Aide et conseils pour récupérer ton ex !

Une autre forme de Happy end...
par Blaviken
#1303762
Les conditions de la rupture m'ont traumatisé.

Je n'ai jamais vécu quelque chose aussi mal dans ma vie, pourtant j'ai eu d'autres ruptures, j'ai du faire face a des deuils familiaux. Mais cette rupture m'a détruit.

Avec M, nous avons eu un début de relation ensemble, mais étant déjà en couple, j'ai fait le choix de rester avec F ( honnêtement j'ai choisi F car avec M je pensais pas que ça allait marcher, même si je me disais que c'était elle).

Quelques mois plus tard M me propose une relation basée uniquement sur le sexe, j'ai accepté. Me voilà a voir M quelques fois, à mon initiative. Je n'avais clairement pas envie de recevoir un message de sa part alors que j'étais occupé ailleurs. Puis M me repproche mon attitude, le fait que je bloque ses messages. Je lui rappelle le fondé de notre relation, le sexe.

Elle m'enverra plusieurs signes qu'elle vit autre chose à côté, des capotes qu'elle donne a son frère etc jusqu'au jour ou elle m'annonce avoir un copain et quelle veut couper court a cette relation en me disant qu'un jour on se retrouvera assurement. Je fus déçu qu'elle m'ait menti mais je ne réagi pas outre mesure.
6semaines passes et j'apprend que M aurait déposé un cv sur mon lieu de travail, je la recontacte. Pendant ces 6 semaines, même si je vis plein de choses avec F, j'ai du mal a m'endormir, je suis ailleurs, je pense souvent à elle.
Plein de fougue, heureux de la voir revenir, je lui dis qu'elle aurait pu trouver un meilleur moyen de me recontacter. Elle joue alors l'indifférence, et ça me rend fou. elle se dit prete sans aucun soucis a bosser sur le même lieu de travail que moi et que ca n'affectera en rien sa vie.
Je trouve son comportement anormal pour nos couples respectifs et j'en viens a lui dire que c'est stupide de se retrouver plus tard, que si notre histoire doit se faire autant la commencer maintenant. On décide de se voir et elle me demande en même temps de lui expliquer pourquoi j'ai été un salaud avec elle.
On se voit 2 semaines après, je m'en vais dans un monologue ou je lui dis que c'est avec elle que je veux aller de l'avant, que c'est elle qui a toujours été dans mon coeur. (Entre temps, avec F, ça a craqué, le genre de dispute où le point de non-retour est atteint).

M en vient au fait que notre relation était malsaine et qu'elle s'en est rendu compte durant ces 2semaines de battement. J'ai été un salaud avec elle, en ne la choisissant pas et en ne la voyant que pour le sexe. Je l'aurai détruit, elle m'a attendu des soirs durant un sms de ma part sans bouger de chez elle de peur de rater l'occasion de me voir, elle me dit même qu'elle a attendu plusieurs fois devant chez moi dans sa voiture pour pouvoir me parler.
Elle aurait vécu cette séparation aussi mal que le décès de sa mère.

Ayant vécu le deuil de mon père a peu près au même moment qu'elle, je m'effondre. Je suis rongé par la culpabilité de lui avoir fait vivre ceci.
Elle me dit avoir encore des sentiments pour moi, la pensant en couple, je lui dis que l'on ne peut plus continuer ainsi et qu'il faut qu'on choisisse. " Je crois qu'on va essayer de s'oublier, nous ne serons plus jamais nous-même".
Je comprend son choix et je lui dis que je suis d'accord, que je ne m'attendais pas a cette réponse vu qu'elle avait un copain et je lui dis de s'en aller.
Elle est étonnée et refuse de partir, s'en suis alors deux bonnes heures ou elle ne me parle pas, ou elle ne me regarde seulement lorsque je détourne le regard et ça me rend dingue.

Elle finit par s'en aller. Quelques jours plus tard je lui dis qu'on devrait peut-être essayer de se retrouver pour voir ou nous en sommes vraiment.
Pendant 2semaines, on va se parler continuellement, et le jour même ou l'on doit prendre un verre ensemble, elle me dit qu'elle ne le veut plus.
Je tombe des nus, que c'est-il passé? Je lui demande de la voir quand même et en 5 minutes ça devait être réglé.
_Tu es sûre de ta décision?
_Oui
_Alors tu peux partir
Même réaction que la précédente fois, elle refuse et recommence le même cirque.

Je craque psychologiquement, le stress et les pleurs m'envahissent, que me veux-t-elle a resté la a cote de moi sans rien me dire? J'en viens a dire des choses désespérées, que je ne peux pas la laisser partir si elle reste, qu'en ne vivant pas cette histoire on le regrettera forcément un jour... Elle me répète avoir des sentiments pour moi mais ne veut pas aller de l'avant avec moi, et me repproche d'avoir passé des heures a rien faire à côté de moi. Comment ne pas devenir dingue?


Mon cauchemar commence, je me dis qu'il y a un problème, qu'elle me cache quelque chose et qu'elle veut forcémment autre chose que partir si elle ne l'a pas fait directement.
Je commence a partir en vrille et ne cesse de lui parler pendant 1 semaine j'en arrive même dans mon délire a lui expliqué que je suis resté avec F parce qu'elle a été présente après la mort de mon père, qui était tout pour moi. ( j'avais été pourtant clair lors de mon choix, elle me connaissait très peu et je ne me définissait pas forcément comme un type bien).

Elle essaye de me dégager en me manipulant, en inventant des messages qu'elle ne m'aurait pas envoyé. Je prends conscience de mon harcèlement, m'excuse et on se souhaite le meilleur. Elle continuera a souffler le chaud et le froid pendant 3mois.

J'envoie alors ce fameux message d'acceptation de la rupture, et elle revient au galop,je me dis que je ne peux l'ignorer après l'avoir déja tant ignoré dans le passé. Et elle me parle 3semaines et j'en viens a lui demander pourquoi si elle voulait + que du sexe elle ne me l'a jamais dit. Boum " si je te l'avais dit t'aurais coupé les ponts" etc etc, et là en plus d'être un salaud je l'aurai utilisé comme un jouet sexuel. je craque a nouveau, parce que je sais que a tendresse et l'affection dans nos rapports n'a fait que diminué.

Elle me testera encore, lorsqu'elle me dira qu'elle m'a supplié de revenir. Je n'ai aucun souvenir de ça et je doute sérieusement. et j'entre dans son jeu des "peut-être que on a fait ça parce que".... et bim dispute, game over. on se souhaite d'être heureux.
Ca m'a pris 3 mois pour réellement décrocher après ceci, pour ne plus envoyer de messages pour parler de la façon dont on s'est comporté, et a chaque fois elle renfoncera le clou sur la culpabilité.


Voilà 4 mois qu'on ne se parle plus, y'a des hauts, des bas et des très bas.
Des jours ou me lever m'est toujours très difficile, des jours où j'ai l'impression d'être un PN ou un sociopathe et que je m'identifie a leur comportement. Je me suis résolu a aller voir un psy, et ce problème de culpabilité remonte au décès de mon père dont je me sentais en parti responsable.

J'étais heureux sans elle, jusqu'à cette rupture où elle m'a tout balancé dans la gueule et où je me suis dit que j'étais peut-être incapable d'aimer et que je faisais du mal au gens. J'ai commencé a douter de toutes les phrases qu'on pouvait me dire, voyant des fois de la psychologie inversée dans les paroles de mes amis même très proche.

Je me rend compte qu'elle a passé son temps a me tester, qu'elle a joué avec moi et/ou s'est protégée de moi. Que je n'ai été coupable que de croire en ce qu'elle m'a dit pendant des mois et qu'elle m'a quitté parce qu'elle m'a pris pour un fragile et un désespéré.

Et bien si vous saviez comme je suis content qu'elle le pense, elle ne reviendra certainement plus vers moi grâce à ça. Je reprend confiance petit a petit en moi, je redeviens moi-même et mes amis le voit. J'en suis pas encore à un stade ou je n'ai plus cette "peur" de la croiser mais quelqu'un qui peut appuyer sur une blessure profonde et qui utilise la rupture pour arriver a ses fins je sais que ça ne me conviendrait pas
que penser que faire

Je pense aussi que tu es aussi triste maintenant p[…]

Je lâche prise

Oui je pense que c'est une allusion à vous.[…]

Deja wouahou je pensais pas qu'il y aurait autant[…]

Je devrais peut-être modifier ce côt&e[…]