Aide et conseilspour récupérer ton ex !

Si le coeur vous en dit, racontez-nous votre histoire en détails
#1328083
Kylian a écrit : 27 juil. 2021, 23:27
Jolicoeur5555 a écrit : 27 juil. 2021, 13:08 Et puis le fait aussi d'avoir donné de moi... de ma bienveillance naturelle, de mon temps. D'y avoir cru... D'avoir eu autant de conversations qui l'ont amené à réfléchir sur lui etc... il disait que j'étais une "vrai" rencontre, de celle qui font bouger beaucoup de chose dans la vie de quelqu'un ! Tu parles !!!!! Pour au final qu'on me jette à la poubelle comme une merde ! Je suis en colère en fait !!!! Se faire vampiriser son énergie pour ce résultat là ! Il a détruit un début d'histoire qui aurait pu être merveilleuse sous le signe de l'amitié. Mais non ! Quel beau gâchis.

[« Et puis le fait aussi d'avoir donné de moi... de ma bienveillance naturelle, de mon temps. D'y avoir cru... D'avoir eu autant de conversations »]

C’est le lot de toute relation, quelle qu’elle soit. Je veux dire, je donne toujours un bout de moi (dans le sens « je m’implique ») dans mes relations (y compris lorsque j’échange avec toi, par exemple), et bien sûr, lorsqu’on entre en relation/contact avec autrui, il y a toujours le risque d’être plus ou moins blessé, déçu, etc. À moins que tu décides de te couper totalement du monde, que tu te transformes en glaçon ou qu’un trou se substitue à ton cœur, cela arrivera encore, même si tu es prudente, etc. « Exige beaucoup de toi-même et attends peu des autres. Ainsi beaucoup d'ennuis te seront épargnés. »


[« il disait que j'étais une "vrai" rencontre, de celle qui font bouger beaucoup de chose dans la vie de quelqu'un ! Tu parles !!!!! »]

Cf. Dalida. Cela arrive souvent. L’on m’en a dit, des choses, aussi… Inutile de te les remémorer une par une.


[« Je suis en colère en fait !!!! »]

La colère… Cela me fait penser à un morceau :
SpoilerAfficher
Elle gronde, grogne, elle est prête à se répandre
À fracasser le silence ; elle sait comment se faire entendre
Elle me transit d'effroi, très vite je ne sens plus mes membres
Je tremble, confus, c'est impossible de me détendre

Je m'abandonne dans les méandres de ses reflux
Je ne suis plus que l'ombre de moi-même depuis notre entrevue
Je ne connaîtrai le repos qu'une fois son appétit repu
En vain je cherche le repli, mais je n'ai subi que des refus

À chaque fois qu'elle revient, c'est pour faire pencher la balance
Quand plus rien ne me retient, quand je subis son influence
La science de la furie, l'art de la guerre
Réveille tous mes démons si je l'écoute, si je coopère

Mais si je la contiens, si je la domine
Si j'en fais mon alliée, cachée sous ma poitrine
C'est fou la force qui se dégage de ses remous
Quand elle est légitime et que l'Agneau défie le Loup…

***

Et elle attend son heure, tapie au plus profond de mon âme
Son visage se reflète dans chacune de mes larmes
Elle se nourrit de peines, de stress et de frustrations
Et coagule lentement sous mon crâne… jusqu'à l'éruption

Elle me talonne, s'imprègne de tout ce qui l'environne
C'est la patronne du côté sombre, jamais elle ne pardonne
La mémoire pleine, elle aime le goût de la revanche
Saisit les rênes de mes neurones si par malheur ma raison flanche

Et plus je la refoule, plus je sens qu'elle devient folle
Me triture l'encéphale pour enfin prendre la parole
Et là, plus rien n'est drôle, non, plus rien ne paraît frivole
Elle ouvre la gueule… et plus personne ne rigole...

***

Elle éclate au grand jour et donne le change de ses sévices
Elle coupe court aux longs discours et tord le cou de l'Injustice
C'est la Bête noire qui veut la tête du tortionnaire
Ce plat qui se mange froid, cette hache que je déterre…
(Une personne a écrit « grisant, sensuel, puissant ! » dans l’espace « commentaires » … Je suis d’accord avec elle, j’apprécie également ce morceau.)

Cela fait partie des étapes… Elle peut aider, la colère… Il faut simplement veiller à ne pas trop l’entretenir non plus, sinon elle finit par te consumer, te ronger de l’intérieur.

Lorsque cela s’avère nécessaire, tu peux l’exprimer (comme tu viens de le faire), afin d’éviter l’effet « cocotte-minute ».
Et plus je la refoule, plus je sens qu'elle devient folle
Me triture l'encéphale pour enfin prendre la parole
Et là, plus rien n'est drôle, non, plus rien ne paraît frivole
Elle ouvre la gueule… et plus personne ne rigole...

> L'effet cocotte-minute...

Pour le reste, je ne souhaite pas me couper du monde, ni avoir un glaçon à la place du coeur... mais ça m'épargnerait bien des souffrances, vraiment... j'ai eu mon lot de souffrances et je n'en peux tout simplement plus... J'ai besoin de paix, d'avoir l'esprit tranquille. On dit de moi que je suis douce et bienveillante mais ça aussi j'en suis à vouloir le changer ! Je le sens tellement au fond de moi que j'ai un feu si brûlant qu'il n'a rien avoir avec la fille douce. Je n'ai plus envie de l'être pour ainsi dire...
Coucou, c'est Antoine ! Mon équipe et moi-même avons créé un test qui te permet de déterminer avec précision tes chances de reconquérir ton ex. Fais le test en cliquant sur le bouton ci-dessous !

J'accède au test

par Allys
#1328085
Jolicoeur,
Il n'y a pas d'un cote une belle histoire et de l'autre independemment de la belle histoire des elements cahotiques.
L'histoire c'est ces deux choses en même temps. La tu cherches à ne retenir que le positif a le mettre en avant, et tu minimise le negatif (c'est normal à ce stade), mais ce negatif n'est pas externe a ton histoire, c'est parce que toi et lui etes finalement incompatible que ce negatif est advenu, et pas l'inverse. Genre vous etiez totalement compatibles et a cause d'elements exterieurs (qui peuvent donc etre changes) cette merveilleuse compatibilite a disparue.
Je sais que cette illusion est rassurante mais elle n'est pas reelle...
Kakahuet ont aimé ça
#1328102
Vous voyez, ce soir la seule chose que je ressens c'est... bin merde alors je commence peu à peu à me détacher, à prendre du recul et donc à me dire mais "tu as réellement pleuré, insulté, "harcelé", comment as-tu pu perdre ta dignité, comment as-tu pu faire preuve de faiblesse face à ce mec" ?
Le retour à soi est extra mais quand on regarde le joli bordel qu'on a foutu à cause des émotions non maîtrisés c'est nuuuul ^^ ! Mais le passé appartient au passé...
#1328117
Bonjour Allys, Kylian,

Eh bien force est de constater que je vis les montagnes russes émotionnelles...
Honnêtement je passe un Été pourri, j'ai le visage fermé, j'ai parfois des idées noires, puis ça passe et ça revient... Parfois je me sens ok avec tout ça, ma vie, mon passé, cette énième blessure profonde... et parfois comme à cet instant même, rien ne va. Je suis éteinte. J'aimerais que la nana hyper cool, vivante et pétillante revienne mais elle ne revient pas... Elle est bien loin. Alors je me suis lancée dans mes recherches d'emploi mais je n'ai aucun retour... si cette part de ma vie pouvait être comblée ce serait un grand pas vers la stabilité... mais non... rien ne va. Tout me parait si compliqué, épuisant, lourd... voilà journée morose pour moi.
par Allys
#1328119
Jolicoeur5555 a écrit : 29 juil. 2021, 14:23 Eh bien force est de constater que je vis les montagnes russes émotionnelles... (...) Je suis éteinte. J'aimerais que la nana hyper cool, vivante et pétillante revienne mais elle ne revient pas...
Doucement, doucement, on ne court pas un marathon juste après une blessure. Il faut du temps, que la blessure guérisse, du temps également de rééducation, puis du temps pour s’entraîner de nouveau...

La souffrance que tu éprouves est normale, tu n'as pas à être "Cool et pétillante" après une rupture. Tu as le droit de te sentir mal, de pleurer, de n'avoir rien envie de faire, de te sentir vide, de n'avoir envie de voir personne et tu n'es pas non plus obligée de sourire. Tu es triste, en colère, blessée dans ton égo, tu as le droit de faire la gueule et de ne pas respirer la joie et la bonne humeur.

Trouver un travail n'enlèvera pas cette souffrance, cela te fera juste te détourner d'elle en te focalisant sur autre chose. Et fuir une souffrance n'est pas bon. A court terme tu te sentiras sans doute mieux, mais a long terme non. Une fois l'euphorie de ce nouveau travail passé, tu te sentira a nouveau seule et mal, car le problème n'est pas ce travail, mais ce trou béant que tu as dans le cœur, que tu voudrais combler.

Alors soit douce avec toi.
par Timéo
#1328131
Courage.
Modifié en dernier par Timéo le 15 sept. 2021, 08:12, modifié 2 fois.
#1328147
Bonjour Allys, Kylian,

@Allys : Oui je dois être en effet douce avec moi... mais j'ai le coeur terriblement serré. Je sais ce fut court comme rencontre mais honnêtement pour moi, elle n'était pas qu'une simple rencontre dont on se remet rapidement... elle m'a littéralement bouleversé (j'ai envie de pleurer en écrivant ces mots, mes larmes coulent...). Je ne comprends pas ce qu'il m'arrive... J'ai envie de lui parler, de le voir... mais je ne peux rien faire de tout ça et encore moins lui parler car je suis bloquée désormais... Il y a des hommes que j'ai oublié rapidement mais là je n'y arrive pas. Mélange d'amour, d'amitié, d'admiration, de bouleversement tout se mélange, je le voyais tel qu'il était et l'acceptais tel qu'il était (ça le bouleversait lui aussi après l'histoire qu'il avait vécu avant moi)...

Je regrette de ne pas avoir freiné les choses avant qu'elles s'éclatent contre un mur, je regrette de ne pas avoir sur gérer mon débordement d'émotions, je n'en serai pas là aujourd'hui et il serait encore dans ma vie, nous partagerions encore nos passions, nos blagues nulles, nos délires, nos conversations à n'en plus finir. Un jour cette personne m'a dit qu'il avait l'impression en plus des barrières qu'il se mettait, qu'il en dessinait d'autres... qu'il sabotait chacune de ses relations... qu'il était dans ce même schéma... et moi en réponse à ce schéma j'ai répondu par une "mise à mort" totale d'un lien certes fragile, mais d'un lien qui aurait peut être pu avec un peu de patience et de douceur exister et se renforcer au fil du temps.

Mais non tout a été d'une rapidité extrême de toute part ! J'ai tout foutu en l'air à cause de mon impulsivité et de ces multitudes d'ascenseurs émotionnels). Bref oui j'ai pété les plombs.
J'ai des regrets... je sais que je dois avancer et je mets en place des choses mais je ne peux pas m'empêcher d'être sûre au fond de moi que cette rencontre autant pour lui que pour moi a été importante. Il m'a dit certes beaucoup de choses, de paroles, de projections qui n'ont pas vu le jour mais pour autant lorsqu'il m'a dit qu'il se rendait bien compte que j'avais été bien plus qu'une simple rencontre je sais qu'il le pensait...

Peu de rencontres dans ma vie ont eu un tel impact...

@Kylian : Oui je vais rester fidèle à moi-même mais je ne veux plus m'attacher sentimentalement. C'est certes le sentiment le plus beau qui puisse exister mais celui qui fait le plus de mal... Pour ton histoire personnelle en effet ne baisse jamais les bras sous aucun prétexte ! Si tu as un objectif bats toi pour lui. Quel est ce concours ?
#1328150
Non mais ... vous vous rendez compte ce que ce mec a fait ? (dsl je viens extérioriser ici , bien que j'ai acheté un carnet sur lequel j'étais entrain d'écrire ^^...)
Une nana, moi, qui m'attache peu à peu à un homme qui veut y croire, (qui croit tomber amoureux de moi mais tombe amoureux de l'amour)... car face à elle un homme qui veut y croire aussi... puis une première prise de distance... il revient par peur de passer à côté de moi... ok je peux comprendre le premier coup (la peur etc...). Puis une deuxième fois... mais il n'est pas sûr de son choix n'a pas vraiment envie de me quitter, n'a pas vraiment envie que je disparaisse de sa vie... reprise... il s'emballe... j'ai peur je lui demande s'il est sûr... (pour lui oui tout est ok l'essentiel c'est qu'on soit tous les deux, ne veut pas me perdre, je lui corresponds, je suis celle qu'il cherchait, qu'il fallait qu'il arrête de chercher ailleurs ce qu'il avait devant ses yeux... BREF la totale...) et op une 3e distance ! Gros bordel, larmes, insultes de ma part etc...

Dsl encore pour mes écrits... mais ce forum me fait bcp de bien quand je suis en pleine rumination...
#1328160
Bonsoir,
Aujourd'hui je me sens très mal, j'ai le coeur lourd...
J'ai accumulé tellement mais tellement de frustrations, de mal-être jusqu'ici (30 ans)... Je suis face à ce mal qui me ronge à nouveau... pour être honnête je suis en dépression et mon médecin a voulu me donner des AD que je ne prends pas. Je veux m'en sortir de moi-même. Cette expérience avec cet homme m'a achevé. J'ai mal, au coeur, à la tête, au ventre... J'ai passé la journée à broyer du noir... je me mûre dans le silence... Je me sens comme une merde, une merde éteinte qui ne sert à rien... Je veux avancer j'ai entrepris des démarches pour mes passions (danse), ma santé (sport), mon travail (candidature et réactivation de mon réseau) mais cet avenir radieux que j'espère pour mon travail, mes amours, mon apaisement et le bonheur me paraît tellement loin de moi... Cette histoire m'a fait complètement perdre confiance en moi (je te veux "t'es celle qu'il me faut", je te veux pas, je te veux plus, je te bloque comme si tu n'avais jamais existé et même si tu m'as apporté des clés pour me faire réfléchir à ma vie eh bien je te sors de ma vie); en qui je suis (j'ai mis tellement d'énergie à me construire) et là je lutte, mais tout s'ébranle. J'ai l'impression de ne pas être assez bien, d'avoir joué un rôle dans le sabotage également de ce qui arrivait à moi. Je ne sais plus où j'en suis et qui je suis, ce que je dois faire. Je suis tellement envahie par la tristesse à l'instant où je pose ces mots... Je vous remercie encore une fois pour vos mots... votre bienveillance.
#1328163
Bonjour Jolicoeur,

Je me permets d'intervenir car j'ai lu ton histoire et ton dernier message qui a fait grand écho en moi car je ressens exactement la même chose que toi.
J'aurais pu quasiment écrire mot pour mot ce dernier message. C'est assez troublant d'ailleurs. Mais quelque part rassurant de voir que des émotions/sensations aussi complexes et fortes sont partagées par d'autres.

Je n'ai malheureusement pas de remède à te partager. Je pense qu'il y a parfois un 'trop plein' émotionnel et des déceptions qui arrivent à des moments clé/charnière de vie et qui détruisent un peu.
Des déceptions qui font echo à des plaies plus profondes, à un manque de confiance en soi, à des espoirs qui se voient alors un peu anéantis après l'impression d'avoir déjà tant bataillé.

Je t'envoie en tout cas tout plein de courage pour traverser cette période un peu difficile.
De mon côté, j'envisage d'écrire à mon ex pour retablir "ma vérité" et me libérer un peu du poids qui pèse sur mes épaules (je n'ai pas réussi à le faire avant car son attitude me faisait trop mal et j'avais trop de rancoeur).
Peut-être est-ce une piste pour toi aussi ?! Ecrire, sans attente, pas pour recréer quelque chose, pas pour lui courir après, mais pour te libérer un peu. Il en fera ce qu'il en voudra cela ne t appartiendra plus mais cela pourrait peut-être être une manière symbolique pour toi de cloturer ce chapitre, en déposant le fond de ta pensée.
#1328167
Laloosedujour a écrit : 02 août 2021, 02:40 Bonjour Jolicoeur,

Je me permets d'intervenir car j'ai lu ton histoire et ton dernier message qui a fait grand écho en moi car je ressens exactement la même chose que toi.
J'aurais pu quasiment écrire mot pour mot ce dernier message. C'est assez troublant d'ailleurs. Mais quelque part rassurant de voir que des émotions/sensations aussi complexes et fortes sont partagées par d'autres.

Je n'ai malheureusement pas de remède à te partager. Je pense qu'il y a parfois un 'trop plein' émotionnel et des déceptions qui arrivent à des moments clé/charnière de vie et qui détruisent un peu.
Des déceptions qui font echo à des plaies plus profondes, à un manque de confiance en soi, à des espoirs qui se voient alors un peu anéantis après l'impression d'avoir déjà tant bataillé.

Je t'envoie en tout cas tout plein de courage pour traverser cette période un peu difficile.
De mon côté, j'envisage d'écrire à mon ex pour retablir "ma vérité" et me libérer un peu du poids qui pèse sur mes épaules (je n'ai pas réussi à le faire avant car son attitude me faisait trop mal et j'avais trop de rancoeur).
Peut-être est-ce une piste pour toi aussi ?! Ecrire, sans attente, pas pour recréer quelque chose, pas pour lui courir après, mais pour te libérer un peu. Il en fera ce qu'il en voudra cela ne t appartiendra plus mais cela pourrait peut-être être une manière symbolique pour toi de cloturer ce chapitre, en déposant le fond de ta pensée.
Bonjour Laloosedujour :) ,
Je te remercie pour ce retour et je me sens aussi rassurée de voir que je ne suis pas toute seule à vivre ces instants quelque peu troublés, disons que je me sens moins seule, comprise et quelque part ceci donne un bel élan.
Lorsque tu dis "déceptions qui arrivent à des moments clé/charnière de vie et qui détruisent un peu", même si j'ai mal, si tu as mal tu sais ce qu'il va arriver ? C'est dans ces moments là (moments charnières) qu'on renaît après avoir enduré cette souffrance intérieure, qu'on devient plus grand, que nous entreprenons de nouvelles choses, que nous pensons différemment, que nous renforçons notre vie, notre mental. J'ai bien compris aujourd'hui face à ce vide qu'il fallait que je remplisse ma vie de paillettes, de spectacles, de jeux, de folies c'est ça qui manque à ma vie ! Faire tout ce dont j'ai rêvé de faire lorsque j'étais gamine, ado et à la vingtaine et que je n'ai jamais fait ! À cause de limites, fausses croyances et dernièrement le COVID...

En cette période tourmentée, trouve ton trésor, lâche prise et élance toi vers cette nouvelle vie qui t'attend. Que souhaites-tu dire à ton ex ? Moi je ne peux rien faire puisque je suis bloquée... c'est bel et bien terminé et ça ne sert à rien que je lutte contre ça... je me dis simplement que la vie est bien faite et que si les choses sont ainsi c'est pour une raison. Je pense que c'est au moment où on trouvera pour quelle raison, que les choses paraitront moins lourdes.