Aide et conseilspour récupérer ton ex !

Si le coeur vous en dit, racontez-nous votre histoire en détails
par sandstorm
#1309131
je crois que j'espérais au fond aussi un petit "pardon", "désolée si j'ai fait ca" pour m'apaiser un peu
tu le reconnais toi même et c'est une très bonne chose: ce que tu veux c'est de l'apaisement. Or justement quoi qu'il dise ça ne te satisfera jamais assez et tu seras pas apaisée, c'est un comme un cercle vicieux et au fond c'est aussi un refus de lâcher prise.
Coucou, c'est Antoine ! Mon équipe et moi-même avons créé un test qui te permet de déterminer avec précision tes chances de reconquérir ton ex. Fais le test en cliquant sur le bouton ci-dessous !

J'accède au test

par Elieza
#1309133
Bon, je sais que j avais dit que je n interviendrais plus ici mais franchement ce que je lis ça me fait bondir.
Donc non content d avoir eu un comportement de merde pendant la relation, il continue ses chouineries et sa culpabilisation...
Tu es maso en fait Émilie?
Alors oui, il a un (des plutôt) problème(s), mais toi faudrait t interroger sur pourquoi un type comme ça te fait rêver et tellement que tu y retournerais quoi...mais cette question a déjà été posée et tu as soigneusement évité d y répondre...(non, « parce que je l aimeeeeuh » n est pas là bonne réponse).
Quand on choisit d être une victime bah de facto on en devient une hein.
Allys, makelemonade ont aimé ça
par jmf06
#1309135
De même je n'interviens plus depuis bien longtemps mais là j'étais obligée.
Mon ex m'a fait la même, promesse de mariage, d'enfants. Je l'ai toujours laissé tout faire. J'allais même jusqu'à le forcer à voir ses potes parce que j'en pouvais plus de la fusion.
Puis un jour, après avoir aménagé avec lui, il s'est rendu compte que jamais je ne lui appartiendrais, que j'ai ma vie à moi, mes amis, et que au grand jamais notre relation ça serait " 1+1=1". Il m'a donc reprochée de ne pas le laisser sortir ( lol), que ça lui manquait de ne pas sortir dans les bars et mater le cul des filles ( ben écoute coco je ne t'en ai jamais empêché), puis il a décidé que désormais il rentrait chez nous à l'heure qu'il le souhaitait, sans me prévenir( vive l'irrespect) et ça a été direct " Bye bye".
Ca fait 6 mois, ça a été difficile, mais ce genre de mecs plein de failles et immatures, tu ne peux rien en "tirer". Il ne changera que si il décide un jour de faire un travail sur lui même...
Quand on a du partager les meubles avec le mien, il s'amusait à marcher sur les mains (plutôt que de communiquer), et moi aussi je l'ai selon lui "détruit, dépersonnalisé ", je l'ai même rendu alcoolique :roll: . Scoop : personne ne détruit personne, si il a été détruit, c'est qu'il n'a pas été capable de se gérer lui même, qu'il t'a "mal" aimé.

En ce qui te concerne, je ne peux qu'appuyer l'avis des autres. Ce genre d'histoire où tu es restée pendant 2 ans révèle quelque chose de toi même.
J'ai pour ma part 28 ans et je suis restée 10 mois dans cette mascarade.
Je ne peux que te conseiller de faire un travail sur toi même, pour éviter de retomber sur ce genre de personnages !

Voilà, désolé du pavé !
#1309137
Merci pour vos réponses !
Je me suis effectivement posé 1000 fois la questions de pourquoi je continuais à revenir vers lui (alors qu'à chaque fois je me reçois en plus une baffe) et pourquoi je tenais autant à ce que ça s'arrange.

Je commence à creuser le sujet avec mon psy et commence tout juste à y voir plus clair car je me refusais de me confronter à la réalité.
A force que mon ex me reproche d'être une manipulatrice, qui a tout gâché etc., je me suis mis à vraiment le penser (car je sais que je suis loin d'être parfaite et que je réagis parfois mal et trop impulsivement) et j'ai plutôt essayé de voir comment redorer mon image ('comment le faire se rendre compte qu'il se trompe sur moi, que je suis quelqu'un de bien et pas celle qu'il dépeint'), comment arranger les choses, plutôt que d'essayer de regarder objectivement la situation. Même depuis la rupture, à me répéter que je l'avais détruit etc., j'ai ressenti une énorme culpabilité et cette sensation horrible de "on aurait pu avoir une vie de rêve si JE n'avais pas fait ça".

Mon ex, même si le quotidien a vite dégénéré, m'a fait me sentir comme une princesse au début de notre relation. C'était presque trop beau pour être vrai. Un homme qui semblait avoir tout pour lui venait me draguer et je semblais pour lui la 8ème merveille du monde : je le connais à peine et il m'abonne à un magazine pour me faire la surprise, m'organise des we surprise aussi, me dit que tout ce qui est à lui est à moi (il met même mon nom sur sa sonnette), me parle qu'il veut aussi quitter Paris, me parle projets long terme (alors que moi à la base je n'étais pas là dedans mais plutôt plus légère en mode "partons découvrir le monde!"), veut que je rencontre sa famille, ses amis, m'envoie chaque jour plein de messages et me propose toujours plein d'activités, crée un compte instagram de nous deux etc... et semble vouloir notre relation plus que tout. Bref sur le coup on se sent presque comme une princesse et on se dit "ah ben moi aussi j'ai le droit au grand amour en fait; et c'est peut-être le bon tellement il en fait pour moi" (surtout quand on approche des 30 ans et qu'on se dit qu'on aimerait une vie différente).

Même si je me voyais forte et rigolote et qu'au début je riais de cette situation car c'était presque un peu "trop" et que je le taquinais d'ailleurs là dessus, je pense que ca remplissait au final quelque part les rêves que j'avais depuis longtemps et c'est ce qui m'a retenu (et je crois que c'est ce qui me fait encore malheureusement espéré quelque chose; que ce "beau début parfait" revienne). J'avais l'impression de vivre une sorte d'amour inconditionnelle que j'avais finalement cherchée toute ma vie.

Mais là où je commence à y voir un peu plus clair, c'est que je crois que la manipulation dont il parle, c'est en fait lui (j'ai encore du mal à me dire ça).

Car finalement quand je repense objectivement à ce qu'il s'est passé ce qu'il décrit n'est pas la réalité.
Même aujourd'hui, lorsque j'ai à un moment répondu avec un message d'apaisement pour expliquer rationnellement les choses - je lui ai même avoué que pour moi l'idée d'embrasser un autre était aujourd'hui impossible- il est vite redevenu agressif car je pense qu'il sentait qu'il perdait un peu le contrôle et son rôle de victime. Comme j'ai encore tenté de me justifier comme pour lui prouver que je n'étais pas ça alors il s'est alors tout de suite calmé et m'a resservi le couplet comme quoi il fallait faire un vrai travail sur nous-même (que lui l'avait déjà bien entamé), que mes actions était inconscientes et que j'en étais victime, qu'il me souhaitait que je me découvre moi blablabla. Pour finalement me dire que c'était triste que je n'ai pas compris tout ça car on aurait pu avoir la plus belle des histoires. Il m'a ensuite rappelé qu'il devait se reconstruire en me disant qu'il ne connaissait pas la suite. Je lui ai souhaité d'être heureux et il m'a alors souhaité (grand prince) qu'on soit tous les deux heureux .. Et évidemment il a disparu.
Du coup évidemment je me suis mise à culpabiliser en me disant "mais mince avec ton premier message il répondait mais là tu as du dire quelque chose qu'il ne fallait pas et du coup il a disparu".

Et j'ai réalisé qu'en fait c'était ça. Je réalise qu'après chacun de nos échanges je suis comme vidée et perdue; que je tente de me repasser toute la conversation en boucle pour comprendre, et qu'il finit par me faire douter de tout en renversant totalement les choses. Un simple exemple aussi : il me dit qu'il a besoin de savoir qui il est pour faire ses propres choix... Oui c'est bien, je pense qu'il faut le faire... Et pourtant quand j'y pense c'est lui qui est venu me draguer, lui qui a choisi de s'investir à fond. Bref, je trouve que rien ne colle à la réalité.
Cet après-midi je me sentais comme totalement folle; j'en suis arrivée à ne même pas pouvoir aller au travail et ai passé la journée sans avaler quoi que ce soit (comme une sorte de droguée en manque de quelque chose et je me suis dit que ce n'était pas normal, ce n'était pas comme une sensation de rupture classique).

Je réalise que notre relation a été ça "regarde notre relation, je ne vais pas partir dans le sud alors que ça se passe mal", "tu as tout gâché, tu nous as détruit, en plus je suis sur que tu as couché avec d'autres mecs en attendant... je ne pourrai jamais pardonner ça", "je dois me reconstruire car tu ne t'aperçois pas, vu que tu en es aussi victime, que ce que tu fais peut détruire quelqu'un. Je me sens sous ton emprise. J'ai peur de retomber dans ce gouffre. Je dois aujourd'hui apprendre qui je suis pour ne plus jamais me confronter à ça et quand je serai totalement invulnérable alors on reparlera peut-être" (mais par contre ses jalousies du passé extrême, ses manques de respect... ca pfiout on en parle plus du tout; je suis la SEULE responsable -enfin non pardon, ce n'est pas moi mais ma construction dont je suis victime- qui a fait tout foirer; lui en a juste été victime et n'a pas su se défendre de moi :/). Et puis surtout le fait qu'il ait absolument voulu qu'on envoie notre préavis de départ, pour finalement redevenir adorable (alors qu'il n'a pas été comme ça depuis des mois) juste le lendemain et pendant tout le mois où on cherchait nos apparts (hop bizarrement plus le moindre reproche). Idem au moment du départ où on pleurait tous les deux.

En vrai il ne voulait pas du tout arrangé les choses; il n'a même jamais essayé. Il avait juste envie de pouvoir se dire victime.
Mais c'est dur de sortir de ça quand l'autre, non seulement agit mal pendant la relation, mais en plus inverse totalement la donne et prend totalement la place de la victime (il va jusqu'à m'envoyer des vidéos sur la manipulation etc, me dire qu'il a lui besoin de temps etc., alors c'est moi suis initialement partie car je n'en pouvais plus. Il reporte sur moi ce qu'il est j'ai l'impression c'est pas possible).

Bref, je réalise que même si j'ai des tas de défauts qu'il faudra que je corrige, il y avait quelque chose qui n'allait pas du tout. Je me sens complètement vide et paumée et la seule chose que je veux faire désormais est quitter Paris au plus vite !!
Modifié en dernier par PetiteEmilie le 02 déc. 2019, 22:15, modifié 3 fois.
par jmf06
#1309139
Cette relation est un copiée/collée de celle avec mon ex. Je l'ai détruis il a besoin de se reconstruire, de se retrouver, et blablabla.
Arrête de ressasser c'est facile à dire mais tu es tombé sur un manipulateur ou du moins quelqu'un en grande insécurité affective, et ça n'était pas possible pour vous deux. Laisse le vivre, pense à toi. Tu es en train de t'en rendre malade. Il faut que tu fasses un travail sur toi même, cette histoire revèle des failles en toi ( je me fais moi même aider par une psychologue), sinon tu vas retomber dans ce genre de schéma.
Le mien a fait la même il m'a présentée à tout le monde, a amené ses affaires chez moi (sans me demander d'ailleurs...). Ce genre de personnes soit fait ça afin d'avoir une emprise, soit est totalement immature.
makelemonade ont aimé ça
#1309140
Merci beaucoup pour ta réponse.
Comment se sont passés les mois qui ont suivi votre rupture? Et depuis, lui as-tu reparlé ? Ou a t-il totalement coupé les ponts ?
Comment as-tu fait pour te sortir de tout ça ? Moi je n'y arrive pas du tout :/
par jmf06
#1309144
Je me suis bougée le cul ! Y a que ça à faire.
On s'est séparés en juin, on venait de prendre un appart depuis un mois. J'avais laissé tomber le mien. Je me suis barrée , suis retournée chez ma mère pendant 3 mois, me suis pas mal concentrée sur le boulot ( je suis en thèse...). Ca a été très dur, j'en ai pleuré des nuits entières. J'ai coupé le contact très rapidement, je lui ai même laissé tout dans l'appart.
Ca fait 6 mois, je vais beaucoup mieux. C'est encore complexe, parce qu'il fait en sorte que je le vois, en se pointant par exemple à des conférences de ma fac. Mais je ne lui parle plus, si tu lui parles, tu ne t'en sortiras pas.
Tu n'auras pas les réponses à tes questions, ce mec a des pbs, c'est comme ça... Le mien a été jusqu'a me sortir qu'il aurait pu me détruire , lol.
Tu n'y arrives parce que tu ne veux pas , il n'y a que toi qui peux te sortir de là.
On peut en discuter par MP si tu en as envie , je ne veux pas étaler ma vie ici.
#1309196
Merci pour ton message !

Il m'a envoyé un message : 'Je m'en fiche pas et je suis conscient que tu souffres, de la même manière que je souffre aussi. Maintenant je te dis juste que non je ne suis pas prêt, et ça tu peux le respecter. Et tu peux le comprendre quand je te parle de traumatisme. Il arrive parfois que même si tu te rends compte de tes erreurs, l'autre a besoin de beaucoup de temps pour réparer ses blessures, sans être un gros connard qui te déteste. Voilà, oui c'est horrible et c'est pas faute d'avoir envoyé plein de warning (comme j'appelais ça des warnings depuis le début de la relation) qui te montraient que je souffrais et que j'avais juste besoin d'amour.'

Bref, je me saoule. Au début je voulais le fuir et c'est pour ça que je l'ai quitté puis je me suis mise à lui courir après (l'égo car il s'éloignait ? le besoin de me dire qu'il m'aimait encore et qu'on pouvait retrouver les bons moments ? bref) pour finalement me prendre un mur. Je me sens ridicule et finalement je me suis infligée toute seule une peine inutile (et lui accessoirement le beau rôle qui doit confirmer son petit scenario de victime "elle m'a quitté, elle regrette, elle revient, je n'en veux plus car elle m'a fait trop mal".

Je me sens nulle
par Lea90
#1309197
Opération sauvetage d’ego maintenant : coupe tout et lâche l’affaire. Déjà parce que c’est ce qu’il demande, et en plus parce que c’est ce qui pourra t’aider à reprendre le contrôle sur tes propres émotions.

C’est la guerre là, faut récupérer les blessés et faire une grosse opération de soin (ça va être long et désagréable mais t’as plus le choix à mon avis...). :?
par Lea90
#1309201
Bin je pense juste qu’il faut que tu te recentres sur toi, que tu l’évinces entièrement de l'équation là. T’es tellement perdue que tu t’autoflagelles, c’est pas bon ça. La culpabilité ne te fera absolument pas avancer. Soigne ton cœur déjà, ta tête aussi, et t’auras bien le temps d’y repenser tranquillement plus tard. Faut le mettre aux archives là, sinon tu vas descendre encore plus bas... là l’urgence c’est dormir et t’occuper de toi.
Elieza ont aimé ça
#1309211
Ca me fait mal de voir qu'en quelques semaines il n'en a plus rien à faire. Je lui dis que je ne lui enverrai donc plus de message et calmement il me souhaite bon courage car il sait que ça prend du temps.
Bref, c'est limite si désormais il s'en fichait même si j'étais en couple... Alors que c'était le mec le plus jaloux que je connaissais, qu'il y a peu encore il était soi disant "au fond du trou".
Et là c'est comme si le fait de lui avoir "couru après" l'avait complètement revigoré et qu'il n'en avait plus rien à faire, que ça lui avait permis de "tourner la page" en un claquement de doigt.
Je ne sais même pas pourquoi j'ai fait ça d'ailleurs alors qu'à la base c'est moi qui l'ai quitté. Et là je me sens comme larguée et monsieur se permet même des conseils pour que j'aille mieux.
j'ai l'impression d’être en plein cauchemar.
par sandstorm
#1309216
Avec cet échange de sms tu vois bien Emilie que ça te conduit à ressasser les choses.
Souhaites tu avancer ou souhaites rester coincée dans cette histoire?

Dernier point: poses toi sincèrement la question suivante: en ce moment c'est ton égo qui a pris un coup non? parceque tu répètes sans cesse que tu lui a couru après, etc et aussi tu sens qu'il a le pouvoir dans la relation plutôt que toi. je me trompes?
#1309219
Oui, tu as raison il y a une grosse part d'égo et je me sens dévastée de me rendre compte qu'aujourd'hui, et si vite malgré ses grandes phrases mélodramatiques, il a tourné la page et je ne représente plus rien pour lui.
Pour un mec soit disant détruit, idéaliste.... Ca fait un peu mal.
Et effectivement je me sens désormais totalement impuissante. Que je sois sympa, que je m'enerve, que je disparaisse de sa vie...pfiout j'ai l'impression que désormais il s'en fout totalement. J'ai même l'impression, lui pourtant si fou de jalousie il y a encore peu, qu'il pourrait s'en foutre que je lui annonce que j'allais me marier.

Pour lui tout ce que je fais n'est que manipulation et reproches. Il a besoin de temps et je dois assumer MA faute de l'avoir quitté (rien n'est de la sienne évidemment). Il n'a jamais reconnu une seule fois que si j'en étais arrivé là en juin c'est aussi qu'il se comportait vraiment mal. Non, tout est absolument de MA faute et le pire c'est que je me suis même aplatie pour m'excuser car j'essayais de reconstruire... je ne sais quoi.

J'ai aujourd'hui presque plutôt l'impression qu'il a vite pris la poudre d'escampette et a sauté sur l'erreur visible et reprochable de ma part (= tu ne m'as pas écrit, tu as revu ton ex) pour sauter sur l'occasion, demander vite à ce qu'on quitte l'appart et après se placer en victime 'tout ça est de ta faute' et clore ainsi le chapitre. De moi, au fond, il s'en fout.
par Jondoe
#1309225
:roll:

Je ne comprends pas que ce thread en soit a autant de pages...
Désolée j'ai laissé mes pincettes à un dîner familial
Émilie jolie tu as encore de l'espoir de quoi au juste ?
De revoir un homme qui ne te respecte pas et a l'air davoir une bonne tête de winner dans le pathos et le manipulation game.
Il te reproche de vouloir préserver ta santé et toi ça te pose pas de problèmes ? Mais qu'il se tape des chtouilles et on verra si il a pas envie de mettre des préservatifs !
Alors je sais pas si je suis devenu intransigeant avec le temps mais moi c'est next à partir de ce moment là !!
personne ne fera passer ses névroses avant ma santé physique (et mentale par ailleurs)
Et ton gars des névroses il a l'air d'en avoir un bon paquet ! Et toi avec pour espérer te remettre avec quelqu'un qui est capable de te faire la gueule 8h dans un avion, j'ai tellement ri en lisant ça, en l'imaginant avec ses petites boules quies et son petit masque.. c'est d'un pathétique ! Je ne sais pas si j'ai jamais rien lu de plus pathétique ! Ah si... que tu veuilles récupérer un type pareil

Laisse le soigner et à mon avis ça risque de prendre du temps vu le personnage et fais en de même pour comprendre comment tu peux vouloir construire avec un tel personnage.
sandstorm, AgatheYzac ont aimé ça
par sandstorm
#1309226
non Jondoe tu es à juste titre intransigeant : la protection de la santé est une priorité no matter what…
et Emilie tu restes toujours dans ce schéma de manipulation avec un gars qui a la tete d'un winner dans le pathos et le manipulation game pour reprendre l'expression de Jondoe qui est très très très pertinente
par jmf06
#1309236
Tu ne veux pas passer à autre chose... Honnêtement on ne peut rien pour toi, si tu veux t'enfoncer dans cette relation, avec ce genre de personnage, qui est un immature certainement doublé d'un manipulateur, c'est ton choix.
On ne comprend pas ce que tu cherches ici... Vraiment. Tu as l'air de vouloir te rassurer, te dire qu'il t'aime encore. Si c'est ça alors cours lui après... Mais tu devrais te poser des questions sur toi même...
AgatheYzac, Janysse ont aimé ça
par Janysse
#1309406
Bonjour Émilie,

Je n'interviens plus depuis un moment parce que tu tournes en rond, tu ressasses et rumines les mêmes choses, et je ne vois pas ce qu'on peut te dire de plus que ce qu'on t'a déjà dit en fait.

Ça ne sert à rien d'écrire dans chacun de tes posts que "il s'en fout je suis sûre ; il doit déjà être avec une autre ; ça fait mal de voir qu'il m'a déjà oubliée blablabla". Personne ne te répond dessus parce qu'il n'y a rien à dire, nous n'avons pas la réponse. Et que c'est une mauvaise question, qui ne te fait pas avancer. Néanmoins, je me souviens très bien des longs moments d'angoisse qui ont suivi mes propres ruptures et de ces mêmes questionnements, aussi tenterai-je de te répondre une bonne fois pour toutes (mais ça sera la seule).

Non, il ne s'en fiche pas de toi, IL TE L'A MÊME ÉCRIT, il te dit texto "je ne m'en fiche pas (...) je souffre aussi". Ce qu'il faut que tu comprennes (même si dans ce cas ton gars il est sacrément tordu), c'est que même si quelqu'un (un ex au hasard) te porte de l'affection, de la tendresse, des sentiments, cela ne SUFFIT PAS pour être en couple avec cette personne. Je suis absolument persuadée qu'aucun de mes exs ne s'en fiche de moi, pas plus que je ne m'en fiche d'eux - sommes-nous ensemble aujourd'hui ? NON.

Maintenant que cette question est réglée, passons à la suivante. "Est-il déjà avec une autre ?" Ben ça personne ne peut te le dire en fait, et crois-moi tu n'as pas envie de savoir, donc évacue cette question, point barre.

Tu vas me dire OK, mais tout ça ne m'avance pas à grand-chose en fait. Exactement. Ces questions, et les réponses que n'importe quel quidam tentera d'y apporter ne t'avanceront à rien du tout. Ça peut t'apaiser sur le moment, "ah ouf il ne s'en fiche pas de moi", mais très vite la souffrance et les ruminations reviennent au galop. J'en veux pour preuve son sms qui dit "je m'en fiche pas blablabla" et toi qui te lamentes juste en-dessous "ça fait mal de voir qu'il en a rien à faire".

Le post de Jmf06 est très juste, tu veux te rassurer, que NOUS te rassurions sur ses sentiments, mais 1/ personne ne peut te dire et 2/ selon toute probabilité il ne t'aime plus, désolée.

Maintenant, il faut acter tout ça, et avancer. Le travail avec ta psy devrait aider à cela. La vois-tu toujours ? À quelle fréquence ?

Pardon Émilie mais là tu fais n'importe quoi, il faut se secouer !
#1309416
Bonjour Janysse,

Merci pour ton message....
Je ne suis pas sure que j'avais envie de lire un "il est fort probable qu'il ne t'aime plus" encore moins le jour de notre rencontre (ca aurait fait 2 ans aujourd'hui) mais bon tu as surement raison.
Il a vite su faire le deuil. Ne plus aimer si vite ca me dépasse mais c'est la vie.

Je ne retenterai plus de me mettre en couple ca fait trop mal. Je ne m'attendais pas un instant à tout ça et pensais sincerement que son amour pour moi était profond et que les choses se passeraient donc totalement différemment. Je me sens vide et brisée.

Je vois le psy une fois par semaine mais ca ne m'aide pas vraiment à avancer là dessus