Aide et conseilspour récupérer ton ex !

Vous êtes nouveau sur le forum? Présentez-vous auprès des autres membres...
#1317693
Bon Le père m'a contacté pour voir comment annuler l'avion puisqu'on partait tous ensemble.. Petit rappel sur la journée du malheur histoire de pas trop l'oublier.. En plus eux ils vont partir quand même. Point positif, elle verra pas son next au moins.
Coucou, c'est Antoine ! Mon équipe et moi-même avons créé un test qui te permet de déterminer avec précision tes chances de reconquérir ton ex. Fais le test en cliquant sur le bouton ci-dessous !

J'accède au test

#1317695
Point positif, elle verra pas son next au moins.
Tu m'étonnes, peut être que du coup elle va l'oublier et revenir vers toi ! Finalement excellent tout ça, non ?

J'espère sincèrement que tu te rends compte de ce que te font tes pensées. J'espère sincèrement que tout ça va s'arranger avec le temps. Vraiment...
Ça m'attriste tellement de lire ça....
#1317696
Et elle vient de me contacter.. JE DOIS lui sonner d'ici quelques minutes.. refuses de me voir.. Et me dit qu'elle sera honnête si je le suis aussi.. Dans tout les cas elle est très clair.. Me dit que c'est cet appel ou rien du tout jamais.. Et bien entendu j'ai accepté

Je vais revenir ici, j'aurai des réponses a mes questions, des regrets sur des actes probablement puisqu'elle me demande d'etre honnête, beaucoup de regret, je le sens déja, et je serai détruit a un niveau encore plus bas..
J'aurai mes foutus réponses, certaines, pas le face a face, et si ça se trouve elle va me donner des actes que jai fais qui seront responables de certaines choses, où qui auront joué un role dans ce grand engrennage.. Génial, finalement je m'en voudrai peut-être en plus du reste.. Je le sens venir mais d'une force le regret de cette discussion, mais ma curiosité malsaine sera rassassiée pendant quelques minutes/heures

Voila.. Maintenant avant l'appel que je dois moi-même faire car elle a épuisé sont forfait gratuit lorsqu'elle a rompu avec moi, l appel qu'elle m'autorisera a passer une fois qu'elle aura mangé, je réalise la portée destructrice de mon besoin de parler.. Et je vais le faire pourtant.. Je veux savoir pourquoi je dois être honnête avec elle.. Savoir ce que j'ai fait, a quel point je dois me détester.

Je vous vois arriver et me dire que vous m'aviez prévenu, je le sais, mais faites.. Au moins j'aurai une liste de mes actions, j'aurai des réponses a des questions, peut-être que vous y verrez plus clair, qu'on se rendra compte que j'ai été le gros problème de sa vie, du couple.. J'en sais rien
#1317706
Voila l'appel vient de se terminer après 3h..

A la fin, je n'en suis pas mieux, mais pas beaucoup plus mal non plus, la degringolade n'y ai pas, j'étais peut-être déja trop bas? Bon j'en ressort pas en morceau, du moins la, maintenant peut-être que le tout va mariner ? Dans ce cas mon objectif sera d'accueillir les choses afin de rebondir.
En 3h je n'ai pas pu poser toutes les questions, on fini par s'embrouiller, des fois les questions viennent et s'en vont.. J'aurai du noter chaque question qui m'a hanté sur un papier afin de tout poser..

Mais j'ai eu des réponses, bien sur tout ne me plais pas.. Mais ça, je le savais. ça fait mal, mais je le savais.

Je vous évite le plus gros, je vais faire court avec certaines, j'imagine que par la suite je sortirai le reste selon nos conversations.



Est ce qu'il a des sentiments pour elle?oui, il lui a dit, il est venu pour ça
Est-ce que c'est si fort? oui
Qu'est ce qui l'a fait ressentir ça ? Plusieurs points communs, il est moins "rigide" que moi. Mon travail m'a rendu très analytique dans ma vie, je fais les choses par "étape" Style le catalogue Ikea mais constamment..C'est vrai, voila, c'est ainsi hein.. Il estplus "cool" et un truc que je n'attendais pas mais alors pas du tout, et vous non plus.. Il est sorteur.. Oui.. il sort avec des amis boires des verres dans des bars le samedi soir, des boites, il danse.. Oui oui.. La je ne suis pas d'accord, et elle n'a d'ailleurs pas pu me dire non, elle a réalisé.. Je lui ai dit que l'on avait eu des disputes a ce sujet.. Que j'étais déja sorti avec elle un soir et qu'elle avait eu peur dans la ville, pas bien, et qu'elle avait pas apprécié.. Que c'est elle qui voulait faire des magasins.. Elle sait.. La elle repart a zero, mais elle continuera a faire les magasins, juste que lui il sort avec des amis, donc elle aime bien.. Il danse quand il sort.. Moi je suis rigide après tout.. J'aime pas danser.
Alors j'ai éviter le fait que c'est elle et son comportement qui m'ont fait perdre mes amies et mes sorties, qu'elle m'avait formaté..
On verra soit elle le formatera aussi, soit il s'en ira, soit il la changera, mais vu qu'elle veut continuer a faire ses magasins, ce qu'elle fera d'ailleurs demain avec sa mère peut -être (c'est elle qui m'a dit) je suis pas sur qu'elle changera. En tout cas je l'espère. car si après 9 ans elle a pas changé avec moi, ça m'en briserai une voire les deux que maintenant elle se réveille et change.. J'aurai préféré avec moi. Je lui ai dit.

Donc oui, elle va se baser sur cette expérience, être moins jalouse, être plus confiante, vivre mieux..
Purée, j'aurai préféré qu'on le fasse ensemble tout ça, qu'elle s'en rende compte avec moi. DE mon coté si je dois me baser sur la fin de cette relation la jalousie et le manque de confiance vont être de mise..

Est-ce qu'il est plus grand que moi ? Non, ma taille, ou au maximum sa taille a elle..
Plus musclé ou autres? Non, ma corpulence, elle a vu ses photos sur son facebook, pas différent de moi (d'après elle mais la, il faut la croire bien sur)
Mieux que moi, lequel te plait le plus, sans parler d'amour Nous sommes différents, mais aucun n'est mieux que l'autre.. Si j'étais moche elle serait pas sortir avec moi non plus.. Encore une fois, l'un n'empeche pas l'autre, il l'est peut-être. Sa réponse est soit vrai, soit gentille, soit remplie de pitiée. Mais logiquement elle se base sur les mêmes choses (tailles, corpulence) donc il est probable qu'il aie un visage différent, mais bon.

Est-ce que je lui plais toujours Oui

Quelle est cette histoire que je dois être honnête ?

Rien a voir dans la rupture.. Simplement une fois rompu j'ai repris contact avec une "amie" qu'elle n'a jamais apprécié comme je l'avais déja dit, et l'autre ne l'a jamais apprécié puisque j'avais coupé les contacts avec elle pour m'éviter la fureur de mon ex (oui je l'écris). Donc mon amie est venue se "vanter" auprès d'elle, de me reparler, que je suis comme son frère, etc.. Du coup mon ex à dernièrement reçu des messages d'elle, ne comprennait pas, puis a vu que j'avais tout raconté, et a été choqué, car c'est aussi sa vie privée. D'après elle comme l'autre ne l'apprécie pas non plus elle peut lui poser des souçis..
mon ex m'a demandé pourquoi je lui avais reparlé, pourquoi a elle, pourquoi pas a une autre, pourquoi j'étais revenu vers elle.. C'est qu'elle voulait savoir, que je lui avoue lui avoir reparlé.. Je dois bien avoué que je m'attendais pas a ce que mon amie lui parle, et encore moins que mon ex le prenne ainsi... Mais bon, si elles ne s'aiment pas et que l'autre lui cause souçis..
Elle m'a dit qu'elle ne savait pas pour l'amitié possible future, car j'avais "ma soeur" d'après mon amie, que j'avais pas besoin de son amitié du coup.. Elle m'a même demandé si je l'amais quoi..
A la fin de la discussion elle m'a demandé de ne plus lui parler, que les gens sont des vautours, etc.. Bon c'est plus de l'amour, je me forme plus d'espoir, les choses ont été clair, tellement.. Donc soit c'est un reste de jalousie car elle l'a jamais apprécié et a toujours cru que je l'aimais, soit c'est juste qu'elle ne l'apprécie pas et veut conserver sa vie privée ancienne, et voila.. Ici j'aurai vu de l'espoir ou quelque chose d'autre, mais je me motive, c'est juste étrange, comme les femmes.

Bon elle m'a dit que si j'arretais de lui parler on pourrait être ami par la suite, etc etc..

Est-ce qu'il était au courant du couple Soit disant il savait pas avant qu'elle lui dise assez rapidement.. Mais bon, j'étais partout sur son mur, et on avait un album photo.. Donc je lui ai bien dit qu'elle était naive, qu'il savait, et que voila.. ça change rien, mais je vois pas l'intéret qu'elle se mente, ou ne soit pas clairvoyante la preuve.. Mais ça change rien, je le sais, mais c'est limite me mentir ou se prendre pour des cons que de se dire qu'un type qui vient te parler a pas regarder son mur.. Comme elle l'a fait par la suite, puisqu'elle a vu les photos de lui a la plage..

Bon, il y en a pleins d'autres.. Mais c'est le coup du "sorteur" qui m'a fait bien mal, ainsi que le "se baser sur l'expérience pour plus être jalouse " .. La j'aurai bien aimé ça sur notre histoire..Et vraiment, si elle commence a faire ce qu'elle faisait pas avec moi malgré nos discussions parce que c'est un "fresh restart" ça me ferait vraiment, mais vraiment mal quand même.. Autant essayer avec moi avant tout ça, m'enfin, c'est fait c'est fait, j'ai fini par accepter..








Mon objectif mainteant c'est mon psy, et reprendre le sport, vraiment, semaine prochaine, dans 3 mois je veux voir une différence, 2h ou plus par jours ou tous les 2 jours selon ce qu'il me conseillera, mais je veux vraiment me sentir mieux avec moi même, m'épaissir.. Et puis ainsi si je le vois, je lui fais mal, nah
#1317711
Bonjour a tous!
Pour une fois avant de raconter tout et rien j'aimerai savoir, comment allez vous ?!

Alors de mon coté j'ai été dormir vers 1h30 du matin hier suite à la discussion, j'ai pris mon somnifères mais je commence a m'habituer à la molécule, déja qu'il semblait que j'avais une certaine immunité.. Après un certains temps j'ai fini par m'endormir et me reveiller a 7h15 entrecoupé de deux réveils durant la nuit assez dérangeant puisque rempli des paroles de l'appel.

Le matin jusqu'a environ 11h30 j'étais pas hyper joyeux, comme souvent, mais j'ai accepté l'état.. Quand une parole revient, un regret, un espoir, je me répète qu'elle a été claire. Quand j'imagine qu'elle est avec ou qu'elle lui parle, que je la réentend dire qu'elle ressent des sentiments, je me répète qu'elle a rompu, que je ne peux rien y faire. Que rien ne dit qu'elle sera plus heureuse en sortant avec lui... Qaand j'ai ce sentiment d'injustice, a penser que je seul seul, dans une solitude incroyable, et qu'elle a droit a son support, qu'il a droit de se sentir aimé, je me répète qu'elle va peut-être trop vite, n'a pas fait son deuil ou l'a fait bien avant mais "mal", je me dis que j'en sortirai plus fort et que de leur coté les choses ne seront pas forcément joyeux.. Que ce n'est pas blanc et noir, heureux et malheureux.. Qu'il ne sera pas mieux en comportement..
En clair j'essaye d'être cohérent, je suis mal, oui, je suis seul, oui, mais rien n'est ou ne sera forcément mieux de son coté..

Aujourd'hui je pensais resté cloitré chez moi et repenser encore et encore à ce qu'elle m'a dit, "sorteur" "changer" "se baser sur son expérience" "ressent quelque chose".. Mais c'est déja arrivé la nuit, le matin, donc j'ai contacté mon ami dans l'autre ville et je vais sortir boire un verre cet aprem, pas oublier, je ne peux pas oublier tout ça, mais je vais faire autre chose simplement que de rester enfermé.
Oui quand je vais rentrer je serai encore seul, et je ressentirai cette solitude, mais petit a petit, et je vais lutter pour pas rester enfermé, et ça finira par diminuer.

Je vais réserver ma prochaine semaine à la salle cesoir/demain, définir un entrainement, me sentir bien dans mes basques, prendre du muscle! Pourquoi avoir peur qu'il soit mieux que moi? Plus musclé? Je vais me musclé, il n'y aura que la taille ou la barbe ou je ne pourrai jamais rien faire, mais ça c'est ainsi.. Les muscles si il en a c'est pas "naturel" donc je peux faire aussi bien, mieux-même.. Je serai mieux, pour moi, pour arreter de me dévaloriser un peu.. 3 mois, 3 mois pour voir un début de différence! On se motive
#1317713
First, tu veux vraiment te muscler pour concurrencer le nouveau mec de ton ex ?!

Oublie le, sérieusement. Tu ne vas pas aller bien sur le long terme si tu continues comme ça.
Si tu veux faire de la muscu, fais le pour toi mais pas pour récupérer ton ex.

Du reste j'en ai pas et je ne suis pas malheureux dans ma vie, et je ne suis pas grand.
#1317714
Pissenlit a écrit :First, tu veux vraiment te muscler pour concurrencer le nouveau mec de ton ex ?!
Nonnon pas concurrencer.. Je ne sais même pas a quoi il ressemble.. Mais je veux plus rester a imaginer en quoi il a pu plaire, en quoi il est mieux.
J'ai décidé que:

Je ne peux pas améliorer ma taille
Je peux pas changer mon visage
Mais je peux m'améliorer physiquement, je suis malingre actuellement, j'ai perdu beaucoup de poids, j'avais 62Kg et j'en fais 54Kg avec cette situation. Pour 1m66-67
Pissenlit a écrit :Du reste j'en ai pas et je ne suis pas malheureux dans ma vie, et je ne suis pas grand.
60Kg pour 1m66?

Je veux le faire pour moi, on avait commencé avec mon ex avant le confinement, pour nos vacances auquel je n'irai pas finalement, tandis que elle et sa famille oui..

Du coup je veux m'améliorer, pour ne plus me sentir si mal dans ma peau.. J'avais confiance en moi avant qu'elle ne me fasse ça, je me disais que si elle était avec moi c'est que j'avais quelque chose de plaisant
#1317716
Non, m'améliorer pour me sentir bien. Si j'ai tant de "complexe" a me faire 'remplacer' par quelqu'un de plus bronzé et musclé, ben je vais le résoudre..Ce sont deux choses qu'on peut améliorer avec du sport, du soleil, des bancs..
Encore une fois j'en sais rien si il est ainsi.. Mais c'est une peur, si j'en ai peur, c'est que je m'accepte pas, que je n'ai pas confiance en moi
#1317718
J'en suis conscient bien sur.. Mais je ne pense pas ne pas être bien.. j'ai toujours été amusant, avec de la discussion et attentif a l'autre, de trop comme on l'a remarqué. Mes clients sont toujours très content de moi, parfois on me dit que je suis trop amical même..
Elle ne m'a donné aucune critique par rapport a mon être, si ce n'est mon caractère rigide et fait que je n'aime pas la danse..

Je vois que j'ai des "problèmes" psyc que je vais traiter avec l'aide d'un pro, essayer de ne plus être dépandant

Et j'ai ce manque de confiance en moi suite a tout ça, déja d'avant ? Elle me permettait d'avoir confiance en moi..

Donc comment reprendre confiance en soi physiquement si ce n'est en "s'améliorant", en résolvant ce qui nous donne une mauvaise impression de soi? Pourquoi je serai si mal que l'autre puisse etre ce que jene suis pas ou aurait voulu être ? Je peux l'être

Je suis un type bien et pourtant l'autre lui a plu physiquement et paf en parlant elle a ressenti un truc par message (wtf)..

Alors première étape ce n'est pas d'enfin me plaire ? De faire du sport pour me changer l'esprit et reprendre confiance ?
#1317719
Bonsoir First,
Alors faire du sport pour te sentir plus musclé et (à tes yeux) plus séduisant, pourquoi pas. Tu pourras être légitimement fier de ce que tu auras accompli. MAIS (eheh, tu n’as pas le monopole du « oui, mais ») il ne faut pas que ce soit pour persuader ton ex de retomber dans tes bras, ni pour essayer de rivaliser avec son next à elle, et ce, pour deux raisons importantes

- tu ne dois pas attendre de l’autre qu’il te donne de la valeur (cf. ton « elle me permettait d’avoir confiance en moi »), parce que c’est en grande partie cela qui te rend dépendant,

- or, en réalité, le regard de l’autre ne dit rien sur ta valeur à toi, car nous avons tous des préférences fluctuantes, et, pour l’essentiel, décorrélées de tout critère objectif. On ne maîtrise pas ce qui nous attire profondément chez une personne : ça peut être le son de sa voix, son odeur, sa façon de sourire, son port de tête, n’importe.

Parenthèse personnelle: j’ai longtemps cru que seuls les hommes grands et très minces étaient faits pour moi, parce que c’est à ça que ressemble le père de mes enfants. Surtout pas musclé, ça n’avait aucun intérêt à mes yeux (comme quoi...). Eh bien, l’homme avec qui j’ai eu ma relation la plus longue après lui mesurait 15 cm de moins, et n’était pas du tout filiforme. Le suivant était plus petit encore et m’attirait magnétiquement (comme quoi, bis...) Le bilan? Il n’y a pas de règle. Quelle que soit l’apparence du next, il a plu à ton ex, mais peut-être pas du tout pour les raisons que tu imagines, et qui ne sont que les projections de tes propres angoisses (être trop petit ou trop « malingre », puisque ça revient beaucoup dans tes messages).

Donc oui au travail sur toi pour en tirer de la fierté, non pour te changer en fonction d’autrui. En plus, tu auras beau faire, tu ne pourras pas grandir, changer la couleur de tes yeux, le grain de ta peau, etc... autant admettre que ce que tu es et qui a plu à ton ex (même si elle n’y est plus sensible maintenant) plaira à d’autres aussi. Mais l’acceptation de soi, ce sera pour le travail avec le psy ;)
Selmasultane ont aimé ça
#1317721
First,

Quand je t'ai dit que ton ex en avait marre de ton caractère rigide, et que c'est de sa fantaisie et le changement de vos habitudes routinières qu'elle avait apprécié chez ce next, tu m'as répondu que je me trompais en me démontrant par le menu, combien tu n'étais pas du tout rigide, que toi tu adorais sortir, et que ton travail empêchait la routine.

Et la il suffit que ton ex te dise la même chose pour que tu te remettes en cause...

Pour moi la seule différence entre lui et toi, c'est que lui, est resté lui-même sans chercher à devenir celui qui lui déplairait le moins. Et à mon avis si tu dois travailler quelque chose c'est ça. Apprendre à rester toi-même, même si ça déplaît et si l'autre n'aime pas qui tu es, alors à quoi bon rester en relation?
Il ne faut pas confondre "faire des concessions" et "devenir quelqu'un d'autre".

Alors je comprends que ça te fasse mal, que ce qu'elle aime chez ce next c'est que lui ne se plie pas à ses 4 volontés, parce que c'est ce que tu as à fait pendant 9 ans en ayant peur que si tu ne le faisait pas, elle ne soit pas contente.
Mais en fait c'est toi qui a decide d'etre comme ca

Courage à toi
#1317722
Bonjour a tous,

@louise75:
Déja tu me dis des royalties pour le "oui, mais"
Merci pour ta parenthese personnelle, Merci également Elieza, j'imagine que c'était le même but.

Vous savez on est tous ainsi, on à tous des choses qui nous déplaisent, des choses qu'on aurait aimé physiquement.. Mon ex avait beaucoup de complexe sur la taille de sa poitrine.. A force de lui expliquer et montrer que je l'apprécierai de la sorte elle a fini par accepter je pense, elle prennait des vetements différents, assumait et c'était plaisant de savoir qu'enfin elle avait accepté ça, puisque ça me plaisait et semble il qu'elle en a maintenant une seconde preuve avec le next.

Du coup oui, je lui plaisait, et elle m'aime m'a dit de ne oas ressembler à un "nain musclé" car c'était horrible, et j'en suis d'accord.
Mon but n'est pas de la ramener en faisant du sport, mais si ça peut lui créer un regret dans quelques mois/années selon comment se passera sa relation avec le next, ben ce sera un bon bonus pour moi, la "vengeance" de savoir qu'elle réalise trop tard peut-être.

Mais j'aimerai le faire pour moi, comme commencé avant le confinement avec elle, me sentir "bien" , ne pas rentrer le ventre en vacance car j'ai mangé un peu trop la veille, ne pas toujours avoir du mal a porter un truc pas si lourd pour certains de mes collègues plus grand. Juste m'épaissir un peu.

Quant a la comparaison avec une possible version de lui physique, c'est justement pour essayer de me "convaincre".
Je me dis quand dans le "pire" des cas, la version différente de moi est plus grand, plus fort, plus beau plus bronzé et barbu. Et les critères qui m'ont toujours rendu mal dans ma peau ce sont la taille, le bronzage et le corps, quand je vois un "gamin" de 20 ans avec des bras plus gros que moi et capable d'avoir une barbe je me sens nul parfois..

Mon ex m'a donné la version suivante (a voir où est la vérité puisque j'ai une perte de confiance entre sa version et des choses que son père m'avait dit etc): sa taille ou un peu plus petit (bon, plus gran un peu que moi, style 5-6 cm..), sa corpulence est "normal" car elle l'a vu en photo a la plage (ici je sais qu'il est donc sans gras, et peut-être un corps dessiné, car a nos ages les seuls qui s'assume à la plage pour le mettre sur facebook sont un minimum "plaisant).
Il est plus bronzé que moi (moi je suis blanc, très blanc, style dash.. Je sors pas tellement au soleil puisque je bosse sur un ordi 12h par jour, on voit rien au soleil) et son visage serait différent, un autre style.. J'ai pas demandé pour la pilosité.

Bon dans sa version il y a donc des points concordants avec ce que je considère comme "mieux" que moi, par rapport a mes propres complexes.

Pour moi, le meilleur moyen d'accepter les choses, de pas me morfondre si un jour je le vois, de ne pas me morfondre constamment dans ma vie quand je rencontre "mieux" c'est d'être ce mieux, c'est d'atteindre ce que je considère comme le corps qui m'irait bien, les bras qui m'iraient, la couleur de peau "normal" juste plus si blanc. Je sais que je serai ma "meilleure" version, celui qui se plait enfin.

Je sais que la taille, la barbe, ma voix fluette, mon visage, ce sont des choses impossibles a changer, alors j'accepte. Mais je suis une machine a complexe, et cette séparation me le fait réaliser, cette sensation d'être remplacé me montre mes peurs physiques, quel type de personne me fait complexer. Alors autant prendre le taureau par les cornes..

Si je m'acccepte physiquement, je pourrai enlever ce complexe, et comme tu le dis louise75:
louise75 a écrit :tu ne dois pas attendre de l’autre qu’il te donne de la valeur (cf. ton « elle me permettait d’avoir confiance en moi »), parce que c’est en grande partie cela qui te rend dépendant,
Je m'accepterai, avec mes défaults, mais aussi m'être amélioré pour me plaire enfin
Car je ne me sentais "beau" et plaisant que par ses paroles, je ne me sentais regardé que par elle, et maintenant me voila, hanté par mes peurs, mes complexes, ma jalousie de l'autre, tout.
louise75 a écrit :Donc oui au travail sur toi pour en tirer de la fierté, non pour te changer en fonction d’autrui. En plus, tu auras beau faire, tu ne pourras pas grandir, changer la couleur de tes yeux, le grain de ta peau, etc... autant admettre que ce que tu es et qui a plu à ton ex (même si elle n’y est plus sensible maintenant) plaira à d’autres aussi. Mais l’acceptation de soi, ce sera pour le travail avec le psy
Oui je lui ai plu, mais il y a 9 ans, j'ai changé, ses gouts a elle aussi, elle même a changé, on est plus le même ado que adulte, elle a peut-être décidé qu'en fait elle aimait les barbus tatoués j'en sais rien. je ne peux pas me baser sur ça. Je dois changer positivement, Pas par rapport a ce qui lui a plus en moi "ado" et qu'elle a peut-être fini par accepté j'en sais rien, je dois maintenant devenir le First que j'ai dans ma tête, ne pas avoir peur d'améliorer ma condition physique comme j'ai essayé d'améliorer ma condition sociale toute ces années.

Bonjour Allys,

Je me rappelle bien que tu en as parlé...Quand le sujet a débarqué j'ai revu tout tes mots, et les miens..

Cependant je ne me remets pas en cause ou pas de trop. J'en ai discuté avec mon ami, celui avec lequel j'ai fais mes hautes études.

Il me confirme bien que je n'étais pas de type "casanier" ou "tranquille". Il m'a rappelé les fois ou je lui faisait quitter les cours, qu'on allait boire un verre avant de gravir les collines tout autour, d'escalader des "ruines" et toutes les betises qu'un type de 20 ans peut faire dans une vieille ville en aprem de cours..
Il m'a rappelé les sorties le soir, que oui, je déteste les boites, personne m'a jamais vu dansé, mais nos "ballades nocturnes" les cinémas qu'on a continué, le nombre de fois que je sortais avec tout les camarades pour aller boires quelques verres..

Donc je ne le remet pas en cause. Mais j'ai bien un caractère rigide, trop analytique. Le meuble ikéa je vais suivre le plan, y compris mettre la couverture au sol comme sur la première page. Tourner le meuble exactement comme sur le plan.. Et je peux être ainsi dans une discussion, le besoin de faire les "étapes" ou d'analyser les choses.
Si elle me disait qu'elle avait regatdé la tv que par exemple 2h et y croyait vraiment, et que je voulais lui prouver, lui montrer que j'avais obligatoirement raison, je ressortais l'heure ou elle avait commencé, le fait qu'il faisait clair dehors, que l'ombre était la, que depuis il s'est passé x choses .. Enfin j'avais raison, mais c'était impossible pour moi que quelqu'un reste dans son erreur.. Si elle me disait une chose qui était fausse, et dont j'avais la vrai réponse, je pouvais en parler des heures jusqu'a ce que la personne entende raison, a sortir x argument et article etc.. Et la ben, toi même tu m'aurais assommé je pense.. Je le comprends donc et j'accepte.

Mais je ne suis pas d'accord avec elle et son "sorteur", tu sais pourquoi ? J'en ai parlé a des gens qui la connaissent très bien, et eux même me le disent.. Elle ne sort pas la nuit, elle n'aime pas ça, ce n'est pas elle, même avec eux elle n'a jamais fait ça.. Elle aime danser oui (et moi je sais pas aligner deux pas..) et lui aussi il parait. Donc ok. Mais il aime sortir avec des amis dans des bars, dans des boites.. Et elle, elle n'est jamais a l'aise quand on la laisse avec des gens qu'elle ne connait pas. Elle ne boit pas d'alcool, jamais. Pas même un verre de vin..

J'ai plus rien a voir dans l'histoire, mais pour moi, elle est typiquement dans un truc ou elle va s'autoconvaincre qu'elle apprécie ce trait car elle ressent quelque chose lui, qu'il aime la danse comme elle, alors tout le reste est acceptable..

Pour moi, soit elle essayera de le formater comme je l'ai été (pour lui correspondre parfaitement) soit elle se forcera de faire certaines choses, Ce qui serait de se changer, puisqu'elle n'est pas ainsi. Soit lui-même va l'envoyer chier justement, on n'acceptant pas continuellement les choses qu'elle veut.

Puisqu'elle même m'a dit continuer ses sorties magasins, avec sa mère ou son père, mais qu'elle arreterai pas pour lui..

Et ici ce qui m'énerve c'est que justement si pour un "fresh star" elle essaye de faire des changements et des compromis mais pas trop, alors qu'avec moi jamais je trouve ça débile.

Et tu as raison, j'ai pas fait des compromis, au début oui, mais ensuite je me suis effacé, j'ai fait ce qu'elle voulait, pour être avec elle, sans ennui, juste pour se voir, On avait qu'un jour, je voulais le passer avec elle, même si un pote voulait que j'aille en soirée a un concert Star Wars (oui j'aime bien, je bosse dans l'it j'ai mon coté Geek!) et bien je refusais, au cas ou notre sortie avec elle serait plus longue, pour passer du temps avec.. Et j'ai refusé tant de chose. J'allais au cinéma le dimanche pour que le samedi reste "notre" jour..
Je ne sais plus ce que j'apprécie le samedi maintenant.. Je sais que je n'aime pas la danse et les boites, que je ne supporte pas le coté superficiel de tout ça, que j'aime boire un verre en ayant des conversations intelligentes avec quelqu'un qui ne croit pas dans les fantomes et qui est capable de se renseigner avant de me sortir le premier article facebook à la con.
Je sais que j'apprécie les gens qui peuvent s'amuser a dépasser 200€ de tant en tant dans le casino.. Quand on a été avec sa cousine, et bien elle n'a pas joué, elle n'aime pas dépensé son argent.. Il n'y a que sa cousine et moi qui avont joué, elle, elle regardait.. J'aime aller au ciné à 1h de chez moi pour voir un film en V.O Imax. J'aime faire des restautants avec quelqu'un capable de comprendre si c'est fade ou pas.
Mais c'est tout ce que je sais après 9 ans.. Je peux pas remplir une vie avec ça.. Le reste je ne sais pas, vraiment, je ne sais pas ce que j'aime d'autres
Allys a écrit :mon avis si tu dois travailler quelque chose c'est ça. Apprendre à rester toi-même, même si ça déplaît et si l'autre n'aime pas qui tu es, alors à quoi bon rester en relation?
Il ne faut pas confondre "faire des concessions" et "devenir quelqu'un d'autre".
Oui, je m'en rends compte, je ne sais plus qui je suis...
Maintenant elle devrait l'apprendre aussi.. Elle ne sort pas la nuit, ne boit pas, et n'a rien fait de tout ça avec lui. Alors je comprends pas le sens d'apprécier ça
Allys a écrit :Alors je comprends que ça te fasse mal, que ce qu'elle aime chez ce next c'est que lui ne se plie pas à ses 4 volontés, parce que c'est ce que tu as à fait pendant 9 ans en ayant peur que si tu ne le faisait pas, elle ne soit pas contente.
Oui imaginer l'autre pret à faire des efforts mais plus avec toi, c'est fou..


Après, je sais d'elle même qu'elle est célibataire, et qu'ils apprennent a se connaitre.. Par messenger et appels vidéos j'imagine.. Elle ne n'a pas encore vu en dehors du boulot et de messenger.
Et la, mon esprit "rigide" ne comprends pas le coup de ressentir des sentiments au travers de Messenger et de mots.. C'est juste impossible.. Je vais pas lire un texte et tomber amoureux.
Tu me parles qu'il ne fait pas ses 4 volontés, je te répondrai qu'ils ne se sont pas vu, ne sont pas encore ensemble. Qu'elle ne connait pas le caratère de la personne par écrit ou via le boulot, et que lui non plus, vraiment.
Que tout ça me semble débile, ou alors qu'elle a bien menti à tout le monde et que seule elle sait la vérité.
Mais je sais que j'ai été "formaté" petit a petit. après1 an ou deux.. Si elle est prète à changer puisque plus agée le "formatage" sera plus rapide aussi. Et la déconvenue n'en sera que plus rapide.

Je me dis qu'elle se berce d'illusion sur elle-même. J'ai pas eu le choix que de passer par ici et de réaliser des choses, et j'en souffre bien.. On verra de leur coté, qui fera quoi.


Je prends mon "plaisir" ou je peux, je serai curieux dans le futur de savoir, vraiment.
#1317725
Si c'est vraiment pour toi, alors vas-y. Mais n'essaye pas de dénaturer qui tu es vraiment.

Tu dis faire 1.66m, je n'ai que 9 cm de plus et n'ai jamais dépassé les 61kg ! Alors oui ça m'a gêné fut un temps mais plus maintenant. (Et je suis aussi blanc qu'une feuille A4 !).

Et ma 1ere ex me l'a reproché, d'être trop mince alors qu'elle était en surpoids, de ne pas être assez grand car si elle mettait des talons elle faisait ma taille.
Donc oui je peux comprendre ton malaise, mais rassure toi avec le temps ça passe quand tu auras intégré que tout ça est futile.
Ah et une chose est sûre, même avec ton physique actuel tu pourras trouver une fille bien, et même qui pourrait mieux te correspondre !

Courage !
#1317726
Merci Pissenlit de passer en ce dimanche! Je suis en plein dans le moment de la solitude lourde et pesante du réveil au couché, celle qui j'imagine est copine après une rupture, quoique bien aggravée par ma dépendance affective.. Je n'en sais rien, même pendant le confinement je restais omplètement seul a bosser et être sur le pc, et je n'ai jamais ressenti ça. Alors même que je ne lui parlais que après 18h en semaine. Ici le fait de savoir que tout est kaput change toute la donne sur moi qui me pensait capable de résister à la solitude.. Ce qui, poussé par mon manque d'envie de faire quoi que ce soit et la contradiction de mon envie de rester seul et de me refermer sur moi-même ne peut que mettre néfaste..C'est pour ça que je me force à sortir le samedi. Mais ça ne peux pas être constant.

9cm c'est quand même énorme comme différence je trouve, on passe de la catégorie "petit" à taille moyenne hein.
Maintenant oui tu es bien plus "mince" par rapport à ta taille.

-----
Pensée:

Alors tant que je n'aurai pas commencé une thérapie digne de ce nom je ne pourrai jamais faire le point sur mes sentiments/ressentis, mais j'essaye parfois de me poser des questions, dans les rares moments de "lucidité" ou ce que je pense être de la lucidité, mais finalement c'est peut-être l'inverse.. Je m'y perds

Est-ce que mes sentiments aussi ont changés ? est-ce que tout ceci était une première amourette d'ados que nous avons fait durer sans le savoir ?
Parce que l'on avait peur d'être seul ? Parce que l'on avait pas confiance en nous? Parce que tout nous convenait ?

Dans cete hypothèse j'imagine que le confinement lui à prouvé qu'elle faisait toujours le même avec ou sans moi, magasin, qu'elle n'avait pas besoin de moi ? Qu'elle a fini par s'accepter en 9 ans a force de m'entendre lui dire, de lui montrer ? Elle a eu la confiance nécessaire en elle et lorsque qelqu'un s'est montré interessé par elle, sans avoir ma présence "réconfortante" cette petite conscience qui lui disait il est près de toi et il tien a toi, elle a décidé de "partir" quitte a lui trouver toutes les qualites, l'inverse de mon être?

Ou est-ce qu'elle m'a vraiment aidé, pendant des années, et c'est moi qui ai fini par tomber dans une lasitude de la relation? Ma dépendance n'aurait que croitre, je n'aurai pas voulu y voir clair ? Autant par manque de lucidité, que de dépendance, que j'avaisb besoin d'un regard bienveillant sur moi? De me sentir un but, de me sentir aimé ? La peur d'être seul ? Est-ce qu'a force elle aurait ressenti tout ceci ? Un manque d'amour et d'attention de ma part, une routine, et ce serait ça ?

Ou encore que l'on s'est aimé si fort tout les deux que la chandelle s'est brulée trop vite ?

Est-ce que elle m'a vraiment "aimé" comme on le pense, et s'est convaincue ? Elle était si jeune et moi aussi..

D'ailleurs, si je pouvais déja me comprendre cela ferai 50% de la réponse voire bien plus..
Est-ce que je l'aime d'amour amoureux? Ou est-ce juste ma dépendance, ma peur de la solitude, de perdre mes repères, de me retrouver avec une version de moi que je ne connais pas, n'apprécie pas ?

Quand "j'analyse" ma peur de ne pas retrouver une personne comme elle, il y a les sentiments, mais également de ne pas retrouver un physique comme le sien, une personne partageant les mêmes idées et fantasmes.

Est-ce que je ne mettais pas juste de l'amitié ou de la camaraderie sur un désir de sa personne, de son corps? de mes fantasmes partagées par elle-même?

Une peur d'être "puceau" et seul passé 25 ans? D'avoir "perdu" 9 ans dans tout ça ? l'envie de rester dans un cercle étrange mais connu et plaisant ?

Je ressens toujours ce désir, il est facile a identifier, il est "physique" il est visible, reconnaissable, toujours présent.

Mais la partie émotionnelle est bien plus complexe. 9 ans, c'est long, tout peut changer et se souvenir d'un "sentiment" de manière précise est difficile.. Déja identifier le présent semble impossible, alors remonter dans les années?

Je ressent le manque (mais la dépendance y est probablement pour beaucoup), Je ressens une solitude depuis la rupture, et même avant, depuis qu'elle a dit "réfléchir" , que je ne ressentais pas pendant le confinement pourtant sans la voir ni communiquer si souvent.
Les souvenirs me font sourire, regretter de ne plus passer ce temps ensemble, car j'aimais passer le temps avec elle. Mais encore une fois, Amour? Amitié? fraternalité ? Juste une couche qui me comblait émotionnelement pour "vivre"?

Pff, que de questions, juger l'amour sans base d'ailleurs, sans vécu précédent n'aide pas, et je ne sais pas comment elle a pu y réfléchir seule d'ailleurs. C'est un ressenti complexe, et ce même si elle enlève la couche de dépendance affective. Je pense savoir que son désir n'a pas tellement évolué, mais nous pouvions partir dans nos fantasmes sur des choses moins fidèles, alors je sais que son sentiment pour un être ne change pas son désir ni le mien. Mais pour la partie émotionnelle je suis bien lui d'y arriver..

J'ignore les photos dans ce but d'ailleurs, les souvenirs sont douloureux et le bonheur de ses moments est quantifiable pour moi. Mais le bonheur n'est pas relié à un type d'amour particulier


Quand j'ai du temps je me perds en questions, je mets des heures à essayer de les retranscrire de manière "clair" ici. Autant pour vos avis éclairé que pour avoir un "snapshot" de mon esprit à un jour donné.
#1317730
Je viens de commencer 50 exercices pour sortir de la dépendance affective..

Bien entendu je suis réaliste quant à la valeur scientifique de ce genre d'ouvrage qui se base sur le principe de l'auto-thérapie.. Mais j'étais curieux concernant les premiers points permettant d'estimer son degré de dépendance.

Premier resultat, le livre a l'honneteté de me rediriger vers un professionel car c'est à un point maladif -> On le savait tous, mais au moins ce livre reste honnête qu'il sert juste de prise de conscience
Ensuite il m'indique que je tiens ceci de ma mauvaise estime de moi, de mon enfance, que j'ai d'autres dépendances également , que ma mère est également dépendante affective dans sa relation avec moi, et que je suis donc mal barré depuis tellement de temps... A ne pas comprendre comment même mon ex ne le voyait pas au début, moi qui faisait "l'indépendant".. J'ai juste rajouté une dépendances aux anciennes. Bon, les exercices dans mon cas ne servent qu'a réalisé a quel point je suis "atteint", "destiné" depuis ma plus tendre enfance, mais bon, ça passe le temps aussi

édit: Je me rends également compte que mon ex est extrêmement dépendante de ses parents et de sa relation avec eux. Le fait de ne pas vouloir s'éloigner d'eux, de sortir constamment avec sa mère, de tout lui dire, absolument tout, sa peur absolue (c'est normal, mais chez elle c'est bien pire) de les perdre, d'un décès, d'un accident.. Ce qui d'ailleurs étrange.. J'ai choisi toute ma vie de m'éloigner de mes parents par rapport a tout ce que j'ai vécu, vivre chez ma mère mais aucune conversation, aucune confidence, quand je partais en vacance un mois je ne pensais même pas une seconde a donner des nouvelles, tandis qu'elle est dépendante et ne cherchait qu'a me joindre.. Et me ex elle, a fini par complètement se décrocher de moi, en tout, mais semble s'être encore plus emmuré dans sa relation avec sa mère pendant le confinement, bien plus..Quel que soit l'homme dans sa vie, son lien avec sa mère est trop important, et la place de l'autre est bien petite en comparaison
#1317737
Alors sorry, on me dit de repenser a ce qui n'allait pas avec elle, a la destituer de son pied d'estale.. De me placer en observateur. D'essayer de réfléchir sur moi-même et sur ce que j'ai vécu.

Mais la je lis un truc qui me fait réaliser qu'elle aussi a impacté sérieusement, que ce n'est pas juste ma dépendance.. Ben je le dis :(

J'essaye de réaliser tout ce qui a pu être "oublié" par moi-même , tout les sacrifices, les trucs bizarres..

C'est parce que je veux Trouver ce que je ne veux plus, ce que je ne veux pas, et ce que je veux y compris dans une relation. Je suis encore dans la phase réalisation de tout ce que je me forçais ou restreignais a vivre ou penser.

Je vais recentrer sur moi et moins sur ma "relation" passée du coup !

D'ailleurs j'ai écris un sacré pavé à une amie tantot sur ce que je voulais et réalisais.. Je ferai un c/c demain pour historique
  • 1
  • 15
  • 16
  • 17
  • 18
  • 19