Aide et conseils pour récupérer ton ex !

Ca y est, je chante à nouveau sous la douche le matin car ... j'ai enfin récupéré mon ex !
#1308120
Bonjour à tous,

Jeune homme de 27 ans, très amoureux mais cœur en miette et confiance éclatée au sol...

Je vous explique ma situation.

Voilà 5 ans je rencontre une jeune fille de 5 ans plus jeune que moi... Assez difficile à assumer de sortir avec une jeune fille de cet âge, mais je me rends compte que je l'aime et que ça ne se contrôle pas...
Je suis son premier et moi elle est loin de l'être..
Je n'étais pas vraiment attiré par le fait de caser mais plus je la voyais "se battre" plus je la trouvais extraordinaire.
D'une maturité incroyable et avec des valeurs étonnantes.
Je décide donc, d'assumer aux yeux de tout le monde. Je m'en vais rencontrer son père pour qu'il se rende compte que mes intentions sont louables. Ce n'est pas évident mais je fini par être accepté.
Le temps passe et tout est merveilleux. Je suis heureux comme jamais. Nous vivons loin (500 bornes) mais la distance est complètement éclipsée par la confiance que j'ai en elle, et de comment elle arrive, par ces actes quotidiens à entretenir cette dernière.
Je me décide donc, à venir par chez elle, je trouve du boulot et nous nous installons ensemble au bout de 3 ans de distance.
Tout est encore plus beau nous avions enfin notre chez nous, nous l'avions tellement mérité.
Tout se passe, jusqu'au jour ou elle n'a pas eu son année de médécine et ou elle est contrainte de se réorienter dans une autre ville, à nouveau loin de moi...
Sauf que voilà, je me retrouve seul... dans une grande ville qui n'est pas la mienne, sans ma famille et sans celle que j'aime.
Je fais une profonde dépression et me mets à boire seul, à boire beaucoup... Elle s'en rend compte quand elle vient me rendre visite et elle en souffre.
Tout s'enchaine, je perds mon permis, mon travail, convocation tribunal etc. Cette période dure 8 mois en gros.
Je décide de rentrer chez moi, ou il y a ma famille, je ne pouvais plus me détruire. Je décide de me faire soigner et tout se passe plutôt bien.
Mais voilà, j'avais perdu confiance en moi, je me voyais comme un faible et ma chérie était à nouveau loin...
Je suis devenu jaloux, par message. Je ne me reconnaissais plus, moi qui a toujours eu confiance en moi.
Je ne ressentais pas en elle, de la fierté dans ce que j'avais entrepris pour me sortir de cette merde.
C'est une fille qui n'exprime rien. Rien de ses sentiments et est très timide. Elle a beaucoup encaissé cette histoire et je ne m'en suis pas rendu compte.
J'en était même rendu, au point ou, il m'est arrivé de lui dire qu'on arrêtait pour avoir de l'amour de sa part, des mots touchants etc... S'il vous plait ne me jugez pas, je sais que c'est horrible.
Bref, un jour sur une histoire qu'un mec (plus beau que moi, rugbyman etc) l'ajoute sur instagram alors qu'elle n'avait personne et je pète un câble et je lui demande des explications.
Elle me dit qu'il est sympa, qu'il a fait le déménagement de ses parents etc sauf que c'est très évasif.
Je lui dis que je la crois pas qu'on arrêtait la.
Elle essaie de me retenir, je reste campé sur ma position, je me sentais trahi (toujours dans ma tête de gars dépourvu de toute confiance en lui). Mais voilà, le lendemain je reviens vers elle. Elle m'appelle, elle me dit que c'est fini.
Ces mots sont lourds de sens, donc je savais que là, j'avais tout perdu.
Je m'enfonce dans la plus grosse déprime de mon existence. Je la supplie, je lui envoie des mails longs comme le bras, rien n’y fait. Bref, je fais tous les interdits.

Plus que des paroles, j'ai voulu passer aux actes. Ce site m'y a d'ailleurs beaucoup aidé.

Psychologue tous les 3 jours, salle de sport, boxe, conseils d'expert, institut de beauté, UV, boulot à fond etc..
Je trouvais étrange son comportement. Elle revenait par message des fois etc. Sans réelle ambiguïté mais des fois elle me disait, tu sais que tu es l'amour de ma vie etc
Le plus dur dans cette histoire c'est qu'elle était à 10 bornes de chez moi, car elle avait trouvé un stage par chez moi pour qu'on soit ensemble...
Je la savais dans une chambre louée chez l'habitant à 5 minutes de moi, c'était horrible...
Elle décide de venir me voir pour qu'on s'explique. J'avais mis des photos de nous partout, mis un noeud papillon à notre chat et je l'ai accueilli en pleurs (tout ce qu’il ne faut pas faire).
J'en prends plein la tronche. J'arrive à peine à parler. Elle me dit des trucs horribles, style " je pensais que ça allait me faire quelque chose de te voir etc". Elle me fait part du faire qu'elle veut sa liberté, s'amuser avec ses copines etc.
Mais bizarrement, elle part en me serrant comme une gosse dans ses bras et en m'envoyant un bisou dans la voiture.
Le temps passe, je fais un SR. Je poste une photo de la mer sur insta direct elle m'appelle et m'écrit. Je reste évasif sur ce que je faisais car j'étais mal et je ne savais pas si c'était bien que je lui réponde.
Je lui écris la fameuse lettre béton. Ça fonctionne, du moins, plus ou moins, elle me dit qu'elle est touchée, qu'elle est en pleurs etc.
Je ne comprenais plus cette ambiguïté. Elle me parlait, me disait des trucs touchants et des fois rien pendant 3 jours. J'étais au fond du trou. Un autre coup elle pouvait être hyper méchante.
Je n'en pouvais, plus. Elle m'annonce, qu'elle parle avec le gars (celui d'insta) et qu'il pourrait lui plaire. La, mon cœur est déchiré complet.
Je me pointe le lendemain à son stage avec toutes nos affaires. Je lui donne et elle ne fait que de se retourner en pleurs quand je pars.
Le soir même, j'arrive avec notre chat en cage à la sortie de son travail car de la voir en pleurs le matin ca m'avait fait mal, super mal. Je me suis dit ça va lui faire plaisir.
Au début, elle est hyper froide au final on passe 3 heures ensemble dans un parc à rigoler.
Je pars, elle me serre dans ses bras. Elle finit par m’écrire un sms le soir qu'elle était impressionné par mes changements (en même temps j'étais bronzé comme aux caraibes, j'avais perdu 7 kg en 3 semaines et était venu en chemise ((prétextant le travail)) et que ça lui avait fait très plaisir de me voir.
La semaine d'après, je lui dis que je me prends une maison et que j'aimerais qu'elle vienne m'aider dans les magasins de déco. Elle accepte et avec un enthousiasme étrange. Je la trouve merveilleusement belle à chaque coin de rayon c'est une folie.
Sauf, qu'elle est avec son portable tout le temps et je ne dis rien, je prends sur moi, mais je me fais un monde dans ma tête. Elle voit que je commence à montrer un triste visage. Elle me prend la main au milieu du Ikea.
Alors là, je ne vous dis pas j'ai cru que j'allais mourir, tellement j'ai ressenti ce sentiment adolescent d'amour. Elle me dit "on se parle plus avec Romain (Insta) je ne veux pas te voir t’inquiéter."
On va manger au burger King du centre commercial (je sais y'a plus romantique mais je ne voulais pas en faire trop) et je lui dis des choses. Des choses que ma psy m'a dit de dire.
Je lui dis "Tu sais, tu me manques terriblement, mais je ne peux aller contre ton choix. Je pense que tu vois très bien que je change pour être quelqu'un de meilleur. Ce qui me fait le plus peur, c'est pour toi. Je te connais et ces derniers temps je ne t'ai pas reconnu dans ta façon d'être et de penser (la je faisais mention aux sorties, les copines) car je sais que ça va contre ce que tu es vraiment (ce qui est vrai, en ce sens ou elle déteste les sorties, elle déteste les boites, l'alcool et elle préfère largement être avec une amie plutôt que 10). Moi des sorties j'en ai fait beaucoup et tout ce que m'a apporté c'est des ennuis et avec du recul, on perd en estime de soi quand on couche avec n'importe qui"
Et là, je ne comprends rien. Elle me fait une crise d'angoisse énorme. A tel point que je l'ai supporté jusqu’à là voiture. Elle me dit qu'elle est fatiguée etc.
Une semaine se passe, je lui envoie un mot en lui disant que je devais partir en déplacement un week-end dans le centre la France pour le taff et que si elle le souhaitait elle pouvait m'accompagner en amie.
Elle accepte !! Miracle pour moi. J’organise tout ce qu'elle aime. Tout ce qui nous ressemble. Visite de château, de cathédrale etc.
Le week-end se passe bien, très bien même. On dort même ensemble. Elle me laisse la masser mais je la respecte et je ne veux rien tenter.
Le matin, au petit dej, je la fais rire et elle me tend sa bouche et elle recule instantanément. Un reflex surement, mais je sens que son coeur s'ouvre.
On fait la visite d'un château magnifique, elle adore ça. A la fin, elle me dit " c'est super le chateau !!" et elle m'embrasse et avance.
Je reste choqué, ce dont pourquoi je m'étais battu vient d'arriver je reste littéralement sur place. Comme dans les films. Je n'entends plus rien, hormis mon coeur qui semble vouloir me détruire toutes les côtes.
Elle se retourne " et me dit ben quoi ?" je lui dis "tu viens de m'embrasser là" et elle rigole en me disant "non arrête ?!".
Elle ne s’en était même pas rendu compte.
Tout le trajet du retour, elle gloussait comme une ado mais bizarrement comme si elle s'en voulait aussi. Ce qui fait qu'après 3 heures de routes, une fois devant chez elle, elle m'embrasse sur la joue !!
Horrible. Ascenseur émotionnel sans arrêt depuis plus d'un mois.
Le soir, je me décide. Je dois lui dire que je ne peux plus être dans cet entre 2.
Elle me dit je viens te voir demain soir.
Elle vient, s'assoie dans le canapé et je lui dis "J'ai assez souffert, j'imagine que toi aussi. Si je te dis, un nouvelle fois que je te présente mes plus plates excuses pour mes erreurs, que c'est l'électrochoc et que je suis prêt à tout pour toi mais que je ne peux plus attendre ta décision, tu penses que tu accepterais que nous nous retrouvions pour être heureux pour toujours ?"
Elle fond en larme et me dit "si tu savais à quel point tu m'as manqué !!" et elle m'embrasse...
Nous sommes repartis encore plus beaux qu'avant. Pour lui montrer ma sincérité, je ne tente rien au lit pendant environ 1 semaine. Puis le temps à fait son œuvre.
Elle vient peindre, ma maison et qui est devenue "notre" maison dans sa bouche, notre chambre, notre salon etc.
Bref elle se projette à nouveau et ça me remplit le cœur de bonheur.
Mais voilà, un jour l'heure des explications devait sonner.
On avait établi avec ma psy que je n'avais pas le profil à rester dans le doute.
Donc elle m'explique comment elle s'est enfermée avec ses parents.
Pour faire simple elle est incroyablement soumise à ses parents, depuis toujours. Elle n'exprime aucune colère, ils profitent d'elle, ne lui payent rien pour ses études alors qu'ils ont les moyens, elle va au resto du coeur, elle fait tout le ménage chez eux enfin voilà. Gros ascendant psychologique sur elle.
En gros, elle a dit à son père juste après que je lui avais dit "on arrête" (comme un gros con, une nouvelle fois) que je voulais plus d'elle.
Et voilà, elle s'était mise dans l'engrenage. Elle ne pouvait plus revenir et lui interdisait.
Elle m'a dit qu'elle s'est faite embrigadée sur des détails et qu'elle s'est fait monter la tête.
(Attention, je n'en veux pas à ses parents, ils ont joué leurs rôles vu qu'ils l'a voyaient triste).
Elle n'arrivait plus à revenir alors qu'elle le voulait.
Je les connais bien, je la connais elle et je sais que ça c'est vrai.
Un mois de bonheur chez moi, elle me jure tous les jours qu'elle n'a rien fait avec le gars car elle voit qu'il y a des jours je souffre encore de cette rupture et que je n’ai pas toutes les réponses.
Elle me jure sur la tête de sa soeur, ses parents et sur la mienne (sinon ce n’est pas marrant).
Mais voilà, à la deuxième semaine du moins je développe une sorte d'infection urinaire...
Et j'avais enregistré un truc que 3 semaines avant elle avait eu beaucoup de pertes blanches.
Le doute m'envahi.
Elle rentre chez elle, les au revoir sont déchirants.
Mais voilà une semaine après je ne tiens plus. J'ai mal "en bas". Entre temps elle m'envoie des messages longs comme le bras ou elle jure qu'elle a rien fait etc, des trucs magnifiques.
Je lui rentre un peu dedans et la boom. La sentence. Elle me dit avoir été à une soirée proposé par ce gars 1 semaine après notre rupture !!!!! et elle a trop bu, est aller se coucher il est venu, il l'a embrassée et a commencé à lui faire un cunnilingus. Elle l'a stoppé et est partie.
Bon déjà, beaucoup de choses s'éclairent sur la crise d'angoisse notamment qu'elle m'a fait au burger king.
Mais voilà, je me sens trahi. Comment faire ça après 5 ans, juste une semaine après notre rupture.
Le plus grave étant qu'elle m'ait menti pendant un mois me tenant les mains, les yeux dans les yeux. Elle sait que le fait de jurer est important pour nous étant croyants tous les deux.
Ca fait des centaines de mensonges.
Mais voilà, je recois des dizaines de messages et de mails en l'espace de quelques soirées.
Elle me dit que si elle n'arrivait pas à revenir vers moi c'est qu'elle se détestait, elle arrivait pu à se regarder dans une glace, que ça l'avait détruite, qu'elle avait ses parents d'un côté et lui qui l'écoutait mais qu'elle a tout arrêtée en moins de 10 secondes. Elle l'a bloqué de partout pour me prouver sa bonne foi. Qu'elle avait beaucoup bu, était malade qu'elle s'est pas rendu compte de ce qui s'est passé etc..
Mais elle me dit aussi qu'elle est soulagée car maitenant je sais tout...

J'accepte son invitation ce weekend chez elle car elle m'a forcé vraiment à venir en me disant qu'elle voulait se suicider, au téléphone elle faisait des crises d'angoisses de malade elle me suppliait que c'était moi qu'elle aimait, qu'elle s'était faite monter la tête qu'elle ne pensait plus rien de possible entre nous etc.
Elle me dit qu'à chaque fois qu'elle jurait ça la détruisait un peu plus mais qu'elle était à nouveau heureuse et qu’elle ne voulait pas me perdre à nouveau à cause de cette histoire.

J'ai essayé de poser ma réflexion, de savoir ce que je pouvais accepter car ce genre de truc c'est rédhibitoire pour moi le mensonge par exemple.
Je vais donc la voir, je rentre chez elle et la...
Des photos de moi partout, des pétales des roses partout, un apéro avec des toast, des guirlandes, du champagne, des bougies en forme de cœur, elle a acheté plein de truc alors qu’elle n’a pas de thunes.
Je dois me placer au milieu d'un cœur en pétales de roses et elle se mets à me lire une lettre de 7 pages. Magnifique évidemment, et on pleure tous les 2...
Je suis extrêmement touché, et je me dis qu'elle s'est donnée beaucoup de mal et que je dois oublier...
Je lui demande si elle m'a tout dit. Elle me le jure à nouveau tout le weekend.
Elle m'amène dans notre cathédrale préférée et me "dit "je te jure de prendre soin de toi, que je ne te cache rien et que je t'ai toute la vérité".
Hier encore elle m'envoie un énorme message sur le fait que je dois lui faire confiance etc
Seulement voilà, aujourd'hui je vais chez le médecin je lui explique ma vie et lui parle de mon infection et de ma rupture. Il me dit, des chlamydias et la gonorrhée ça ne s'attrape pas comme ça, c'est plus une légende qu'autre chose. Je fonce faire des tests (je les aurai la semaine pro..)
Voilà, je lui dis " écoute, c'est bizarre mon médecin m'a dit ça, tu n’as rien d'autre à me dire etc"
Elle me dit non, j'insiste comme et le boom... Si il a essayé de rentrer mais je suis partie....
Elle m'a juré tout le weekend qu'elle m'avait tout dit !!!!
Et là, elle se défend à nouveau qu'elle n'arrivait pas me le dire, que c'est un détail qu'elle préférais omettre car ça la dégoute etc...
Aidez-moi que dois-je faire....
Je l'aime je suis au bout.
Modifié en dernier par jojolove le 13 nov. 2019, 15:56, modifié 1 fois.
#1308121
Bonjour
Si tu pouvais synthétiser un peu, ce serait parfait parce que il y a trop de détails qui ne servent pas à grand chose, sauf à nous perdre (et c'est long...trop long ...mais je comprends que tu éprouves le besoin de déballer tout ça)

j'espère que d'autres seront plus pugnaces que moi ...
#1308123
Pour faire simple

Des centaines de fois elle m'a juré qu'elle n'avait rien fait avec un gars pendant notre rupture alors qu'on est en train de se reconstruire et fur et à mesure elle m'avoue les choses.

Au début elle avait rien fait : elle me le jure pendant un mois

J'instite : Elle recu un cunni de 10 secondes et elle l'a arrété. J'ai du mal mais j'accepte de passer à autre chose car elle fait beaucoup d'effort. Elle me jure dans notre église préférée qu'il y a plus rien à découvrir (étants croyants).

Je vois un médécin car j'ai surement malheureusement chopé une IST à cause d'elle et elle m'avoue aujourd'hui qu'il a "essayé" de la pénétrer et qu'elle la repoussé à ce moment la"

Elle me rassurait en me jurant des choses fausse. Aujourd'hui elle me dit qu'il 'y a plus rien a découvrir. Comme elle le faisait hier encore alors qu'il y avait bien un truc à découvrir encore.
#1308124
raspoutin1 a écrit :
13 nov. 2019, 15:55
Je comprends que ce soit un peu long... Mais je pense que les détails sont importants..
Si jamais tu pouvais prendre la peine de le lire et de me donner ton avis ça serait gentil...
Bonjour,
Et franchement, non, les détails ne sont pas importants. Tu te raccroches a ces détails parce que ca te rassure, mais perso j'ai abandonné également la lecture...
Entre ceux qui résument 10 ans de relation en 3 phrases et toi, il faut trouver un juste milieu...
#1308128
Bonjour,

Je crois que j'ai tout lu.
Mais même avec la version courte :

On est bien d'accord que sa relation sexuelle ta copine l'a eue lorsque que vous étiez séparés?
Si oui je ne comprends pas que le sex oral soit ok mais que le reste te bouscule dans ton slip? Dans tous les cas vous étiez séparés elle faisait bien ce qu'elle voulait, qu'elle te raconte tout ou pas par ailleurs.

D'ailleurs j'ai peut être raté ce passage mais toi tu n'as pas eu de relation pendant votre séparation?

Pour l'IST avant de t'insurger il faudrait être sûr que c'est effectivement ce que tu as. D'autant que, vu que vous avez été séparés, il est aussi de ta responsabilité de te protéger en reprenant une relation avec elle. C'est la base de la base...

Ça fait quand même bcp de choses immatures pour des gens matures, tu ne crois pas ? ;)
#1308129
J'ai lu en diagonale.
Bon, clairement, tu as insisté pour savoir, ben maintenant tu sais...

La tu as deux options, c'est soit tu lui pardonnes, mais tu lui pardonnes réellement (c'est à dire que tu travailles sur toi pour lui refaire confiance et ne pas lui ressortir le dossier a chaque dispute), ou soit c'est au dessus de tes forces auquel cas et bien il faut vous séparer définitivement.

+1000 avec MyZ au dessus.
#1308130
MyZ a écrit :
13 nov. 2019, 16:42
Bonjour,

Je crois que j'ai tout lu.
Mais même avec la version courte :

On est bien d'accord que sa relation sexuelle ta copine l'a eue lorsque que vous étiez séparés?
Si oui je ne comprends pas que le sex oral soit ok mais que le reste te bouscule dans ton slip? Dans tous les cas vous étiez séparés elle faisait bien ce qu'elle voulait, qu'elle te raconte tout ou pas par ailleurs.

D'ailleurs j'ai peut être raté ce passage mais toi tu n'as pas eu de relation pendant votre séparation?

Pour l'IST avant de t'insurger il faudrait être sûr que c'est effectivement ce que tu as. D'autant que, vu que vous avez été séparés, il est aussi de ta responsabilité de te protéger en reprenant une relation avec elle. C'est la base de la base...

Ça fait quand même bcp de choses immatures pour des gens matures, tu ne crois pas ? ;)
Merci de ta réponse :)

Alors non, je n'ai pas eu de relation pendant notre rupture c'était bien au dessus de mes forces.
J'étais en reconquête…

Ensuite, tu sais c'est pas tant la nature de la relation qu'elle a eue. C'est le mensonge et le temps écoulé entre notre rupture et cet acte.

Je sais, qu'il y a pas de bon délai mais tout de même, 1 semaine ça fait mal. Et j'essaie de ne pas faire rentrer ma fierté la dedans.

J'aurais du me protéger c'est vrai. Mais j'étais dans la confiance à ce moment là, comme je l'ai toujours été, confiance qu'elle a délibérément entretenu.

Etant, en reconquête, j'ai eu du mal à lui dire "on se protège" alors que juste avant elle venait surement de jurer que je devais lui faire confiance...

Je suis peut-être immature, je ne sais pas. J'ai su reconnaitre mes erreurs en tous les cas, je cherchais juste un peu d'aide dans cette nouvelle épreuve, ça fait 3 mois que je suis dans un ascenseur émotionnel.. Je veux juste m'en sortir, sortir de ces choses douloureuses, passer outre et pour pouvoir lui apporter le bonheur...
#1308133
Elieza a écrit :
13 nov. 2019, 16:44
J'ai lu en diagonale.
Bon, clairement, tu as insisté pour savoir, ben maintenant tu sais...

La tu as deux options, c'est soit tu lui pardonnes, mais tu lui pardonnes réellement (c'est à dire que tu travailles sur toi pour lui refaire confiance et ne pas lui ressortir le dossier a chaque dispute), ou soit c'est au dessus de tes forces auquel cas et bien il faut vous séparer définitivement.

+1000 avec MyZ au dessus.
Merci de ta réponse et de ta lecture :)

J'ai voulu savoir, pour repartir sur des bases saines, c'était une erreur tu penses ?

J'ai besoin de conseils pour passer outre plus facilement. Car je sais que je l'aime, qu'elle était perdue, que j'ai tout fait pour m'améliorer et je ne veux pas oublier tout cela.

C'est dans une démarche positive que je suis là, je ne l'accable pas. Je veux m'enlever ça de l'esprit avec vos conseils avisés pour repartir en se servant de cette période comme tremplin vers un meilleur avenir pour elle, comme pour moi.
#1308135
Hello Raspoutin
Déjà il faut te soigner (l'IST), c'est le principal.

Ensuite, alala c'est vraiment bête comme histoire, ça part de pas grand chose et on en finit là.
Je pense que elle était très jeune quand vous vous êtes mis en couple (17 ans si mes calculs sont bons). C'est très probable que sa personnalité de femme hyper mature tout ça aient fait qu'elle ait été heureuse avec toi et sûre de sa décision de se mettre en couple si tôt. Les filles ont souvent cette maturité ;)

Cependant il est possible qu'avec ton déclin, quand tout est devenu moins rose, elle se soit posé des questions. D'où son envie de sortir avec des copines, de faire la fête. Je trouve aps top de dire à quelqu'un "ce n'est pas toi" "ca ne te ressemble pas". Elle a 22 ans, elle est encore jeune, elle a le droit de se poser des questions et de ne pas savoir. Surtout si elle a un contexte familial un peu fermé et emprisonnant.

Du coup tu la quittes, elle te quitte, boum, de fil en aiguille elle se retrouve à faire des trucs pas hyper catholiques avec un rugbyman.

Mais vu que au final la fidélité, le sérieux, la loyauté et limite la religion semblent être des valeurs très importantes pour elle, elle n'assume pas du tout ce qui s'est passé et elle a honte.
Ce qu'il faut se dire (bon en partant du principe que LA elle a vraiment TOUT DIT), c'est qu'elle a fait ça quand vous étiez séparés donc, techniquement, elle t'a pas trompé. Menti oui, et c'est pas bien, et tu as tout à fait le droit de te sentir trahi. Tu as aussi le droit de prendre du temps pour toi pour réfléchir. C'est pas parce que t'as fait des UV qu'elle est revenue vers toi, c'est pas parce qu'elle a mis une guirlande que tu dois revenir vers elle. Fais les choses à ton rythme, c'est toi qui "a la main" (j'aime pas trop dire ça).

Les faits c'est que vous vous aimez, qu'il y a eu mensonge par omission mais pas tromperie, et que vous pouvez peut être passer au dessus si vous êtes prêts l'un et l'autre à accepter tout ça, et à être patients.

Je sais pas trop ce que tu attends du forum, je vais pas te dire quoi faire. Le meilleur conseil que je puisse te donner c'est de prendre du temps pour toi (rien ne presse) et de réfléchir.

J'ai l'âge de ta copine, et même si chacun est unique, c'est un âge où, même en étant une fille mature, sage, calme et intelligente, on se dit des choses comme "ah donc toute ma vie ça va être ça ?" "est ce que c'est ce que je veux?" "est ce que j'ai pas envie d'aller m'amuser en boite avec plein de mecs beaux moi aussi?". C'est facile de dire que ça n'a pas de valeur quand toi tu as eu un gros passé. Quand à 22 ans t'as connu qu'un mec, même si tu sais que "ca te correspond", tu peux te poser des questions.

Courage à toi
Agathe
#1308137
Pour moi, oui, c'est une erreur.
La preuve.

Pour ce qui est de t'enlever ça de l'esprit...heu...je ne vois pas comment on peut t'aider...c'est entre toi et toi que ça se joue, et a part vraiment travailler sur le "pardon" que tu souhaites lui accorder, et la confiance, je ne vois pas bien.
#1308140
AgatheYzac a écrit :
13 nov. 2019, 17:14
Hello Raspoutin
Déjà il faut te soigner (l'IST), c'est le principal.

Oui, ça devrait aller ça. :)

Ensuite, alala c'est vraiment bête comme histoire, ça part de pas grand chose et on en finit là.
Je pense que elle était très jeune quand vous vous êtes mis en couple (17 ans si mes calculs sont bons). C'est très probable que sa personnalité de femme hyper mature tout ça aient fait qu'elle ait été heureuse avec toi et sûre de sa décision de se mettre en couple si tôt. Les filles ont souvent cette maturité ;)

Oui je suis d'accord sur toute la ligne. Mais tu sais, quand on te repète dans ton couple "Je t'aime, je ne suis pas comme les autres. Je trouve ça dégueulasse de tromper, de mentir etc". Tu finis par le croire.

Cependant il est possible qu'avec ton déclin, quand tout est devenu moins rose, elle se soit posé des questions. D'où son envie de sortir avec des copines, de faire la fête. Je trouve aps top de dire à quelqu'un "ce n'est pas toi" "ca ne te ressemble pas". Elle a 22 ans, elle est encore jeune, elle a le droit de se poser des questions et de ne pas savoir. Surtout si elle a un contexte familial un peu fermé et emprisonnant.

Ce n'était pas comme cela que j'ai voulu l'apporter, j'étais réellement dans la bienvaillance. Je sentais qu'un truc s'était tramé, j'en ai parlé avec ma psy et je savais qu'elle allait souffrir… C'était déjà trop tard.

Du coup tu la quittes, elle te quitte, boum, de fil en aiguille elle se retrouve à faire des trucs pas hyper catholiques avec un rugbyman.

Mais vu que au final la fidélité, le sérieux, la loyauté et limite la religion semblent être des valeurs très importantes pour elle, elle n'assume pas du tout ce qui s'est passé et elle a honte.
Ce qu'il faut se dire (bon en partant du principe que LA elle a vraiment TOUT DIT), c'est qu'elle a fait ça quand vous étiez séparés donc, techniquement, elle t'a pas trompé. Menti oui, et c'est pas bien, et tu as tout à fait le droit de te sentir trahi. Tu as aussi le droit de prendre du temps pour toi pour réfléchir. C'est pas parce que t'as fait des UV qu'elle est revenue vers toi, c'est pas parce qu'elle a mis une guirlande que tu dois revenir vers elle. Fais les choses à ton rythme, c'est toi qui "a la main" (j'aime pas trop dire ça).

Les faits c'est que vous vous aimez, qu'il y a eu mensonge par omission mais pas tromperie, et que vous pouvez peut être passer au dessus si vous êtes prêts l'un et l'autre à accepter tout ça, et à être patients.

Tu as raison. Je me dis que si elle me dit tout cela, en sachant que ça va être dur, c'est qu'elle à des bonnes intentions non ? Une envie réelle de recommencer.

Je sais pas trop ce que tu attends du forum, je vais pas te dire quoi faire. Le meilleur conseil que je puisse te donner c'est de prendre du temps pour toi (rien ne presse) et de réfléchir.

J'ai l'âge de ta copine, et même si chacun est unique, c'est un âge où, même en étant une fille mature, sage, calme et intelligente, on se dit des choses comme "ah donc toute ma vie ça va être ça ?" "est ce que c'est ce que je veux?" "est ce que j'ai pas envie d'aller m'amuser en boite avec plein de mecs beaux moi aussi?". C'est facile de dire que ça n'a pas de valeur quand toi tu as eu un gros passé. Quand à 22 ans t'as connu qu'un mec, même si tu sais que "ca te correspond", tu peux te poser des questions.

Oui je le sais, la dessus je te renvoie à ma première réponse.

Courage à toi
Agathe
Merci beaucoup pour ta réponse complète :)
#1308141
Je suis Elieza.

Perso je ne suis pas persuadée que c’est une bonne idée de savoir ce qu’il s’est passé pendant une rupture.
D’ailleurs je me demande si dans le cas ou toi tu avais eu des histoires tu lui aurais demandé?

Je crois qu’il te plaisait à toi de savoir si elle t’avait été « fidèle » comme toi tu avais pu l’être.
Et ça t’aurais rassuré toi et ton ego de savoir qu’elle n’avait rien fait dans le bel élan de romantisme qui a l’air de prendre une grande part dans votre relation.

Je pense donc que c’est par pur « égoïsme » et pour te rassurer toi et non pas pour mettre tout a plat.
Si c’était le cas tu aurais accepté sa réponse tout simplement.
Le problème étant que sa réponse ben elle ne te convient pas :roll:

Tu sais elle peut avoir menti pour plein de raisons. Mais les faits sont là vous n’étiez plus ensemble c’est à toi de voir si tu es vmt blessé par son mensonge ou si c’est ton ego qui est blessé parce qu’elle ne s’est pas faite nonne.

Si c’est là deuxième option
Ben tu râles un coup chez toi et tu oublies parce que tu ne peux pas lui en vouloir d’un truc passé.
(Et encore moins pour l’IST si IST il y a)
Elle t’en a voulu elle de tes multiples histoires d’avant ? Non. Ben voilà

Mais si je devais mettre un petit billet je miserais sur l’égo et non sur la confiance ;)
Auquel cas vous allez vous détendre et ça ira vous deux ;)
#1308142
Je me fais accabler dans une quête de conseils.

Quand elle est revenue, elle m'a dit je vais TOUT te raconter. J'ai pris cela pour argent comptant.

J'étais en demande vis-à-vis d'elle. Elle aurait pu sans problème m'en parler dès le début et je lui avais bien fait comprendre. Or, ensuite j'ai eu le droit à une ribambelle de promesses, avérées fausses.
Elle pouvait me le dire, car elle était revenue, c'était du bonheur en barre pour moi, tout ce qui s'était passé je voulais l'oublier.

J'ai quand même le droit de vouloir comprendre et être aidé sans qu'on mise "un petit billet" sur mon égo ?

Oui on était plus ensemble, c'est vrai. C'est la porte ouverte à tout ce raisonnement non ? Dans ta vie de tous les jours tu mens à tout le monde sous prétexte que tu ne couches pas avec eux ?

Oui, la fierté en prend un coup, c'est vrai. Mais, je suis là devant vous à me foutre l'égo la ou je pense justement pour pouvoir arranger les choses.
#1308143
Yoyoyo
Pas la peine d'être agressif avec MyZ. Tu es sue les nerfs pour des raisons externes, nous on t'aide gratuitement, voilà. On est peut être pas très delicates mais on le fait pour toi car on a du recul :)

Tu venais ici chercher une solution pour oublier tout ça : il n'y en a pas. Pas de magie. Il faut laisser du temps, et réfléchir à pourquoi ca te blesse (ego.... on a tous deja ete blessé dans notee ego, c'est humain). Et de voir si votre peut etre plus fort que votre ego (je pense que oui... vous avez l'air très in love)

Champagne, pétale et guirlande
Bises
MyZ ont aimé ça
#1308152
Arf.

Tu sais mon message n’avait pour but que de te donner des pistes de réflexion.

Tu nous demandes de l’aide, on fait ce qu’on peut pour le faire.
Par ailleurs nous sommes plusieurs à t’avoir demandé comment on le pouvait car il n’y a pas de réponses exactes à tes questions?

Tu nous demandes pas quoi faire d’ailleurs.
Parce il n’y a rien à vraiment faire.

J’essayais de te faire réfléchir sur ce qui te titillait vraiment *haussement d’épaules*

Ce n’est pas ta copine qui est venue ici pour demander des avis. C’est toi. Donc j’essaie modestement de te faire avancer toi

Tu viens de nous faire un joli pavé sur ce ce qui semble t’avoir blessé.
« Elle pouvait me le dire, bonheur en barre etc »
Si tu es capable de si bien mettre des mots dessus tu es capable de poser cela avec elle et de faire une croix sur sa partie de jambe en l’air.
Vu que tu sais mettre ton ego ou il faut.
Et que tu l’aimes et que vous aimez

C’était le sens de la fin de mon précédent message par ailleurs :shock:

Bref j’ai beau relire j’ai vmt pas l’impression de t’avoir « accablé ».
C’est fort d’ailleurs comme mot je trouve.

Mais je suis navrée si tu as pu le penser.

Je laisse ma place à d’autres sur ce sujet ;)

Bonne continuation à toi

Mike do, bonjour, Je lis que tu es dans une si[…]

je pense lui envoyer ton exemple de SMS car je […]

Toute nouvelle ici.

C'est trop dur "d être considér&[…]

Et surtout, je suis personne pour lui exiger quo[…]

D’après toi quel est mon ressentit […]

Bonjour james, Finalement rien de neuf. Tu es gen[…]

Témoignagne

Bonjour à tous! Récemment, je me su[…]

La sensation de vide, tu vas la garder un moment. […]