Aide et conseilspour récupérer ton ex !

Si le coeur vous en dit, racontez-nous votre histoire en détails
par Nilabolly
#1329541
Salut à tous,

Aujourd’hui, après avoir lu quelques histoires, je me décide enfin à vous partager la mienne. Merci d'avance à tout ceux qui prendront le temps de me lire.

J’ai rencontré un homme sur une application de rencontres, il y a 1 mois et demi. On a énormément parlé dès les premiers jours, via messages textes et vocaux. S’en est suivi de longues conversations téléphoniques : le feeling était bel et bien présent. On voulait tous les 2 aller dans la même direction (relation sérieuse).

Au bout de quelques jours, on décide de franchir le cap et de se rencontrer. De passage dans ma ville (20 minutes nous séparent), on saute sur l’occasion pour se rencontrer. On se voit et tout se passe merveilleusement bien. Il me plait, je lui plais également. On discute, et il demande à me revoir le soir même. J’accepte, on se revoit, on mange ensemble, on discute, et on se dit au revoir avec un beau et long câlin. Bref tout se passe bien.

Retour à la maison, les longues conversations téléphoniques (messages/appels) jusqu'à pas d’heures reprennent et ce, tous les jours pendant 1 bon mois. Entre temps, on continue de se voir, les moments en vrai sont aussi beau que nos échanges téléphoniques. Mon anniversaire a lieu pendant ce mois, il m’offre un parfum. Il m’invite régulièrement chez lui, on prépare ensemble a manger et passe de bons moments ensemble. On en voit pas le temps passer. L’attirance, la complicité, les discussions, l'attachement, les sentiments, tout est là. Mais…

Oui il y a un mais.

Après un mois de relation, il m’a brutalement « larguée ». La veille au soir, on passe une bonne soirée de plus, on mange raclette, on danse ensemble, on rigole, on s’embrasse, on est proches.. mais pas de sexe. Quand on en parlait, je lui expliquais que j’étais toujours vierge et que je voulais faire les choses doucement, que j’avais besoin de me sentir en confiance là dessus. Il me disait qu’il comprenait et que c’est ce qu’il voulait aussi.
Ce dernier soir là, il me fait comprendre gentiment qu’il peut me faire du bien, que ça lui ferait plaisir de me faire du bien. Je lui fait savoir que c’est gentil qu’il se soucie de mon bien, que j’en ai envie mais que je préfère attendre encore un peu, et que tout ces moments passés en sa présence me font énormément de bien. Cette discussion se fini par un câlin, un « je comprends tu as raison, mais sache que je suis ton copain et que je peux te faire ces choses là ».

Et là le lendemain.. la claque. On s’appelle et j’ai droit au fameux « je sais plus ou j’en suis, j’ai plus tellement de temps pour moi, j’ai besoin de penser a moi ». Je lui réponds que jamais je l’en ai empêché, qu’au contraire j’étais celle qui l’encourageais dans ses envies. « Je sais je sais, j’ai vraiment rien a te reprocher, t’es vraiment une fille bien, mais la en fait c’est moi tu vois ». Non je vois pas.. il poursuit « et puis tu sais j’ai pas eu beaucoup de temps pour moi seul, je suis célibataire depuis mai, donc juin juillet aout ca fait pas beaucoup et comme tu le sais mon ex me harcèle toujours (une ex dont je me suis assurée qu'il en avait fait le deuil avant de me lancer avec lui), fin j’ai besoin de temps pour moi ».
A ça je comprends que sa décision est déjà prise, et que je n’ai pas mon mot a dire, donc je lui propose « tu veux qu’on reste amis ? ». Sa réponse : « non je sais pas, non puis si on devient amis tu vas avoir espoir non ? Et puis non je veux pas te regretter, parce que oui je vais surement te regretter ». Bref.. le flou total. On décide de se laisser sur ça et de remettre cette discussion au lendemain. Mais.. le lendemain, toujours le même discours. Je fini par lui donner du temps (malgré que jamais je ne l’ai étouffé en quoique ce soit, bien au contraire, il m’avait même reproché d’avoir l’air « détachée », suite à quoi je m’étais mise a lui montrer que je ne l’étais pas sans pour autant en faire trop).

Je le relance au bout d’une semaine (samedi d’avant), et là il m’envoie ce fameux sms : je ne suis pas prêt a me remettre en couple, j’ai besoin de me retrouver seul. Je demande à avoir un appel en cam, qu’il accepte, durant lequel j’ai pu poser mes questions :
- as-tu été honnête avec moi durant tout ce mois ? (le changement brutal de comportement me faisait douter, même si je pense qu’on ne peut pas mentir aussi bien sur ces choses là).
Réponse : bien sur que oui, j’ai vraiment passé de beaux moments avec toi. Tu m'apaises. Je t’ai dit le problème c’est pas toi, c’est moi. J’ai vraiment rien a te reprocher.

- en quoi n’es-tu pas prêt ?
Réponse : tu sais mes relations d’avant c’était pas le top, puis je suis pas resté assez longtemps seul, j’ai besoin de penser a moi. Et puis professionnellement parlant aussi, j’ai besoin de trouver la stabilité (il est en interim).
J’ai répondu que professionnellement parlant, je trouve que c’est pas vraiment une raison valable, étant donné que je l’encourageais sur ce point là. « Je sais je sais ».
A quoi bon insister plus.. encore une fois, sa décision était déjà prise.

- j’ai quand même posé la dernière question suivante : est ce que c’est l’absence de sexe qui fait que tu t’en vas ? Tu veux en profiter a ce niveau là, c’est pour ça ?
Réponse : ah non non tu sais j’en ai déjà assez profité, c’est vraiment pas pour ça.

J’ai donc fini par lui dire, que je respectais sa décision, même si elle était trop brutale pour moi et que je n’arrivais pas a comprendre ce changement radical. Mais que je ne pouvais pas le forcer a rester et être malheureux avec moi. Que le jour ou qqun me voudra vraiment, il s’en ira pour rien au monde. « Mais non c’est pas que je te veux pas.. ». En attendant tu me recales.. « dis pas ça.. ». C’est le mot. Il m’a brutalement recalée. Il me dit qu'il est désolé, qu'il préférait faire ça maintenant que dans 6 mois. Ok..
A la fin, il me relance sur mon appareil a raclette : « faudrait qu’on se voit pour que je te la rends, et si tu veux on pourra continuer cette discussion si ça te fais pas du mal. Demain tu fais quoi ? ». Pour moi tout était déjà dit.. il n’allait rien me dire de plus. Je lui ai dit que pour l’appareil, c’était pas urgent, qu’il pouvait s’en servir, je n’en avais pas besoin.. honnêtement je n'avais pas la force de le revoir d'aussitôt.

Et je lui pose cette dernière question : qu’envisages-tu, nous concernant du coup ? On coupe contact ou..?
Réponse : on peut rester amis si ça te fait pas du mal ? (…. Mais et toi en fait ? Ça te fait quoi ?!)

Je suis restée forte durant cet appel. Lucide, calme, souriante (pas dans l’abus), mais je ne voulais surtout pas le pleurer. En tout cas pas devant lui. Après tout, je le perds, mais il me perd aussi.. Je voulais des réponses, mais tout est resté flou. Je sais très bien que le « c’est pas toi, c’est moi », était juste une manière « polie » de se débarrasser de moi. De me fermer toutes les portes.. et pour le coup ça tue, surtout que je n'ai eu droit à aucune discussion.

Mais aujourd’hui, 1 semaine après, j’en souffre. C’était trop brutal. Je suis dans l’incompréhension totale. De passer du tout au tout, comme ça c’est affreux. Ne pas avoir la réelle raison, ça tue.

Je me demande ce que j’ai, je me demande ce que j’ai pu faire..

Aujourd’hui si je vous écris, c’est seulement parce que j’ai besoin de votre soutien. Je sais que ce n’était qu’un mois, mais ce mois était intense. Et ce n’est pas tant la durée qui m’atteint mais la brutalité concernant la rupture. Je n’ai même pas eu mon mot à dire..

En tout cas, merci encore et bon courage à tout ceux qui connaissent ces moments de ruptures difficiles.. Soyons forts ! :bisou:
Coucou, c'est Antoine ! Mon équipe et moi-même avons créé un test qui te permet de déterminer avec précision tes chances de reconquérir ton ex. Fais le test en cliquant sur le bouton ci-dessous !

J'accède au test

par sandstorm
#1329544
Bonsoir
Après un mois de relation, il m’a brutalement « larguée ». La veille au soir, on passe une bonne soirée de plus, on mange raclette, on danse ensemble, on rigole, on s’embrasse, on est proches.. mais pas de sexe. Quand on en parlait, je lui expliquais que j’étais toujours vierge et que je voulais faire les choses doucement, que j’avais besoin de me sentir en confiance là dessus. Il me disait qu’il comprenait et que c’est ce qu’il voulait aussi.
Ce dernier soir là, il me fait comprendre gentiment qu’il peut me faire du bien, que ça lui ferait plaisir de me faire du bien. Je lui fait savoir que c’est gentil qu’il se soucie de mon bien, que j’en ai envie mais que je préfère attendre encore un peu, et que tout ces moments passés en sa présence me font énormément de bien. Cette discussion se fini par un câlin, un « je comprends tu as raison, mais sache que je suis ton copain et que je peux te faire ces choses là ».
tu lui annonces que tu es vierge. il tente un rapport sexuel. tu déclines.
il te largue.

c'est pas sympa de sa part, mais c'est hélas ce qui semble être le cas d'après tes dires :/
Aujourd’hui si je vous écris, c’est seulement parce que j’ai besoin de votre soutien. Je sais que ce n’était qu’un mois, mais ce mois était intense. Et ce n’est pas tant la durée qui m’atteint mais la brutalité concernant la rupture. Je n’ai même pas eu mon mot à dire..
pour le "après" il a bien dit ne pas vouloir rester amis avec toi.

si tu reste en contact avec lui tu risques d'être blessée.

j'espère ne pas être trop rude avec toi... je comprends que tu es déboussolée.
courage à toi et n'hésite pas à écrire ici ce que tu ressens, demander conseil, etc.
par Nilabolly
#1329545
Bonsoir,

Sev77 : 29 ans pour ma part et bientôt 31 ans pour sa part.

Sandstorm : je lui ai annoncé que j'étais vierge dès le début de la relation, il m'avait dit qu'il y avait aucun souci, que ça n'était pas un critère pour lui. Ce n'était pas une surprise pour lui. Et il a souhaité continuer avec moi. Il demandait régulièrement à me voir, m'appelait tous les jours etc. Mais peut-être qu'à ce moment là, ça l'a effectivement freiné.
Nous ne nous sommes plus reparlé depuis cet appel en cam.

Comment un truc pareil peut repousser à ce point une personne ? Et surtout pourquoi ne pas en parler ?

Ce que je ressens.. de l'injustice. Honnêtement, j'aurais préféré qu'il soit honnête avec moi et qu'on puisse en discuter..
par sandstorm
#1329548
si vous partagez la même religion il connait très bien la signification de ton choix. il a donc essayé de te faire changer d'avis lors de cette soirée ensemble, (et sur ce point dire que vous êtes en relation et il peut faire ces choses là comme il a dit est très problématique), tu as maintenu ton choix. il a donc décidé de quitter la relation.

je pense que tu devrais chercher à trouver quelqu'un qui ne te pousse pas à faire des choses que tu ne veux pas, ou dont tu n'es pas prête. et peut être te poser la question de savoir où tu va chercher une relation; En règle général sur les sites de rencontre c'est plutot des relations pas trop sérieuses qu'on recherche (même si les exceptions existent). Peut être chercher quelqu'un dans tes activités, tes loisirs, ton réseau d'amis? c'est une solution plus sure pour toi probablement.
par Nilabolly
#1329549
C'était justement un site de rencontres approprié pour ce genre de rencontres.. sérieuses justement.
Donc selon toi, le côté sexe c'est ce qui l'aurait repoussé ? Pas ma personne ? Oui, j'en suis venue à me demander ce que j'avais..

Pour l'instant, je préfère m'en remettre doucement, penser à moi, parce que mine de rien, passer du tout au tout ça fait mal.. et ça brise la confiance en soi. Surtout quand t'es claire dès le départ, qu'on te dit être sur la même longueur d'ondes que toi, que tout se passe super bien dans la relation, qu'il te montre énormément de choses que tu t'attaches et au final : BOUM sans raison valable.

Merci en tout cas pour toutes tes réponses !
par sandstorm
#1329550
C'était justement un site de rencontres approprié pour ce genre de rencontres.. sérieuses justement.
oui d'accord
mais une relation sérieuse avec du sexe, et une relation sérieuse sans sexe (ou du moins pendant un temps plus ou moins long) ce n'est pas du tout pareil.
Donc selon toi, le côté sexe c'est ce qui l'aurait repoussé ? Pas ma personne ? Oui, j'en suis venue à me demander ce que j'avais..
je ne sais pas s'il s'est senti repoussé, c'est plutot ta façon de voir les choses. il n'y a pas quelque chose de repoussant chez une jeune femme qui a décidé, pour des raisons religieuses de rester vierge.
par contre il a probablement compris qu'il n'aura pas du sexe facilement avec toi. si tel est le cas heureusement pour toi qu'il soit parti ;)

Pour l'instant, je préfère m'en remettre doucement, penser à moi, parce que mine de rien, passer du tout au tout ça fait mal.. et ça brise la confiance en soi. Surtout quand t'es claire dès le départ, qu'on te dit être sur la même longueur d'ondes que toi, que tout se passe super bien dans la relation, qu'il te montre énormément de choses que tu t'attaches et au final : BOUM sans raison valable.
effectivement le mieux serait de faire un petit break le temps de digérer cette histoire!

toi tu as été claire dès le début sur tes choix, tu n'a rien à te reprocher et tu n'a pas à remettre en cause tes choix pour un jeune homme que tu connais 1 mois (même si je comprends bien que les sentiments que tu as pu ressentir pour lui ont pu être intense).
juste un dernier point: toi tu vois l'histoire sous l'angle de raisons valables ou non valables, or justement ce n'est pas à mon sens une bonne optique... en effet, toi tu as décidé de rester vierge pour tes raisons à toi (qui sont valables pour toi) et lui a décidé de chercher une femme sexuellement disponible (raison aussi valable pour lui). c'est donc plus une incompatibilité entre vous deux qu'autre chose, vous ne voulez pas les mêmes choses et une discussion ne pourra pas changer la donne la dessus.

la prochaine fois peut être essayer d'attendre pour voir si les mots correspondent aux actes? ça prend du temps pour voir si quelqu'un est de confiance ou pas (pas dans les mots mais dans les faits!)

courage à toi tu va t'en sortir ne t'inquiète pas.
par Nilabolly
#1329551
Je le lui ai fait savoir dès le départ justement pour le sexe, c'est ça que je m'explique pas.. et c'est qu'a partir de là qu'on a commencé a bien discuter.

C'est vrai, je ne devrais rien avoir à me reprocher. Il faut juste que j'accepte cette situation et que j'arrête de me poser 36000 questions.
Quand je disais raisons valables, je parlais du : "c'est moi le problème, j'ai besoin de penser à moi, je suis pas prêt a me remettre en couple". J'aurais préféré qu'il me dise exactement comme tu me l'as dit : écoute, moi j'ai besoin d'avoir des relations sexuelles, il vaut mieux qu'on en reste là. C'est clair, honnête et je connais le réel problème. Pourquoi quand je lui ai posé la question : c'est le sexe ? j'ai eu un "non non du tout". Tu vois ?

Merci beaucoup pour tes encouragements.. j'espere oui, et vite !
par sandstorm
#1329552
Je le lui ai fait savoir dès le départ justement pour le sexe, c'est ça que je m'explique pas.. et c'est qu'a partir de là qu'on a commencé a bien discuter.
vu son attitude d'après lors de votre soirée, il pensait pouvoir réussir à te faire changer d'avis. quand il a vu que tu n'allais pas changer d'avis il a quitté la relation.

Quand je disais raisons valables, je parlais du : "c'est moi le problème, j'ai besoin de penser à moi, je suis pas prêt a me remettre en couple". J'aurais préféré qu'il me dise exactement comme tu me l'as dit : écoute, moi j'ai besoin d'avoir des relations sexuelles, il vaut mieux qu'on en reste là. C'est clair, honnête et je connais le réel problème. Pourquoi quand je lui ai posé la question : c'est le sexe ? j'ai eu un "non non du tout". Tu vois ?
tu sais très bien pourquoi il a agit ainsi. plutot que de te demander pourquoi il n'a pas expliquer il serait bon pour toi de te demander pourquoi tu as besoin de confirmation de son coté. tu devrais avoir plus confiance en ton propre jugement.
par Allys
#1329556
Bonjour,
Nilabolly a écrit : 18 oct. 2021, 23:48 Je le lui ai fait savoir dès le départ justement pour le sexe, c'est ça que je m'explique pas.. et c'est qu'a partir de là qu'on a commencé a bien discuter.
Je comprends que tu ais du mal à accepter que peut-être il t’a mené en bateau depuis le début.
Mais tout le monde n'a pas les même valeurs que toi. Et ce n’est certainement pas parce qu’une personne est inscrite sur un site qui se revendique comme étant là pour mettre en contact des personnes qui cherchent la même chose, que tout le monde s’y inscrivant est honnête.
Tu sais certains hommes considèrent comme un jeu le fait d’avoir fait céder une femme qui voulait rester vierge (ou même juste qui ne voulait pas de relations sexuelles tout de suite).
Ils sont prêt pour cela à développer des trésors de patience, de gentillesse et de mensonges, mais également à jouer la comédie.
Le simple fait qu’il t’ai proposé cette relation sexuelle, alors que tu as été claire dès le départ (c'est en tout cas ce que tu nous dis), montre (à mon avis) qu’en fait ce que tu voulais, tes principes, il s’en fichait un peu, et qu’avoir une relation sexuelle avec toi était le but de la manœuvre.
Un truc du genre: "Ouais ok elle veut pas pour le moment, mais elle finira par me dire oui, aller on va mettre le paquet"... Et puis au bout d'un mois "Ah mais en fait j'aurais pas ma récompense pour tout cet investissement..., bon bah next alors, j'ai pas de temps à perdre"

Nilabolly a écrit : 18 oct. 2021, 23:48 Quand je disais raisons valables, je parlais du : "c'est moi le problème, j'ai besoin de penser à moi, je suis pas prêt a me remettre en couple". J'aurais préféré qu'il me dise exactement comme tu me l'as dit : écoute, moi j'ai besoin d'avoir des relations sexuelles, il vaut mieux qu'on en reste là. C'est clair, honnête et je connais le réel problème. Pourquoi quand je lui ai posé la question : c'est le sexe ? j'ai eu un "non non du tout". Tu vois ? .
Quel serait son intérêt de te dire la vérité, si effectivement il ne recherchait qu’à te faire céder à ses avances sexuelles ? Quel bénéfice en tirerait-il ?
On ne sait jamais, s’il te disait la vérité tu pourrais le griller auprès d’autres femme de ce site ou auprès du site, (ça se fait sur certain site de pouvoir dénoncer les profils de menteurs). Tu lui en voudrais peut-être (et il veut se croire comme quelqu'un de bien, et pas comme un menteur), bref il se contente en te disant cela de préserver son égo et de ne pas passer pour un salaud dans tes yeux.

Tu sais (et ça n’engage que moi) si tu recherches de l’honnêteté, et un homme qui respectera à la fois ton envie de chaste et ta foi, ce n’est sûrement pas sur les sites de rencontre que tu le trouveras, mais plutôt dans la vie de tous les jours auprès de personnes que tu côtoieras régulièrement et que tu apprendras à connaitre.

Si tu as choisi de rester vierge pour des raisons religieuses c’est que tu considères que ta virginité est précieuse, et que tu ne veux donc pas l’offrir à n’importe qui, n'importe comment. Il va donc falloir que tu aiguise ton jugement, que tu apprennes à repérer les menteurs, et surtout que tu ne te prenne pas la tête quand tu tombe sur quelqu'un qui ne partage pas tes valeurs.
C'est donc un chemin plus long et plus difficile pour former un couple (en tout cas à notre époque ou la séduction est juste un jeu). Mais le jour ou tu rencontrera un homme, qui aura réellement les même valeurs que toi, tu aura sans doute un couple pérenne et très respectueux des besoins de l’un et de l’autre. Et tu sauras alors que tu as fait le bon choix.
par Nilabolly
#1329565
Bonjour Allys,

J’entends ce que tu dis, mais je ne pense pas qu’il a joué la comédie pendant tout ce mois. Je pense effectivement, qu’il s’est surement rendu compte qu’il ne parviendrai pas a avoir le côté sexe avec moi, mais pour le reste je pense vraiment qu’il a été honnête.

On ne peut pas faire semblant de s’attacher à une personne. On ne peut pas faire semblant d’être bien avec elle. On ne peut pas faire semblant de l’appeler tous les jours pendant des heures, et lui demander à la voir régulièrement et quand elle part, lui demander de rester. On ne peut pas ressentir le besoin d’être tactile avec la personne. On ne peut faire semblant de lui montrer des tas de choses, etc. Vraiment ça serait trop gros. Et je l’aurais senti.

J’aimerai au moins croire qu’il a été honnête avec moi pendant ce mois ci, et qu’il m’a laissée partir simplement parce qu’il a compris qu’il ne pourrait pas avoir le côté sexe avec moi.

Mais qu’il s’est foutu de moi, ça serait dur pour moi de le croire. Pas avec tout ce que j’ai pu voir.

D’autant plus, qu’il respectait totalement le fait que je ne veuille pas faire l’acte, il disait qu’il comprenait totalement et que si ça devait se faire, les choses se feraient dans les règles de la religion (mariage religieux avant). Et que si jamais ça se terminait, jamais il me « souillerait » avant. Pour les choses à côté, je ne pensais pas qu’il me proposerait.. mais voilà. Pour moi, c’était juste trop tôt.

Pour les autres fois, je serai plus prudente oui.. cette histoire me servira de leçon.

Merci pour ta réponse Allys !
par sandstorm
#1329567
D’autant plus, qu’il respectait totalement le fait que je ne veuille pas faire l’acte, il disait qu’il comprenait totalement et que si ça devait se faire, les choses se feraient dans les règles de la religion (mariage religieux avant). Et que si jamais ça se terminait, jamais il me « souillerait » avant. Pour les choses à côté, je ne pensais pas qu’il me proposerait.. mais voilà. Pour moi, c’était juste trop tôt.
c'est ce qu'il disait

mais dans les faits il a tenté d'avoir un rapport sexuel avec toi.

ce qui confirme ce que dit Allys ...
Avatar du membre
par Numéro 7
#1329568
" mais pas de sexe. Quand on en parlait, je lui expliquais que j’étais toujours vierge et que je voulais faire les choses doucement, que j’avais besoin de me sentir en confiance là dessus. Il me disait qu’il comprenait et que c’est ce qu’il voulait aussi.
Ce dernier soir là, il me fait comprendre gentiment qu’il peut me faire du bien, que ça lui ferait plaisir de me faire du bien. Je lui fait savoir que c’est gentil qu’il se soucie de mon bien, que j’en ai envie mais que je préfère attendre encore un peu, et que tout ces moments passés en sa présence me font énormément de bien. Cette discussion se fini par un câlin, un « je comprends tu as raison, mais sache que je suis ton copain et que je peux te faire ces choses là ». "

Regarde ce que tu nous racontes ici, et regarde ce que viens de citer Sand... c'est complètement différent... ce sont deux discours différent... ou alors il ne t'as pas proposé un rapport sexuel mais juste de te - vous caresser... tu écris " il me fait comprendre " ... tu ne dis pas qu'il a dit " je veux coucher avec toi...
sandstorm ont aimé ça
par Nilabolly
#1329571
Non, nous n’en avons pas parlé. Justement c’est ça que je trouve injuste.

J’ai juste dit à ce moment là que j’avais besoin de me sentir en confiance avant de faire ces choses là. Avant de dire qu’il me comprenait, il m’a dit qu’il me demanderait rien en retour, que c’était vraiment pour me faire plaisir. C’était la deuxième fois qu’il me le proposait, et c’était la deuxième fois que je repoussais un peu le moment.
Et il n’avait pas l’air contrarié du tout..

En ce moment dans ma tête, c’est un peu comme des pièces de puzzle que j’essaye d’assembler. Il y a cette fois, dans les débuts ou il m’a dit « j’ai envie de toi ». On était proches, et il m’assure juste après ça « on fera rien hein, mais voila sache que tu m’attires énormément. Si on fait qqch c’est après le mariage. ». Il y a aussi ces questions précises sur mon corps.. aussi, il me parlait parfois de ses relations avec ses ex. J’ai fini par dire que ça me gênait, étant donné mon manque d’expérience, et après ça, il ne l’a plus refait. Je lui ai posé la question : ca te gene que je n’ai pas plus d’expérience que ça ? Réponse : « non pas du tout, ce n’est pas un critère. Puis ces choses la ça vient avec le temps, ça s’apprend ensemble ».

Je ne sais plus, je suis perdue, j’aimerai ne plus y penser.

Sachant que ces moments proches ne représentaient que 30% du mois passé ensemble.. on se tenait bien, malgré l’envie. Le reste du temps on discutait énormément, on apprenait encore à se connaître, on passait de bons moments à rigoler ensemble..

Pourquoi m’avoir claquer la porte au nez si brutalement ? Sans parler de ça, je me demande si lui aussi repense à tous ces moments, ou si je suis juste debile de m’accrocher à tout ça.. ce n’était qu’1 mois après tout.
Mais pu*** qu’est ce que c’est dur !
par sandstorm
#1329572
Non, nous n’en avons pas parlé. Justement c’est ça que je trouve injuste.
il serait bien pour toi la prochaine fois de spécifier tes propres limites, si tu tolères ou non les caresses sexuelles avant le mariage ou non...
J’ai juste dit à ce moment là que j’avais besoin de me sentir en confiance avant de faire ces choses là. Avant de dire qu’il me comprenait, il m’a dit qu’il me demanderait rien en retour, que c’était vraiment pour me faire plaisir. C’était la deuxième fois qu’il me le proposait, et c’était la deuxième fois que je repoussais un peu le moment.
Et il n’avait pas l’air contrarié du tout..
pourtant après avoir décliné ses avances il a quitté la relation
tu as posé tes limites, et tu y a tenu et donc tu n'a rien à te reprocher...
En ce moment dans ma tête, c’est un peu comme des pièces de puzzle que j’essaye d’assembler.
oui petit à petit tu rassembles les pièces du puzzle car toi tu avais tendance à te focaliser sur le reste, alors que lui visiblement c'était tout ce qui tourné autour de la sexualité (pas forcement l'acte sexuel en soi) qu'il avait en tête, d'où toutes ses remarques...
Pourquoi m’avoir claquer la porte au nez si brutalement ?
quelqu'un qui ne respecte pas tes rythmes ne te mérite pas.
plus vite tu le comprendras plus vite tu comprendras aussi que cet homme ne t'a pas brutalement claqué la porte au nez...

courage à toi
par Nilabolly
#1330162
Bonjour,

Me revoilà après un petit moment.
Je suis surprise de réaliser et d’admettre que cette courte histoire m’a beaucoup atteinte.

Je vais un peu mieux, je vous rassure, je travaille, je vois des gens, je vis ma vie, mais il m’arrive encore d’avoir des moments où… tous les bons souvenirs reviennent dans ma tête et je craque.

En repensant à tout ça, je me suis rendue compte qu’en fait j’avais été très claire : sur les caresses intimes et relations sexuelles. Nous en avions discuté et il était d’accord pour que ces choses là se fassent doucement, voir après le mariage pour l’acte sexuel. Et c’est justement ce qui me blesse.
Je me dis que cet homme n’a tout simplement pas entendu ce que je lui disais, et voulais tenter malgré tout.

Mais ça y est.. je réalise. Tu avais raison Allys.
Il s’est foutu de moi. Et ça, ça tue la confiance et le peu d’estime qu’on a en soi.
Je sais que je n’ai rien à me reprocher, que j’ai juste été moi même, et en accord avec moi même (c’est important je pense).
Mais il s’est foutu de moi. Et j’ai rien vu sur le moment. Rien.. pourtant je n’etais pas en mode gamine « ooooh trop meugnon.. ». Non j’etais lucide. Avec un peu de sentiments, je l’avoue.

Et c’est dur. Parce que l’entente y etait, le feeling aussi, l’attirance également. Comment vais-je réussir a refaire confiance à un nouvel inconnu ?

Je ne sais pas si je pourrais. Pour l’instant, j’en suis encore a l’étape : me recentrer sur moi.

Mais c’est fou qu’une relation d’un mois m’atteigne à ce point ! Mais c’est la première fois qu’on se fou de moi.. et bien la derniere.

Bon week end a tous, prenez soin de vous.