu penses encore à tout ça ?

On aurait pu se tromper. On aurait pu s'engueuler. On aurait pu se blesser. J'aurais compris. Mais là je ne comprends pas. Je n'y arrive pas. Je souffre et je lutte pour ne pas t'en vouloir.

Je suis tombé sur une autre connerie astrologique tout à l'heure : « Quel ex êtes-vous selon votre signe astrologique ? »
Apparemment, moi je te manque beaucoup car tu as l'impression que personne ne te comprendra jamais comme moi. En attendant, je traîne en pyjama à la maison en me remémorant les bons moments du temps où nous étions ensemble (cqfd).
Et toi ? Il paraît que tu veux montrer que tu es totalement au-dessus de tout ça. Mais qu'en réalité, tu ne l'es pas. Et que tu t'en rendras compte quand j'aurai finalement réussi à t'oublier.
Bluffant, n'est-ce pas !? Mais est-ce vraiment ce que tu souhaites ? Que ton égo ou ta fierté t'empêchent de faire le premier pas ? Comment savoir s'il faut se parler et se voir à nouveau ? Fais-moi signe...

Bref. Je m'égare. Tu me manques. Toi et toutes tes parfaites imperfections. Nos moments. Notre connexion. Mon coeur et ma gorge se serrent à l'idée de ne plus avoir de premières fois à partager avec toi.

Si tu es prête à en créer de nouvelles, je le suis. Je me suis senti si bien avec toi que je n'ai pas envie que tu deviennes un souvenir qui fait mal. Oui... mais toi ?
NB : bien que je m'adresse à elle, je ne lui ai jamais envoyé ce message (ailleurs qu'ici)
#1321205
Depuis plus d'un mois, j'ai cette boule qui ne demande qu'à éclater sans jamais parvenir à le faire.

Mais j'ai enfin réussi à pleurer. Pas à cause d'elle...

Hier soir, j'ai appris le décès d'un pote...

Ce matin, le réveil est difficile. Plus de nouvelle de mon oncle et ma tante qui se trouvaient dans un village dévasté par les intempéries. La partie du cimetière où était enterrée un membre de ma famille a été emporté. Quant à la petite maison familiale, aucune idée de ce qu'il en reste...

J'ai l'impression que 2020 est le monstre final d'un jeu vidéo. Mais je vais gagner cette putain de partie !!!
#1321221
Bonsoir Bill,

Je suis désolé de ce qu'il t'arrive et te présente mes condoléances.

Il y a des périodes de la vie où tout s'enchaîne, aussi bien en positif qu'en négatif. En ce moment tu es dans la deuxième position ...

S'autoriser à aller mal et pleurer, ce n'est en aucun cas un signe de faiblesse. Tu as un trop-plein d'émotions à évacuer, et le corps a besoin tôt ou tard d'évacuer cela.

2020 est une année particulièrement difficile pour certaines personnes de ce forum.
Crois en toi, viens ici discuter si tu en ressens le besoin, et rapproche toi de ta famille ou tes amis si tu les as près de toi.

Courage Bill !!
Bill ont aimé ça
#1321332
Tu me manques. J'ai envie de te voir et passer du temps avec toi.
C'est moi ou ça ressemble à la mauvaise bonne idée du jour si je lui exprimais mon ressenti et mes envies ? (ceci dit, même si j'en ai envie, je n'ai plus la possibilité de la contacter... d'où l'intérêt de supprimer tout moyen de contact).

La douleur s'estompe (même si elle est encore présente). Je suis de plus en plus résigné. Les événements récents ont le mérite d'opérer une bascule dans mes émotions. Je pense encore à Tammy mais plus (trop) dans l’émotionnel. C’est le reste qui a pris le relais.

Ma vie continue et j'ai toujours autant envie de partager des moments avec elle. Je dors de mieux en mieux, c'est une certitude. Récemment, ce qui me fait le plus mal, c'est lorsque les souvenirs de nos moments intimes occupent mes pensées. C'était notre meilleure relation pour l'un comme pour l'autre sur ce plan là. L'entente était parfaite. Beaucoup de découvertes, de « premières fois » pour elle. Elle se libérait et je la sentais vraiment épanouie. Elle m'a aussi permis d'évoluer sur ce plan là et de découvrir de nouveaux aspects.

Ces derniers jours, j'essaie de lui trouver des défauts, des bouts de qui elle est qui ne m'auraient pas convenus à long terme... mais me reviennent aussi sans cesse ces gros morceaux d'elle que j'aimais. Le souvenir aussi de ce qu'elle aimait chez moi et qu'elle aimait partager avec moi. Comme cette activité qui lui tient tant à coeur mais qu'elle ne faisait quasiment plus... elle m'avait alors dit, avec ses yeux brillants : « je suis trop contente, je vais pouvoir reprendre le *** maintenant que j'ai un chéri qui en fait aussi. »

Tout bouge. Tout change. Tout se transforme. Tout le temps...
Modifié en dernier par Bill le 06 oct. 2020, 12:43, modifié 1 fois.
#1321334
Tout bouge. Tout change. Tout se transforme. Tout le temps...
Oui, et soit tu développe la résilience pour t'adapter au changement, l'acter et en faire les bases de ton futur, même si bien entendu tu ne peux pas oublier le passé qui reviendra toujours plus ou moins en boucles mais tu avances, soit tu restes sur le carreau à mouliner des pensées du genre "ah si seulement..."
Castomino, Janysse, Bill ont aimé ça
#1321430
Hello, quelques news... j'ai tendance à venir ici quand ça ne va pas (du tout). Mais aujourd'hui, ça va mieux.

Je sens vraiment que les souvenirs s'estompent. Et parfois, je me surprends à penser que tout ceci (la relation) n'était qu'un mirage. Comme si elle n'avait jamais existé. Dans mes pensées, « j'entends » de moins en moins sa voix. Je « vois » de moins en moins son visage.

J'ai recommencé à m'activer un peu. Rien de fou, mais je sors de mon lit un peu plus souvent. J'ai l'impression de me relever petit à petit (au propre comme au figuré). Je m'occupe. Je me rends utile pour les autres aussi. Il y a aussi ces vidéos de motivation (être un homme, relations, séduction, etc.) sur YouTube auxquelles je me shoot et qui me permettent de trouver des nouveaux points sur lesquels je peux m'améliorer.

Tout ça doit jouer positivement sur ma motivation et mon moral, c'est certain.

Ce matin, j'ai eu un flash. Et si mon mal-être actuel, malgré mon SR total, n'était pas dû à un soupçon de moi qui attend secrètement qu'elle revienne ? Fort probable. Je vous parlais il y a quelques jours des projets sur lesquels je comptais me pencher... mais à ce jour, je n'en ai démarré aucun. J'ai l'impression d'être dans le schéma « Rupture > SR > Solitude > Ennui > Tristesse > Elle va revenir parce que SR ». Alors qu'au fond, on sait très bien que le schéma « Rupture > SR > Focus sur moi » est bien meilleur pour nous les largués.

Comme le dit un auteur que j'aime bien :
L'ironie dans tout ça [l'acceptation de la rupture], c'est que si un jour on se remet ensemble, c'est seulement parce qu'on aura évolué sans eux [les ex].
Demain, je sors avec mon pote (celui qui est en couple avec la meilleure amie de Tammy). Sa copine voulait se joindre à nous. Petite victoire personnelle quand je me suis affirmé en refusant cette option. Je l'apprécie beaucoup, mais la rupture est encore trop fraîche et je ne suis clairement pas encore suffisamment détaché de Tammy pour m'infliger ce genre de soirée couple (forcément, j'aurais la désagréable sensation que l'équipe n'est pas au complet...). Et c'est d'autant plus appréciable qu'elle le comprend tout à fait.

Vous lire me fait du bien, alors n'hésitez pas à me faire part de vos commentaires.
#1321441
Bonjour Bill,

Je t'écris de mon canapé, enveloppée dans ma couette, après une totale nuit blanche à ressassée, mes erreurs, mes fautes de carre, mes espoirs, mon sentiment amoureux qui ne sait plus trop à quoi il sert, à hésiter entre me fouetter et me dire que non, non, je suis une fille bien et qu'il n'a rien compris (et je ne sais moi non plus, si c'est vraiment terminé entre lui et moi...), bref, je me reconnais énormément dans ce que tu traverses actuellement. Et dans ce que tu as traversé.
Ce forum m'avait été d'un grand soutien en 2013. Et me revoilà 7 ans après. Perdue, à nouveau, à 43 balais. Et te lire me fait me sentir -égoistement- moins seule....
Oui, on peut tomber follement amoureux/amoureuse au bout de peu de temps de relation.

Et j'aime ta façon d'écrire. Très touchante, et qui essaye de toucher au plus juste de ce que tu ressens.

Je te fais un message court pour le moment, et mal ecrit, (car le manque de sommeil me fait en plus loucher sur mon clavier haha) déjà pour t'envoyer tout mon soutien dans tes très difficiles épreuves actuelles, et te féliciter en même temps d'essayer, mine de rien, d'aller de l'avant, de te remettre en question, sans t'accabler, et je voulais te dire également que tu à l'air d'être un homme vraiment bon et juste.

Je reviens plus tard promis. Et je voulais en passant faire un bisou à @carrie007, qui t'a répondu, et qui je vois n'a rien perdu de sa générosité et de sa bienveillance ainsi que de son esprit d'analyse. Elle m'avait été d'une très grande aide à l'époque.....

Je t'embrasse, coeur vaillant ! A très bientôt
#1321480
Fleur18 a écrit : 08 oct. 2020, 09:45 Bonjour Bill,

Je t'écris de mon canapé, enveloppée dans ma couette, après une totale nuit blanche à ressassée, mes erreurs, mes fautes de carre, mes espoirs, mon sentiment amoureux qui ne sait plus trop à quoi il sert, à hésiter entre me fouetter et me dire que non, non, je suis une fille bien et qu'il n'a rien compris (et je ne sais moi non plus, si c'est vraiment terminé entre lui et moi...), bref, je me reconnais énormément dans ce que tu traverses actuellement. Et dans ce que tu as traversé.
Ce forum m'avait été d'un grand soutien en 2013. Et me revoilà 7 ans après. Perdue, à nouveau, à 43 balais. Et te lire me fait me sentir -égoistement- moins seule....
Oui, on peut tomber follement amoureux/amoureuse au bout de peu de temps de relation.

Et j'aime ta façon d'écrire. Très touchante, et qui essaye de toucher au plus juste de ce que tu ressens.

Je te fais un message court pour le moment, et mal ecrit, (car le manque de sommeil me fait en plus loucher sur mon clavier haha) déjà pour t'envoyer tout mon soutien dans tes très difficiles épreuves actuelles, et te féliciter en même temps d'essayer, mine de rien, d'aller de l'avant, de te remettre en question, sans t'accabler, et je voulais te dire également que tu à l'air d'être un homme vraiment bon et juste.

Je reviens plus tard promis. Et je voulais en passant faire un bisou à @carrie007, qui t'a répondu, et qui je vois n'a rien perdu de sa générosité et de sa bienveillance ainsi que de son esprit d'analyse. Elle m'avait été d'une très grande aide à l'époque.....

Je t'embrasse, coeur vaillant ! A très bientôt
Merci pour tes mots Fleur. Tant mieux si mon récit te fait te sentir moins seule. C'est important aussi de prendre conscience de ça : nous vivons des choses que beaucoup d'autres vivent, rien d'extraordinaire (malgré tout ce que nos pensées veulent nous faire croire).
#1321482
Salut à tous !

Une fois n'est pas coutume, quelques nouvelles...

Mon pote m'a appris quelque chose à propos de Tammy : elle voit une psy qui lui a conseillé de reprendre une de ses addictions (WTF !?). Elle avait complètement cessé cette addiction peut-être un mois avant notre rencontre. Elle en était fière et ne ressentait absolument aucune envie de recommencer. Ça faisait partie des changements importants survenus dans sa vie ces derniers mois et dont je vous ai déjà parlés (comme sa séparation, son déménagement, sa situation pro à cause du COVID, etc.). Je ne suis pas certain du tout qu'elle le vive bien avec elle-même d'avoir repris...

La psy lui aurait dit de recommencer donc car tous ces changements ont été trop violents à supporter pour Tammy, trop drastiques. C'est un moyen de revenir un peu en arrière et d'y aller moins fort. Je ne suis pas psy mais je trouve ça complètement dingue.

Autre chose que mon pote m'a appris : sa copine (qui est donc la meilleure amie de Tammy) la reconnait de moins en moins et commence à se poser des questions à son sujet...

Ça m'a un peu touché d'avoir de ses nouvelles, même de manière indirecte. Partagé entre ma tristesse et le fait d'être content pour elle qu'elle se prenne en main (ce qui me prouve aussi qu'elle était certainement sincère lorsqu'elle me disait se sentir perdue et avoir besoin de régler certaines choses avec elle-même). Même si je suis de plus en plus résigné, j'ai conscience que j'ai encore un bout de chemin vers le détachement total. Je m'aperçois aussi que la poussière émotionnelle est en train de retomber. Comme si ma vie se remettait en place petit à petit et que mon énergie redevenait positive. Est-ce que ce coup de boost que je ressens est dû au fait que Tammy ne va pas bien (et donc que ça me rassure quelque part, moi qui l'imaginait vivre sa meilleure vie) ? Je me suis posé la question. Puis je me suis rappelé que j'allais déjà mieux depuis quelques jours, avant d'apprendre tout ça.

Sur un autre sujet, je lui ai (finalement) envoyé ses livres. La vie a fait que je n'ai pas pris le temps de le faire plus tôt. Je l'ai retrouvée sur Messenger pour lui envoyer :
« Holà ! Tes livres sont en route. Désolé ça a pris plus de temps que prévu. »

Ce à quoi elle a répondu dans la foulée par un glacial :
« Merci »

Maintenant que ses livres sont en route, je n'ai absolument plus aucune raison valable de la contacter.

Ceci étant dit, absolument rien de ce que je viens de vous conter ne change à ma situation (pas plus qu'à notre situation). Enfin, je pense (corrigez-moi si je me trompe). Et entre nous, si elle décidait de revenir un jour, son addiction est un no-go pour moi (et ça elle le sait déjà). Je continue d'avancer.

Merci à tous d'être là. Au plaisir de vous lire.
#1321483
" Ceci étant dit, absolument rien de ce que je viens de vous conter ne change à ma situation "

Je ne vais pas te corriger mais te dire que tu te trompes...

Dis gentiment à tes potes de ne plus te parler de ton exe... tu n'as pas à te questionner sur elle, sur ses choix de vie, tu as à te concentrer sur toi, et uniquement sur toi... ses ami.e.s prendront soin d'elle, prend soin de toi.
Janysse, Allys, Bill ont aimé ça
#1321506
Y'a tellement de WTF dans ton message Bill que je sais même pas par ou commencer...

D'où tes potes te racontent les séances de psy de ton ex????
Pardon mais c'est quoi ce délire???

Ensuite, "son addiction est un no-go pour moi", ca tombe, bien, elle ne veut plus être avec toi...

On se réveille un peu là Bill, c'est n'importe quoi.
Allys, Powercath ont aimé ça
#1321554
Elieza a écrit : 10 oct. 2020, 08:46 Y'a tellement de WTF dans ton message Bill que je sais même pas par ou commencer...

D'où tes potes te racontent les séances de psy de ton ex????
Pardon mais c'est quoi ce délire???

Ensuite, "son addiction est un no-go pour moi", ca tombe, bien, elle ne veut plus être avec toi...

On se réveille un peu là Bill, c'est n'importe quoi.
Merci pour ton intervention (qui a le mérite de me foutre un bon coup de pied dans le fondement). Je peux comprendre ta réaction. Ceci dit, concernant ta remarque sur le no-go, tu ne me cites qu'à moitié, car j'ai bien précisé « si elle décidait de revenir un jour » (et ça change tout au sens de ma phrase). En me relisant, je m'aperçois que j'aurais pu aussi préciser le fond de ma pensée : à savoir que le retour de cette addiction m'aide un peu plus à me détacher.

Ceci étant dit, je me rends bien compte que je vais de mieux en mieux. Tout n'est pas parfait (comme tu as bien pu le remarquer). Je traverse encore ce que j'appelle mes tempêtes émotionnelles, mais elles sont moins fréquentes et beaucoup moins intenses.

Tammy a recommencé à regarder toutes mes stories. Et je ne veux rien interpréter.

Sur ce, je vais regarder quelques vidéos sur YouTube... Bonne nuit Elieza (and all!).
Modifié en dernier par Bill le 12 oct. 2020, 09:02, modifié 1 fois.
#1321555
" Tammy a recommencé à regarder toutes mes stories. Et je ne veux rien interpréter. "

Un.e ex.e non bloqué = pas de Silence Radio = pas de détachement = souffrances

Tu as commencé par la recontacter pour un motif que tu juges légitime, alors qu'elle n'avait pas insisté auprès de toi pour avoir ses livres, tu nous rapporte son " glacial " merci - ce qui est de l'interprétation - et la preuve que tu attendais espérais plus que de la prévenir pour ses livres, et là, tu nous apprends qu'elle n'est pas bloquée... tu ne vas pas avancer ainsi...
#1321561
Numéro 7 a écrit : 11 oct. 2020, 23:44 " Tammy a recommencé à regarder toutes mes stories. Et je ne veux rien interpréter. "

Un.e ex.e non bloqué = pas de Silence Radio = pas de détachement = souffrances
J'avoue ne pas avoir ressenti le besoin de la bloquer. Me désabonner oui, et je l'ai fait sans attendre. Alors pourquoi ne pas la bloquer ? Peut-être pour lui laisser cette porte entrouverte dont parlait etpourtant ? En tout cas, je n'en souffre pas. Et comme je disais, quand j'ai remarqué qu'elle avait recommencé à regarder mes stories, j'ai certainement eu le coeur qui s'est accéléré pendant quelques secondes mais rien de plus. Je n'ai pas cherché à interpréter.

Numéro 7 a écrit : 11 oct. 2020, 23:44 Tu as commencé par la recontacter pour un motif que tu juges légitime, alors qu'elle n'avait pas insisté auprès de toi pour avoir ses livres, tu nous rapporte son " glacial " merci - ce qui est de l'interprétation - et la preuve que tu attendais espérais plus que de la prévenir pour ses livres, et là, tu nous apprends qu'elle n'est pas bloquée... tu ne vas pas avancer ainsi...
Elle n'a peut-être pas insisté auprès de moi mais je sais qu'elle a demandé plusieurs fois à la copine de mon pote où ça en était. Elle ou n'importe qui d'autre, sachant que je suis responsable du temps que ça a pris, j'envoie un message pour m'excuser. C'est sûr que le « glacial » est de l'interprétation de ma part mais c'est sûr aussi qu'un message un peu plus détendu m'aurait fait plaisir. Entre nous, je ne m'attendais même pas à ce qu'elle me réponde (pas plus que je m'attends à ce qu'elle m'écrive pour me dire qu'elle les a bien reçus). Quand mes pensées reprennent le dessus, ça me paraît encore dingue son changement de comportement brutal : tout est fluide > je coupe tout, tu n'existes plus (ou quasi plus).

Je me répète, j'ai conscience de ne pas être parfait dans ma reconstruction mais je fais avec mes moyens actuels pour avancer et aller chaque jour un peu mieux.

Merci en tout cas Numéro 7 pour ton feedback.
#1321562
Bonjour
Je crois que l'important est que tu tiennes la barre sur cette voie...

Bien sûr qu'il risque y avoir quelques dérapages plus ou moins contrôlés (ceux cités par mes collègues en sont des exemples parmi tant d'autres) mais tant que tu garde le cap, ce sera un moindre mal.
Attention tout de même à bien border les choses... l'histoire du "glacial merci" est là encore un exemple du fait que tu sois bien impliqué émotionnellement ...
Comme tu le soulignes "un message un peu plus détendu m'aurait fait plaisir", oui mais non ... c'est une fausse bonne idée, ça t'aurais fait plaisir sur le moment, mais à terme ça t'aurais coupé dans ton élan.

Concernant la partie comportementale "tout est fluide > je coupe tout, tu n'existes plus ", et bien ce n'est que quelque chose de NORMAL ...

Mais ça, tu ne pourras le comprendre que le jour où tu seras dans SA position ... je te l'assure, ça ouvre pas mal les yeux sur les actions/réactions des "largueurs"...

Mais tu essaies d'avancer et ça c'est chouette !
Bill ont aimé ça
#1321565
Bill, personne n’attends ici que tu sois parfait, personne ne te donne de bons ou mauvais point. On félicite quand quelqu’un.e fait quelque chose de bien pour lui, elle, on dit à la personne qu’elle fait n’importe quoi lorsque c’est le cas. Et ne te mets pas, toi, de pression. Tu dois fermer toutes les portes lorsque tu souhaites avancer. Une personne qui souhaite entrer en contact avec toi trouveras toujours un moyen de le faire. Tu te dois d’être attentif à tous signes qui pourraient se révéler négatif pour ton bien être, pour ta reconstruction. Kakahuet souligne ton implication émotionnelle au travers du merci que tu ressens de façon glacial, j’ajoute qu’il y en d’autres. Identifiable de suite, comme l’accélération de tes battements de coeurs, et ceux qui se laissent supposer dans le futur, au travers de ce que tu nous écris maintenant… Garder un lien, même via les réseaux sociaux, c’est garder un lien, que tu en aies conscience ou non, savoir que Tammy regarde tes storys est une forme de grenade à retardement… que vas tu ressentir si jamais elle ne le faisait plus ? Tu dois te protéger de ces potentielles futur douleurs et questionnements tant que tu es impliqué émotionnellement. Plus tard, ce sera plus tard. Tu ne dois plus contacter ton exe. Tammy n’est pas une personne comme une autre, tu dois agir différemment avec elle. Elle passe par vos amis communs pour un message indirect, tu en fait de même. Et je sais que tu ne souhaite pas les solliciter plus qu’il n’est nécéssaire, mais c’est pour ton bien. Et ils le comprendront.
Allys, Bill ont aimé ça
#1321584
Salut Bill, content de voir que, mine de rien, tu avances.
Après mon histoire de 2 mois (très semblable, que tu connais d'ailleurs :)), j'ai directement totalement coupé tous les contacts possibles, réseaux sociaux compris. Parce que, mine de rien, même quand tu vois son nom s'afficher, cela peut relancer les "centre de manque" de ton cerveau. Et pour avancer rééllement, c'est vraiment une bonne chose de tout couper. Y compris les discours sur Tammy de par vos amis. J'avais directement explicité à mes amis en commun (bon je les vois peu, je te l'accorde) de ne JAMAIS me parler d'elle (ni en bien, ni en mal, bref, rien!). Non parce que j'ai quand même un pote qui avait réussi à me dire, juste après la rupture: "si jamais ton ex elle est en boite là!"...bref c'était plutôt (très) maladroit que méchant, mais c'est pas l'idéal pour avancer :lol:

Un autre point intéressant, que tu peux peut-être travailler avec ta thérapeute, c'est la capacité de résilience. Essayer de la développer, parce que, je sais pas si c'est un truc de HP (comme tu le sais, je le suis aussi), mais moi j'avais tendance a aussi chercher des explications du pourquoi du comment...même si au final, refaire l'histoire avec des "si" (oui oui, au début je m'en suis fait des "et si j'avais dit cela plutôt que cela, blabla") ne sert à rien.. si ce n'est nous mettre dans une spirale d'interrogations qui ne mèneront à rien. Pour moi, c'est dur encore parfois, mais j'essaie de forger cette fameuse résilience.

Bonne journée à toi

P.
  • 1
  • 6
  • 7
  • 8
  • 9
  • 10
  • 12