Aide et conseilspour récupérer ton ex !

Si le coeur vous en dit, racontez-nous votre histoire en détails
#1292012
Kael a écrit : 30 sept. 2018, 12:53 Je comprend c’est très dure de vivre cette forme de desamour, mais dis toi qu’elle a du se blinder pour faire cela. Qu’elle se forçait à ne pas te regarde.
J’ai eu la chance de pas l’an croise avec son next. Cela doit faire mal.
Après, si je la croiserai en soirée, je pense j’irai prendre de ces nouvelles même si je risque de passé pour un lourd.
Mais je comprend des tu la vois tu te paralyses
C'est un peu ça, je n'étais pas paralysé, mais terriblement mal à l'aise, j'avais mal au fond de moi et émotionnellement c'était un véritable ouragan. Faut lutter contre le sentiment d'abandon, l'humiliation et la colère d'un côté, et le sentiment amoureux et l'attraction de l'autre.

Même si il y a bien pire dans la vie, ça fait tellement mal que je ne souhaite à personne de vivre ça.
Kael ont aimé ça
Coucou, c'est Antoine ! Mon équipe et moi-même avons créé un test qui te permet de déterminer avec précision tes chances de reconquérir ton ex. Fais le test en cliquant sur le bouton ci-dessous !

J'accède au test

#1292481
Ces derniers temps, bien que je pense toujours autant à elle, ma perception de mes pensées a changée. Je suis dans le rejet, je n'arrive pas à m'empêcher d'être triste, en manque ou nostalgique, mais qu'est ce que ça ma saoule. J'en ai vraiment marre. Je crois que je peux même dire que je n'en peux plus.

Je voudrais que son visage me laisse tranquille, que mes sentiments disparaissent. Ça me bouffe toute ma force mentale je trouve. J'ai tellement de choses plus importantes qui devraient capter mon attention et mon énergie. Ces derniers mois je sors beaucoup mais si j'étais à nouveau serein, concentré sur ce que j'ai à faire, j'avancerai mieux sur mes projets entrepreneuriaux qui restent en stand by et qui sont pourtant la base de la nouvelle vie que je veux me bâtir.

Je n'ai plus aucune force mentale, j'ai tellement de mal à refuser de sortir, à refuser de danser, de prendre un verre ou de draguer. Comme si j'étais un peu spectateur de ma vie, alors que j'ai passé 30 ans à tout maîtriser, être dans le contrôle de quasi tous mes choix ou actions.

Quand j'entends mes collègues ou mes amis qui me sortent qu'ils envient ma vie... Si ils savaient... Je crois que j'échangerai tout contre son retour.

C'est compliqué, je me sens épuisé.
#1292482
Bon courage à toi ...

je t'épargne les conseils habituels du genre "ce qui ne tue pas rend plus fort" et "le temps apaisera ta peine " et" tu es jeune, tu t'en remettras " hein, je sais (trop bien) qu'ils ne servent à rien quand on est au creux de la vague ...

bref, je compatis , au sens propre du terme ;)
Xavito ont aimé ça
#1293153
Merci Selmasultane,

Je fais exprès d'éloigner mes venues ici. J'ai l'impression qu'en venant trop souvent, j'alimente ma peine et ralenti mon deuil. Depuis quelques jours j'étais pas mal, enfin concentré sur d'autres sujets plus importants. Ça fait du bien de se lever le matin et de sentir que l'on a le sourire.

Demain c'est son anniversaire, j'ai tout fait pour ne pas y penser, mais peine perdue, un coup de téléphone de ma grand mère, on parle de tout et de rien et elle me sort comme ça : "ça va être l'anniversaire de machine...". Elle est du genre maladroite, mais elle l'adorait, elle s'est sûrement dit qu'en le mentionnant, ça me montrerait qu'elle pensait quand même à la période que je traverse, je ne sais pas trop. Ça m'a touché quelques minutes pas plus, je me consolide enfin je crois.

A l'instant, je viens de la voir passer en voiture devant moi, avec son next au volant... Ils ne m'ont pas vu, j'étais au restaurant, malaise de quelques minutes puis ça passe. Je commence enfin à me dire que maintenant ça devrait être plus facile, que bientôt ma peine sera du passé. J'ai hâte.

Je suis en train de finaliser un projet d'entreprise sur lequel je bosse depuis 6 mois, j'ai hâte de me confronter à mon marché. C'est le genre de chose qui me rappelle à quel point j'ai une certaine valeur, capable d'être en mouvement, chercher à faire ce que les autres ne font pas, et chercher à le faire bien.

Mes soirées danses intensives portent leurs fruits, mon niveau augmente vraiment, et ça me fait du bien au corps, et à la tête.

Je pense être en bonne posture pour terminer l'année 2018 au top en terme d'activités.
#1294201
Petite mise à jour,

J'étais pas mal du tout ces dernières semaines. Beaucoup moins de bas, un meilleur contrôle sur mes émotions et petit à petit je passais à autre chose. Et là bim, elle débarque à une soirée d'un festival de danse avec des amis que l'on a en commun. On s'est croisé de très prêt, presque frôlé dans un couloir mais elle a détourné le regard pour m'ignorer.

Je n'arrive pas à comprendre cette attitude, vraiment, au fond de moi j'ai envie de lui parler, qu'on se raconte tout ce que l'on a fait depuis notre séparation, donc à nouveau la voir ne pas me calculer comme si l'on avait jamais existé l'un pour l'autre, c'est chaud... J'arrive pas à vraiment décrocher en fait... Je me suis remis à rêver d'elle, où l'on se parle, s'enlace, et s'embrasse...

Depuis le manque d'elle se fait à nouveau sentir. L'envie d'écrire, de provoquer la rencontre, tout ce que j'avais presque enfouis remonte. 10 mois de séparation, et à nouveau un pas en arrière.
#1294209
Hello !
En fait je ne comprends pas trop non plus l'attitude de ton ex.
J'ai parcouru rapidement ton histoire, c'est elle qui a décidé de mettre fin à cette relation ou bien ?
Autant je comprends totalement la nécessité de couper les ponts les premières semaines , voire les premiers mois, autant manquer de courtoisie à ce point 10 mois après la rupture, je trouve que ça n'aide pas . ( sauf raisons graves , genre tu as cloué son chat sur une porte, bref :mrgreen: )
J'ai eu une réunion de boulot la semaine dernière 5 mois après la rupture , mon ex est venu s'installer pile à côté de moi, on a papoté qqs heures . Ça ne m'a vraiment donné aucun espoir de reconquête ( bon, il faut dire que je n'en ai plus trop envie ) , mais j'ai trouvé ça sympa, on peut rester des êtres humains courtois quand on s'est aimés beaucoup quand même.
Je trouve même que ça aide à tourner la page.

A part ça comment vas tu ? Psy, boulot , etc ?
#1294216
Hey,

Merci de ton intérêt pour mon histoire. C'est bien elle qui est partie. Elle n'a pas réussi à me pardonner d'avoir gardé un lien avec mon ex au début de notre relation, et encore moins à surmonter des propos que j'ai eu sur elle dans des messages à un ami. On parlait cru entre mecs, mais ça n'empêche pas que j'ai toujours eu une profonde admiration pour elle. Elle ne le comprendra jamais et en a perdu sa confiance en moi, et la "magie" de notre histoire. Notre relation s'est détériorée sur 6-7 mois avant qu'elle ne me quitte. Ce qui pour moi n'a aucun sens, c'est que lorsqu'elle a découvert tout ça, ça faisait de nombreux mois que j'étais à fond dans notre relation, avec un comportement exemplaire.

Je vois ma psy de manière plus épisodique, mais c'est toujours aussi intéressant. Niveau boulot je ne suis plus trop impliqué, ma rupture a fait remonter mon envie de monter mes business à moi et de devenir digitial nomad, j'en finalise un d'ici la fin du mois. J'ai arrêté mes conneries de séduire toutes les filles, je suis concentré sur mon business et la danse. Je suis quand même en train de craquer pour une fille avec qui j'ai déjà flirté cet été et qui n'a pas arrêté depuis de chercher à me séduire, je me retiens car je sais que je suis toujours amoureux de mon ex et que je ne veux pas reproduire les mêmes erreurs.

J'aimerai bien comme pour toi, pouvoir briser la glace avec mon ex, ça viendra peut être. On a trop d'ami en commun (qui à la base sont mes amis), elle va forcément s'adoucir. Mais ça fait parti de son personnage, elle aime à la folie, mais quand elle est déçue, elle raye de sa vie ce qui la dérange ou la contrarie.
#1294256
C'est positif tout ça :)
Et au vu de l'intégralité du post, c'est sans doute mieux de faire le deuil de cette relation avant de te lancer dans qque chose de nouveau ;)

Je n'ai pas vraiment brisé la glace avec mon ex . Il n'y a jamais eu vraiment silence glaciaire les premiers semaines/ mois , on est plus ou moins restés en contact( éloigné, tout de même ).

Disons que là je me suis considérablement détachée et c'est bien pour ça que je suis capable d'échanger des nouvelles , vu qu'on se retrouve à la même réunion ( mais c'est de la courtoisie de ma part et plus vraiment un réel intérêt, l'élan sincère et spontané vers lui il l'a bien piétiné ). C'est tout le paradoxe , c'est quand tu commences à t'en foutre que la communication est super fluide :lol:

Bon courage à toi, tu es sur la bonne voie :-Bra
#1302665
Et maintenant on en est où ?

Ça fait plus de 16 mois que la relation s’est terminée. Les 7 premiers mois ont vraiment été très compliqués à gérer. Finalement je dirais que le remède aura été une combinaison de thérapie et de travail sur moi même, de collections de relations sans lendemain ou à court termes, et de reprise de ma vie de folie. Certaines phases m’ont plus, d’autres beaucoup moins. En gros, juste vivre sa vie pleinement.

Tout ça m’a permit de petit à petit me retrouver, me reconstruire, et même me solidifier. C’est très intéressant de voir comment en quelques mois je suis passé de la déprime totale à une nouvelle crise d’adolescence puis à un retour à plus de stabilité. C’est fou comment je me trouve beaucoup plus mature maintenant. J’ai eu 33 ans il y a quelques semaines et j’ai enfin l’impression d’être un adulte. Je trouve ma personnalité changée.

Loin d’être aigri ou ennuyeux j’ai retrouvé mon aisance sociale, ma répartie et mon sens de l’humour. Ma vie pro est toujours au top, et je la cumule avec une micro entreprise en place et sûrement d’autre à venir. Quant à la danse, je ne fais que progresser, plus je progresse et plus je m’éclate, plus je m’éclate et plus je progresse, le vrai cercle vertueux.

Depuis 6 mois je me suis vraiment lancé dans une nouvelle relation. Il y avait tout ce dont j’avais besoin. Elle est belle (pensez ce que vous voulez, pour moi c’est vraiment important), drôle et fiable, et surtout elle danse. Je me sentais contrôler la relation, évitant de me sentir pris au piège, ne changeant quasiment rien à ma façon de vivre et mes sorties. Elle, toujours partante pour me suivre. Depuis quelques temps, je constate que je ne tombe pas amoureux et je sens que ça ne viendra probablement pas. Je pense que elle aussi le sent puisqu’elle commence à me faire des petites scènes où elle est triste, et où elle me dit qu’elle a peur de me perdre. Elle m’a demandé si j’étais amoureux ou si je le serai un jour. Je n’ai pas réussi à sortir un seul mot pour lui répondre. Je fais tout pour la mettre en confiance mais je ne lui fait rien miroiter, pas de projection long terme, pas de déballage de sentiment. Elle voit très bien que je ne tombe pas amoureux, et ça doit finir par lui faire très peur. Je m’étais juré de ne plus mettre une femme dans une situation d’inconfort et d’insécurité et pourtant j’ai l’impression que ça recommence. Pas pour les mêmes raisons, pas de la même manière, mais à nouveau, j’ai une femme qui tient à moi et que j’entraîne dans une relation qu’elle me décrit comme idéale, mais que je constate finalement en insécurité.

Pour les aspects négatifs. Mon ex est toujours présente dans mes pensées et probablement mon cœur. Ce qui expliquerait pourquoi je n’arrive pas à tomber amoureux à nouveau. Rien n’y fait, les rares fois où je l’ai croisée bien que je l’ignore, j’ai eu mal. Et il m’arrive toujours d’être envahi par des émotions où le fait de ne pas savoir où elle est, ce qu’elle fait, et ce qu’elle ressent me met mal à l’aise. C’est un peu comme un nuage au dessus de ma tête que le vent n’emporte pas. En fait, je crois que je pense toujours autant à elle. C’est juste moins douloureux qu’il y a un an, moins oppressant, mais le mécanisme est toujours présent. Je ne sais pas trop comment m’en dépêtrer.

Ce week-end mon ex est réapparue à un événement de danse, ça m’a fait mal de la voir, comme d’habitude on s’est ignoré. Ma copine m’a remonté que mon ex l’a toisée de la tête aux pieds et l’a beaucoup observé durant la soirée, et ce très froidement. Au point de mettre mal à l’aise une amie que l’on a tous en commun et qui était avec mon ex à ce moment là. Je ne comprends pas cette attitude, ça ne sert à rien, de faire ça, ma copine n’a rien demandé, c’est une crème. Quant à mon ex, c’est pas la première fois qu’elle se montre dure comme ça depuis qu’elle a rompu, mais c’était vis à vis de moi et des rancœurs qu’elle avait toujours visiblement malgré ses « Je m’en moque c’est du passé ». Je vais devoir m’habituer à la croiser à nouveau en soirée danse en tout cas, car alors qu’elle avait disparu, je viens de voir à l’instant qu’elle a rejoint une troupe de danse, troupe dont j’ai décliné l’invitation qui m’avait été faite de participer à leur casting et à laquelle je vais très régulièrement à leurs soirées. De l’apercevoir ce week-end m’avait un peu ébranlé, de la voir sur l’affiche des soirées dans la troupe, m’a attaqué émotionnellement, aucune idée du pourquoi car il n’y a rien de rationnel à ce malaise que je ressens. Peut être la peur de la croiser à nouveau régulièrement et de devoir voir s’agiter devant moi, ce que j’ai perdu ?

Ce qui m’énerve vraiment, c’est que le temps passe, et que même si j’ai fait le deuil de cette relation, et que je me suis reconstruit, je crois que je suis toujours bloqué sur elle, la personne. Putain, je voudrais tellement pouvoir dire qu’elle est du passé !!!!
#1302672
Bonsoir Xavito ,

J'espère juste que tu ne viendras pas dans quelques mois raconter comment cette nouvelle next t'a quitté et à quel point maintenant tu te rends compte que c'était elle la femme de ta vie. ;)
J'ai l'impression que tes interventions sur ce forum répètent à l'infini ce schéma : tu commences une nouvelle relation en ayant l'ex en tête, tu ne tombe amoureux qu'à la fin, ça casse et ainsi de suite.
Je peux me tromper et ce n'est pas un reproche , mais c'est assez frappant en parcourant ce post et les précédents.

Bon courage en tout cas . Je dois avouer que penser autant à son ex 16 mois après la rupture me parait un peu inquietant, mais sans jugement , encore une fois. Le contact n'aide pas du tout.
#1302673
Selmasultane a écrit : 29 mai 2019, 22:39
J'ai l'impression que tes interventions sur ce forum répètent à l'infini ce schéma : tu commences une nouvelle relation en ayant l'ex en tête, tu ne tombe amoureux qu'à la fin, ça casse et ainsi de suite.
Malheureusement...c'est la "triste" vérité.
Rendez vous dans quelques mois donc....
#1302711
Selmasultane a écrit : 29 mai 2019, 22:39 Bonsoir Xavito ,

J'espère juste que tu ne viendras pas dans quelques mois raconter comment cette nouvelle next t'a quitté et à quel point maintenant tu te rends compte que c'était elle la femme de ta vie. ;)
J'ai l'impression que tes interventions sur ce forum répètent à l'infini ce schéma : tu commences une nouvelle relation en ayant l'ex en tête, tu ne tombe amoureux qu'à la fin, ça casse et ainsi de suite.
Je peux me tromper et ce n'est pas un reproche , mais c'est assez frappant en parcourant ce post et les précédents.
Dans un premier temps j'ai été très observateur de ce qui se passait afin de ne pas reproduire ce schéma. C'est d'ailleurs la raison pour laquelle j'ai attendu presque un an pour démarrer cette nouvelle relation. Puis j'ai senti que l'attirance pour ma next était suffisante pour me lancer. Mais là je trouve ça différent, avant mon ex j'étais "curieux de retomber amoureux et de vivre une histoire d'amour", là je suis plus froid, beaucoup plus sur la défensive, et j'ai même l'impression d'y trouver mon compte de ne pas tomber amoureux.
Selmasultane a écrit : 29 mai 2019, 22:39 Bon courage en tout cas . Je dois avouer que penser autant à son ex 16 mois après la rupture me parait un peu inquietant, mais sans jugement , encore une fois. Le contact n'aide pas du tout.
C'est carrément flippant tu veux dire, et j'en suis bien conscient, je ne me l'explique pas, et le truc c'est que même lorsque je ne la croise pas, ça reste. Ça remonte vraiment par contre lorsque j'ai des nouvelles d'elle ou que je l’aperçois, une forme de catalyseur.
#1302727
Bonsoir,

Mais comment qualifierais tu cette relation avec ton amie actuelle ? 6 mois ça commence à faire long pour juste une sex friend, notamment si ça la rend malheureuse . C'est bizarre à te lire , comme tu emploies le terme " tomber amoureux " comme s'il y avait des cases , des étiquettes, comme si c'était quelque chose qu'on contrôle, un truc binaire. Il y a toute une série de nuances entre " pas amoureux" et " femme de ma vie" , je ne sais pas s'il convient de les intellectualiser à ce point à vrai dire .

Quant à ton ex, peut être que le fait qu'elle puisse surgir à tout moment lors de tes activités de danse t'empêche d'avancer . Qqs mois après la rupture, mon ex s'est inscrit dans MA :mrgreen: salle de sport, ce n'était pas très confortable d'être en quelque sorte sur le " qui vive" quand j'y allais . Quand, récemment , il m'a dit qu'il demenageait à 30 km et de ce fait, avait résilié son abonnement, ça a été un vrai soulagement et ça a nettement parachevé le deuil et la guérison totale ;)
#1305788
J'espère qu'avec cette fille ça marchera et que les sentiments viendront plus tard

Moi aussi j'ai vécue une rupture très douloureuse voir, presque traumatisante. Aujourd'hui cela fait 8 mois que je suis avec mon copain, dont je ne ressens pas le même amour, mais ciel que je suis heureuse et épanouie avec cette personne.
J'ai perdue, une certaine "idéalisation de l'amour" et je pense qu'on doit tous passer par là pour avoir une relation stable et heureuse.

Peut être que toi aussi ?
#1312537
Bonjour tout le monde,

Je me suis beaucoup retenu de venir lire vos histoires et raconter la mienne, mais là j'arrive à point où raconter me semble utile pour moi, et je suis toujours preneur d'avis ou conseils bienveillants.

Ça fait maintenant plus d’un an que je suis dans cette nouvelle relation. Il y a beaucoup de chose que j’apprécie, je sens que je maîtrise beaucoup mieux mon implication émotionnelle. Par exemple, contrairement à ma relation d’avant, je ne suis pas fou amoureux, et je ne veux pas l’être, ça me permet de conserver toute ma singularité, d’être moi, et c’est vraiment un équilibre que je trouve important.

On a des hauts et des petits bas, jamais d’engueulades ou de grosses prises de tête. Elle n’a pas confiance en elle et ça se traduit par des crises de jalousies ou de tristesses quand elle a l’impression que les autres femmes me tournent autour. Honnêtement, et je serai le premier à m’en vanter si les autres femmes me tournaient autour, mais là, elle se fait des idées. C’est d’ailleurs quelques choses qui revient souvent dans mes relations, notamment les trois que j’ai pu vous raconter, ça commence à me fatiguer. Peut être une ou deux de manière épisodique et auxquelles je ne donne aucun retour. Je danse en mode social, une petite attention sympa parce que c’est ma façon d’être et terminé. Le truc c’est que depuis quelques mois, on nous a proposé de donner des cours de danses, on le fait ensembles, mais maintenant elle a l’impression que les autres femmes me cherchent encore plus, alors que je fais tout pour la mettre en avant au contraire. Moi quand ma copine se fait draguer, même ouvertement, je le vis bien, ça me flatte, j’ai confiance. Pourquoi c’est jamais dans l’autre sens aussi ?

Son manque de confiance survient au quotidien, elle est magnifique pourtant, elle prend un peu de poids mais rien de méchant, et c’est devenu une obsession sur laquelle elle est fixée au lieu de s’activer et pourquoi pas faire du sport en plus de la danse et changer son alimentation. J’ai beau lui dire que si c’est si douloureux pour elle, qu’elle doit prendre des décisions, mais elle a toujours une excuse et la discussion devient chronique. Il se passe la même chose avec son travail, il est prenant, mal rémunéré alors qu’elle a un potentiel de malade. J’aime beaucoup créer et conseiller en matière de business. Je lui ai donné tout ce qu’il faut pour en monter au moins trois grâce à son talent, mais elle ne fait rien et continue de se plaindre de sa condition.

Depuis quelques semaines j’arrive à une forme d’usure face à ça, je dépense une énergie considérable à la rassurer, lui donner confiance, l’aider à faire ses choix, écrire ses sms, choisir ses nouveaux achats de vêtement… Je commence à avoir tendance à ne plus écouter quand elle se plaint, de son poids, de ses cheveux, son travail, ses collègues ou que je dois être son prestataire de choix de vie. Je me demande vraiment si je veux aller plus loin avec elle, à cause de ça, je ne me vois pas répéter les mêmes conversations pour que ça soit stérile derrière. Je discute beaucoup de ça avec elle, on a bien compris conscience que c’était un petit problème dans notre couple, mais ça ne s’améliore pas, c’est une attitude bien ancrée en elle.

Le côté très négatif pour moi vis à vis de tout ça, c’est que plus je suis en usure, plus je me ferme, plus je m’agace, et plus ma relation d’avant me revient à l’esprit. Je me suis surpris à rêver très régulièrement de mon ex ces derniers temps… ça me met à cran parce que j’en ai marre de cette relation terminée qui ne veut pas rester du passé. Les choses se sont un peu plus empirées le week-end dernier. Gros week-end pour moi qui participe à l’organisation d’un évènement d’importance. Le vendredi, un ami m’attendait pendant que je faisais quelques courses, je m’apprêtais à la rejoindre et de loin je le vois avec mon ex à discuter. Je les ai évités et filé à ma voiture, envoyant un message à mon pote lui disant que je ne l’avais pas vu pensant qu’il était déjà à la voiture. Mon ex, je me suis retrouvé nez à nez avec elle le samedi soir, contrairement aux dernières fois, elle m’a vaguement sourit, le genre de sourire entre, « je ne t’ignore pas » et « je ne te fais pas un vrai sourire non plus », vous voyez ? Rebelote Dimanche soir, à la différence que l’on n’a eu aucune interaction. Ce dernier soir, elle était venu avec son copain. Elle m’a agacé parce qu’il y a eu tout un moment où on aurait dit qu’elle faisait exprès de s’installer à danser là où moi je dansais, alors que la salle était immense.

Qu’est ce que j’ai ressenti ? Mon cœur s’est emballé à chaque fois, Vendredi, Samedi et Dimanche. Déluge d’ émotion en moi.

On en est quand même à plus 2 ans...
#1312546
Bonsoir Xavito,
Je ne vais pas répondre à l’intégralité de ton message, bien que j’aie relu tout ton fil.
Ta copine manque de confiance en elle ET tu n’es pas fou amoureux d’elle (tu disais au bout de 6 mois que tu n’étais pas amoureux d’elle et ne savait pas quoi répondre quand elle te sondait sur tes sentiments). Ça ne doit pas l’aider à se sentir plus en confiance, tu ne crois pas? Je pense, moi, que l’on sent plus ou moins nettement quand l’autre n’est pas à fond dans la relation, voire a encore quelqu’un d’autre en tête. Et ton agacement plus récent ne doit rien arranger.

C’est curieux que tu mettes un peu systématiquement les filles avec qui tu es en couple en situation d’insécurité... Deux choses à mon avis: le choix de compagne, car avec ton côté danseur/dragueur (très présent dans tes messages), on pourrait penser que tu te dirigerais plutôt vers une fille à l’estime de soi solide, capable de supporter la concurrence. Ce n’est pas le cas manifestement. Et deuxième chose, tu sembles toujours mettre ou laisser les filles de ta vie en situation de rivalité avec d’autres femmes (ex ou autres danseuses). Tu en as déjà parlé avec ta psy (si tu la vois encore) ? Il y a matière à réfléchir...

Sinon pour l’omniprésence de ton ex dans ton esprit, ça explique sans doute pas mal ta difficulté à tomber amoureux de la “nouvelle” (d’autant que tu te vantes de “garder le contrôle” - à supposer que ce soit possible de décider consciemment de se barricader, ce n’est pas une attitude capable de rendre ta relation actuelle harmonieuse...). Pourquoi une telle omniprésence intérieure de l’ex, ça, en revanche... Sensation d’avoir perdu - par ta faute, et c’est ça qui est fou pour quelqu’un qui aime maîtriser, comme tu sembles l’être - quelque chose à quoi tu tenais beaucoup? C’est une piste que je propose au regard de ma propre expérience, peut-être que ce n’est pas du tout ça, à toi de juger.
miu, Elieza, Kylian et 3 autres ont aimé ça
#1312548
Bonjour Xavito,

C'est sympa d'avoir de tes nouvelles.

Quant à ta situation actuelle, où tu t'étonnes que ton amie soit en insécurité il me semble que des le début tu n'étais pas amoureux d'elle , qu'elle te demandait si un jour tu le serais...Bon, pas la peine de développer je crois.
Il me semble aussi que ta relation précédente s'est achevée, car au début tu n'avais pas vraiment fait le deuil de ta relation d'avant ( celle qui t'a amenée sur le forum en 2016 ... ) , bref pas la peine de développer je crois ;)

Tu n'es pas responsable de l'ensemble des insécurités de ton amie c'est sûr. Pour autant, pour avoir fréquenté quelqu'un qui avait enchaîné les relations ( pour la plupart dans le même milieu , le boulot , toi c'est la danse je crois ) , je te garantis que ça n'aide pas a la confiance, même pour les plus solides d'entre nous . Ça peut même être très destructeur , de ne pas savoir on se situe, dans une série de relations pansements.

Sinon , ça te bouleverse de penser encore à ton ex. Et bien, vis ça pleinement, ça te bouleverse , OK, observe ça et laisse passer. Mais de grâce ne reste pas avec quelqu'un à qui tu n'as offrir que de l'agacement et de la fermeture ( et à te lire , on sent que ça va bientôt confiner au mépris,assez logiquement, car quand on n'aime pas, on n'a aucune tolérance pour ce genre de faiblesses ) . Parce que tout ça se sent( même quand ils ne sont pas verbalisés ) , le non amour, l'agacement et ca détruit vraiment.
Kylian, miu, Janysse et 1 autres ont aimé ça
#1312552
Bonjour Xavito,

J'appuie absolument Louise et Selma dans leurs propos très justes. Je rebondirai juste sur un truc :
Xavito a écrit :Moi quand ma copine se fait draguer, même ouvertement, je le vis bien, ça me flatte, j’ai confiance. Pourquoi c’est jamais dans l’autre sens aussi ?
Parce que vous n'êtes pas la même personne peut-être ? Toi ça te flatte, elle ça la bouffe. Un petit peu d'empathie ne ferait pas de mal... ! Il n'y en a pas un.e qui a plus raison ou tort que l'autre, mais tu ne peux pas exiger d'une femme qui a peu de confiance en elle et qui se sent en insécurité d'être flattée parce que son copain se fait draguer par d'autres. Si tu veux que ta copine réagisse positivement à ce genre d'interactions, choisis une femme qui réagira positivement à ce genre d'interactions ! Pourquoi ce serait nécessairement à elle de s'adapter ? Chacun.e a ses limites ou il/elle peut. Perso mon copain qui drague ouvertement d'autres femmes, même parce que c'est le boulot et que c'est dans un contexte social, c'est au-dessus de mes forces - donc je ne cherche pas un type comme ça, et quand je tombe dessus je m'en éloigne.

Bref, je pense que tu as besoin d'une bonne période seul pour comprendre un peu ce schéma que tu répètes - parce que là on a un bon gros schéma bien net - et qui rend malheureux toi et tes partenaires. Pourquoi parler de "contrôle" ? Pourquoi choisir des femmes qui sont plus introverties, moins solides ? Pourquoi rester avec une femme dont tu n'es pas amoureux, qui ne te convient pas, tout en rêvant depuis 2 ans d'une autre ? Pourquoi toujours aller vers des femmes qui ne te conviennent pas pour leur reprocher ce qui ne te convient pas alors que tu le sais ?
AgatheYzac, Elieza, lyreca et 2 autres ont aimé ça
#1312554
Merci beaucoup pour vos retours.

Ils me bouleversent beaucoup, j'y vois des pistes de réflexions pour moi même très intéressantes et urgentes à creuser, et également semble se dégager une image de moi même et du contexte que j'ai à offrir qui ne me plaît pas du tout, c'est pas bon signe sur ma capacité à m'analyser.

Je digère tout ça et je réfléchis. Merci encore !