Aide et conseilspour récupérer ton ex !

Vous êtes nouveau sur le forum? Présentez-vous auprès des autres membres...
#1326709
Cyril au soleil a écrit : 14 mai 2021, 14:08 Bonjour Archie,

Je me permet de laisser un mot sur ce sujet. Je suis aussi passé par une séparation après 10ans, des gamins, maison et tout le tralala, séparation pas de mon fait mais bien sûr avec des raisons de par et d'autres... bref...

Ton EX-femme, (car oui c'est ton EX-femme et il faut que ça te rentre dans le crane maintenant), a eu le mérite de mettre fin à une relation qui ne lui allait plus... quelque soit les raisons, les tors, les manquements de part et d'autre... elle a prit une décision pour vous, qui t'impact directement. Tu ne peux pas revenir sur ça, il faut que tu prennes acte et que tu avances sur ces nouvelles bases. D'un point de vu pratique dans un premier temps et en reconstruction personnel ensuite, c'est souvent plus long.

Par contre, maintenant que ton ex-femme a prit cette décision, il faut aussi qu'elle en assume toute les conséquences. Et la première c'est de quitter ce foyer qui ne lui convient plus, qu'elle te laisse la possibilité de te remettre de tout ça, de t'organiser pour toi et tes mômes. L'avoir dans ton paysage en ce moment ne peut-être que négatif. Pour tout le monde.
Je m'attarderais pas sur le coté " intégration de son nouveau mec dans ton quotidien", ça me laisse sans voix, c'est là qu'il faut mettre un peu d'ego (ou sortir tes c***lles plus clairement).
Oui, c'est la mère de tes gamins, et ça le restera, mais en tant que compagne de route, avec un comportement pareil, faut faire une croix de dessus. Elle te piétine allègrement et tu en redemandes. :shock:

C'est brutal, la période est merdique pour toi mais faut rester debout et serrer les dents.
Je sais déjà que tu vas dire qu'elle est en convalescence, qu'elle a pas de moyen, ou tout un tas de raisons qui l'empêche de partir, mais ne t'inquiète pas, si toi tu prends les devant, en lui disant de partir, les solutions se mettront en place.
Tu pourras avoir l'impression de la pousser dans les bras de son mec, mais c'est déjà le cas de toute façon, et toi ça te permettra de franchir quelques étapes... la rentrée c'est vraiment loin comme date butoir.

Je termine avec une simple considération générale: je comprend même pas comment le gars ose se pointer devant chez toi, comment elle peut lui demander ça et comment toi tu peux accepter... mais bon, ça restera les obscures relations humaines qui m'échappent parfois.

Dans tous les cas, je te souhaite beaucoup de courage... tu as déjà fait un grand pas dans le bon sens en venant parler de ton histoire ici.
Jette un oeil sur mon sujet ou celui de Speud, un autre membre. On a des profils un peu similaires au tiens. ;)

Soit fort!
Effectivement, en découvrant vos situations, ca me ramène à la mienne. La similitude, on croyait que ca allait aller, mais en étant centré sur notre responsabilité d'assurer le confort matériel , on a oublié l'essentiel. De l'écouter et prendre soin d'elle.
Comme toi, j'avais tout. Trois magnifique enfants, une belle et grand maison avec un top jardin, et elle, elle était magnifique. Mais embarqué, comme toi aussi, dans des stress taf et elle en burn femme au foyer, ca a explosé. Ce qui est fou c'est qu'on pensait tout le deux que ca allait aller. Moi aussi je me disais, dés la rentré scolaire du dernier elle reprendra le taf et tout ira. Elle a cogité aussi et voila le résultat de nos défaillances. Les femmes ont le chic pour rendre les choses compliquées mais nous franchement on est de vrais aveugles.
Coucou, c'est Antoine ! Mon équipe et moi-même avons créé un test qui te permet de déterminer avec précision tes chances de reconquérir ton ex. Fais le test en cliquant sur le bouton ci-dessous !

J'accède au test

#1326713
Archie a écrit : 14 mai 2021, 23:49 Mais je souhaiterais te demander, pour toi, la situation aurait elle été différentes si tu avais ressenti quelque chose lors des relations de ton ex. Si tu avais éprouvé de la jalousie, qu'en aurais tu conclu?
Ben Archie, si ma tante en avait on l'appelerait mon oncle .
Si je suis partie au bout de 13 ans , c'est que j'étais arrivée au bout et que je n'aimais plus , voire que je ne pouvais juste plus envisager la vie commune quotidienne ( et c'était loin d'être un coup de tête comme il pouvait paraître )

Et par ailleurs , quand il y a démonstration de jalousie , ça ne veut absolument pas dire non plus qu'il y a espoir ; mon next a passé les mois suivant notre rupture à être jaloux de tout , mes voyages , mes amitiés , et a fortiori de mes rencontres potentielles , sans pour autant manifester une quelconque volonté de renouer ( et pourtant Dieu sait que je lui laissais une autoroute pour ça au début )

Là tu es dans la phase de déni ( classique) , donc bon tu lis tout ce qu'on te dit , mais en te disant que TOI c'est différent, y compris avec ces mystérieux parametres probants que tu ne peux dévoiler.
On ne te dit pas ça parce qu'on est des vilains casseurs de rêve aigris, mais parce qu'on est passés par là, et que le déni ne fait que prolonger la douleur . Par ailleurs , quelque chose qui va t'aider à te relever et avancer droit, c'est ta dignité ( et vouloir faire des démonstrations de comment tu es trop chouette en te faisant marcher dessus , comme avec cette histoire de next qui vient sonner , ça ne le fait pas )
#1326714
Bonjour Selma,

La question de la jalousie, je te la posais à toi, précisément, car comme toi c'est elle qui me quitte. Mais elle a ce comportement de jalousie. Tu en conclus ce que tu veux, mais malheureusement pour moi, j'en conclu que quelque part elle veut garder une main mise sur moi.

Je sais, la dignité, je sais. Ca reviendra peut être. Ca n'est pas ce qui me m'importe pour l'instant, j accuse juste le coup, je laisse venir, observe, apprends sur moi, elle, les enfants. Les moments ici sont intenses, des déclarations de fou, suivi de colères. C est très anxiogène mais c'est ainsi. J ai cette aptitude a laisser venir les choses, et a agir quand je suis au bout de ce que je peux donner. J ai ma propre vitesse pour ca, cela m a couté mon couple, donc je sais que ca n'est certainement pas la bonne méthode mais elle m'appartient.

Je suis peut être dans le déni, mais également dans la colère et surtout contre moi même, mais avant tout tjs et constamment dans la tristesse. Et si je fais tout ca, m'occuper d elle, accepter certaines choses que personne n 'accepterait, c est par ce que je sais que ce qui nous arrive est un passage obligé de notre vie, mais que malgré tt ca, j espère un voyage retour. Pas maintenant, mais plus tard, plus loin. Pour l'instant aucun mot ne pourraient me convaincre du contraire. Tout ceci est a la fois mon espoir, mon choix et la croix que je m'impose de porter.
#1326715
Bonjour

Et bé, t'es pas sorti des ronces ...
Même si je comprends tout à fait ton attitude, l'expérience fait que l'espoir est un fil sur lequel on se coupe toujours et on laisse un bout de soi à chaque fois.
Tu poses la question de la jalousie qui , pour toi est une preuve "d'intérêt" pour ta personne ...
Les mots, les actes commis au nom de la "jalousie" ne sont que le reflet d'un exutoire profond, ancré en chacun de soi ...
Qui n'a pas été jaloux du jouet de son frere/soeur/cousin/copain/copine ?? et pourtant il n'y a pas de sentiments "amoureux" dans cela..
C'est juste un mécanisme de défense inné et une attaque pour contrer ses propres peurs...
Une ex à moi me l'avait bien expliqué à l'époque après des années (quand les choses entre nous n'avait plus aucun enjeu) et elle avait été loin dans le délire ... (genre sonner à 3h du mat' chez moi et personne quand on ouvre la porte, crever les pneus, arracher les essuies glaces de la voiture parce que la veille j'avais raccompagné une amie chez elle j'en passe et des meilleures (bon ok c'était plus du harcèlement que de la jalousie mais bon)

Je rebondis aussi sur " Les femmes ont le chic pour rendre les choses compliquées mais nous franchement on est de vrais aveugles."
Bah non ...pas nécessairement quand les choses sont claires et simples.
Un mec peut tout aussi rendre les choses très compliquées et les filles peuvent aussi être aveugles.
Pas bien de généraliser ;)

Bon courage à toi , effectivement tu es dans le déni mais ça passe à un moment, promis !
#1326716
Kakahuet a écrit : 15 mai 2021, 11:49 Bonjour

Et bé, t'es pas sorti des ronces ...
Même si je comprends tout à fait ton attitude, l'expérience fait que l'espoir est un fil sur lequel on se coupe toujours et on laisse un bout de soi à chaque fois.

Salut et merci encore une fois pour ton retour,

J'apprécie fortement cette phrase et son sens.

J'essaye de me raccrocher à ce qu'il me reste d'elle, j'espère que ca passera.

Encore merci
#1326728
Bonjour à tous,

tout d'abord merci pour toutes vos interventions, je continue, et c'est aussi grâce à vous aussi, à en apprendre sur moi, elle, nous.

Je vous fait le topo de ou nous en sommes à l'heure actuelle, pour que vous ayez une vision globale de la situation:

Elle:
- M'a donc quitté puis a entretenu une relation amoureuse sans me le dire alors que nous étions sous le même toi mais sans le cacher non plus. Tout était en ligne sur Facebook,
- Me détestait à la fin, mes comportements, ma manière d'être avec les enfants, mes absences, mon manque d'attention,
- M'a avoué avoir tenté d'en finir tellement la relation était dure pour elle,
- M'a avoué avoir souhaité qu'il m'arrive un accident ou qqchose du genre tellement je la faisait souffrir,
- Aime ce type,
- M'a diabolisé auprès de lui et notamment lui a menti pour me faire passer pour ce que je ne suis pas,
- A toujours des difficultés à faire preuve de retenue, devant moi, et les enfants (ca a déclenché une grosse dispute),
- vient de subir une lourde opération, elle marche à du deux à l'heure, a un trou dans le ventre de plus de 5cm et des douleurs intenses,
- Assume émotionnellement sa position mais ne quitte pas le foyer faute de moyen financier/professionnel et physique.

Les enfants:
- Le plus petit ressent mais ne comprend pas les choses, mais la situation fait qu'on le délaisse un peu et je déteste ca,
- La moyenne est triste de la situation. Elle comprends mais parfois je la retrouve en chagrin,
- Le grand, comprend, il m'a subi aussi, moi et mes saut d'humeur. J'avais le rôle du méchant dans cette famille. Il s'est souvent confié à mon ex et se positionnait en ma défaveur.

Moi:
- Je ressens une profonde tristesse, je comprends la situation, accepte d'en subir certaines conséquences,
- Je me dis que d'un coté, c'était peut foupoudav et que ca sera peut être mieux comme ca,
- Mais il m'est impossible de l'accepter, je suis toujours amoureux malgré tout et ai envie de tout faire jusqu'au jour ou elle partira,
- Je prends soin d'elle physiquement,
- J'essaye d'assurer dans le ménage en ces temps compliqué,
- Souffre à chaque fois que je la vois, la sais, la ressent avec lui.

La situation:
Nous pensons garder la maison, alterner les gardes à domicile. La semaine in avec les enfants à la maison, la semaine out, chacun va ou il doit/veut aller. L'échéance est fixée a fin juin, fin de l'année scolaire.
Nous avons fixé des règles. Pour ma part, je dois la laisser se reposer, ne plus l'asséner de milliards de questions et être cool avec les enfants. Pour elle, son gsm doit rester dans la chambre et si elle doit lui sonner, l'un de nous ne doit pas être dans la maison.

J'essaye de faire de sorte que nos derniers moment soit paisible pour donner des meilleur dernières images de papa et maman à nos enfants.

Je tente d'accepter la situation mais elle reste parfois incompréhensible pour moi.
#1326730
Bonjour Archie,

Je ne comprends pas trop l’utilité de ton nouveau « résumé ».
On avait déjà bien compris le topo comme tu dis et mes collègues t’ont du mieux qu’ils pouvaient donné des conseils que tu as tous balayé d’un revers de la main « cimer mais non cimer ».
Perso je ne sais pas moi aider quelqu’un qui ne veut pas être aidé. Je sais pas faire.

En revanche je tenais vraiment à rebondir sur la dignité à laquelle tu tiens peu pour le moment.
Je t’assure que dans 100% des cas si y’a bien quelque chose que l’on regrette dans chaque rupture une fois que le feu des émotions est passé, c’est notre manque de dignité.
Et pourquoi ?

Ben parce que c’est entièrement de notre responsabilité.
C’est le rapport de nous versus nous.
L’autre aussi méchant, salaud qu’il est n’y est pour rien.
Le manque de dignité nous nous l’infligeons nous même et plus nous en manquons plus nous devons y faire face après.

Nous ne sommes pas responsable de comment l’autre nous traite. En revanche nous sommes ENTIÈREMENT responsable de ce que nous nous infligeons.

Et crois moi qu’avec le recul on repense beaucoup à ce que nous nous sommes fait plus qu’au mal que nous a fait l’autre.

Penses y.

Courage
#1326734
Bonjour Myz,

L'objectif était juste de clarifier certaines choses, car il vrai qu'il n'est pas facile de tout comprendre lorsqu'on est pas dans la situation. Je suis un cartésien et j'aime quand les choses sont connues pour être débattues.

Je te comprends quand tu dis que je balaye les conseils, mais ca n'est pas tellement vrai. Je m'inspire réellement des écrits, je picore et mes fais mon propre avis en fonction de ce que je vis et ressens.

J'occulte un peu la dignité, et le regretterais peut-être plus tard, mais pour l'instant, je tente de me concentré sur ce que je dois faire et ne dois plus faire.

Je te remercie pour ta franchise. Très sincèrement, je vais relire ton post, encore me remettre en question et relire encore. Mais je suis incapable de me forcer à quoi que ce soit pour l'instant, la culpabilité et les remords sont trop présents.
#1326738
Bonjour,
Je suis comme myz, ton obstination à ne retenir que ce qui t'arrange me pose probleme. Tu reecris toutes nos histoires a l'aune de ce que tu veux voir se produire, et du coup tu ne saisi pas le sens de nos propos.
Ce n'est pas parce que tu modifiera la realite dans tes propos qu'elle sera differente de ce qu'elle est.
La realite est qu'elle ne t'aime plus, qu'elle en aime un autre et qu'elle va te quitter definitivement bientot. En attendant,ctu peux te racinter le conte de fee que tu veux, ca ne changera pas cette realite
#1326740
Salut Allys,
ca doit peut être venir de moi.
Je sais que vous tentez de me mettre les points sur les i.
Je suis conscient et lucide de tout ce que vous me dites, c'est l'acceptation qui est délicate. Ca doit être ça que vous appelez le déni.

Mais si je comprends vos propos, je dois juste la fermer et avancer.
Donc on ne lutte pas, on ne se bat pas, on ne tente pas de prouver quoi que ce soit. On accepte et on laisse filer.
C'est la première rupture que je subis, c'est assez inédit pour moi, d'ou mes questions.
#1326741
Archie a écrit : 16 mai 2021, 17:05 Mais si je comprends vos propos, je dois juste la fermer et avancer
Mais où as-tu vu qu'il fallait te la fermer?
Pas te la fermer bien au contraire! Récupérer ta dignité.
Cesser d'être de toutou conciliant qui attends sagement sa petite caresse...
Aujourd'hui tu te contente de t’écraser en espérant qu’elle se dira qu’elle regrette de perdre un gars si conciliant… Mais elle s’en fiche de toi, de ta gentillesse, ça ne changera rien d’être gentil et conciliant !
Elle a fait un choix, elle en assume les conséquences, cesse de lui permettre d’avoir le beurre, l’argent du beurre et le cul du crémier et le tout avec ta bénédiction!

Archie a écrit : 16 mai 2021, 17:05Donc on ne lutte pas, on ne se bat pas, on ne tente pas de prouver quoi que ce soit. On accepte et on laisse filer.
Si lutte! Mais pour ce qui est important! Mts toi en colère un peu!, parce que là, désolée, mais tu te fait tranquillement piétiner par ton ex, tu laisse tes enfants en souffrance (Mais qui de vous deux s’est imaginé que ça perturberait plus les enfants que vous vous sépariez avant la fin de l’année scolaire plutôt que de rencontrer le mec avec qui leur mère a trompé leur père ? mais WTF!) et en plus tu en redemande ("Oh oui humilie moi!"), en espérant qu’une fois qu’elle se sera essuyé les pieds sur toi, elle retombera follement amoureuse de toi ! Mais franchement, crois-tu qu’un paillasson qui dit Amèn à tout, et n’a aucune estime pour lui soit séduisant ? Je ne laisse même pas le suspens, la réponse est non !

Tu veux te battre? Alors bat toi et montre lui que tu vaux mieux que la façon dont elle te traite! Que tu ne courre pas après une princesse égoïste et capricieuse (FAIRE VENIR SON NEXT! PUTAIN! Tu te réveille un peu ou bien?) et que tu es un homme qui vaut la peine.

Ca ne marchera sans doute pas, mais au moins tu récupéreras ton égo, qui a totalement disparut...
Tu te dis que c'est pas grave? Si ça l'est car c'est avec toi même que tu va vivre jusqu’à ta mort pas avec elle, et donc, avoir de l'estime personnelle c'est important!
#1326745
J'ai l'impression d'avoir une grande sœur qui me gueule dessus.

Bon, pour tout de même te montrer que j'avance et que je ne me laisse pas mourir de faim, j'ai pris rendez-vous en banque cette semaine pour étudier mes possibilités et découvrir mes capacités de financement de crédit.

J'ai déjà commencé à checker, mais la recherche va devoir se faire plus pressante quant à mon prochain lieu de vie. Ca risque d'être un casse tête.
#1326749
Bonjour Archie,

C'est bien que tu ais parcouru d'autres sujets du forum et surtout lue les réponses et pistes de réflexions apportées par les différents intervenants... mais j'ai aussi cette impression que tu ne retiens que ce qui t'arrange un peu et que tu sembles penser que pour toi les choses sont différentes... Bien que chaque relation soit unique, on retrouve quand même des traits communs, des tendances... Tout ce que tu nous dis, ce sont des choses déjà vu, et vécu parfois.
Dans mon cas, mon ex n'avait pas non plus de travail, ni de moyens à priori... bah finalement le jour où je lui ai dit de partir où plutôt quand j'ai atteint le point où ce n'était plus supportable (parcequ'il n'était plus question que moi je parte...), les choses ce sont mise en place très facilement pour l'ex...

...et pour les mômes tu peux pas faire semblant ou essayer de "donner une image". C'est une situation qui les impact forcément... ils trouveront beaucoup plus facilement leur équilibre avec une situation claire. Et des parents séparés, qui vivent chacun de leur coté, bah c'est très clair pour un môme.
C'est ça qui devrait être ta ligne de conduite...

Tu as raison de faire des démarches, réfléchir à l'après... c'est le début de l'acceptation, mais faut pas que ce soit des raisons pour temporiser et garder un statu quo assez foireux.
#1326751
Salut Cyril,

Merci pour le retour,

Pour l'instant j'avance au jour le jour, tout est encore un peu trop frais pour que je me projette, mais je m'y prépare. C'est même un peu inquiétant de se retrouver seul capitaine à bord quand on a pas la conviction d'y être parvenu à deux.

Je sais que ce qui doit se passer arrivera. Je ne manquerais pas de vous tenir informé de l'évolution de la situation.

Au plaisir de vous lire.
#1326801
Bonjour à tous,

voici un petit suivi de l'évolution de la situation.

Emotionnellement, je suis au bout, si bien que son manque de respect, de retenue m'ont poussé dans certaines dernières limites. Je n'en pouvais plus de la voir constamment sur son gsm, à seulement quelques mètres de moi. J'ai tenté une ultime fois de lui faire comprendre que son manque de retenue me blessait (elle a passé la journée de lundi chez lui, est resté en rentrant 10 minutes dans le fauteuil pour écouter notre grand qui avait un soucis à l'école, et à part au repas et pour se laver, elle est resté figée sur son g dans notre chambre). Je me suis une nouvelle fois heurté à un mur. J'ai explosé et explosé... son gsm un soir à 23H00.

C'est évidement très tendu à la maison, mais ça va un peu précipiter les choses, pas comme je le voudrais car elle est vraiment bornée. A part la foutre à la porte, je n'ai plus que la patience de mon côté.

Elle est sensé quitter la maison dés sa cicatrisation terminée (je sais c'est ridicule), elle table sur maximum 15 jours, j'espère franchement moins, tellement c'est pesant.

Je passe les nuits dans le canape, et je limite un max mes interactions.

Passage à la banque hier pour étudier les possibilités (même la banquière, qui la connait, était sur le cul), certainement d'autres rendez-vous, comme pour faire évaluer le bien, vont être planifiés.

Tout ce que je voulais éviter est en train de se produire, je pense qu'on ne peut rien y faire.

Bonne journée à tous.
#1326806
Bonjour Archie,

En effet, c'est dans ces situations qu'il est le plus compliqué de garder le contrôle...
C'est d'autant plus difficile qu'on ne comprend plus l'ex, ses réactions, son comportement nous devient totalement étranger... et c'est normal car vous n'êtes déjà plus dans la même réalité. Les chemins s'éloignent inexorablement...
Les choses se précipitent... tant mieux... il faut pourtant que tu fasses attention aux sautes d'humeur et autres gestes inconsidérés... d'abord pour toi mais aussi d'un point de vue légal et autre joyeuseté de ce genre...
D'ailleurs, pour le coté légal, je ne connais pas votre statu, mariés, pacsés... mais dans ces cas là, tu dois assistance à ta compagne tant que la séparation n'est pas actée... :roll:
Donc non, tu peux pas la foutre à la porte comme ça... cela dit, faudrait pas lui faire la belle vie non plus à mon avis...

Le principal pour toi et pour la suite c'est clairement de t'extirper de cette situation, en y laissant le moins de plumes possible, c'est ce que tu sembles faire et il faut garder cette ligne, en prenant sur soi... c'est dur, compliqué mais nécessaire le temps que les chose se mettent en place...

Courage!!
#1326808
Bonjour Archie,

pour mémoire la violence conjugale est punie par la loi (et l'excuse du motif " passionnel" , c'est très 20 ième siècle)

Par ailleurs, l'assistance ne s'arrête pas à la séparation , notamment quand l'un des deux arrête de bosser pour élever les enfants et subit donc une perte de revenus majeure (et personnellement je ne le déplore pas :roll: ) , y compris lorsque ton épouse ( et non "ta chose" , note bien) a l'outrecuidance d'en aimer un autre .

Lui demander que son next ne vienne pas sonner à votre porte c'est une chose, se comporter comme un Néanderthal bas du front blessé dans son ego et sa virilité de chef de famille , tout déconfit de ne plus être le "meneur du jeu" (je te cite) , c'en est une autre .

Qque part tu as mentionné que ton ainé en avait assez de tes sautes d'humeur, pose toi les bonnes questions
Modifié en dernier par Selmasultane le 19 mai 2021, 19:40, modifié 1 fois.
Elieza ont aimé ça
#1326810
C'est marrant, on le voyait pas du tout venir, ce moment où tu allais te rendre compte que ca sert a rien de faire le gars gentil et qui se remet en question, et que comme elle reste ferme sur sa décision, tu montres un tout autre visage...bien moins "gentil" et bien moins remis en question du coup.
#1326823
Hello Archie,

N'essaye pas de voir, n'essaye pas de comprendre. Il n'y a rien à voir et rien à comprendre. Vous n'avez plus le même monde, les mêmes visions.. Même si ça te paraît absurde (en "si peu de temps"), tu le verrais par toi même quand tu ouvriras un peu les yeux, le temps fera son effet.

Fait attention ! Reste fort, courage.

Et je confirme sur le côté dignité. C'est sacré. Bien plus qu'une autre femme (ou homme).

Par contre le côté "seul capitaine du navire" : c'est ce qui m'a permis et me permet de rester fier de moi malgré tout. C'est pas toujours simple, certes, mais quelle joie, quelle fierté, quelle indépendance, ta vie. Pas la vie de quelqu'un d'autre, la tienne, à 100%. Quelle soit belle ou moche, c'est ta faute ou grâce à toi. Tu es responsable maintenant.
Tu vas connaître tes enfants comme tu ne les a jamais connu. Tu vas les élever, seul, avec tes convictions, tes habitudes (que tu aimes ! Et non pour faire plaisir à autrui), la moitié du temps mais c'est tout ce que tu peux avoir, alors profite en autant que tu peux. Tu vas passer des moments seuls avec eux, rien qu eux et toi. Ça va être magique, je te promets.
Tu vas créer une nouvelle relation avec eux, une nouvelle vie. Pour toi, et pour eux.

Tu as une image à leur montrer, un exemple.


TOUT N'EST PAS NOIR !
miu ont aimé ça
#1326825
Bonjour Speud,

Tu viens d'avoir les mots les plus sensés et réconfortants que j'ai entendu depuis le début de cette merde d'histoire et c'est (je pense) ce que j'avais besoin d'entendre.

Je te remercie sincèrement pour ce partage.



A tout ceux qui me lisent,

J'imagine que vous devez percevoir une bipolarité dans mes propos/comportement. Je ne le justifie pas, c'est juste moi, mais il s'explique (peut-être et sans me réfugier derrière des excuses bidons) par cette lassitude mais cette envie de continuer à espérer, de cet amour et cette haine que je lui porte, de cet attachement et de cette volonté de la voir partir. Ce sont des sensations systématiquement contradictoires, je sais, mais c'est encore trop présent dans mon esprit et je suis toujours en plein dans l'émotion.

Aussi, même si des sauts d'humeur me poussent à certains gestes ou paroles, JAMAIS, je ne ferais de mal à quiconque.

Dans la pratique, une date de départ est fixée, les discutions de tractations pour les switch de gardes et la décision finales pour la revente, ou le maintient de la maison sont en cours.

Concernant les enfants, mon grand, qui était parfois en conflit avec moi car j'ai une certaine exigence quant à son hygiène déplorable, résultats scolaires (en dents de scie), éducation,... est en train de revoir sa position vis à vis de sa mère., sans que j'ai , à aucun moment, tenté de l'influencer.


Bonus: ça vient de tomber à l'instant... N'ayant plus de voiture, car elle a souhaité la revendre pour financer son opération (financée à 90% par son père), et pas de travail actuellement, donc coincée dans cet engrenage "niente auto, niente lavoro" elle se dit dans l'impossibilité de partir à la date prévue. Et sans le demander explicitement, elle souhaiterais que je l'aide pour faire un prêt...

Alors, toujours en osmose???