Aide et conseils pour récupérer ton ex !

C'est interdit ? Mais pourtant ...
#1308271
Bonjour ,

"Donc voilà pour résumer, sa porte reste ouverte en mode "sex friends" ".
Réfléchie bien au cas ou tu accepterais de te lancer avec lui dans ce genre de relation.

Tu risques d'en souffrir par la suite , puisque dans ton cas vous aviez une relation amoureuse précédemment.
#1308279
Oh rayon de soleil, je suis si désolée...

Je ne te juge pas d'avoir voulu y retourner, nous avons tous montré de la faiblesse, et de l'aveuglement, plus ou moins longtemps. Et je ne fais pas exception crois moi.

Je te partage un bout de mon histoire. Quand dans notre relation j’en étais arrivée au même point que toi, j'avais opté pour la relation sex friend.

J’étais persuadée, que c’est ce que je voulais, que ça allait bien se passer.
Quand il en avait envie, il m’appelait. Nous passions une nuit ensemble, il était tendre, et avait des gestes affectueux. Mais au petit matin, je devais m’éclipser rapidement (Il ne voulait pas que son colocataire me voit). Ou bien il débarquait quasiment à l’improviste chez moi, nous passions la nuit ensemble, et il partait très tôt, prétextant toujours une chose importante à faire.
Il m’envoyait un SMS sympathique pour me dire que c’était super et c’était reparti pour, 5 jours, 3 semaines, 2 mois de silence, jusqu'à la fois suivante.

J'ai essayé de me persuader que c'était ce que je voulais, que ça me rendait heureuse, que j’étais une femme forte, et que je ne ressentais rien pour lui. La vérité c’est que chacune de ces nuits était un délice qui ravivait mes sentiments, et chacun de ces matins là, un déchirement de n’être là que pour le sexe. Au bout de 5 mois, j’ai arrêter de voir mon ex, et j’ai même rencontré quelqu’un. Mais cette nouvelle histoire n’a duré que 6 mois.

Peu de temps après la fin de cette histoire, alors que j’étais encore toute retournée, j’ai retrouvé mon ex à un barbecue, chez des amis communs. Quand je l’ai revu, j‘ai immédiatement fondue. Toute la journée il m’a draguée, et nous avons même fini par nous embrasser (discrètement, mais c’était torride), puis il m’a demandé de venir le rejoindre chez lui à la fin… Et qu’ai-je fais ? Et bien j’y suis allée…
Nous avons passé une merveilleuse nuit, ou il n’a cesser de me dire que je lui avait manqué, et qu’il était fou de moi. Notre histoire (toujours cachée, avec ses départs matinaux et arrivées nocturnes) n'a durée que que 2 semaine. Il m’a informé qu’il était en couple avec une autre femme, mais qu’elle était partie pour 1 mois (je lui avait même pas posé la question !), mais que nous deux c'était pour la vie...

J’ai décidé de prendre mes distances, encore… Jusqu'à ce qu’il revienne vers moi, tout fraichement célibataire, pour me dire qu’il ne pouvait vivre sans moi. Et j’y suis retournée, encore…

Et ça a duré 3 ans. Stupidement je me raccrochais au fait que les autres femmes, certes elles avaient la place de petite amie, mais il les quittait finalement et c'était vers moi qu'il revenait toujours. Et puis il était très tendre, c'est donc que je comptais dans sa vie, qu’il ressentait forcément quelque chose pour moi.

Sauf que non. Il revenait vers moi, uniquement parce qu'il savait que je ne dirais pas non, ou que si je disais non, il arriverait facilement à me persuader de dire oui (ce qui était le cas, j'accourais comme un chien chien à sa mémère). Jusqu’à ce que je comprenne que je lui servais d'objet transitionnel, entre deux relations au grand jour, voir même de passe temps, quand il s'ennuyait dans ses relations amoureuses.

La dernière fois qu’il m’a recontacté (cette année) il venait de se faire larguer (je l'vait appris par le couple d’amis commun). Après 1 an sans quasiment aucune nouvelles, voilà, qu’il recommençait avec ses déclarations d’amour, et voulait venir passer la nuit avec moi. Invoquant le fait que je resterais pour toujours la seule femme qu’il aimait véritablement.
Mais là j’ai eu la force de lui dire non, pour de bon, pour toujours en le remettant vertement en place.

Tu veux savoir ce qu’il a fait ? Il a reconnu s’être comporté comme un connard, il a reconnu m’avoir utilisé égoïstement et ne rien ressentir pour moi, et m’a remercié finalement de lui avoir dit stop fermement…

Alors réfléchis bien et courage à toi.
Rayondesoleil ont aimé ça
#1308298
Un grand merci pour vos messages.
Pour ma part, je sais au plus profond de moi que ce n'est pas ce que je souhaite d'autant plus que j'ai connu une histoire officielle avec lui précédemment. Je ne me rabaisserais pas à ce rôle et quand j'y réfléchis bien, il a été humiliant avec beaucoup de paroles blessantes...Il connait mes sentiment envers lui il a donc eu ce comportement sciemment afin que je m'éloigne de lui...

Toi, Allys, il restait tendre et affectueux avec des paroles fortes, ce qui pouvait en effet te donner de l'espoir pour la suite...Moi, les deux dernière fois, il est resté très en retrait, et à vrai dire d'un point de vue purement sexuel, je ne m'y retrouve pas...avec la désagréable impression d'être juste un morceau de viande...c'est très très fade par rapport à ce que j'ai connu avec lui avant...Bien sûr, ses sentiments étant moindres, il ne s’implique plus de la même façon...même si je sens de sa part une forme de protection pour que je ne m'accroche pas davantage...

Il a eu le mérite d'être clair...On ne peut lui enlever ça...
Je sais déjà que je ne reviendrai pas vers lui, j'en suis incapable...car je l'aime profondément et je dois me préserver un minimum...
Du coup, je me dis que ce moment était avant tout l’occasion de parler de notre séparation afin de clôturer notre histoire d'amour proprement et en douceur...
#1308326
"Pour ma part, je sais au plus profond de moi que ce n'est pas ce que je souhaite d'autant plus que j'ai connu une histoire officielle avec lui précédemment. Je ne me rabaisserais pas à ce rôle "

C’était la plus sage des décisions effectivement.

Bon courage pour la suite miss soleil.
Rayondesoleil ont aimé ça
#1308450
Bonjour !

En lisant ton récit de ce qui s'est passé, je pense que tu as eu une bonne idée de vos attentes respectives qui ne sont pas les mêmes, et, je crois, ce qui caractérise et résume bien tout ça, c'est la phrase suivante:
Il considère donc cela comme du sexe quand moi j'attends de l'amour...
Voilà, je crois que tout est dit. D'ici quelques temps tu vas certainement mouliner, remouliner, disséquer ce qui s'est passé, minute par minute, en y mettant probablement un peu d'interprétation, tout aussi probablement de l'espoir. En te disant que le contact est toujours là, que là peut-être qu'il t'a dit ces choses parce que ou parce que ou parce que, mais qu'en fait peut-être que, et si, oui mais, mais bon...

Mais les faits sont là, et
Il considère donc cela comme du sexe quand moi j'attends de l'amour...
Tu vois ?

Tiens nous au courant de tes réflexions, de tes décisions, bon courage à toi !
#1308504
Tu es tout à fait dans le juste Etpourtant. Merci pour la pertinence de ton ressenti et ta façon d'écrire qui est très agréable à lire. Oui, je retourne tout dans tous les sens...après notre soirée de jeudi, j’ai fait une nuit blanche. J’ai dû dormir un quart d’heure. Et aujourd’hui, j’avais beaucoup de mal à retenir mes larmes.
J’ai encore un sacré bout chemin à parcourir sur le lâcher prise :lol: !

En guise de conclusion (provisoire ou pas) l’avenir nous le dira...J’ai le plaisir de partager avec vous un poème que je lui ai écris en février dernier. En espérant que vous ne trouverez pas ma démarche trop déplacée, je vous remercie et vous embrasse tous.

POÈME DE LA NON SAINT VALENTIN

Avec tes secrets
Ton charme discret
Tes réactions vraies
Parfois dans l'excès
Tu fais et tu es
Ce dont je rêvais

Enfin je confesse
Ma plus belle promesse
Être ta déesse
Qui savoure sans cesse
Ta délicatesse
Toute en finesse

Compter sur demain
N'attendre plus rien
Sans sursis aucun
Qu'embrasser ta main
T'exhaler enfin
Et t'aimer sans fin

Bords indéfinis
Frissons garantis
À mesure qu'il vit
Tôt jusqu'à la nuit
Impétueux, hardi
Mon amour grandit

Semer un parcours
D'allers sans retour
S'aimer chaque jour
Sans doute ni détours
Plus haut que la tour
Plus clair que le jour

De tout mon être
Vouloir reconnaître
Cette fenêtre ouverte
Sur le doux bien-être
Que l'amour fait naître
Le garder peut-être

C'est si loin de toi
Que plus rien ne va
Quand ton âme voit
Naître l'embarras
D'un tendre combat
Contre mon trépas

Mon trépas, ma mort
Mon soupir s'endort
Dans tes bras d'abord
Puis contre ton corps
Je meurs sans effort
D'amour, sans remord

Je n'aurai plus peur
De la pire douleur
J'ai goûté l'ailleurs
Avec le meilleur
Et de ta pudeur
Et de ton ardeur

Nos réalités
Ainsi rassemblées
À jamais liées
Par notre passé
Notre instantané
Notre éternité

Frappe notre destin
Ce samedi trente juin
Hors du commun
Qui depuis devient
Comme le jour divin
De Saint-Valentin

Mike do, bonjour, Je lis que tu es dans une si[…]

je pense lui envoyer ton exemple de SMS car je […]

Toute nouvelle ici.

C'est trop dur "d être considér&[…]

Et surtout, je suis personne pour lui exiger quo[…]

D’après toi quel est mon ressentit […]

Bonjour james, Finalement rien de neuf. Tu es gen[…]

Témoignagne

Bonjour à tous! Récemment, je me su[…]

La sensation de vide, tu vas la garder un moment. […]