Aide et conseilspour récupérer ton ex !

Si le coeur vous en dit, racontez-nous votre histoire en détails
#1258367
Bonjour Paige et le forum.

Franchement merci pour ces mots. Les larmes me sont venues de bout en bout de ton post. C'est incroyable comment tu tapes juste, comment tu arrives à expliquer ce que je ressens sans être moi. C'est fou vraiment et de voir ma situation avec du recul mais fait tellement de bien.

Je ne sais pas que te dire si ce n'est MERCI.

Oui à nouveau je comprends beaucoup mieux ma situation.

Tu sais en te lisant, je pensais que non il faut toujours de la passion dans le couple. Jusqu'à ce que j'arrive sur le passage sur l'insécurité et la passion. Forcément je mélange les deux, puisque j'étais exactement dans les relations, qui ne sont pas stables. Et le doute d'être abandonnée ou trompée on fait que précisément j'avais des papillons dans le ventre quand je le voyais car il avait 'accepté' de me revoir. En plein cœur de ces relations toxiques.

Et c'est d'autant plus vrai qu'une relation seraine me fait peur car je ne sais pas quel plaisir l'on ressent dans ces relations là.

Honnêtement j'ai vraiment envie de quitter ce schéma mais c'est comme si encore aujourd'hui je n'ai pas les moyens. J'essaie d'avancer mais j'arrive pas à devancer ces relations toxiques. J'ai vraiment envie d'y arriver car je suis arrivée à bout de la souffrance que je peux endurer mais vraiment. Je me saoule à m'auto flageller à m'auto faire du mal constamment.

Et plus je réfléchis plus je me dis que c'est vraiment une confiance en moi défaillante, que je dois rebooster. En effet, je ne crois pas qu'une personne saine puisse m'aimer telle que je suis comme je l'avais déjà dit dans les autres postes.

Et puis c'est totalement cela... Renoncer à ma névrose = aimer moins... Du moins avec moins d'intensité :/ et je me dois d'aimer mieux plutôt.

Et comme toi la mort est aussi un thème qui m'affecte beaucoup trop. Je ne connais rien sur le père de ton ami mais juste à te lire j'ai vraiment eu de la peine pour lui. Et oui je comprends totalement car j'allais justement dire que tu étais plus sensible peut-être. Mais tu as totalement raison seule la névrose nous fait réagir ainsi. En fait, on doit apprendre à gérer notre névrose pour qu'elle nous atteigne le moins possible ?? On ne peut pas l'éliminer ?

:bisou: Paige et merci encore pour ces beaux mots

Bon dimanche à vous.
Coucou, c'est Antoine ! Mon équipe et moi-même avons créé un test qui te permet de déterminer avec précision tes chances de reconquérir ton ex. Fais le test en cliquant sur le bouton ci-dessous !

J'accède au test

#1258510
Bonjour Sophana et merci toujours pour tes compliments qui flattent mon égo pour mon plus grand plaisir! :mrgreen: :mrgreen:
En fait, on doit apprendre à gérer notre névrose pour qu'elle nous atteigne le moins possible ?? On ne peut pas l'éliminer ?
Je ne suis pas psy, je pense que ça dépend des types de névrose, pour le syndrome d'abandon, mon psy m'avait dit que non, on n'en guérissait jamais ; MAIS qu'on arrivait oui, à minimiser son pouvoir de nuisance sur notre vie... et je t'assure que c'est vrai :) mais je pense aussi que pour parvenir à minimiser ce pouvoir, il faut aussi accepter qu'on n'en guérira pas. Il faut accepter (comme on le disait avec Janysse sur son fil) qu'on est "malade" (le mot est fort , mon psy n'aime pas du tout que je dise cela, mais moi au contraire, ça m'aide de le dire comme ça. Parfois les nuances sont une façon de se mentir, parfois il est nécessaire de caricaturer) et ADMETTRE qu'on ne guérira pas. Et une fois ceci accepté, alors, on arrive à se tourner vers les moyens de contournement...

C'est toujours le même exemple que je donne: une femme qui est stérile, tant qu'elle n'accepte pas l'irrémédiabilité de la chose, elle ne peut pas , ne serait-ce que, PENSER à l'adoption...

il lui faut passer l'étape du "je suis stérile, ça ne changera jamais" pour pouvoir enfin se tourner vers d'autres remédiations de son problème...

Courage à toi ! :bisou:
#1314632
Bonjour à tous,

Je reviens vers vous pour une nouvelle histoire.

C'est fou dans le dernier message paige parle d'infertilité et bien en mars 2018 on m'a diagnostiqué une endométriose de stade 3 et j'ai été opérée.

Suite à mon souci de santé je m'étais jurée de ne plus jamais rencontrer quelqu'un pour ne pas impliquer une personne qui n'a rien demandé dans mon problème.

Mais voilà.. En juillet 2019 je suis tombée sur un homme tellement attentionné et j'ai succombé. Notre relation a duré jusqu'à hier et la réception de cette lettre...On s'est vu 4 fois en tout et pour tout à cause de la distance géographique qui nous séparait mais on s'écrivait très fréquemment ou on s'est appelé. Aucune dispute, j'estimais être la plus chanceuse du monde même si j'avais des angoisses dont je ne lui ai pas fait part. Il faut savoir qu'il était attentionné et comme dans mes précédentes relations je n'ai jamais connu la tendresse, un rien me comblait de joie.. (qu'il me prépare à manger, me réchauffe, dormir collés serrés,..) tous des actes du quotidien banal mais j'appréciais fortement.

Mais en février il a commencé à être distant et je pensais que c'était du à des soucis au travail chose qu'il m'a laissé sous entendre... J'ai redoublé d'effort et de messages de soutien pour l'aider à affronter cette mauvaise passe. Oui mais voilà hier je reçois une lettre inattendue dans laquelle il m'explique avoir rencontré quelqu'un depuis février. Qu'il ne voulait pas me faire de mal.. Il a bien mis les formes.

Je suis anéantie. Je lui ai donné ma confiance et à nouveau je me sens trahie comme je l'ai été dans chacune de mes histoires. Je pense avoir tout fait pour que ça marche il n'a vu que les meilleurs côtés de ma personnalité mais visiblement je ne lui convient pas.

Je ne sais pas si je dois lui répondre. Sa lettre n'attend pas une réponse mais j'aurais besoin de lui faire comprendre mes ressentis.

J'envoie volontiers la lettre en mp si vous le souhaitez.

Je vous remercie d'être là et d'avoir toujours les bons mots dans les moments si difficiles de la rupture.

Promis ce sera ma dernière relation.. On ne m'y reprendra plus.


Bonne journée

S.
#1314635
Bonjour
On s'est vu 4 fois en tout

c'est l'essentiel à mon sens.
Vous avez certes beaucoup communiqué mais pour créer des liens forts et construire un couple, voir si on est compatible ou non il faut vivre l'autre et 4 fois c'est peu.
Aucune dispute
Si vous vous disputiez au bout de 4 fois ça aurait été très mauvais signe. Mais si l'absence de dispute ne signifie pas compatibilité ou bonne entente ou en tout cas pas forcément.

dans mes précédentes relations je n'ai jamais connu la tendresse, un rien me comblait de joie.. (qu'il me prépare à manger, me réchauffe, dormir collés serrés,..) tous des actes du quotidien banal mais j'appréciais fortement.
De ton coté tu as connu des choses que tu n'a pas connu, mais parce que tes ex compagnons n'était pas réglo avec toi ça ne veut pas dire que le premier qui se comporte correctement à ton égard est le bon…

Mais en février il a commencé à être distant et je pensais que c'était du à des soucis au travail chose qu'il m'a laissé sous entendre...

si cet homme est pris par son travail c'est une chose mais bon faut admettre aussi qu'un homme vraiment intéressé et ayant l'envie de construire quelque chose trouve toujours le temps… Donc tu lui a plu je ne dis pas le contraire mais pas assez pour continuer.
Le "j'ai trop de boulot"/"pas le temps" etc c'est le gros gros classique du gars (ou de la nana aussi) qui veut pas continuer mais qui veut pas se prendre la tête.
J'ai redoublé d'effort et de messages de soutien pour l'aider à affronter cette mauvaise passe. Oui mais voilà hier je reçois une lettre inattendue dans laquelle il m'explique avoir rencontré quelqu'un depuis février. Qu'il ne voulait pas me faire de mal.. Il a bien mis les formes.
en fait il pensait que tu allais comprendre qu'il n'était pas intéressé, toi t'as pris ça autrement, tu as persevéré donc il s'est dit qu'il devrait te le dire plus clairement.
Je suis anéantie. Je lui ai donné ma confiance et à nouveau je me sens trahie comme je l'ai été dans chacune de mes histoires. Je pense avoir tout fait pour que ça marche il n'a vu que les meilleurs côtés de ma personnalité mais visiblement je ne lui convient pas.

Je ne sais pas si je dois lui répondre. Sa lettre n'attend pas une réponse mais j'aurais besoin de lui faire comprendre mes ressentis.
Tu te sens anéantie. Normal tu t'es projeté dans cette relation parce que tu n'avais pas connu un homme attentionné. Tu as tendance à sentir de la trahison mais regarde ça plus objectivement: tu l'a vu quatre fois, il ne t'a pas promis quelque chose, il était attentionné, il a passé de bons moments avec toi, il a rencontré une autre personne et il a décidé de finir cette relation. Où est la trahison? Tu te sens peut être trahie car tu t'es projeté mais il faudrait aussi voir ta part de responsabilité dans l'histoire les critères que tu utilises pour choisir tes compagnons: un gars attentionné c'est le minimum, et que ça soit une relation courte, longue, sexfriend, sérieuse ou quoi que se soit c'est le minimum le gars qui ne te donne pas ça tu dis merci et aurevoir. Le respect c'est pas à géométrie variable…
Alors si tu veux lui répondre attend que les choses se calment en toi que tu prennes un peu de distance avant de répondre pour ne pas dire des choses que tu regretteras après, surtout que si tu parles de trahison. Après tu dis vouloir parler de tes ressentis sans dire exactement de quoi il s'agit.
Enfin bref de ma fenêtre à moi je vois rien de bizarre, de pas sympa. Sauf s'il y d'autres comportements de sa part dont tu ne parles pas ici.
Elieza, Moïsha ont aimé ça
#1314636
Bonsoir Sandstorm,

Je te remercie pour ta réponse et pour remettre mes idées au clair.

T'as mis toutes les choses à plat pour moi et je t'en remercie.

La trahison je la ressens essentiellement les deux derniers mois quand il s'est éloigné parce qu'il m'a donné une autre raison à ses distances. Il continuait à prendre de mes nouvelles, me faire espérer alors qu'en parallèle il était en plan avec quelqu'un d'autre qu'il a rencontré via tinder. On ne s'est pas rencontré par les sites de rencontre mais ça me semblait évident qu'il avait rien à y être car on s'était mis d'accord pour prendre notre temps pour se découvrir afin de mieux s'investir dans la relation et pouvoir en profiter cet été. Il se projetait et je pense y avoir cru un peu trop aussi. Il était très souvent en déplacement au Canada donc impossible de se voir avant l'été.

Je sais que je manque de confiance en moi et et que par conséquent je laisse les autres me maltraiter.. Même là j'aurais du mettre des limites que je n'ai pas su mettre notamment par rapport à ces sites de rencontre et plein d'autres choses.. Je me rends compte en fait en te parlant de ça qu'il m'a manqué de respect à plusieurs reprises mais que j'ai laissé couler.

Quand je parlais de mon ressenti je pensais justement lui dire merci pour tout ce qu'il m'a apporté de bien et toutes les choses positives qu'il m'a fait ressentir mais en aucun cas de trahison... D'ailleurs si j'ai utilisé ce terme c'est parce que lui même dans la lettre parlait d'un manque de respect.

Je te remercie infiniment pour ta vision sur mon histoire ça m'aide à prendre du recul.

Bonne soirée

S.
#1314637
La trahison je la ressens essentiellement les deux derniers mois quand il s'est éloigné parce qu'il m'a donné une autre raison à ses distances. Il continuait à prendre de mes nouvelles, me faire espérer alors qu'en parallèle il était en plan avec quelqu'un d'autre qu'il a rencontré via tinder. On ne s'est pas rencontré par les sites de rencontre mais ça me semblait évident qu'il avait rien à y être car on s'était mis d'accord pour prendre notre temps pour se découvrir afin de mieux s'investir dans la relation et pouvoir en profiter cet été. Il se projetait et je pense y avoir cru un peu trop aussi. Il était très souvent en déplacement au Canada donc impossible de se voir avant l'été.
d'accord. avec ces nouveaux détails je comprends mieux.
L'accord que vous avez passé s'est fait je suppose bien avant qu'il prenne ses distances. Sur le moment c'était visiblement ce qu'il avait en tête.
Le truc c'est qu'entre temps il a rencontré quelqu'un d'autre qui pour X raisons (que l'on ne connait pas et qui au final ne nous concerne pas) il a décidé de suivre une autre voie donc de ne plus suivre cet accord entre vous.
Tu sens la trahison parce que tu penses que l'accord a été brisé, ce que je comprends. Néanmoins, et j'espère ne pas être blessante à ton égard les promesses c'est pour ceux qui y croient… Par là je veux dire que connaitre quelqu'un c'est aussi laisser le temps faire son "devoir", voir si ce qu'il dit est vrai ou pas, s'il pense réellement ce qu'il dit. ça prend du temps, et le temps que ça se fasse toi tu dois te protéger d'une certaine façon c'est à dire prendre les choses avec des pincettes. Mais prendre les choses avec des pincettes ne revient pas à ne pas avoir confiance à l'autre mais plutôt attendre pour voir si l'autre correspond à nos attentes ou non. Donc au fond je pense que tu es blessée parce que tu t'es aperçu que t'avais une image de lui qui ne correspondait pas à la réalité. Mais justement tu n'y es pour rien. Tu as vécu des relations antérieurs qui n'étaient pas bonnes, avec des hommes qui ne t'ont pas respecté donc le premier venu (ne le prend pas mal hein) qui se comporte normalement tu t'accroches. Je pense que cette histoire si tu y réfléchis est une bonne "transition" vers une relation future avec un autre plus épanouissante où le respect et les comportements corrects de l'autre ne sont pas un plus mais le minimum sur lequel tu peux construire quelque chose, une sorte de début, la base pour construire tout en sachant que cela ne suffit pas et qu'il faut aussi d'autres choses, selon tes critères à toi, tes désirs, tes besoins, ta vision du couple etc. Donc faut chercher ce que toi tu veux dans tes relations amoureuses…
Je sais que je manque de confiance en moi et et que par conséquent je laisse les autres me maltraiter.. Même là j'aurais du mettre des limites que je n'ai pas su mettre notamment par rapport à ces sites de rencontre et plein d'autres choses.. Je me rends compte en fait en te parlant de ça qu'il m'a manqué de respect à plusieurs reprises mais que j'ai laissé couler.
ce qui est très intéressant ici et c'est sur ça que tu dois creuser c'est que d'un coté on a un homme qui a sans doute eu certains comportements correctes à ton égard, en tout cas il était mieux que les compagnons que tu as eu dans le passé qui t'ont maltraité… Or j'insiste beaucoup sur cette notion parce qu'en te lisant c'est ce qui m'a le plus sauté aux yeux. Il a été mieux que les précédents mais parallèlement il a eu des comportements pas correctes. Alors pourquoi tu as laissé couler? Peut être parce que justement en comparant avec les autres il était mieux, mais moins bon que ce qu'il te faut… Tu vois le schéma? Bon la comparaison elle est un peu nulle je sais… mais j'ai rien d'autre qui me vient à l'esprit en ce moment. Admettons que tu mange tous les jours pendant des années des pâtes pas bien cuites, avec une sauce dégueu… T'a mal au ventre, t'es pas contente. et un jour on te sert des pates cuites avec une sauce qui a meilleur gout. Alors t'es contente parce que les pates sont meilleures, la sauce a meilleur gout, et tu manges ça pendant un temps mais tu te rend compte que la sauce elle a un arrière gout un peu bizarre quand même il y a un truc dedans pas bon. Mais comme tu compare avec les pates que t'avait l'habitude de manger avant, ben… y a pas photo! alors au lieu de chercher à trouver des pates qui te plaisent vraiment et dont tu es parfaitement satsifaites tu continues quand même à en manger… Tu vois le truc…
Alors oui ton manque de confiance joue certainement un role dans l'histoire tu es peut être persuadée que tu ne mérites pas mieux ou encore une fois "c'est mieux qu'avant alors je vais quand même resté".
Enfin oui tu n'a peut être pas su mettre tes limites oui. Et c'est peut être aussi pour cela que tu te sens trahie…En gros tu te dit "non seulement j'ai fais des concessions alors qu'il n'a pas été totalement correcte avec moi même s'il était mieux que les compagnons que j'ai eu avant mais en plus ce batard il me largue pour une autre et ce alors qu'il m'avait promis qu'on continuerait".
C'est à toi qu'il revient de mettre tes limites, de réfléchir sur quelle relation tu veux, comment, quels sont tes critères pour choisir un partenaire et exercer ton libre arbitre, faire des choix, être actrice de ta vie et non pas subir les choses…
J'ai sincèrement l'impression qu'au fond t'es un peu faché contre toi même…
Quand je parlais de mon ressenti je pensais justement lui dire merci pour tout ce qu'il m'a apporté de bien et toutes les choses positives qu'il m'a fait ressentir mais en aucun cas de trahison... D'ailleurs si j'ai utilisé ce terme c'est parce que lui même dans la lettre parlait d'un manque de respect.
Il t'a apporté des choses biens, mais pas que...
Tu te sens trahi mais tu ne veux pas parler de trahison.
Enfin il peut dire ce qu'il veut et utiliser les termes qu'il veut (manque de respect ou autre), mais tu ne devrais pas (c'est pas une injonction mais une suggestion) réflechir et voir les choses à travers l'autre, fonctionner en écho, te plier aux projections de l'autre mais exprimer (si tu le souhaites) ce que tu veux, ce que tu penses. Et si tu le fais en vérifiant bien que tu ne le fais pas pour avoir l'air sympa ou plaisante à l'autre mais parce que c'est ton opinion à toi, ta vision des choses. Parce que franchement en lisant ce paragraphe ci dessus j'ai l'impression que tu cherches à avoir l'air gentille. C'est bien d'être gentille, donnante etc mais ce n'est pas ce qui fait que l'autre va t'aimer.. Quelqu'un t'aimera pour ce que tu es.
Dernier point: à mon avis , je répète je pense que ce n'est pas la peine de répondre, son message est un message d'adieu. Et d'ailleurs comme c'est un message d'adieu rien ne t'oblige à répondre maintenant, pas d'urgence tu réponds si tu veux, comme tu veux et quand tu veux.
#1314638
Pfiouuu j'en ai le souffle coupé...

J'ai relu plusieurs fois ton poste mais c'est dingue qu'avec le minimum de détails tu as juste sur toute la ligne.

Je te remercie infiniment de m'ouvrir les yeux pour que je comprenne cette situation.

C'est juste je me faisais une autre image de lui. Ses dires étaient en décalage avec qui il était et comme tu dis je l'excusais parce que c'était jamais autant pire que mes relations précédentes.

Je sais exactement de quoi j'ai besoin dans une relation. Je veux quelqu'un qui me respecte, soit attentionné et honnête. Le problème c'est que j'ai jamais eu de relation qui me satisfait pleinement. Du coup, je me contente des miettes qu'on veut bien me donner. Je l'accepte parce que j'ai pas confiance en moi et que je pense être trop exigeante dans mes critères. Donc les miettes je les vois comme le maximum que je pourrais mérité.

L'histoire des pâtes et le résumé de la situation j'aurais pas pu mieux trouver pour imager ce que je ressens. Et oui je suis fâchée contre moi d'être restée dans une relation qui m'a quand même procurer de la douleur, de n'avoir pas osé poser les limites.

Encore une fois bingo.. Je veux paraître plus gentille que ce que je le suis réellement je passe mes besoins sous silence et même ça ça sert à rien. Sincerement je me suis tjs montrée sous mon meilleur jour avec lui et même ça ça a pas été suffisant pour qu'il reste avec moi. Et c'est un peu le serpent qui se mord la queue. Vu que je me montre sous mon meilleur jour et que même ça ça suffit pas pour faire rester un homme, Je me dis que je suis une nulle et que je mérite pas une relation vu que sous mon meilleur jour on m'aime pas... S'il m'avait vu sous mon pire jour il aurait fuit en courant.

D'un côté j'ai pas envie de lui répondre parce qu'il se déculpabilise du mal qu'il me fait et ça me plaît pas. Mais d'un autre j'aimerai lui expliquer l'histoire des pâtes (avec mes mots) Pour qu'il comprenne l'importance que notre histoire a eu à mes yeux. J'ai écrit une réponse brouillon la seule chose que je vois c'est qqn de pathétique qui se rabaisse et le plus triste c'est que c'est ce que je ressens.

Je réfléchirai encore demain.

Merci infiniment pour ton aide si précieuse.

Bonne nuit

S.
#1314639
Bonsoir,
J’ajouterais au message de sandstorm que bon, envoyer une lettre de remerciement à quelqu’un qui s’est quand même mis sur Tinder alors que vous étiez (de ce que je comprends) en couple... euh, comment dire ? C’est dire à l’autre: « vas-y, comporte-toi comme un c***d, je te remercie quand même d’avoir bien voulu ne pas me cracher au visage par-dessus le marché. »

Je ne sais pas en l’occurrence si le problème vient de ce que tu ne saurais pas mettre de limites (même si ça a pu t’arriver par le passé). Qu’aurais-tu pu dire ou faire? Je me pose vraiment la question. Il a choisi de ne pas respecter ce dont vous aviez convenu, ce n’est pas de ta faute mais de la sienne.

Effectivement, tu t’es sans doute trop projetée parce qu’il était moins nul que les précédents, mais comme le dit Sandstorm, cette relation aura eu au moins le mérite de te donner le goût de comportements plus attentionnés/tendres/affectueux. Ce gars n’a pas été à la hauteur pour autant, mais je ne sais pas, parfois c’est juste pas de chance, tu rencontres quelqu’un et en fait c’est un sombre imbécile, tu ne peux pas le savoir au départ, la seule chose que tu puisses faire en effet, c’est ne pas trop t’emballer et attendre que l’autre ait prouvé qu’il méritait ta confiance. En tout cas, je ne crois pas (sauf s’il y a des choses que tu n’as pas précisées) que tu doives te remettre tant en question.

Courage, j’imagine bien que ce n’est pas moins douloureux pour autant!
#1314640
d'abord je rejoins parfaitement Louise sur toutes ses remarques.
C'est juste je me faisais une autre image de lui.
ce qui rejoint ce que dit Louise: faut attendre que l'autre prouve qu'il mérite ta confiance. Et pour rebondir sur ce que j'ai dis dans ma première réponse: vous vous êtes vus 4 fois au total. Donc pas assez pour savoir si tu peux lui faire confiance. Ce n'est pas de ta faute, ça n'a rien avoir avec toi si l'autre ne mérite pas ta confiance, tu rencontres quelqu'un tu le découvres tu ne sais jamais à qui tu as à faire, c'est parfaitement normal…
Ses dires étaient en décalage avec qui il était et comme tu dis je l'excusais parce que c'était jamais autant pire que mes relations précédentes.
Alors la prochaine fois quand tu vois un décalage attends de voir ce qu'il en est…

e problème c'est que j'ai jamais eu de relation qui me satisfait pleinement.
Tu sais souvent faut rencontrer des sombres cons avant de trouver la perle rare. Mais justement comme on a l'expérience, on la déniche… Les expériences passées sont donc toujours utile pour mieux apprendre sur nous, sur ce qu'on veut, ne veut pas, apprendre à mettre nos limites, ne pas reproduire les mêmes erreurs; Enfin bref: c'est pas plaisant mais on apprends pas toujours de façon plaisante dans la vie..
Du coup, je me contente des miettes qu'on veut bien me donner. Je l'accepte parce que j'ai pas confiance en moi et que je pense être trop exigeante dans mes critères. Donc les miettes je les vois comme le maximum que je pourrais mérité.
Euh non ma belle!!! Tu n'es pas exigeante, ce que tu décris (attentionné, honnête respecteux) c'est le minimum. Tu peux demander à n'importe qui il te dira la même chose… ce n'est pas être exigeante ça…
Alors en partie vu ton passé amoureux ici dans cette histoire tu t'es contenté de miettes parce qu'il t'a offert certaines choses que tu n'avais pas connu. Mais prend confiance en toi, justement fait un travail sur toi…
Et oui je suis fâchée contre moi d'être restée dans une relation qui m'a quand même procurer de la douleur, de n'avoir pas osé poser les limites.
voilà le résumé de ce que tu ne dois pas faire et tolérer la prochaine fois. Notes le bien et ne l'oublie pas. On progresse lentement dans la vie et cette expérience t'as été utile finalement…
Encore une fois bingo.. Je veux paraître plus gentille que ce que je le suis réellement je passe mes besoins sous silence et même ça ça sert à rien. Sincerement je me suis tjs montrée sous mon meilleur jour avec lui et même ça ça a pas été suffisant pour qu'il reste avec moi. Et c'est un peu le serpent qui se mord la queue. Vu que je me montre sous mon meilleur jour et que même ça ça suffit pas pour faire rester un homme, Je me dis que je suis une nulle et que je mérite pas une relation vu que sous mon meilleur jour on m'aime pas... S'il m'avait vu sous mon pire jour il aurait fuit en courant.
aie aie aie!!!!
Changeons les rôles un peu… Admettons que tu rencontres quelqu'un qui est gentil avec toi. Voir même qui est trop gentil avec toi il se plie en quatre. Tu restes avec lui? ben non… parce qu'on aime pas quelqu'un parce qu'il est gentil… L'amour ça vient petit à petit quand on apprend à connaitre l'autre vraiment et qu'on l'apprécie pour ce qu'il est dans sa totalité. Comment aimer quelqu'un qui n'exprime pas ses besoins et qui n'est pas lui même?
Chacun a ses critères d'un compagnon idéal, parce que tu ne conviens pas à quelqu'un ça veut pas dire que tu n'a pas de valeur. ça n'a rien avoir avec toi… Comme toi aussi il se peut que tu aies connu des gars sympa et qui ont beaucoup de valeur mais tu n'étais pas attirée par eux, ou pas assez, ils ne correspondaient pas à ce que tu recherchais sur le moment ou en général mais ça ne dit rien sur leur valeur à eux…
D'un côté j'ai pas envie de lui répondre parce qu'il se déculpabilise du mal qu'il me fait et ça me plaît pas. Mais d'un autre j'aimerai lui expliquer l'histoire des pâtes (avec mes mots) Pour qu'il comprenne l'importance que notre histoire a eu à mes yeux. J'ai écrit une réponse brouillon la seule chose que je vois c'est qqn de pathétique qui se rabaisse et le plus triste c'est que c'est ce que je ressens.
Franchement tu devrais t'en contreficher s'il culpabilise s'il déculpabilise de quoi que se soit. Et puis d'ailleurs pourquoi tu voudrais qu'il soit au courant du mal qu'il t'a fait? tu crois que ça va le faire revenir? Non il ne reviendra pas pour ça, et s'il revient pour ça c'est une mauvaise base pour continuer une relation. Aussi il ne t'a pas fait de mal exprès, j'en doute fortement. C'est juste que vous n'aviez pas les mêmes attentes et les mêmes envies. Enfin si le gars au final il était pas réglo, pas honnête tu crois vraiment qu'en lui expliquant il va comprendre? Et même s'il comprend il te dira au mieux qu'il est désolé. Et alors? ça change quoi à l'histoire? Il s'est passé ce qui s'est passé, et surtout et avant tout il s'est avéré qu'il ne te convient pas. Et puisqu'iil ne te convient pas tant mieux s'il est parti! Bon vent Jean Paul tu vas pas me manquer! :mrgreen: :mrgreen:
Last but not least si tu penses que c'est pathétique c'est peut être parce que'en ce mmoment tu es trop fragile pour y répondre alors prends soin de toi plutot que d'essayer d'expliquer ce qui devrait être une évidence à quelqu'un! voyons t"as mieux à faire quand même!
Allez bonne nuit ma belle :bisou:
Eva ont aimé ça
#1314651
Bonjour,

@Louise : je te remercie infiniment pour ta réponse.

C'est claire que le remercier n'a peut être plus trop de sens.. Mais j'ai envie de le faire pour les bons moments passés ensemble.

J'ai l'impression que j'aurais pu lui en parler. La dernière fois qu'on s'est vu, Il me montrait quelque chose sur son portable et il a reçu une notification tinder. J'ai très bien vu, il a vu que j'ai vu mais j'ai pas osé demander une explication... C'était fin janvier donc avant sa nouvelle rencontre. J'ai été pleurer dans sa salle de bain quand j'ai vu et j'ai fait comme de rien devant lui. Je suis tellement tombée de haut, c'était inimaginable de me dire ce qu'il me disait et être toujours en chasse. J'ai trop fait confiance à ses mots.

Et de manière globale c'est son comportement sur les réseaux sociaux qui me blessait.. Par exemple il aimait que les photos 'putes' de femmes qui l entouraient et ça me faisait mal je me sentais comme humiliée. J'en ai jamais parlé non plus.

J'ai pas l'impression d'avoir fait tout juste... J'aurais aimé justement parler de mes limites.

J'ai un peu l'impression que le schéma se répète comme dans une précédente relation. Je rencontre quelqu'un qui me semble bien, ou me le prouve dans les deux premiers mois pis après il change de comportement, devient distant, fait moins d'effort pour finalement partir au bras d'une autre alors que moi je commençais à avoir des sentiments et m'investir pleinement.

Et merci pour ta force j'en ai besoin.

@sandstorm :
Merci encore infiniment pour ton message.

Je pense que j'ai donné énormément d'importance à nos 4 rencontres en face. Et sincèrement ces moments étaient réellement parfaits hormis la notification tinder, j'étais heureuse d'être avec lui, j'etais vraiment bien, on était très complices, j'aimais l'attention qu'il me portait et ces 4 rencontres m'ont fait oublié les moments moins cool de la distance... J'avais vraiment le sentiment qu'on pouvait vivre une magnifique histoire une fois qu'il avait plus de temps à m'accorder. Le seul défaut que je lui trouvais c'était qu'il était un peu immature. Il a de sérieux problèmes de communication (problème qui a eu raison de son ancienne relation) et j'ai pas parlé de mes limites pour ne pas resoulever ce problème. Et le fait qu'il se soit laisser tenter d'aller sur tinder me prouve son immaturité. Il a laissé la porte ouverte à une rencontre et c'est la que je sens la trahison aussi.. Une relation ça te tombe pas dessus pendant deux mois il l'a bien voulu et m'a laissé dans une attente horrible pire il m'a dit que c'était du au travail et comme une conne j'ai redoublé d'efforts en étant à ces petits soins alors qu'il me mettait des vents et était dans la séduction avec une autre.

Je travaille sur moi, mon manque de confiance en moi, ma peur de l'abandon, ma maladie qui m'handicape beaucoup trop dans ma vie de couple... Je pense ne pas être faite pour l'amour.

J'ai encore du mal à le voir comme quelqu'un qui n'est pas fait pour moi. J'ai pas suffisamment de recul. Je l'ai peut-être trop idéalisé aussi.

Je pensais sincèrement bien faire, j'avais envie d'être attentionnée avec lui j'ai pas joué un rôle. Mais il a jms pu me voir quand j'étais triste fatiguée et épuisée parce que grâce à la distance j'arrivais à le cacher et ça me convenait très bien.
Je comprends par tes mots que c'est pas idéal.

Dans ma lettre je ne souhaite pas lui faire de reproches mais juste lui faire voir comment j'ai vécu la relation à travers mes yeux et le remercier des beaux moments passés ensemble.

J'aimerais avoir ce détachement me dire qu'il est pas fait pour moi, que je peux passer au-dessus mais chui trop fragile pour ça.


Je souhaiterais vous faire lire ma lettre si vous le voulez mais en privé... Redites moi :)

Belle journée à vous des bisous

S.
#1314652
Bonjour Sophana,

Et désolée de ce que tu traverses.

J'ai parcouru un peu ton post depuis qqc années, et il y a quelque chose de très frappant ( que Paige relevait en juin 2017, cette histoire de mérite ), c'est que tu fais preuve d'une reconnaissance excesisve des lors qu'on s'intéresse à toi .
Y compris la façon dont tu te confonds en remerciements et en longs développements sur la justesse des interventions à chaque fois que qqn te fait part de son analyse. Non que les interventions ne soient pas pertinentes ( bien au contraire ), non qu'il ne soit pas agréable de lire des remerciements pour les intervenants du forum ( ça change certes agréablement de certains :D ).
Mais cette attitude transposée et extrapolee dans tes relations amoureuses équivaut à un grand " tu as le droit de me marcher sur la goule puisque tu me fais l'honneur d'avoir retenu ton interet "
Sophana, allô, une relation où sur les 4 rencontres une est polluée par des notifs Tinder n'est PAS une relation idéale. Tu as le droit de ne pas aimer ça et de l'exprimer au lieu d'aller pleurer dans la salle de bains pour ne pas te montrer méchante.
Et c'est quoi cette histoire de lettre de remerciements wtf ???( c'etait la même chose avec le connard d'avant qui débarque tranquille avec sa next dans le restau ou tu bosses pour nouvel an , à son égard tu parlais aussi de merci :shock: )
La seule lettre de remerciements que tu dois t'exercer à écrire c'est une lettre de remerciements à toi même .
Moïsha, sandstorm ont aimé ça
#1314653
Coucou Sophana,

Je ne me souviens plus si j'étais intervenue sur ton fil, mais je t'avais lue (et Paige !) avec grand intérêt. Je suis désolée de ce que tu traverses, plus encore pour ta maladie.

Je rejoins absolument sandstorm, louise et Selma. Je voudrais ajouter que je me reconnais beaucoup en toi, dans ta façon de réagir, ton rapport aux hommes, aux autres et surtout à toi. Je ne souffre pas d'endométriose mais j'ai une santé mentale un peu branlante ; en termes de vie de couple c'est sympa aussi, "bonjour je suis dépressive chronique" :lol:

J'ai longtemps pensé que personne ne voudrait de moi parce que j'étais à moitié folle, trop exigeante, trop dépendante, trop ci trop ça, ou pas assez, vraiment vraiment pas assez. Alors comme toi, dès qu'un garçon m'accordait un peu d'attention, c'était l'emballement. Merci de me regarder, merci de m'aimer, merci, merci, merci. Et à dire merci comme ça, de tout son être, tout le temps, on finit par être à la merci de l'autre. Comme toi, je pensais ne rien valoir, et lorsqu'on pense ne rien valoir, on fait la carpette et on laisse les autres essuyer la merde de leurs chaussures sur notre petit tapis.

Jusqu'à ma dernière rupture, il y a un peu plus d'un an. J'étais détruite. Par la rupture, en elle-même ignoble, et surtout par la relation épuisante que j'avais vécue. Faire plaisir à l'autre. Essayer de se montrer sous son meilleur jour, tout le temps. Ne pas broncher lorsqu'il abuse. Ne pas broncher lorsqu'il se montre sous son vrai jour, désagréable, exigeant, sans empathie. Accepter d'être rejetée dans les moments de pas bien. "Je souffre, j'ai mal", et la réponse était "c'est trop pour moi" ou "je n'ai pas besoin de ça". Bref, rester dans une relation nulle où le gars prend prend prend, et ne donne jamais rien.

Je te raconte tout ça parce que je pense, comme l'a souligne sandstorm, que cette histoire est une belle opportunité pour toi pour avancer. Ça n'enlève rien à la peine et à la souffrance que tu ressens, mais c'est une étape dans un apprentissage. Déjà, que tu reconnaisses qu'un homme attentionné et doux, c'est ce que tu veux, c'est vachement bien. Et je rejoins les filles, c'est le minimum absolu (mais je m'en suis rendu compte il n'y a pas si longtemps !). Et puis, ce travail que tu inities en nous écrivant ici est vachement important. Tout ce que tu relèves, la notif tinder, le côté immature, tout ça ce sont des drapeaux rouges, des signaux d'alarme. Tout l'enjeu pour toi maintenant c'est de les reconnaître et les écouter, ils sont le signe que cet·te autre (c'est pareil en amitié) n'est pas bon·ne pour toi. Mais en fait, pour pouvoir les reconnaître, les écouter et agir en conséquence, il faut se connaître soi-même, et surtout s'aimer. Et ça c'est pas facile, j'en conviens volontiers.

Pour te répondre de façon plus pragmatique et plus immédiate, concernant la lettre, laisse tomber. Réfléchis aux raisons pour lesquelles tu veux envoyer cette lettre et ce que tu en attends : une réponse ? une réaction ? Je suis de plus en plus convaincue depuis le temps que je traîne ici (et que j'apprends dans ma vie perso) qu'il ne faut rien donner aux gens qui prennent trop ou qui nous font du mal. Rien donner de sa personne, ne pas leur donner accès à ce qu'on est, nos sentiments, nos affects (Selma le dit souvent d'ailleurs !). Mon conseil est de ne rien envoyer. Tu peux écrire, écrire, écrire (il faut !) mais lui ne mérite pas d'avoir une miette de plus de toi.

Et puis, première leçon concernant les red flags ou signaux d'alarme : s'il te fait pleurer, si tu te sens mal, si son comportement te met les larmes aux yeux, ce n'est pas toi le problème, c'est que quelque chose ne va pas, c'est que la relation est (ce peut être ponctuel) déséquilibrée. Écoute toi. Tes ressentis sont toujours légitimes. Ce n'est pas être chiante ou exigeante. Et s'il trouve que tu es chiante ou exigeante, alors "Thank you, next" (seule situation dans laquelle tu peux dire "merci" à un crétin :lol:).

Je te dis ça en ayant passé 25 ans sans en appliquer le quart, mais petit à petit on s'en sort, promis.

Ah et pour finir, conseil de lecture (parce que vivre des relations saines et épanouissantes c'est avant tout une question d'éducation, et il importe de continuer de s'éduquer toute sa vie), la géniale BD Les sentiments du prince Charles de Liv Strömquist, qui décortique les rapports amoureux hétérosexuels occidentaux et explique notamment que "l'amûûûûûr" est une construction patriarcale moderne (19e) faite pour asservir toujours plus les femmes. En gros, être douce, attentionnée, se plier en 12 et faire le paillasson pour son mec est aussi le résultat d'un conditionnement patriarcal. Remarquable et éclairant, ce bouquin m'a libérée.
sandstorm, Moïsha ont aimé ça
#1314656
Bonjour Sophana, bonjour les filles ;)

Je rejoins parfaitement les remarques faites par les autres intervenantes.

Je pense aussi qu'en ce moment tu as surtout besoin de t'exprimer, parler de tes ressentis, échanger dessus. ça fait du bien de se sentir écoutée et comprise... c'est peut etre aussi ça qui te rend reconnaissante face aux intervenant(e)s sur ton fil (même si effectivement je pense aussi que c'est le reflet de ta façon de te percevoir et la façon de tisser un rapport à l'autre en général pas seulement au niveau amoureux).
C'est claire que le remercier n'a peut être plus trop de sens.. Mais j'ai envie de le faire pour les bons moments passés ensemble.
Encore une fois: passer de bons moments dans une relation, avoir quelqu'un d'attentionné et de respectueux est le strict minimum, ça devrait être une évidence. Plus encore j'ai le sentiment que c'est ton besoin d'apparaitre gentille qui parle ici et non ton vrai ressenti. Quelqu'un qui te fait pleurer n'est pas quelqu'un qui mérite des remerciements!
J'ai l'impression que j'aurais pu lui en parler. La dernière fois qu'on s'est vu, Il me montrait quelque chose sur son portable et il a reçu une notification tinder. J'ai très bien vu, il a vu que j'ai vu mais j'ai pas osé demander une explication... C'était fin janvier donc avant sa nouvelle rencontre. J'ai été pleurer dans sa salle de bain quand j'ai vu et j'ai fait comme de rien devant lui. Je suis tellement tombée de haut, c'était inimaginable de me dire ce qu'il me disait et être toujours en chasse. J'ai trop fait confiance à ses mots.
Oui donc ses mots ne correspondaient pas à ses actes. Et ça c'est un choix de sa part, ça n'a rien avoir avec toi et t'as beau exprimer ton ressenti je doute qu'il t'écoute. Donc la bonne réaction ici c'est pas de parler de ton ressenti mais de savoir quand il faut prendre tes distances pour ton propre bien. Parler de soi, ses sentiments, sa vision des choses etc nécessite d'avoir en face quelqu'un de confiance, il s'est avéré au final qu'il n'est pas quelqu'un de confiance. ça n'a rien avoir avec toi.
Pour te donner un exemple parce que l'histoire avec Tinder m'a fait tilté. Il y a à peu près un an, j'étais aller boire un verre avec un jeune homme, très charmant, rien ne s'était passé entre nous. C'était au stade du flirt. Et puis à un moment, il a reçu un message et il a eu le réflèxe de tourner son tél de l'autre coté (pour pas que je vois). Je sais pas quel regard j'avais sur le coup mais le gars m'a regardé d'un air gêné, m'a fait un sourire coupable. On a continué la discussion, on est rentré chez nous. Je n'ai pas donné suite à cette histoire.
Et de manière globale c'est son comportement sur les réseaux sociaux qui me blessait.. Par exemple il aimait que les photos 'putes' de femmes qui l entouraient et ça me faisait mal je me sentais comme humiliée. J'en ai jamais parlé non plus.
L'enjeu n'est pas de te mettre en concurrence avec d'autres femmes. L'enjeu est de savoir mettre ses limites, mais aussi quand un gars n'est pas ce que tu cherches mettre fin à l'histoire sans t'autoflageller, te dire que c'est ta faute. Non ce n'est pas ta faute si le gars flirte à gauche à droite alors que vous êtes ensemble.
J'ai pas l'impression d'avoir fait tout juste... J'aurais aimé justement parler de mes limites.
Certes mais répétons le! Poser ses limites c'est une chose. Mais même si on le fait rien ne garantie que l'autre va les respecter… Et dans ce cas on dit "merci aurevoir" (merci pour être polie rien de plus), et on arrête d'exprimer son ressenti parce que le gars il s'en contrefiche.
J'ai un peu l'impression que le schéma se répète comme dans une précédente relation. Je rencontre quelqu'un qui me semble bien, ou me le prouve dans les deux premiers mois pis après il change de comportement, devient distant, fait moins d'effort pour finalement partir au bras d'une autre alors que moi je commençais à avoir des sentiments et m'investir pleinement.
C'est un gros classique ça… Au début d'une relation (sauf rares exceptions) l'autre montre son coté positif. Après on commence à le connaitre. Et là on décide s'il nous convient ou pas. S'il change de comportement, fait pas d'effort ou te respecte pas : au revoir Jean Paul!
ces moments étaient réellement parfaits hormis la notification tinder,

la notification tinder donne plus d'infos sur ce qu'il est et te traite que les moments passés ensemble.
j'aimais l'attention qu'il me portait et ces 4 rencontres m'ont fait oublié les moments moins cool de la distance...
donc dès que quelqu'un te donne un peu de son attention tu te sens bien. Pourtant c'est clairement insuffisant pour construire une relation avec … c'est le strict minimum rien de plus.
J'avais vraiment le sentiment qu'on pouvait vivre une magnifique histoire une fois qu'il avait plus de temps à m'accorder.
Pardon? ''une fois qu'il avait plus de temps à t'accorder"? Ma belle, NON!!!! NON NON NON NON NON NON NON
T'es pas son carpet pour l'attendre sagement quand monsieur aura un peu plus de temps à t'accorder parce qu'il a un emploi surchargé. Toi aussi t'as tes loisirs, ta vie, tu fais l'effort de lui accorder du temps, le strict minimum c'est qu'il fasse de même!
Encore une fois strict minimum!
Le seul défaut que je lui trouvais c'était qu'il était un peu immature. Il a de sérieux problèmes de communication (problème qui a eu raison de son ancienne relation) et j'ai pas parlé de mes limites pour ne pas resoulever ce problème. Et le fait qu'il se soit laisser tenter d'aller sur tinder me prouve son immaturité. Il a laissé la porte ouverte à une rencontre et c'est la que je sens la trahison aussi.. Une relation ça te tombe pas dessus pendant deux mois il l'a bien voulu et m'a laissé dans une attente horrible pire il m'a dit que c'était du au travail et comme une conne j'ai redoublé d'efforts en étant à ces petits soins alors qu'il me mettait des vents et était dans la séduction avec une autre.
Il n'est pas immature, en tout cas pas que. Il n'a pas de problèmes de communication et s'il en a c'est à lui de les régler comme un grand. Tu n'es pas sa maman ni son infirmière pour prendre en charge ses problèmes et les résoudre à sa place ou encore le soutenir alors qu'il ne te soutient pas en retour!
Bon je vais dire un truc, c'est mon opinion personnelle sur la question. Au bout de quatre rencontre c'est le début d'une relation. L'autre a le droit de chercher celle qui lui convient le mieux. C'est son droit, il est libre de faire ce qu'il veut MAIS toi tu cherches quelque chose de sérieux visiblement, une "vraie" relation, alors le gars qui te veut le temps de trouver mieux ailleurs, ou parce qu'il se sent seul ou parce qu'il a besoin d'une maman pour le consoler, le soutenir, ou autre NON!
J'ai encore du mal à le voir comme quelqu'un qui n'est pas fait pour moi. J'ai pas suffisamment de recul. Je l'ai peut-être trop idéalisé aussi.
oui tu l'idéalises et c'est normal: c'est le premier qui t'a donné gout à certaines choses (attention, etc).
Je pensais sincèrement bien faire, j'avais envie d'être attentionnée avec lui j'ai pas joué un rôle. Mais il a jms pu me voir quand j'étais triste fatiguée et épuisée parce que grâce à la distance j'arrivais à le cacher et ça me convenait très bien.
Je comprends par tes mots que c'est pas idéal.
Ce que je comprends ici c'est qu'il a été attentionné avec toi, et tu a voulu lui rendre la même en quelque sorte. C'est très bien et sympa de ta part. Mais cela t'a poussé à redoubler d'effort, à TROP faire, et aller même à mettre sous silence tes propres besoins pour rendre ce qu'il t'a donné. T'as le droit d'être fatiguée et épuisée, et il se doit de le respecter. Chacun a ses hauts et ses bas, c'est humain…
Dans ma lettre je ne souhaite pas lui faire de reproches mais juste lui faire voir comment j'ai vécu la relation à travers mes yeux et le remercier des beaux moments passés ensemble.
Ton vécu c'est ton vécu. Pourquoi le partager avec un homme qui était avec toi et flirtait avec d'autres femmes?!!!! Vous n'êtes plus dans une logique de partage; vous vous êtes séparés. Toi tu continues de fonctionner sur le registre du partage alors qu'il a simplement donné le strict minimum, et alors que c'est fini. Pourquoi être reconnaissante pour le strict minimum? Tu vaux plus que ça!
De plus, ce gars au final tu le connais pas si bien que ça tu l'a vu que quatre fois. Reste prudente à son égard…
J'aimerais avoir ce détachement me dire qu'il est pas fait pour moi, que je peux passer au-dessus mais chui trop fragile pour ça.
Si tu te sens fragilisée alors tourne toi vers toi, prends soin de toi plutot que de chercher encore une fois à te dépasser, donner quelque chose à quelqu'un sous forme de lettre, de remerciement alors qu'en ce moment tu es mal...
#1314660
Bonjour à toutes :)

Je vous remercie pour vos interventions ^^ j'ai envie de vous le dire parce que vous prenez du temps pour moi et ça m'aide infiniment.

@Selmasultane :
Être reconnaissante sûrement dans l'excès même c'est parce que j'ai été éduquée comme ça. Je pense sincèrement quand des gens prennent du temps pour moi, Pour m'aider, même si c'est leur choix de prendre de leur temps pour aider c'est pas une normalité et j'ai envie de leur montrer ma reconnaissance.

Vous avez toutes le même avis sur mon histoire et vous avez raison.

Pour tinder j'ai rien dit parce que j'aime pas la confrontation. C'est stupide mais j'ai préféré fuir et imaginer un scénario improbable pour justifier cette notification. Je l'ai fait parce que je l'ai idéalisé beaucoup trop et ce qui collait pas à cette image je l'ai occulté.. A tort. Mais je vois clair maintenant. J'aurais pu vous donner des tonnes d'exemple où j'ai été déçue : quand il m'a pas souhaité mon anniversaire,... Mais je l'excusais immédiatement dès que j'avais de ses nouvelles.

C'est juste. C'est à moi que je devrais dire merci pour ce que j'ai fait pour lui. C'est toujours parti d'une bonne attention.

@janysse :
Comme tu le dis si bien... J'ai pensé exactement tout ce que tu décris.. Pour tout dire, cette lettre m'a soulagée à quelque part et m'a enlevé la pression que je me mettais toute seule : qu'est-ce que je vais pouvoir lui dire, comment lui remonter le morale, prendre de ces nouvelles avec une manières un peu original, etc etc.

Je me suis clairement épuisée, refermée sûr moi. Je n'ai donné qu'à lui et j'ai négligé mes amis et ma famille parce qu'il me pompait le peu d'énergie que la maladie me prend pas.

J'en ai pleuré pendant cette relation, seule chez moi. J'ai l'impression que je peux vous donner tout les redflags De cette relation mais j'ai préféré les ignorer et me faire du mal. Je l'ai fait parce que j'ai cru que c'était normal de faire des concessions. Personne n'est parfait et je me disais ah s'il me traite moins bien en ce moment il a sûrement une bonne raison.. Et je passais l'éponge. C'est là que je me rends pas bien compte à quel moment il franchit les limites du respectable/tolerable dans une relation ou non.

Je lui ai totalement trop dit merci pour tout et il a été à ma merci comme tu dis... Pour vous dire, dans la lettre qu'il a écrit il me dit : ‹‹ j'ai limité nos discussions par respect pour ma nouvelle rencontre et par peur de te faire du mal.‹‹ quand j'ai lu ça j'ai ressenti une de ces douleurs... Parce qu'il la respecte mais moi alors rien à foutre.. Alors que c'est irrespectueux de flirter avec une autre, de m'ignorer et me mentir pendant 2 mois..

Mais je l'ai mérité vu que je me suis comportée pour qu'il me maltraite.

Avec grand plaisir j'irai lire ce bouquin ça va forcément m'aider merci beaucoup.

@ sandstorm :
Si je devais retenir une chose de ton message et que les autres ont également dit c'est que oui je suis tjs dans le partage avec lui alors que lui depuis deux mois il ne partage plus rien avec moi.

Oui je vous suis reconnaissante car vous m'aider tellement. J'ai le nez dans le guidon je vois rien du tout et vous m'aidez tellement à apaiser ma peine, a le faire descendre de ce pied destal où je l'ai mis.

En effet je pense que j'ai pas osé mettre fin à cette relation alors que depuis que j'ai vu la notification tinder j'ai juste vécu de la tristesse dans cette relation. Je m'enfoncais toujours plus bas.. Il a bien dû rigoler quand il recevait mes messages pendant que lui il aime une autre.
Comme je disais, Ça m'a enlevé un poids cette rupture et je cherche pas à le récupérer malgré l'amour que je ressens. Ça suffit pas.. Il veut pas de moi soit.. J'avancerai sans lui.

Comme tu le dis si bien j'ai le sentiment qu'il était avec moi par défaut en attendant de trouver mieux, mnt qu'il a trouvé mieux ciao... Être sous le coude De qqn c'est le seul genre de relation que j'ai vécu.. Forcément ça abîme un peu la confiance en moi. J'ai toujours été une option jamais un choix..

Oui j'ai mal et je pense sincèrement qu il s'en foutra de mes remerciements.. Mais c'est plus fort que moi, je voudrais qu'il comprenne que je me donne vraiment pas facilement et que j'ai pas joué un jeu.. J'y ai vraiment cru ! Peut-être soulager ma conscience aussi pour montrer que j'étais pas si conne et naïve. J'ai vu qu'il était pas si réglo.

A quoi bon ça servira à rien..


Merci pour vos interventions qui m'aident infiniment.


Bon après-midi à vous ☺

S.
#1314662
"En effet je pense que j'ai pas osé mettre fin à cette relation alors que depuis que j'ai vu la notification tinder j'ai juste vécu de la tristesse dans cette relation. Je m'enfoncais toujours plus bas.. Il a bien dû rigoler quand il recevait mes messages pendant que lui il aime une autre. "

Peut être le fait "d'effacer" ce qui ne va pas dans le monde parfait dont tu t'étais projeté avec lui (en l'occurrence tinder) est un moyen, un mécanisme pour mettre de coté ton anxiété, ta peur que les choses échappent à ton contrôle.
Dire qu'il a rigolé en lisant tes messages, c'est se poser en victime, celle qui était trop naive pour voir son jeu. Mais néanmoins tu as très bien vu la notification Tinder. Tu as pourtant choisi (de façon pas forcément consciente) de mettre de coté ce fait, et perséverer à "jouer" au couple…


"Comme tu le dis si bien j'ai le sentiment qu'il était avec moi par défaut en attendant de trouver mieux, mnt qu'il a trouvé mieux ciao... Être sous le coude De qqn c'est le seul genre de relation que j'ai vécu.. Forcément ça abîme un peu la confiance en moi. J'ai toujours été une option jamais un choix.. "


alors "trouver mieux" c'est relatif. Ce gars là il a l'air instable, plutôt joueur, il aime multiplier les relations (la "preuve" si on peut dire est la notification tinder et le fait que depuis février il était déjà avec une autre). Peut être qu'il a vécu ses 4 rencontres sur le mode "on passe des bons moments ensemble", l'excitation du début étant parti, il est aller chercher cette excitation ailleurs.
Pourquoi te dire que tu étais moins bonne que lui? ou cette autre femme? Pourquoi ne pas te dire tout simplement que vous ne cherchez pas la même chose et que l'évolution de la relation en est la preuve?
Enfin si tu n'a connu que des relations où tu étais sous le coude de l'autre, il serait temps de t'interroger pourquoi tu vis tes désirs à travers l'autre et tu n'es pas maitresse de tes désirs et tes plaisirs. Pourquoi et comment l'autre te met sous le coude? et surtout puisque tu es consciente que c'est ce qui se passe, pourquoi tu continues à perpétuer ce schéma qui est néfaste pour toi?
#1314663
Bonjour et bon courage. Je n'ai rien à ajouter à ce qui a été dit, elles ont raison et tu l'as bien compris.

J'ai été un peu dans le même état d'esprit il y a peu, n'hésite pas à lire et à écrire (et au pire à l'envoyer ici mais surtout pas à lui), ça fait beaucoup de bien.

Tu vaux bien mieux que ce qu'il t'a donné crois nous. Bon courage.
#1314672
Encore merci à vous deux.

@sandstorm :
Je pense oui que je suis anxieuse et que j'ai besoin de contrôle. J'essaie de lâcher prise mais c'est très dur.

La notification tinder était une pub. Je ne connais rien à ces sites de rencontres je me suis renseignée auprès d'amis et visiblement les notifications où t'as des emojis c'est pas des matchs mais des notifications de pub de l'application. A partir de cette info comme je dis j'ai construit un scénario improbable pour justifier cette notification et je l'ai pas perçue comme une tromperie. Je sais que trop bien que j'ai voulu et choisi de continuer dans son jeu en ignorant ça. J'ai eu peur de lui en parler parce que je voulais pas être la casse-couille qui lui fait pas confiance. Et qu'est-ce que je me suis faite du mal à cause de ça.

Je pense sincèrement être moins bonne que lui et qu'elle même si j'ai aucune idée de qui c'est. J'ai ma maladie qui me handicape déjà et j'ai des tas de défauts.. Je manque de confiance en moi, Je ne sais sûrement pas communiquer correctement mes besoins, Je suis pas la plus prévenante attentionné, je suis chiante, Trop souvent exténuée, pas si belle physiquement.
Il m'avait dit ce qu'il recherchait et c'était ce dont je cherchais aussi c'est pour ça que j'y ai cru.

Je pense savoir ce que je veux et écouter mes désirs. Par exemple dans cette relation je voulais quelque chose de sérieux mais où je pouvais prendre mon temps j'ai agi en conséquence mais lui qui m'a dit vouloir la même chose n'a pas eu les actes qui ont suivi. Je comprends pas pourquoi il y a ce décalage entre paroles et actes et c'était valable dans mes précédentes relations. J'aimerais vraiment en sortir mais j'arrive pas à trouver les clés pour en sortir.
Si vous avez des pistes je suis preneuse.

@ R+70 :

Merci pour ton message j'ai été lire ton histoire et ça me fait du bien. Effectivement je me suis reconnue dans certains passages. Oui je vais continuer à écrire pour me soulager.

J'entends ce que tu me dis mais j'y crois pas vraiment pour le moment. Je pense quand même qu'il mérite mieux quand même et je suis soulagée de savoir qu'il a trouvé.

Bien du courage à toi aussi :)
#1314674
J'avais pas regarder le début de ton fil. Je suis intervenue par rapport à cette nouvelle histoire, mais aujourd'hui j'ai lu le reste de ton fil (donc l'histoire d'avant).
Ce qui m'étonne c'est que deux ans après tu répètes les mêmes choses. Tu disais à l'époque avoir entamer une psychothérapie. Où en es tu par rapport à cette psychothérapie.
Un exercice intéressant pour toi serait de noter d'un coté les réponses que tu donnais en 2017 et les réponses que tu donnes maintenant. C'est grosso modo la même chose. Que pense tu du fait que tu as bien sur évolué depuis mais au fond c'est toujours les mêmes problèmes qui ressortent?
#1314675
Merci pour ta réponse.

Oui j'ai fait une psychothérapie De juin 2018 à février 2019. J'ai arrêté parce que je n'avais pas le temps de prendre rendez-vous à cause de mon travail.

C'est justement ça que je comprends pas. En fait je te dirai que j'ai pas évolué si je suis sincère. Autant pour essayer de gérer ma maladie ça m'a un peu aidée.. Autant pour ma vie sentimentale j'ai pas réussi à comprendre grand chose.. Je sais que je suis toujours dans ce schéma... J'ai tout fait dans cette relation pour en sortir mais j'y suis pas arrivée.

Par où je pourrais commencer ?
#1314676
oui effectivement la gestion de ta maladie a sans doute été une priorité ce qui explique pourquoi le reste est passé en arrière plan.

pour ta question: je ne suis pas psy donc je n'ai pas les connaissances pour t'orienter à ce sujet. Je me permets juste de relever certains points, pistes sur lesquelles c'est à toi de creuser et si ça bloque ou tu comprends pas aller voir un psy. parce qu'un psy va faire ce que tu lui demandes en gros si tu lui dis 'jai un problème de santé, il va t'aider à gérer ça. Si tu vas revoir un psy en lui disant : voilà j'ai relevé tels aspects dans mes relations sentimentales que je veux creuser c'est bien différent d'y aller en lui disant je vais mal ou mon copain m'a largué ou je suis stressé etc. Enfin tu vois le truc quoi…

Ensuite je ne pense pas que tu n'a pas évolué. Il y a bien une évolution mais en général quand on est enfermé dans des schémas relationnels problématiques c'est un long chemin parce que les enjeux des relations sentimentales sont importants (pour aller vite on choisi notre compagnon, notre vie amoureuse, etc ce n'est pas par exemple comme les membres de nos familles qu'on ne choisi pas, ce n'est pas le même amour, ni les mêmes enjeux).
Peut être commencer par justement relever les points communs en relisant ton fil. Une autre piste serait de te demander pourquoi tu "tombes" sur des gars comme ça. Bien évidemment il y a aussi et toujours la notion de hasard et ça on ne peut rien y faire mais par contre on a quand même une volonté, un exercice de libre arbitre dans ce hasard au sens où parmi le nombre de personnes rencontrées on choisit (d'une façon ou d'une autre) telle personne plutôt qu'une autre. Bref, une bonne question à te poser c'est quels sont les points communs (s'il y en a) entre tes exs? Qu'est ce qui t'a attiré au début chez eux? Je ne parle pas de l'aspect physique, bien sur qu'il ya toujours cette notion d'attirance physique mais il y a plus que ça. Comment tes exs se sont comportés au tout début de la relation? Rétrospectivement penses tu pouvoir relever des comportements problématiques de leur part auxquels tu n'a pas prêté importance (donc que tu as choisi de façon pas forcément consciente de mettre de coté). En fait je pense qu'il serait bon pour toi de sortir de cette position de passivité où tu te penses victime de ceci ou cela, que tu es trop naive (alors que tu as bien vu certains comportements) et changer d'angle en te demandant pourquoi tu as choisi d'ignorer des signes avant coureur, des drapeaux rouges comme l'a remarqué une autre camarade ici sur ton fil à propos de cette nouvelle histoire. Tu dis par exemple que ton ex était bien qu'il était attentionné etc. Concrètement qu'a il fait (on regarde les faits pas els dires ici sur ce forum ;) ) qui t'ont conduit à te dire "ah ben tiens ce garçon est doux et attentionné"? Pourquoi parallèlement pour reprendre tes propres termes tu insistes sur le fait qu'il était attentionné à ton égard alors même que tu dis qu'il te mettait des vents? Quand quelqu'un t'ignore et te met des vents ce n'est pas quelqu'un d'attentionné! Enfin en lisant ton fil j'ai lu que tu as déjà eu une relation à distance qui s'est fini par lui choisisant une autre femme alors que toi tu te projetais encore dans la relation et que tu t'es senti bête et innocente sur le coup. Puis cette histoire (celle de maintenant) où encore tu te retrouves avec une histoire à distance où le gars part avec une autre femme et que toi tu te projetais (tout en disant avoir bien vu des signes bizarres) et que tu te sens trahie, bête et naive. Bref derrière cette naiveté apparente il y a quelque chose d'autre…
prends ton temps pour te poser ses questions, et répondre de façon sincère

courage!
  • 1
  • 3
  • 4
  • 5
  • 6
  • 7
  • 9