Aide et conseilspour récupérer ton ex !

Vous êtes nouveau sur le forum? Présentez-vous auprès des autres membres...
#1326977
Salut la troupe, salut Speud,

Ecoutez, je ne veux me justifier de rien. Ce qui est fait est fait, ce qui a été dit ne pourra plus être retiré.
Mais quand tous les canevas de communications sont épuisés, quand on doit affronter un mur de glace teint d'égoïsme et quand en plus, il faut subir provocations, irrespect, et manque de retenue, même les plus patient des bonhommes craquent.

Les policiers qui sont intervenus n'ont pas été dupés par sa comédie, résultat, elle a été invité à (enfin) quitter le domicile.

Tout suit son cours, avocat, notaire,...

Mais aujourd'hui je vis quelque chose de nouveau, j'ai eu la garde cette semaine, et le deal était de lui permettre de prendre les enfants ce week-end. Je les récupère donc dimanche midi. Comment fait-on pour vivre avec ca? Mes enfants ne sont pas chez elle, ils sont chez un inconnu. Même si je doit respecter la mère de mes enfants, j'avoue que la tâche n'est pas simple.
Coucou, c'est Antoine ! Mon équipe et moi-même avons créé un test qui te permet de déterminer avec précision tes chances de reconquérir ton ex. Fais le test en cliquant sur le bouton ci-dessous !

J'accède au test

#1326978
Archie a écrit : 28 mai 2021, 17:12 Comment fait-on pour vivre avec ca? Mes enfants ne sont pas chez elle, ils sont chez un inconnu. Même si je doit respecter la mère de mes enfants, j'avoue que la tâche n'est pas simple.
Non ce n'est pas simple.
Malheureusement, tu n'as pas le choix. Ton ex prends des décisions, et fait des choix, sur lesquels tu n'as plus ton mot à dire (oui je sais c'est dur!).
Le mien faisait dormir mes enfants par terre dans un sac de couchage dans le salon de sa next, parce que la fille de sa next ne voulait pas partager sa chambre (ce que je peux comprendre), et que mon ex voulait lui s'envoyer en l'air tranquillement avec sa next.

Malheureusement tant qu'il n'y a pas maltraitance avérée sur tes enfants tu n'as que très peu de moyens d'action. Et même en cas de maltraitance. j'ai deux amis, dont le le conjoint de leur femme maltraitait les enfants, et bien c'est eux qui ont été accusés par le juge de vouloir faire payer la séparation à la mère. Ils ont du se battre pour faire valoir leur droits et y ont laissé des plumes (alors que franchement, pour avoir vu pour l'un sa fille perdre du poids à chaque fois qu'elle revenait de chez sa mère, pleurer dès qu'elle devait y retourner, et avoir d'étranges bleux, et pour l'autre dé^périr et s'enfermer dans un mutisme, je pense qu'il y a avait matière à).

Alors tant que tes enfants, son en sécurité, tu ne peux rien y faire...
#1326980
[/quote]Non ce n'est pas simple.
Malheureusement, tu n'as pas le choix. Ton ex prends des décisions, et fait des choix, sur lesquels tu n'as plus ton mot à dire (oui je sais c'est dur!).
[/quote]

C'est extrêmement dure.
Ma cousine à traversé une période similaire il y a peu, elle me disait, "avec le temps ça va aller, mais tu vas d'abord crever". Je ne pensais jamais devoir vivre ça, il y a trois chambres d'enfants vides et grand lit double dans lequel je n'ai pas envie d'entrer.
#1326982
Allys a écrit : 28 mai 2021, 19:31 je comprends.
Je n'ai pas réussi a dormir dans mon lit pendant au moins un an après ma séparation, ensuite j'ai eu encore du mal pendant plusieurs années...
c'est ainsi.

Mais comment à tu fais pour survivre?
Comment fait on pour survivre à ça?
Si tu as de bons conseils, clairement pratiques autre que du temps, tout petits trucs seront bon à prendre
#1326983
En fait tout le monde survit à ça.
Il faut commencer par intégrer la séparation et commencer son deuil, tranquillement, à son rythme.
Petit à petit tes semaines sans tes enfants se rempliront d activités à toi, et je te assure que dans quelques temps tu seras ravi d avoir ces moments pour toi, et tu apprécieras d autant plus les moments avec eux.
Archie, Allys ont aimé ça
#1326985
C'est dur oui mais tu n'as pas le choix !

J'ai passé toutes mes nuits avec mes enfants dans le grand lit (nouveau matelas.. Histoire de.. Doute/propreté/nouveau départ..). Tu profites de chaques micro secondes qui te sont accordés avec eux. Tu deviendras plus fort, plus lucide, plus courageux, plus indépendant, mieux en somme. Tu seras seul maître à bord et même si ça fait peur, honnêtement je kiff ça.

Sans les enfants, j'ai dormi dans leurs lits pendant des mois avant de revenir dans le "grand lit" seul. Sinon le canapé avec le chien.

Trouve des activités. Perso j'avais commencé le fitness c'était cool, fatigue tes muscles, dépense toi. Transpire. Cours.
Sorties avec les copains.

Plonger beaucoup dans le travail aussi.


Après 18mois, je m'y fait tjr pas alors te dire que tu vas t'y habituer, j'en doute. J'ai encore beaucoup de mal. Ce que tu loupes, fêtes, anniversaires, soleil,... Les 1er ci, les 1er la..
Malheureusement, tu n'y peux rien.

Tu auras tjr des récits de tes enfants et c'est la que tu vas devoir être fort. Y aura tjr un rappel, une discussion, un face à face,... Toujours (du moins jusqu'à leurs 18ans). C'est la que tu verras à quel point tu avances. Au début tu t'arracheras les cheveux mais petit à petit ça ne te fera ni chaud ni froid. Ses choix, son attitude, tu comprendras que finalement c'était pas la bonne.. Et que bons pour les enfants, le mieux ça reste d'un peu de papa et d'un peu de maman..


L'important c'est de t'occuper.. De toi, ton corps, ta santé (physique et surtout mental).


Le covid/confinement m'a stoppé en plein vol mais je sentais que ça fesait du bien... Puis bon, tu n'as pas trop le choix.

Tue le temps. Cherche et trouve des trucs à faire.. Comme avant d'avoir tes enfants..


Courage
#1326990
Merci Speud,

C'est dure dans ces premiers temps.

Facebook est cruel en cette période.

Voir le bonheur affiché avec son nouveau mec me tue à petit feu.

Je ne sais pas si ça me rendra plus fort ou si ça m'aneantira, mais je sais que ça va être très douloureux.
#1326993
Bonjour
La meilleure des façons de s'en détacher serait peut être de tout virer de FB non ?
Parce que forcément on est légèrement maso quand on se fait quitter mais arrive un moment où on doit prendre des décisions qui vont dans NOTRE sens pour NOUS et NOTRE bien être.

Et personnellement je ne suis pas très grand fan de la citation "ce qui ne nous tue pas..."
Pour moi ça ne rend pas plus fort, bien au contraire, ça fragilise énormément sur le moment mais ça n'anéantis pas non plus SAUF si on se laisser faire.
Ce n'est qu'après avoir travaillé sur soi que l'on peut avancer..laisser faire les choses n'est pas très bon
Mais tu as encore le temps d'y penser
#1327001
Kakahuet a écrit : 29 mai 2021, 10:03 Bonjour
La meilleure des façons de s'en détacher serait peut être de tout virer de FB non ?
Si bien sure, je lui ai d'ailleurs demandé de me bloqué (elle l'a fait), mais l'ordi est tout près, et c'est comme un fumeur qui désir arrêter de fumer tout en gardant un paquet de clops chez lui, forcément il replonge.
#1327006
Elieza a écrit : 29 mai 2021, 18:49 Si elle t à bloqué tu ne dois plus rien voir donc c est tout bon. Tu sais que toi aussi tu peux le faire hein?
Oui je l'ai bloqué aussi, c'est mieux pour tout le monde.

Mais je fais tout le contraire de ce que je devrais faire, j'espionne quand même, j'envoie des messages. Je te jure que je lutte pourtant.

Depuis qu'elle était partie, je m'étais enfin dit qu'on allait pouvoir passer réellement au silence radio. J'ai tenu 4 jours, c'est pitoyable. J'ai vraiment l'impression de devoir faire une désintoxe.

Les enfants qui me téléphonent quand ils sont la bas pour me dire qu'ils pensent à moi c'est dure aussi. Quand j'ai entendu le "papa" de mon tout petit garçon, j'ai encore craqué.
#1327010
Archie a écrit : 29 mai 2021, 19:35
Elieza a écrit : 29 mai 2021, 18:49 Si elle t à bloqué tu ne dois plus rien voir donc c est tout bon. Tu sais que toi aussi tu peux le faire hein?
Oui je l'ai bloqué aussi, c'est mieux pour tout le monde.

Mais je fais tout le contraire de ce que je devrais faire, j'espionne quand même, j'envoie des messages. Je te jure que je lutte pourtant.

Depuis qu'elle était partie, je m'étais enfin dit qu'on allait pouvoir passer réellement au silence radio. J'ai tenu 4 jours, c'est pitoyable. J'ai vraiment l'impression de devoir faire une désintoxe.

Les enfants qui me téléphonent quand ils sont la bas pour me dire qu'ils pensent à moi c'est dure aussi. Quand j'ai entendu le "papa" de mon tout petit garçon, j'ai encore craqué.
Bien sûr que c est difficile.
Et oui c est un deuil et une désintoxication.
C est entre tes mains.
Archie ont aimé ça
#1327017
Bloque tout les réseaux sociaux !
N'hésite pas la dessus. C'est juste une torture inutile que tu vas t infliger.
Et franchement, ne pose pas de questions aux enfants, n'essaye pas de savoir,... Les enfants vont parler et ça fera mal mais ils comprendront avec le temps et vis à vis de tes réactions, ce qu'il faut éviter (pour ton bien).
Et petit à petit, ça ira...

Les coups de téléphone pareil, les messages avec les enfants etc etc.

Tu dois être capable (c'est dur oui) de les laisser vivre leur vie, sans toi. Et ça sera pareil de ton côté : ta vie avec tes enfants, sans elle.


Trouve du positif dans tout ça.
Tu vas profiter de tes enfants (seul, avec eux), tes choix, tes décisions, tu seras présent dans la moitié des moments (au minimum), tu comptes encore !!!!

Garde ta dignité bon sang ! C'est bien plus important que "l'amour" et à te lire, il n'y a plus beaucoup d'amour entre vous (et c'est normal vu que l'un quitte l'autre).

Tu ne pourras pas la résonnée, n'essaye pas de comprendre, n essaye pas de savoir qui a raison, de lui prouver quoi que ce soit. Vous êtes différent, 2 mondes 2 visions différents et aucun de vous n'a raison / tort, être le gentil / méchant.

N'essaye même pas d'avoir une meilleure vie qu'elle. Construit toi une vie bien, pour toi, ton bien être. Si tu vis bien, tu auras "gagné".

N'ai pas peur du futur, vit tes moments au présent et tu verras bien comment tu avanceras..


Prend soin de toi et tes enfants !



PS: pour l'ordinateur.. Tu peux faire 2 sessions, une pour toi et une pour elle.
Changer vos mots de passes perso.
Au pire, jete le et achète toi un nouveau.

Y a pas de prix à ton bonheur, mais surtout évite de te faire du mal (pour rien).

Ca prend du temps, tu n'iras pas mieux demain mais d'ici quelques temps, si !


NB: pour toute tentation, message, confidence,...
Personnellement, j'ai trouvé une amie à qui tout déballer, tout dire. Tout ce que je voulais dire à la mère des enfants, je lui ai dit à elle.
Mon amie a vécu la même chose, on se comprend, on a les mêmes valeurs et on se soutient mutuellement et c'est est énorme pour nous. Ça aide.

Trouve quelqu'un (un seul), en amitié (mère, père, frère, cousin, ami,...) dit lui que tu vas être chiant, que tu vas pleurer sur son épaule, que tu vas critiquer, être méchant, mais en tant qu ami, tu en as besoin. Ça durera une période mais ça te soulagera et tu garderas ta dignité auprès de tous le monde (même de ton ami).
miu, Archie ont aimé ça
#1327042
Archie a écrit : 28 mai 2021, 19:53 Mais comment à tu fais pour survivre?
Comment fait on pour survivre à ça?
Si tu as de bons conseils, clairement pratiques autre que du temps, tout petits trucs seront bon à prendre
Aïe Aïe... c'est finalement ça le plus dur. Parceque ces petits bouts n'y sont pour rien, ils subissent cette séparation, ne comprennent pas tout...
Par contre Archie, et ça c'est le coté positif, c'est que tu te poses maintenant les bonnes questions, les priorités se mettent en place...
Je sais, c'est une sale manie de voir un peu de positif même dans les situations les plus compliquées.

Plus concrètement, comme dit par tout le monde, il faut couper tout contact hors organisation, parceque ça te fait du mal comme tu vois. Tout simplement.
Elle a fait des choix, mais elle est encore maman et saura surement s'occuper de ses enfants même en dehors de votre ancien foyer.
Il faut accepter ça. Je suis comme Speud sur ce point, je veux rien savoir de ce qui se passe chez la maman et son next. A part qu'ils vont bien quand je les retrouve... j'étais trèèès attentif au début... on m'a aussi dit que c'est quand même bien de savoir ce qu'ils font, leur quotidien de "famille"... mais non, c'est encore trop compliqué pour moi... les mômes sont pas idiots, ils savent aussi les sujets à éviter... ça se mettra en place.

Les absences des gamins sont vraiment compliquées au début, surtout le jour du départ. J'avais mon petit rituel, changement des draps, ménage, préparation des chambres pour le retour... et finalement attente. En apnée, sans rien faire d'autre que ça. Mais ça ne marche pas longtemps comme ça...
Pour remplir ces semaines vides, j'ai intensifié les sorties running, trail... j'ai passé quelques paires de chaussures... j'ai aussi passé des niveaux de plongée, technique, concentration, respiration... ça occupe l'esprit! Je me suis aussi mis à la photo sous-marine, très modestement... bref, des activités très chronophage et qui demande d'être assez concentré... moi ça m'a beaucoup aidé. Et ça m'aide encore beaucoup.
Aujourd'hui c'est l'anniversaire de mon grand... et il est chez la maman. C'est dur, alors je l'écrit ici, je vais courir un peu, plongée cette après-midi... et ça passe comme ça.

Pour résumer, il ne faut pas que tu t'enfermes dans cette douleur, il ne faut pas non plus l'ignorer, elle est là... accepte là, regarde là, elle t'accompagnera dans tes activités, mais elle ne doit pas être le centre de ta vie maintenant.

Courage!
Archie ont aimé ça
#1327043
Speud a écrit : ...
Tu dois être capable (c'est dur oui) de les laisser vivre leur vie, sans toi. Et ça sera pareil de ton côté : ta vie avec tes enfants, sans elle.

Trouve du positif dans tout ça.
Tu vas profiter de tes enfants (seul, avec eux), tes choix, tes décisions, tu seras présent dans la moitié des moments (au minimum), tu comptes encore !!!!

Garde ta dignité bon sang ! ...

Tu ne pourras pas la résonnée, n'essaye pas de comprendre, n essaye pas de savoir qui a raison, de lui prouver quoi que ce soit. Vous êtes différent, 2 mondes 2 visions différents et aucun de vous n'a raison / tort, être le gentil / méchant.

N'essaye même pas d'avoir une meilleure vie qu'elle. Construit toi une vie bien, pour toi, ton bien être. Si tu vis bien, tu auras "gagné".

N'ai pas peur du futur, vit tes moments au présent et tu verras bien comment tu avanceras..


Prend soin de toi et tes enfants !

...
ça rejoint bien ce que dit Speud, plein de bon sens...
ça fait plaisir de lire ça Speud, salutations au passage! ;)
#1327045
Bonjour à tous et merci pour vos messages,
Je ne pensais pas trouver sur un forum autant de soutient. Même si d’une façon assez compréhensible, j’aurai préféré ne jamais avoir eu besoin de cette ressource.

Allys,
Hier, j’ai appris que mes deux garçons, campaient dans le salon lorsqu’ils vont là-bas. Sur des matelas apparemment (selon le dire de la maman, mais je n’irai pas vérifier). Voilà le résultat de la femme qui voulait tout sans avoir la capacité et l’envie d’assumer.

Old_boy,
Le jour ou j’ai craqué et que j’ai été aussi loin que mon aveuglement et ma patience puisse m'avoir porté, je fais bien plus que de l’envoyer paitre, rien de physique bien entendu, mais verbalement, ce qui devait sortir est sorti. Ce n’était pas élégant, mais simplement la réponse à ce qu’elle me faisait endurer.
Je ne suis jamais parvenu à lui faire comprendre qu’elle devait assumer ses choix, et je trouve toujours ça incroyable qu’il eut nécessité de devoir lui exposer, comme s’il était logique qu’elle entretienne une relation avec un autre type, sous notre toit, et au sein de notre famille. La police s’en est chargée. Résultat, elle se fait passée en martyre et me fait passer pour la brute. Je peux vivre avec ça, j’espère juste que nos enfants, plus tard, auront un esprit critique et objectif par rapport à tout ça.

Speud,
La semaine passée j’ai fait tout le contraire de ce que je devais faire, je l’ai espionné, j’essayais de tout savoir, tout comprendre. Sur certains points, ce fût instructif. Cela a confirmé ce que j’ai découverts il y a peu : la mythomanie, la manipulation des propos, la calomnie à mon égard, son manque de respect pour ce que nous avons partagé, ... Mais aussi, vu son absence de retenue (personne dans notre ex entourage ne le comprend) je suis tombé sur ses nouveaux moments de bonheur affichés. C’est précisément là que je me suis arrêté, car effectivement, le peu que j’ai vu est gravé à jamais dans ma mémoire et ça je ne saurais pas le gérer émotionnellement.
Donc, oui maintenant, je me fais violence en bloquant pratiquement tout, je garde les sms pour l’organisationnel. Mais comme tu dis, et je viens seulement de l’encaisser, je n’arriverais plus à la raisonné.
J’ai bien dit aux enfants que je ne voulais absolument rien savoir de ce qu’il se passe là-bas. Ils ont parfaitement compris, même si parfois, la langue fourche un peu. Je leur ai dit aussi, sans vouloir les influencer, que s’ils ne se sentaient pas à l’aise d’une manière ou d’une autre, je resterais disponible pour eux.

Cyril, et tous les autres,
J’ai donc fait ce qui est logique et que vous me conseillez déjà depuis un moment. J’ai changé de sport pour me mettre au CrossFit (j’étais à fond dans les sports d’endurance qui me prenaient pas mal de temps, mais la dernière fois que j’étais en vélo, j’ai appris qu’elle était avec lui, du coup je n’ai plus jamais touché mon vélo), j’ai rasé ma barbe de viking, j’ai été me faire couper les cheveux, je me suis mis au soleil pendant que le enfants étaient chez elle, j’ai repris un compte Facebook, j’ai re dialogué avec mon premier amour (cette fille est tope, elle est lucide et m’aide beaucoup, je la respect énormément). Je ne me sens pas encore d’aller vers les autres mais je pense aller dans le bon sens.
Malheureusement, les moyens me manquent et la route sera encore trèèèès longue. Je vais devoir refinancer, racheter sa part, vendre ma voiture pour éponger le crédit. Actuellement, j’ai les enfants la semaine et elle du vendredi au dimanche midi, ce qui veut dire que je ne peu pas encore décompresser avec eux le week-end et envisager comme je le souhaiterai nos activités. Mais bon, comme dirait Cyril en voyant toujours le positif, je peux souffler un peu le week-end. Je dois faire avec la tristesse de ma petite fille qui m’a encore demandé hier soir, si maman allait revenir un jour. Je dois gérer mes émotions quand mon petit dernier demande après maman. Je dois rester fidèle à mes valeurs pour bien éduquer mon adolescent mais sans me faire passer pour le méchant parent. Mon métier d’enseignant, qui me détruit intérieurement depuis des années déjà, et ne me permet pas d’assumer financièrement la totalité des besoins, va être encore un fardeau pendant quelques années. Pourtant je voudrais offrir de belles vacances à mes enfants. Ce qu’elle va pouvoir faire, quand elle aura reçu mon enveloppe de la banque (et oui je sais je ne dois pas regarder ce qu’elle fait 😉).
Ha oui, le premier soir sans eux... quel horreur. J'ai cru que j'allais crever, au propre comme au figuré.

Bref, les jours heureux ne semblent pas être pour tout de suite.

Mais, j’avance à mon rythme, un rythme de tortue de mer sur le sable.

Bonne semaine à tous.
#1327049
Pour ce qui est de tes enfants, gardes les contacts avec eux, soit un bon père, soit présent a leur écoute, montre leurs qu'ils pourront toujours compter sur toi, que même si ils s'éloignent a un moment donné : quand ils seront en âge de comprendre, ils seront très bien faire le tri sur ce qui est vrais des erreurs.
Archie ont aimé ça