Aide et conseilspour récupérer ton ex !

Garder la forme, gérer le stress et les moments difficiles, se sentir mieux...
#1114549
Coucou MlleBulle,

Merci pour ton soutien.

Pour le doc ça me paraît délicat de demander un arrangement, sachant que lors du précédent rendez-vous je n'ai pas pu régler la totalité de la consultation, donc je lui dois déjà une somme. Je pense reporter au mois prochain en attendant que mon dossier CMU soit accepté.

Pourquoi penses-tu que mon ex ait un problème d'attachement ?

En tout cas, quand je parle avec les personnes qui l'ont connu, tout le monde est sur le c.. et ne le reconnaissent vraiment pas. Comme s'il avait des oeillères vu qu'il vient de rencontrer quelqu'un, et que tout ce qui compte c'est sa nouvelle relation, il s'en fiche complètement de devoir encore de l'argent quitte à ce que je sois dans une galère pas possible.

Pourtant pendant 5 ans et demi j'ai bien vu qu'il avait un coeur, là, je me demande où il est passé ...
Coucou, c'est Antoine ! Mon équipe et moi-même avons créé un test qui te permet de déterminer avec précision tes chances de reconquérir ton ex. Fais le test en cliquant sur le bouton ci-dessous !

J'accède au test

#1114563
Je ne comprends vraiment pas comment la personne avec qui j'ai vécu pendant 5 ans et demi, que j'ai entretenu, qui a pris mes 7000 euros de l'héritage de ma grand-mère, cassé ma voiture, mis dans des galères pas possible, me piétine ainsi sans aucun remord et même en étant rempli de haine....
Quand je lis ce paragraphe, j'ai du mal à croire qu'il aurait pu se transformer en adulte repentant et responsable après la rupture... Il agit seulement en ligne avec ce qu'il semble avoir été durant votre relation.

Si tu l'as entretenu pendant cinq ans, qu'est-ce qui te fait croire qu'il aurait pu changer du jour au lendemain?

Quand je parle de problème d'attachement, cela vient du fait qu'il ait sauté immédiatement dans une nouvelle relation, qu'il ait tout balancé du jour au lendemain...

Que connais-tu de son passé amoureux? Quelles ont été ses relations amoureuses avant toi? Comment elles se sont terminées?

Et sinon, je prendrais quand même la peine de parler à ton médecin de ce que tu vis présentement. Il n'y a pas de honte à avoir. Tu n'es pas responsable de ce qui t'arrive... Et quand on sait que stress et cancer ne font pas bon ménage, ton doc devrait mettre une priorité à te diagnostiquer rapidement pour te soigner au plus vite si vraiment il y a un truc qui ne va pas.
#1114564
En fait je ne l'ai pas entretenu 5 ans mais deux (ce qui est déjà beaucoup). A la suite s'en est suivi une période difficile où mes revenus ont baissé et ça a été galère puisqu'il ne bossait toujours pas.

Les deux dernières années, lui avait enfin trouvé un travail mais j'ai eu des soucis de santé pendant un an qui m'ont empêché de bosser. Ca n'empêchait pas que je touchais quand même un minimum de revenus + les APL.

Donc c'est vrai qu'il n'était pas quelqu'un de responsable au début de notre relation (enfin pendant quand même trois ans et demi...) mais il avait un taff là depuis deux ans.

En fait j'ai été opérée en juillet pour mes soucis de santé, donc hâte de pouvoir retrouver un taff, seulement deux semaines après il me bousille la voiture. Et encore deux semaines après, souci avec mon dossier Pôle Emploi, trois mois sans revenus... Niveau moral ça m'avait foutu un sacré coup... et il me quitte juste derrière (courant décembre j'ai pu avoir mon dossier pôle emploi débloqué heureusement).

Rupture le 07 décembre, visiblement ça faisait plus ou moins un mois qu'il songeait à me quitter m'a-t-il dit, car il ne m'aimait plus. Mais c'est pendant cette période qu'il a croisé cette fille, et je l'avais surpris en train d'échanger des sms (sûrement avec elle, mais à l'époque je ne savais pas qu'il avait des vues sur quelqu'un).

Un truc que j'avais trouvé bizarre le soir même de la rupture, il sort passer un coup de fil vers minuit d'environ une heure, et quand il revient "bon je vais voir à rompre le bail et me trouver un appart" suivi de "je ne vais pas dormir ici je ne me sens pas". Vous imaginez bien le train que je me suis pris dans la gueule en entendant ça, moi qui étais déjà sous le choc de la rupture si soudaine.

Lendemain moi je prends 5 jours chez un ami pour souffler, je le tel après ces 5 jours pour lui annoncer ma date et heure de retour (parce que oui, c'est aussi mon appart et absolument tous les meubles sont à moi, je ne peux pas partir du jour au lendemain).

Réponse de l'intéressé : 'tu ne m'as pas manqué du tout de la semaine' et 'je ne me sens pas du tout de rester habiter avec toi le temps que tu te trouves un logement". Pire : il m'a sorti "de toute façon tu n'es pas à la rue tu as ta mère" (alors qu'il sait très bien que mes parents m'ont maltraitée quand j'étais enfant/ado, j'ai vécu cette phrase comme un coup de poignard dans le coeur).

Quand je reviens de chez mon ami, il avait déjà préparé toutes ses affaires et est parti (je l'ai croisé à peine 10 minutes).

Plus aucun contact à son initiative depuis... juste moi qui ai dû le contacter par sms pour des documents administratifs.

Concernant ses précédentes relations il n'en a une qu'une seule et brève, à l'époque du lycée, je suis donc sa première réelle histoire d'amour...

Je pense qu'il est tombée sur cette fille à un moment où ca n'allait pas au mieux dans notre relation, du coup ça a dû être très tentant pour lui de sauter le pas et voir si l'herbe est plus verte ailleurs. Sur le principe, vu qu'il n'a rien connu avant moi, je peux le comprendre. Ce qui a plus de mal à passer, c'est à quel point il est agressif et se moque complètement de moi maintenant, quitte à m'avoir mis en galère plusieurs semaines pour des documents, et à ne pas me rendre mon argent. Comme s'il faisait exprès de me laisser galérer.... Je ne comprends pas pourquoi il ne m'a pas parlé de cette fille avant, ça m'aurait aidé à comprendre. Ca explique sa fuite soudaine, mais pas qu'il se comporte comme un c.... là depuis.

Et pour le doc' oui je vais appeler demain, histoire d'anticiper le rdv du 11.

Merci pour ton message en tout cas c'est appréciable d'avoir un avis extérieur.
#1114604
Bonjour Lolli

je suis tout à fait d'accord avec l'analyse de MissBulle, cet homme n'a pas changé, non, du jour au lendemain, ce qui a changé, en revanche (à mon avis) c'est qu'à un moment donné, lui, la situation ne lui a plus convenu, donc il a enlevé dans son fonctionnement la partie qui te permettait à toi d'accepter la partie désagréable, tu me suis? n'en est restée donc que la partie désagréable.
Ce n'est donc pas qu'elle est nouvelle, mais elle n'est plus "compensée" par la "agréable"

de plus tu es la en situation de grande faiblesse, qu'elle soit physique, morale ou materielle, et ça nous rend à la fois plus "sensible" aux dégueulasseries (si on était en forme, on crierait "va te faire foutre connard!" que là, on se replie sur nous et on pleure), et à la fois plus "attireuse" de gens qui adorent nous faire des dégueulasseries (comme ton ex)

je sais que c'est très difficile, mais il faut que tu CESSES de te questionner sur lui, il faut aussi cesser d'écouter les copains des copains, dans ces cas là tout le monde a un avis sur tout, et en fait ne sait rien, et surtout, s'en fout. Passées les deux minutes d'étonnement "ah oui il a bien changé!!" les 2 minutes de compassion (oh la la ma pauvre) les gens ont leur propre souci qui leur prend aussi toute leur energie.

Quel est ce document dont tu as tant besoin? s'il mourrait demain, comment ferais-tu? pose toi cette question et comporte toi en conséquence: l'homme que tu as aimé n'est plus, tu ne peux pas compter une seconde sur l'ordure qui le remplace, et au plus vite tu "intégreras" cette réalité douloureuse et au plus vite, tu passeras à autre chose et au mieux tu iras...

Courage Lolli !
#1114632
Merci Paige pour ta réponse.

Tu as tout à fait raison, il faut que je cesse de me poser des questions à son sujet. J'imagine qu'on doit être pas mal dans ce cas lors de toute rupture, à se demander plein de "pourquoi ?".

Quelque part son comportement m'aide à aller encore plus de l'avant sans me retourner. Autant avant n'ayant pas de nouvelles je m'inquiétais un minimum pour lui malgré tout, là j'en ai clairement plus rien à f... il faut juste que je me concentre sur moi et que je trace.

La première semaine qui a suivi la rupture j'ai beaucoup ressassé, là ca va mieux. Jusqu'à l'avoir au tel hier tout allait plutôt bien, hier après-midi un gros pincement au coeur après l'avoir écouté, j'ai pleuré un bon coup, parlé avec des amis, mais je me suis couchée hier soir sans une once de tristesse ou quoi que ce soit; et là dans ma tête c'est "démarches démarches démarches" et ça n'arrête pas et c'est tant mieux, je sais que je vais m'en sortir :)

Pour les documents dont j'avais besoin y'avait pas mal de choses (copie de sa pièce d'identité, du bail, quittance de loyer, attestation hébergement, attestation date de séparation etc..), car j'ai plusieurs dossiers de lancés (CMU, assistante sociale, restos du coeur etc).

Normalement ça devrait être bon, donc de logique à part quand je pourrai enfin lui rendre le bail, plus aucun contact et ça me réjouit :)

En fait étrangement aujourd'hui ça va bien mieux ! Merci pour votre soutien.
#1115744
J'ai réussi à maintenir mon rdv pour demain. A la base j'avais appelé pour annuler en expliquant ma situation (soucis d'argent, dossier CMU en cours), la secrétaire avait l'air embêtée de mon cas et en a parlé au doc. Finalement il a dit vouloir que je vienne absolument même sans avancer le prix de la consultation et qu'on verrait plus tard à s'arranger avec la CMU.

Le 'absolument' ne laisse rien présager de bon... après je me fais peut-être des idées. Jusqu'à cet aprem le moral ça allait mais là depuis que je pense au rdv de demain je suis vraiment en mode triste et stressée. J'espère vraiment que ça sera un faux positif. J'avais demandé à ma meilleure amie si elle pouvait m'accompagner au rdv mais elle est indisponible :(

Concernant mon ex j'y pense encore de temps à autres mais bon... quand l'autre n'a plus aucun sentiment (ah si, de la haine), y'a pas trente six mille solutions. J'avance de mon côté, hâte de lui rendre le bail et pouvoir tourner enfin définitivement la page, c'est dur là... je me sens vide.

J'ai rencontré quelqu'un hier soir et j'ai passé une super soirée, mais le moral rechute quand même ...

Je vous posterai un message pour donner un retour sur le rdv.

Bises à tous !
#1116017
Hello,

De retour pour donner des nouvelles.

La biopsie confirme les résultats des analyses précédentes, ce n'était pas un faux positif, j'ai bien un cancer.

Il s'en est suivi un moment de "flottement" dans ma tête quand j'étais dans le bus pour rentrer chez moi.

Et je ne saurais pas expliquer pourquoi, mais j'ai encore plus la niaque là de redoubler d'énergie pour sortir de ma situation.

Je ne suis pas la seule dans ce cas, d'autres en ont eu un de cancer, se sont battus, ont guéri ou non. Mais je n'ai pas envie de me laisser abattre, la vie est trop courte pour perdre du temps à se morfondre.

J'ai eu mon assistante sociale au tel aujourd'hui, on entame plusieurs démarches ensemble, demain je vais aux resto du coeur pour chercher de quoi manger, j'ai plein plein de trucs à faire pour retrouver un travail et tout le reste. Et tant mieux.

J'ai la rage de vouloir m'en sortir là mais un truc de fou... je sais que la route va être longue, mais ce n'est pas un problème. Je sais que la sortie du tunnel est là, elle est loin, mais je vais l'atteindre c'est certain.

Je sais que je ne suis pas à l'abri de rechutes concernant mon moral, il va y avoir forcément encore des moments durs, mais c'est la vie.

Qu'importe ce qui a pu se passer dernièrement avec la rupture, c'est du passé. Ca ne m'empêchera pas d'y penser de temps à autres j'imagine, mais ce n'est plus réellement important en fait. L'important là, c'est moi, ma vie, mon futur.

Merci à tous ceux qui m'ont soutenue et lue, vous m'avez été d'une grande aide. Je vous tiendrai au courant quand il y aura du nouveau ;)
Modifié en dernier par Lolli le 11 janv. 2016, 20:46, modifié 1 fois.
#1116020
Je suis désolée pour toi Lolli :/ tu as raison d'être combative et bien sûr que tu vas t'en sortir ! et c'est très bien que tu ais eu l'assistante sociale pour t'aider, c'est important.

Je pense bien à toi et t'embrasse très fort, on est là si tu as besoin de nous!
Avatar du membre
par Kylian
#1116039
.
Modifié en dernier par Kylian le 27 sept. 2016, 02:49, modifié 1 fois.
#1128334
Bonsoir à tous,

Je viens donner quelques nouvelles depuis mon dernier passage ici. Cela fait maintenant 2 mois et demi que j'ai été quittée, bientôt une cinquantaine de jours de SR.

J'ai pu rendre l'appart' à mon ex il y a une dizaine de jours, je me suis arrangée pour lui annoncer que l'appart' était libre et les clefs dans la boîte aux lettres via une amie qui l'a sms.

Bilan de ces deux mois et demi : y'a pas photo entre le premier et le deuxième mois. Certes il m'arrive toujours de ressasser encore le passé, d'avoir de la nostalgie... mais les émotions et sentiments sont beaucoup moins forts.

Je pense l'aimer toujours, mais je le laisse vivre sa nouvelle vie (avec sa next !), je me concentre sur moi, je me retrouve; je fais toujours du sport, en suis à -10kgs. J'apprécie des petits plaisirs tout simples du quotidien auxquels je ne faisais plus attention.

Chaque jour est un pas de plus vers mon bonheur :)

Chaque cas et histoire est unique, mais dans mon cas le SR m'aura servi à presque tourner la page et vraiment me reconstruire. "Presque" car je ne pense pas encore être arrivée à ce stade. Toujours un peu de rancoeur, même si je pense au fond de moi lui avoir pardonné pas mal de choses malgré son comportement post-rupture. Je fais aussi ce SR par respect de sa décision de m'exclure de sa vie et de vouloir vivre autre chose. Ca n'a pas été facile, mais quand on aime l'autre, il faut savoir lui rendre sa liberté...

Je lui souhaite d'être heureux dans sa nouvelle vie, mais surtout, je ME souhaite d'être heureuse dans cette nouvelle vie qui m'attend.

A tous ceux qui me liront, on passe tous par cette dure période de mal-être au début, mais promis, ça s'apaise et fait de moins en moins mal :)
#1176794
Bonjour à vous !

Effectivement je n'étais pas revenue sur ce forum depuis quelques mois, c'est par hasard que j'ai vu vos réponses en consultant ma boîte mail - une ènième boite dont je me servais uniquement pour ici - ;)

Merci pour vos messages.

Je suis toujours suivie pour mon cancer, qui ne s'est pour le moment pas aggravé, c'est plutôt une bonne nouvelle. Donc niveau santé franchement je me sens pour le moment plutôt bien malgré tout, faut dire ce qui est, la santé est quand même primordiale.

Pour le reste, ça serait si long de raconter tout ce qui s'est passé depuis ces derniers mois...

Globalement je vais bien. Pendant quelques semaines qui ont suivi mon dernier passage ici, je commençais peu à peu à arriver à tirer un trait sur ce passé. Jusqu'à un souci de facture EDF de l'ancien appart' que mon ex n'avait pas réglé, qui a fait remonter des émotions très négatives pendant pas mal de temps (plusieurs semaines quand même).

Un soir suite à ça j'ai craqué, comme jamais. J'avais déjà pleuré plusieurs fois à la rupture, mais jamais vraiment beaucoup. Cette fois-là, j'ai vidé mon sac, dit tout ce que j'avais sur le coeur, la haine, la tristesse, la rancoeur, tout tout ce que j'avais pu ressentir pendant des mois est sorti en quelques minutes.

C'est à partir de là que j'ai réellement commencé à me sentir mieux, mais vraiment. Même si au fil des semaines je remontais la pente, il restait auparavant encore quelque chose qui me gênait pour avancer.

Je suis actuellement en couple depuis trois mois, alors que je ne le voulais pas, mais vraiment pas. Il était impossible pour moi d'envisager une nouvelle relation, puis je dois avouer que le célibat me convenait très bien, en dehors du fait que c'était très très (beaucoup trop !) tôt pour ça... Comme quoi, ça arrive toujours quand on ne s'y attend pas.

Les montagnes russes niveau émotions sont encore parfois présentes, car j'ai perdu confiance en moi, en l'autre. Je m'énerve parfois facilement, suis méfiante, ne pardonne pas facilement, pleure pour un rien également de temps à autres. J'ai du mal à me reconnaître certains jours...

Mon conjoint est au courant de mes tribulations de ces derniers mois, de mon cancer, me soutient, m'aide à reprendre confiance en moi, et surtout, est très patient.

Je travaille beaucoup sur moi-même pour ne pas lui faire subir les séquelles de ma rupture, mais je sens que j'ai mon instinct de "protection" qui ressort assez souvent malgré moi.

J'ai vraiment pesé le pour et le contre lors des débuts de ma nouvelle relation, car j'ai conscience que je ne suis pas complètement "guérie" encore de ma rupture. Je ne voulais pas que cela soit une relation pansement.

J'ai la chance d'être avec une personne avec qui la communication est facile. On a beau dire et savoir que la communication est primordiale dans un couple, arriver à l'appliquer est une autre affaire.

Je ne saurais quoi conseiller à ceux qui traversent une rupture difficile, car chaque histoire nous est propre. Pour mon cas, j'ai mis du temps à réaliser que c'était la meilleure chose qui pouvait m'arriver. J'ai été aveugle pendant des années sur ma relation passée, sur le fait qu'elle me détruisait. Je remercie mon ex de m'avoir quittée, car amoureuse comme je l'étais, j'aurais pu continuer encore pas mal de temps ainsi avec lui, même si au fil des années je me perdais moi-même.

Je ne me sentais plus jolie, ni dans le miroir ni dans son regard. Je n'avais plus envie de sortir, de voir du monde, je ne souriais plus à la vie. Nous n'avions pas de projets. Je ne m'aimais plus moi-même. Et étrangement au lendemain de la rupture je reprenais le sport, prenais du temps pour me faire des petits soins, massages, etc.... tout naturellement.

J'ai mis du temps, comme beaucoup de largués je pense, à réaliser que cette rupture était juste un nouveau départ pour une vie meilleure.

On oublie malheureusement trop souvent que la personne la plus importante de notre vie c'est nous. Et que le bonheur que l'on recherche si souvent, il est là devant nous, et pas dans les mains d'une "moitié" qu'on souhaite à nos côtés. C'est pas facile à appréhender parfois mais il faut vraiment être heureux seul avant de l'être en couple.

Et même si je reconnais avoir pas mal morflé comme tous ici, j'ai compris que la douleur qu'on ressent post-rupture, est un choix. Soit on décide de subir la situation et on se morfond, soit on on se dit "bon merde, j'ai mal là mais je vais faire tout ce qu'il faut pour aller mieux". Pas facile d'aller faire du sport, de voir du monde, quand on n'a qu'une envie, s'est se mettre en boule dans son lit et pleurer sur son sort.

Mais c'est une clef pour voir le bout du tunnel :)

Je n'en vois pas encore tout à fait le bout mais je vois déjà la lumière donc c'est que ce n'est pas si loin !

Ce qui m'a pas mal aidée aussi en dehors de ce forum, c'est lire pas mal d'articles et livres sur le développement personnel. Chacun ici devrait pouvoir trouver sous quelque forme que ce soit une aide qui leur permettra de se relever, mais pensez toujours que la seule chose sur laquelle vous pouvez agir, c'est vous !

De grosses bises à tous, accrochez-vous, ne ressassez pas le passé, seul compte l'avenir, on n'a qu'une seule vie... et elle est courte !
#1177301
Ravi de voir que tu ailles mieux.
J'ai juste un peu peur que ton ami ne soit qu'une relation pansement car tu exprimes encore clairement ton attachement à ton ex.

Personnellement, je ne voudrai pas être à la place de ton conjoint actuel.

Bonne continuation et bon courage dans ton combat
#1178462
Quel plaisir Lolli d'avoir de tes (bonnes) nouvelles !
L'essentiel est d'être transparent, on ne sait jamais ce qu'une relation va donner: des relations qui partaient fort bien tournent en eau de boudin et des relations au départ, légères et sans engagement, finissent en mariage :D

Laisse toi vivre et profite!