Aide et conseilspour récupérer ton ex !

Si le coeur vous en dit, racontez-nous votre histoire en détails
par Amandina
#1313507
Merci de tes encouragements. Ça fait du bien👌👍 courage à toi aussi, on ne lâche rien, et on s'ancre dans le présent.
Coucou, c'est Antoine ! Mon équipe et moi-même avons créé un test qui te permet de déterminer avec précision tes chances de reconquérir ton ex. Fais le test en cliquant sur le bouton ci-dessous !

J'accède au test

par sandstorm
#1313508
pour ton bien il est préférable de ne pas le voir tant que tes plaies ne sont pas pansées.
Mais revoir (même par hasard) un ex quelque part n'est pas douloureux une fois que le deuil est fait. C'est l"indifférence qui prend le dessus.
Courage à toi!
Amandina ont aimé ça
par etpourtant
#1313509
Hello, juste pour étayer un tout petit peu, je vais te dire qui est cette "Jocelyne", comme ça tu sauras, et si ça peut te servir, ben ce sera top ;)

C'était sur un post pour MikeOne, mais il suffit de changer les noms comme tu veux ;)
Plus sérieusement, oui cette sensation est désagréable, mais faut l'apprivoiser, comme toute émotion. Tu n'y peux rien mais tu peux faire un truc, lui donner un nom, la localiser en toi, regarder quelle forme elle a , quelle couleur, quelle texture, quelle odeur etc... ça paraît un peu con, mais c'est le moyen de la conscientiser. Quand tu la ressens, tu l'appelles par son petit nom, je sais pas moi, Jocelyne, ou Robert, comme tu veux. Salut Jocelyne, te voilà de retour ! héhéhé toujours sous la forme de cet ovale gris dans mon sternum, qui sent le bitume chaud (ou autre, comme tu le ressens). Ah mais tu vois que je te connais bien toi, coquinette ! Amuse toi bien et atchao à la prochaine. Pi voilà, elle glisse toute seule ;) Pas de jugement, pas de films, pas de pensées et zou, c'est reparti pour un tour...
Si t'as pas envie de sourire à ce moment là ben tu souris pas, te force pas.

Pi oui un jour, tu la verras avec Nextos, Jocelyne reviendra direct, tu appliqueras la tite procédure suce dite, et tu resteras dans la réalité: ben elle a l'air heureuse avec Nextos. Content que cette femme ait été une jolie pièce de ma vie, et merci à elle quelque part d'avoir appris tant de choses.
Voilà, à toutes fins utiles ;)
Bon courage à toi !
MikeOne, Amandina ont aimé ça
par Amandina
#1313514
Bonjour etpourtant,

Oui je comprend mieux qui est "Jocelyne", je vais juste changer le prénom... Lol.
Je comprend aussi ce qu'il faut faire. Merci. 👍
par Amandina
#1313515
sandstorm a écrit : 09 mars 2020, 17:00 pour ton bien il est préférable de ne pas le voir tant que tes plaies ne sont pas pansées.
Mais revoir (même par hasard) un ex quelque part n'est pas douloureux une fois que le deuil est fait. C'est l"indifférence qui prend le dessus.
Courage à toi!
Mais j'espère quand même que si je le revois, je serais au bras d'un bel Apollon :D hahahaha, c'est ma minute rêverie.
Hâte que cette indifférence pointe le bout de son nez alors.
par Amandina
#1316621
Bonjour à tous,

Je viens un peu aux nouvelles. Pas pour Nicolas, en fait. Lui et moi c'est définitivement terminé. Il m'a téléphoné il y a environ une semaine + SMS blabla classique, et de fil en aiguilles, me redemander si j'avais envie d'une partie de jambes en l'air, auquel j'ai répondu non, bien évidemment. Malgré son insistance, je n'ai pas craqué. Voilà, rien d'exceptionnel. Je ne m'attarde plus sur lui.

En fait, courant début d'année 2020, je me suis rapproché de quelqu'un d'autre. On s'entend bien... Nicolas et lui se connaissent, mais ne se fréquentent pas, sans plus.
Cet homme en question me voit comme sa future femme et je n'exagère pas quand je dis "future femme". Il a dis le premier je t'aime. Moi je suis complètement bloqué, je n'ai aucune envie de ré ouvrir mon cœur et je dois dire que parfois il m'énerve avec toutes ses attentions. Il est tellement mielleux que parfois j'en viens à penser qu'il joue un jeu. Lui dis non bien évidemment.
Je n'ai malheureusement pas l'étincelle que j'avais au cœur pour Nicolas.
Je le maltraite même le pauvre homme (selon ses dires). Et pourtant il reste. Nous ne sommes pas un couple, je ne le souhaite pas. C'est pour cela que Je ne le comprends. Est ce que l'amour justifie d'être maltraité ? Pourquoi reste il alors que plusieurs fois je lui ai dis vouloir rester célibataire, que je ne veux rien de plus. Je pense qu'il n'a pas d'ego à accepter une situation comme celle ci, une situation où je ne fais pas vraiment d'effort, une situation où parfois je lui parle mal, une situation où je ne cherche pas à le voir aussi souvent que lui veut me voir, une situation où je l'ignore très souvent quand il m'envoie des messages.
Mais il s'obstine. Limite ça me fait culpabiliser.

Enfin, bref... Tout ça pour dire que Je me sens en colère contre les hommes, et je lui fais payer d'une certaine manière. L'histoire avec Nicolas ça m'a traumatisé, et énormément déçu. Est ce que c'est normal de se sentir en colère contre les hommes, je les trouve dégoûtant, et je pense qu'il ne font des efforts que pour finalement obtenir quelque chose en retour, rien n'est gratuit... Ou dois je juste me laisser le temps ? Ou bien est ce que inconsciemment je pense être indigne d'être aimé, et ainsi je fuis tout engagement, en choisissant un homme indisponible (Nicolas), et en dénigrant un homme qui souhaite s'engager... Je ne sais plus...
par sandstorm
#1316625
Salut Amandina

ça fait plaisir d'avoir de tes nouvelles ;)
Je viens un peu aux nouvelles. Pas pour Nicolas, en fait. Lui et moi c'est définitivement terminé. Il m'a téléphoné il y a environ une semaine + SMS blabla classique, et de fil en aiguilles, me redemander si j'avais envie d'une partie de jambes en l'air, auquel j'ai répondu non, bien évidemment. Malgré son insistance, je n'ai pas craqué. Voilà, rien d'exceptionnel. Je ne m'attarde plus sur lui.
oui avec lui ça ne peut être que pour du sexe qu'il va revenir donc rien à gagner en restant en contact avec lui…
Moi je suis complètement bloqué, je n'ai aucune envie de ré ouvrir mon cœur et je dois dire que parfois il m'énerve avec toutes ses attentions. Il est tellement mielleux que parfois j'en viens à penser qu'il joue un jeu. Lui dis non bien évidemment.
Je n'ai malheureusement pas l'étincelle que j'avais au cœur pour Nicolas.
Je crois que t'a surtout besoin de temps pour digérer tout ce qui s'est passé avec Nicolas. T'es fermée comme une huitre, d'autant plus que t'es tombé sur quelqu'un qui développe (peut être) des sentiments, de sorte que tu t'interroges sur la réalité de ses sentiments (te demandant si c'est pas un jeu…) Sous ses conditions rien de bon ne peut exister.
Je le maltraite même le pauvre homme (selon ses dires). Et pourtant il reste. Nous ne sommes pas un couple, je ne le souhaite pas. C'est pour cela que Je ne le comprends. Est ce que l'amour justifie d'être maltraité ? Pourquoi reste il alors que plusieurs fois je lui ai dis vouloir rester célibataire, que je ne veux rien de plus. Je pense qu'il n'a pas d'ego à accepter une situation comme celle ci, une situation où je ne fais pas vraiment d'effort, une situation où parfois je lui parle mal, une situation où je ne cherche pas à le voir aussi souvent que lui veut me voir, une situation où je l'ignore très souvent quand il m'envoie des messages.
Mais il s'obstine. Limite ça me fait culpabiliser.
T'es pas en train de le maltraiter pour vérifier s'il a des sentiments pour toi? si tel est le cas c'est une très mauvaise façon de vérifier les sentiments d'autrui, c'est néfaste pour lui (qui n'y ait pour rien) et pour toi, votre relation se construit sur de mauvaises bases. T'as aussi une certaine colère, ressentiment pour Nicolas et c'est le nouveau qui en paye les frais… comme tu dis t'es en colère mais c'est pas contre les hommes c'est contre Nicolas..
Alors le mieux serait tout simplement de mettre fin à cette relation. tu te serais sentie comment si quelqu'un te maltraitait?
L'histoire avec Nicolas ça m'a traumatisé, et énormément déçu. Est ce que c'est normal de se sentir en colère contre les hommes, je les trouve dégoûtant, et je pense qu'il ne font des efforts que pour finalement obtenir quelque chose en retour, rien n'est gratuit... Ou dois je juste me laisser le temps ? Ou bien est ce que inconsciemment je pense être indigne d'être aimé, et ainsi je fuis tout engagement, en choisissant un homme indisponible (Nicolas), et en dénigrant un homme qui souhaite s'engager... Je ne sais plus...
il y a beaucoup de choses ici
l'histoire avec Nicolas qui a laissé des séquelles (mais pourquoi?), la question de la colère qui se généralise contre les hommes en général (probablement parce que t'aurait aimé faire payer à Nicolas, que tu peux pas donc tu cherches à te venger sur quelqu'un d'autre qui n'y ait pour rien), le fait que t'es actuellement plutot de mauvaise foi envers les hommes (s'ils font des efforts c'est avec une arrière pensée), un pattern de relation où tu cherches des hommes indisponibles (Nicolas) et tu fuis les hommes qui souhaitent s'engager.
La seule chose qui est certaine c'est que le nouveau est victime de comportement de ta part qu'il ne comprend pas, qu'il reste avec toi parce qu'il a peut être des sentiments, que tu devrais mettre fin à cette relation et prendre ton temps de digérer la rupture avec Nicolas qui a laissé des séquelles. PLus encore pour ne pas trainer des casseroles dans tes prochaines relations as tu pensé d'aller consulter un psy? ça pourra t'aider justement à comprendre d'où vient cette colère, voir aussi si t'a pas un pattern de relation problématique que tu suis (homme indisponible) etc.
par Amandina
#1316659
Hello Sandstorm,

Et ça me fait du bien de donner des nouvelles aussi ! 😉

Et oui, cet homme en question développe des sentiments envers moi. Ses actes le prouvent, par exemple, je l'appelle avant midi, il débarque au travail avec mon déjeuner, alors que rien n'était prévu. Ou encore, il fait le chauffeur de taxi, ou encore pour le nouvel an il a réservé un endroit pour nous (ça a fait un budget) et il ne m'a pas touché. Il répond tout le temps présent.
Oui je le maltraite pour vérifier s'il tient à moi comme il le proclame si fort, et pour qu'il dévoile son vrai visage. Je suis plus que sûr qu'il n'est pas ce qu'il dis être. Je sais que ce n'est pas ce qu'il faut faire pour vérifier les sentiments de quelqu'un mais je ne peux pas m'en empêcher. Et il me laisse faire, le pauvre. Il encaisse.

Moi si j'étais à sa place je n'aurais pas tenu si longtemps et j'aurai laissé tomber, je me serais éloigné pour mon bien être physique et mental. Il me dis que je suis un vrai caillou. Que je suis inflexible et que mes mots le blessent beaucoup. Parce que je ne le ménage pas. Je suis un peu Cruella avec lui, le pire c'est que je ne m'excuse pas. Je m'en rends bien compte. Et à plusieurs reprises je tente de mieux lui parler. Mais à chaque fois je retombe dans mes travers...
Et je passe pour la méchante.

Je lui ai spécifié que je ne voulais rien de plus avec lui. Je ne souhaite pas être sa petite amie, je veux juste que l'on reste ami, mais même cela ce sera difficile pour lui, et ce sera difficile à un moment. Quand on se parle de tout et de rien, ça va, mais dès qu'il me met la pression pour qu'on se voit, que je ressens la moindre insistance de sa part, je me met toute seule en colère, je suis dégouté (comme si je voulais vomir, c'est pas une blague) et je pense quil est vraiment pathétique à me poursuivre ainsi, et qu'il ne se respecte pas, qu'il est comme un toutou, mes mots sont forts mais c'est ainsi que je le vois.

Je n'ai pas envie de le faire souffrir mais je n'ai malheureusement pas la main là dessus.

Oui je suis d'accord. Il semble que Même après 8 mois, je n'ai pas encore digéré le fiasco d'avec Nicolas (pourtant je pensais que ne plus le relancer, ne plus vouloir rien avec lui était le signe de la guérison...) Déjà que je n'avais pas grande estime ni confiance des hommes à la base, l'histoire avec Nicolas m'a dégouté. Mais je ne pense pas être en colère contre l'autre là, mais bien contre la gente masculine de manière générale. Je pense qu'il sont peu fiables et profiteurs.

Je nai jamais consulté de psychiatre. Je n'en ai jamais vu l'utilité car je pensais qu'il ne pouvait pas me connaître mieux que moi même.
Mais tu as raison, ça peut, peut-être, être bénéfique.
par MikeOne
#1316661
Tous les hommes? ;)
Amandina, je me permets de défendre mon os, car oui je suis un homme et je pense que personne d'autre que toi n'en connais plus sur moi dans ce forum (nous avons beaucoup échangé en MP). Je ne pense pas que nous sommes "tous pareils".

La colère, la méfiance, la rancoeur que tu peux éprouver à l'heure actuelle est à mon avis "normale" car il semblerait que tu n'aies pas fait encore totalement le deuil de ta relation avec Nicolas. Je pense sincèrement que tu as en fait peur... peur de te faire à nouveau mal, peur de t'engager, peur de souffrir et tu bloques face une nouvelle relation (pas forcément avec le nouveau mais avec tout nouvel homme potentiel). Sandstorm a très bien exprimé ce que je pense aussi. Tant que tu nourriras cette colère, tu auras peur. Je pense également que tu compares encore inconsciemment tes futures relations avec celle que tu as eue avec Nicolas. Tant que tu compareras, tu auras encore peur...

Si tu lis mes derniers posts sur mon sujet (et en plus tu connais très bien mon histoire), il faut avancer, laisser au passé ce qui appartient au passer et avoir les cojones (courage :D ) d'avancer, de lutter contre cette peur, lâcher le passé et finalement de trouver peut-être une nouvelle relation qui ne ressemblera en aucun point à ce que tu as vécu jusqu'à présent. Mais tant que tu nourriras cette colère, je pense que tu n'avanceras qu'à tout (trop) petits pas. J'aimerais te dire de prendre ton temps, cela fait 8 mois je suis d'accord, mais combien de personnes ont eues besoin de plus de temps pour "passer à autre chose"? Rien n'est anormal dans ta réaction, dans ton ressentiment. On a le droit d'être blessé, déçu, d'avoir des doutes et d'avoir de l'appréhension face au futur... ce n'est que quand on prend le risque, qu'on décide que le passé est immuable, non modifiable et qu'il doit resté dans le passé qu'on arrive progressivement à pardonner. Se pardonner, pardonner le mal qu'on a fait ou que l'on a subit et si dire que finalement, Nicolas n'était pas la bonne pioche, mais que d'autres le seront peut-être... Mais tant que tu n'essaieras pas, tant que tu ne t'ouvriras pas, tant que tu ne te "détendras" pas et tant que tu nourriras cette méfiance/colère face aux hommes, tu resteras figée sur ton passé.

Moi je me dis que tu n'as pas encore totalement fini ton deuil, soit patiente, ça viendra. Et surtout fais-toi plaisir, tente, essaie, expérimente, avance et si tu n'accroches pas (comme avec le nouveau), c'est que ce n'est pas le bon et que tu n'es pas encore totalement prête. Qui ne tente rien n'a rien..

Courage, tu es une femme forte, avec beaucoup de caractère et de volonté, ça moi je le sais et j'en suis persuadé, fais-en une arme plutôt qu'un bouclier.
Amandina ont aimé ça
par Kakahuet
#1316662
Bonjour

A mon tour aussi de défendre l'os :)
A te lire, moi ce que je vois c'est quelqu'un de blessé profondément et qui n'a pas fait le deuil total de la relation précédente (par manque d'envie? de temps? histoire de cacher sous le tapis les problèmes?)
Tant que tu resteras dans ce schéma, bah forcément les choses ne pourront pas évoluer dans la bonne direction.

Non, les hommes (comme les femmes, on peut généraliser aussi hein !) ne sont pas tous les mêmes (c'est bien trop facile de porter ce genre de postulat... là encore, on glisse sous le tapis le principal soucis) , n'ont pas tous une b*te à la place du cerveau et ne voient pas les femmes que par leurs formes rebondies... bref ...
Je crois qu'une fois que tu auras pris un peu de recul sur la situation, tu t'en rendras compte de toi même.

Je plussoie la suggestion de Sand sur le fait de consulter... ça ne t'engage en rien (à part quelques euros) et ça te permettra peut être de révise rta position de "il n'y a que moi pour me connaitre" car ce n'est pas faux, mais c'est biaisé ... De là, rien ne vaut l'intervention d'un extérieur pour donner d'autres pistes et un professionnel est là pour ça (contrairement à nous d'ailleurs :)) .

Je suis d'accord sur le fait qu'il va falloir te détendre le string en premier lieu ... c'est important pour toi .

Bon courage !
Amandina ont aimé ça
par sandstorm
#1316672
Alors déjà je trouve vraiment très bien d'avoir deux hommes qui viennent défendre la gente masculine, et je suis bien d'accord avec eux: tous les hommes ne sont pas comme ça (je reviens ci dessous sur ce point) !!!
Je suis plus que sûr qu'il n'est pas ce qu'il dis être.
Quand on pense que quelqu'un n'est pas ce qu'il dis être on prend nos distances. Tout simplement.
Je pense plutôt que tu as eu une expérience très négative avec UN homme (Nicolas) (même si t'avais à la base peu de confiance à la gente masculine comme tu dis) et que donc tu as besoin de confirmer que cet homme n'est pas gentil. Tu le maltraites donc pour le faire réagir et le jour où il va réagir tu pourras confirmer ta croyance que les hommes sont pas bons (en gros "eh ben voila, même celui là qui avait l'air si gentil il ne l'est pas" en oblitérant tous les mauvais comportements que tu avais à son égard). Le cerveau humain (surtout quand on souffre) est une machine magnifique pour entretenir nos croyances n'est ce pas?!!! T'es en train de jouer un jeu avec lui et le fait que tu ne peux pas te retenir comme tu le dis toi même, le confirme.
Moi si j'étais à sa place je n'aurais pas tenu si longtemps et j'aurai laissé tomber, je me serais éloigné pour mon bien être physique et mental.
avec Nicolas pourtant tu ne t'ai pas éloigné en laissant tomber. ça t'a pris du temps….
Je lui ai spécifié que je ne voulais rien de plus avec lui. Je ne souhaite pas être sa petite amie, je veux juste que l'on reste ami, mais même cela ce sera difficile pour lui, et ce sera difficile à un moment. Quand on se parle de tout et de rien, ça va, mais dès qu'il me met la pression pour qu'on se voit, que je ressens la moindre insistance de sa part, je me met toute seule en colère, je suis dégouté (comme si je voulais vomir, c'est pas une blague) et je pense quil est vraiment pathétique à me poursuivre ainsi, et qu'il ne se respecte pas, qu'il est comme un toutou, mes mots sont forts mais c'est ainsi que je le vois.
est ce qu'avec Nicolas tu t'es senti comme le toutou, quelqu'un de pathétique qui le poursuivait?

J'ai vraiment l'impression que tu veux au fond te confirmer que n'importe qui à ta place (face à quelqu'un qui se comporte mal) aurait réagi comme tu as réagi avec Nicolas…. Je crois qu'au fond t'es en colère avec toi même, voire même dégouté, parce que tu as l'impression que tu t'es fait avoir, que tu t'es laissé marché dessus etc.
Je n'ai pas envie de le faire souffrir mais je n'ai malheureusement pas la main là dessus.
Non au contraire; Tu es responsable de tes actes et tu veux le faire souffrir. TU le dis plus haut d'ailleurs…
Oui je suis d'accord. Il semble que Même après 8 mois, je n'ai pas encore digéré le fiasco d'avec Nicolas (pourtant je pensais que ne plus le relancer, ne plus vouloir rien avec lui était le signe de la guérison...) Déjà que je n'avais pas grande estime ni confiance des hommes à la base, l'histoire avec Nicolas m'a dégouté. Mais je ne pense pas être en colère contre l'autre là, mais bien contre la gente masculine de manière générale. Je pense qu'il sont peu fiables et profiteurs.
Je crois que le problème est justement là: prendre tes distances avec Nicolas est le premier pas pour aller de l'avant, la condition nécessaire (pour ne pas remettre deux euros dans la machine) mais pas suffisante. Cette histoire t'a laissé des séquelles sinon tu n'aurais pas des réactions aussi fortes mais pour le moment généraliser sur les hommes est plus facile au sens où ça te permet d'éviter de revenir sur cette relation douloureuse avec Nicolas (pas en le contactant hein!) et chercher à comprendre pourquoi tu as été autant blessée.
Je nai jamais consulté de psychiatre. Je n'en ai jamais vu l'utilité car je pensais qu'il ne pouvait pas me connaître mieux que moi même.
Un psy (psychiatre, psychothérapeute) a des outils pour t'aider à comprendre ce qui t'arrives, tu n'a pas le recul nécessaire pour le faire toute seule. C'est comme si tu t'étais cassé la patte.. tu ne te serais pas dit "a je me connais mieux que n'importe qui d'autre, je connais mon pied pas la peine d'aller voir un médecin"... C'est pareil quand notre "âme" va mal, on va chez le "docteur de l'âme" pour qu'il nous aide à aller mieux! c'est aussi simple que ça!

Au risque de me répéter il serait bon de mettre fin à cette nouvelle histoire, tu peux dire à cet homme que tu es dans une période de ta vie où tu as besoin de te recentrer sur toi même, et que tu n'es pas prête à avoir une relation amoureuse.
Elieza, Amandina ont aimé ça
par Kylian
#1316673
Bonjour Amandina,


Tu as bien fait de répondre « non » à Nicolas.


[« Je n'ai pas envie de le faire souffrir mais je n'ai malheureusement pas la main là dessus. »]

Si Amandina, tu peux faire quelque chose. Lui mettre un stop clair et net.
Modifié en dernier par Kylian le 15 sept. 2020, 11:45, modifié 1 fois.
Amandina ont aimé ça
par Amandina
#1316675
Vous avez tous tellement raison à propos de tous ce que j'ai évoqué:

1) Je sais que je dois me détendre, laisser les choses, ne pas aller plus vite que la musique. Que ça prend du temps de digérer, conscientiser un échec amoureux, Mais c'est dur de lâcher prise, parce que je souhaite tout contrôler. De nature anxieuse, j'aime avoir prise sur les événements pour pouvoir d'une certaine maniere ne pas me laisser déborder. Je sais que c'est juste une illusion dans ma tête. Je ne contrôle rien du tout, en fait...

Alors bien évidemment, je souhaite aller bien rapidement, et sans trop de casse, Et j'ai conscience que me lancer dans une autre relation est nocif car pas totalement prête. Je sais que c'est réducteur de penser que tous les hommes sont les mêmes, mais la société de nos jours, les expériences autour de moi me font penser que si, y en a pas un pour rattraper l'autre. Comment pourrais je penser autrement ?

J'ai aussi besoin de plus de temps, je suis d'accord aussi avec cela. Mais combien ?? Je pensais avoir dépassé tout cela. 8 mois c'est déjà beaucoup de temps et de surplace finalement pour une "relation" qui n'aura duré que 9 mois, au final.

Et oui sandstorm, je suis en colère contre moi même, d'avoir pris autant de temps pour virer N. Non, je ne me sentais pas comme un toutou car au final on se contactait chacun notre tour, lui plus que moi. Mais tu touches la corde sensible, je suis en colère d'avoir accepté une telle situation. Je ne me suis pas reconnue. Et je me suis demandé pendant de nombreux jours pourquoi avoir accepté cette amitié amélioré pendant 9 mois ?? Je n'avais pas la maturité pour cela. Ma situation me fait penser aux paroles de la chanson "les lois de l'attraction" madame monsieur, ça dis "Je suis pas prête, la terre a tourné
Et mon étoile est un peu désaxée
Mais somnambule, funambule, je vais marcher
J’envoie des DM à la fille que j’étais
Je remonte le fil de mes pensées, ce que j’ai vécu l’ai-je mérité ?
Si c’est un jeu de rôle avais-je les épaules ?"
C'est exactement cela, je suis perdu, mais je ne tarderais pas à retrouver le bon chemin.

2) Que je dois rompre le contact avec cet homme, je suis dans une spirale d'émotions négatives et pas du tout prête à repenser à quelqu'un d'autre que moi pour l'instant. Mais c'est dommage, car c'est sûrement ma colère qui me tourmente, et finalement m'obstrue le cerveau. Et oui, Je suis responsable de mes actes et je me conduis mal avec lui
j'assume et m'en rends bien compte. Je vais corriger le tir.
par sandstorm
#1316678
Que ça prend du temps de digérer, conscientiser un échec amoureux,

tout à fait: conscientiser les choses donc faut te tourner vers toi même te demander pourquoi ceci, cela etc.
et là tu as une piste: tu penses que c'est un échec amoureux. Mais pourquoi c'est un échec? en fait, si tu saisis l'occasion c'est une chance (je sais tu va hurler lol) oui oui! une chance car cette relation qui fut néfaste pour toi te montre ce que tu ne dois plus faire, ce que tu ne veux pas dans une relation, ce que tu cherches, ce que tu toléres totalement, sous condition ou pas du tout, tes failles aussi, tes blessures, tes croyances etc! bref une belle occasion pour bosser sur toi!
Mais c'est dur de lâcher prise, parce que je souhaite tout contrôler. De nature anxieuse, j'aime avoir prise sur les événements pour pouvoir d'une certaine maniere ne pas me laisser déborder. Je sais que c'est juste une illusion dans ma tête. Je ne contrôle rien du tout, en fait...
deuxième piste: les anxieux effectivement souhaitent tout controler.
c'est certes une illusion, quelque chose dans ta tete, mais n'empêche que ça affecte tes réactions. Avoir conscience de cette nature anxieuse, savoir quand elle prend le dessus te permet de t'éloigner de situation anxiogènes…

tu vois que dès que tu te focalises sur toi plutôt que sur l'autre tu trouves des trucs!
Alors bien évidemment, je souhaite aller bien rapidement, et sans trop de casse, Et j'ai conscience que me lancer dans une autre relation est nocif car pas totalement prête. Je sais que c'est réducteur de penser que tous les hommes sont les mêmes, mais la société de nos jours, les expériences autour de moi me font penser que si, y en a pas un pour rattraper l'autre. Comment pourrais je penser autrement ?
si tu le pensais totalement et réelement tu n'aurais pas besoin de maltraiter un homme gentil pour te rassurer sur le fait que les hommes sont tous des salopards! ;)
donc non ce n'est pas la société, et tutti quanti c'est une expérience spécifique qui te pousse à généraliser alors intéresse toi de plus près à cette expérience spécifique
J'ai aussi besoin de plus de temps, je suis d'accord aussi avec cela. Mais combien ?? Je pensais avoir dépassé tout cela. 8 mois c'est déjà beaucoup de temps et de surplace finalement pour une "relation" qui n'aura duré que 9 mois, au final.
hélas ma belle ça marche pas comme ça. On peut sortir d'une relation longue et aller très bien (même si on est le/la largué(e)) et sortir d'une relation plus ou moins courte et aller mal. ce n'est pas la durée de l'expérience mais l'expérience elle même et qu'est ce qu'elle produit en nous (car chacun réagit différemment) qui explique que ça va pas.

Combien de temps? ça dépend des gens et des situations et personne ne peut le dire a prior. Par contre si tu persistes à essayer de rayer l'histoire avec Nicolas en te disant "allez hop ça suffit là, faut passer à autre chose" c'est le meilleur moyen pour rester bloquer dedans…
je suis en colère contre moi même, d'avoir pris autant de temps pour virer N.
je suis en colère d'avoir accepté une telle situation.
piste donc: pourquoi as tu pris autant de temps pour le virer ce goujat?
pourquoi as tu accepté cette situation qui ne te convenait pas du tout?
Je ne me suis pas reconnue.
tout à fait!
en général quand on vit une expérience néfaste on ne se reconnait pas.
Je n'avais pas la maturité pour cela. Ma situation me fait penser aux paroles de la chanson "les lois de l'attraction" madame monsieur, ça dis "Je suis pas prête, la terre a tourné
Et mon étoile est un peu désaxée
Mais somnambule, funambule, je vais marcher
J’envoie des DM à la fille que j’étais
Je remonte le fil de mes pensées, ce que j’ai vécu l’ai-je mérité ?
Si c’est un jeu de rôle avais-je les épaules ?"
C'est exactement cela, je suis perdu, mais je ne t'aiderais pas à retrouver le bon chemin.
intéressant tout ça. tu n'avais pas la maturité à quel sujet?
pas du tout prête à repenser à quelqu'un d'autre que moi pour l'instant.


tout à fait. et il n'y a pas de mal si tu en es consciente et que tu ne blesse pas l'autre parce que tu penses à toi et ta douleur, ta colère et tu veux t'en débarasser.

courage!
Amandina ont aimé ça
par Amandina
#1316679
Échec parce que j'ai fais de mon mieux pour que ça puisse fonctionner nous deux. Échec à mon sens parce que je n'ai pas obtenu ce que je voulais, et j'ai du y renoncer. Échec parce que c'est une perte, je pensais "avoir" Nicolas, c'est bizarre de le dire comme cela, je pensais qu'il était acquis (peut-être un peu). Pourtant, Personne n'appartient à personne, ça je le sais.

Oui, une expérience oh combien douloureuse mais salvatrice à plus long terme, je suis tout à fait d'accord sandstorm.

En y réfléchissant, Si j'ai pris autant de temps pour me débarrasser du goujat c'est parce que avec lui je me sentais en PAIX, vraiment. C'est dingue à dire, vu le contexte à ce jour... mais je me sentais exactement à ma place avec lui, comme une sorte de cocon de protection. Je doutais de pouvoir retrouver ce genre de sensation, je suis jeune (meme pas 32 ans) je ne manquerais pas d'expérimenter d'autre choses, je le sais. Mais sûrement que ma peur était plus grande que mon courage, d'où ma prise de conscience tardive.

Je n'avais pas la maturité car je n'ai pas respecté les "règles du jeu ". "Sexfriends" ce n'était qu'un mot pour moi, dans ma tête c'était "couple"... Je me suis juste mis des oeilleres, en espérant que la relation évoluerait, comme je le voulais. Ça n'a pas été le cas. En essayant le changer les règles du jeu, je me suis brûlé les ailes. Dans ce cas ci, Nicolas était le maître du jeu, et j'ai perdu. Échec, encore une fois, et encore ma volonté de tout contrôler, d'organiser selon mon bon vouloir.
Et c'est vrai qu'en réfléchissant avec le garçon que je fréquente, je contrôle... Ou du moins je pense avoir le Contrôle, il m'est acquis, et ça fait du bien.
par sandstorm
#1316681
au début Amandina tu sentais avoir le contrôle de la situation non? il t'avait proposé au bout d'un an (même si vous vous étes vu que 5 fois durant cette année) de devenir couple, alors que toi tu n'avais pas en tete le "couple". C'est après que c'est venu et en quelque sorte les roles se sont inversées non? C'est juste une piste

Ensuite voir les choses en termes de "maitre de jeu" (lui étant le maitre du jeu) c'est oublier que tu avais une part de responsabilité dans l'affaire. En effet deux personnes qui ne veulent pas la même chose dans une relation (l'un sexfriend l'autre plus) ça arrive souvent. Mais toi tu est quand même restée dans cette histoire, peut être parce qu'étant quelqu'un qui veut avoir le contrôle tu espérais changer les choses pour les organiser selon ton bon vouloir (ou du moins ce que tu pensais être ta volonté sur le moment) parce que tu ne le pensais pas acquis.
Attention: je ne dis pas qu'il y a eu effectivement un jeu dans cette histoire mais c'est en tout cas ce qui semble avoir joué de ton coté.

Enfin tu avais la sensation d'être au bon endroit peut être parce que votre relation a pris du temps à s'installer (rappel: 5 fois de vu en 1 an) ce qui t'a donné l'impression d'être avec quelqu'un de confiance, que tu connais, donc à qui tu peux faire confiance. tu ressentais de la paix toi qui est anxieuse mais au final tu t'es peut être aperçu que ce "cocon" n'était pas un vrai cocon.

voilà quelques pistes (qui peuvent être bonnes, ou pas d'ailleurs à toi de voir). Plus tu te concentreras sur toi plus tu trouveras des pistes.

courage!
Sujet remonté par Amandina le 24 sept. 2020, 19:24.