Aide et conseils pour récupérer ton ex !

Vous êtes nouveau sur le forum? Présentez-vous auprès des autres membres...
par Pierrot2902
#1308435
Bonsoir, moi c’est Pierre. Je suis nouveau sur le forum, cela fait quelques temps que j’hésite à écrire ici.

Mon histoire : j’ai rencontré quelqu’un il y a maintenant 3 ans sur un site de rencontre. Nous avons 3 ans d’écart. Deux belles années en couple, de mars 2017 à fevrier 2019. Nous habitons à 4h de route l’un de l’autre.

J’étais très attentionné, attaché, honnête, sincère etc. Mais je sentais que je m’ennuyais avec elle, on faisait des activités, on sortait un peu, mais cela restait assez « planplan ». Je lui en ai donc parlé, et à partir de ce moment là on s’engueulait un peu plus souvent, toujours pour ces sujets là, comment envisager l’avenir ensemble, qui va se rapprocheetc.

Vient le moment fatidique : rupture en fevrier, elle voulait faire une pause et moi je n’acceptais pas cette situation.. c’était tout ou rien. J’étais plus bas que terre pendant des semaines, à lui courir après, tout cela pour qu’elle couche avec quelqu’un d’autre 2/3 semaines après notre rupture.

Cela a brisé quelque chose, mais c’était encore moi qui etais là pour elle et pas l’inverse. Elle regrettait simplement. Bref, on continue de discuter, je lui faisais des reproches, lui en voulais. 2 mois après, c’est-à-dire en avril, nous nous remettons ensemble, cela a duré deux semaines environ, on ćest vu, mais pareil, au bout de 3 jours avec elle je m’ennuyais, et rebelote on ćest embrouillé, et la c’était la fin...

Depuis ce temps, on a discuté un petit peu de temps en temps, mais la on était en silence radio depuis au moins 3/4 mois. Je lui ai envoyé un message ce soir, pour apprendre qu’elle est actuellement en couple, et « il n’y aura plus jamais rien entre nous ». Je suis plus bas que terre encore une fois.

J’aime cette fille, je la trouvais tellement jolie, attentionnée, sexy, féminine, gentille... et j’ai l’impression que cela n’arrivera plus avec personne d’autre.. j’ai beau voir de jolies filles en soirée ou autre, toujours cette impression qu’aucune n’arrivera à sa cheville. Bref, je suis vraiment perdu. Depuis des mois je doute, j’avais de l’espoir, j’étais mal mais j’avançais tranquillement, et là je suis complètement brisé. Je ne sais plus où j’en suis, je ne sais pas si c’est elle que j’aime plus que tout, ou si j’idéalise la chose en voyant des couples, et le fait que je rêve de trouver quelqu’un qui me correspond parfaitement.

Je ne sais pas, j’ai l’impression que je ńarriverai jamais à avancer, mais une chose est sur, je ne reviendrai pas vers elle étant donné qu’elle est en couple.

Merci de m’avoir lu.
par Pierrot2902
#1308437
Eh bien je n’en sais trop rien.. je me demande si toutes les relations ne sont pas une question de routine, avec des activités assez « similaires ». Et du coup, c’est aussi cela qui me fait penser « pourquoi je ne m’ennuyerai pas plus tard avec la future personne ? ».

Et sinon, je pense qu’il y a ma fierté qui joue, se dire qu’on plait peut etre toujours, ce qui fait que je reste bloqué dans cette relation, alors qu’il y a tellement de bonnes personnes à rencontrer.
par sandstorm
#1308438
Bonsoir
Bonsoir :)

il y a d'un coté la description de la personne (charmante, sexy etc) et de l'autre la vie avec elle (routine, planplan etc). Parce qu'une personne nous attire physiquement ça ne signifie pas qu'on est fait pour passer du temps avec et encore moins deux ans de sa vie.

Je rejoins Elieza sur la problématique de la blessure d'égo ou de chagrin d'amour.
J'ai une question à te poser, en espérant t'aider ainsi pour creuser un peu dans cette histoire: pourquoi rester pendant deux ans avec une personne avec qui on s'ennuie? est ce par exemple la croyance que tu nne peut pas trouver mieux ailleurs? que tu ne mérites pas mieux? est ce de la solitude? est ce la croyance qu'il faut toujours se battre? changer la personne? etc.
par Elieza
#1308439
Pardon mais si vous vous faites déja plomber par la "routine" alors que vous êtes jeunes j'imagine, et à distance...qu'est ce que ca aurait été si vous aviez habité ensemble.
La routine ce n'est pas l'ennui hein...
par Pierrot2902
#1308441
Bonsoir et merci pour ta réponse !

Alors tout d’abord je n’ai ressenti cette routine un peu ennuyante qu’au bout d’un certain temps, 3/4 mois avant notre première rupture. Je pense que je voulais me battre pour cette relation parce que j’ai beaucoup d’admiration, d’attirance, et d’amour pour cette personne.

Et pour ce qu’il en est de cette situation, jpense qu’il y a à la fois un problème d’ego, être laissé de coté, blessé, oublié. Et à la fois un chagrin d’amour parce que je me sentais moi-même avec cette personne, et tout de même heureux. Après je suis d’accord sur le fait que trop de couples se « contentent » du minimum et restent ensemble pour le confort, et la peur de la solitude (c’était surement un peu mon cas). Mais je ne sais pas, j’etais moi-même quoi.
par Pierrot2902
#1308442
Oui j’ai 22 ans et ćest mon premier amour, d’où le fait que je ne sache pas non plus comment réagir.

C’est vrai que j’y ai pensé aussi, qu’en vivant ensemble ça aurait pu être pire. Mais il y a aussi ce coté pesant de la distance, qui casse vraiment le rythme, et qui ne permet pas de mixer entre les amis, la famille, l’amour. On est soit jamais ensemble, soit tout le temps l’un sur l’autre, donc cela joue aussi.
par sandstorm
#1308444
Pierrot2902 a écrit :
18 nov. 2019, 23:45

Alors tout d’abord je n’ai ressenti cette routine un peu ennuyante qu’au bout d’un certain temps, 3/4 mois avant notre première rupture. Je pense que je voulais me battre pour cette relation parce que j’ai beaucoup d’admiration, d’attirance, et d’amour pour cette personne.
La routine s'installe (ou plutôt l'ennui pour être plus précis), et quelques mois plus tard: rupture.
Et au lieu de te dire "bon on a vécu une histoire, et puis maintenant c'est fini", tu as persévéré.
L'admiration l'attirance l'amour est ce que tu avances pour justifier cette persévérance. Néanmoins on peut très bien avoir de la considération pour une personne tout en sachant qu'on n'est pas ou plus fait pour être ensemble….
Et pour ce qu’il en est de cette situation, jpense qu’il y a à la fois un problème d’ego, être laissé de coté, blessé, oublié.

pourquoi as tu ressenti être oublié? blessé? dans quel contexte?
pour le confort, et la peur de la solitude (c’était surement un peu mon cas).
très bien la peur de la solitude a peut être joué un role dedans mais à te lire ce n'est pas la raison principale me semble il.
Et à la fois un chagrin d’amour parce que je me sentais moi-même avec cette personne, et tout de même heureux.
comme dit plus haut il ya un paradoxe dans cette histoire: d'un coté le planplan, la routine, de l'autre te dire que tu te sentais quand même heureux et en plus avec une rupture qui ne t'a pas alarmé et qui t'a au contraire poussé à perseverer.

enfin comme tu avais 22 ans, et que tu n'a pas vécu d'autre histoire d'amour, je vais émettre une hypothèse tu me diras ce que tu en penses: tu avais besoin de vivre une histoire d'amour, tu es tombé sur une personne charmante mais avec qui le quotidien n'était pas à la hauteur de tes espérances et tu as persevéré car tu n'a pas voulu admettre que cette histoire fut une histoire d'amour certes mais pas l'histoire d'amour dont tu as revé?

réflechis bien sur les raisons qui t'ont poussé à rester dans cette relation. ça t'aidera à mieux faire le deuil, et à tirer des leçons pour tes relations futures :)
par Pierrot2902
#1308448
Oui en effet, la routine s’installe, mais pour autant j’ai continué d’y croire parce que je ne voulais avoir aucun regrets. Bien sur la vous avez une histoire assez survolée, mais j’ai aussi par moment de la colère, pour tout ce qu’elle m’a fait subir, et le fait que je suis celui qui n’est pas heureux aujourd’hui..

Ma blessure vient de là. Encore hier, lorsqu’on a discuté elle m’a balancé « on est en novembre juste au cas où ». Comme si, encore une fois, c’est moi qui reste à la traîne alors qu’elle a fait son deuil depuis longtemps. Et moi jsuis là, comme une merde, bloqué dans cette relation.

Oui en effet j’ai perséveré dans cette relation, parce que malgré la routine j’étais éperdument amoureux et attiré par elle. Alors que je sais que dès sa « première faute » d’aller voir un autre et revenir vers moi, j’aurais du fuir et abandonner cette histoire.
par Pierrot2902
#1308449
Bah c’est vrai que, sandstorm, je ne sais plus trop à présent ce que je recherche. C’est aussi une des raisons qui me font stagner dans cette rupture.
par HUC
#1308452
Hello,

A mon humble avis, quand on est amoureux on ne s'ennuie pas. Même si on en fait peu, la présence de l'autre à nos côtés nous suffit (bon après ça ne veut pas dire qu'il faut passer tout son temps sur le canapé non plus…).

A mon avis tu as essayé avec elle à plusieurs reprises, tu ne t'épanouissais pas malgré les quelques activités partagées, tu ne l'aimais peut être pas assez pour simplement apprécier ces moments à deux. Difficile de lui en vouloir si elle tenait à toi car ton comportement a du aussi la blesser.

Bon courage, chaque rupture est difficile, la lumière est au bout du tunnel !
par Pierrot2902
#1308458
Bonjour et merci pour ta réponse.

Alors pour moi, tu as pleins de couples qui restent ensemble par amour mais qui n’ont plus vraiment une vraie passion et qui sˆennuyent quand même. Au niveau des sentiments, aujourd’hui tu as peut-être raison et c’est plus le manque de relation et le vide qui font que je me rattache à ce que je connaissais.

Mais si tu veux, j’ai fais énormément d’efforts pour la voir, pour partager le plus de temps possible avec elle, et c’est vrai qu’aujourdˆhui bah j’ai l’impression d’être blessé parce que j´ai beau avoir tout essayé, je me sens trop délaissé quoi.

Oui j’ai été blessant, à partir du moment où elle m’a vraiment blessé (par son plan cul), là ça a créé une vraie rupture de confiance etc. Mais avant je ne l´étais pas, j’étais toujours présent pour elle, à faire des efforts et à tout tenter pour que ça marche.

Et ça me blesse encore plus aujourd’hui de me dire qúelle n’éprouve plus rien du tout pour moi, et que jsuis comme un pauvre idiot à attendre et m’enfoncer alors qu’il ńy aura plus rien..

J’ai lu ton poste, as-tu vécu d’autres ruptures douloureuses toi ? Et t´en es tu sorti assez rapidement ?

Parce que là j’ai tenu 6 mois, mais je suis à bout. Je ne pourrai pas tenir plusieurs mois de plus, c’est trop...
par Kakahuet
#1308464
Bonjour

Juste une petite question, tu mets quoi derrière le terme "s'ennuyer" ?
Parce que je pense que le curseur est différent pour chacun et je suis d'accord pour affirmer que lorsqu'on aime, on ne s'ennuie jamais, même si on ne fait rien de spécial.


Ceci dit, tout dépend aussi de tes expériences en la matière et de ton chemin de vie...
il est facile de "s"ennuyer" à 20 ans... c'est plus le cas lorsqu'on a passé un certain âge parce qu'on se prend en main, on sait ce qu'on veut (et ce qu'on ne veut pas) et on communique ...

Pour reprendre ton post initial:

"J’étais très attentionné, attaché, honnête, sincère etc. Mais je sentais que je m’ennuyais avec elle, on faisait des activités, on sortait un peu, mais cela restait assez « planplan ». Je lui en ai donc parlé, et à partir de ce moment là on s’engueulait un peu plus souvent, toujours pour ces sujets là, comment envisager l’avenir ensemble, qui va se rapprocher"
Et sinon, qu'est ce que tu as fait de concret pour que la situation s'améliore?
Parce que le ""J’étais très attentionné, attaché, honnête, sincère.." c'est pas très productif comme état, si ?

"elle voulait faire une pause et moi je n’acceptais pas cette situation.. c’était tout ou rien."
M'est avis que ton égo a été fortement touché....

"J’étais plus bas que terre pendant des semaines, à lui courir après, tout cela pour qu’elle couche avec quelqu’un d’autre 2/3 semaines après notre rupture."
Et ? si vous étiez séparés, elle fait un peu ce qu'elle veut de son Q non ?

"Cela a brisé quelque chose, mais c’était encore moi qui etais là pour elle et pas l’inverse. "
Ego ego ego ego and once again ego !

" je lui faisais des reproches, lui en voulais. "
Ego

"2 mois après, c’est-à-dire en avril, nous nous remettons ensemble, cela a duré deux semaines environ, on ćest vu, mais pareil, au bout de 3 jours avec elle je m’ennuyais, et rebelote on ćest embrouillé, et la c’était la fin..."
Ego calmé puis re-égo ....

" Je lui ai envoyé un message ce soir, pour apprendre qu’elle est actuellement en couple, et « il n’y aura plus jamais rien entre nous ». Je suis plus bas que terre encore une fois."
Ego ....

"J’aime cette fille, je la trouvais tellement jolie, attentionnée, sexy, féminine, gentille..."
Non, je ne crois pas que tu l'aimais au sens noble du terme, malheureusement.

" Depuis des mois je doute, j’avais de l’espoir, j’étais mal mais j’avançais tranquillement, et là je suis complètement brisé."
En même temps, je ne suis pas certain que tu ais travaillé sur la cause profonde de ton "ennui" avec elle, si ?
Et bis repetita... forcément..

" Je ne sais plus où j’en suis, je ne sais pas si c’est elle que j’aime plus que tout, ou si j’idéalise la chose en voyant des couples, et le fait que je rêve de trouver quelqu’un qui me correspond parfaitement."
Ben sors avec ton égo, tu verras que cela se passera parfaitement bien...

"Je ne sais pas, j’ai l’impression que je ńarriverai jamais à avancer, mais une chose est sur, je ne reviendrai pas vers elle étant donné qu’elle est en couple."
Et surtout que ton égo blessé ne s'en est pas encore relevé...

Courage à toi !
par HUC
#1308470
"J’ai lu ton poste, as-tu vécu d’autres ruptures douloureuses toi ? Et t´en es tu sorti assez rapidement ? "

Pour répondre à ta question, ma dernière ex était clairement mon réel première amour, j'avais eu des relations avant, mais jamais de cette force, je nous croyais indestructibles et c'est certainement ça qui m'a aveuglé et m'a fait oublier l'essentiel : "nous".

Maintenant, je souffre beaucoup oui, tout comme toi. Je reste persuadé qu'on avait beaucoup de choses à vivre ensemble encore, je trouve que c'est profondément dommage de ne pas avoir essayé de passer au dessus des problèmes, et je m'en veux de ne pas avoir entendu les remarques qu'elle a pu me faire (déplacements professionnels à répétition et rythme effréné ne m'ont pas beaucoup aidé…).
Je me "rassures" en me disant qu'on souffre tous.

Chaque situation est unique, mais qu'est ce qui peut bien te rendre si certain que finalement elle te conviendrait maintenant ? A quoi bon vouloir recommencer si tu t'ennuie avec elle.
Me concernant, je n'ai jamais ressenti cela, même lorsque nous ne faisions rien de spécial de notre weekend, le simple fait de ressentir sa présence et voir ses jolis yeux me remplissait de bonheur, même si je ne lui ai certainement pas assez dit…

Je ne peux que te conseiller de chercher à faire de nouvelles rencontre. Moi, éperdument amoureux, ça m'aide doucement a avancer. Je pense que cela te ferait du bien aussi.

Bon courage, c'est clair que c'est un mauvais moment à passer. On se croit toujours invulnérable (on me dit souvent que j'ai l'air inatteignable) et pourtant c'est clair que l'amour peut nous détruire…

HUC
par Pierrot2902
#1308485
En réponse à Kakahuet : alors j’utilise le terme s’ennuyer parce que mon ex était très casanière avec moi, je souhaitais souvent qu’on sorte, fasse plus de choses, mais on se voyait genre toutes les deux/trois semaines, et on ne bougeait pas beaucoup, ce que je trouvais un peu triste. Et c’est pour cela que je lui en ai parlé. Mais je ne crois pas avoir été blessant la dessus, étant donné que je souhaitait qu’on en discute, qu’on évolue là dessus. Mais elle a tout de suite plongé la faute sur la distance : qui est le motif de notre 1ere rupture.

Après oui vous avez certainement raison, je l´idéalise beaucoup à présent alors qu’au final je serai surement plus épanoui avec une prochaine personne, seulement pour l’instant je ne peux pas le savoir.

Mais c’est bien cela que je cite comme ennui, ćest le coté casanier qui faisait qu’on restait souvent cloitré à la maison, alors qu’on a tellement de choses à faire dans la vie.

Et pour autant, j’aime ça aussi, trainer un week-end au lit, ne pas trop bouger, mais il faut un juste milieu.

Merci
par Pierrot2902
#1308488
D’accord Huc, je ressens la même chose que toi. C’était vraiment un grand amour que j’ai vécu là, mais tu as raison sur le fait que si je m’ennuyais parfois, ćest que ce n’etait pas la bonne.

Mais je regrette beaucoup de choses, surtout physiquement je la trouvais parfaite, et pleins d’autres qualificatifs dans sa personnalité. Mais c’est vrai que j´avais un reproche ćest le coté casanier, qui faisait que notre relation déjà à notre jeune age etait assez « routiniere ». Mais il y a la distance qui a joué aussi. On ne pouvait pas à la fois profiter l’un de l´autre, et des amis en meme temps.

Courage à toi, ça m’a tellement attristé en lisant ton poste, et j’espère sincèrement que tu trouveras une solution assez vite aussi. Mais on s’en remet toujours j’imagine, on ne reste pas bloqué des années dans une relation et on relativise à la fin. Surtout quand on est sérieux avec l’autre, c’est un point important qui joue en notre faveur (honnêteté, fidélité etc) qu’on ne retrouve pas chez tout le monde.
par Pierrot2902
#1308491
Et Kakahuet, pour répondre à cet « égo » que tu cotes tout le temps, certes on fait ce qu’on veut de son cul, mais quand la personne te retiens tout de même, te dis « je t´aime » mais va voir quelqûun dˆautre pour essayer une autre expérience, égo ou pas, on a peut-être pas la même vision du respect.

Et pour ce qui concerne les évolutions que je souhaitais, j’ai fais diverses propositions, de sorties, de vision pour l’avenir, je l´ai soutenu pendant des mois. Mais surement que mon égo en a joué sur la rupture. Seulement, cela j’y peux rien d’avoir une fierté comme ça, cˋest ma personnalité, et comme on dit, on ne change pas quelqu’un.

Je trouve que tu me juges assez vite sur cela. Donc je suis tout simplement le fautif, et je n’ai qu’à m’en vouloir pour la rupture ? Et c’est quoi aimer dans le bon sens du terme du coup ?

T’es en train de dégommer tout ce que je dis sur elle, et j’ai franchement l’impression d´être la merde qui as tout fait raté à présent, que c’est ma faute, malgré le fait que j´ai cherché pleins de solutions, que j’essayais de communiquer à mort avec elle, mais qu’au final je ńacceptais pas tout, donc je suis un fautif qui ne la mérite pas.

Je suis effondré...
par Pierrot2902
#1308494
Si ce que tu dis est vrai, et que c’est vraiment ma faute d’avoir été un idiot par de l´égo, alors cela ne sert à rien que je recherche une relation amoureuse puisque ce sera toujours la même chose j’imagine.
par Kakahuet
#1308508
Bonjour,
Je me permets de répondre juste pour clarifier certaines choses ...(je comprends ton chagrin ceci étant)

"quand la personne te retiens tout de même, te dis « je t´aime »
J'ai du mal lire tes propos parce que je n'avais pas vu ce passage avant ...
Elle t'a retenu de quelle manière?

"Et pour ce qui concerne les évolutions que je souhaitais, j’ai fais diverses propositions"
OK c'est noté...ceci dit, elle n'a jamais adhéré à ces propositions alors? Cela démontre peut être que vous n'étiez pas en phase et que chacun n'avait pas la même vision de la relation

"Je trouve que tu me juges assez vite sur cela."
Je ne juges pas , je donne mon avis, nuance, par rapport à ce que tu nous écrit...

"Donc je suis tout simplement le fautif, et je n’ai qu’à m’en vouloir pour la rupture ?
Je ne pense pas avoir dit ça, simplement, en lisant entre les lignes, il me semble évident que vous n'aviez pas encore les mêmes attentes et ça, dans un couple, ça ne fonctionne pas c'est tout.

"Et c’est quoi aimer dans le bon sens du terme du coup ?"
Pour ma part, aimer c'est une évidence et non un combat ... tu peux développer à l'infini le concept, mais quand les choses sont évidentes, il a des chances que la relation soit pérenne.

"...que j’essayais de communiquer à mort avec elle..."
Oui c'est une bonne chose mais quand tu n'as pas de retour voulu ...qu'est que tu dois en penser?

Non tu n'es pas le fautif unique de cette rupture, c'est simplement que les choses ne se sont pas emboîtées comme il fallait, que ce n'était pas la "bonne" personne au bon moment.

Et non ça ne sera pas "toujours la même chose" puisque tu arriveras à trouver quelqu'un qui correspond à ton style de vie et tu verras que les choses seront bien plus faciles à gérer....

bon courage à toi
sandstorm ont aimé ça
par sandstorm
#1308515
Pierrot2902 a écrit :
19 nov. 2019, 19:12
Si ce que tu dis est vrai, et que c’est vraiment ma faute d’avoir été un idiot par de l´égo, alors cela ne sert à rien que je recherche une relation amoureuse puisque ce sera toujours la même chose j’imagine.
admettons que tu recherches à satisfaire ton égo (*): dire que ça sert à rien de rechercher une relation amoureuse car ça sera toujours la même chose équivaut à dire que tu penses ne pas pouvoir TE changer et que tu acceptes d'être comme tu es sans te remettre en cause.

*: ici on pose l'hypothèse que tu recherches satisfaction de l'égo, ce qui ne veut pas dire que c'est vrai.

il est parfaitement sain d'etre égoiste au sens où trop d'altruisme et on n'existe plus qu'à travers l'autre. mais de l'autre trop d'égoisme condamne à la solitude et aussi à ne jamais vivre l'amour. l'enjeu et la difficulté est de trouver le bon mélange entre égoisme et altruisme/ouverture à l'autre afin de se donner les moyens de vivre une histoire avec quelqu'un sans se perdre dans l'autre ou sans exiger que l'autre se perdent dans nos exigences ou envies.
Présentation Cédric

Bonjour, Moi c'est Cédric, j'ai 32 ans et[…]

Mon histoire.

Et donc, pour finir d’etaler mes état[…]

Bonjour Blur, Merci pour ton retour :) Et bien[…]

Oui je me doute Le truc c'est qu'en réalit[…]

super idée merci ! ce soir je vais m octro[…]

une rupture qui fait mal

Hello, Pour le coup, oui, elle aurait dû d'[…]

Mon ex est revenu mais...

Bonjour Chabine, Vu de l'extérieur, comme […]

A mon tour

Membre banni parce que MERDE les effaçages […]