Aide et conseilspour récupérer ton ex !

Si le coeur vous en dit, racontez-nous votre histoire en détails
#1330300
Bonjour à tous ! Déjà merci d'avoir cliqué sur ce sujet, c'est la première fois que je poste et je vous préviens c'est un gros pavé, merci à tous ceux qui auront le courage d'aller jusqu'au bout. J'ai vraiment besoin de vos conseils pour avancer.

Mon ex et moi avons 26 ans. Nous sommes sortis ensemble pendant 3 ans et elle m'a quitté il y a maintenant un mois. C'est la troisième fois qu'on se sépare. Jusque là les séparations n'avait jamais duré plus d'une semaine et quand nous nous remettions ensemble j'avais le sentiment de reconstruire quelque chose de plus fort à chaque fois.
Lors de la rupture elle m'a dit que le couple lui mettait la pression, qu'elle ne se sentait pas à la hauteur (à la hauteur de quoi? je ne sais pas). Elle m'a reproché de ne pas assez parler de nos problèmes et il est vrai que j'ai tendance à vouloir éviter la confrontation. Je trouve que notre couple fonctionnait bien mais il est vrai que les derniers mois ont été difficiles, il y a eu beaucoup de changements dans sa vie (déménagement, insécurités économiques, pression due au travail). Dans la mienne aussi mais à moindre échelle. Nous nous sommes rencontrés à l'université et sommes entrés dans la vie active en même temps mais peut-être pas à la même vitesse. Elle m'a fait remarquer qu'elle avait l'impression qu'elle avançait dans la vie et moi non. Elle a changé, et pas moi. Qu'elle trouvait que j'avais tendance à trop mettre ma vie de côté pour son propre intérêt. Elle m'a dit qu'elle m'aimait, mais peut-être plus de la même manière. Nous sommes partis en voyage récemment et elle me dit avoir eu plus l'impression d'être partie avec un ami..

Au départ ce soir là elle souhaitait avoir une conversation sur notre couple, poser à plat les problèmes et trouver des solutions, ce que j'ai trouvé très bien. Elle restait ensuite silencieuse et voyant que je n'en trouvait pas, s'impatientait. Elle m'a demandé comment je voyais notre relation dans 5 ans, 10 ans ? Sur le moment je n'ai pas trop su quoi répondre, je pense que c'est parce que je sais qu'elle a toujours eu peur de l'engagement et je n'ai pas voulu l'effrayer. Je ne sais pas si elle m'a posé cette question justement pour me prouver que même moi je n'y voyait pas d'avenir ou qu'elle s'attendait à un engagement clair de ma part qu'elle n'a pas reçu. Il était question il y a 6 mois d'emménager ensemble, j'en avais très envie mais j'ai pris peur parce que je ne la sentait pas prête et on s'était dit qu'on remettrait ça à l'année prochaine. Elle s'est mise en collocation avec des amis à elle à la place dans un appartement qu'ils avaient prévu de garder pour un an. Je ne sais pas si elle m'en veut de ne pas m'être engagé avec elle à ce moment là, on en a pas parlé.
Elle a fini par me dire qu'elle m'aimait et qu'elle avait vraiment envie que ça fonctionne mais que ce serait malhonnête de me dire qu'elle ferait des efforts car elle sait qu'elle n'en fera pas. Elle m'a dit qu'on était tous les deux malheureux, qu'elle ne serait jamais satisfaite dans la vie et qu'il fallait qu'elle se concentre sur sa carrière. Par le passé elle a souvent estimé que le fait de m'avoir rencontré avait nuit à sa carrière. Je pense qu'elle n'a pas l'impression de pouvoir conjuguer les deux. On travaille d'ailleurs dans le même domaine.
Cela faisait quelques mois que je sentais que quelque chose n'allait pas, qu'on avait perdu notre proximité et notre complicité. Elle m'a dit que les dernières semaine où on s'est vus elle avait la boule au ventre quand elle me voyait et qu'elle sentait qu'elle étouffait. D'après elle ce n'est pas moi mais le couple qui lui met la pression. Peut-être que je l'ai étouffée les derniers mois, comme je voyais que ça n'allait pas j'essayais de la voir d'avantage pour tenter d'arranger les choses mais je pense qu'il aurait mieux fallu que je lui laisse de l'espace. Elle m'a dit qu'il serait mieux que l'on se sépare et que ça ne pouvait pas marcher parce que ça fait déjà trois fois qu'on se quitte et qu'on réessaye et que pour elle, rien ne change.

Je ne l'ai pas contacté pendant une semaine jusqu'à ce que je lui envoie un message lui disant que j'étais persuadé qu'on pouvait faire en sorte que ça marche, elle m'a répondu qu'elle était sûre que cette décision était pour le mieux mais qu'il allait nous falloir du temps pour digérer. Je lui ai répondu que j'avais préparé un sac avec ses affaires et que j'étais prêt à les lui rendre.

J'ai ensuite entamé un silence radio après avoir être tombé sur la chaine youtube de JRME, regardé les vidéos d'Antoine et celles d'autres coachs en reconquête amoureuse. Pendant le SR je suis parti en voyage en Asie, j'ai fait des travaux chez moi, je suis parti déplacement professionnel (important qui fait bouger ma carrière) et j'ai tenté d'avancer sur tout ce que m'avait reproché mon ex. Elle était au courant de tout ce que je faisais, des amis communs postaient des photos de moi sur instagram dans ces moments là et ils me confirmaient qu'elle les avaient bien vues.

J'ai rompu le SR au bout de 21 jours. Je lui ai proposé de prendre un café à côté de chez elle en milieu d'après-midi pour échanger nos affaires. J'espérais en profiter pour parler de la relation avec elle et voir si elle de son côté avait avancé, ou changé d'avis. Après avoir vu une vidéo d'Antoine qui disait qu'il fallait éviter de parler de la relation à un premier rdv après le SR et d'apparaitre sous son meilleur jour pour que son ex ne se rappelle que du bon, j'ai décidé de faire exactement ça. Finalement elle m'a proposé de prendre le café chez elle plutôt que d'aller dehors. Quand je suis arrivé chez elle elle m'a accueilli avec beaucoup d'émotion. Elle m'a tout de suite pris dans ses bras dans une étreinte qui a semblé durer une éternité. Elle s'était faite très jolie, elle était très bien maquillée et bien habillée. Je la connais bien, elle a vraiment fait un effort sur la tenue, comme elle le faisait au début de notre relation quand elle tentait de me séduire. Elle m'a finalement servi une bière, et elle s'est assise au milieu du canapé, attendant que je me mette juste auprès d'elle. Elle m'a posé beaucoup de questions sur ma vie dernièrement. J'ai essayé d'être le plus décontracté possible et de la faire rire, j'ai fait quelques blagues, on se serait crus comme au tout début, j'ai vraiment senti que l'alchimie pouvait renaître. Elle n'a pas arrêté de venir me faire des câlins en me disant combien je lui avait manqué. Elle a passé la soirée à me fixer dans les yeux avec un regard amoureux, et on a passé de longs moments à se regarder bêtement en souriant. Je pouvais lire dans son regard qu'elle était toujours amoureuse de moi.
Elle m'a demandé si j'étais heureux, j'ai dit que oui et quand je lui ai retourné la question elle m'a répondu que non, pas vraiment. J'ai bien vu dans ses yeux qu'elle était déprimée, elle avait les yeux humides toute la soirée et à un moment elle a du se lever pour essuyer ses larmes aux toilettes. Quand elle me donnait des nouvelles sur sa vie, rien n'allait. Elle m'a dit que ça faisait un mois qu'elle restait chez elle à ne rien faire, qu'elle passait ses journées devant des séries et qu'elle dormait mal en ce moment. Elle vient aussi d'apprendre qu'elle a probablement un soucis de santé et doit refaire des analyses. Dans sa famille aussi ce n'est pas la forme. Et finalement professionnellement, elle ne travaille pas plus que ça. Elle avait l'air vraiment déprimée, perdue mais heureuse de me voir. Ensuite, sans que j'aborde le sujet elle m'a dit qu'on ne pouvait pas se remettre ensemble. Je lui ai répondu assez sèchement, je l'avoue, que je ne lui avais rien demandé. A ce moment j'ai pensé qu'il ne fallait pas que je donne l'impression de vouloir me remettre avec elle. Et il est vrai que même si c'est mon souhait le plus cher aujourd'hui, j'ai besoin qu'elle soit autant investie que moi dans la relation et je ne pense pas que ça puisse être le cas maintenant. Elle m'a ensuite dit qu'elle était sûre qu'avec un peu de temps je voudrais bien être son ami. Je lui ai répondu non, que même si j'étais sûr qu'on rigolerait énormément tous les deux parce qu'on s'entend si bien (elle a souri et acquiescé), je ne voulais pas être son ami. Je lui ai ensuite dit qu'on n'avait jamais été ami avant de sortir ensemble et que ça ne m'intéressait pas. Sur le moment elle avait l'air déçue mais compréhensive. Ensuite elle m'a dit qu'il fallait mieux que je m'en aille, elle avait l'air émotive mais tentait de le cacher. Avant de partir je lui ai dit que je voyais bien qu'elle n'allait pas bien, que je voulais l'aider mais que je ne pouvais pas, que ce n'était plus mon job. J'ai pris mes affaires et elle m'a dirigé vers la porte. On s'est fait un dernier câlin et je suis parti.

Peu de temps après je reçois un sms de sa part sur le chemin du retour. Elle veut me "poser une dernière question". Elle me demande pourquoi j'ai demandé à ce qu'on prenne un café au lieu de simplement lui déposer ses affaires. Je lui ai dit que j'aurais trouvé ça un peu froid et triste. Elle m'a ensuite reproché d'avoir fait comme ni de rien n'était, de m'être comporté comme si nous n'étions pas séparés et que ça avait rendu les choses encore plus tristes. Qu'elle espérait que je décide de rester en contact et que maintenant qu'elle sait qu'on ne se reverra plus, elle trouve ça encore plus dur de m'avoir revu dans ces conditions. Je lui ai répondu que c'était justement parce que c'est dur qu'il fallait mieux ne pas rester en contact. Elle ne m'a pas répondu depuis.

Je ne sais pas si je me suis bien comporté, je ne sais plus quoi penser ni quoi faire ensuite ! J'ai peur de l'avoir blessée et qu'elle soit maintenant fâchée. Je ne comprends pas son reproche d'avoir fait "comme si de rien n'était". Qu'est-ce que ça veut dire ? Je ne comprends pas à quoi elle s'attendait. Est-ce que j'aurais du rester "ami" avec elle et continuer de la voir dans ces conditions pour espérer la récupérer ? J'ai l'impression d'avoir ruiné mes chances de la revoir. Est-ce que je dois lui laisser de l'espace et sortir complètement de sa vie ?

Je sais que le lendemain elle a dit à un ami en commun que ma visite s'était bien passée, qu'elle était très heureuse dans sa vie et qu'elle n'avait pas pleuré (elle l'a précisé d'elle-même). Il me dit que d'après elle c'est clairement fini et qu'elle a envie d'autre chose. Elle dit être certaine qu'avec le temps je finirais par accepter d'être ami avec elle.

Par le passé, pendant nos précédentes ruptures elle était déjà passé par cet ami pour me faire passer des messages en sachant très bien qu'il allait me le répéter. J'imagine qu'elle essaye de me faire comprendre que c'est terminé. Pourtant elle demande régulièrement des nouvelles de moi à mes amis et lorsque l'on s'est vus, elle m'a dit qu'elle avait suivi ce que faisais via ses "espions", qui sont nos amis communs. Elle s'est aussi renseigné auprès de mon ami pour savoir si j'avais vu d'autres personnes depuis. Ce n'est pas le cas. Lorsque l'on s'est vus, mon téléphone était posé sur la table et un message d'une amie s'est affiché sur l'écran. Je l'ai très bien vu se pencher vers mon téléphone pour essayer de lire discrètement le message, pas si discrète que ça. Elle semble encore clairement jalouse.

Est-ce que tout espoir est perdu ? Pourquoi est-ce qu'elle irait lui mentir sur le fait d'être émotive, lui dire que tout va bien dans sa vie ? Elle ne lui a pas du tout parlé de tout ses problèmes. Il m'a dit qu'elle avait l'air assez heureuse et souriante.

Est-ce que je dois à nouveau entrer en silence radio? Ou je devrais plutôt lui proposer de se revoir et de rester en contact ? Est-ce que je dois lui expliquer que ce n'est pas contre elle mais pour moi que je ne peux pas la contacter ?

Je me sens si mal, elle me manque terriblement. Je n'arrive pas à penser à autre chose, ça fait un mois que je ne dors presque plus et que je n'ai plus d'appétit. Je suis complètement déprimé. Je reste persuadé qu'elle a encore des sentiments pour moi et que cette histoire mérite d'être sauvée. J'ai besoin de votre aide. Je ne sais plus où j'en suis. Je veux récupérer mon ex. Qu'est-ce ce que je dois faire ?


Merci à tout ceux qui auront eu le courage de me lire jusqu'au bout. Comment voyez-vous la situation avec votre recul ? Quelle serait la marche à suivre pour recréer une relation amoureuse saine avec cette personne ? J'ai besoin de vos conseils

----- Petit bonus pour ceux qui seraient désireux d'en savoir plus :
Je ne sais pas si cela a quelque chose à voir avec quoi que ce soit mais nous sommes tous les deux enfants de parents divorcés. Quand on s'est connus elle ne voulait pas être en couple et puis j'ai réussi à la convaincre. Par le passé elle était en couple pendant 5 ans avec quelqu'un qui a fini par la tromper et depuis, pendant 3 ans, elle avait enchainé les relations courtes (pas plus d'une semaine ou deux) sans jamais s'engager avec personne jusqu'à moi. Elle m'a souvent dit que je l'avais énormément changée, que j'avais fait d'elle une personne meilleure et qu'elle m'en serait toujours reconnaissante. Elle a tendance a beaucoup se mettre la pression toute seule sous le coup du stress et à chaque fois que nous nous sommes séparés c'était dans une situation similaire. Elle peut vite se couper des autres quand ça ne va pas. Depuis 6 mois/1 an elle s'est mise à voir de plus en plus de nouvelles personnes liées à son travail, quitte à délaisser ses anciens amis, et même à couper les ponts. J'ai l'impression qu'elle essaye de changer de vie pour se tourner davantage vers le travail et qu'elle ne s'imagine pas ce futur avec moi. J'ai l'impression de la perdre et que cette personne que j'aime disparait un peu plus chaque jour.
Coucou, c'est Antoine ! Mon équipe et moi-même avons créé un test qui te permet de déterminer avec précision tes chances de reconquérir ton ex. Fais le test en cliquant sur le bouton ci-dessous !

J'accède au test

#1330319
Bonjour BenoitMeurice,

Pour répondre à ta question « ai-je bien agi ? », je pense qu’en effet tu as adopté le comportement qu’il fallait lorsque tu l’as vue. Tu t’es montré fort et peut-être qu’elle ne s’attendait pas à ça, d’où son reproche. Elle s’attendait peut-être à te voir affaibli et triste mais après tout, c’est elle qui a décidé d’arrêter votre relation et elle doit accepter que tu ailles bien (même si ce n’est qu’en apparence!).
Je pense au fond de nous, si l’on quitte quelqu’un, l’on s’attend à ce que l’autre soit triste et au plus bas et le fait de te voir comme ça lui en a bouché un coin.

Si tu t’étais montré « en demande » , elle aurait peut-être insisté encore plus sur le fait que c’était fini, peut-être que ça l’aurait fait fuir plus qu’autre chose (je me permets de supposer tout ça car je ne la connais pas).

Concernant ta reconquête, je ne sais pas t’aider. C’est facile à dire mais je crois qu’il serait mieux de prendre de la distance pour sortir le nez du guidon. Entretenir un contact ne permet pas d’avoir les idées claires (je sais que c’est très compliqué à faire)

Je te souhaite beaucoup de courage et j’espère que tu trouveras une solution !
#1330328
Bonjour estathelimone, merci de ta réponse. C'est vrai, peut-être que prendre de la distance est la meilleure chose à faire. Cependant je me souviens que lors d'une précédente séparation, elle m'avait reproché de trop l'avoir délaissée, de l'avoir considérée comme acquise. Et quand elle est revenue, elle doutait de mes sentiments, me disant que je ne m'étais pas assez battu pour elle.
J'ai peur que cette fois-ci soit similaire, qu'elle m'ai quitté car elle me sentait plus froid et distant. Quelques semaines avant la rupture, elle m'avait aussi reproché de ne plus l'aimer autant qu'avant. Peut-être que je me voile la face mais peut-être qu'elle m'a quitté parce qu'elle avait peur d'être quittée? Et donc elle attendrait de moi que je me batte pour lui montrer que je l'aime toujours. J'ai peur qu'elle soit véxée par mon silence et qu'elle prenne ça comme une preuve qu'elle a bien fait de me quitter en pensant que je ne l'aimais pas suffisamment.

Mais peut-être que ce n'est qu'un délire, un mensonge auquel j'aimerais croire..? :)
#1330330
Coucou !

Je ne connais pas ton histoire en détails avec ses nuances mais dans ton récit je crois que tu as évoqué le fait que ces derniers temps tu sentais que qqch n’allait pas et que tu as essayé d’arranger les choses en étant plus présent et que de cettemanière tu l’aurais peut-être étouffée. Elle a évoqué le fait que elle ne voulait plus d’efforts dans la relation et que le couple lui mettait la pression (je crois).

Donc, je ne pense pas qu’elle ait mis fin à la relation car tu étais distant car tu as réagi en voyant que ça n’allait plus.

Je pense que tu ne devrais pas poser la faute de cette rupture sur ta personne. Vous avez sûrement tout deux votre part de responsabilité mais penser que c’est à toi de lui prouver que tu l’aimes car autrement elle va croire qu’elle a fait le bon choix etc… ça va finir par te torturer l’esprit.

Restons cartésiens : elle a pris la décision de te quitter pour les raisons que tu connais, point. Si elle regrette, elle reviendra vers toi tout simplement. Et à ce moment là tu te montreras ouvert (ou pas) à recommencer. Vous n’en n’êtes pas à votre première rupture apparemment, ce qui n’arrange rien, tu auras tendance à les comparer.

Mais tiens bon dans ton comportement ! J’espère avoir pu t’aider ;)
#1330841
Bonjour ! Merci pour les conseils. Petit message pour vous apporter des nouvelles. Je ne suis pas de retour avec mon ex mais je voulais vous demander votre avis sur de nouveaux éléments.

Pour résumer la situation : On était ensemble pendant 3 ans, elle m'a quitté pour la 3e fois il y a un peu plus de 2 mois en me disant "Je t'aime et j'ai envie que ça marche mais je ne suis pas capable de faire d'avantage d'efforts, je ne me sens pas à la hauteur". On était tous les deux dans une énorme période de stress due au travail et elle m'a reproché de trop faire passer ses besoins avant les miens et qu'on n'avait plus les mêmes objectifs de vie, qu'on avait évolué différemment.
Après ça j'ai fait un SR de 3 semaines avant de lui rendre ses affaires, elle s'était faite très belle et me disait que je lui avait énormément manqué. Elle m'a dit qu'on ne pouvait pas se remettre ensemble mais qu'elle voulait rester amis. J'ai refusé et j'ai fait un second SR de 3 semaines.

J'ai décidé de renouer contact entre noël et le nouvel an. Je lui ai envoyé un message sobre de bonne année. A ça elle m'a répondu que ça lui avait fait énormément plaisir de me revoir la dernière fois et nous avons recommencé à discuter. La complicité est vite revenue et elle m'a proposé de nous voir pour prendre un café quand on serait rentrés de vacances. Nous avons eu quelques échanges très agréables et j'ai vraiment eu l'impression de la retrouver. Une fois rentré de vacances je lui ai demandé des nouvelles et donné mes disponibilités, nous avons discuté gentiment mais sans vraiment convenir d'un rdv. Je lui ai renvoyé un message une semaine après pour lui dire que j'étais disponible le weekend suivant si elle voulait toujours prendre un café. Elle m'a répondu qu'elle n'était pas très disponible en ce moment et qu'elle connaitra mieux son emploi du temps le lendemain et qu'elle me redira le lendemain donc. Il s'est passé 4 jours depuis, et je n'ai pas plus de nouvelles de sa part.

Jusque là j'ai toujours été à l'origine des prises de contact, depuis la rupture elle ne m'a jamais envoyé le premier message. Cependant quand je la contacte elle est toujours très enjouée, complice, elle me pose beaucoup de questions et parait très enthousiaste (elle met beaucoup de points d'exclamations!!!). Elle me répond toujours dans les minutes (voir secondes) qui suivent. Récemment elle a répondu à un de mes messages en me disant qu'elle avait hésité toute la journée à m'envoyer un message parce qu'elle était à tel endroit qu'on avait visité en vacances et qui lui avait rappelé plein de bons souvenirs. Je lui ai demandé pourquoi elle hésitais, elle m'a dit : "Je ne sais pas si c'est bien qu'on s'envoie beaucoup de messages, et celui-là était vraiment trop plein de nostalgie !".

Je trouve ça étrange qu'elle me propose un rdv pour finalement me dire qu'elle est trop occupée. Surtout sachant que j'ai vu après sur les réseaux sociaux qu'elle va à pas mal de soirées. Est-ce que qu'elle m'aurait proposé de se voir sur un coup de tête et maintenant elle aurait changé d'avis?
Je devrais sûrement arrêter de la contacter et attendre qu'elle me repropose un rdv d'elle-même ?

J'ai du mal à comprendre son attitude avec moi. Je ne sais pas si c'est de la réelle affection ou si elle joue un rôle, j'ai peur qu'elle se force à être gentille avec moi par pitié. Peut-être est-elle simplement confuse? Je me dit qu'au bout de la 3e rupture elle doit avoir peur de souffrir à nouveau et qu'il va falloir beaucoup de persuasion pour la convaincre.

Qu'est-ce que vous en pensez ?

Je pense aujourd'hui que la rupture était vraiment une bonne chose, c'était nécessaire. C'était le choc dont j'avais besoin pour comprendre tout ce qui n'allait pas chez moi et dans le couple. Je pense qu'on avait tous les deux besoin prendre du temps chacun de notre côté et de souffler un peu. Et maintenant je sens que j'ai suffisamment travaillé sur moi pour avancer, parce que je suis venu à bout des choses qu'elle me reprochait (et que je ne voyais pas à l'époque). Je suis prêt à la revoir et j'aimerais savoir où elle en est. C'est ce que j'aimerais lui dire.. Mais comment lui montrer que j'ai changé alors qu'elle semble hésitante à me voir ? Comment je pourrais débloquer la situation ?