Aide et conseils pour récupérer ton ex !

Si le coeur vous en dit, racontez-nous votre histoire en détails
Avatar du membre
par MyZ
#1267159
Bonjour à toutes et à tous,

Cela fait maintenant un moment que je lis vos histoires et vos conseils qui m’ont beaucoup aidé dans des périodes difficiles.

J’ai toujours eu peur d’écrire ici la crainte de l’anonymat (la honte aussi) mais qu’importe si les gens savent après tout.

J’écris aujourd’hui car je sens que j’ai besoin d’aide et malgré la honte de ne pas être assez forte je n’y arriverais malheureusement pas seule.
J’écris et les larmes me montent aux yeux car je sais que ne n’arriverais pas à gérer.

Voilà mon histoire, je vais tenter d’être la plus concise mais je vous avoue que j’écris aussi pour me libérer.

J’ai 33 ans pas d’enfant.
Cela fera (aurait fait 🤔) 10 ans que je suis en couple l’année prochaine et nous avons fêté nos 5 ans de mariage.

Pour planter le décor, je serais honnête avec vous ces 10 ans n’ont pas toujours été un long fleuve tranquille.
Pour faire simple on va dire que mon mari a toujours eu des phases où il se renfermait sur lui même et que moi sensible et émotive comme je suis j’ai toujours bien trinqué dans ces moments là.
Plus j’essaie de l’aider à mettre des mots sur ce qui ne va pas plus il se renferme.
Ces phases sont cycliques.
On va dire tous les 3 ans.
Tout va bien au quotidien, nous sommes très complices, très amis. Nous partageons les mêmes goûts nous rions beaucoup, nous profitons de la vie à bien des égards.
Il est vraiment très rare que nous nous disputions.
Nous passons du temps ensemble et aussi séparément avec nos sphères sociales distinctes ou chacun peut se retrouver lui.
J’ai (a mon sens et c’est peut être aussi un souci) l’impression que tout est assez équilibré et d’avoir épousé mon meilleur ami.
Pour moi c’est suffisant, cela me rend heureuse.
Hélas, lui passe par ses cycles de « je ne suis pas heureux » du jour au lendemain et tout bascule.

Il se renferme, cela dure quelques mois puis il finit par retrouver sa joie de vivre et nous repartons
Sauf que forcément, cela a geler quelques un de mes projets car j’ai maintenant toujours la peur d’une fin imminente, l’épée de Damoclès.
Donc j’ai stoppé les essais bébés, j’ai arrêté de fantasmer sur le petit pavillon de ville.
On avance pas. Ou plus assez.

J’ai tout essayé lors de ses phases.
La douceur pour l’amener à se confier, j’ai tenté de le provoquer également rien n’y fait.
Je lui demande ce qui pourrait le rendre heureux :
Changer de travail?
Déménager?
Changer de femme? (Oui oui)
Mais « il ne sait pas »
Ce n’est soit disant pas moi le problème mais j’avoue que j’ai un peu de mal à le voir « subir » son mal-etre sans se bouger le derche et prendre une vraie décision.
Ça je ne sais pas le gérer.

Nous avons une grosse crise en 2014, où il était dans une de ses phases et où je me mettais dans des états pas possible.
Sauf que j’ai appris quelques temps après qu’il me trompait. Il a menti pendant des mois alors que je lui ai plusieurs fois tendu la perche pour se sortir de ça.
Il a toujours nié, se mettait dans des états pas possible.
Pour connaître la vérité j’ai du contacter moi-même la fille.
Je n’ai jamais eu aussi honte.
Après la confirmation je l’ai confronté (malgré tout il a tenté de nier au Max) et je suis retournée chez ma mère quelques mois.

Quelques mois où il m’écrivait tous les jours, où l’on se retrouvait le WE.
Puis finalement j’ai fini par rentrer.
J’ai pardonné (mais ma vision du mariage parfait en un pris un gros coup), et on a remis notre vie complices comme avant.
Depuis rien à signaler.
Gentil, prévenant, il semble enfin heureux.
On se lance de nouveau sur un projet bébé
Il y’a quelques mois. Cela tarde à venir mais nous essayons de ne pas nous tracasser.
Nous partons au Japon ce printemps.
Un voyage au top on profite.
L’été se passe.
Je dois changer de boulot (plan social) j’ai un peu de mal à le vivre parce que je dois quitter un poste que j’adore et j’ai peur de la nouveauté mais au final tout roule ou je suis.

Septembre arrive et rebelotte
« Je ne suis pas heureux »
Là clairement ça me gonfle.
Je veux qu’il prenne une décision concrète.
Si c’est moi qu’il me quitte.
Si c’est le boulot qu’il change.
Bref qu’il arrête d’être passif j’en peux plus.
Je lui demande d’aller voir un pro, parce ce que s’il ne sait vraiment pas, il lui faut de l’aide.
Il y va, depuis Septembre.
On avance bon an mal an mais je stoppe encore les essais bébés.
De toute façon il ne me touche plus, comme à chaque crise...

Nous partons aux usa en novembre.
Superbe voyage où nous célébrons nos 5 ans de mariage.
Je profite d’une belle matinée pour sonder un peu son état.
A t’il l’impression d’avoir fait du chemin avec sa thérapeute?
Sait il si son bonheur c’est avec moi ou non?
Je lui dis que je ne veux pas commencer 2018 avec des doutes.
Il me dit que oui qu’il m’aime, qu’il veut des enfants avec moi que si c’est ça son projet c’est nous.

Je me sens de nouveau soulagée.
Enfin il s’est trouvé.
Puis on rentre.
Et je le sens de nouveau distant.
Re feu leu meu leu « j’ai pas le moral »
La je craque, en fait clairement ça m’agace.
Mais Merde tu veux quoi en fait?
C’est quoi le fucking problème?
Y’a une semaine c’est la fête et la en fait Nan?
Je lâche pas l’affaire il finit par lâcher 2,3 phrases :
« Tu es une fille géniale mais je ne sais pas ça marche pas », « je ne comprends pas ce que j’ai »...😤

Bon ben là je douille mais au moins je sais que je suis finalement le problème qui n’en n’était pas un normalement quoi.
A ce moment je suis en colère parce que j’ai clairement l’impression d’être le dindon de la farce quoi.
Le gars voulait juste passer ses vacances tranquille...
Donc je lui demande de partir une semaine chez un ami pour ne plus voir sa tronche d’enterrement et accessoirement on va pas se mentir, j’espérais secrètement que ça lui remettrai les idées en place de dormir dans le canapé de son pote.

Il a finit par rentrer.
Mais il est rentré en ne « sachant toujours pas » du coup les mots sont sortis de MA bouche : « on se sépare alors. Je ne peux plus. »

Mais c’est là où j’ai besoin de vous.
La suite j’y arrive pas.
On a repris notre vie quotidienne on regarde des séries on va au ciné on continue de rire.
On est quoi toujours mari et femme?
Potes? Coloc?

J’ai décidé de me faire aider depuis deux semaines par une psy. Parce que je sais que j’ai un GROS problème d’interprétation.
Et j’ai tendance à transposer ce que moi je ressens sur ce que les autres devraient penser ou faire... c’est un enfer.
Avec ses questions j’ai déjà réalisé 2,3 trucs.

Mais je n’arrive pas à passer à l’étape d’après. Partir? Mais vraiment?
Ou rester de toute façon en sachant que c’est mort mais pourquoi pas une rupture sereine?

Là par exemple il voulait qu’on passe le WE ensemble mais en partant au basket ce matin il tire une tronche de 100 km et me dit qu’il ne sais pas à quelle heure il va rentrer.
Ça m’a dosé donc j’ai envoyé un sms pour dire qu’au final je vais peut être bouger ce WE pcq je m’accroche à ce qu’il veut bien me donner mais que ça ne nous aide pas tous les 2.
Il s’est énervé et m’a dit que si, il voulait qu’on soit ensemble mais que j’avais qu’à me « casser » (<< j’ai pas du tout apprécié) si je voulais.
Donc je l’ai en peu envoyé bouler par retour en disant que en revanche JE REFUSAIS DORÉNAVANT qu’il me parle mal alors que j’essaie de tenir les murs.
Je ne suis pas un chien. Merde.

Voilà où j’en suis.
J’ai vraiment besoin de votre aide svp parce que je n’y arrive plus toute seule.
Non pas que je souhaite le récupérer, toute façon je ne sais même plus oû on en est.
Juste de l’aide pour y voir plus clair, avancer par étape.
J’ai peur, j’ai honte de ce gâchis.
Très peu de personnes sont au courant de ma situation et clairement avec les fêtes dans tous les cas le monde ne s’arrête pas de tourner.
J’ai peur d’être seule à mon âge, mais jai peur également de perdre encore du temps.
Je suis triste comme les Pierres et je ne sais pas (c’est à mon tour 😅) par quel bout commencer.

Merci de m’avoir lue.
J’avais promis de faire court je suis désolée :|
Et je remercie d’avance ceux qui prendront le temps d’écrire un mot ici.

J’en profite également pour vous souhaiter une Jolie fin d’année! Le monde continue de tourner 😉

Myz
Avatar du membre
par Paige
#1267172
Bonjour MyZ

Ton mari a le syndrôme de Peter Pan un peu, non? ce côté "si je pouvais n'avoir aucune responsabilité, tout en ayant le plaisir de l'autonomie, ça serait trop super top cool" sauf que ça ne marche pas comme ça

je pense que tu as tout bien fait jusqu'à présent, que faire d'autres? tu ne l'as pas précipité, tout en essayant de te preserver aussi un peu, vous avez acté le fait que vous n'étiez plus "ensemble" amoureusement, mais de fait, vous êtes sous le même toit, c'est une situation, d'une part invivable pour celui qui espère (en l'occurrence, toi) et qui d'autre part, n'a jamais fait changé qui que ce soit d'avis (en l'occurrence Peter Pan)

parce que là Peter Pan il a

1°)le gîte et le couvert
2°)une compagnie quand il a envie de faire la causette, et une figure adulte (toi) quand il a envie de bouder comme quand il avait 15 ans
3°) une petite partie de jambes en l'air s'il a envie non?
4°) une liberté assumée quand ça l'arrange "ben on n'est plus ensemble si?!"

et bien sûr, lui, ça lui va très bien, voilà pourquoi c'est très facile pour lui de te dire "ben va-t-en si ça te convient pas!" c'est super facile quoi ! il te quitte amoureusement, n'a aucun courage pour assumer les conséquences de ses décisions et donc te pousse toi, à prendre les décisions qu'il ne veut pas prendre, sauf que toi, le quitter, ce n'est pas TON choix. et c'est ton droit.

Donc là je crois que l'urgence est de parler de ça avec lui

"tu as décidé que notre couple était terminé ok on ne peut donc plus vivre sous le même toit, donc que comptes-tu faire, TOI?"

êtes-vous propriétaires de la maison?
si c'est juste une location il suffit de donner son préavis

si tu le peux, va passer qques temps chez des amis ou de la famille...il faudrait que monsieur touche du doigt ce qu'est réellement le célibat (parce que là avec bobonne à la maison c'est cool hein) avec tout ce que ça comporte de bon ET de mauvais pour qu'il réfléchisse réellement. Mais ça, ça va durer un moment parce qu'au début, ça sera tout trop top super: les potes, les sorties, la bière à gogo, plus de vaisselle, de ménage, l'ado en plein!!! mais dans 2 3 ou 6 mois, souvent ça déchante...et l'adulte revient à la vie. Ce qui ne signifie pas retour vers toi, pas forcément du tout!! mais il descend de son nuage et peut alors, réellement penser à ce qu'il veut.

je ne crois pas que là, il en soit là, et rester vivre avec lui, ne déclenchera absolument pas ça.

Et toi tu as besoin de te retrouver, et aussi regagner un peu d'estime de toi...

Courage!
Avatar du membre
par Sebastien1979
#1267175
Salut Myz.

Pour commencer, je suis navre pour ce qui t'arrive.

Je n'ai pas vraiment de conseil a te donner dans la mesure ou tu a l'air parfaitement lucide quant a la situation et sur ce que tu veux ou ne veux pas. Maintenant, il te faut juste le declic.

Pour parler de ta peur d'etre seule ou de l'avenir, c'est bien normale mais en meme temps parfois il vaut mieux etre seule meme si c'est dur plutot que dans une relation illusoire marque par des espoirs decus.

Je ne sais pas quoi te dire d'autres mais nul doute que d'autres sauront trouver des lots plus reconfortant que les miens.

Je te souhaite de passer autant que possible de bonnes fetes et surtout beaucoup de courage.
Avatar du membre
par MyZ
#1267184
@Paige,

Merci beaucoup !
En fait c’est exactement ce que je pense.
Non seulement il n’a pas eu le courage de clairement prendre ses responsabilités.
J’ai fini par dire « ouais là ça va aller » mais en plus oui il faudrait que ce soit facile.
Tant qu’à faire hein, si on pouvait passer le nouvel an ensemble qu’il soit pas tout seul chaton ça serait top ! F**k ! 🤬

Te lire m’a fait un bien fou.
Comme si, ça me donnait le droit de penser ça.
Et je crois que oui tu as raison.
Je me cache dans le fait de ne pas « bouger » parce que ça sera réel après.
Mais je vais devoir faire la grande encore et avancer.

Je n’ai fait que fantasmer sur le pavillon, le chien, le barbecue, que sais-je encore.
Nous sommes locataires.
Déjà parce en fait j’ai toujours « flippé » et ensuite parce que il nous a souvent créé des soucis d’argent. Et malgré le fait de parler, demander, râler, il a toujours eu l’argent qui lui brûle les doigts et je suis « relou » si j’en parle.
Donc ouais Peter Pan en plein dedans quoi!
C’est ça, puree.
Il fait des « bêtises » qu’il n’assume pas et quand je m’insurge je suis une mégère.
C’est fou comment on n’en voit pas certaines choses avec la tête dans le guidon...

Du coup je vais passer quelques jours chez ma mère. Ça acte mon échec mais après tout...

@Seb

Merci pour ton message !
Je lisais ton histoire il y quelques semaines et quel chemin parcouru !
J’ai tellement hâte d’en être a ton point.

Vos réponses m’ont tellement fait de bien à elles seules.
Merci beaucoup
par Acnili
#1267192
Re MyZ,

Je viens de lire ton histoire. Tu es effectivement très lucide sur la situation et je trouve que tu as très bien agi jusqu'à présent. Ce qui me fait penser que tes prochaines décisions seront les bonnes. Tu dois te faire confiance là-dessus.

En revanche je ne trouve pas que ça acte TON échec de passer quelques jours chez ta mère. Tu as tenté de lui parler, de l'aider, de l'entourer... A mon sens tu as fait tout ce que tu pouvais. Ce n'est pas TON échec. Ca l'aurait été si tu avais baissé les bras sans chercher à comprendre d'où venait le problème.

Je te souhaite beaucoup de courage (en particulier pendant cette période de fêtes, j'en sais quelque chose ;) ).
Avatar du membre
par MyZ
#1267196
Acnili,

Merci beaucoup d’être passé par ici.

Tu sais quoi? Ça rejoint une question que m’a posé la psy là dernière fois.
Je lui ai expliqué que j’avais réagis à un truc que lui avait et dit elle m’a dit « oui vous l’avez pris pour vous quoi?! »
Et je me suis rendue compte que oui, peut importe sa réaction (bonne ou mauvaise) oui je vais le prendre pour moi.

Et ce que tu me dis fait écho.
C’est vrai, j’ai essayé pas lui c’est ça le constat c’est NOTRE échec pas le mien...
Va falloir que je me libère de ça.

Merci beaucoup 😘
Avatar du membre
par Paige
#1267201
Re MyZ :)

Tant mieux si on t'aide un peu :)
Je suis tout à fait d'accord avec Acnili, de quel échec parles-tu? de ne pas avoir réussi à faire grandir ton conjoint? Es-tu sa mère? son psy? certes pas! ce n'est pas le rôle d'un amoureux.se de faire grandir son conjoint. Il a très certainement un souci avec une enfance mal réglée, et c'est bien dommage pour lui et s'il veut se faire aider pour ça, y'a des gens pour qui c'est le boulot, mais pour que ça marche (parce que je crois que tu dis qu'il a consulté un moment) il faut être MOTIVE.

il faut être conscient qu'on a un problème, ET vouloir le régler

je ne suis pas sûre qu'il en soit ni là, ni là.

Donc moi je trouve au contraire, sans flagornerie aucune, qu'aller chez ta maman (si tu y es bien) est au contraire une grande force et une "victoire"!! c'est reprendre ta vie en main, c'est cesser de subir les états d'âme de Peter Pan, c'est te comporter, toi, en adulte responsable. Et ce, malgré ton chagrin.

Je n'y vois que des raisons de fierté, et non des raisons de honte. Réellement.

Renoncer (ce qui pour toi, revient là à partir chez ta maman) est tout sauf un echec, c'est tout sauf "facile", la preuve, le plus "facile" est de continuer à faire "comme si..." le plus "facile" est de fermer les yeux, faire l'autruche, le plus "facile" est de répéter en boucle devant le corps du défunt "non il n'est pas mort", c'est ça le plus facile...

alors que le plus difficile est d'accepter cette mort, cette fin et d'accepter le chagrin qui inévitablement vient avec. Oh que oui, c'est ça le plus dur, et savoir l'affronter doit être au contraire, une raison de grande fierté pour toi MiZ, pas d'autres choses...

Courage et n'hésite pas à venir papoter ici, tu trouveras toujours quelqu'un de disponible :)
Avatar du membre
par MyZ
#1267207
Paige

C’est dingue parce que j’en ai pas trop dit sur lui mais comme quoi c’est ouf. 😱
Effectivement, père qu’il n’a quasiment pas connu. Élevé par sa grand-mère car sa mère n’a su gérer la rupture d’avec son père que par la boisson (elle y est tjs là dedans) et les relations bizarres avec les hommes.
Bien évidemment qu’il a des trucs à régler.
Il continue à voir sa psy.
Du peu qu’il m’en a dit, c’est que la dame lui a dit « qu’elle galerait à le faire parler »
Sans blague ?! 😆

Mais je suis daccord que pour aller mieux il va devoir le vouloir mais ça Oui, ce ne doit plus être mon problème parce que j’en ai soupé de tout ça.
Par ailleurs je rigole doucement (juste un peu) parce qu’il est toujours en colère après sa mère qui se plaint que sa vie est merdique mais ne met rien en place pour l’améliorer et qui chiale tous les 2 mois au téléphone.
Mec? Tu vois rien là, nan? 🤔

Vous avez raison ça va me faire un bien fou de bouger de manger comme un ogre chez ma maman.

Et puis bon, comme tu dis Paige Peter Pan il dans le même délire.
Il est rentré de son Basket en me demandant si je faisais la gueule parce que je lui avais mal parlé.
J’ai répondu que j’ai juste rebondis à « son casse toi » compte tenu du fait que je faisais mon max compte tenu de la situation.
Ce à quoi il répond « tu veux qu’on aille au ciné? »
... 😳
J’ai simplement répondu « et après le ciné quoi?!! »
Et il s’est braqué en quittant la pièce et en marmonnant « rien après le ciné rien voilà! »
Il n’a pas aimé la réponse donc il répond et boude comme si j’étais sa mère et que j’avais débranché la PlayStation.

Alors oui, je ne suis pas parfaite et sûrement que si ça a foiré j’y suis pour quelque chose en revanche j’en ai plein le popotin de rien lui dire pour que pour lui ça aille!
Qu’il mange aussi !

Merci encore pour votre aide et oui je pense que le forum va bien m’aider à passer le cap de l’acceptation ! 🙏🏽

Bises 😘
Avatar du membre
par Figasec
#1267309
Bonsoir myz,

Personnellement, j'ai une toute autre interprétation que les intervenants ci-dessus, mais avant de l'exprimer, j'aimerais que tu nous précise une chose, s'il te plait.
Tu dis qu'environ tous les 3 ans, ton mari passe par une période de "déprime" (appelons ça comme ça pour l'instant) de "quelques mois". Combien de temps cela dure-t'il en moyenne ? 2 mois, six mois, douze mois ?
Avatar du membre
par MyZ
#1267325
Bonsoir Figasec,

Je dirais environ 6 mois, parfois un peu moins.

J’ai très peur que ton avis me pique 😅
Enfin plus que ça ne me pique actuellement
Avatar du membre
par Figasec
#1267341
Alors disons que j'avais surtout peur que tu annonces deux mois. Parce que ça arrive effectivement d'avoir des passages à vide, que cette durée ne me parait pas excessive si elle n'apparait que tous les trois ans.
Six mois, ça parait effectivement long, et je comprends ton problème.
Après, il faut se demander si tes réactions et ton comportement ne sont pas à l'origine de la longueur de ces périodes. En effet, je suis passé par là, et moi aussi j'avais des problèmes financiers. Ils étaient d'ailleurs la cause de mon renfermement.
A l'origine, je suis déjà ce qu'on appelle un "taiseux". Mais je communique quand même. Le soucis, c'est que j'avais toujours tendance à vouloir protéger ma femme, qui s'angoissait vite, en ne lui révélant pas les problèmes si je pensais pouvoir les régler seul.
Sauf que bien entendu, dès que je me repliais un peu trop dans mon monde, elle s'en apercevait. Puis se mettait à m'interroger, ce qui me saoulait vite, car quand on commence à cacher quelque-chose, on ne sait plus comment s'en sortir, et je me renfermais encore plus. Petit à petit, l'ambiance se pourrissait. Et si en règle générale, mes problèmes trouvaient assez rapidement une solution, le fait que l'ambiance dans le couple soit délétère génère des mois de travail sur soi pour arriver à recréer une dynamique positive.

C'est là que je voulais en venir. Car j'ai la nette impression que tu mets beaucoup de pression à ton mari pour qu'il soit en permanence d'humeur "normale". Je me demande, si, en lui lâchant un peu plus les baskets, il ne sortirait pas plus rapidement de ces états de "déprime". Sauf qu'il faudrait que tu aies un peu plus confiance en lui, et je comprends que d'avoir été trompée n'aide pas...
Avatar du membre
par MyZ
#1267343
Le truc c’est que je n’ai pas l’impression d’être ou d’avoir été constamment sur son dos.
Alors oui c’est vrai je suis une MEGA communiquante, j’exprime tout et tout le temps et c’est vrai que son côté parfois Ours j’ai eu parfois du mal.
Parce que, encore une fois je prenais tout pour moi.

Je te suis complètement sur la partie « je cache mes soucis » parce que c’est tout à fait lui et je finissais par avoir connaissance des trucs quand il ne trouvait pas de solution tout seul.
Donc quand la cagasse est bien énorme quoi.

En revanche j’ai vraiment l’impression dans les moments où ça n’allait pas d’avoir fait mon max pour le laisser respirer pendant que moi je douillais sévère.
Alors j’étais peut être reloue sur certains points mais je crois quand même que j’ai été très patiente avec ses « phases » et que je lui ai laissé à chaque fois le temps nécessaire en essayant de tenir les meubles (et de pas être trop triste en plus )

Alors oui, j’ai sûrement toujours du mal avec les non expressifs mais quand même.
Je crois avoir tout tenté.
Sans compter que le problème n’est pas juste qu’il se taise le Problème est qu’il n’est pas heureux mais qu’il n’est pas capable de prendre une vraie décision à ce sujet, de faire quelque chose pour changer cela.
Et pendant ce temps j’attends.

Je me suis souvent voilé la face justement en m’en disant qu’il était comme ça éternel « perdu » mais la vérité c’est que ça ne change rien à notre situation de penser ça.
J’attends qu’il dise qu’il m’aime encore
J’attends qu’il dise qu’il ne m’aime plus
J’attends tout et rien

Je ne vois vraiment pas comment lui lâcher plus les baskets que ça 🤔
Et pour de vrai ce n’est même plus un problème de confiance, parce que je pense même pas au fait qu’il pourrait avoir une gonzesse malgré tout.
Mais je suis contente d’avoir ton avis sur le sujet parce que oui, peut être qu’au final je ne suis pas si patiente que ça.

Merci beaucoup d’avoir pris le temps de me parler de ton expérience.
Bises 😘
Avatar du membre
par Figasec
#1267474
MyZ a écrit :
30 déc. 2017, 21:53
Le truc c’est que je n’ai pas l’impression d’être ou d’avoir été constamment sur son dos.
Non, mais tu es constamment en attente qu'il devienne aussi expansif et aussi expressif que toi. Et tu te fatigues pour rien, parce que ça n'arrivera pas.
Alors oui c’est vrai je suis une MEGA communiquante, j’exprime tout et tout le temps
Et tu n'imagines pas à quel point c'est pénible pour les cérébraux...

Parce que, encore une fois je prenais tout pour moi...je douillais sévère...en essayant de tenir les meubles (et de pas être trop triste en plus )
Donc en fait, tu es malheureuse qu'il ne soit pas aussi expressif que toi.
le problème n’est pas juste qu’il se taise le Problème est qu’il n’est pas heureux
Mais qu'en sais-tu ? Qu'est-ce qui te fait dire qu'il n'est pas heureux dans son monde ? J'étais très heureux avec mon ex. Même si je ne l'exprimais pas. Il n'y a qu'une chose dont je rêvais, et que j'aurais du lui dire, mais encore une fois, l'expression n'étant pas mon fort, je ne l'ai jamais fait. Et cette chose, c'était: "Mais ferme-la, s'il-te-plait !"
Je me suis souvent voilé la face justement en m’en disant qu’il était comme ça éternel « perdu » mais la vérité c’est que ça ne change rien à notre situation de penser ça.
En fait, je me demande si ce que tu appelles ses "phases" n'est pas tout simplement son état normal, et les 30 autres mois où il te semble aller mieux, une façade qu'il affiche pour te faire plaisir.
Et pendant ce temps j’attends.J’attends qu’il dise qu’il m’aime encoreJ’attends qu’il dise qu’il ne m’aime plusJ’attends tout et rien
Et c'est ça que tu appelles lui "lâcher les baskets" ? Ne crois-tu pas qu'il le sent très bien que tu es constamment en attente qu'il devienne plus expressif ?
Franchement, même la psy n'arrive pas à le faire parler...

Tu veux qu'il se sente heureux ? Rien de plus facile: arrête de lui faire sentir/comprendre que toi tu ne l'es pas avec lui.
Avatar du membre
par MyZ
#1267476
Aïe là ça pique...

Mais effectivement j’ai dû et dois projeter ce qui moi me convient sur ce qui lui devrait lui convenir à lui.

Mais ce qui me dit lui c’est qu’il n’est pas heureux tout simplement.
Donc j’ai voulu à tout pris comprendre pour rafistoler.
J’aurais pu juste entendre que Oui il aime cet état et voilà.
Mais comme tu le dis il ne me le dira jamais.

C’est vrai que j’avais l’impression d’être plutôt cool et que de « supporter » prouvait que je voulais lui laisser du temps.
« Avoir l’impression » c’est toute la subtilité Donc oui j’ai du projeter.

J’ai très mal en lisant tes mots parce que du coup j’ai le sentiment d’avoir brassé beaucoup de vent pour rien, et j’y ai laissé des petits bouts de moi mais peut être qu’il fallait ça pour que je comprenne.
Ce qui en ressort c’est que oui je ne peux rien faire et qu’il est sûrement bien comme ça.
Son seul défaut étant de ne pas pouvoir l’exprimer et le mien étant de n’a pas arriver à accepter ça.

Il va falloir maintenant que j’avance.

Merci pour ton retour Figasec, malgré tout, ça me donne des pistes sur ce qu’il peut avoir dans le chou 😅

Ton histoire m’intéresse, je peux encore la trouver?

Bises
Avatar du membre
par Paige
#1267485
MyZ a écrit :
31 déc. 2017, 12:20

Mais effectivement j’ai dû et dois projeter ce qui moi me convient sur ce qui lui devrait lui convenir à lui.

Le problème , pour moi, n'est pas là. Un couple d'amoureux (à la différence d'un couple mère/enfant) n'est pas une personne qui comprend ce que l'autre ne dit pas, et une autre qui boude parce qu'elle n'est pas comprise

On a soi, des désirs, des envies, des limites qu'on communique à l'autre, qu'on exprime à l'autre. On ne peut rien faire de mieux, de "plus".

L'autre a le droit de ne pas les partager, et de nous le dire à son tour. L'autre a le droit d'en avoir d'autres, et de nous le dire à son tour. Mais pour ça il faut le dire, pas attendre que son conjoint le devine. Une maman fait ça chez son enfant, il est même assez légitime d'attendre ça d'une maman, pas d'une épouse. Qui a un nombril d'égal épaisseur que celle de son conjoint. Pas plus, pas moins
J’aurais pu juste entendre que Oui il aime cet état et voilà.
il me semble que tu l'entends parfaitement, c'est ce que tu dis depuis que tu es arrivée: tu entends parfaitement qu'il aime en effet, faire ce qu'il veut, quand il veut et ne pas communiquer à ce sujet.

tu l'entends, mais cela te convient-il? et au nom de quoi cela devrait-il te convenir? pas plus, que lui, ton désir de communication est obligé de lui convenir. Il peut aussi très bien te dire que ça ne lui convient pas. D'ailleurs c'est ce qu'il a fait. Et il veut rompre. Très bien. Je ne vois rien à redire à ça, en revanche, une fois qu'il a pris la décision de rompre, je vois beaucoup à redire qu'il reste chez bobonne à profiter des avantages du couple, c'est ça moi qui me gêne. Pas les raisons de la rupture, où grosso modo, c'est toujours la même chose: des désirs/limites/façons de fonctionner incompatibles et où en effet, il n'y a ni méchant ni gentil

je voulais lui laisser du temps.
Le fait même qu'il n'ait pas encore ses valises déposées par tes soins sur le perron prouve que tu lui laisses du temps :?
j’ai le sentiment d’avoir brassé beaucoup de vent pour rien,
Quand une relation est morte, on brasse toujours beaucoup de vent pour rien, c'est humain, le largué veut toujours y croire et s'accroche à tout pour le faire, tu n'as rien à te reprocher là dessus je trouve
Ce qui en ressort c’est que oui je ne peux rien faire et qu’il est sûrement bien comme ça.
Là dessus on est parfaitement d'accord. Il est d'autant mieux comme ça qu'il a toujours les fesses bien au chaud chez vous...

comme je te disais hier, séparez vous de corps, laisse le vivre comme il le souhaite et voyons venir...peut-être qu'il sera encore plus heureux, peut-être qu'il s'avisera (enfin?) qu'on ne peut pas tout avoir...mais oui tu ne peux rien y faire, je suis d'accord

PS: pour trouver les messages des membres, tu cliques sur leur pseudo, puis "consulter les messages" et souvent les histoires des membres sont dans les (voire le 1er) fil où ils sont intervenus
Avatar du membre
par Figasec
#1267493
Myz a écrit :Mais ce qui me dit lui c’est qu’il n’est pas heureux tout simplement
Bien sur, parce qu'il voit/sent que toi tu ne l'es pas. Remarque que tu n'es pas obligée de changer: s'il a fait de toi sa femme, c'est qu'il t'aimait comme tu es. Il faut juste que tu arrives à lui faire comprendre que tu es bien avec lui, même s'il n'est pas aussi expressif que toi. Lorsqu'il saura que tu es heureuse, il le deviendra aussi. Ce qui ne veut pas dire qu'il sera plus expansif, mais au-moins il se remettra à sourire.

Après, je trouve que Paige est loin d'avoir tort. A un moment, il faut aussi que ton mari prenne ses responsabilités. Ne pas savoir communiquer, c'est une chose, mais lorsque son couple risque d'exploser, on prend au moins un moment le taureau par les cornes pour y arriver. S'il ne le fait pas, il faut se demander s'il est fondé de garder un espoir de vie à deux.

concernant mon histoire, tu peux bien sur la trouver en passant par mon pseudo, mais ce que j'explique ici n'était absolument pas dans mon esprit d'alors. Il y a énormément de choses que je n'ai compris que bien plus tard, grâce à ce forum.
Avatar du membre
par MyZ
#1267499
Merci Paige,

En fait ce qui me bloque encore maintenant c’est que justement il n’a toujours rien dit.
Concrètement il n’a pas dit qu’il voulait me quitter, c’est moi qui a prononcé les mots car je n’en peux plus des « je sais pas »

Hier en partant, j’ai posé la question telle que tu l’avais proposé parce que pour moi on ne peut pas faire plus clair.
Sa réponse « non rien n’est acté, je ne sais pas » et donc je suis en boucle en essayant de comprendre.

Mais oui comme vous l’avez très bien soulevé ici ce n’est pas à moi de comprendre.
Il m’appartient en revanche de dire stop à une situation qui ne me convient plus même si je ne comprends rien à ce qu’il vit.

Le retour de Figasec à juste remué les éternelles questions : ce que j’ai mal fait ou que j’aurais dû faire.
Mais ça ne change rien à la situation d’aujourd’hui.
À moi de me libérer et de faire ce qui est mieux pour moi donc.
Et ce qui est mieux pour moi c’est de n’en olus faire « semblant » et de me contenter de ce qui me donne aujourd’hui.

Par ailleurs il a essayé de me joindre ce matin sûrement pour savoir si je rentrais pour le réveillon, bien sûr trinquons à nous c’est de circonstance !!!

Je vais rester où je suis car si j’y vais je ne manquerais pas de lui demander « oui bonne année et maintenant What else? »
Ce qui aura pour effet de me frustrer car il n’aura qu’une seule réponse à m’apporter.

Merci encore à tous de prendre le temps de m’aider 😉😘
Avatar du membre
par MyZ
#1267501
Figasec,

Je vois ce que tu veux dire.
Et honnêtement je ne m’étais jamais posé la question en ce sens.

Oui il m’a toujours dis que justement c’est ce qu’il aime chez moi mais je n’aurais jamais pensé que je pouvais être oppressante.
C’est vrai que j’ai beaucoup insisté pour qu’il parle beaucoup plus et je n’ai pas travaillé sur le fait de vivre avec ce côté la de lui.

La question est?
Est ce que moi j’arriverais à être heureuse comme ça?
Et si je lui demande si c’est un souci pour lui répondra t’il?
Dans tous les cas il faudrait qu’il arrive à mettre des mots sur ce qu’on vit pour voir ce qu’on pourrait sauver ou pas.
Et malheureusement je crois qu’il nest pas prêt à ça et je ne suis plus prête à attendre.

Mais c’est bien j’avance 😊
Merci encore !

Je vais tout de même lire ton histoire, peut être que certaines choses feront écho à la mienne
(Oui je la fermerais promis 😉)

Bises
Avatar du membre
par Paige
#1267504
Hier en partant, j’ai posé la question telle que tu l’avais proposé parce que pour moi on ne peut pas faire plus clair.
Sa réponse « non rien n’est acté, je ne sais pas » et donc je suis en boucle en essayant de comprendre.
Je me suis mal exprimée (encore, c'est malheureusement une habitude)

la séparation de corps n'est pas la "fin", c'est le "début" de quelque chose: soit d'un retour, soit d'une séparation définitive

Vous ne pouvez pas, l'un ET l'autre, savoir ce que vous voulez/pouvez en restant habiter ensemble.

Lui, on l'a dit, est "confortable" dans cette situation, il n'a aucune envie de te dire "oui c'est bel et bien fini" car il sait qu'alors il faudrait qu'il parte. Il est donc tout à fait "logique" qu'il ne "sache" pas, et entends moi bien je ne dis pas qu'il te manipule, je le pense tout à fait sincère!! Notre inconscient est très fort et comme je dis souvent les gens qui font volontairement consciemment du mal à l'autre, sont heureusement assez rares

donc bien sûr qu'il est sincère mais ça ne change rien au fait que continuer à cohabiter ne l'aidera nullement à "savoir" davantage, bien au contraire, ça le confortera dans cette situation finalement assez commode, et toi, tu ne sortiras pas de ce sentiment d'impuissance (qui est réel) et de "pression"

donc il faut décider d'une séparation de corps, éventuellement temporaire: tu pars une semaine chez ta mère, lui une semaine chez la sienne, puis toi une semaine chez des amis, puis lui une semaine chez des amis, etc...à voir...à mettre en place mais pour moi ça, c'est obligatoire et non négociable: "tu ne sais pas où tu en es, ok, je l'entends, mais moi je ne peux pas continuer à cohabiter avec toi en étant sur des charbons ardents"

vous vous donnez une "dead line" où après avoir l'un et l'autre vécus de votre côté, vous faites le point. et c'est ce que je te disais, peut-être qu'il réalisera alors qu'il te veut toi, peut-être qu'il réalisera que vraiment il est mieux sans toi, mais là, il est à la fois avec toi, et à la fois sans toi, comment veux-tu qu'il arrive à faire un choix? et comment veux-tu toi, réfléchir à ce que tu as envie toi?
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
  • 8
Elle s'appelle Emilie... perdue

PS : je viens de recevoir ce message de sa part (j[…]

Comment l'oublier ?

Une Bordelaise ! C'est gavé bien !! Ahah

Je pense d’ailleurs que ce n’est pas f[…]

Problème d'entente sexuelle

Merci merci. Vos messages m'ont fait du bien et r&[…]

Bonjour à toutes et à tous. Bon, al[…]

Présentation - conseils

Bonjour Etpourtant, bonjour Kakahuet, bonjour Selm[…]

Coucou Miu, Puis hier dans l'après-midi, […]

Les femmes n'aiment pas les mecs gentils et gnan[…]