Aide et conseilspour récupérer ton ex !

Si le coeur vous en dit, racontez-nous votre histoire en détails
par Kate10
#1322770
Bonsoir à tous,
J’ai pris le temps de lire d’autres sujets (depuis le mois de Septembre) et je décide enfin de vous raconter mon histoire afin d’avoir vos conseils.

Cela fait maintenant un peu plus d’un an que nous sommes séparés. Nous nous sommes connu sur un site internet et après quelques échanges (textos) nous avons décidé de nous rencontrer. À la base, c’était juste pour un plan sexe. Je vivais encore avec le père de ma fille (mais ça n’allait déjà plus alors on vivait ensemble pour notre fille et pour la forme) et lui, séparé depuis quelques années de son ex (ils ont également une fille).
Après quelques mois, les sentiments ont commencés à s’installer, j’ai donc décidé d’en finir avec le père de ma fille. Lui de son côté me dit qu’il souhaite qu’on soit ensemble, qu’on forme un couple. J’ai hésité au début au vue de son passé (nous avons beaucoup échangé sur nos passés, les échanges étaient fluides, sans complexes) puis j’ai succombé quand même. Rapidement je suis tombée enceinte mais j’avais un mauvais pressentiment et donc je lui ai partagé mes doutes, que c’était trop tôt pour avoir un enfant ensemble, que je vais garder le bébé mais que je souhaite le faire seule, j’avais aussi besoin d’être rassurée donc j’ai sorti ça. Il m’a dit qu’il sera là, qu’il croyait en nous, que ça va marcher et le tralala donc on était parti pour 9 mois de grossesse. Seulement voilà, une fois alors que j’étais enceinte de deux mois (on ne vivait pas encore ensemble) quand je venais passer la nuit chez lui, j’ai senti un parfum sur sa couette (lui n’en utilisant pas, ça m’a travaillé mais je n’ai rien dis), ensuite je lui ai demandé de me prêter son téléphone pour appeler quelqu’un et je vais sur son Whatsapp où je découvre un message qu’il a envoyé à une de ses amies lui demandant si elle n’avait pas une copine à lui présenter ... j’étais effondrée mais je ne lui ai encore rien dis. Plus tard, j’ai ressenti le même parfum sur sa couette ... j’ai encore fermé ma gueule, de toute façon, j’étais déjà enceinte de plusieurs mois.
Nous avons visité des apparts et sommes tombés sur un appart qui me convenait (près de mon lieu de travail et de l’école de mon enfant) mais ça ne plaisait pas à Monsieur. J’ai donc essayé de le convaincre de prendre cet appartement en lui exposant les raisons, mais également en lui disant que j’étais fatiguée de faire le va et viens entre chez moi (pour ma fille) et chez lui. Je passais une nuit sur deux chez lui, que j’avais envie d’être bien installée avant l’arrivée du bébé, il a donc accepté et nous avons signé ensemble le contrat de bail.
Cependant, il ne cessait de me dire qu’il ne se sentait pas chez lui (tous les meubles etc ... m’appartenait), lui tenait à garder son appart (location) où il avait son bureau et donc également son lit sa cuisine et le reste.
Après l’accouchement, j’ai commencé à être un peu froide, distante en repensant à tous les signes avant coureur lors de ma grossesse, puis ça n’allait déjà plus très bien à partir de là.
Une fois, notre enfant avait alors deux mois, nous sommes sortis voir un match dans un bar et avons décidé d’aller en boîte après et puis, des femmes viennent le saluer, lui fait la bise et une particulièrement (une prostitué) est restée à notre table discuter avec lui et m’a félicité pour notre enfant. Il lui a ensuite filé un billet sous la table en pensant que je n’avais pas vu. Ça m’a mit hors de moi, je lui ai donc décidé de me ramener à la maison mais à l’extérieur j’ai décidé de rentrer seule en taxi. Je suis entrée dans le taxi, il a brusquement ouvert la portière et m’a demandé de sortir de la voiture. Il m’a pris par le bras, m’a traîné comme une chienne jusqu’à sa voiture mais un groupe de jeune a remarqué et lui a demandé de bien se tenir et de ne pas traiter une femme de la sorte, il a répondu en disant que j’étais sa femme, la mère de son enfant ... ils se sont engueulés à côté pendant que moi j’étais un peu perdue dans mes pensées et je n’avais pas remarqué que ća avait dégénéré, le jeune lui a mit un coup sur le visage et il a saigné. Prise de panique, je lui ai demandé d’entrer dans la voiture et sur la route il a tout mis sur mon dos, que j’ai laissé le mec le tabasser, que tout était de ma faute, qu’il a juste donné un billet à cette femme pour qu’elle puisse se payer un verre et son taxi. Arrivé à la maison, la dispute a continué et il a commencé à être violent me disant que la blessure qu’il avait au visage était de ma faute car je n’ai rien fait pour empêcher le mec de lui avoir mis un coup sur son visage, j’avais plein de bleu sur mon bras et mon dos, ensuite il a fait ses valises et est parti à son appart-bureau. J’ai déprimé, je l’ai supplié de rester, de pas me quitter et j’ai tout pris pour moi mais il est quand même parti. 3 semaines plus tard, il revient à la maison après mainte et mainte demande de ma part (entre temps il venait voir notre enfant).
Tout allait donc très bien au début jusqu’au moment où je découvre qu’en fait il couchait avec d’autres femmes à son bureau. J’ai laissé couler pour donner la chance à au moins un de mes enfants de grandir avec un père, mais j’ai craqué au bout d’un moment.
Je suis redevenue très froide.
Un soir, un de ses amis l’avait invité et il m’a demandé si je voulais venir avec lui, j’ai accepté mais après j’ai changé d’avis. A son retour, il m’a dit que sur le chemin du retour il a eu un déclic, qu’entre nous ça n’allait pas le faire et que il lâche prise et attend juste que ça se termine naturellement! J’ai pleuré ma race cette nuit là.
Puis un soir, je n’en pouvais plus et j’ai donc décidé de tout lui dire, que j’étais au courant pour ces femmes. Il n’a pas cherché à nier mais bien sûr c’est moi qui ai cherché et j’ai trouvé, j’étais choquée! Il a encore fait ses valises mais je lui ai demandé 5m’ le temps de parler de notre enfant (visite, PA) il a commencé à être violent encore une fois et a commencé à crier ce qui a réveillé ma fille et elle était témoin de tout.
Nous n’avons donc pas discuté, je l’ai laissé partir (il a tout cassé à la maison, les assiettes, la porte, même le biberon de notre enfant), a cassé une bouteille de vin et a menacé de me défigurer avec. Le lendemain, j’ai pris ma journée et suis restée à la maison, il est passé récupérer quelques affaires et j’en ai profité pour lui dire qu’il fallait qu’il remplace la vitre de la porte qu’il avait cassé et le reste.
Il m’a par la suite envoyé un message me disant qu’on allait faire les comptes et que si je voulais continuer à vivre dans cet appart, je mets le bail à mon nom, j’ai halluciné alors que notre enfant vit également là avec moi.
J’ai par la suite porté plainte pour coup et blessure volontaire, j’avais des blessures sur le dos et les jambes. Il a été placé en garde à vue mais j’ai retiré ma plainte lors du déferrement.
Dans la semaine suivante, je reçois la visite d’un huissier avec un chèque pour la PA de l’enfant commun, la somme était juste misérable. Il a décidé arbitrairement le montant de la PA sans prendre en compte les besoins de notre enfant, j’ai refusé le chèque. Le huissier est ensuite allé voir notre proprio lui remettant une lettre de résiliation du bail avec un chèque pour rembourser la vitre d’une porte qu’il a cassé et d’autres dégâts de cette fameuse nuit.
3 semaines plus tard, il m’envoie un mail pour la visite parentale. Au début j’ai proposé deux heures, un Vendredi sur deux puis après un Samedi sur deux au lieu de Vendredi, sur un parking pas très loin de chez moi. Je suis consciente que l’endroit n’était pas adapté pour une visite mais ce qu’il m’a proposé ne convenait pas non plus (un restaurant en ville bourré de prostitués) et il ne voulait pas que la visite se passe à mon domicile parce que saloon lui, je l’ai piégé cette nuit où il était parti car je l’avais poussé à bout, l’avais empêché de partir alors que je voulais juste qu’on échange sur l’organisation de la garde, la visite et la PA de notre enfant, que je l’ai mis en taule.
N’ayant trouvé aucune entente sur ces deux points (visite et PA), j’ai décidé de faire une requête auprès du JAF qu’il a très mal pris et il ne s’est donc pas présenté lors d’une visite qu’on avait prévu. Ensuite confinement donc silence radio total de sa part, il n’a pas demandé des nouvelles ni même le jour de son premier anniversaire et n’a rien envoyé pour l’entretien de l’enfant commun.
Mois de Juillet, il a reprit le virement et mi-Aout il m’a envoyé un mail me réclamant ses droits de visite. Sa proposition, venir chercher notre enfant devant le portail et la ramener deux heures après. Je refusé catégoriquement car il est devenu un inconnu pour notre enfant (elle ne l’a vu que 4 fois depuis la séparation, elle avait alors 5 mois).
Puis après plusieurs échanges de mails, je lui ai proposé une visite un samedi sur deux, deux heures dans un resto avec terrasse pour que notre enfant puisse jouer, puisqu’il ne voulait pas que la visite se fasse à mon domicile.
Lors des échanges, je lui ai envoyé des photos de notre enfant. Les échanges de mails sont alors devenus cordiales. Une fois, il m’a demandé d’emmener ma fille (de ma précédente relation et que lui aussi emmènerait sa fille, donner la possibilité aux enfants de se retrouver de temps en temps me disait-il) sauf que ma fille ne voulait pas et je voulais d’abord que tout se passe pour le mieux entre lui et notre enfant puisque à chaque visite, il ne veut absolument pas que son père le porte ni joue avec.
Il y a quelques semaines, je lui ai alors proposé une visite dans un parc pour changer et d’emmener sa fille, il a réitéré sa demande d’emmener la mienne pour la même raison qu’avant.
La procédure est toujours en cours au tribunal.
Hier, il m’a envoyé un mail me me confirmant la visite d’aujourd’hui au parc, il avait donc l’intention d’emmener sa fille. J’ai refusé la présence de sa fille puisque la dernière fois, on a fait le tour du parc pendant deux heures où j’ai porté seule mon bébé, alors je vous l’image: 14 kg, sous le soleil à 30 degré pendant deux heures 🥵🥵. Même pas une fois, il s’est proposé de le porter et n’a même pas échangé quelques phrases avec elle, avec sa fille ils marchaient 10 pas devant nous. C’était une visite de parc pour sa fille pendant que moi je joue le rôle de la nounou derrière.
C’est donc pour cette raison que j’ai refusé la présence de sa fille lui disant que les visites avec elle c’est une fois de temps en temps mais pas systématiquement. Il m’a répondu en me disant qu’il lui a déjà dis qu’elle verrait sa sœur aujourd’hui et que ça lui ferait de la peine si elle lui ne viendrait pas et que donc elle sera présente, ce qui était le cas.

Maintenant voilà, c’est la montagne russe de mon côté, il y avait un moment où j’allais déjà bien, pas au top mais ça allait. Je pensais moins à lui et la, boum, je redescends au fond du trou.
Pourquoi m’a t-il demandé une visite avec nos filles respectives?
Pourquoi je n’y arrive pas et pourtant, c’est tout ce que je souhaite?
Pourquoi est-ce qu’il m’arrive encore quelques fois de penser que c’est encore possible avec lui?
Et pourtant, dans ses conclusions, il me fait passer pour la pire des personnes, intéressée, matérialiste et tout ça.
Je suis fatiguée, j’en ai marre. Aidez-moi à y voir plus clair svp. Je vois tellement de conseils objectifs ici même si ça pique dans la plupart du temps.

Merci déjà à ceux qui veulent bien m’aider.
Coucou, c'est Antoine ! Mon équipe et moi-même avons créé un test qui te permet de déterminer avec précision tes chances de reconquérir ton ex. Fais le test en cliquant sur le bouton ci-dessous !

J'accède au test

par Kylian
#1322775
Bonsoir,


[« un groupe de jeune a remarqué et lui a demandé de bien se tenir et de ne pas traiter une femme de la sorte, il a répondu en disant que j’étais sa femme, la mère de son enfant ... »]

Violent et ignare… Comme si le fait que tu sois « sa femme » et « la mère de son enfant » constituait une circonstance atténuante… Non, tu n’es pas sa propriété/chose, et il n’a pas le droit de faire ce qu’il veut de toi.


[« Il n’a pas cherché à nier mais bien sûr c’est moi qui ai cherché et j’ai trouvé, j’étais choquée!

[…]

il a tout mis sur mon dos, que j’ai laissé le mec le tabasser, que tout était de ma faute »]


C’est bien connu… Tout est de ta faute… C’est lui qui te violente, mais c’est toi qui aurais dû le défendre face au jeune qui t’a défendue. (À la lecture de ton récit, j’ai eu un peu peur que tu nous dises : « il m’a dit que c’était de ma faute si le jeune l’avait frappé, et il m’a défigurée en retour. ») C’est lui qui te trompe, mais tu as cherché, donc tu as trouvé. À vrai dire, étant donné que tu ne lui faisais pas confiance, tu méritais même ces tromperies… Et si tu souffres, ce n’est pas de sa faute, c’est parce que tu es faible. Etc.
Allons, tu vois bien son côté pourri... [Il faut être vraiment très faible pour s’en prendre (physiquement ou psychologiquement) à une personne que l’on juge plus faible que soi. La violence psychologique n’est pas moins grave, elle est même souvent plus vicieuse.]
Il retournera toujours la situation. La seule chose à faire : t’en défaire, pour ton bien et celui de votre fille. (D’autant plus qu’une fois que cela commence, cela va généralement de mal en pis... Avec ce genre d’individus, si tu laisses passer un manque de respect, tu risques grandement d’avoir affaire à un manque de respect encore plus gros ensuite. Et si tu le lui reproches, il te dira que tu le méritais, étant donné que tu es restée. Oui, rester était sans doute une erreur ; mais non, tu ne méritais pas cela, je t’assure.
Finalement, dans tout cela, il y a un grand absent : l’amour. Un homme qui aime vraiment une femme ne la traite pas de la sorte. Et une personne qui s’aime suffisamment, qui a suffisamment confiance en elle, n’accepte généralement pas de subir tout cela, même lorsqu’elle aime son partenaire.)


[« j’ai retiré ma plainte »]

Dommage…


[« N’ayant trouvé aucune entente sur ces deux points (visite et PA), j’ai décidé de faire une requête auprès du JAF »]

Tu as bien fait.


[« Pourquoi m’a t-il demandé une visite avec nos filles respectives? »]

Nous ne le savons pas.


[« Pourquoi est-ce qu’il m’arrive encore quelques fois de penser que c’est encore possible avec lui? »]

Pourquoi as-tu encore envie de retourner avec un individu qui t’a trompée, violentée (y compris devant votre fille), et qui te fait passer pour la pire des personnes ? Pourquoi as-tu persisté en dépit de tes doutes ( « J’ai hésité au début […] puis j’ai succombé quand même » ; « Rapidement je suis tombée enceinte mais j’avais un mauvais pressentiment et donc je lui ai partagé mes doutes »), des drapeaux rouges, des violences, etc. ? Je n’attends pas que tu me répondes. En revanche, ces questions me semblent plus « utiles » pour toi. Je t’encourage à davantage creuser de ce côté-là.


[« Je suis fatiguée, j’en ai marre. »]

Un professionnel pourrait peut-être t’aider…


Plein de courage à toi.
par Kate10
#1322781
Bonjour Kylian et merci de ta réponse.

Ce qui m'a incité à rester c'est que j'ai grandi sans père (il est mort quand j'avais 5 ans) je sais ce que c'est que de grandir sans papa et d'être en manque d'amour paternel, ce qui a créé en moi une dépendance affective.
J'ai rompu avec le père de ma première, et je voulais donc offrir la chance à ma deuxième de grandir avec son père, mais à un moment c'était plus possible. Quand je pense à ses tromperies, c'était devenu trop dur!

Oui j'ai persisté en dépit de mes doutes car je commençais moi aussi à avoir des sentiments pour lui et ce sont ces sentiments qui ont gagnés face aux doutes. Je ne me suis pas réellement écoutée.

Depuis notre séparation, je me suis rendue compte de toutes ces manipulations, je suis devenue un peu plus lucide sur la situation. Quand je repense à tout ça, je ressens de la colère, envers lui parce que dans tout ça, celui qui pait le prix c'est notre enfant, parce qu'il m'a trompé, m'a fait passé pour une folle, m'a même traité de perverse narcissique et j'ai pourtant l'impression que c'est de lui dont il parlait. Il projette tout sur moi.
Quand je lui ai fait part de ma difficulté financière l'année dernière (on avait un problème de trésorerie au travail), je lui ai dis que j'allais continuer à payer le loyer, mais que j'aurai surement de la difficulté à part ma part (on faisait moitié moitié) du budget de la maison. Il m'a dit qu'il peut avancer ma part mais m'a demandé de lui donner une date pour le rembourser, je lui ai alors dis que j'étais en couple avec un prêteur d'argent. Pour moi, dans un couple, quand l'autre a des difficultés, on s'entraide, on se soutient et puis voilà, si c'était pour acheter quelque chose ou me payer un billet d'avion pour les vacances, ça aurait été différent. Et pourtant il pait tout, 100% du budget de son ex qui a la garde de sa fille (du loyer aux clopes de Madame), juste parce qu'elle ne travaille pas et ne se bouge même pas le petit doigt pour essayer de faire quelque chose dans sa vie.

Quand il m'a demandé de lui donner une date pour le remboursement, je suis entrée dans la comparaison des deux foyers : son ex avec leur fille qu'il assure pleinement et entièrement et moi qui partage à 50/50 avec lui le budget à la maison, et une fois que j'ai des difficultés, c'est "je veux bien avancer ta part mais après c'est remboursement. Il est même allé jusqu'à me demander d'arrêter mon projet de construction, j'ai halluciné ce jour là.

Depuis notre rupture, il a emmené sa fille en vacance et prétend qu'il n'a pas assez de rentrée d'argent pour assumer les besoins de notre enfant. Je me retrouve là à tout assumer, seule.

Mais je ressens aussi de la colère contre moi-même, de ne pas m'être écoutée, d'avoir marché sur ma dignité en acceptant les tromperies et manque de respect durant des mois avant de décider d'y faire face, d'être restée par peur, peur de se retrouver seule, peur pour mon enfant qui va désormais grandir sans ce père, d'avoir encore une fois raté ma relation, de ne pas m'être aimée suffisamment.

Je ne souhaite pas vraiment revivre avec lui, je suis consciente que ce n'est pas bénéfique pour moi. Mais des fois, c'est la montagne russe, aujourd'hui ça va puis demain non.
Il ne cesse de regarder mes stories sur Whatsapp, nous ne sommes pas amis sur Facebook et nous échangeons exclusivement par mail depuis la rupture, suivant ma demande.

Quand il a reprit contact avec moi par mail au mois d'Aout, il m'a reproché de ne pas lui avoir donner des nouvelles de notre enfant durant le confinement (alors qu'il n'a pas cherché à en avoir, n'a pas cherché à la voir, n'a rien envoyé pour l'entretien de l'enfant durant 4 mois, il l'a même ignoré le jour de son premier anniversaire), il m'a également reproché de faire grandir l'enfant sans lui, mais pourquoi me le reprocher, c'est lui qui est parti.

Oui je pensais justement aller voir un professionnel, j'ai déjà ses coordonnées, j'attends juste d'avoir du temps pour pas que les rendez-vous tombent sur mes heures de bureau.
Modifié en dernier par Kate10 le 30 nov. 2020, 10:49, modifié 1 fois.
Avatar du membre
par Numéro 7
#1322782
Pour Kylian et les autres qui voudraient éventuellement apporter leur soutien, ce que conte Kate ici me rappelle étrangement ce qui est conté ici :

viewtopic.php?f=3&t=68164&p=1321015#p1321008

Les messages ont étés effacés mais les histoires de la prostituée, l'ex qui ne souhaitait pas se retrouver dans une même pièce que la postante pour ne pas se faire piéger - plainte coups et blessures retirée également, et le tout jeune enfant en commun étaient présent. En lisant mes réponses, vous constaterez également que l'ex avait une grande fille d'une précédente union qui posait problème à la postante... ce qui est aussi le cas dans l'histoire de Kate

Faites attention à ne pas perdre votre temps ni gâcher votre énergie avec des personnes qui ne sont pas respectueuses des aidant.e.s qui oeuvrent sur le forum.
par Kate10
#1322783
Bonjour Numéro 7,
Oui c'était moi. J'ai déjà posté une fois mais après je n'arrivais pas à accéder au forum me disant que j'ai été bannie du forum, alors j'ai ouvert celui ci.

Par contre "Faites attention à ne pas perdre votre temps ni gâcher votre énergie avec des personnes qui ne sont pas respectueuses des aidant.e.s qui oeuvrent sur le forum."

Je ne pense pas avoir été irrespectueuse vis à vis de toi ni de tes conseils que j'ai trouvé pertinents. Mais je n'étais pas prête à recevoir la fille de mon ex chez moi (c'était la solution que tu as proposé) et de toute façon, quand je le lui ai proposé, il a refusé.
Avatar du membre
par Numéro 7
#1322784
En ouvrant ce nouveau topic tu aurais dû en informer tous les aidants et les mener à ton ancien fil via le lien - précisément comme je l'ai fait. Et si, effacer tous ses messages - qui peuvent aider d'autres personnes - est irrespectueux. Ce forum est un lieu d'échanges, d'entraide, pas un magasin où l'on prend, et d'où l'on se barre. De plus, le sexe de votre enfant en commun est différent... dans l'ancienne histoire c'était un garçon, ici, une fille... On ne pourra que constater que tes intentions étaient de nous tromper...
par Kate10
#1322785
Numéro 7 a écrit :En ouvrant ce nouveau topic tu aurais dû en informer tous les aidants et les mener à ton ancien fil via le lien - précisément comme je l'ai fait. Et si, effacer tous ses messages - qui peuvent aider d'autres personnes - est irrespectueux.
Je comprends et je m'en excuse. J'aurais du effectivement t'en informer puisque tu étais la seule intervenante et les autres.
Je note ça.
Numéro 7 a écrit :Ce forum est un lieu d'échanges, d'entraide, pas un magasin où l'on prend, et d'où l'on se barre. De plus, le sexe de votre enfant en commun est différent... dans l'ancienne histoire c'était un garçon, ici, une fille... On ne pourra que constater que tes intentions étaient de nous tromper...
Oui j'ai effacé le message et changé le sexe de l'enfant pour pas qu'il reconnaisse notre histoire si jamais il se promène par ici et non pas pour vous tromper, je te rassure, ce n'est pas du tout le but de ma venue ici. Je viens ici pour me faire aidé.

Merci de ta compréhension.
par Kate10
#1322790
Je mets un peu à jour et ça me servira de journal de bord plus tard :) pour que je puisse évaluer mon avancement.
Je viens de le bloquer sur Whatsapp, de toute façon nous échangeons que par mail.
Ces derniers jours, il regarde mes stories, et je suis là à interpréter cela comme un signe d'espoir, si il regarde mes sorties c'est qu'il s'intéresse encore à ma vie etc ..., je l'ai aussi stalker sur Whatsapp donc ça me fait du mal, quand je vois qu'il n'est pas connecté un long moment, il doit être avec une autre, j'arrête!

Sauf que voilà, je check mon mail toutes les 5mn pour voir si il m'a pas envoyé un mail, comme une drogue, vous voyez? mince c'est dur, un an plus tard et toujours à ce stade, j'allais plutôt bien avant qu'il ne reprenne contact avec moi.