Aide et conseilspour récupérer ton ex !

Lectures, sorties, films... Et toutes ces choses dignes d'intérêt...
#1327203
Je comprends que ce soit difficile pour toi. À vrai dire, je ne sais pas ce qui est le plus difficile : essayer d’entrer dans le moule à tout prix ou lutter constamment contre certaines injonctions sociales (qui ne nous conviennent pas) … La liberté a un prix, c’est certain ; le prix de l’exclusion, parfois. Car accepter d’être en dehors du moule, c’est également accepter d’être « mal vu » par certaines personnes, d’une certaine façon. Nous ne sommes pas antisociales, donc on se conforme évidemment et heureusement déjà à un certain nombre de règles. Mais pour ce qui est de notre vie personnelle/privée, je crois qu’il est important de ne pas se forcer à faire comme tout le monde si cela ne nous convient pas, d’autant plus que l’on essaye déjà de se conformer à nos propres injonctions (plus ou moins nombreuses selon les individus).

Je vous embrasse.
Coucou, c'est Antoine ! Mon équipe et moi-même avons créé un test qui te permet de déterminer avec précision tes chances de reconquérir ton ex. Fais le test en cliquant sur le bouton ci-dessous !

J'accède au test

#1327206
Ah oui, j'étais restée sur les injonctions relatives au "développement personnel", aux "relations légères", au "il faut tout vivre, tout expérimenter", etc. Tu aspires à un "couple monogame, avec enfants et maison" ... Eh bien, tu en as tout à fait le droit. Et rassure-toi : tous n'y arrivent pas du premier coup. Tu vois plein de couples qui durent, etc. Mais combien d'échecs ont-ils essuyés avant de trouver la "bonne" personne ? Inutile de multiplier les relations, surtout celles qui ne te conviennent pas, en espérant tomber sur le bon. Noue les relations que tu souhaites vraiment avoir, et si cela ne fonctionne pas, tu pourras au moins te dire que ce fut une belle petite histoire. Ce à quoi tu aspires se construit dans le temps, de toute façon. Donc évite de te dire d'emblée : "je vais fonder une famille, etc., avec lui". :bisou:
Janysse ont aimé ça
#1327221
Kylian a écrit : 07 juin 2021, 12:47 Ah oui, j'étais restée sur les injonctions relatives au "développement personnel", aux "relations légères", au "il faut tout vivre, tout expérimenter", etc. Tu aspires à un "couple monogame, avec enfants et maison" ... Eh bien, tu en as tout à fait le droit. Et rassure-toi : tous n'y arrivent pas du premier coup. Tu vois plein de couples qui durent, etc. Mais combien d'échecs ont-ils essuyés avant de trouver la "bonne" personne ? Inutile de multiplier les relations, surtout celles qui ne te conviennent pas, en espérant tomber sur le bon. Noue les relations que tu souhaites vraiment avoir, et si cela ne fonctionne pas, tu pourras au moins te dire que ce fut une belle petite histoire. Ce à quoi tu aspires se construit dans le temps, de toute façon. Donc évite de te dire d'emblée : "je vais fonder une famille, etc., avec lui". :bisou:
Oh oui ça aussi tu as raison ! Je crois que le pire c'est cette injonction à "s'aimer soi-même sinon tu ne seras jamais heureu·x·se en amour", c'est d'une violence... Ma psy aussi trouve que c'est contre-productif, et je lâche un peu de lest à ce sujet !
Merci pour tes gentils mots. Effectivement ma dernière histoire a été "une belle petite histoire" et maintenant il faut avancer :)

Miu désolée de dévier de ton sujet ! J'espère que tout se passe bien au travail !

Je vous embrasse :bisou:
#1327256
Janysse a écrit :Le plus dur en fait, ce n'est pas le moule en lui-même (couple monogame avec enfants et maison), il me fait très envie, c'est plutôt de ne pas réussir à rentrer dedans ou du moins d'avoir l'impression que le moule ne veut pas de moi... ^^

Je t'embrasse
À force de vouloir rentrer dans le moule, on finit par devenir tarte.

À méditer, non ?
Kylian, Elieza, Kakahuet et 1 autres ont aimé ça
#1327287
Coucou les filles,

J'espère que vous allez bien vous. Depuis la reprise du boulot, je cours pas mal. On a du monde à l'hôtel, surtout les wk. Et ça fait plaisir de voir l'établissement marche bien et de donner le meilleur service aux clients.


Mes journées se résument en boulot, sieste, cuisine, de boire un verre avec les potes, de jouer avec Pitou :D La vie tranquille quoi.



Hier j'ai commencé à regarder les papiers pour renouveler mon titre séjour en fin juin. Et là je commence à me prendre la tête, car je n'ai pas les papiers s'il faut.


https://www.bouches-du-rhone.gouv.fr/co ... %20NEW.pdf


Dans le dossier que la préfecture demande pour le premier renouvellement du titre séjour salarié, il y a "l'autorisation du travail". Sauf que l'année dernière la Directte m'a pas donné cette autorisation. Malgré ce refus de la Directte, la sous préfecture m'a donné le titre salarié quand même.

Du coup je ne sais pas comment ça se passera pour mon renouvellement manque de ce papier clé.


Mais faut savoir que, normalement pour le premier titre salarié avec l'autorisation de travail, il y a toujours la mention précisée au titre, par exemple: Titre séjour salarié en cuisine/ingénieur. Et ils sont autorisés de faire seulement le métier cité au titre de séjour. Et après 2 années au titre salarié mentionné, les gens auront le "titre salarié" tout court, sans marquer leur profession. C'est à dire à ce moment là ils pourront travailler n'importe quel métier. Mais moi, mon premier titre salarié est juste "Titre séjour salarié" tout court, pas avec la mention "cuisine". Donc cela signifie que je peux exercer n'importe quelle profession.

Et normalement pour la première demande de renouvellement du titre salarié, il faut toujours avoir l'autorisation du travail du métier. Puis à partir de la fin de la deuxième année du titre salarié, c'est pas la peine d'avoir l'autorisation de travail dans le dossier.


Mais vu que la sous préfecture m'a donné le titre sans avoir l'autorisation de travail de la direccte, je suppose que je n'ai pas besoin d'introduire l'autorisation de travail dans mon dossier (de toute façon je n'en ai pas ce papier). Et la sous préfecture est censée de renouveler automatiquement mon titre salarié. Mais j'ai un peu peur de tomber sur un nouvel administrateur qui regarde mon dossier de première demande de renouvellement du titre, et qui m'exige cette autorisation pour faire dans la norme.


Donc la question c'est que: Est ce que je dois passer par un avocat pour écrire une requête pour citer toute l'histoire avec la sous préfecture depuis l'année dernière, pour qu'elle se souvienne qu'elle m'avait donné le titre salarié sans avoir l'autorisation de travail de la directte? Ou est ce que je fais comme si de rien n'était, et j'enverrai directement mon dossier en ignorant ce foutu papier de l'autorisation de travail en espérant que la sous préfecture doit me renouveler automatiquement?

:roll:


Qu'en penses tu ma belle Kylian?


:mrgreen: Chaque année je me casse la tête pour l'histoire de titre. Vaut mieux que je demande à un pote à moi de m'aider à faire un pacse, et je serai toute tranquilou :evil:


Je te remercie Kylian si t'as des conseils pertinents :bisou:


23h. Je vais bientôt aller dormir. Demain debout à 5h du mat.



Voilà les pivoines chez moi en ce moment. Elles sont tropppp belles :bisou: :bisou:



Image



Image



Image



Image


Et la terrasse de café à aix au crépuscule :bisou:


Gros bisous fabuleux aixois à vous toutes et tous :bisou: :bisou: :bisou:
#1327288
Bonsoir Miu,

J'étais justement sur le point de t'écrire, car j'avais une chanson pour Pitou... Tu pourras la lui faire écouter ou la lui chanter. ^^



♪ I only have eyes for you
Assis au parc près de chez vous
La rue est pleine de jaloux
Moi, j’monte la garde en bon Pitou

Tu m’as jamais vu, mais fais-toi z’en pas
C’est moi qui étais caché quelque part là-bas
Tu m’as jamais vu, mais fais-toi z’en pas
C’est moi qui étais caché quelque part là-bas

La lune est pleine just for you
Les cris des grands méchants loups
Des balles d’argent, c’est ça que j’shoote
Que j’en voie un s’rendre à ton cou

Tu peux m’appeler « Mister Blue »
J’note tout dans mon grand cahier rouge
Tu shines donc bien du haut d’ta tour
Vas-tu droper une couette, quelque chose
J’suis déjà à genoux

Tu m’as jamais vu, mais fais-toi z’en pas
C’est moi qui étais caché quelque part là-bas
Tu m’as jamais vu, mais fais-toi z’en pas
C’est moi qui étais caché quelque part là-bas ♪



miu a écrit : 10 juin 2021, 23:05 Hier j'ai commencé à regarder les papiers pour renouveler mon titre séjour en fin juin. Et là je commence à me prendre la tête, car je n'ai pas les papiers s'il faut.


https://www.bouches-du-rhone.gouv.fr/co ... %20NEW.pdf


Dans le dossier que la préfecture demande pour le premier renouvellement du titre séjour salarié, il y a "l'autorisation du travail". Sauf que l'année dernière la Directte m'a pas donné cette autorisation. Malgré ce refus de la Directte, la sous préfecture m'a donné le titre salarié quand même.

Du coup je ne sais pas comment ça se passera pour mon renouvellement manque de ce papier clé.


Mais faut savoir que, normalement pour le premier titre salarié avec l'autorisation de travail, il y a toujours la mention précisée au titre, par exemple: Titre séjour salarié en cuisine/ingénieur. Et ils sont autorisés de faire seulement le métier cité au titre de séjour. Et après 2 années au titre salarié mentionné, les gens auront le "titre salarié" tout court, sans marquer leur profession. C'est à dire à ce moment là ils pourront travailler n'importe quel métier. Mais moi, mon premier titre salarié est juste "Titre séjour salarié" tout court, pas avec la mention "cuisine". Donc cela signifie que je peux exercer n'importe quelle profession.

Et normalement pour la première demande de renouvellement du titre salarié, il faut toujours avoir l'autorisation du travail du métier. Puis à partir de la fin de la deuxième année du titre salarié, c'est pas la peine d'avoir l'autorisation de travail dans le dossier.


Mais vu que la sous préfecture m'a donné le titre sans avoir l'autorisation de travail de la direccte, je suppose que je n'ai pas besoin d'introduire l'autorisation de travail dans mon dossier (de toute façon je n'en ai pas ce papier). Et la sous préfecture est censée de renouveler automatiquement mon titre salarié. Mais j'ai un peu peur de tomber sur un nouvel administrateur qui regarde mon dossier de première demande de renouvellement du titre, et qui m'exige cette autorisation pour faire dans la norme.


Donc la question c'est que: Est ce que je dois passer par un avocat pour écrire une requête pour citer toute l'histoire avec la sous préfecture depuis l'année dernière, pour qu'elle se souvienne qu'elle m'avait donné le titre salarié sans avoir l'autorisation de travail de la directte? Ou est ce que je fais comme si de rien n'était, et j'enverrai directement mon dossier en ignorant ce foutu papier de l'autorisation de travail en espérant que la sous préfecture doit me renouveler automatiquement?

:roll:


Qu'en penses tu ma belle Kylian?

Article R. 5221-1 du Code du travail :

« I. - Pour exercer une activité professionnelle salariée en France, les personnes suivantes doivent détenir une autorisation de travail lorsqu'elles sont employées conformément aux dispositions du présent Code :

1° Étranger non ressortissant d'un État membre de l'Union européenne, d'un autre État partie à l'Espace économique européen ou de la Confédération suisse ;

2° Étranger ressortissant d'un État membre de l'Union européenne pendant la période d'application des mesures transitoires relatives à la libre circulation des travailleurs.

II. - La demande d'autorisation de travail est faite par l'employeur. »


Article R. 5221-3 du Code du travail :

« I. - L'étranger qui bénéficie de l'autorisation de travail prévue par l'article R. 5221-1 peut, dans le respect des termes de celle-ci, exercer une activité professionnelle salariée en France lorsqu'il est titulaire de l'un des documents et titres de séjour suivants :

[…]

2° La carte de séjour temporaire ou pluriannuelle portant la mention “salarié”, délivrée en application de l'article L. 421-1 ou de l'article L. 313-17 du même Code ou le visa de long séjour valant titre de séjour portant la même mention, mentionné au 7° de l'article R. 431-16 du même Code ;

3° La carte de séjour temporaire “salarié” ou “travailleur temporaire” délivrée en application du 1° de l'article L. 426-11 du même Code ;

[…]. »


« Un titre de séjour ne vaut […] pas automatiquement autorisation de travail. L’autorisation de travail peut revêtir 3 formes :

- un titre de séjour valant autorisation de travail ;

- un titre de séjour et une autorisation de travail distincte ;

- un visa valant titre de séjour et autorisation de travail.

https://www.droit-travail-france.fr/aut ... ravail.php


« Les étrangers qui ne disposent pas d’un titre de séjour valant autorisation de travail doivent demander une autorisation de travail qui, si elle leur est accordée, est apposée sous la forme d’une mention sur leur titre de séjour.

Ils doivent aussi se soumettre à une visite médicale, au plus tard trois mois après la délivrance de l’autorisation de travail, sous peine de se voir retirer cette autorisation de travail.

La carte porte la mention « salarié » si l’activité pour laquelle l’autorisation est demandée a une durée égale ou supérieure à douze mois. Les textes prévoient la possibilité de limiter la validité de l’autorisation de travail à une ou plusieurs activités professionnelles ou zones géographiques. »

https://www.enam-avocat.fr/lobligation- ... e-travail/


D’après ce que j’ai compris, un titre de séjour ne vaut pas toujours, en lui-même, autorisation de travail. La carte de résident, ton ancienne carte de séjour temporaire portant la mention « vie privée et familiale », etc., valent autorisation de travail. Lorsque l’on ne dispose pas d’un titre de séjour valant autorisation de travail, il est nécessaire de demander une autorisation de travail avant de débuter son activité. En principe, l’autorisation de travail est apposée, sous la forme d’une mention, sur le titre de séjour. Étant donné que ta carte de séjour porte la mention « salarié », cela doit être bon, cela doit signifier que tu as finalement (en dépit du premier refus) été autorisée à travailler. Ils ne t’auraient pas délivré de carte de séjour « salarié » sinon, je pense… C’est ce que je déduis notamment de l’article précité (https://www.enam-avocat.fr/lobligation- ... e-travail/) :

« 2- Les autorisations de travail apposées sur le titre de séjour

Les étrangers qui ne disposent pas d’un titre de séjour valant autorisation de travail doivent demander une autorisation de travail qui, si elle leur est accordée, est apposée sous la forme d’une mention sur leur titre de séjour.

[…]

• La carte porte la mention « salarié » si l’activité pour laquelle l’autorisation est demandée a une durée égale ou supérieure à douze mois. Les textes prévoient la possibilité de limiter la validité de l’autorisation de travail à une ou plusieurs activités professionnelles ou zones géographiques. »


"La carte de séjour temporaire mention "salarié" vous autorise à séjourner en France pour exercer une activité professionnelle." [Si l’article L. 313-10 du CESEDA dispose qu’ « une carte de séjour temporaire, d'une durée maximale d'un an, autorisant l'exercice d'une activité professionnelle est délivrée à l'étranger : 1° Pour l'exercice d'une activité salariée sous contrat de travail à durée indéterminée, dans les conditions prévues à l'article L. 5221-2 du Code du travail. Elle porte la mention " salarié ". », c’est bien que cette carte de séjour portant la mention « salarié » t’autorise à travailler… C'est donc logiquement une "autorisation de travail", à mes yeux. Nooon ? C'est pourtant bien écrit en français, noir sur blanc : "autorisant l'exercice d'une activité professionnelle" ... (Si la préfecture n'est pas d'accord avec ce qui est écrit noir sur blanc dans les Codes, eh bien, ce ne sera pas de ta faute...) Tu sais, je doute beaucoup, même lorsque je suis presque sûre de quelque chose, alors je vais avoir du mal à te dire : "c'est cela ; j'en suis sûre à 100%" ... Je n'ai pas envie de te dire des bêtises... Mais il est possible que l'on se prenne trop la tête et que ce soient eux qui formulent mal leurs demandes... :mrgreen: Je crois que le "couac" vient du fait qu'ils dissocient le "titre de séjour en cours de validité" de "l'autorisation de travail", dans leurs demandes... Or, ton autorisation de travail est apposée sur ton titre de séjour via la mention "salarié", si j'ai bien compris... Tu n'as pas deux documents distincts, toi ; tu sembles avoir les 2 en 1...]


Par conséquent, j’en déduis que la mention « salarié » apposée sur ton titre de séjour t’autorise à travailler. (Cela me semble d'ailleurs logique. Dans le cas contraire, elle ne porterait pas bien son nom. Pour ce qui est de la limitation de l'autorisation de travail à certaines activités professionnelles ou zones géographiques, ce n'est qu'une "possibilité", pas une obligation. Cela explique sans doute l'absence de restriction sur ton titre. De plus, la carte de séjour portant la mention "salarié" n'est pas ton premier titre de séjour, contrairement à d'autres étrangers ; auparavant, tu avais la carte de séjour temporaire portant la mention "vie privée et familiale" qui, elle, vaut autorisation de travail. C'est peut-être également pour cela. Ils savaient que ce n'était pas la première fois que tu travaillais en France.) Fais une photocopie de ta carte de séjour portant la mention « salarié » et envoie-la avec les autres pièces justificatives à fournir. (C'est ce que je ferais si j'étais à ta place.) (Si l'autorité administrative a visé ton contrat de travail, fais également une photocopie de cela et joins-la au reste.) S'ils t’embêtent, explique-leur tout ce qui s’est passé auparavant. En cas de doute, tu peux toujours essayer de contacter ton ancienne avocate afin d’obtenir son avis (toujours utile, ne serait-ce que pour te conforter dans ton opinion, te rassurer). Puis n'hésite pas à appeler (ou à te rendre à) la préfecture pour leur poser la question : expliquer certaines choses (notamment leurs exigences) aux gens fait partie de leur travail. Tu leur dis : "Bonjour Madame/Monsieur,
Je me permets de vous appeler, car je dois renouveler ma carte de séjour portant la mention "salarié" ... Or, je rencontre un petit problème... Dans la liste des pièces justificatives à fournir, il est mentionné une "autorisation de travail correspondant au poste occupé" ... Néanmoins, l'on ne m'a délivré qu'une carte de séjour portant la mention "salarié" ... Cela suffit-il ? La mention "salarié" apposée sur mon titre de séjour constitue l'autorisation de travail demandée, n'est-ce pas ?! Étant donné que cette carte m'autorise à exercer une activité professionnelle... Je dois donc simplement faire une photocopie de ma carte de séjour portant la mention "salarié" ?"


(T'avais bien effectué un recours contre le refus d'autorisation de travail délivré par la DIRECCTE ? Ils ne t'ont pas répondu ? Dans tous les cas, "le préfet délègue très souvent le pouvoir d’instruction des dossiers et la décision à la Direccte, mais il reste obligé de se prononcer sur la demande, quel que soit l’avis rendu." http://web.fdn.fr/~sbizien/quelquesdeci ... -direccte/ Et le fait est que l'on t'a délivré une carte de séjour portant la mention "salarié", au final. Tu as donc été autorisée à travailler, étant donné que pour pouvoir obtenir une carte de séjour "salarié", il faut avoir préalablement obtenu une autorisation de travail. Contrairement à d'autres étrangers, tu bénéficiais d'ailleurs déjà, auparavant, de cette autorisation de travail, grâce à ton ancienne carte de séjour "vie privée et familiale", qui valait en elle-même "autorisation de travail" ... Ce qui a mis le bazar, c'est le mauvais déroulement du changement de statut à la suite de la dissolution du PACS. Souviens-toi qu'ils t'avaient dit tout et son contraire : oui, non, oui, non, etc. Ils s'étaient eux-mêmes complètement emmêlé les pinceaux avant d'y voir plus clair, je crois... S'ils ne sont pas tous sur la même longueur d'onde, comment veux-tu y voir clair, toi... Ils demandent des documents précis, mais s'ils ne te les ont pas fournis, ce n'est pas de ta faute... Tu devrais peut-être demander à ton employeur s'il n'a pas reçu une autorisation de travail distincte, un document spécifique, un mail ou que sais-je...)


Bon courage pour le travail.

Je t'embrasse.


--- --- --- --- --- --- --- --- ---


EDIT :

Miu, je regardais de nouveau les titres qui pourraient te permettre de sortir de cette situation précaire…

« Les cartes de résident, valables 10 ans, sont celles qui stabilisent le mieux le séjour d’un étranger en France mais les conditions pour l’obtenir sont régulièrement durcies.

Il faut distinguer trois types de cartes de résident : la carte de résident, la carte de résident longue durée-UE et la carte de résident permanent. » http://www.info-droits-etrangers.org/se ... -resident/

La carte de résident « tout court » concerne surtout les personnes qui ont des attaches familiales en France (époux de Français, étranger entré par regroupement familial, parent d’enfant français, enfant et ascendant d’un ressortissant français), qui ont rendu des services à la France ou qui bénéficient d'une protection internationale. https://www.service-public.fr/particuli ... oits/F2208 Donc cela ne concerne pas vraiment ton cas.

Par contre, et l’on en avait déjà parlé, il y a la fameuse « carte de résident longue durée-UE » (articles L. 314-8, R. 314-1 à R. 314-1-3 du CESEDA). (Cette carte est valable 10 ans. Elle autorise l’étranger à continuer de séjourner en France après y avoir séjourné régulièrement pendant 5 ans. Elle autorise l’étranger à travailler. Et elle permet également à l’étranger de séjourner plus de 3 mois, sans visa de long séjour, dans certains pays membres de l'Union européenne.) C’est celle dont tu te rapproches de plus en plus, à mes yeux.
« L’étranger doit justifier d’une résidence régulière ininterrompue d’au moins 5 ans en France sous couvert de visa long-séjour valant titre de séjour, carte de séjour temporaire, carte de séjour pluriannuelle ou carte de résident.
Les années de résidence sous couvert des titres de séjour suivants ne sont pas prises en compte : – le visa long séjour valant titre de séjour et la carte de séjour temporaire « étudiant », « stagiaire » et « stagiaire ICT » […].
Les absences d’un maximum de 6 mois consécutifs et n’excédant pas 10 mois au total seront prises en compte dans le calcul des 5 années de séjour.
L’étranger doit justifier de ressources stables, régulières et suffisantes (sur les 5 dernières années). Ces ressources doivent être au moins égales au montant du SMIC. (Les prestations familiales, le RSA et l’ASS ne sont pas pris en compte dans le calcul des ressources.) Toutefois, « lorsque les ressources du demandeur ne sont pas suffisantes ou ne sont pas stables et régulières pour la période des cinq années précédant la demande, une décision favorable peut être prise, soit si le demandeur justifie être propriétaire de son logement ou en jouir à titre gratuit, soit en tenant compte de l'évolution favorable de sa situation quant à la stabilité et à la régularité de ses revenus, y compris après le dépôt de la demande. » : Article R. 314-1-1 du CESEDA.
L’étranger doit justifier être bénéficiaire de droits à l’assurance maladie.
La délivrance de la carte de résident longue durée – UE est conditionnée par l’intégration républicaine de l’étranger dans la société française fixée à l’article L. 314-2 du CESEDA. » http://www.info-droits-etrangers.org/se ... -resident/
(Ensuite, lors du deuxième renouvellement de cette carte, tu pourrais obtenir la carte de résident permanent – article L. 314-14 du CESEDA…)

Qu’avait-on dit ? Que tu avais un titre « étudiant » jusqu’en 2016 (les années de résidence sous couvert de ce titre ne sont donc pas prises en compte ; elles ne seront pas prises en compte, mais tu pourras toujours les mentionner dans ton dossier, afin qu'ils voient bien que tu es là depuis longtemps), et que tu avais obtenu la carte de séjour temporaire portant la mention « vie privée et familiale » au mois d’octobre 2016. Ensuite, tu as obtenu (l’année dernière) la carte de séjour portant la mention « salarié ». Octobre 2016 --> Octobre 2021 = 5 ans. (Si l’on s’en tient à cela, tu pourrais peut-être essayer de demander cette carte l’année prochaine ou l’année suivante…)

Mais il faut « une résidence régulière ininterrompue d’au moins 5 ans ». Article R. 314-1-1 du CESEDA : « […] les périodes d'absence du territoire français sont prises en compte dans le calcul des cinq années de résidence régulière ininterrompue lorsque chacune ne dépasse pas six mois consécutifs et qu'elles ne dépassent pas un total de dix mois […]. » Entre septembre 2018 et mars 2019 (= 6 mois), tu étais au Vietnam dans le cadre d’un stage relatif à un dispositif de la région Provence. Tu t’es également absentée (je ne sais combien de temps au total) du territoire français dans le cadre de tes voyages/vacances… Cela pourrait également être pris en compte. L’article ne mentionne pas les motifs ; uniquement la durée des absences. Si tu n’as pas été absente du territoire français plus de 6 mois consécutifs et plus de 10 mois en tout, cette condition pourrait être remplie.

Ensuite, tu devras justifier de ressources stables, régulières et suffisantes (sur les 5 dernières années), au moins égales au montant du SMIC ; et d’un logement approprié. Et justifier être bénéficiaire de droits à l’assurance maladie.

Enfin, il y a la condition relative à l’intégration républicaine de l’étranger dans la société française (article L. 314-2 du CESEDA), que tu remplis.


J’ai également de nouveau regardé les conditions relatives à la naturalisation… https://www.service-public.fr/particuli ... oits/F2213 Le seul « hic », vraiment dommage, c’est l’exigence relative aux liens familiaux (« vous devez avoir en France le centre de vos intérêts matériels, notamment professionnels, et de vos liens familiaux »). Sinon, cela semble être bon, quoi… Ils n’exigent même qu’une durée de résidence de 2 ans lorsque l’étranger a obtenu un diplôme d'un établissement d'enseignement supérieur français après 2 ans d'études, notamment… Ce qui est ton cas. Le titre pour lequel ils insistent moins sur « les attaches familiales », c’est la carte de résident longue durée-UE…
miu ont aimé ça
#1327330
Coucou ma jolie Kylian,

Je te remercie pour ta recherche toujours pertinente à propos de mes titres de séjour casse tête 8-)


« Les étrangers qui ne disposent pas d’un titre de séjour valant autorisation de travail doivent demander une autorisation de travail qui, si elle leur est accordée, est apposée sous la forme d’une mention sur leur titre de séjour.

Ils doivent aussi se soumettre à une visite médicale, au plus tard trois mois après la délivrance de l’autorisation de travail, sous peine de se voir retirer cette autorisation de travail.


La carte porte la mention « salarié » si l’activité pour laquelle l’autorisation est demandée a une durée égale ou supérieure à douze mois. Les textes prévoient la possibilité de limiter la validité de l’autorisation de travail à une ou plusieurs activités professionnelles ou zones géographiques. »

https://www.enam-avocat.fr/lobligation- ... e-travail/



Je n'ai jamais reçu une convocation médicale OFII après la délivrance du titre salarié. C'est un peu bizarre non? :mrgreen:




"La carte de séjour temporaire mention "salarié" vous autorise à séjourner en France pour exercer une activité professionnelle." [Si l’article L. 313-10 du CESEDA dispose qu’ « une carte de séjour temporaire, d'une durée maximale d'un an, autorisant l'exercice d'une activité professionnelle est délivrée à l'étranger : 1° Pour l'exercice d'une activité salariée sous contrat de travail à durée indéterminée, dans les conditions prévues à l'article L. 5221-2 du Code du travail. Elle porte la mention " salarié ". », c’est bien que cette carte de séjour portant la mention « salarié » t’autorise à travailler… C'est donc logiquement une "autorisation de travail", à mes yeux. Nooon ? C'est pourtant bien écrit en français, noir sur blanc : "autorisant l'exercice d'une activité professionnelle" ... (Si la préfecture n'est pas d'accord avec ce qui est écrit noir sur blanc dans les Codes, eh bien, ce ne sera pas de ta faute...) Tu sais, je doute beaucoup, même lorsque je suis presque sûre de quelque chose, alors je vais avoir du mal à te dire : "c'est cela ; j'en suis sûre à 100%" ... Je n'ai pas envie de te dire des bêtises... Mais il est possible que l'on se prenne trop la tête et que ce soient eux qui formulent mal leurs demandes... :mrgreen: Je crois que le "couac" vient du fait qu'ils dissocient le "titre de séjour en cours de validité" de "l'autorisation de travail", dans leurs demandes... Or, ton autorisation de travail est apposée sur ton titre de séjour via la mention "salarié", si j'ai bien compris... Tu n'as pas deux documents distincts, toi ; tu sembles avoir les 2 en 1...]



Normalement le premier titre de séjour "salarié" précise toujours l'activité professionnelle que le demandeur est autorisé d'exercer. Par exemple ma copine qui travaille dans la restauration, sur son titre de séjour "salarié" de la première année, c'est marqué "Titre salarié Cuisinier". Puis l'année d'après, à son deuxième renouvellement du titre salarié, elle s'est vu délivrer un Titre de séjour "Salarié" tout court, sans mentionner "Cuisinier". C'est à dire, à ce moment là, elle peut exercer n'importe métier, pas seulement son métier cuisinier de base, grâce auquel elle a pu obtenir son premier titre séjour salarié et à ce moment là, lors de son deuxième renouvellement du titre, elle n'avait plus besoin de déposer l'autorisation de travail dans son dossier :mrgreen:


Et moi, mon premier titre séjour salarié est juste le titre "salarié", sans être mentionner comme quoi "Salarié Cuisinier ou Serveur, ou blablabla". Je suppose que mon titre séjour salarié vaut déjà l'autorisation de travail. Et il me parait logique aussi, sinon comment je pourrais renouveler mon titre sans ce foutu papier de l'autorisation de travail de la Direccte? :roll:


Et c'est ce qu'il est écrit dans le document à télécharger sur le site de la préfecture bouche du Rhône lors de renouvellement du titre séjour salarié, je cite: " 3.1.1. Pendant la 2e année de validité de la carte séjour salarié: Si l'étranger occupe toujours l'emploi qui a justifié la délivrance de la dernière autorisation de travail, il faut déposer l'autorisation de travail correspondant au poste occupé

....3.1.2. A l'issue de la 2e année de validité de sa carte de séjour temporaire salarié: Le salarié étranger peut exercer toute l'activité professionnelle salariée sans solliciter une demande de renouvellement d'autorisation de travail.


(https://www.bouches-du-rhone.gouv.fr/co ... %20NEW.pdf)


Donc il me semble que le sous préfecture m'a délivré directement le titre séjour salarié qui peut "exercer toute l'activité professionnelle salariée sans solliciter une demande de renouvellement d'autorisation de travail" lors de mon renouvellement.


Comme tu disais au -dessus, il semble que j'aie 2 documents en 1 :-Blue


D'ailleurs, la dame avocate chez qui je fais le ménage, a déclaré à l'Ursaff mon boulot chez elle. Si la déclaration a été acceptée, c'est que mon titre salarié est valable pour Tous le métiers, pas seulement le métier dans la restauration figuré sur mon contrait CDI à l'hôtel?



Fais une photocopie de ta carte de séjour portant la mention « salarié » et envoie-la avec les autres pièces justificatives à fournir. (C'est ce que je ferais si j'étais à ta place.) (Si l'autorité administrative a visé ton contrat de travail, fais également une photocopie de cela et joins-la au reste.) S'ils t’embêtent, explique-leur tout ce qui s’est passé auparavant


Oui, avec mes expériences de l'an 2019 à la sous préfecture, je doute toujours les compétences de l'administration. Et je suis presque sûre qu'il me faut encore écrire un gros pavé dans mon dossier en expliquant tout ce qui s'est passé auparavant. Et du coup je dois réfléchir si je l'écris toute seule ou je demander à un.une avocate de l'écrire pour que ça soit bien formulé :roll:



En cas de doute, tu peux toujours essayer de contacter ton ancienne avocate afin d’obtenir son avis (toujours utile, ne serait-ce que pour te conforter dans ton opinion, te rassurer)
....
(T'avais bien effectué un recours contre le refus d'autorisation de travail délivré par la DIRECCTE ? Ils ne t'ont pas répondu ? Dans tous les cas, "le préfet délègue très souvent le pouvoir d’instruction des dossiers et la décision à la Direccte, mais il reste obligé de se prononcer sur la demande, quel que soit l’avis rendu." http://web.fdn.fr/~sbizien/quelquesdeci ... -direccte/ Et le fait est que l'on t'a délivré une carte de séjour portant la mention "salarié", au final. Tu as donc été autorisée à travailler, étant donné que pour pouvoir obtenir une carte de séjour "salarié", il faut avoir préalablement obtenu une autorisation de travail. Contrairement à d'autres étrangers, tu bénéficiais d'ailleurs déjà, auparavant, de cette autorisation de travail, grâce à ton ancienne carte de séjour "vie privée et familiale", qui valait en elle-même "autorisation de travail" ... Ce qui a mis le bazar, c'est le mauvais déroulement du changement de statut à la suite de la dissolution du PACS. Souviens-toi qu'ils t'avaient dit tout et son contraire : oui, non, oui, non, etc. Ils s'étaient eux-mêmes complètement emmêlé les pinceaux avant d'y voir plus clair, je crois... S'ils ne sont pas tous sur la même longueur d'onde, comment veux-tu y voir clair, toi... Ils demandent des documents précis, mais s'ils ne te les ont pas fournis, ce n'est pas de ta faute... Tu devrais peut-être demander à ton employeur s'il n'a pas reçu une autorisation de travail distincte, un document spécifique, un mail ou que sais-je...)




Oui l'an dernier l'avocate à Marseille a fait un recours contre le refus de l'autorisation. Mais il semble qu'elle a jamais eu la réponse de la Direccte, mon hôtel non plus, ils ont jamais rien reçu d'autre que le premier refus de l'autorisation de travail en février l'an dernier, en même temps que je l'ai reçu.

A propos de cette avocate, je lui ai envoyé un sms il y a une semaine pour vérifier au cas où elle a reçu la réponse de la Direccte et pour lui demander son conseil. Aucune nouvelle de sa part :roll: J'en ai marre des avocats/avocates. Dès qu'ils ont l'argent dans leur poche, ils ne bossent plus. C'est la réalité, c'est triste et irresponsable. C'est donc que je me lasse de penser à prendre un nouvel avocat/avocate pour formuler la lettre à la sous préfecture pour déposer dans mon dossier au prochain renouvellement :cry: La moitié des avocats sont incompétents et surtout irresponsables, il me semble :evil:



Puis n'hésite pas à appeler (ou à te rendre à) la préfecture pour leur poser la question : expliquer certaines choses (notamment leurs exigences) aux gens fait partie de leur travail


C'est impossible d'aller se rendre à la sous préfecture. Ils fonctionnent que sur les rendez-vous. Je ne peux que leur écrire par mail. Mais pour l'instant je pense à demander quelques conseils d'avocat avant de contacter la sous préfecture.



Normalement ma date de dépôt du dossier de renouvellement est à la fin du mois de juillet (2 mois avant l'expiration de mon titre salarié). D'ici là il me faut réfléchir bien à comment faire.



Je te remercie pour ton conseil sur les cartes résidentes. C'est vrai que je connaissais pas cette carte résident européenne. J'avais pensé à demander le titre 10 ans ou la naturalisation. Juste la longue liste des documents me décourage pas mal :cry:


La semaine dernière j'ai eu un gros wk très très chargé au boulot. Du coup jusqu'à ajd j'ai pu te répondre. Ajd j'ai bossé chez la dame avocate aussi, et demain je bosse encore chez un pote. Puis mercredi recommence le boulot à l'hôtel.


Je suis un peu fatiguée des taffs depuis quelques jours. Faut que j'arrive à me décompresser. Demain matin j'irai au marché d'Aix pour acheter quelques chemises et shorts en lin. Il fait hyperrr chaud à Aix. C'est incroyable, mi-juin, on arrive déjà à cette stade de chaleur :cry:



J'espère que tu vas bien, et que tu te repose toi bien ma jolie. En attendant le résultat de ton concours, qu'est ce que tu fais de beau ma belle?


Je vais aller dormir. Minuit et demi déjà.

Bonne nuit à toi et à aux autres ami.e.s


De gros bisous fabuleux chauds de ma ville d'Aix en beauté :bisou: :bisou: :bisou:
#1327331
[« Je n'ai jamais reçu une convocation médicale OFII après la délivrance du titre salarié. C'est un peu bizarre non? :mrgreen: »]

Oh, vu que les procédures ne sont pas toujours respectées, plus rien ne m’étonne…


[« Et moi, mon premier titre séjour salarié est juste le titre "salarié", sans être mentionner comme quoi "Salarié Cuisinier ou Serveur, ou blablabla". »]

Eh bien, cela signifie qu’ils n’ont pas limité l’autorisation de travail qu’ils t’ont donnée. « Les textes prévoient la possibilité de limiter la validité de l’autorisation de travail à une ou plusieurs activités professionnelles ou zones géographiques. » En ce qui te concerne, ils n’ont, semble-t-il, pas jugé bon de le faire. (Sans doute en raison de ton parcours, de ta situation.)


[« D'ailleurs, la dame avocate chez qui je fais le ménage, a déclaré à l'Ursaff mon boulot chez elle. Si la déclaration a été acceptée, c'est que mon titre salarié est valable pour Tous le métiers, pas seulement le métier dans la restauration figuré sur mon contrait CDI à l'hôtel? »]

Il me semble, oui… Sinon, ils auraient sûrement encadré l’autorisation de travail…


[« avec mes expériences de l'an 2019 à la sous préfecture, je doute toujours les compétences de l'administration. Et je suis presque sûre qu'il me faut encore écrire un gros pavé dans mon dossier en expliquant tout ce qui s'est passé auparavant. »]

Pour le renouvellement du titre de séjour, ils exigent un certain nombre de pièces justificatives. Il est peut-être inutile d’ajouter plein de choses qu’ils ne demandent pas. C’est la sous-préfecture (qui dispose déjà de ton dossier, je suppose) qui t’a délivré ce titre de séjour précis… Il serait tout de même incroyable qu’elle retourne en quelque sorte sa veste et qu’elle exige des documents qu’elle ne t’a pas préalablement communiqués.


[« C'est donc que je me lasse de penser à prendre un nouvel avocat/avocate pour formuler la lettre à la sous préfecture pour déposer dans mon dossier au prochain renouvellement :cry: »]

Est-ce une lettre de ce type que tu dois rédiger ?


Imagehttps://www.documentissime.fr/exemples- ... ejour.html


Imagehttps://formalites-administratives.oore ... n-etranger


Imagehttps://www.pourlesetrangers.fr/lettre- ... re-sejour/



Exemple :


Nom Prénom
Adresse
Code postal, Ville
Numéro de téléphone
Email
……………………………………………………………………………...................................... Madame/Monsieur le Préfet/sous-préfet de XXX ……………………………………………………………………………….................................. (préfecture du lieu du domicile du demandeur)
……………………………………………………………………………….................................. Adresse
……………………………………………………………………………….................................. Code postal, Ville

……………………………………………………………………………….................................. À *Ville*, le *date*


Objet : Demande de renouvellement d’une carte de séjour temporaire portant la mention « salarié »

Lettre recommandée avec avis de réception


Madame, Monsieur le Préfet/sous-préfet,

Je soussignée, Madame *Nom + Prénom*, atteste par la présente être titulaire d’une carte de séjour temporaire portant la mention « salarié » (article L. 313-10 1° du Code de l'entrée et du séjour des étrangers et du droit d'asile), délivrée (à la suite d’un changement de statut : carte de séjour « vie privée et familiale » - article L. 313-11 7° du Code de l'entrée et du séjour des étrangers et du droit d'asile, puis carte de séjour portant la mention « salarié ») par vos services le *date*, et dont la date d’expiration est fixée au *date*, soit dans un peu plus de deux mois (délai butoir prévu par le Code de l'entrée et du séjour des étrangers et du droit d'asile pour effectuer une demande de renouvellement de titre de séjour) ; et sollicite par conséquent de votre part le renouvellement de ma carte de séjour portant la mention « salarié ». Je certifie en effet sur l’honneur que ma situation demeure inchangée.


Vous trouverez ci-joint les pièces justificatives demandées, à savoir :

- *Aaa* (exemple : 3 photographies d’identité)
- *Bbb* (exemple : un justificatif de domicile datant de moins de 6 mois)
- *Ccc*
- Etc.


Je vous prie d’agréer, Madame, Monsieur le Préfet/sous-préfet, l’expression de mes salutations distinguées.



……………………………………………………………………………………………… *Signature*



[« C'est impossible d'aller se rendre à la sous préfecture. Ils fonctionnent que sur les rendez-vous. Je ne peux que leur écrire par mail. Mais pour l'instant je pense à demander quelques conseils d'avocat avant de contacter la sous préfecture. »]

Tu peux leur envoyer un mail, Miu. Ce n’est qu’une demande d’informations, tu ne risques rien. C’est un peu comme si tu demandais des renseignements à la mairie… Ils ne vont pas te retirer ton titre ou t’expulser parce que tu leur demandes des informations… Personnellement, si j’avais un doute, si je ne comprenais pas une demande, je commencerais par là : demander des précisions à celui ou à celle qui a formulé la demande en question. (Sachant que cela m’éviterait peut-être de débourser de l’argent…) La sous-préfecture sait mieux que quiconque ce qu’elle veut ; enfin, je l’espère pour elle… (Qu'a d'ailleurs fait ton avocate la dernière fois, pour obtenir des informations ? Elle a envoyé un mail à la sous-préfecture...)


[« C'est incroyable, mi-juin, on arrive déjà à cette stade de chaleur :cry: »]

Oui, il fait trop chaud…


[« En attendant le résultat de ton concours, qu'est ce que tu fais de beau ma belle? »]

Eh bien ils nous avaient dit de préparer les épreuves d’admission (qui débutent en septembre), même si nous sommes sûrs de ne pas être admissibles, car les résultats d’admissibilité ne sont donnés qu’à la toute fin du mois de juillet. C’est ce que je dois donc faire…


Bon courage pour le travail.

Je t’embrasse.
miu ont aimé ça
#1327386
Kylian a écrit : 15 juin 2021, 04:29
Tu peux leur envoyer un mail, Miu. Ce n’est qu’une demande d’informations, tu ne risques rien. C’est un peu comme si tu demandais des renseignements à la mairie… Ils ne vont pas te retirer ton titre ou t’expulser parce que tu leur demandes des informations… Personnellement, si j’avais un doute, si je ne comprenais pas une demande, je commencerais par là : demander des précisions à celui ou à celle qui a formulé la demande en question. (Sachant que cela m’éviterait peut-être de débourser de l’argent…) La sous-préfecture sait mieux que quiconque ce qu’elle veut ; enfin, je l’espère pour elle… (Qu'a d'ailleurs fait ton avocate la dernière fois, pour obtenir des informations ? Elle a envoyé un mail à la sous-préfecture...)


[« C'est incroyable, mi-juin, on arrive déjà à cette stade de chaleur :cry: »]

Oui, il fait trop chaud…


[« En attendant le résultat de ton concours, qu'est ce que tu fais de beau ma belle? »]

Eh bien ils nous avaient dit de préparer les épreuves d’admission (qui débutent en septembre), même si nous sommes sûrs de ne pas être admissibles, car les résultats d’admissibilité ne sont donnés qu’à la toute fin du mois de juillet. C’est ce que je dois donc faire…


Bon courage pour le travail.

Je t’embrasse.

Coucou ma jolie Kylian,

Je te remercie pour les exemples de lettre que tu m'a donnés. Oui, je l'utiliserai pour mettre dans le dossier.


Par contre je voudrais te demander concernant l'émail à envoyer à la sous-préfecture la semaine prochaine. Me vaut - il mieux leur dire directement que l'an dernier j'ai pas eu l'autorisation de travail de la Direccte, mais ils m'ont donné le titre salarié quand même vu mon parcours et ma situation, et leur demander pour le renouvellement de mon titre cette année, il me faut leur fournir quels documents? Ou plutôt je leur envoie un mail joint de mon titre séjour en leur demandant les infos sur les documents à leur fournir?


Le temps court tellement vite. Avec le boulot, je ne vois pas le temps passer. Le dimanche dernier, notre équipe a fait le pire mauvais service que l'on n'a jamais fait depuis tous ces temps. Une partie c'était la faute à nous car on avait trop de confiance, et la plus grande partie, c'était les raisons extérieures. Mais du coup depuis quelques jours on est hyper stressées. Ce weekend qui arrive là, on a énormément de monde. Faut que notre équipe reprenne les poils de la bête et tout bien bosser comme ce qu'on a toujours fait impeccablement.


Du coup ces jours j'ose pas trop sortir. Après le boulot je rentre chez moi et le soir me faut dormir tôt pour avoir de la force pour bosser bien le lendemain. D'ailleurs demain matin je vais me lever à 4h30 pour pouvoir être au taff à 5h30. Un gros gros wk nous attend. Dans 20mn, au lit :D J'ai l'impression que je suis réglée comme en l'armée. Mais au fait, les autres étés j'ai fait pareil. Sauf que depuis 2 semaines, j'étais un peu en mode de transition. Et à cause de l'électrochoc du pire service du dimanche dernier, je me rend compte de l'intensité de la saison, et de l'importance de se donner tout le temps à fond au taff. Et je rebooste :mrgreen:



Je croise les doigts pour ton résultat en juillet. On ne sait jamais, j'espère que tu auras l'admissibilité. En attendant ton résultat, essaie de te reposer, manger bien, dormir bien, sortir bien ma jolie :bisou: :bisou: :bisou:


Bonne soirée à toi et aux autres ami.e.s d'ici


Très gros fabuleux d'Aix venteux ;) :bisou: :bisou: :bisou: :bisou:
#1327388
[" Oui, je l'utiliserai pour mettre dans le dossier. "]

D’après ce que j’ai lu, le sous-préfet d’Aix-en-Provence est un homme (Bruno Cassette), donc tu peux te contenter d’écrire « Monsieur le sous-préfet » dans la lettre. (Edit : Je ne sais pas ce qu'il en est à l'heure actuelle, mais je viens de lire que le nouveau sous-préfet d'Aix a été cité dans une enquête pour détournements de fonds publics, favoritisme et prise illégale d'intérêts... :mrgreen:)


[" Par contre je voudrais te demander concernant l'émail à envoyer à la sous-préfecture la semaine prochaine. Me vaut - il mieux leur dire directement que l'an dernier j'ai pas eu l'autorisation de travail de la Direccte, mais ils m'ont donné le titre salarié quand même vu mon parcours et ma situation, et leur demander pour le renouvellement de mon titre cette année, il me faut leur fournir quels documents? Ou plutôt je leur envoie un mail joint de mon titre séjour en leur demandant les infos sur les documents à leur fournir? "]

Personnellement, je pense qu’il n’est pas utile de rappeler dans ce mail que la Direccte avait refusé de te délivrer une autorisation de travail. D’une part, ils sont censés le savoir. D’autre part, cela pourrait (sait-on jamais…) être mal compris (s’ils n’ont pas ton dossier en tête et si ce n’est pas très bien formulé) et te desservir. D’ailleurs, ce n’est probablement pas le sous-préfet qui répondra en personne à ton mail… Miu, dis-toi que ce qui compte surtout, c’est que la sous-préfecture n’avait pas suivi l’avis de la Direccte et que c’est la sous-préfecture qui délivre un titre de séjour, pas la Direccte. Oublie donc la Direccte (au moins dans un premier temps), en quelque sorte. (Si la sous-préfecture t’embête, en cas de litige, tu pourras toujours le mentionner plus tard. Et s'ils se trompés quelque part, ce ne sera pas de ta faute, mais de la leur. Ce qui est fou, d'ailleurs, c'est qu'ils exigent souvent beaucoup de choses : documents divers et variés, rapidité, etc., alors qu'ils sont loin d'être irréprochables de leur côté : fais ce que je dis, mais pas ce que je fais.) Personnellement, j’écrirais quelque chose comme ceci :

« Objet : Demande d’informations relatives au renouvellement d’une carte de séjour portant la mention « salarié »

Madame, Monsieur,

Je me permets de vous écrire afin d’obtenir quelques précisions, car je vais bientôt devoir effectuer une demande de renouvellement de ma carte de séjour portant la mention « salarié » (article L. 313-10 1° du Code de l'entrée et du séjour des étrangers et du droit d'asile) et je ne voudrais pas me tromper.

Afin de constituer mon dossier de renouvellement de titre de séjour, j’ai consulté la liste des pièces justificatives à fournir (https://www.bouches-du-rhone.gouv.fr/co ... %20NEW.pdf), mais je rencontre une difficulté. En effet, pour ce qui concerne la deuxième année de validité de la carte de séjour « salarié », il est mentionné que l’étranger qui occupe toujours l’emploi qui a justifié la délivrance de la dernière autorisation de travail doit notamment fournir « l’autorisation de travail correspondant au poste occupé » … Or, l’année dernière, la sous-préfecture m’a directement délivré (à la suite d’un changement de statut, car j’étais préalablement titulaire d’une carte de séjour portant la mention « vie privée et familiale » - article L. 313-11 7° du Code de l'entrée et du séjour des étrangers et du droit d'asile) une carte de séjour portant la mention « salarié » (tout court), autorisation de travail « générale », qui n’est pas limitée à une profession (« cuisinier », par exemple) ou à une zone géographique précise. L’on ne m’a communiqué que ce document ; l’autorisation de travail dont je dispose est apposée sur mon titre de séjour, via la mention « salarié ». Je ne dispose donc pas d’autorisation de travail distincte, qui figurerait sur un autre document, en quelque sorte. Est-ce normal ? Pour constituer mon dossier de renouvellement de titre de séjour, dois-je simplement vous transmettre, outre les autres pièces justificatives exigées, une photocopie de ma carte de séjour portant la mention « salarié » ? (Sachant que lorsque l'on m'a délivré la carte de séjour portant la mention "salarié", l'on m'a également dit qu'elle serait automatiquement renouvelée.)

Cordialement,

Madame *Nom + Prénom*. »


J’espère qu’ils te répondront… En pièce jointe, tu peux leur adresser une photocopie de ta carte de séjour, afin qu’ils la visualisent bien.


Si jamais ils te répondent : "Madame, il est question de l'autorisation de travail délivrée par la Direccte", tu pourras leur rétorquer : "Merci de votre réponse. Toutefois, lorsque la sous-préfecture m'a dit d'effectuer un changement de statut (à la suite de la dissolution de mon PACS), j'ai formulé une demande d'autorisation de travail auprès de la Direccte, qui a dans un premier temps refusé de me délivrer ladite autorisation de travail. J'ai donc effectué un recours contre le refus émis par la Direccte, mais l'on ne m'a jamais répondu. Reste qu'en dépit du refus de la Direccte, la sous-préfecture a jugé bon de me délivrer une carte de séjour portant la mention "salarié". Quels documents dois-je donc vous fournir pour le renouvellement de ma carte de séjour portant la mention "salarié" ?"


Courage pour le travail. Il faut que tu reprennes le pli, mais cela va aller.

Je t'embrasse.
miu ont aimé ça
#1327428
Coucou ma jolie Kylian et les autres ami.e.s,


Je te remercie ma jolie. Tu m'as aidée entièrement à écrire le courrier à la sous-préfecture. Je viens simplement de copier/coller et le leur envoyer. On croise les doigts pour qu'ils me répondent rapidement et qu'ils me font pas ch*er avec leurs documents compliqués :mrgreen:

Sinon aujourd'hui je ne travaille pas. Jour de repos. Le weekend dernier, notre équipe a fait un boulot formidable, ce qui n'avait rien à voir avec l'autre weekend de merde il y a une semaine. C'est vrai que l'on en a retiré la leçon et reprend vite notre hauteur. Tous les clients étaient contents de notre service et ils sont partis en gardant un joli souvenir de séjour :bisou:


ça tombe bien mon jour de repos aujourd'hui, je suis un peu fatiguée. Je vais dormir bien, finir la lecture d'une pièce de théâtre de Marguerite Duras, et rendre les livres à la bibliothèques.

Hier je suis allée manger au resto avec Max et Tran. Tiens, notre bande de pote, on a pensé à toi :bisou:

Peut - être cet après-midi, si je suis en forme, j'irai voir le film Nomade au ciné.

Une journée douce et tranquille de repos. Il fait même doux ce matin à Aix aussi, contre les jours de chaleur depuis un certain temps.


Ah tiens, aujourd'hui c'est la fête de musique. Ce soir à Aix, il devrait avoir des groupes sympa. Je vais guetter un groupe de jazz :D

Et demain, boulot comme d'hab.


Bonne semaine à toi et aux autres ami.e.s


Des gros bisous fabuleux aixois :bisou: :bisou: :bisou:
#1327445
J'espère également qu'ils te répondront et qu'ils ne t'embêteront pas trop... Tu me diras. Sinon, tu leur répondras : "P.-S. : Vous commencez à m'enquiquiner..." (Je rigole.)

Passe le bonjour de ma part à Tran et Max (ahah).

Bonne fête de la musique. Repose-toi bien.

Je t'embrasse.
miu ont aimé ça
#1327497
Image


Une photo de Pitou avant - hier, la bête a chaud dans la journée. Le soir il sort sur le toit :D


La fête de musique à Aix n'avait pas bcp de musique. La mairie a contrôlé pour que les groupes ne jouent pas. Y en avait que 2 groupes qui jouaient :mrgreen: en ville. Mais bcp de jeunes sortaient. Ma ville remplissait de monde lundi dernier.

Demain je ne bosserai pas à l'hôtel, mais je ferai le ménage chez la dame avocate, puis descendrai à Marseille pour le rendez vous avec un astrologue :mrgreen: Une sorte de voyant quoi. C'est un pote à moi qui me l'a recommandé. J'en suis curieuse 8-) Demain je profiterai de mon passage à Marseille pour aller boire un verre avec l'une de mes meilleures copines au vieux port. ça fait très longtemps que je l'ai pas vue :bisou:


Une journée chargée demain.

La sous préfecture me répond toujours pas. Normalement ils mettent une semaine ou 2 pour la réponse.


Bonne soirée à ma jolie Kylian et aux autres ami.e.s


De gros bisous fabuleux d'Aix en nuit de pleine lune :bisou: :bisou: :bisou:
#1327541
Tu me tiendras au courant… (Je te répondrai probablement par SMS…)

Ici, il faut que je fasse attention, car mon père a toujours eu des problèmes de santé, mais il a fait un mini AVC (une ischémie cérébrale transitoire) il y a quelques jours… Il est tombé (je ne l’ai même pas entendu), il y avait du sang (vision d’horreur) partout sur le carrelage blanc ; cela m’a perturbée… Maintenant, je descends de temps à autre pour voir si mon père n’est pas par terre… Cela me rappelle que mes parents ne sont pas immortels… Ils s’inquiètent beaucoup (à raison) pour moi, ma santé et mon avenir ; il faut que je travaille bien (les cours avec la prépa reprennent bientôt).

Je t'embrasse.
#1327553
Kylian a écrit : 27 juin 2021, 00:09 Tu me tiendras au courant… (Je te répondrai probablement par SMS…)

Ici, il faut que je fasse attention, car mon père a toujours eu des problèmes de santé, mais il a fait un mini AVC (une ischémie cérébrale transitoire) il y a quelques jours… Il est tombé (je ne l’ai même pas entendu), il y avait du sang (vision d’horreur) partout sur le carrelage blanc ; cela m’a perturbée… Maintenant, je descends de temps à autre pour voir si mon père n’est pas par terre… Cela me rappelle que mes parents ne sont pas immortels… Ils s’inquiètent beaucoup (à raison) pour moi, ma santé et mon avenir ; il faut que je travaille bien (les cours avec la prépa reprennent bientôt).

Je t'embrasse.
Coucou ma jolie Kylian,

J'espère vraiment que ton papa va bien et qu'il sera vite remis après cet accident.

Mes parents sont assez âgés. Et je m'inquiète aussi pour eux.

Bon courage à ta révision ma jolie. On croise les doigts pour le résultat de ton concours :bisou:


J'ai bcp bossé ces jours. Demain et après demain je bosse encore.


Je t'appellerai sur le tel fixe chez ton papa mercredi si t'es dispos, en ce qui concerne l'astrologue à Marseille ? C'était assez intéressant :D

Faut que j'aille au dodo là.

Bonne nuit à toi et aux autres ami.e.s d'ici.


Gros bisous fabuleux :bisou:
#1327713
Coucou les ami.e.s


J'espère que vous allez bien vous toutes et tous :D

Le temps passe tellement vite. On est déjà en juillet, je pense que plusieurs parmi vous sont en train de préparer vos vacances :D J'attends que ma jolie Selma me fera signe quand tu descendras à Aix avec ta fille mignonne très mignonne là :bisou:


Sinon moi je vais bien, toujours en course de boulot à l'hôtel, sieste, ménage chez mes clients, cuisine, sorties avec mes ami.e.s et dodo. Une vie bien remplie quoi :D


Au niveau du travail à l'hôtel, le service se passe bien, mais j'ai des petites embrouilles avec ma collègue copine 8-) Souvenez - vous de l'histoire il y a 2 ans, où cette collègue m'a dit que j'ai un caractère de merde, c'était pour ça que mon ex copain m'a quittée :mrgreen: Après ça, on bossait ensemble pendant un certain temps et on est devenue de très bonnes copines. Mais au boulot, c'est vrai qu'on n'est pas trop sur la même longueur d'onde, et vu qu'elle est quelqu'un assez impulsif, elle me prend souvent la tête pour des choses futiles :twisted: J'espère que ça va se passer bien au boulot avec elle. C'est une copine formidable, très gentille, très généreuse, mais qu'est ce qu'elle est chiante lorsqu'elle prend la tête et fait des films toute seule (elle pensait que je parlais mal d'elle à son dos :roll: chose absolument fausse).


Bref, sinon à Aix, c'est vraiment la fête. Les concerts partout, les soirées musicales, les expositions, les bons restaurants, les festivals d'art. Je m'éclate pour les concerts, les expos, et les sorties, le ciné, et tout et tout :lol: Ce soir j'ai acheté le billet d'un concert d'une excellente violoniste du pays de l'Est, dans le cadre du festival d'Aix d'art lyrique. J'adore :bisou: Je compte d'aller voir un opéra aussi ce jeudi soir. Le billet coûte un peu cher, mais je suis jamais allée voir un opéra en live, du coup j'en suis tellement excitée, sauf juste le fait qu'il me faudrait faire un test l'antigénique avant d'y aller, ça me refroidit un peu. Mais je pense que j'y irai :lol:



Pitou va bien, il dort pas mal dans la journée avec cette chaleur d'été, et il balade sur les toits pendant toute la nuit :lol:


L'une de mes meilleures copines qui habitent en Polynésie, viennent de rentrer à Nice. J'ai hâte de la voir. ça fait 2 ans qu'elle et son mec, ils n'ont pas pu rentrer à cause du covid. Là ça sera la fête :D


Voilà voilou, les fêtes de l'été.

Sinon la sous-préfecture ne me répond toujours pas via émail depuis 2 semaines. Qu'est ce qu'ils sont lents :roll:


Quelques jolies photos de l'été en ce moment, puis je vais filer cuisiner. Bonne soirée à tous et à toutes.

De très gros bisous fabuleux de ma ville d'Aix en été :bisou:


Une pensée forte pour Kylian, bon courage pour tes cours et bon rétablissement à ton papa :bisou: :bisou: :bisou: :bisou:



Image



Image


Hier le pique nique au parc de la Torse pour l'anniversaire de ma copine vietnamienne :D



Image


Le gâteau au thé vert et aux pêches qu'une fille a fait




Image


Le concert jazz antillais au château à Trets



Image


La petite robe noire avant d'aller au concert, juste pour faire coquette :mrgreen:



Image


Mon ptit jardin, mon petit appart :bisou:
  • 1
  • 48
  • 49
  • 50
  • 51
  • 52