Aide et conseils pour récupérer ton ex !

Si le coeur vous en dit, racontez-nous votre histoire en détails
par Katarina83
#1298799
Sur ces nouvelles, il me demandait ce que j'avais fait de mon après midi et me disait que lui n'était pas de bonne humeur à cause d'un jeu auquel il avait joué et qu'il avait perdu...
Il devait aussi aller manger avec sa famille et il n'y est pas allé préférant rester seul et me dit qu'il n'avait pas faim...
Je lui ai demandé s'i autre chose que son jeu l'embêtait, il me dit que non et je lui dis que si jamais il avait besoin de quelque chose, parler ou autre, j'étais là...
Il m'a remerciée etc et puis plus rien.
Du coup, j'ai fait un effort ( un effort ^pour moi car il m'est toujours difficile d'envoyer les 1ers messages...) et je lui ai écrit en me couchant, lui disant que j'allais dormir etc
Il m'a répondu gentiment et depuis plus rien.
Vous l'avez donc compris. Je n'ai plus aucune nouvelle de lui depuis hier soir.
Rien du tout.
Et sincèrement, ça me fait vraiment beaucoup de mal parce qu'en plus, je ne comprends pas du tout pourquoi...
Est ce que ça vient de la "dispute" de vendredi soir? Est ce que je l'ai bloqué ? Est-il en train de réfléchir? A t il décidé de stopper la relation sans même me le dire en faisant juste le mort..?
Lui ai-je trop fait peur?
Je ne sais pas, je ne sais rien et c'est très difficile car très brutal. Je n'y comprends absolument rien et il n'est pas du genre à ne plus donner de nouvelles du tout comme ça. D'ailleurs, c'est bien la première fois qu'il le fait. :/
Et je n'ose pas écrire parce que vu qu'hier, je lui ai dit que s'il avait besoin de moi, j'étais là et qu'il ne m'a pas relancée et que c'est même moi qui lui ai envoyé un message pour lui dire bonne nuit, ben du coup, je n'ose pas... J'ai peur de paraître pour la fille qui lui court après et de le faire encore plus fuir...

Merci à tous ceux qui auront pris le temps de me lire. Désolée pour le pavé, j'avais besoin de vous parler de tout ça.
J'espère que les choses vont évoluer mais pour le moment, je me sens complètement bizarre et très seule.

Bonne nuit à tous.
par Katarina83
#1298800
Je n'avais pas vu vos réponses.
Je vous remercie énormément parce que bien entendu que je prends vos critiques et vos remarques comme quelque chose de constructif..
Et merci de prendre le temps de me lire Et de me répondre car en effet, ça m'aide beaucoup même si parfois ça ne se voit que peu ^^
Je suis suivie pour parler de ma problématique affective, de mon manque de confiance en moi.
Et oui je parlais de ne pas faire subir à mon nouveau... pas à mon psy ^^

Pour ce qui est de ce terme de "risque", oui, c'est réellement comme ça que je vis le truc. Demander quelque chose , proposer une sortie, envoyer un message ne serait-ce que pour prendre de ses nouvelles, tout cela constitue un risque pour moi.
Je sais que c'est très très gros comme terme mais c'est ce que je ressens vraiment.
Après, un risque de quoi..? Qu'il me rejette et donc que je souffre... Très raccourci mais c'est ça...
Et qu'est ce qui se passera si je souffre..? Ben j'en ai marre, ça fait mal, beaucoup trop mal et ça me cloue sur place ça aussi... Ca m'enlève mon énergie alors oui c'est vrai, parfois, je préfère rêver que vivre, d'ailleurs, c'est une idée intéressante parce que je me le dis souvent :/
J'aimerai davantage vivre ma vie que de la fantasmer mais j'ai encore du mal à le faire même si parfois, je suis prise de pulsions positives et que je me mets à agir! Comme aujourd'hui où j'ai un tout petit peu avancé sur mon projet...

Je vous embrasse tous car vous m'aidez beaucoup et chaque fois que je vous lis, c'est une source de réconfort pour moi qui me fait me sentir moins seule...
C'est encore ce que j'ai ressenti là, en vous lisant...
Alors merci. :)
par marcfitt
#1298801
Comme je te l'ai dit precedement, tu transpires ton impatience, ta non confiance et tout le reste... et lui l'a senti. et Ca ne date pas que de la soirée alcoolisé. Tete meme qu'il a un peu trop bu et qu'il a été agressif parceque ca le minait depuis un petit moment déjà.

Tu te pose beaucoup trop de questions, a te demander si tu dois faire ci ou ca, et pourquoi il t'a pas répondu et "Jean" passe des verte et des pas mures...

Laisse le vivre et apprend a profiter avant qu'il ne soit trop tard, si c'est pas trop tard car pour moi c'est plutot bancale qui tire sur la fin
Après, un risque de quoi..? Qu'il me rejette et donc que je souffre... Très raccourci mais c'est ça...
Et qu'est ce qui se passera si je souffre..? Ben j'en ai marre, ça fait mal, beaucoup trop mal et ça me cloue sur place ça aussi.
Je vais te dire ca avec des belles et jolies formes tres romantiques: Si tu ne te sors pas volontairement les doigts, voir le bras entier, tu auras beau enchainer les relations que tu auras toujours le bras enfoncé bien au fond... quel que soit le mec
par Selmasultane
#1298802
hello Katarina !

j'ai du mal à reconstituer la temporalité des évènements (pas sûre que cette phrase ait un sens :mrgreen: ), un peu compliqué pour mon cerveau d'autant que tu écris souvent vers les minuit.

Donc là vous avez passé la soirée de vendredi à samedi puis de samedi à dimanche ensemble ; et quand tu écris "Vous l'avez donc compris. Je n'ai plus aucune nouvelle de lui depuis hier soir" on parle donc de plus de nouvelles pendant 24 h en fait ?
Mais honnêtement, 24 h ça ne me parait pas alarmant .
Tu me fais penser à mon ex en fait, pour qui le fait de s'envoyer de dizaines de msgs tous les jours était primordial ; cette attention permanente était agréable bien sûr ( encore que je réalise à présent qu'il s'agissait surtout que je le rassure en permanence en répondant ) mais ça met une pression de fou sur la relation ; j'avais du lui dire à un moment que je ne voulais pas passer la semaine où j'avais ma fille en permanence le portable à la main, qu'entre le boulot, me consacrer à elle , les courses, etc... bref la vie quoi , je ne pouvais être disponible H24.

Tu es adulte Katarina, comment se fait il que ne pas avoir de nouvelles pendant 24h te mette dans un tel état d'angoisse ?
par Katarina83
#1298836
Bonsoir à tous.
Je viens vous donner quelque nouvelles parce que pour une fois, je suis fière de moi!
J'ai donné des nouvelles à mon nouveau !
Oui!
Moi et seulement moi !
Et toute seule!
Donc je suis fière parce que c'est la première fois de ma vie que je l fais. Je sais "première fois de ma vie" c'est totalement pathétique mais c'est la triste vérité.
Lorsque mon ex avec qui j'étais restée 5 ans est parti, je ne l'ai jamais rappelé et la relation s'est terminée comme ça... 5 ans...
Je crois que ça m'a traumatisée... Et ça m'a aussi bloquée puisque après ça, jamais je n'ai réussi à envoyer le premier message.. Et même avec mon ex là, celui dont je suis venue vous parler ici...
Mais là, je me suis dit qu'il fallait que je le fasse, pour lui et pour moi.
Lui pour lui montrer que je ne m'en fichais pas de cette relation et parce que plusieurs fois, il me faisait des sous entendus comme quoi je n'écrivais jamais la première et pour moi, juste pour grandir et aussi me prouver que je suis capable. Aussi parce que je ne veux plus être la fille passive qui attend que le mec décide...
Et surtout parce que je suis comme ça dans la vie de tous les jours avec mes amis et ma famille!
Donc je me suis dit qu'il était temps que ça change!
Et aussi parce que ras le bol d'attendre!

Donc voilà! Je l'ai fait...
J'ai écrit tout à l'heure à 20h...
Je sais que ça fait beaucoup car pas de nouvelles de lui ni de moi depuis le bonne nuit de dimanche soir...
Alors qu'on s'écrit tous le temps...

Et du coup, ben le résultat est plutôt mitigé.
Je lui ai envoyé un message en lui disant que j'espérais qu'il allait bien et que n'ayant plus de ses nouvelles, je revenais et que je pensais à lui.
Résultat mitigé parce que bon, il a répondu aussitôt donc bon point mais son message était juste très nul ^^
Aucune émotion, très neutre, il m'a juste dit qu'il avait fait plein de paperasse et qu'il emmenait un ami à lui aujourd'hui et demain à des rdv parce que la personne n'a pas de voiture bref... Donc très neutre et pas très intéressant. Et surtout, il ne rebondit aucunement sur mon message à moi.
Donc, j'avoue que ça fait un drôle d'effet parce que du coup, j'ai l'impression de parler à un pote, qui me raconte ce qu'il fait et pas à mon copain à qui j'aurais manqué ou qui se demandait où j'étais ...
Vous en pensez quoi vous?
Sachant que je suis quand même très habituée à ses messages. Là, en gros ça fait comme si on s'était écrit une heure avant quoi.
Pas surpris, ni content ni pas content...

Bref, je ne me suis pas laissée abattre et j'ai continué donc je me suis intéressée, je lui ai aussi raconté ma journée puis à un moment, il n'y avait plus rien à dire. Donc j'ai envoyé un "eh oui". Pensant qu'il ne répondrait pas.
Et 5 mn après, j'ai eu droit à un gentil bonne nuit, comme quoi il allait se coucher et des bisous et smiley comme il fait avant ou faisait ^^
Du coup, bilan mitigé.

Du coup, je ne sais pas ce que vous en pensez mais je me disais que je devrais tenter le tout pour le tout c'est à dire d'être moi-même et de ne plus avoir peur de ce fameux "risque", en lui écrivant exactement comme j'en ai envie, quand j'en ai envie et ce que j'ai envie...
Comme je fais avec mes proches.
Sans toujours attendre que ce soit lui qui écrive ou relance...
Sans être dans la passivité vis à vis des messages, comme j'étais avant.
Reprendre un peu le dessus quoi. Pas sur lui hein ^^ mais sur moi-même, devenir ce que je suis vraiment mais même avec lui.
Après, voilà, je vais peut-être me ramasser mais bon au moins, je n'aurais pas de regrets car si j'arrête maintenant, je sais que je me dirais que je n'ai rien montré du tout...
D'autant que je suis retournée sur notre fil de conversation et je me suis rendue compte qu'au tout tout début de notre rencontre, avant que l'on se voit et même au tout début que l'on se voyait, je le faisais! Oui, parce que je m'en fichais un peu, enfin disons qu'il y avait moins d'enjeu pour moi donc ça ne me mettait pas mal à l'aise de lui écrire comme ça , de lui envoyer des photos débiles.. Et je crois qu'il appréciait ça. Car je n'attendais pas que tout vienne de lui!
Bref, je suis débloquée là dessus je le sens!

Donc, même si au pire, je me casse la figure au moins, je me serais retrouvée moi !

Vous avez raison sur beaucoup de choses en tous cas et notamment sur cette histoire de masturbation intellectuelle... C'est vrai que je passe beaucoup beaucoup de temps à cogiter et c'est pour ça aussi que je suis fière de moi ce soir car j'ai agi! Vraiment! Enfin !
Alors peut-être que pour certaines personnes, ce que j'ai fait, c'est rien car eux le font tous les jours mais pour moi c'était un vrai blocage, je vous assure!
Mes proches me disaient "alors, tu lui as écrit? Euh non... J'attends qu'il le fasse..." Et c'était tous les jours comme ça!
Je pense donc que ceci peut faire partie de la reprise en main de ma vie, un petit peu déjà...
Petite victoire par petite victoire...
On a la trentaine... moins de 35 ^^
par Daenyan
#1298866
Coucou Katarina, et les autres :)

J'ai vu que j'avais des MP donc je réponds aussi vite que possible.

Katarina, j'avais lu ton histoire il y a quelques semaines, et j'ai rattrapé les derniers événements. Pour rebondir plutôt sur ton bilan mitigé, je dois te dire qu'il n'est malheureusement que la conséquence logique de tes réactions ces derniers temps. Comme quelqu'un le disait plus haut, ça sentais déjà le début de la fin il y a quelques jours.

Je n'aime pas intervenir pour dire des choses comme ça, mais franchement, tu as beau être consciente de tes faiblesses, tu n'as rien fait pour les soigner quand il était encore temps, et c'est quasiment quand il est trop tard qu'enfin, tu te rends compte des conséquences que tout cela a sur toi et tes relations amoureuses. C'est pas un texto de ta part la première qui va lui faire oublier qu'il y a déjà pas mal de points négatifs alors que ça devrait être la lune de miel.

Mon conseil : laisse le tranquille, laisse le respirer, donne lui tout l'espace dont il a besoin pour calmer les choses et qu'il revienne vers toi avec plus de sérénité. En attendant, occupe toi de ta situation professionnelle, trouve toi des activités, commence le rock, la salsa, le tricot, va dans un club de lecture, de running, bref, n'importe quoi mais fais quelque chose pour toi, dont tu pourras être fière, et qui t'enrichira personnellement et te permettra d'être moins en dépendance affective.

Vis à vis de votre relation, en très peu de temps, tu as déjà rencontré des amis à lui et même fait des soirées ensemble, c'est en fait très rapide, surtout quand on ne connaît pas bien la personne. Ensuite, vos prises de tête : totalement anormales. Je te trouve plus attachée à la relation, comme si elle était là pour combler des manques, et tu trépignes parce que tu n'obtiens pas ce que tu veux.

J'ai l'impression que tu mélanges beaucoup de choses, comment tu penses qu'une relation doit se passer, comment la vôtre se déroule, comment ça s'est passé pour les autres personnes, comment se sont passées tes autres relations (tu parles beaucoup de ton ex). Tout ça montre de gros indicateurs de problématiques non réglées chez toi, et finalement ce garçon n'est qu'annexe, un simple moyen pour toi d'être en couple. Hors, un couple ce n'est pas ça, on prend l'autre comme il est et on construit ainsi, on fait des compromis quand il le faut mais on ne sort pas avec quelqu'un pour ensuite lui reprocher de ne pas correspondre à une image fantasmée du petit ami idéal.

C'est pour ça que je conseillais à une JRMette de prendre beaucoup de temps pour elle en célibataire pour régler une partie de ses problèmes existentiels et ses soucis de dépendance affective, afin qu'elle tienne debout toute seule, le temps en solo n'est pas du temps perdu, parce qu'il permet de cicatriser des plaies et de réparer des problèmes qui ont souvent pourris des relations précédentes. Toi tu es en couple donc je ne te dis pas de le quitter, mais profite plutôt de ta période d'inactivité pour donner une nouvelle impulsion à ta vie personnelle.

Mais voilà, les textos assassins, sarcastiques, même pour rigoler... franchement Katarina, arrête, ce n'est pas une manière de communiquer.

Alors on respire, on prend un peu de recul, on laisse le portable à la maison et on sort vivre sa vie.

Mon chéri par exemple n'es pas du tout texto, il m'écrit très rarement la journée quand il bosse, grosso modo nos messages sont pour organiser nos sorties, nos week end. Il a ses moments de libre où il profite à fond avec ses potes ou sa famille, moi je profite de mes copines, de ma grande famille, de mes projets persos et pros, et on construit notre relation tranquillement. Je ne lui mets pas de pression et inversement, l'engagement se fait naturellement. Tu es en couple, au tout début, tu devrais être en train de profiter, pas de calculer qui a envoyé le dernier message. Franchement, quand on en est là, ça craint.

Je t'envoie tout mon soutien Katarina, j'essaierai de passer lire la suite. Des bises aux JRMistes !
Elieza, miu ont aimé ça
par Katarina83
#1298903
Bonsoir à tous et merci de ta réponse Daenyan.
Oui je sais que j'ai de grosses problématiques à régler et j'essaie de le faire en ayant décidé de refaire une thérapie.
Mais pour le moment, je suis avec lui...
En fait, c'est pas facile de se défendre quand on a face à soir de tels arguments... Car c'est vrai... Vous avez tous et toutes raison sur beaucoup de points.
Après la chose sur laquelle je veux essayer de rebondir quand même, c'est le fait que avec mon nouveau, je ne me suis jamais montrée chiante ni prise de tête, ni oppressante, comme je l'étais avec MES ex.
La seule et unique fois a été le weekend dernier et ça n'a vraiment pas duré longtemps puisque je me suis calmée toute seule rapidement.
Après comme vous le dites, sûrement que lui doit voir en moi des choses que je pense ne pas montrer... :/
Mais je pense que lui aussi a de gros soucis à régler et que peut-être je lui ai fait peur.
Mais dans ce cas, pourquoi ne me le dit-il pas ?
Il m'écrit, enfin non, il me répond, me pose des questions aussi mais depuis ces deux fameux jours (lundi mardi), il ne me relance plus dans le sens où ce n'est plus lui qui revient vers moi avec un message.
En gros, il fait comme moi je faisais jusqu'à mardi. Il répond et c'est tout. Il n'est pas froid mais ne me parle plus du tout de me voir alors qu'on se voyait régulièrement.
Voilà, c'est tout.
En fait, je ne sais plus quoi penser.
Ni quoi faire d'ailleurs.
Alors vos conseils seront les bienvenus...
Me suis jamais sentie aussi désemparée.
Est ce que je propose? Est ce que j'attends?
Suis-e encore en couple, ou non?
Je ne sais plus rien du tout à cause de cette coupure inexplicable.
par Katarina83
#1298904
Selmasultane a écrit :
26 févr. 2019, 10:04
hello Katarina !

j'ai du mal à reconstituer la temporalité des évènements (pas sûre que cette phrase ait un sens :mrgreen: ), un peu compliqué pour mon cerveau d'autant que tu écris souvent vers les minuit.

Donc là vous avez passé la soirée de vendredi à samedi puis de samedi à dimanche ensemble ; et quand tu écris "Vous l'avez donc compris. Je n'ai plus aucune nouvelle de lui depuis hier soir" on parle donc de plus de nouvelles pendant 24 h en fait ?
Mais honnêtement, 24 h ça ne me parait pas alarmant .
Tu me fais penser à mon ex en fait, pour qui le fait de s'envoyer de dizaines de msgs tous les jours était primordial ; cette attention permanente était agréable bien sûr ( encore que je réalise à présent qu'il s'agissait surtout que je le rassure en permanence en répondant ) mais ça met une pression de fou sur la relation ; j'avais du lui dire à un moment que je ne voulais pas passer la semaine où j'avais ma fille en permanence le portable à la main, qu'entre le boulot, me consacrer à elle , les courses, etc... bref la vie quoi , je ne pouvais être disponible H24.

Tu es adulte Katarina, comment se fait il que ne pas avoir de nouvelles pendant 24h te mette dans un tel état d'angoisse ?

Selma, c'est parce que on a l'habitude de s'écrire tous les jours et beaucoup dans la journée! Voilà pourquoi là, je panique car je sais que c'est totalement inhabituel ! D'autant que les messages venaient beaucoup de lui ! Et c'est même lui qui se plaignait du fait que ce soit toujours lui qui écrive...
Si on ne s'était pas habitué comme ça, je n'aurais pas été inquiète..
Et du coup, c'est moi qui ai redonné signe de vie. Mardi soir ( le dernier message datant de dimanche soir)
par Meltnar
#1298912
Ben les conseils on te les a déjà donnés quelques messages plus haut, et tu en as moyennement tenu compte. On va te donner les mêmes conseils que depuis 3 pages, conseils qui visiblement ne t'aident pas beaucoup...

Je pense qu'il faudrait tester un nouvel exercice : plutôt que de te toucher le kiki avec des questions existentielles qui ne te font pas avancer (genre "suis-je encore en couple ?"), essaie de venir vers nous pour nous dire ce que tu as fait pour répondre à tes questions. Et là on pourra t'aider en te disant si oui ou non tu as bien fait. Là le pb est que tu fais rien, et que tu es en train de le perdre à l'usure, alors qu'il a été correct en exprimant clairement son mal-être.

Genre, ne nous demande plus "dois-je lui proposer?" : visiblement ça sert à rien qu'on te donne des réponses, on te dit de te sortir les doigts depuis 3 pages et tu es toujours paralysée à l'idée de lui proposer d'aller boire un diabolo-menthe... Propose-lui, donne-nous sa réaction et là on pourra te dire des choses.

En résumé : ton prochain post tu le structures comme suit :grinning:

1- Question ou problème que tu te poses
2- Action proposée ou menée pour résoudre la question ou le problème (et je dis bien action)
3- Prochaines étapes

Après il faut que tu joues le jeu et que tu aies vraiment envie de t'en sortir par l'action. Pour l'instant je ne suis pas sûr de voir une telle volonté de ta part.
par Daenyan
#1298913
Coucou Katarina,

Ta réaction est vraiment représentative de tes frayeurs. Tu remets de suite en question le statut de ton couple pour un peu de silence.

Tu as vraiment, vraiment besoin de prendre du recul, d'arrêter de mettre autant de choses dans une relation, surtout au stade des débuts quand rien n'est encore solide. Que vas-tu faire si ton chéri décide qu'il ne souhaite pas continuer ? Ne le vivrais-tu pas comme une catastrophe ? surtout si près de ta précédente rupture ?

Je vais reprendre certains points : quand tu lui as écrit "la première", pourquoi as-tu éprouvé le besoin de lui pointer que tu n'avais plus de nouvelles (dans ta tête, parce que ne plus avoir de nouvelles, c'est plutôt silence pendant quatre cinq jours de suite au moins). Comment penses-tu qu'il a pu le prendre ? Ne penses-tu pas qu'il a pu prendre ça comme un reproche ? Pourquoi ne te sens-tu pas capable de simplement envoyer un message léger où tu lui demandes juste comment ça va et ce qu'il fait de beau ? On dirait qu'à chacun de tes messages tu joues ta vie, mais chaque action positive de ta part est dynamitée par tes frayeurs profondes. Tu penses faire une bonne chose (je lui écris la première, youpi je suis fière) alors qu'en fait, tu lui fais un reproche où tu ramènes tout à toi (pourquoi ne m'as-tu pas écrit ? regarde moi je le fais, moi je pense à toi).

Je suis vraiment désolée Katarina d'être aussi brutale, mais il faut parfois secouer les gens pour leur faire comprendre certaines choses.

Pour la distance actuelle de ton copain, elle est explicable par les tensions qui existent (je pointe aussi ton impatience, ton manque de confiance en toi qui n'a rien d'attirant), et le fait que tu ne cesses de pointer ce qui ne va pas (même ton texto est un reproche).

Il n'y a pas de manuel de ce qu'il faut faire, on peut te donner des conseils, éventuellement ce qu'on ferait sur ce point précis, mais ça ne règle pas tes soucis à toi qui font que tu te prends autant la tête. C'est le début de la relation, tu ne joues pas ta vie, il t'écrit, tant mieux, il ne t'écrit pas, tant pis pour lui. Mais je sais que tu dois te sentir complètement perdue, alors voici ce que je ferais. Je laisserai passer aujourd'hui sans rien faire, j'irai me distraire. Demain, si toujours pas de nouvelles, j'enverrai un petit texto de bonjour, et je proposerai une sortie ce week end (tester un bar, voir un film, une expo, balade dans un parc, etc.), sans pointer quoi que ce soit de négatif (tu restes factuelle, légère). S'il ne peut pas : ce n'est pas grave. Ca veut dire qu'il a d'autres projets, c'est super pour lui, tu peux juste rajouter "à la semaine prochaine alors, bisous".

Ca ne l'empêchera pas de t'écrire s'il le souhaite, ça ne t'empêche pas de lui écrire ce week end toi aussi si tu le souhaites.

Mais il faut que vous remettiez votre relation dans une dynamique positive, sans reproche, et que tu prennes sur toi, même si c'est juste en façade pour commencer.
par Katarina83
#1299123
Bonsoir à tous.
J'ai mis un peu de temps à vous répondre parce que j'avais besoin de prendre un peu de recul.
J'ai vu ma psy aussi, et elle a remué des choses et surtout, la séance m'a fait comprendre pas mal de trucs.. Concernant notamment ma problématique.
J'vais pas en parler ici maintenant car je ne me sens pas prête mais toute ma dépendance affective est bien plus profonde que ce que je pensais... Et plutôt archaïque en fait.
Vous me parlez beaucoup et quasiment tous, de mon manque d'action.
C'est aussi pour ça que j'attendais d'avoir "un peu" agi pour revenir vers vous car vous avez raison et tourner en rond c'est lassant pour tout le monde. Déjà que vous êtes sympa de me répondre encore...
Du coup, l'action est en cours.
Après, chacun sa définition de l'action car tout le monde est différent et a son propre rythme.
Donc, si je peux me permettre un désaccord: vous me dites que je ne suis pas dans l'action.
C'est vrai que depuis le début de cette relation, je suis bien plus dans la réflexion mais là où je ne suis pas d'accord avec vous, c'est par rapport à mon effort sur le fait de donner des nouvelles moi-même sans attendre que l'autre le fasse.
Je sais que pour la plupart d'entre vous, c'est rien du tout mais pour moi, je vous assure que c'était un vrai blocage et blocage qui me mettait dans une situation d'attente et de passivité, d'une personne qui en prenait pas sa vie en main
Or, j'ai vraiment réussi à me débloquer là dessus. Et encore une fois, c'est la première fois en 30 ans... Donc, je vais rester fière de ça car comme je vous l'avais dit, même dans ma précédente relation, je ne l'avais jamais fait et c'est aussi ce qui faisait que je culpabilisais car là en peu de temps finalement, à peine deux mois, j'ai enfin réussi à dépasser ma part donc moi, je reste contente et très fière.
Vous n'imaginez pas à quel point c'est difficile d'être dans cette position d'attente continuelle... Enfin bref, depuis une semaine maintenant, j'envoie les premiers messages ou les derniers de la journée, je relance, et je m'en fiche! Même si il ne m'a pas répondu! Donc, ça je le revendique encore une fois, j'en suis fière.
Et pour deux principales raisons. D'abord parce que j'ai été récompensée! Il m'a proposé que l'on se voit hier pour un ciné. Donc, ça fait plaisir vu que je me disais que c'était fini ou presque...
Et la seconde raison, c'est que du coup, ce déclic en a provoqué un autre, à savoir celui de réussir enfin à lui proposer moi aussi de se voir.
Alors, là encore, certains vont me dire que c'est banal ou tout petit mais pour moi qui en était incapable, c'est génial. Car rien que pour moi, je me sens plus légère, plus libre et plus adulte! Je prends les choses et MA vie en main en faisant ça!
En plus, vous vouliez de l'action, e=h bien pour moi, ça ça en est! :)

Bon, après, il y a un hic.
Enfin c'est pas vraiment un hic mais c'est un petit obstacle disons, enfin une difficulté.
Je pars deux jours dans la ville où je vivais avant.
Et je lui avais proposé de venir avec moi il y a de cela quelques semaines. Il était d'accord et semblait même très enthousiaste à cette idée. ( d'ailleurs, c'est étrange au vu de la vitesse à laquelle il préfère aller avec moi...)
Sauf que depuis, on n'en jamais reparlé. Et avec tous les "micro événements", je n'ai pas osé lui demander confirmation.
Sauf que je pars jeudi..
Du coup, j'ai décidé, même si c'est sûrement pas une bonne idée vu ses peurs..., de lui en reparler. Demain. J'ai besoin de savoir s'il vient, pour m'organiser aussi et que lui puisse s'organiser aussi s'il est toujours d'accord. Donc, c'est demain. C'est décidé. J'ai trop repoussé
Au départ, je voulais attendre demain pour vous en parler mais j'avais besoin de venir vous le dire maintenant.
Je pense très sincèrement qu'il va me trouver une excuse bidon et ne pas venir mais tant pis, je dois essayer et lui proposer
En fait, ce weekend et les jours d'avant m'ont permis de pas mal réfléchir et j'en ai marre d'attendre en quelque sorte. J'ai envie d'avoir un minimum de réponses et puis je me dis que ce weekend peut être super sympa et que surtout, ça n'engage à rien du tout...
Donc, on verra ce qu'il va me répondre... J'ai très peur car je risque fortement de me manger une grosse claque vu qu'il a déjà du mal à me voir plus d'une fois par semaine... Mais bon, on verra bien.
De toute façon, il est temps de prendre des risques là et vous me l'avez dit aussi.
Après, je vous avoue que s'il a changé d'avis, je pense que je ne continuerai pas cette relation... Parce que ça viendra dire beaucoup de choses ... dans le sens où au départ, il était plus que motivé pour ce séjour... Il faut que les choses bougent, j'en ai besoin...

Puis vous voyez, là, on a passé la soirée ensemble et la nuit et la journée (enfin, on s'est couchés très tard donc beaucoup dormi) et ensuite, il est parti. Et je me sens comme un peu "salie". Je sais que le mot est fort mais c'est ce que je ressens. Il n'est pas parti comme une voleur mais le fait que je ne sache pas quand je le revois et que du coup, c'est un peu lui qui décide au final ben ça ne me rend pas bien, ça ne me rend pas heureuse. Et je pense que dans toute relation, on doit quand même s'écouter un minimum non?
Alors, je sais que mon cerveau, je dois l'écouter mais en laisser aussi... Mais là, depuis ce soir, je me sens mal, j'ai quelque chose dans le ventre, je suis pas bien et c'est parce qu'au fond de moi, je sens que ça ne me convient pas ce rythme et le fait que seul lui décide de ça au final, vu que moi, j'ai envie de le voir plus que ça.
C'est aussi pour ça que j'ai décidé de enfin me lancer à lui proposer de le voir de manière plus régulière en proposant du concret et pas des discussions sur ça... Encore un truc que j'ai compris... Grâce à vous d'ailleurs... Le concret... Ca devient fondamental là ...
Donc, si par chance, il accepte pour le ptit weekend, alors je lui proposerai moi aussi des sorties. Evidemment, je vais m'adapter à son rythme, je ne suis pas folle, je ne vais pas lui proposer tous les jours mais je vais le faire Enfin, ça c'est s'il accepte le séjour... Dans le cas contraire, je ne sais pas du tout comment je vais réagir..
En fait, il tombe mal ce weekend, sûrement pas au bon moment quoi. Mais je dois y aller moi de toute façon car j'ai un rdv là bas donc..

Puis, là, vous voyez, je ressens le manque. J'aime dormir près de lui... Et je vous confie ça... Tant pis... Et ce soir, il est à nouveau par là, il n'est qu'un courant d'air en fait et je le vis difficilement c'est vrai.
C'est pour ça que je pense que chacun devrait s'adapter un tout petit peu à l'autre. Au lieu de une fois par semaine ou de presque tous les jours, peut-être qu'un juste milieu serait possible et que cela convienne à nous deux..
En fait, je me sens vulnérable de ressentir tout ça et je ne peux pas lui en faire part... Au risque de le faire fuir encore plus. Mais d'un autre coté, je me dis que tout garder à ce point, et faire comme si j'étais super cool, est ce que c'est pas un peu me renier moi-même? Vous en pensez quoi?

Et je n'arrête pas de penser au fait que j'ai besoin de lui apporter quelque chose...Pourquoi? J'en sais trop rien. Enfin si. Sûrement parce que je me dis que si je lui apporte quelque chose, il restera :/ C'est triste...
Et je crois aussi que je pense à ça parce qu'en fait, comme je ne me sens pas moi-même à 100% avec lui du fait de mes peurs que je ne peux pas dire et du fait qu'il m'intimide aussi ,(c'est rare qu'un homme me fasse cet effet, je ne l'explique pas , à moins que ce ne soit son indépendance que j'envie et sa force de caractère...) ben du coup, j'ai le sentiment de ne pas exprimer réellement toute ma personnalité et du coup, je me sens fade :/ et un peu nunuche car amourachée quoi... :/ ( j'sais pas comment on dit ^^) et j'ai l'impression de servir à rien.
En fait, à chaque seconde, j'ai envie d'exploser et d'être moi. De lui dire ce que je ressens parce qu'au final, on ne communique absolument pas...! Mais je ne peux pas et je me retiens par peur de le faire définitivement fuir et aussi parce que je sais que certaines choses ne doivent pas être dites.
En fait, mon problème est que je ne sais pas du tout ce que je peux dire, ce qui est disible, de ce qui ne l'est pas.
Puis, je suis quand même quelqu'un avec un fort caractère et là, j'ai l'impression de totalement m'effacer.
En fait, plus j'écris là et moins je me sens bien car plus je me rends compte que je ne suis pas du tout moi-même en ce qui concerne mon caractère que j'efface totalement...

En fait, je n'arrive plus à faire la part des choses entre ce que je suis en droit de lui demander ou d'attendre de lui et ce que je dois taire pour le moment car c'est un début de relation.
J'ai besoin de vos avis s'il vous plaît ..
par Janysse
#1299132
Bonjour Katarina,

Je t'invite à relire les messages précédents, comme toujours, celui de Daenyan en particulier (coucou toi :) ).

Je ne vais pas reprendre point par point ton message, car pour moi tu continues à ressasser les mêmes choses. J'ai l'impression que tes angoisses vis-à-vis des relations amoureuses, de toi-même et de beaucoup d'autres choses, se cristallisent dans cette vieille rengaine, qui commence à revenir depuis quelques pages comme une obsession : j'ai peur de lui dire, j'ai peur de lui proposer, j'ai peur de sa réaction, etc etc.

Je crois très sincèrement que le brouillard mental qui tourne autour de ta relation t'empêche complètement d'être lucide et calme. Les questions que tu te poses et que tu nous poses transpirent la panique. C'est un simple constat : tu nages en pleine panique.

Peut-être serait-il bon de prendre ce petit weekend dans ta ville natale pour toi, sans nouvelle de ton copain, juste pour toi, et sans te dire toutes les deux minutes "ouais mais il avait dit qu'il viendrait". Sans rancoeur ni ressentiment. Les gens disent beaucoup de choses. Dire que pourquoi pas ça serait chouette d'y aller avec toi ne l'engageait absolument à rien, il n'allait quand même pas te répondre "hof non pas envie" ?? Et bien évidemment, si tu ne lui en as jamais reparlé depuis, il est peut-être passé à autre chose !

Question : s'il te dit qu'il a l'anniversaire de son meilleur ami, celui de sa mère, un rapport important à rendre, une pendaison de crémaillère prévue depuis des mois ce weekend-là, le quitteras-tu ? Ce que tu considères comme des "excuses bidon" sont peut-être des évènements prévus de longue date. Et s'il n'a tout simplement pas envie ? Le quitteras-tu ? Il se peut qu'il soit crevé, pas les sous, pas envie de bouger ce weekend, envie de temps pour lui pour faire du sport, de la lecture etc... Et ça ne serait pas contre toi, mais pour lui. Tu le quitterais alors ?

En remettant en jeu le statut de votre relation comme ça, que cherches-tu ?
- Une sorte de chantage affectif envers toi-même ? "Ca c'est seulement SI" "SI il vient je ferai ça". Tu te mets toute seule dans l'insécurité, à placer dans sa seule décision à lui tout ton avenir ensuite. Si tu as l'impression que lui seul prend les décisions, c'est parce que tu fais en sorte que ça soit le cas !
- À te défaire d'une relation dont tu sais qu'elle ne te convient pas (à cause de lui, à cause du moment de ta vie) en cherchant une excuse convenable ? Tu peux aussi y mettre fin sans autre justification, c'est ton droit le plus strict (tant que ça n'est pas par sms haha).
- À le faire réagir ? À nous faire réagir ?

Voilà, je t'invite à réfléchir sérieusement là-dessus, à te poser devant une feuille de papier et à écrire des réponses à ces questions, tout ce qui te passe par la tête. PUIS de mettre un peu en ordre. Ecrire est un formidable exutoire, mais dérouler le fil de tes pensées sur ton clavier, sans te relire, et lancer des pavés comme ça ne t'aide plus. Il te faut prendre un peu de recul et mettre un peu d'ordre dans ce que tu penses.

Courage Katarina !!
par Daenyan
#1299135
Coucou Katarina,

J'espère que tu passeras nous lire avant de parler avec ton chéri.

Janysse a vraiment bien résumé les choses et je suis globalement de son avis (coucou ma belle :D ).

Je vais donc juste rebondir sur certaines petites choses.
Je pense très sincèrement qu'il va me trouver une excuse bidon et ne pas venir mais tant pis, je dois essayer et lui proposer
(...) Après, je vous avoue que s'il a changé d'avis, je pense que je ne continuerai pas cette relation... Parce que ça viendra dire beaucoup de choses ... dans le sens où au départ, il était plus que motivé pour ce séjour...
En fait, je pense que c'est toi qui n'a pas envie de continuer la relation, parce que, consciemment ou non, tu te rends compte que tu as des attentes disproportionnées et que cet homme réveille des peurs chez toi, et qu'il n'est pas capable de les apaiser ?

Par exemple, tu parles de ta fierté d'être désormais capable de faire le premier pas par message, que pour toi c'est quelque chose d'énorme, mais à côté, à la simple idée de s'entendre opposer un refus à un week end, tu pars du principe :
- qu'il va dire non
- pour une raison bidon
- qu'il te faut le quitter pour ça

Est-ce que tu vois le manque de cohérence entre ta fierté d'envoyer un texto, et la paranoïa que tu vis en imaginant qu'un refus sera obligatoirement fait parce qu'il n'en a rien à faire de toi ? Brandir cette histoire de texto, c'est l'arbre qui cache la forêt. c'est une bonne chose d'y arriver donc bravo, mais ce qui compte surtout, c'est d'être bien dans la relation et toi tu ne l'es pas.

Pour ce week end, tu as deux solutions :
- tu lui en reparles et tu lui demandes si ça le tente toujours de venir, s'il ne peut pas : ce n'est pas grave, tu ne lui prends pas la tête pour ça, et tu pars, et tu en profites pour t'aérer un peu et te changer les idées
- tu ne lui en reparles pas, tu pars deux jours (ça passe vite en plus) et tu en profites pour t'aérer un peu et te changer les idées

Et en fait, comme tu vois, le résultat sera le même : tu vas aller t'aérer et te changer les idées, qu'il vienne ou pas.

Tu mets trop de pression dans cette histoire, en zappant le fait que ça a été assez tendu entre vous et tu voudrais que tout se passe bien, qu'il soit toujours disponible, partant, romantique, amoureux, engagé, alors que toi, tu te poses des questions encore et encore, tu envisages de le quitter, tu pars du principe que ses raisons seront forcément bidons. Est-ce que tu te rends compte du décalage entre tes attentes vis à vis de lui et la manière dont tu le considères réellement ? Je te le redis, je pense que tu es plus attachée au couple qu'à cet homme.

Tu sais Katarina, pour qu'une relation soit belle, il faut que les deux y mettent du sien. Et en fait, tu donnes l'impression que tu veux que ce soit seulement lui qui la rende belle, ce qui te confirmerait que tu es aimable ? que tu en vaux la peine ? Comme si tu sabotais volontairement les choses pour prouver que si l'autre reste et s'engage, c'est que tu en vaux la peine.

C'est vraiment le ressenti que j'ai de tes écrits, de ton son de cloche : "moi j'ai plein de soucis, je souffre de dépendance affective, d'un manque d'estime de moi, je me pose plein de questions alors je m'en prends à l'autre" et en même temps "je veux que l'autre me trouve fabuleuse, qu'il me fasse passer avant tout, que pour lui, notre histoire soit une évidence et qu'il se consacre à moi". Et comme il ne le fait pas, tu lui reproches de ne pas t'accorder ce que toi-même tu ne lui accordes pas. Votre relation ne se nourrit que de ce que vous y mettez : tu y mets des peurs, de la pression, des prises de tête, des reproches, alors lui y met de la distance, de l'ignorance, un engagement moindre comparativement à ce qu'il a pu faire ou voudrait faire.

Tu joues à la fois le bourreau et la victime. Je ne sais pas quoi te conseiller de plus. On ne cesse de te dire de prendre du recul, de la légèreté, d'arrêter de prendre les choses aussi mal, et tu trouves prétexte de chaque mouvement pour remettre en question ton couple.
par Katarina83
#1299172
Bonsoir..
Vous êtes vraiment durs avec moi ..
Je ne sais limite plus quoi dire.
Peut-être que je ne suis pas au bon endroit pour tout sortir de moi..
Je sais pourtant au fond que vous me dites tout ça pour mon bien, pour me faire avancer..
Mais c'est dur à lire...
Alors c'est sûrement parce que c'est la vérité...

J'ai juste envie de rebondir sur une chose.
Je ne lui montre absolument pas mon "mal-être", mes peurs, et mes doutes. Je ne lui fais aucun reproche et ne lui prends pas du tout la tête.
C'est peut-être difficile à croire mais c'est vrai sinon je vous le dirai clairement.
Et même si pour vous, ça paraît impossible que lui ne "voit" pas ce qui se passe en moi, je vous assure que je suis assez forte ( à mon plus grand étonnement! ) pour ne rien laisser paraître. D'une parce que je ne veux pas le faire fuir et surtout parce qu'il ne mérite absolument pas que je le fasse ch** avec mes bêtises donc je vous rassure, je ne suis pas avec lui comme je suis ici.
Après, oui c'est sûr qu'il est loin d'être idiot donc c'est certain qu'il doit entrevoir des choses de moi mais pas au point où vous le pensez puisque je joue la fille cool avec lui...
Et je pense que le véritable problème est là justement... Je le vis mal! Le fait de ne pas montrer du tout cette partie de moi..
Mais je sais que c'est justement ce sur quoi je dois travailler donc je préfère dire les choses ici ou avec ma psy que face à lui car il n'a sûrement pas à entendre tout ça.

En attendant, j'ai quand même été dans l'action aujourd'hui puisque j'ai fait ce que j'ai dit.
Je lui ai demandé s'il était toujours ok pour ce weekend. Et il a dit oui. Il semble content.
Donc, à moi de faire en sorte peut-être de lâcher un peu plus prise.. En profitant de ce moment ..
Voilà, je ne vous embête pas plus longtemps.

Bonne soirée à tous.
par marcfitt
#1299175
Bonjour Katarina,
Peut-être que je ne suis pas au bon endroit pour tout sortir de moi..
Pour ca, les toilettes c'est top 8-)
Je sais pourtant au fond que vous me dites tout ça pour mon bien, pour me faire avancer..
Mais c'est dur à lire...
Alors c'est sûrement parce que c'est la vérité...

J'ai juste envie de rebondir sur une chose.
Je ne lui montre absolument pas mon "mal-être", mes peurs, et mes doutes. Je ne lui fais aucun reproche et ne lui prends pas du tout la tête.
C'est peut-être difficile à croire mais c'est vrai sinon je vous le dirai clairement.
Et même si pour vous, ça paraît impossible que lui ne "voit" pas ce qui se passe en moi, je vous assure que je suis assez forte ( à mon plus grand étonnement! ) pour ne rien laisser paraître. D'une parce que je ne veux pas le faire fuir et surtout parce qu'il ne mérite absolument pas que je le fasse ch** avec mes bêtises donc je vous rassure, je ne suis pas avec lui comme je suis ici.
Après, oui c'est sûr qu'il est loin d'être idiot donc c'est certain qu'il doit entrevoir des choses de moi mais pas au point où vous le pensez puisque je joue la fille cool avec lui...
Et je pense que le véritable problème est là justement... Je le vis mal! Le fait de ne pas montrer du tout cette partie de moi..
Mais je sais que c'est justement ce sur quoi je dois travailler donc je préfère dire les choses ici ou avec ma psy que face à lui car il n'a sûrement pas à entendre tout ça.

En attendant, j'ai quand même été dans l'action aujourd'hui puisque j'ai fait ce que j'ai dit.
Je lui ai demandé s'il était toujours ok pour ce weekend. Et il a dit oui. Il semble content.
Donc, à moi de faire en sorte peut-être de lâcher un peu plus prise.. En profitant de ce moment ..
Voilà, je ne vous embête pas plus longtemps.
Comme je te disais il y a peu, tu ne veux rien montrer mais tu le transpire, ca ce ressent meme a l'écrit. Et je pense que tout le monde pourra te le confirmer.

Tu t'imagines que tu nous parles comme quelqu'un qui arrive ici et qui vient de se faire larguer ? angoissé, a essayer de tout analyser de son ex et compagnie.

Mais toi tu es en couple alors profite au lieu de ressasser et te poser des questions sur le pourquoi du comment.

Tu es dans la période ou tu ne dois te poser aucunes questions et profiter de la relation tout en decouvrant le mec.

Reprend toute les pages de ton post, tu ressasse depuis le debut quasiment...

On est dur avec toi ? dur ou réaliste ? a toi de voir... me concernant, a l'époque ya que comme ca que je me suis sorti les doigts enfin le bras entier du cul. Alors oui ca fait mal a son petit égo de lire des choses comme ca sur soit, mais c'est vrai et ca permet d'avancer une fois les couleuvres avalés.

A toi de voir si tu veux continuer ton trifouillage colo-rectal ou avancer
par Tinker Bell
#1299212
Hello Katarina !
Je suis un peu ton fil depuis quelques temps. Et j'ai lu bien des choses depuis ton premier post. Déjà c'est génial qu'il t'accompagne, tu dois être super contente :smiley:
Alors tu dis que tu as été dans l'action. Tu dis souvent en fait que t'es dans l'action parce que tu agis ENVERS LUI. Ce que tu n'as pas l'air de comprendre c'est que les autres te disent avant tout d'agir EN TOI, ENVERS TOI. En profondeur. Parce que face à tes démons tu restes spectatrice et très passive en fait. Il est vrai que quand on regarde de l'extérieur, à part remuer mille et une questions tu n'agis pas justement. D'autant que tu te félicites d'avoir fait tel pas vers lui à chaque fois. Tu en es contente quand il répond favorablement mais tu parles de risque ou de hic ou que sais-je quand il n'a pas les réponses que tu aimerais.

Ce qui m'a choquée sur tes derniers messages notamment :
Résultat mitigé parce que bon, il a répondu aussitôt donc bon point mais son message était juste très nul ^^
Aucune émotion, très neutre, il m'a juste dit qu'il avait fait plein de paperasse et qu'il emmenait un ami à lui aujourd'hui et demain à des rdv parce que la personne n'a pas de voiture bref... Donc très neutre et pas très intéressant. Et surtout, il ne rebondit aucunement sur mon message à moi.
Donc, j'avoue que ça fait un drôle d'effet parce que du coup, j'ai l'impression de parler à un pote, qui me raconte ce qu'il fait et pas à mon copain à qui j'aurais manqué ou qui se demandait où j'étais ...
Ça fait beaucoup de MOI et de JE. Je suis peut-être un peu dure (et je m'en excuse parce qu'en plus j'arrive un peu comme un cheveu sur la soupe, je ne fais pas partie de toutes ces personnes qui te suivent et te conseillent depuis si longtemps avec patience et bienveillance), mais je trouve que tu regardes quand même vachement ton nombril. Et que tu n'as pas d'empathie pour ton chéri. Dire qu'un message est nul, inintéressant, décevant... C'est hard quand même je sais pas si tu te rends compte. Les messages ça ne doit pas être plein d'amour et tourné vers ta personne à chaque fois. Tu devrais te réjouir d'avoir de ses nouvelles, qu'il te raconte sa journée etc. Tu es déçue pourquoi ? Parce que tu n'es pas au centre de ses messages et de son attention ? Clairement c'est ce qui ressort de ta réflexion, je me trompe peut-être mais je le sens ainsi. Et c'est ce qui ressort de toute cette relation. Tu es choquée/déçue/triste/énervée à chaque fois que tu passes au second plan par contre tu agis comme s'il n'avait lui pas d'importance puisque tu ne lui donnes pas l'intérêt (en apparence) que tu lui demandes. Je ne sais plus à quel page tu racontais que tu n'avais pas de ses nouvelles etc. Encore une fois tu tournais tes inquiétudes vers toi, mais tu n'as même pas montré une inquiétude par rapport à sa santé (un accident, un soucis personnel ça peut vite survenir).
Ensuite : tu ne veux pas l'inviter, tu ne lui dis pas que tu veux le voir etc. Mais à côté de ça tu veux qu'il le fasse lui à chaque fois. Tu t'offusques parce qu'il ne t'envoie pas le premier message des fois, mais toi-même tu ne le faisais jamais au départ.
Tu sais l'expression "On récolte ce que l'on sème" n'est pas si fausse. Là tu sèmes beaucoup de négativité, alors que cette relation avait tout pour être jolie à la base.
Et je pense que le véritable problème est là justement... Je le vis mal! Le fait de ne pas montrer du tout cette partie de moi..
Mais je sais que c'est justement ce sur quoi je dois travailler donc je préfère dire les choses ici ou avec ma psy que face à lui car il n'a sûrement pas à entendre tout ça.
Tout comme il n'a pas besoin d'entendre des trucs du genre : "Je sais que je ne suis qu'un passe-temps pour toi" (cf. un sms que tu lui avais envoyé un jour alors qu'il avait bien le droit de passer du temps avec sa famille et que ne pas répondre à la seconde à tes messages c'est pas un drame en vrai).
En bref Katarina, toute ta vie sentimentale semble être un problème, pourtant je suis sûre que beaucoup ici crèverait de trouver quelqu'un avec qui ça se passerait si bien. Y a des âmes en peine ici. Tandis que tu souffres d'un événement qui est censé enjoliver ta vie, pas en faire un calvaire quotidien.
L'image du gâteau et de la cerise dessus c'est pas une métaphore en carton non plus. Ta vie devrait être un gâteau et ton mec la cerise. Pas le contraire. Tu dois vraiment apprendre à vivre par toi et pour toi, non pas à travers tes relations.

Vraiment, profite à fond Katarina ! La vie est courte, la vie peut-être dure mais elle est belle. Tu es en bonne santé, tu n'es pas à la rue, tu n'es pas dans un pays en guerre, tu n'es pas seule tu as un chéri qui tient à toi. C'est difficile de relativiser et de lever le nez de ses soucis, mais tu verras que quand tu commenceras à regarder un peu plus en l'air, ta relation aura une autre saveur :kissing_heart:
par Katarina83
#1299427
Bonsoir à touts!
Je suis de retour!
D'abord, merci pour tous vos messages. merci pour ceux qui me suivent et ceux qui me répondent. Et même si c'est parfois difficile à lire, vous avez raison, ça fait réfléchir et avancer...
Vous m'avez manqué! Oui c'est vrai! Parce que plusieurs fois, j'avais envie de venir vous parler, écrire ici...
En gros, mon petit séjour s'est bien passé...
Mais commençons par le début! :)

D'abord, mon copain a voulu que l'on se voit mercredi soir. Ca m'a fait très plaisir car étant donné que nous partions le jeudi et que depuis le début, on se voit plutôt une fois par semaine que 4, j'étais très étonnée et ravie car pour le coup, je me suis dit que ça ne lui faisait pas peur que l'on se voit 4 jour de suite...
Ce qui n'était jamais arrivé.
Bon après, comme vous commencez à me connaître, je vous avoue que même maintenant, j'ai encore du mal à comprendre qu'il soit capable là de m'avoir vue 4 jours d'affilée alors que la plupart du temps, c'est une ou max deux fois par semaine sinon ça le fait flipper et il ne veut pas aller trop vite...
Donc, assez surprenant...

Bref, sinon, donc très bonne soirée mercredi...
Jeudi on est partis, c'était très sympa mis à part le fait qu'une fois en mode conducteur, il parle très peu...
Très étrange comme phénomène non?

Ensuite, jeudi soir, je l'ai présenté à deux amis, un mec une nana (pas en couple).
Et là, à ma plus grande surprise, il a été super, très avenant, à l'écoute et curieux de mes amis. Ils l'ont bien apprécié aussi, c'était top.
Vendredi, journée et soirée tous les deux, c'était très sympa aussi.
Et aujourd'hui, retour avec journée géniale aussi.

En vrai, je n'ai rien à lui reprocher du tout, il a été super, il s'est enfin ouvert à moi, il s'est montré gentil, plus attentionné, plus doux envers moi... Ce fut vraiment un agréable weekend et une agréable surprise surtout.

Le seul hic parce que j'ai l'impression que dans cette relation, il faut toujours qu'il y en ait un, c'est que je n'ai plus de nouvelles de lui! Gros loool
Je m'explique.
Nous sommes donc rentrés tout à l'heure.
Li avait une soirée de son côté et moi aussi.
Entre nous, j'aurais aimé le retrouver après mais je ne lui en ai même pas parlé parce que je me suis dit que déjà pour lui, c'était beaucoup tout ça donc je me suis adaptée à lui et à son rythme.
Mais je pensais quand même qu'on allait se donner des nouvelles dans la soirée, ne serait-ce que quelques messages, même un... Ne serait-ce que pour me remercier de lui avoir présenté mes amis et ouvert une autre partie de mon univers...
Donc, nous sommes rentrés, je l'ai ramené à sa voiture, il m'a fait un gros calin, des bisous puis on s'est souhaité une bonne soirée..
Et voilà.
Plus aucune nouvelle. Ca fait un très très drôle d'effet.
Ca fait mal en fait.
On a quand même passé plusieurs jours non stop ensemble, presque comme un couple qui vit ensemble et là bim plus rien.

Donc oui, une fois de plus, je me sens vide mal et désemparée.
Car j'attendais au moins un "merci j'ai passé un bon moment avec toi, merci de m'avoir fait découvrir tout ça".. Mais rien du tout. Même pas une blague.
Et j'ai pas écrit non plus parce que j'en ai déjà assez fait. Je lui ai donné beaucoup de preuves d'attachement ces derniers jours et même avant notre départ, je lui envoyais des messages sans arrêt de moi-même, le relançait etc donc là, pour une fois, j'attendais un peu de lui et là, ça me fait du mal, je l'admets car je ne sais pas du tout comment l'interpréter.
D'autant, que pour moi et sûrement aussi pour lui, ce petit séjour était une sorte de test...
Et je ne suis pas naïve, j'e pense qu'il a vraiment apprécié, il s'est ouvert, je suis rentrée contente et sereine!
Donc là, forcément, c'est un peu compliqué ce que je ressens. En fait, même si le mot est fort, je me sens comme abandonnée et puis je suis déçue parce que moi ce weekend, je lui ai beaucoup donné et là, j'ai l'impression qu'il me laisse en plan sur le bord de la route... :/

Puis du coup, ça me donne le sentiment qu'il n'a rien à faire lui, enfin qu'il considère qu'il n'a rien à faire. Pas d'efforts, comme s'il ne s'investissait absolument pas et que c'était à moi de tout donner.
En fait, j'ai l'impression que c'est que moi et uniquement moi qui veut être avec lui, vous voyez ce que je veux dire? J'ai l'impression d'être la seule pour qui ça compte, la seule à ressentir des choses, des sentiments et que lui est un robot.
Il m'a fait plaisir, il est venu, et puis maintenant, retour à la case départ, chacun chez soi et chacun sa vie. C'est étrange le sentiment que ça procure cette situation.

Je ne sais plus du tout quoi penser. :(
Est ce qu'il est venu mais il ne ressent strictement rien pour moi et dans ce cas il serait venu pour passer le temps, me faire plaisir? Je trouve ça vraiment étrange dans le sens où... Qui fait ça ? Puis il a beaucoup d'amis, il n'a pas besoin de moi pour se changer les idées...
C'est vraiment bizarre...
J'ai l'impression que ça ne compte absolument pas pour lui, mais du tout.
Ca compte juste pour moi. Donc, comme c'est moi qui tient absolument à être avec lui ben c'est à moi de tout faire et lui les mains dans les poches, comme s'il me disait "moi j'm'en fous mais toit tu veux être avec moi alors débrouille toi". Ca me donne vraiment cette impression, c'est un peu difficile...
Donc en gros, si moi je fais rien... La relation s'arrête?
par Selmasultane
#1299429
Hello Katarina,

Argh, je suis à 2 doigts de m'agacer là :evil: :evil:

On parle bien de soirées séparées hier samedi soir , donc hier soir en fait ? ( j'ai toujours du mal avec la chronologie,en partie parce que tu dis toujours " plus de nouvelles " comme si ça faisait 1 mois )
Donc vous passez 4 jours super ensemble, vous allez à une soirée chacun de votre côté et au retour de cette soirée tu te fais des noeuds au cerveau à 2h du mat ?? M'enfin Katarina , ça ne t'arrive pas de passer une soirée avec des amis et du coup de ne pas être sur ton telephone ?

Il t'a quittée qqs heures avant ton message en te faisant un gros câlin, tu ne peux pas juste aller te coucher en te disant " je viens de passer de chouettes journées" épicétou?
Honnêtement , je ne comprends pas ce que tu veux, à part quelqu'un qui te délivre toutes les heures un message pour te rassurer ( il doit y avoir des applications pour ça :mrgreen: et sinon je dépose le brevet ).

En plus tu es constamment en train de lui adresser des bons et des mauvais points ( il s'intéresse à mes amis : +1 , il ne parle pas en conduisant : -1 ), ne crois pas qu'il ne se s'en rend pas compte, c'est malaisant rien qu'à le lire.

SOIs spontanée, laisse toi porter , arrête de tout analyser , vis ta vie et détends toi.
  • 1
  • 6
  • 7
  • 8
  • 9
  • 10

Bonjour si je peux me permettre, ta fille n est pl[…]

Bonjour, Je me sens mieux mais j'ai l'impression q[…]

Oui ce n’est pas la première fois mal[…]

Hello MyZ et merci pour ton message Je trouve tr&[…]

amour passionnel

Bonjour, Je rejoins Kakahuet, et autant tromper u[…]

Coucou, Alors si il m'a bien appelée.[…]

Bonjour, Merci de votre réponse, elle m'a […]

La pire souffrance

Je commence à le voir il y a six mois. Il[…]