Aide et conseilspour récupérer ton ex !

Vous êtes nouveau sur le forum? Présentez-vous auprès des autres membres...
#1326528
Bonjour à tous,
Archie, 38 ans, trois enfants, un crédit hypothécaire et en couple depuis 12 ans… jusqu’il y a 10 jours.
En 12 ans nous n’avons été séparés par le boulot qu’une dizaine de jours. Notre histoire tantôt fusionnelle, tantôt dévastatrice et que nous avons construite ensemble nous à échappée pour se terminer brutalement un dimanche soir d’avril.
De disputes en disputes, d’ignorance à agressivité, soucis financiers et éducationnels, tous les cocktails dévastateurs étaient réunis et je n’ai pas su tous les contrôler. Certains aspects de notre vie s’amélioraient et j’étais certain que dans quelques temps, tout allait se résoudre naturellement. Jusqu’à ce soir d’avril, ou après avoir passé la soirée chacun de son côté, j’ouvris Facebook pour consulter son profil (ce que je ne fais jamais) et la réalité m’explosait au visage.
Il y avait trois mois environ, après une énième dispute, elle m’a dit : « c’est fini ! ». Vivant ensemble avec notre famille et ayant vécu plus d’une dispute, je ne l’ai pas écouté. Depuis ce jour, elle s’est laissée approché par un autre. Elle se laissais progressivement séduire et se sentir désirer. Deux mois de jeu. Et le troisième mois, la relation démarrait officiellement pour eux sans que je me doute de quoi que ce soit. Elle me répétait : « tu sa le droit de fréquenter quelqu’un d’autre ». Mais je refusais même d’apporter une attention à ce qu’elle disait. Je découvrais donc l’affreuse vérité. Une relation d’un mois, dont nos enfants (12 ans, 8ans et 2 ans) étaient aux courants. S’en suivit une nuit de discussion, d’insomnie et dispute. Deux jours après elle devait se faire opérer d’une chirurgie et passer la convalescence chez un tier afin de ne pas impacter ma vie professionnelle et de pouvoir se reposer au calme, sans enfants ni stress d’aucune sorte. Elle m’avait averti et je n’ai même pas tilté. C’est lui qui est venu la chercher le matin pour la conduire à la clinique. Déchirant, insupportable. J’ai réussi à la convaincre de revenir à la maison passer sa convalescence. Elle a accepté à la condition que je la laisse se reposer. La, j’ai commis toutes les erreurs : pleures, discussions, fleures, chocolats, promesses, sacrifices, changements, supplices, colères, chantages, dénigrement, insultes, questions, encore des questions. Un soir, elle s’est lâchée, la confession du siècle et m’a tout expliqué. J’ai écouté le cœur lourd mais avec attention. Elle m’avoua que c’était ce dont elle avait besoin, se sentir à nouveau désirer, aimer, avoir le contrôle d’un homme à ses pieds. Elle m’avoua aussi avoir tenté d’éprouver des remords mais son niveau de détestation de ma personne la laissait totalement indifférente. Depuis nous vivons ensemble… mais séparé, dans la même maison, le temps de sa rééducation, de trouver une solution immobilière et logistique, d’avancer.
Je suis dévasté, détruit, vide. Entre espoir et désespoir. Je ne sais toujours pas à quel stade je suis. Déni ? Colère ? tristesse ? Tous à la foi ? J’ai l’impression que je suis perpétuellement triste. Je l’aime infiniment mais nous en sommes la et je tendrais vers une certaine résignation. De toute façon, ça n’est plus moi qui ai les cartes en mains. Le choix ne m’appartient plus.
Au jour d’aujourd’hui, la vie est une vraie torture, je tente d’accepter, mais je suis condamné à vivre avec en sachant la situation. Chaque fois qu’elle est sur son gsm, j’imagine à qui elle parle, je devine ce qu’elle envoi. Un véritable supplice.
Voici ce que j’ai entrepris après avoir tiré toutes mes cartouches :
- Consultation médicale, 5 semaines d’écartement professionnel plus consultation psychologique,
- Thérapie psychologique en cours,
- Lettre magique,
- Silence radio (altéré par le fait de vivre ensemble, des soins que je lui apporte et de nos enfants, mais je réduis au strict minimum, j’évite d’être dans la même pièce),
- Poker face lorsqu’elle me sollicite, je reste poli mais ne sais pas être enjoué.
Mon introspection :
- Je n’ai pas su l’écouter, la comprendre et en prendre soin,
- Je ne l’ai pas vu venir, je n’ai pas accepté de le voir arriver,
- Mon comportement grincheux, colérique et autocentré.
Mes reproches :
- Elle a baissé les bras,
- Elle ne nous a pas compris, elle déformait tous mes propos,
- Elle s’est laissée enfermé dans sa logique.
La principale question que je me pose à l’heure actuelle est :
- Est-ce une relation rebond de sa part ? voulue ? subie ?
- Est-elle vraiment amoureuse de lui ?
- Est-ce réellement terminé ?

L’objectif actuel est de panser les plaies, d’accepter, de regarder dans une autre direction, de laisser du temps, de prendre du recul, de me reconstruire. Mais qu’est ce que c’est dure et la situation n’aide pas.
J’ai encore de l’espoir pour nous, mais je n’espère plus, du moins j’essaye de ne plus espérer. J’essaye de me convaincre, que peut être, c’est mieux ainsi, et qui si elle doit revenir, elle reviendra.
J’aimerai partager sur ce plus dur passage de ma vie, parler avec des gens qui connaissent/ont connu une situation aussi merdique, trouver des pistes de solution, guérir.
Coucou, c'est Antoine ! Mon équipe et moi-même avons créé un test qui te permet de déterminer avec précision tes chances de reconquérir ton ex. Fais le test en cliquant sur le bouton ci-dessous !

J'accède au test

#1326590
Bon

Désolé pour toi mais effectivement, il faut aller de l'avant et on sait que c'est difficile, surtout les premiers temps...
mais le choix n'est plus le tien, enfin du moins la seule chose sur laquelle tu peux influer c'est toi et toi seul ...

Alors il est normal que tu sois bouleversé "J’ai encore de l’espoir pour nous, mais je n’espère plus" .....

Occupes toi de TOI et essaie d'éviter les questions typiques que tu te poses parce que l'es réponses ce n'est pas toi qui pourra les apporter..

Par du principe que oui, c'est réellement terminé, qu'elle est amoureuse et que relation rebond ou pas, elle est avec un autre mec et je ne te fais pas de dessins (je dessine très mal les b***s)

Moralité, oui c'est dure, rageant, flippant mais "l'autre a fait un choix" donc la moindre des choses est de le respecter .. si jamais ça ne fonction e pas, ne t'inquiètes pas qu'elle saura te trouver


Bon courage à toi
#1326612
Merci pour cette réponse sincère et honnête.

Je sais que c'est ce qu'il faut faire, mais à l'heure actuelle, c'est absolument au dessus de mes forces. Les regrets, les remords, le manque, les enfants, ce que nous avons bâtit, nos souvenirs, nos joies, nos tristesses,... Tout refait constamment surface, tout me rappel à elle.

Le plus dure, c'est lorsque je conduit les enfants à l'école le matin, que je les dépose à tour de rôle et que je reviens seul sur le chemin de la maison et que lui parle alors que je suis seul dans la voiture et que je mets à pleurer. C'est la sensation la plus dure que j'ai jamais éprouvé.

Oui, il faudra aller de l'avant, mais il faudra du temps, beaucoup de temps, du temps à hauteur de mon amour pour elle.
miu ont aimé ça
#1326665
Archie, je compatis avec toi. mais il faut que tu restes factuel: Elle ne t'aime plus au sens amoureux du terme, elle a de l'affection pour le père de ses enfants, elle certainement énormément de culpabilité vis a vis du mal qu'elle te fait, on ne gomme pas 12ans comme cela.
L'autre qu'il soit un rebond, un catalyseur ou le nouvel homme de sa vie: peu importe enne ne vaut plus d'Archie.
Je crois, même si c'est très compliqué car vous cohabitez tout les deux qu'il faut que vous alliez le plus rapidement au bout de ce divorce, de la vente de la maison et dès aujourd'hui, il ne faut parler avec elle que pour organiser la séparation définitive. Commence a organiser des jours de présences pour les enfants. et a faire toutes les démarches administratives, RDV avec l'avocat, etc... elle a pris les devants avec les enfants et maintenant il faut organiser la suite pour qu'au moins les enfants soient le moins perturbés.
#1326680
Hello, merci pour cette réponse,
nous en avons encore parlé il y a deux jours, nous avons fixé une date de séparation. Ca sera en fin d'année scolaire pour ne pas perturber les enfants, mais pour elle, hors de question de passer les vacances ici. Le processus est donc en marche.
Il n'en reste pas moi que c'est douloureux.
Hier, elle devait le voir, il est passé la cherché, a frappé timidement à la porte et sont partis ensemble. Les enfants étaient chez ma belle mère. Je suis resté seul quelques heures et au fur et à mesure que le temps passait, je commençais à me sentir mal et j'avais la sensation d'étouffer. J'ai pris ma voiture et j'ai fais 30 bornes pour aller jusqu'au centre ville le plus animé du coin. Je voulais voir ce que ca faisait de se retrouver à nouveau dans une foule, encore une fois la sensation était douloureuse. Je n'ai fait que pensé à elle et je m'en voulais de l'avoir laissée partir.
Je voulais ne pas à devoir l'attendre à la maison, c'est quand elle m'a appelé pour savoir ou j'étais que je suis rentré.
Tout ça pour dire, que je sais qu'elle va quitter le navire bientôt mais j'ai affreusement peur que ce jour arrive et j'ai peur de ressentir à nouveaux ces sensations.
Je sais que son affection n'est plus la même pour moi et qu'elle a des sentiments amoureux pour lui, même l'écrire me fait mal, mais je suis dans l'impossibilité de l'encaisser.
Merci pour vos réponses.
#1326684
Bonjour Archie,

Un petit mot car on sent que ta souffrance est très présente : aussi difficile que cela puisse te paraître aujourd'hui , on s'en remet. J'ai été à la place de ton épouse il y a un peu plus de 4 ans , et à l'heure actuelle le père de ma fille s'en est remis , il a reconstruit sa vie .

Des conseils il y en a plein , mais le plus important c'est de rester dans l'immédiateté, les démarches, le côté pratique , un jour après l'autre, un pas après l'autre ( inutile de se vautrer dans le passé, car ce qui est fait est fait , ni dans la peur du futur ) .

Bon courage à toi
#1326687
Archie a écrit : 14 mai 2021, 08:05 nous en avons encore parlé il y a deux jours, nous avons fixé une date de séparation. Ca sera en fin d'année scolaire pour ne pas perturber les enfants
Vos enfants sont au courant de la séparation?

Archie a écrit : 14 mai 2021, 08:05Hier, elle devait le voir, il est passé la cherché, a frappé timidement à la porte et sont partis ensemble.
Archie, qu'elle veuille te quitter est une chose, mais tant que vous vivez sous le même toit elle te doit le respect. Faire venir son next pour la "chercher"?! Non mais oh! On est où là?

Madame, veut le voir? Très bien, mais elle n'est pas une adolescente qui vit chez papa, maman, alors elle se démerde pour que ce type ne vienne pas frapper à la porte de ce qui est encore "chez vous", qui plus est un soir où toi tu es présent!
Parce que quoi? Le monsieur veut s'assurer que tu n'empiète pas sur son nouveau territoire? Il veut être sûr qu'elle ne lui raconte pas des cracs quand elle lui dit que vous êtes en pleine séparation?
Je trouve que c'est un manque respect de sa part à elle pour vos 12 années qui me laisse sans voix! Et puis quoi? La prochaine vous vous faites une bouffe tous les 3 trois, et tu vas dormir sur le canapé pendant qu'elle s'envoie en l'air dans votre lit conjugal?

Quand mon mari m'a quitté (après 18 ans ensembles), il avait lui aussi quelqu'un.
Je me rappelle d'un soir, nous avions passé la journée tous les deux ensembles à faire des travaux (Nous avons fini une pièce commencée avant qu’il ne m’annonce qu’il me quittait).

Bien que l'annonce de séparation datait de plusieurs semaines, la présence de cette next (catalyseur de la séparation) ne m'avait été révélée que depuis quelques jours, à la suite d’une dispute concernant un week-end entier ou il n’était pas rentré prétextant aider des amis à déménager (il avait en fait passé le weekend avec cette femme).
Je crois qu’à ce moment précis j’espérais encore qu’il allait se rendre compte que c’est moi qu’il aime, alors nous vivions encore dans cet sorte d’entre eux, ou notre quotidien n’avait pas beaucoup changé. Hormis le fait que nous dormions ensemble, et que nous passions tous nos repas ensembles, je continuais d’assumer seule, toute la maison (enfants, repas, lessive, ménage…), pendant que lui passait des heures sur son téléphone avec elle, un sourire niais accroché à son visage.
Je me disais alors que si je restais bien gentille, il finirait par se rendre compte que j’étais mieux que cette fille.
Après cette journée de travaux, donc, j'ai commencé à lancer le diner pour nous et les enfants. Mon (ex) mari m’a informé alors qu’il sortait dans le jardin, fumer une cigarette en attendant. Mais au bout de 1h, il n'était toujours pas rentré (Il passait beaucoup de temps dehors depuis cette fille). Comme le repas était prêt, je suis allée le chercher dans le jardin. Personne, et sa voiture était là. Je l’ai appelé, j'ai tenté de le joindre sans succès sur son téléphone, il semblait avoir disparut.
Je me suis donc résolue à faire manger les enfants, j'étais bien trop inquiète pour avaler quoi que ce soit. Ensuite j'ai attendu encore 2 heures, tenté de le joindre encore une fois ou deux, refait le tour du jardin, mais il n'était pas là. Je suis donc restée là, seule dans la cuisine en pleurant sur sa part de repas préparé avec tendresse pour cette journée ou tout c'était bien passé.
Il est rentré vers 23h, soit 4h après sa mystérieuse disparition. Je me suis levée et je lui ai demandé des explications. Il m'a dit avoir reçu un appel de sa next pendant sa pause clope, et être parti faire un tour à pied pour lui parler « tranquille », il n'avait pas faim, et d’ailleurs il allait partir ce soir dormir chez elle... Ça m’a mise hors de moi !
Elle croyait quoi cette fille ? Qu’elle pouvait l’appeler et lui demander de découcher quand bon lui semblait alors qu’il vivait encore sous notre toit ?
Je l’ai laissé partir, et après une nuit sans sommeil à ruminer, j’ai décidé que tout allait être différent ! Monsieur voulait vivre comme ci je n’existais pas, comme ci il avait 15 ans ? Très bien. Mais alors il aurait les avantages et les inconvénients.
Dès son retour le lendemain soir (ou il est rentré vers minuit), je lui ai expliqué les nouvelles règles (du jeu).
J’ai mis en place une garde alternée dans la maison, il resterait seul avec les enfants pendant une semaine, puis je resterais seul avec eux pendant une semaine, et ainsi de suite jusqu’à ce qu'il parte (après tout il avait un pied à terre chez sa copine!). Comme ça on ne se croiserait pas. Il devrait s’occuper de faire les courses, le ménage la lessive, les devoirs et d’emmener les enfants à l’école et de revenir les chercher. (très compliqué avec ses horaires de travail).
Quand il sera dans la maison, moi je ne serais pas là (je dormais chez des amis mais je lui avait dit que moi aussi j’avais rencontré quelqu’un), et vice versa. Et ça commençait maintenant, je suis partie le soir même (j’avais expliqué aux enfants que je partais pour du travail et que c’est papa qui allait les garder), en lui laissant le frigo vide. Il m’a appelé au moins 10 fois, pour me demander comment faire ci où ça, où se trouvait ça et ça… mais je n’ai pas répondu... Ça a duré 4 mois. Comme il avait des déplacements, je me suis montrée intraitable. non, je changerais pas de semaine pour que tu passe plus de temps avec ta chérie, il faudra partir la semaine ou tu es disponible... :evil: (Et oui monsieur, c'est ça de se séparer après avoir fait des mômes... on a des obligations!). Et ça m’a fait un bien fou!

Ne plus le croiser, le laisser assumer les conséquences de ses décisions, arrêter d’être gentille, ça m’a permis de reprendre confiance en moi.

Alors je pense, que tu devrais toi aussi mettre des règles pour cette cohabitation. Et la première, c’est que le next reste chez lui ! Parce que parti comme tu es, tu va les retrouver dans votre lit en train de s’envoyer en l’air, un jour où tu rentrera plus tôt. Parce faire la carpette pour pas la perdre ça va 5 minutes. Aussi dur que ce soit, tu l’as déjà perdu.

Archie a écrit : 14 mai 2021, 08:05Tout ça pour dire, que je sais qu'elle va quitter le navire bientôt mais j'ai affreusement peur que ce jour arrive et j'ai peur de ressentir à nouveaux ces sensations.
Et tu les ressentiras encore, et elles sont normales… Et même si on ne sait pas de quoi demain sera fait, plus vite tu acceptera cette réalité, tu t’y frotteras, tu acceptera de la regarder, plus vite ces sensations désagréables vont disparaitre.
Mais cela prendra du temps, il m’a fallut 5 ans, pour me sentir en paix avec ma séparation

Courage
#1326689
Archie, elle va partir, il faut qu'a partir d'aujourd'hui vous ne vous contactiez plus que pour les enfants et les affaires administratives divorce, partage des biens. Il faut que tu fasses comme si elle n'était plus là, même si pour toi c'est atroce.
Tu dois essayer de te faire violence, force toi a sorti,r a renouer avec les amis que tu ne voyais plus.
#1326690
Selmasultane a écrit : 14 mai 2021, 10:14
Vraiment merci pour ton retour d'expérience si privé.
J'imagine que oui, on s'en remet...
Notre histoire est vraiment particulière, on en a tellement bavé que je n'imaginais pas cet épilogue, imagine mon état quand cela ma explosé à la gueule.
J'essaye d'entrevoir à travers elle, ses émotions et déceler un certain regret, une certaine hésitation, parfois je la ressens, mais son nouvel amour est trop présent. C'est une vraie torture.
Qu'as tu ressenti en voyant ton ex dans cette situation?
#1326691
Allys a écrit : 14 mai 2021, 10:58
Archie a écrit : 14 mai 2021, 08:05
Tout d'abord, merci également pour ton retour.
Oui nos enfants sont au courant, il l'ont déjà rencontré, sa nouvelle relation s'est vite développée et je le regrette et j'en souffre.

Je t'explique le pourquoi du comment. Elle vient de se faire opérer (oui le timing est parfait) d'une lourde intervention chirurgicale, elle avait prévu initialement de passer sa convalescence chez lui, mais je l'ai convaincu du contraire. Je ne sais toujours pas si nous avons bien fait. Cela nous a rapproché sur certains points mais quelle douleur...
C'est pour ca que ne sachant pas bouger je lui a laissé la possibilité qu'il passe la prendre mais je te rejoins parfaitement sur l'idée du respect.

Merci pour ton partage d'expérience, je sens une grande agressivité et rancœur dans tes propos, ils sont certainement légitime. Je partage vraiment la même douleur, entre tristesse et colère.

Des règles nous en avons fixés mais difficile de les respecter. Pour ma part je dois faire l'effort de rester solide, de ne pas m'effondrer et de ne pas lui... sauter dessus. Pour sa part, son gsm doit rester dans la chambre pour ne pas que je l'entende sonner perpétuellement et si ils doivent s'appeler, elle doit attendre que je ne sois plus dans la maison.

L'idée du partage du domicile comme tu l'as fait n'est pas une mauvaise idée, je vais explorer cette solution. Merci du tuyau.

En attendant, je fais comme tu faisais, je tente de me montrer sous mon meilleur jour en espérant. Je n'ai plus que ça.
#1326692
old_boy a écrit : 14 mai 2021, 11:25 Quand elle t'a appelé, pourquoi lui as tu répondu? Elle a sa vie, tu as ta vie maintenant. Ce qui est vrais pour elle, doit être vrais pour toi. En quoi, cela l'intéresse t elle ta vie?
Je pense tout simplement qu'il reste quelque chose de plus profond que de l'affection pour le père de ses enfants.
Je sais qu'elle m'a diabolisé auprès de son next pour se convaincre de ne plus m'aimer, mais peut être... ... ... s'est elle rendu compte de quelque chose en elle...

Je sais que je dois m'occuper de moi, comme elle le fait pour elle, mais à ce stade, c'est absolument impossible.
#1326693
old_boy a écrit : 14 mai 2021, 11:30 Archie, elle va partir, il faut qu'a partir d'aujourd'hui vous ne vous contactiez plus que pour les enfants et les affaires administratives divorce, partage des biens. Il faut que tu fasses comme si elle n'était plus là, même si pour toi c'est atroce.
Tu dois essayer de te faire violence, force toi a sorti,r a renouer avec les amis que tu ne voyais plus.
Je sais. Je sais. Tout me pousse à ça, mais sincèrement, à l'heure actuelle, c'est impossible.

Elle s'est volontairement laissée séduire par ce type par ce que j'étais absent, pas physiquement, mais dans notre vie de couple. Je pensais bien faire en la laissant tranquille mais ça n'a fait que renforcer son animosité pour moi. J'aurais du comprendre sa détresse et m'occuper d'elle. J'ai fait une grosse erreur. Je considère que c'est moi qui l'ai poussé dans les bras d'un autre. Je m'en veux tellement. Si bien que quand je suis sorti en centre ville hier, ça a renforcé chez moi ce sentiment de culpabilité et de bêtise de rien avoir vu et fait.

Voila pourquoi c'est si dure.

Ce type, vraiment, il est pas canon, physiquement c'est incompréhensible, il ressemble à son père, un gros nounours toujours souriant. Elle cherchais du soleil, tout silmplment...
#1326695
Bonjour Archie,

Je me permet de laisser un mot sur ce sujet. Je suis aussi passé par une séparation après 10ans, des gamins, maison et tout le tralala, séparation pas de mon fait mais bien sûr avec des raisons de par et d'autres... bref...

Ton EX-femme, (car oui c'est ton EX-femme et il faut que ça te rentre dans le crane maintenant), a eu le mérite de mettre fin à une relation qui ne lui allait plus... quelque soit les raisons, les tors, les manquements de part et d'autre... elle a prit une décision pour vous, qui t'impact directement. Tu ne peux pas revenir sur ça, il faut que tu prennes acte et que tu avances sur ces nouvelles bases. D'un point de vu pratique dans un premier temps et en reconstruction personnel ensuite, c'est souvent plus long.

Par contre, maintenant que ton ex-femme a prit cette décision, il faut aussi qu'elle en assume toute les conséquences. Et la première c'est de quitter ce foyer qui ne lui convient plus, qu'elle te laisse la possibilité de te remettre de tout ça, de t'organiser pour toi et tes mômes. L'avoir dans ton paysage en ce moment ne peut-être que négatif. Pour tout le monde.
Je m'attarderais pas sur le coté " intégration de son nouveau mec dans ton quotidien", ça me laisse sans voix, c'est là qu'il faut mettre un peu d'ego (ou sortir tes c***lles plus clairement).
Oui, c'est la mère de tes gamins, et ça le restera, mais en tant que compagne de route, avec un comportement pareil, faut faire une croix de dessus. Elle te piétine allègrement et tu en redemandes. :shock:

C'est brutal, la période est merdique pour toi mais faut rester debout et serrer les dents.
Je sais déjà que tu vas dire qu'elle est en convalescence, qu'elle a pas de moyen, ou tout un tas de raisons qui l'empêche de partir, mais ne t'inquiète pas, si toi tu prends les devant, en lui disant de partir, les solutions se mettront en place.
Tu pourras avoir l'impression de la pousser dans les bras de son mec, mais c'est déjà le cas de toute façon, et toi ça te permettra de franchir quelques étapes... la rentrée c'est vraiment loin comme date butoir.

Je termine avec une simple considération générale: je comprend même pas comment le gars ose se pointer devant chez toi, comment elle peut lui demander ça et comment toi tu peux accepter... mais bon, ça restera les obscures relations humaines qui m'échappent parfois.

Dans tous les cas, je te souhaite beaucoup de courage... tu as déjà fait un grand pas dans le bon sens en venant parler de ton histoire ici.
Jette un oeil sur mon sujet ou celui de Speud, un autre membre. On a des profils un peu similaires au tiens. ;)

Soit fort!
#1326698
Archie a écrit : 14 mai 2021, 12:44 Vraiment merci pour ton retour d'expérience si privé.
J'imagine que oui, on s'en remet...
Notre histoire est vraiment particulière, on en a tellement bavé que je n'imaginais pas cet épilogue, imagine mon état quand cela ma explosé à la gueule.
J'essaye d'entrevoir à travers elle, ses émotions et déceler un certain regret, une certaine hésitation, parfois je la ressens, mais son nouvel amour est trop présent. C'est une vraie torture.
Qu'as tu ressenti en voyant ton ex dans cette situation?
Il faut vraiment que tu arrêtes de scruter ses comportements à elle ( que tu t'en tiennes à des relations purement pratiques, et bien évidemment, que tu poses tes limites , parce que le next qui vient la chercher au domicile conjugal la fleur à la boutonnière heu :shock: )

Le père de ma fille tenait le même discours que toi , sur ses torts présumés, sur son incompréhension pour mon next .
Qu'ai je ressenti ? J'étais très sincèrement infiniment désolée de lui faire du mal , je me suis sentie très coupable , j'ai pris en main pas mal d'aspects pratiques et financiers de notre séparation...mais on ne va pas se mytho , comme dirait ma fille, j'étais aussi toute à ma nouvelle relation , et c'était clairement plus facile pour moi .
Tu parais focaliser sur son next ( et c'est normal ) mais ne crois pas qu'elle s'est "laissé séduire "et qu'il été le seul obstacle à votre relation. C'est un catalyseur certes , mais ça reste un catalyseur.
Quand ma relation avec mon next s'est écroulée, j'ai eu le coeur brisé, j'en ai bavé pendant plus d'un an ( coucou ce forum ) , forcément j'ai du faire un double deuil à ce moment là. Pour autant , je n'ai jamais ne serait ce qu'envisagé reprendre avec le père de ma fille ( qui me l'a proposé, pourtant , plus de 2 ans après notre séparation)
#1326699
Selmasultane a écrit : 14 mai 2021, 17:45
Archie a écrit : 14 mai 2021, 12:44 Vraiment merci pour ton retour d'expérience si privé.
J'imagine que oui, on s'en remet...
Notre histoire est vraiment particulière, on en a tellement bavé que je n'imaginais pas cet épilogue, imagine mon état quand cela ma explosé à la gueule.
J'essaye d'entrevoir à travers elle, ses émotions et déceler un certain regret, une certaine hésitation, parfois je la ressens, mais son nouvel amour est trop présent. C'est une vraie torture.
Qu'as tu ressenti en voyant ton ex dans cette situation?
Il faut vraiment que tu arrêtes de scruter ses comportements à elle ( que tu t'en tiennes à des relations purement pratiques, et bien évidemment, que tu poses tes limites , parce que le next qui vient la chercher au domicile conjugal la fleur à la boutonnière heu :shock: )

Le père de ma fille tenait le même discours que toi , sur ses torts présumés, sur son incompréhension pour mon next .
Qu'ai je ressenti ? J'étais très sincèrement infiniment désolée de lui faire du mal , je me suis sentie très coupable , j'ai pris en main pas mal d'aspects pratiques et financiers de notre séparation...mais on ne va pas se mytho , comme dirait ma fille, j'étais aussi toute à ma nouvelle relation , et c'était clairement plus facile pour moi .
Tu parais focaliser sur son next ( et c'est normal ) mais ne crois pas qu'elle s'est "laissé séduire "et qu'il été le seul obstacle à votre relation. C'est un catalyseur certes , mais ça reste un catalyseur.
Quand ma relation avec mon next s'est écroulée, j'ai eu le coeur brisé, j'en ai bavé pendant plus d'un an ( coucou ce forum ) , forcément j'ai du faire un double deuil à ce moment là. Pour autant , je n'ai jamais ne serait ce qu'envisagé reprendre avec le père de ma fille ( qui me l'a proposé, pourtant , plus de 2 ans après notre séparation)

Pour les limites, nous en avons encore discuter tantôt et ca a encore éclaté, je ne supporte plus de la voir sur son gsm avec tout le temps la même tête sur l'icone Messenger, j'essaye de ne pas regarder et de ne pas y penser mais, rhhhaaaa trop dure. Ce qui me fait flipper et que j'essaye de lui faire rentrer dans le crâne, c'est que vu notre situation (qu'on essaye réellement de décanter) c'est que si elle ne sait pas respecter les règles qu'on se fixe, notamment dans une certaine retenue, plus tard lorsque la garde sera partager et que nous aurons de réelles contraintes, si à ce moment elle ne respecte tjs pas les règles, et je la connais y a un vrai risque, ca va mal terminer et même la liaison de père/mère risque de s'envenimer.

Pour ce que tu ressentais, waow, le coup dans la g... que tu viens de me mettre, j'ai l'impression de l'entendre elle. Tout ce que tu dis est tout simplement identique et je suis certain, la connaissant profondément que sa relation s'écroulera également. C'est d'ailleurs pour ça que je fais mon max pour elle pour l'instant, quitte à en faire trop.

C'est le temps qui nous dira si j'ai eu tord ou raison.
#1326700
Cyril au soleil a écrit : 14 mai 2021, 14:08 Bonjour Archie,

Je me permet de laisser un mot sur ce sujet. Je suis aussi passé par une séparation après 10ans, des gamins, maison et tout le tralala, séparation pas de mon fait mais bien sûr avec des raisons de par et d'autres... bref...

Ton EX-femme, (car oui c'est ton EX-femme et il faut que ça te rentre dans le crane maintenant), a eu le mérite de mettre fin à une relation qui ne lui allait plus... quelque soit les raisons, les tors, les manquements de part et d'autre... elle a prit une décision pour vous, qui t'impact directement. Tu ne peux pas revenir sur ça, il faut que tu prennes acte et que tu avances sur ces nouvelles bases. D'un point de vu pratique dans un premier temps et en reconstruction personnel ensuite, c'est souvent plus long.

Par contre, maintenant que ton ex-femme a prit cette décision, il faut aussi qu'elle en assume toute les conséquences. Et la première c'est de quitter ce foyer qui ne lui convient plus, qu'elle te laisse la possibilité de te remettre de tout ça, de t'organiser pour toi et tes mômes. L'avoir dans ton paysage en ce moment ne peut-être que négatif. Pour tout le monde.
Je m'attarderais pas sur le coté " intégration de son nouveau mec dans ton quotidien", ça me laisse sans voix, c'est là qu'il faut mettre un peu d'ego (ou sortir tes c***lles plus clairement).
Oui, c'est la mère de tes gamins, et ça le restera, mais en tant que compagne de route, avec un comportement pareil, faut faire une croix de dessus. Elle te piétine allègrement et tu en redemandes. :shock:

C'est brutal, la période est merdique pour toi mais faut rester debout et serrer les dents.
Je sais déjà que tu vas dire qu'elle est en convalescence, qu'elle a pas de moyen, ou tout un tas de raisons qui l'empêche de partir, mais ne t'inquiète pas, si toi tu prends les devant, en lui disant de partir, les solutions se mettront en place.
Tu pourras avoir l'impression de la pousser dans les bras de son mec, mais c'est déjà le cas de toute façon, et toi ça te permettra de franchir quelques étapes... la rentrée c'est vraiment loin comme date butoir.

Je termine avec une simple considération générale: je comprend même pas comment le gars ose se pointer devant chez toi, comment elle peut lui demander ça et comment toi tu peux accepter... mais bon, ça restera les obscures relations humaines qui m'échappent parfois.

Dans tous les cas, je te souhaite beaucoup de courage... tu as déjà fait un grand pas dans le bon sens en venant parler de ton histoire ici.
Jette un oeil sur mon sujet ou celui de Speud, un autre membre. On a des profils un peu similaires au tiens. ;)

Soit fort!
Merci pour ton retour,
Tu vois juste également et je ne manquerais pas d'aller vous lire .
c'est vrai, moi qui suis d'habitude le meneur du couple, ici je me fais piétiner, je sais, coupable. Cela passera peut être dans une phase suivante.
Elle est coriace tu sais, elle a tjs tout eu de la part de ses parents, et j'ai hérité d'elle avec ce trait de caractère et quand elle veux et qu'elle n'a pas c'est toute la Sicile qui remonte avec elle (elle est originaire de la), elle crie, menace, chantage, se referme. Tout ce que tout le monde adore. Quand tu liras ceci, tu te diras certainement que c'est mieux moi qu'elle se barre et je te comprends car j'y pense aussi. Mais tu relativises bien et l'amour, l'attachement, la passion, les regrets font que je réagis de cette façon.
Je te rejoins également sur son mec, y a rien à dire de plus. Mais je sais des choses évidement que je ne partagerais pas ici qui justifie mes comportements.

si je devais faire un résumé de ma vie à ses cotés, cela va peut être te donner une idée de mon état d'esprit ou du couple que nous étions; ca serait : "Elle est la meilleur chose qui me soit arrivée, mais aussi la pire". Et je te jure que je l'aime et que je tiens à elle pourtant.
#1326702
Hey Archie...le "notre histoire est si particulière, si forte, si si, si ça"
Pardon hein, mais ton histoire c'est l 'histoire classique a mort d'un couple après une dizaine d'années ensemble, où le mec fait fait la merde, et se "réveille" le jour ou sa nana décide que trop c'est trop.
Mais en fait, trop c'est trop, et tout tes pseudos electrochocs et changements magiques n'y feront rien.
T'as merdé.
Et ouais gars.
Maintenant va falloir vivre avec ça, et arrêter de te cacher derrière des "ouais mais moi je suis le meneur de ci, et puis la pas, et puis ci, et en fait non."
Elle s'est barrée.
C'est tout.
C'est comme ça.
Toutes les excuses de la terre, et tout le reste n'y changeront rien.
Et y'a rien qu'on ne sache pas qui justifieraient d'éventuels comportements "limites". On est tous passés par la ou tu passes, ton histoire n'es pas extraordinaire malgré ce que tu veux croire, et non, y'a peu de chances qu'elle revienne.
#1326704
Archie a écrit : 14 mai 2021, 21:54 Pour ce que tu ressentais, waow, le coup dans la g... que tu viens de me mettre, j'ai l'impression de l'entendre elle. Tout ce que tu dis est tout simplement identique et je suis certain, la connaissant profondément que sa relation s'écroulera également. C'est d'ailleurs pour ça que je fais mon max pour elle pour l'instant, quitte à en faire trop.

C'est le temps qui nous dira si j'ai eu tord ou raison.
Mais tort ou raison de quoi ? Je crois que tu n'as pas compris la morale de mon histoire ( ou plutôt que tu n'as voulu en retenir que ce qui t'arrangeait ) .
Que sa relation s'écroule ou pas ne change rien , que tu fasses " ton max " n'y change rien ( à part susciter gêne ou pitié, ce qui n'est pas bon pour toi ), au bout de 12 ans , quand on arrive à l'usure , c'est irréversible.
Mon ex mari a eu deux relations depuis , dont la deuxième en cours , et je n'ai pas ressenti la moindre jalousie ( et pourtant lors sa première relation sérieuse après divorce , j'étais complètement au fond du trou, à cause de ma rupture à moi , ce qui aurait pu être propice à la nostalgie ). Je suis plutôt contente pour lui , pour être honnête cela ressemblerait plutôt à du soulagement car, égoïstement, quand il trouve un équilibre, la relation parentale est plus facile à gérer.
#1326707
Selmasultane a écrit : 14 mai 2021, 23:08
Archie a écrit : 14 mai 2021, 21:54 Pour ce que tu ressentais, waow, le coup dans la g... que tu viens de me mettre, j'ai l'impression de l'entendre elle. Tout ce que tu dis est tout simplement identique et je suis certain, la connaissant profondément que sa relation s'écroulera également. C'est d'ailleurs pour ça que je fais mon max pour elle pour l'instant, quitte à en faire trop.

C'est le temps qui nous dira si j'ai eu tord ou raison.
Mais tort ou raison de quoi ? Je crois que tu n'as pas compris la morale de mon histoire ( ou plutôt que tu n'as voulu en retenir que ce qui t'arrangeait ) .
Que sa relation s'écroule ou pas ne change rien , que tu fasses " ton max " n'y change rien ( à part susciter gêne ou pitié, ce qui n'est pas bon pour toi ), au bout de 12 ans , quand on arrive à l'usure , c'est irréversible.
Mon ex mari a eu deux relations depuis , dont la deuxième en cours , et je n'ai pas ressenti la moindre jalousie ( et pourtant lors sa première relation sérieuse après divorce , j'étais complètement au fond du trou, à cause de ma rupture à moi , ce qui aurait pu être propice à la nostalgie ). Je suis plutôt contente pour lui , pour être honnête cela ressemblerait plutôt à du soulagement car, égoïstement, quand il trouve un équilibre, la relation parentale est plus facile à gérer.
Rassure toi, je comprends très clairement ce que tu dis. C'est très certainement le faux espoir que je tente d'entretenir. Cela passera certainement. J'aimerais juste qu'il passe sans laisser la place à la colère. Colère que je ressens en te lisant.
Mais il y a des paramètres que je maitrise mais que je ne peux pas étaler ici, même si c'est relativement anonyme. Peut-être, en parlerais-je plus tard, mais ca risquerait encore de déchainer les passions.
Mais je souhaiterais te demander, pour toi, la situation aurait elle été différentes si tu avais ressenti quelque chose lors des relations de ton ex. Si tu avais éprouvé de la jalousie, qu'en aurais tu conclu?