Aide et conseilspour récupérer ton ex !

Vous êtes nouveau sur le forum? Présentez-vous auprès des autres membres...
#1304342
Bonjour/Bonsoir la compagnie !

Comment allez-vous avec la chaleur après ce magnifique orage nocturne ? Ca fait du bien un peu de fraicheur , même si il est venu violemment haha.

Je continue mon petit journal.

40 jours depuis la rupture, mes congés commence today, j'vais pouvoir oublier un peu la fac.

Au fur et à mesure de mes recherches , j'ai pris conscience d'autre élément. Notamment une qui me semble important, et peut-être que d'autre se reconnaitront.

Je me suis rendu compte que mon ex a déjà essayer de sauver le couple à plusieurs reprise, que CA soit en me poussant à trouver un ptit job à côté des études, à me soutenir durant mes crises quand une séance de soin s'était très mal passer, ou à m'aider à trouver des soins précis pour remplir les objectif cliniques.

J'était à la fois beaucoup trop égoïste (je ne pensais plus qu'à moi au 2e semestre , à réussir l'année, que j'ai au final raté), et beaucoup trop dépendant (quand on était ensemble, c'était elle, uniquement elle qui m’intéressais. Je fesais passer son bonheur avant le miens. Quand elle était contente, j'était content). Je ne l'écoutais plus.

Je pense avoir compris que cela vient de ma peur de la perdre, de ma peur de ne pas avoir oser lui en parler. L'absence de confiance en moi aussi à jouer. Si je ne suis pas capable de m'écouter, comment puis-je l'écouter alors ?

Je pense peut-être avoir voulu allez trop vite également, tant cette sensation d'être "vrai" était grisant, malgré que je lui demandais tout le temps si elle était d'accord pour telle ou telle chose (car de base elle ne fait pas confiance aux mecs).

Je me suis demandé si elle m'as vraiment aimer durant la relation. J'ai la réponse maintenant. Je me sens bête de m'être laisser aveuglé par la joie que cette fille me procurais au point de m'oubliais. Cela vient du fait que j'ai était "vrai" avec moi même quand j'était avec elle au début de la relation (une sensation que je n'avais pas ressenti depuis longtemps, même dans ma précédente relation), les démons étaient mis de côté, mais pas surpassé.

La joie de l'autre doit passer par notre propre joie. Si on est pas capable d'être joyeux nous même, comment peut-on rendre joyeux notre partenaire ?

Je n'ai plus aucun doute maintenant.

Je veux reconstruire un lien avec elle. Un lien qui se consolidera dans le temps.
Je veux lui montrer que j'ai changer (quelque chose qu'elle croit impossible).
Je veux me battre pour elle.
Il me faudra beaucoup de patience.

Cette chose qu'on appel l'amour, c'est quelque chose de vraiment fascinant et effrayant à la fois . Ça vous transforme littéralement n'importe quel individu. Je suis moi même surpris de voir à quel point durant la relation je ne ressemblais plus du tout à celui que j'étais avant la relation, et d'une certaine manière, après l'électrochoc également. Apparemment nous les hommes sommes vraiment pas douer pour reconnaitre les signes de détresses d'une femme :oops: .

Au plaisir de vous lire si vous avez des choses à dire.

Bonne journée !
Coucou, c'est Antoine ! Mon équipe et moi-même avons créé un test qui te permet de déterminer avec précision tes chances de reconquérir ton ex. Fais le test en cliquant sur le bouton ci-dessous !

J'accède au test

#1304831
Après lui avoir proposé de faire une petite sortie ensemble demain, elle m'annonce qu'elle ne veut pas et qu'on reste ami.

Inutile de dire que je suis triste et déçu.

"Tu es au dessus d'un ami, mais je ne ressens plus rien".

Bon, au moins ça a le mérite d'être clair, même si je suis au fond du trou. Je pensais pas que je serais autant affecter.

Suis-je capable d'être ami avec elle ? Y'a très peu de chance.
#1308084
Plop la compagnie.
Quelque news depuis les quelques mois passés :

Je me refais petit à petit. J'essais de tenir mes engagements, tant bien que mal , j'arrive à en tenir certain, pour d'autre il me faut encore des efforts . Le fait que dans le passé (année collége) j'ai du me forcer à contre coeur de changer mes comportements juste pour être accepter dans un groupe de con pour pas être seul retentis encore par moment en moi. Mais à force de persévérance ça finira par devenir de l'histoire ancienne.

J'ai appris que mon ex s'est de nouveau mise en couple, plutôt rapidement, à peine 2-3 mois je pense. Ce qui m'a très surpris venant d'elle, et je fut très déçu quand j'ai entendu cela. On ne se parle plus, elle m'a bloquer sur facebook/téléphone, elle se contente de venir me faire la bise quand elle me croise à la fac (quand bien même je ne la regarde pas), et en me regardant/m'observant.

Je pense encore de temps à autre à elle , avec l'envie de recréer quelque chose, mais moins fréquemment.

Le vendredi midi, au sport d'activité cardio, je me suis "rapproché" d'une fille(entre guillement car ce jour la on a à peine papoter 1 minute car j'avais un patient dans le quart d'heure suivant). Depuis ce jour, je sais pas pourquoi, je pense tout les jours à elle. 2 semaines plus tard, en rentrant dans la salle un peu en retard, on se reconnais et se souris à distance. A la fin de la séance, on papote un peu plus que la dernière fois, et chacun file de son côté.

Et rebelote , je rêve et pense à elle fréquemment. Pourtant on se connait à peine, que j'ai envie de la connaitre davantage, de papoter davantage.
Je suis en même temps géner car mon ex me hante toujours.
Ca doit être ce qu'on appel un coup de foudre. Je pense à mon sens trop à elle malgré mes occupations. A la moindre pause , elle surgit dans ma tête.

J'ai encore des efforts à faire pour gommer certain défaut qu'on me reproche, et améliorer ce que je considère important.