Aide et conseilspour récupérer ton ex !

Lectures, sorties, films... Et toutes ces choses dignes d'intérêt...
#1325523
[« Du coup c'est mort pour Rennes pour les dimanches quoi. »]

Exact. (J’aurai au moins pu goûter les créations de Big Fernand.) Tous les provinciaux, excepté quelques-uns, ont préféré continuer les cours à distance. L’avantage, c’est que cela m’évite de devoir faire l’aller-retour tous les dimanches, et donc de la fatigue et du stress supplémentaires.


[« Avant ça, j'aimerais aller en Corse. »]

J’aimerais y aller un jour, également. Belle destination.


[« Ce matin ma responsable m'a appeplée pour 2, 3 trucs concernant la commande du taff, et elle m'a dit que notre patronne lui a demandé de me demander si je pourrai faire le ménage chez elle à partir du septembre. »]

C’est cool. (C’est « drôle » parce que, personnellement, je n’apprécierais pas qu’une personne « inconnue » pénètre dans mon intimité ; je préfère faire le ménage moi-même.)


[« Ou un jour je créerai une ptite entreprise de ménage »]

Pourquoi pas, c’est une bonne idée, Miu.


[« J'en ai profité pour que mon pote Max »]

Sacré Max ! Cela me rappelle des souvenirs…


Image
Le château de Pablo Picasso


Image
La montagne Sainte-Victoire

Image
Image


C’était bien, ici :

Image


[« Et puis la transition de l'heure d'hiver à l'été est dure. »]

Oh que oui…


Tes photos reflètent bien le beau temps. Ici aussi, il fait très beau aujourd’hui.


Bonne fin d’après-midi, Miu. Je t’embrasse.
Modifié en dernier par Kylian le 06 avr. 2021, 00:33, modifié 1 fois.
miu ont aimé ça
Coucou, c'est Antoine ! Mon équipe et moi-même avons créé un test qui te permet de déterminer avec précision tes chances de reconquérir ton ex. Fais le test en cliquant sur le bouton ci-dessous !

J'accède au test

#1325903
Coucou Kylian et les autres ami.e.s,

J'espère que vous allez bien, avec cet air de printemps superbe et le grand weekend de Pâques :D

Les photos de Kylian me rappellent l'été dernier, quand je bossais à fond, et la chaleur estival du mois de juillet. On a quand même fait quelques bonnes tables hein ma jolie? La saucisse et les charcuteries qu'on a mangées dans ce bar à plein air au Tholonet, à côté de mon boulot :bisou: J'espère de pouvoir reprendre le taff comme l'an dernier, et de bosser aussi bien comme l'été dernier :D

Aujourd'hui je suis descendue à Toulon pour aller consulter un magnétiseur, selon la recommandation d'un pote. Et franchement c'était super. Il y a trois semaines, lors de prendre le rendez-vous au tel, le magnétiseur m'a demandé d'amener une feuille où je cite tous le moments négatifs ressentis. Et cet après-midi, on en a discuté sur ces points négatifs, puis je m'allongeais sur la table de travail. Le gars plaçait les pierres tout au long des chakras puis il faisait le travail énergétique de son bureau à 3m à côté pour nettoyer les énergies négatives.

Durant la séance je sentais nettement le courant des énergies circuler. Des fois cela faisait un peu comme un tourbillon, et des fois ça devenait calme, fluide. En tout cas, ça a duré 2h. Et je me sentais fatiguée mais bien à la fin.

Pour une fois, après quelques rendez-vous avec les psycho et les thérapeutes, je trouve que cette approche thérapeutique me convient vraiment bien. Canaliser les énergies, nettoyer les anciennes traces et renouveler ses ressources. Depuis un bon moment je me suis concentrée à m'apporter de l'énergie et à me soigner lentement, longuement et calmement. Et je trouve que ce soin énergétique complète le processus de guérison et m'accompagne efficacement, je pense, et je l'espère.

Je ferai la deuxième séance dans plus d'un mois. D'ici à cette date, la canalisation d'énergie suit son cours. Je vais recommander ce monsieur à mes amis. Qui sait si cela pourrait les aider aussi :bisou:


Sinon l'arrivée du troisième reconfinement est toujours chiant. Mais à part le long voyage irréalisable, mes habitudes ne changent pas trop car elles tournent autour de 10km de chez moi. Je peux toujours monter sur ma montagne Sainte Victoire chérie qui se trouve à 9km. D'ailleurs samedi dernier j'y suis allée avec les nouvelles chaussures de randonnée toutes neuves commandées sur asos. Oh punaise, elles m'ont arraché un morceau de ma peau à la cheville. Heureusement j'étais pas dupe, par prudence, j'ai pris avec moi une toute petite paire de chaussure de ville en tissu. Et celle là m'a sauvée à la descente de la montagne :lol: Comme quoi rien qui peut remplacer les chaussures de randonnée achetées au Décathlon. J'espère qu'ils font click and collect :D


Et toujours le beau temps à Aix, avant le retour du froid bonus du mistral fort à partir de demain :D

J'ai donc plusieurs jolies photos toutes ensoleillées ces jours.


Bon me faut filer dormir. Il est 23h. ça fait une semaine le changement de l'heure et j'ai toujours du mal à me lever le matin. Je traîne dans mon lit jusqu'à 9h, 9h30 :-Blue Les vrais symptômes de la chômeuse :evil: :mrgreen:


J'espère que vous avez bien profité de votre fête de Pâques. Quoi que je mange pas les oeufs en chocolat :lol: Je vais rattraper ça par un bon gâteau au lait de coco apparemment hyper hyper alléchant dont j'ai trouvé la recette sur un site de pâtisserie. Je le ferai dans qq jours et vous dirai sur ça :bisou:


Bonne nuit à tout le monde.


De gros bisous fabuleux aixois :bisou:



Image



Image

La soupe sucrée soja courge au lait de coco



Image



Image


Le nouveau pot de fleur :bisou:


Image

Et très bonne glace artisanale Philippe Faur mangée au cour Mirabeau dans un très bel après-midi avec une copine :bisou:
#1325909
[« On a quand même fait quelques bonnes tables hein ma jolie? »]

Oui. De bonnes tables.


[« je trouve que cette approche thérapeutique me convient vraiment bien. »]

C’est l’essentiel. Peu importe ce qui t’aide à te sentir mieux, finalement ; l’important, c’est que tu te sentes mieux.


[« Sinon l'arrivée du troisième reconfinement est toujours chiant. »]

Celui-là me pose plus de difficultés, car je suis obligée de me rendre chez ma mère tous les dimanches afin d’avoir une bonne connexion Internet pour pouvoir suivre mes cours… Or, elle habite à plus de 10 kilomètres de chez moi…


[« Je peux toujours monter sur ma montagne Sainte Victoire chérie qui se trouve à 9km. D'ailleurs samedi dernier j'y suis allée avec les nouvelles chaussures de randonnée toutes neuves commandées sur asos. Oh punaise, elles m'ont arraché un morceau de ma peau à la cheville. Heureusement j'étais pas dupe, par prudence, j'ai pris avec moi une toute petite paire de chaussure de ville en tissu. Et celle là m'a sauvée à la descente de la montagne »]

Oui, avoir une bonne paire de chaussures, c’est important. (J’ai fait 6 kilomètres de marche hier.)


Sinon, notre chat, papi Hélios, est en train de mourir… C’est très triste… J’ai réussi à le faire boire au verre, mais il ne s’alimente plus depuis plusieurs jours : on voit ses os… Il pleure pour sortir dehors, mais il tarde de plus en plus à rentrer (avant-hier, cela faisait 3 jours qu’on ne l’avait pas revu ; l’on avait diffusé des avis de recherche) … On va l’emmener chez le vétérinaire aujourd’hui… La seule solution sera peut-être l’euthanasie… (Je ne l’ai malheureusement pas revu avant de partir, mais je lui ai fait plein de câlins la veille, en connaissance de cause… Comme un « au revoir » …)


Je t’embrasse.
#1325930
Coucou ma jolie Kylian,

Je suis désolée pour Hélios. Il est tellement mignon avec le visage de sagesse sur la photo (peut être parce qu'il est vieux). Je pense qu'il pourra partir en se disant qu'il a bien vécu chez vous. Courage, courage ma belle.


Ici aujourd'hui et toute la semaine, il fait énormément de mistral. C'est fatigant ce temps venteux. Et la météo chute à 0 degré, comparé à 23 degrés il y a 3 jours 8-)

Cette semaine je bosse pas beaucoup. De toute façon le magnétiseur me dit qu'après le soin, je serais fatiguée. Je prends donc encore le temps pour lézarder chez moi comme souvent 8-)

J'espère que ça roule bien tes cours.

Bonne soirée à toi ma belle. Gros bisous fabuleux :bisou:
#1325942
Oui, il est vieux. On ne sait plus exactement en quelle année on l’a recueilli, mais il a au moins 14-15 ans. (La personne était partie de chez elle et elle avait abandonné tous ses animaux. Hélios était le seul chaton survivant. Mais il était dans un très sale état, mourant…) Alors, il a une insuffisance cardiaque et une insuffisance rénale. Apparemment, il ne souffre pas. Il n’a pas été euthanasié, mais sa vie ne tient plus à grand-chose. Il aura un traitement jusqu’à la fin de ses jours. On retournera chez le vétérinaire dans 1 mois, afin d’évaluer son état. Il remange (il ne voulait même plus de ses bonbons préférés) et il boit. Par contre, il n’arrive presque plus à sauter (ce doit être difficile à vivre pour un chat) … Mais je vais pouvoir le revoir, je suis soulagée.

Les températures ont effectivement brutalement chuté. J’apprécie le temps qu’il fait en ce moment. Il fait certes un peu froid (il suffit de se couvrir un peu), mais il y a du soleil. Il ne pleut pas et il ne fait pas trop chaud, c’est parfait.

Image
Image

Oui, après les soins de ce genre, on est souvent fatigué. La réflexologue m’avait dit la même chose : courbatures, fatigue, etc. Elle m’avait dit de boire beaucoup d’eau les jours suivants, également.

Je t’embrasse.
miu ont aimé ça
#1325989
Coucou ma jolie Kylian,

Si Hélios remange, c'est déjà un bon signe. La chatte de mes amis était très malade en 2015. On croyait qu'elle ne tenait plus. Puis elle a remangé, puis elle suivait le strict régime du véto et les médocs. Elle allait vachement mieux. Elle est décédée au début de cette année à ses 20 ans. Comme quoi, les chats sont bien tenaces :D J'espère que ton Hélios fera comme cette chatte Natasha, elle s'appelait. Qui sait, faut espérer :bisou:

Aujourd'hui il fait encore froid à Aix le matin. Puis le beau temps, malgré un peu de vent, avant le mauvais temps demain et de ce weekend.

J'ai bossé un peu puis je suis allée boire du thé chez ma copine propriétaire à Beaurecueil, une belle campagne axoise. On a pris du temps pour parler de tout et de rien. J'ai pris plusieurs belles photos de son jardin, avec les jolies fleurs. J'ai amené chez moi un bouquet de lilas, mon premier bouquet de ce printemps, cueilli fraichement dans son jardin.

Chez toi il fait beau aussi. Les feuilles vertes partout, et plusieurs fleurs. On s'émerveille tous les jours au milieu de la nature. J'attends que le beau temps revienne pour faire plein de randonnées. Ce printemps, comme quoi j'adore trop marcher, monter et descendre à la montagne, dans les forêts. On a de belle nature en Provence. On est aux anges.

Douce pensée à toi.

Belle soirée à toi et aux autres ami.e.s ici.

Gros bisous fabuleux à tout le monde :bisou: :bisou: :bisou:


Image


Image


Image


Image


Image


Image


Image
Lorcki ont aimé ça
#1326132
Coucou les ami.e.s,

J'espère que vous allez bien, avec ce temps qui recommence à faire beau en douceur :D

Moi, ça roule comme d'habitude, la vie traînée d'une chômeuse professionnelle :mrgreen:

ça fait plus d'une semaine depuis la séance magnétique. Et je me sens drôlement l'envie d'exercer enfin le travail qui m'assimile à mes études 8-) J'ai fini la traduction en vietnamien du petit livre de mon ami journaliste que j'ai entamé l'an dernier. Il me fallait 1 an pour traduire un petit bout de centaine pages, car des fois sa lecture me lassait un peu. Bon, enfin, je trouve que ma traduction n'est plutôt pas trop mal. On verra si ça pourrait aboutir à sa publication au Viet Nam ou pas :lol:

Sinon je me mets à traduire mon livre préféré de Camus "Noces, suivi d'été". Et là, j'essaie d'épuiser toute ma sensibilité poétique pour en faire un hymne de poésie et de pensées philosophiques 8-) Je prends un énorme plaisir dans cette réalisation. J'en suis sûre que cela fera un beau livre en vietnamien :bisou:

Tout pour autant dire que je sens l'efficacité de cette séance avec le magnétiseur. Ou alors, je me dis, peut-être cette séance est simplement un déclencheur qui ouvre la vanne de mes énergies. J'ai pas mal travaillé sur moi-même, sur mes histoires, mes failles, et j'y travaille toujours. Et ça, c'est un clic pour me dire que tout ce temps et ce travail consacrés à me guérir porte le fruit, et que je vais vraiment mieux, vraiment bien, et voilà le moment venu pour que la page soit bien remplie et bien lue.

Drôlement pendant 1 semaine, il semble que j'ai rêvé 2 fois de D, mon ex copain. Et dans ces rêves, j'ai pu lui dire plusieurs choses que je lui ai jamais dit en face en réalité :D Sans doute, le rêve est pour moi une thérapie pour défouler mes anciennes rancunes envers lui. Drôlement mon cerveau qui cherche à se guérir et qui trouve un moyen à le faire :lol: Ces rancunes s'estompent, je le sens. J'ai l'impression que je suis arrivée à accepter cette séparation, accepter que cela a été en vrai une petite histoire qui n'avait pas vraiment autant d'amour que ça, et que nos chemins maintenant séparés furent une très bonne belle chose pour nous deux.

Après presque 3 ans de la rupture, je ne rencontre toujours pas une autre personne d'importance à mon coeur dûr. Mais cela ne me fait pas peur. Je me souviens qu'en février dernier, j'avais croisé une amie à mon ex (une vieille connaissance à moi quoi). Sans me rien demander, et sans que je sache pourquoi elle sait que je suis toujours célibataire, cette fille m'a dit qu'il me fallait tourner la page, rencontrer quelqu'un, être en couple pour être heureuse :lol: :lol: :lol: Enfin, pour elle, si je suis toujours célibataire, cela signifie que je suis toujours encore amoureuse de mon ex et que ma vie est bel et bien malheureuse :mrgreen: Quant à moi, je lui ai balancé ce que j'avais toujours gardé pour moi, que j'en ai voulu beaucoup à elle car à ma rupture, elle ne m'a pas du tout envoyé même un message pour me demander si j'allais bien, et qu'à son mariage où j'avais été invitée bien longtemps avant, elle a accepté le fait que mon ex a amené sa nouvelle nana. Et vous savez, ce qu'elle m'a répondu à cette reproche, elle m'a dit: "Bah oui, à ta rupture, on savait pas si tu irais pour toujours au Québec ou pas. Du coup on t'avait pas envoyé un message". Oh merde, meuf, c'est quoi le lien entre mon départ définitif au Québec et votre bienveillance au nom d'amitié d'envoyer un petit coucou à une amie (une connaissance en détresse à ce moment là? :lol: Faut bien savoir que cette meuf et son copain sont venus bien souvent dans mon appart avec mon ex, que j'ai organisé son anniversaire de 10 personnes (repas, gâteau etc...), que j'ai pu même accepter héberger sa maman lorsque cette dame était en conflit avec son mari et qu'on se côtoyait déjà depuis 4 ans à ce moment là. :lol:

Enfin bref, avec cette bande de pote de connards et de connasses, je remercie infiniment à la rupture de m'avoir ouvert les yeux non seulement sur mon ex mais à presque toutes ses troupes aussi (amis, familles, connaissances) :lol:

Oh mais bon, j'en ai vraiment fini quoi :lol:

Et je suis contente aussi de ne pas avoir passé par là, les relations de pansement, pour m'aider à zapper la relation avant. Mon chemin est long. La digestion de la séparation est punaise gravement difficile (moi, au sens propre, j'ai aussi un ventre très fragile. Dès que je mange un truc qui me va pas, il me faut aller direct aux toilettes 15mn après :lol: J'en rêve d'avoir un coeur aussi sensible que mon ventre, c'est à dire d'aller direct aux toilettes pour me débarrasser de la merde rapidement et on n'en parle plus :lol: )

Hi hi, plus sérieux, je me sens beaucoup plus apaisée de tout ce qui concerne cette histoire. Je suis en chemin de devenir la femme que j'avais toujours voulu être: indépendante, aimant la vie, libre, créative.


Il fait encore frais ces jours, mais il y a de grande soleil et peu de vent. Du coup demain matin, je vais faire la randonnée à ma montagne Sainte Victoire, encore, mais cette fois ça sera l'autre itinéraire :D J'y prendrai des fleurs pour mon appart.


En parlant de mon appart, la semaine dernière, j'ai arrosé mes plantes chéries, et j'avais l'impression que mon appart est devenu un jardin printanier, avec plein de feuilles vertes et d'odeurs délicieuses des fleurs :bisou:


Image


Image


Image


Image


Image


Image


J'espère que vous vous portez bien aussi, même avec ce confinement :F


Bonne nuit à vous. De gros bisous fabuleux du printemps à Aix :bisou: :bisou: :bisou:
#1326137
salut ma belle Miu
accepter que cela a été en vrai une petite histoire qui n'avait pas vraiment autant d'amour que ça, et que nos chemins maintenant séparés furent une très bonne belle chose pour nous deux.
les histoires qui sont au dessous de nos espérances, nos aspirations, nos rêves et... nos illusions.
Oh merde, meuf, c'est quoi le lien entre mon départ définitif au Québec et votre bienveillance au nom d'amitié d'envoyer un petit coucou à une amie (une connaissance en détresse à ce moment là? :lol: Faut bien savoir que cette meuf et son copain sont venus bien souvent dans mon appart avec mon ex, que j'ai organisé son anniversaire de 10 personnes (repas, gâteau etc...), que j'ai pu même accepter héberger sa maman lorsque cette dame était en conflit avec son mari et qu'on se côtoyait déjà depuis 4 ans à ce moment là. :lol:
et les "amitiés" aussi qui ne sont pas à la hauteur de ce que l'on donne et ce que l'on espère...
le lien avec le Québec? tu te demandes? ben je pense que c'est évident! elle a juste trouvé une excuse bidon pour "justifier" que tu as été écarté puisque ton ex a une next. et ça en dit long sur votre amitié, tu étais "copine" tant que tu étais avec ton ex.
toi tu as agis comme ta conscience et tes valeurs te dictent (héberger sa maman, organiser un anniv). si elle ne peut pas apprécier cela c'est son problème et ça montre qu'elle doit pas avoir d'amis et c'est triste...
Enfin bref, avec cette bande de pote de connards et de connasses, je remercie infiniment à la rupture de m'avoir ouvert les yeux non seulement sur mon ex mais à presque toutes ses troupes aussi (amis, familles, connaissances) :lol:
oh oui je te crois volontiers!
Et je suis contente aussi de ne pas avoir passé par là, les relations de pansement, pour m'aider à zapper la relation avant. Mon chemin est long. La digestion de la séparation est punaise gravement difficile (moi, au sens propre, j'ai aussi un ventre très fragile. Dès que je mange un truc qui me va pas, il me faut aller direct aux toilettes 15mn après :lol: J'en rêve d'avoir un coeur aussi sensible que mon ventre, c'est à dire d'aller direct aux toilettes pour me débarrasser de la merde rapidement et on n'en parle plus :lol: )
je pense que dans les affaires de coeurs ça prend toujours du temps, beaucoup de temps, ça fait comme des cycles. mais c'est pas un cycle qui se répète à l'infini. à chaque fois c'est différent. ça t'a pris du temps pour digérer la rupture avec D, ensuite là tu digères aussi tout ce qui allait avec lui (potes, connaissances, mode de vie, etc). et puis un jour ça va partir tout seul pas besoin de dégueulasser tes belles toilettes avec ça :mrgreen: :mrgreen:
#1326210
sandstorm a écrit :
je pense que dans les affaires de coeurs ça prend toujours du temps, beaucoup de temps, ça fait comme des cycles. mais c'est pas un cycle qui se répète à l'infini. à chaque fois c'est différent. ça t'a pris du temps pour digérer la rupture avec D, ensuite là tu digères aussi tout ce qui allait avec lui (potes, connaissances, mode de vie, etc). et puis un jour ça va partir tout seul pas besoin de dégueulasser tes belles toilettes avec ça :mrgreen: :mrgreen:
Coucou ma belle Sandstorm,

Ce n'est pas maintenant que je commence à digérer tout ce qui allait avec cette séparation. A l'époque, c'était un gros paquet en même temps: Les sentiments, les projets (de famille, achat d'appart ou maison, enfant, travail), et bien évidemment les dites amitiés... :D J'en ai vraiment morflé, avec mes aller retour de France et Viet Nam, puis de l'Indochine à Aix en Provence, c'était la course entre les voyages, les boulots, les hôtels et les apparts quoi. Mais quand j'y repense, je me dis toujours que j'ai fait tout ce que j'ai pu 8-)

Par contre j'avoue que je n'étais pas toute blanche blanche. J'ai été maladroite plusieurs fois. Et au bout du compte, je n'avais pas été sur la même longueur d'onde avec toutes ces personnes là. On a pas eu le même centre intérêt. Moi qui adore les voyages genre découverte backpackeur autostop improvisation, la lecture littéraire, les randonnées, les aventures, l'art, la cuisine et plein d'autres, moi qui ne calcule rien. Et eux, qui sont en général déjà bien casés dans leur boulot, dans leur petit nid cocon famille amis avec les parties de jeu de rôle ou jeu de société sympa au weekend, qui aiment les voyages aux Etats Unis dans les hôtels de 4 ou 5 étoiles à Las Végas pour goûter le rêve américain, eux qui arrivent à être bien carrés, bien calculer dans leur vie commune (le mec qui fait la petite cuisine la femme qui fait la vaisselle, etc). Ils ne sont pas les personnes méchantes ni sans coeur. Ces gens là ne m'ont simplement pas considérée comme une de leur amies, parce que seulement je ne suis pas leur genre, je pense, et pareille pour moi, ils sont mon genre, y compris mon ex, il n'est pas mon genre :)

C'est grave de trouver ça, que j'ai été avec un copain qui n'était pas mon genre (pour lui, évidemment je n'étais pas sa genre), et que j'ai souffert beaucoup de la séparation avec lui, et que j'étais très déçue de ne presque pas recevoir un mot gentil de la plupart des gens qu'on côtoyait.

Je souffrais non parce que j'ai perdu l'amour de ma vie, mais parce que cette séparation est arrivée très brutal, quand je ne préparais pas. Je souffrais non forcément parce que mon ex me manquait mais surtout parce que mon énorme égo a pris une claque inattendue et violente. Mon égo a été traumatisé. Je souffrais non parce que mon ex a osé se comporter de manière irrespectueuse envers moi durant et à la fin de la relation, mais parce que je me suis pas respectée pour le recadre tout de suite et fermement ce gars là. Je souffrais non parce que j'ai perdu "l'amitié" avec ces gens là, mais parce que j'avais cru que la gentillesse, la sincérité et la générosité étaient suffisantes pour faire les vrais amis, puis je me suis rendu compte que j'ai eu tort, au moins avec cette bande là.

Je pense que je souffre encore un peu car j'ai été traumatisée. Et là je commence à comprendre les séquelles des personnes qui ont survécu après la guerre et qui en ont été traumatisés. Ils gardent donc le silence et évitent le sujet.

Il y a quelques jours j'ai écrit haut et fort que je me sens guérie :lol: Mais c'est bien encore tôt et toute naïve ça. Le soir même, puis hier soir, j'ai fait encore le cauchemar concernant mon ex. Toujours dans ces rêves, je me suis mise à le taper ou lui donner des claques au visage :mrgreen: Pourquoi cette violence récurrente, ce besoin de me venger, de lui manifester ma colère envers lui? Forcément pour me défouler tout ce que j'avais toujours retenu pour ne pas cracher sur sa tronche en réalité et pour lui arracher son air aimable, gentil, doux, honnête, sincère, bon garçon bien éduqué extrêmement façonnée par une hypocrisie fine. Mais enfin, peut-être que le gars est juste hypocrite avec moi car je l'ai laissé l'occasion, car j'étais un peu bête :mrgreen:

Maintenant, malgré les cauchemars des fois, je fais en sorte qu' après ils ne m'affectent pas à mon bonne humeur ou ils ne me laissent pas la trace des ondes négatives. Ou juste un tout petit peu 8-)

Vivre après un traumatisme, c'est pas évident hein, mais ça avance, ça roule et elle court, elle bouge, elle rigole, elle profite de beaux jours, cette vie.

Me faut filer au dodo. Il est déjà minuit. Demain midi ma copine vient manger chez moi le porc au caramel que j'ai cuisiné ce soir :bisou: Demain après-midi il pleuvra, mais on restera au chaud, à la maison, au cocon. Chouette chouette la vie.

Gros bisous fabuleux à vous tous.


Les photos de Pitou cette belle après midi ensoleillée



Image


Image


Image
#1326211
peut être que tu ressens cette agressivité car tu t'es fait violence, pour être ceci ou cela (ce que tu pensais être "acceptable" pour eux), et qu'au final tu n'a pas été acceptée, car c'était pas possible... entre ce que tu es et ce que D et ses potes sont il y a un écart énorme. et puis aussi peut être un manque de sincérité dans vos relation aussi peut être (tu dis notamment que D était poli etc mais un peu hypocrite)
pour lui arracher son air aimable, gentil, doux, honnête, sincère, bon garçon bien éduqué extrêmement façonnée par une hypocrisie fine. Mais enfin, peut-être que le gars est juste hypocrite avec moi car je l'ai laissé l'occasion, car j'étais un peu bête :mrgreen:
#1326232
sandstorm a écrit : 16 avr. 2021, 00:21 peut être que tu ressens cette agressivité car tu t'es fait violence, pour être ceci ou cela (ce que tu pensais être "acceptable" pour eux), et qu'au final tu n'a pas été acceptée, car c'était pas possible... entre ce que tu es et ce que D et ses potes sont il y a un écart énorme. et puis aussi peut être un manque de sincérité dans vos relation aussi peut être (tu dis notamment que D était poli etc mais un peu hypocrite)
Oui, qui sait, mon agressivité est venue de 2 grandes raisons que t'as citées: 1e: la frustration de ne pas recevoir ce que j'ai espéré en ayant donné aux autres ce que j'avais pensé que c'était bien pour eux et par ce quoi ils m'apprécieraient.
2e: La prise en compte du manque de sincérité des relations amoureuses, amicales et familiales

Mais je pense que chez moi, ces deux grandes raisons ont poussé un peu plus et ont développé l'ampleur plus grande, par exemple: Cette frustration est devenue une colère de l'injustice, accompagnée des questions: "Pourquoi j'ai été gentille avec eux mais ils étaient si indifférents de moi, s'en foutaient de moi?" "Pourquoi j'ai fait autant de choses pour lui à mon détriment (de l'énergie, de santé, de temps, de ma petite somme de l'argent...) mais non seulement il s'en rend compte très peu, mais aussi il me trompe tout en prétendant à lui, à moi et aux autres qu'il est quelqu'un de compréhension, de généreux, de réfléchi, de mature, quelqu'un de bien", "Pourquoi cette dame - la belle maman avec ses belles paroles et son air d'une dame malheureuse qui a dû subir plusieurs coups durs de la vie, m'attendrissait souvent, mais elle est venue me parler simplement juste pour râler, et ou pour obtenir quelques réponses qu'elle avait besoin au sujet de son fils puis s'en allait en se foutant de moi, ou sinon juste me lâchant deux, trois phrases de pure politesse".

Puis au-delà de la colère de l'injustice, c'est la colère envers moi-même, Pourquoi je ressentais vaguement déjà à l'époque tout ce monde faux, tous ces gens de hypocrisie, de superficie mais je me laissais faire et pire, je les passais au premier plan avant moi-même? :shock:

Dès lors, la prise en compte du manque de sincérité chez les gens est devenue pour moi un Dégoût du manque de sincérité, même un Dégoût de ces gens là :|

Je me rappelle toujours Eva dans ce topic, il y a plus d'un an, suite à une dispute forte entre moi et une collègue au boulot (celle qui est devenue maintenant une bonne copine à moi :) ) a écrit ici qu'il me fallait pas tout donner aux gens car des fois ils le méritaient pas :roll: Et bah, ma jolie Eva, maintenant j'arrive à le faire très bien, à prendre du temps pour connaitre les gens avant de les considérer comme les ami.e.s ;)


Pour en dire en long et en large que cette séparation m'a ouvert les yeux sur la vie en général, que je ne peux plus être une jeune fille toute mignonne toute gentille qui pensait que tout le monde est adorable ainsi que la vie est toujours une rose fleurie dans son vase au salon :lol:


C'était une drôle époque quand j'étais avec cet ex et je me plongeais dans un monde qui n'était pas à moi, où j'étais seulement moitié moi-même et je n'étais pas vraiment à l'aise.

Si je fais un bilan, je pense que j'ai grandi beaucoup grâce à cela. Malgré mes paroles assez teintées de l'amertume sur le monde et les gens, je pense que la réalité me tient vers la vérité et l'essentiel de ce que je vis, des relations que j'entretiens.

Haha, les idées un peu philo ça :mrgreen:

Gros bisous fabuleux.
#1326234
ça tombe bien cette discussion parce que tu abords pleins de thématiques sur lesquelles je réflechis dernièrement

Oui, qui sait, mon agressivité est venue de 2 grandes raisons que t'as citées: 1e: la frustration de ne pas recevoir ce que j'ai espéré en ayant donné aux autres ce que j'avais pensé que c'était bien pour eux et par ce quoi ils m'apprécieraient.
2e: La prise en compte du manque de sincérité des relations amoureuses, amicales et familiales
le truc c'est qu'on donne en espérant avoir en retour. et ça c'est une croyance qu'un bon nombre de personnes ont (moi y compris) qui est totalement fausse et on peut le constater sans cesse dans tout type de relation (pas qu'amoureuse...)

après pour le manque de sincérité des relations ... c'est vrai. après là où on a une part de responsabilité c'est quand on le comprend mais qu'on insiste à se jeter de la poudre aux yeux (bien sur y a les cas où les autres sont des hypocrites complet et on comprend ce qu'y en est bien après la fin de la relation).
"Pourquoi j'ai été gentille avec eux mais ils étaient si indifférents de moi, s'en foutaient de moi?" "Pourquoi j'ai fait autant de choses pour lui à mon détriment (de l'énergie, de santé, de temps, de ma petite somme de l'argent...) mais non seulement il s'en rend compte très peu, mais aussi il me trompe tout en prétendant à lui, à moi et aux autres qu'il est quelqu'un de compréhension, de généreux, de réfléchi, de mature, quelqu'un de bien", "Pourquoi cette dame - la belle maman avec ses belles paroles et son air d'une dame malheureuse qui a dû subir plusieurs coups durs de la vie, m'attendrissait souvent, mais elle est venue me parler simplement juste pour râler, et ou pour obtenir quelques réponses qu'elle avait besoin au sujet de son fils puis s'en allait en se foutant de moi, ou sinon juste me lâchant deux, trois phrases de pure politesse".
donc tu avais bien conscience que ces gens là étaient bidon mais pour tes raisons à toi tu perseverais sur une voie précise. alors la colère d'injustice est ce une colère d'injustice ou bien une colère qui au fond est une colère contre toi? une colère de s'etre laisser faire? ou encore se "tromper" délibérement tu avais tous les indices et pourtant tu ne voulais pas "voir" les choses. moi j'ai l'impression qu'on se voile souvent la face, que l'on met de coté maintes trucs en espérant que nos relations marchent. et ça peut marcher le temps que ça marche et ensuite on y pense et on s'énerve mais à quoi bon le faire?
Puis au-delà de la colère de l'injustice, c'est la colère envers moi-même, Pourquoi je ressentais vaguement déjà à l'époque tout ce monde faux, tous ces gens de hypocrisie, de superficie mais je me laissais faire et pire, je les passais au premier plan avant moi-même? :shock:
l'injustice ça vient du fait que tu attendais que malgré tout, tu va réussir à gagner, tu va avoir quelque chsoe en retour de ce que tu donnes. mais au fond pourquoi tu fais confiance à des gens qui dès le début montrent que c'est des gens pas bien? donc oui tu te laisser faire mais tu y a gagné en retour... non?

Pour en dire en long et en large que cette séparation m'a ouvert les yeux sur la vie en général, que je ne peux plus être une jeune fille toute mignonne toute gentille qui pensait que tout le monde est adorable ainsi que la vie est toujours une rose fleurie dans son vase au salon :lol:
eh ben figure toi que moi aussi j'étais comme ça... t'es pas la seule. je pense qu'on on éduque ainsi... en partie du moins.
C'était une drôle époque quand j'étais avec cet ex et je me plongeais dans un monde qui n'était pas à moi, où j'étais seulement moitié moi-même et je n'étais pas vraiment à l'aise.
je crois que ça c'est le plus important... pour toi. voir ce qui te convient pas justement ...

gros bisous fabuleux
#1326250
sandstorm a écrit : ça tombe bien cette discussion parce que tu abords pleins de thématiques sur lesquelles je réflechis dernièrement

le truc c'est qu'on donne en espérant avoir en retour. et ça c'est une croyance qu'un bon nombre de personnes ont (moi y compris) qui est totalement fausse et on peut le constater sans cesse dans tout type de relation (pas qu'amoureuse...)
Oui, effectivement ce mécanisme "donner en attendant le retour" n'est pas sain ni glorieux. A l'époque il me faisait plaisir de sympathiser avec eux qui étaient les amis à mon copain, d'apprendre à connaitre son monde et à partager des jolis moments amicaux avec tout le groupe, d'élargir mon cercle d'amis qui était très restreint à ce moment là (et même maintenant je n'ai pas 50 ami.e.s non plus :lol: ). Quand je faisais de petites choses sympas pour eux, c'était vraiment le pur plaisir, et en pensant que le lien d'amitié se tissait jour par jour comme ça. Au fait, je n'avais pas eu bcp de vécu au sujet de l'amour et "d'amitié alliance par l'amour" à ce moment là. Du coup j'étais très naïve et instinctive (Moi qui connaissait plutôt que de belles amitiés et solidarité entre les voyageurs sur Couchsurfing qui avaient le coeur sur les mains, qui hébergeaient les backpackeurs sans calculer, et partagent de bons moments amicaux, au principe "Une fois d'être ami, rester ami à vie"). J'ai pensé à l'époque que c'était évident que le lien amical se nouait entre nous.

Sauf qu'à la rupture, un silence total. Suite à ça, j'ai compris que j'ai vécu une illusion d'amitié. Mais en me rappelant le passé, je ne pense pas que j'ai été une personne qui penche énormément sur le principe "Donner pour recevoir le retour". J'ai plutôt la nature de donner tout comme ça, tout ce que j'ai pu, peu importe en amitié ou en amour. Je suis pas une personne qui calcule ou qui sait bien calculer. Car si je donnais vraiment pour recevoir le retour, je pense que l'histoire avec mon ex ne durerait pas jusqu'à 4 ans, mais aurait fini bien bien longtemps avant.

Maintenant, je comprends que l'histoire des relations (amoureuse ou amicale) n'est pas une affaire Donner/Retour, mais c'est le lieu de chercher l'équilibre, le bien-être, l'harmonie, retrouver soi-même en même temps évoluer ce "soi-même" au cours du chemin de vie.

sandstorm a écrit : après pour le manque de sincérité des relations ... c'est vrai. après là où on a une part de responsabilité c'est quand on le comprend mais qu'on insiste à se jeter de la poudre aux yeux (bien sur y a les cas où les autres sont des hypocrites complet et on comprend ce qu'y en est bien après la fin de la relation).
Oui, j'ai eu ma responsabilité de me bercer dans l'illusion d'amour ou d'amitié, de me laisser bercer des fois par mon ex. C'est de là je me suis culpabilisée d'avoir entretenu mon mal-être sans en parler franchement et directement à cet ex. Je pense que j'avais quelque part l'hypocrisie envers moi-même, en me disant à l'époque que j'étais une bonne copine qui faisait tout à la maison pour que mon copain puisse se reposer après son taff, que je n'étais pas très fatiguée et que cette fatigue physique passerait en voyant un beau sourire sur le visage content de ce copain :roll: :lol: :lol: J'avais la hypocrisie envers moi-même en me disant à l'époque que j'étais une fille légère qui n'était pas jalouse du fait que mon copain partait manger tête à tête avec une amie ou faisait un massage à une nana. J'avais un énorme égo (Et maintenant mon égo est encore énorme :mrgreen: ) pour admettre que Oui oui je suis un peu jalouse, comme un peu de monde en général :cry: , entre autres :mrgreen:

donc tu avais bien conscience que ces gens là étaient bidon mais pour tes raisons à toi tu perseverais sur une voie précise. alors la colère d'injustice est ce une colère d'injustice ou bien une colère qui au fond est une colère contre toi? une colère de s'etre laisser faire? ou encore se "tromper" délibérement tu avais tous les indices et pourtant tu ne voulais pas "voir" les choses. moi j'ai l'impression qu'on se voile souvent la face, que l'on met de coté maintes trucs en espérant que nos relations marchent. et ça peut marcher le temps que ça marche et ensuite on y pense et on s'énerve mais à quoi bon le faire?
Ces gens là sont pas bidon, mais ils sont effectivement un peu pourris maintenant pour moi :mrgreen: Je parle de la colère contre l'injustice (l'injustice qui nait du fait que mon ex qui m'a fait la merde et qui a fait les choses pas trop dignes mais il se voit défendu par ses copains; l'injustice qui nait du fait que j'ai été profitée finalement par mon ex, et presque tout ceux qui allaient avec lui...)

Donc bien évidemment j'avais la colère contre moi-même de m'avoir beaucoup laissé faire, de ne pas savoir me respecter, de ne pas savoir dévoiler à l'époque le côté hypocrisie/manipulateur de mon ex pour qu'il se rende compte d'une part sombre de lui-même.

Non, comme tu dis, à quoi bon de s'énerver? Ce qui est à César, rend à César. Ce qui est au passé, rend au passé :) Cela me sert juste des leçons et des expériences amères pour éviter d'être dupée au présent et dans le futur. Cela me rend plus réaliste, plus résistante 8-)


l'injustice ça vient du fait que tu attendais que malgré tout, tu va réussir à gagner, tu va avoir quelque chsoe en retour de ce que tu donnes. mais au fond pourquoi tu fais confiance à des gens qui dès le début montrent que c'est des gens pas bien? donc oui tu te laisser faire mais tu y a gagné en retour... non?
Je leur ai accordé bcp de sympathie et de bonne humeur de ma part. Quelques fois j'avais l'impression qu'ils partageaient pas vraiment mon mode de vie ou de pensée. Mais j'ai pris à léger cet écart, en pensant que oh les amis ils ont leurs petites personnalités, on est pas tous pareil. Mais leur hypocrisie, je m'en rends compte vraiment vraiment seulement après la rupture. Quand cela est devenu évident au fait. Avant, je ressentais un tout petit peu, vaguement. Quand c'était juste vaguement, j'avais pas creusé plus loin.


eh ben figure toi que moi aussi j'étais comme ça... t'es pas la seule. je pense qu'on on éduque ainsi... en partie du moins.
Oui, c'est comme la vie, étape par étape: Enfance, Ado, Adulte. On a passé tous par là. Les leçons plus amères, plus efficaces et inoubliables :lol:


je crois que ça c'est le plus important... pour toi. voir ce qui te convient pas justement ...
Oui, mon bagage de relations humaines est un peu plus enrichissant depuis grâce à cette histoire traumatisante :lol: C'est quand même une très grande occasion pour soi-même de grandir et de se comprendre mieux soi-même, de savoir mieux s'aimer. C'est précieux tout ça :bisou:

:bisou: :bisou: :bisou:

Bonne soirée à toi. Gros gros bisous fabuleux.
#1326292
j'ai pas grand chose à dire sur ce que tu viens d'écrire t'es très claire et tu avances dans tes pensées

par contre
Donc bien évidemment j'avais la colère contre moi-même de m'avoir beaucoup laissé faire, de ne pas savoir me respecter, de ne pas savoir dévoiler à l'époque le côté hypocrisie/manipulateur de mon ex pour qu'il se rende compte d'une part sombre de lui-même.
une personne hypocrite ou manipulatrice a une part sombre qu'il ne veut pas dévoiler ou qu'on dévoile
alors se rendre compte de la part sombre de lui même ça suppose qu'il n'en a pas conscience mais est ce le cas ?
#1326296
sandstorm a écrit : 18 avr. 2021, 13:10 j'ai pas grand chose à dire sur ce que tu viens d'écrire t'es très claire et tu avances dans tes pensées.

une personne hypocrite ou manipulatrice a une part sombre qu'il ne veut pas dévoiler ou qu'on dévoile
alors se rendre compte de la part sombre de lui même ça suppose qu'il n'en a pas conscience mais est ce le cas ?

Coucou ma belle Sandstorm,

Je ne sais pas si j'ai avancé dans mes pensées, mais en tout cas, depuis ma séance de magnétisme il y a 2 semaines, j'ai la volonté de faire table rase de cette histoire, pas pour ressasser mais pour l'opérer avec quelques idées plus franches, plus claires et pour après parvenir le but ultime, c'est de l'acquitter avec le coeur léger, sans trop de rancune 8-)

Bien évidemment, lorsqu'une histoire est remuée, il est difficile de ne pas être encore touchée un peu ou beaucoup. La preuve, la semaine dernière j'ai souvent dormi très tard (vers 3h ou 4h du matin), chose très rare. Car normalement je dors comme une poule dans sa cage à 22h30, 23h :lol: Mais je pense que mon cerveau réfléchit, il se met (ou se remet) en route de l'analyse de cette relation.

Si je dois résumer la nature de cette histoire, je mettrai une simple ligne que j'avais tant de mal d'accepter : Pas d'amour, ni attachement, ni engagement. Une histoire qui aurait dû finir dès le début, ou maximum 2 ans dans sa durée, le temps de la prise en compte de la nature de la relation. Mais, il y a eu toujours un "mais" pour les combattants qui persistent :mrgreen:

Cela dit, pas dans la mesure de zapper cette histoire, ni de cracher sur le passé, ni de rabaisser cet homme ou moi ou nous deux, juste un bilan, un état de lieu lorsqu'on rend son logement qui s'appelle "Le Passé" 8-)


Je ne sais pas s'il est nécessaire de creuser qq traits sur la personnalité de cet ex car bof, il ne fait plus partie de ma vie :lol: Mais vu que son caractère est intéressant, je me permets d'étaler quelques lignes que je ressentais à propos de lui durant notre relation 8-)

A vite vue, il se présente comme un mec bien éduqué, sociable, généreux, compréhensif, posé, intelligent, doux, sensible, doué à beaucoup de choses, un peu filou, curieux et passionné, charmant et charmeur. Derrière plan, c'est un gars bien égoïste, assez fragile (peur d'être abandonné, peur d'être seul et n'aime pas être seul, je pense), avoir la tendance de "m'as-tu-vu", chercher plutôt la facilité dans la vie, un peu possessif, un peu con comme son père :mrgreen: (oui oui, une anecdote, son père lui a dit : Toutes les femmes bien sont celles déjà prises. Il te faut en piquer une :lol: :shock: :D Et oui, son papa a "piqué" une belle nana russe qui était en couple avec qqn. Et cet ex a suivi bien le conseil de son père pour le cas de la nana pour qui il m'a quittée :mrgreen: ). Maintenant en parlant de ça, j'aurais bien aimé revenir dans le passé, et lui jeter une réplique en pleine figure: Ah oui, pique - en - une et un jour un mec te la piquera à son tour :mrgreen: :lol: :mrgreen:

Mais sérieux quoi, c'est fou, même si c'était une blague, mais une blague de bêtise quoi :roll:

En parlant de sa hypocrisie, sa manipulation fine, je pense qu'il n'est pas conscient de son côté là car tout le monde lui a jeté fleur comme quoi il était un homme attentionné, bien éduqué, fiable, quelqu'un de bien.

Un exemple pour sa hypocrisie: A l'époque, de temps en temps on est allés aux restos avec ses amis. A la fin de repas, monsieur a souvent payé la note pour tous (chaque fois environ 350e, je me rappelle, c'est fou que je rappelle ça :mrgreen: ) (je pense qu'au-delà sa générosité, il voudrait bien se montrer aux gens qu'il est qqn de généreux), même si ses amis gagnent très bien leur vie. ET à côté de ça, moi, sa petite amie pauvre, sa bonne de ménage, sa cuisinière, son organisatrice de voyage, son agent dévoué chargé très souvent d'accueillir impeccablement ses ami.e.s à la maison, qui n'a jamais eu pendant une longue période 30e d'économie pour dépenser quelque chose pour moi-même, car avec peu de l'argent du petit boulot que j'ai gagné, après avoir partagé moitié-moitié tous les charges avec monsieur, il ne m'a resté plus rien. Maintenant, en y repensant, je me dis qu'est ce que j'étais conne :mrgreen: Non seulement il m'a rien payé pour TOUT le travail de bonne que j'ai fait à la maison, mais aussi le frais de la nourriture, le temps, l'énergie que j'ai dépensé pour inviter toute sa troupe d'amis (3,4 fois par semaine souvent)...Tout ça, ces gens d'ami là ne connaissaient rien. Ils croyaient que c'est normal que moi qui faisais Tout à la maison car Monsieur GENEREUX était, pour eux, forcément mon porte - feuille :lol:

Enfin bref, je n'aime pas du tout parler de l'argent comme ça. A l'époque, je pensais que c'était normal de partager moitié-moitié (même si je gagnais 1/10 par rapport à monsieur :( ) et quant au ménage, vu que monsieur n'aimait pas les tâches ménagères, donc il me valait mieux ne pas lui faire chier avec ça :lol: Oh, que j'étais conne. Le vrai problème, maintenant je sais, ce n'est pas l'argent ni le ménage, mais c'est la mise à la place de son/sa partenaire pour comprendre ce qu'il/elle vit, pour rendre la vie à deux la plus agréable possible.


Un exemple pour parler de sa manipulation: Le weekend monsieur traînait au lit pour jouer à ses jeux de vidéo Toute la Journée et la nuit. Son excuse: "Oh, ma chéwie, c'est normal, j'ai bossé dur toute la semaine, j'ai besoin de me détendre en jouant au jeu". Puis il m'arrive à l'époque où j'ai bossé vraiment très très dur à l'hôtel, en plus avec toutes les tâches à la maison, j'étais souvent K.O et je devais faire la sieste à samedi l'après-midi après le boulot pour me reprendre la force , et là monsieur m'a sorti la reproche: "Oh mais toi tu dors toujours, on ne fait plus rien d'ensemble." :lol: :mrgreen: 8-) C'était vers quelques semaines avant qu'il me quitte pour l'autre nana :lol:

Entre autres...

Sinon c'est une personne assez complexe qui aime se donner l'image de soi comme "un fidèle, honnête garçon" sauf que c'est un charmeur et un homme qui aime plaire, et qui m'a trahie, m'a menti quoi qu'il se convainc le contraire :lol: Il aime se donner l'image de soi comme un homme de "profondeur, de spirituel" sauf que ses attirances aillent des fois vers les choses, les gens de superficiels et bling - bling (Voir comment ils sont la moitié de ses ami.e.s :lol: ) et il ne supporte/aime pas être seul avec lui-même. Il aime se donner l'image de soi comme un "homme mature" sauf qu'il n'assume pas quelques ses responsabilités (évidemment sa responsabilité envers Pitou durant mon stage au Viet Nam) ainsi que ses paroles (il m'a promis de garder le pacs et de faire le mieux pour mon papier et puis il s'en emballait ses c***). Entre autres...

Je ne dis pas qu'il est un gros menteur, manipulateur, égoiste, narcissique. Non, en grossomodo il se donne serviable aux gens et c'est une personne souvent très agréable.

C'est simplement il n'était pas amoureux de moi, je n'étais pas si amoureuse de lui que ça, et surtout je n'ai pas su me respecter pour lui dire Stop dès les moindres de chose qui ne me convenaient pas.

Et la fin avec l'intervention d'une tierce personne a brisé mon illusion sur une belle histoire d'amour (car avant ça, j'ai eu le principe: "même si un jour l'histoire d'amour s'arrête, elle s'arrêtera d'une belle manière" :mrgreen: quelle naïveté :lol: )


Je pense que j'ai vraiment parlé bcp trop de ce gars ajd. Cela m'écoeure. Lui lui lui 8-)

Non, maintenant c'est Moi, Ma Vie, Mes sentiments, et je m'aime :D :D :D


Allez, gros bisous fabuleux de la soirée d'Aix. Faut que je me fasse un bon ptit plat à manger. Demain, je bosse chez ma copine très tôt le matin :bisou:
#1326297
Coucou Miu!
Je vais juste rebondir rapidement parce que j'ai pas trop le temps, sur le ménage, la lessive tout ca...je discutais avec une copine y'a quelques temps et on parlait de la charge mentale, et elle a eu cette réflexion qui est très juste: "le ménage c'est pas un truc de femme ou d'homme, de qui travaille le plus ou le moins, c'est un respect de toi même et de l'endroit où tu vis"...donc si un mec considère que c'est a la nana (ou vice versa) de faire le ménage, ben c'est juste qu'il a un piètre respect de l'endroit où il vit, et ca en dit long sur le reste...s'agit pas de vivre dans un musée, hein, mais juste d’avoir un peu d'hygiène et de considération pourr ta demeure.
Bisous fabuleux!
#1326320
Elieza a écrit : 18 avr. 2021, 21:42 Coucou Miu!
Je vais juste rebondir rapidement parce que j'ai pas trop le temps, sur le ménage, la lessive tout ca...je discutais avec une copine y'a quelques temps et on parlait de la charge mentale, et elle a eu cette réflexion qui est très juste: "le ménage c'est pas un truc de femme ou d'homme, de qui travaille le plus ou le moins, c'est un respect de toi même et de l'endroit où tu vis"...donc si un mec considère que c'est a la nana (ou vice versa) de faire le ménage, ben c'est juste qu'il a un piètre respect de l'endroit où il vit, et ca en dit long sur le reste...s'agit pas de vivre dans un musée, hein, mais juste d’avoir un peu d'hygiène et de considération pourr ta demeure.
Bisous fabuleux!
Coucou ma belle Elieza,

Oui je suis d'accord avec toi et ta copine sur le fait que le ménage manifeste un respect de soi à son environnement, à soi-même pour un niveau d'hygiène basique et puis le ménage c'est comme un sport, ça bouge, ça stimule l'énergie et ça aide à défouler.

Perso, en général j'aime faire le ménage :D car je ne pratique pas de sport sauf la randonnée et la marche. Du coup je rattrape le manque du sport par le ménage et le travail physique que je fais dans la restauration hôtellerie.

Et durant ma relation avec mon ex, franchement cela m'a pas dérangée plus que ça, faire le ménage chez nous. Si mon ex faisait, il ferait pas comme ce que je voudrais...

Ce gars ne manque pas de niveau d'hygiène. Avant de se mettre avec moi, il avait payé des gens pour le ménage chez lui.

Mais ce qui m'a ennuyée, c'est que j'ai Tout fait à la maison sans toujours rien demander. Du coup mon ex et tout son encourage s'y est habitué tellement et cet acte est devenu Une Evidence pour eux. C'est à dire il n'y avait plus de considération, de reconnaissance...Bien évidemment, au début, j'ai choisi d'assumer la tâche de ménage, parce que: 1) Cela me dérange pas 2) Pour mon ex puisse se reposer après son taff et en plus il n'aime pas du tout le faire 3) Pour le bien-être de nous (Quand je fais le ménage par le plaisir :D )

Sauf il m'arrive le moment où j'étais vraiment vraiment débordée par beaucoup de choses à gérer en même temps: Mon travail très prenant à l'hôtel, la préparation de visa Québec (combien de fois je faisais aller retour d'Aix - Paris pour ce fichu visa de merde que j'ai pas obtenu après), la préparation pour le stage au Québec (hébergement, boulot...), le soin pour Pitou, la cuisine (je cuisine aussi pour que monsieur emporte le plat pour manger à midi dans son bureau :roll: ), l'organisation de nos grosses vacances au Viet Nam de 3 semaines...Franchement je pense que je suis une fille très travailleuse, bien résistante. Mais cette période là (la période de 3, 4 mois avant notre fin de la relation), j'étais vraiment EPUISEE de Trop de choses à gérer en même temps. Et là, le ménage assumé toute seule est devenu un peu trop pour moi :cry: Surtout monsieur avait tellement l'habitude de s'appuyer sur moi sur cela, je lui en voulais un peu mais je m'en voulais surtout à moi de ne pas savoir communiquer comme il me fallait, de ne pas savoir dire Stop dès que mon corps et ma mentale allaient mal :roll: ( Toujours à cause de l'idée stupide que je me disais souvent: Je suis forte, résistante, ça ira :| Pas la peine de demander l'aide 8-) Oh yeahh, super héroine mais elle a en réalité sa limite quand même 8-)

Un gros pavé pour dire mon point de vue sur le partage du ménage dans le couple: Je n'exige pas la divise très claire moitié-moitié. Le ménage ça sera en fonction de la santé et du temps de la personne. Si un jour je suis en couple avec un copain et s'il est bien pris par son boulot pendant une période, je l'embêterai pas avec la tâche de ménage, à condition que mon temps et ma santé me permettent d'assumer ça seule :mrgreen: Mais cette fois je vais communiquer bien avec le garç pour lui faire bien comprendre que je ne suis pas sa femme de ménage, mais je suis sa copine 8-) Et s'il n'a pas de la considération pour ce que je fais pour lui par amour, bah, vaut mieux qu'on se casse :lol:

Oh là la, le ménage, un sujet si courant dans l'histoire du couple quand même :mrgreen:

Bonne soirée à toi. Gros bisous fabuleux ma belle :D
Elieza ont aimé ça
#1326388
Coucou les ami.e.s,

J'espère que vous allez bien :D

Il a fait un temps magnifique à Aix la semaine dernière. J'en ai profité pour faire une petite balade au cheval dans la colline à la campagne aixoise, pour la première fois. Et je suis tombée :mrgreen: Au fait le cheval baladait tranquille, puis d'un coup elle s'est mise à paniquer et courir vite en me renversant :roll: Heureusement j'ai eu mal un tout petit peu. Puis ça passe 8-) Le moniteur m'a dit que ça arrive parfois qu'on tombe du cheval. Pas grave. Mais quand même faut faire gaffe de bien maitriser l'animal quoi, chose quoi j'ai pas réussi :geek: Sinon je pense que je referai du cheval, malgré cette chute foutue :D Ils sont trop beaux ces chevaux, et puis c'est intéressant.


Bientôt le déconfinement au début du mois de Mai. Je ne reçois toujours pas les nouvelles de mon hôtel pour la réouverture. Peut-être ça sera mi juin comme l'an dernier. En tout cas, j'aimerais profiter des premiers jours du mois pour m'envoler vers Italie :D

Ces jours je lis un bouquin assez intéressant qui s'appelle "Femme révélée" de Gaelle Nohant. Ce livre raconte la vie d'une femme bourgeoise américaine qui échappe à son foyer chichi étouffant pour venir découvrir Paris dans les années 50. Franchement le style d'écriture pas très remarquant mais le récit est intéressant, puis il y a des idées de profondeur dans ce que le personnage pense. J'aime bien.

En parlant de l'écriture. Il me faut finir la traduction d'un essai de Camus cette semaine :F

Le temps file toujours vite, si vite.

Je m'ennuie pas. Quand je reprendrai le travail, les jours faufileront encore 3 fois plus vite :lol:

Depuis une bonne semaine on voit pas Kylian sur le forum. J'espère que tu vas bien hein ma jolie. Bon courage pour ta révision :bisou:

Bon, quelques photos de ma balade en scooter hier matin. Belle après-midi à tout le monde. Gros bisous fabuleux aixois. Cette semaine il va bien pleuvoir en Provence, tous les jours, toute la journée :cry: :mrgreen:



Image


Image


Image


Image


Image



Provence au printemps



Ce matin
Je prends le scooter
Et arpente le petit sentier
Si petit comme un fil
Comme une ligne de couture sur la chemise

Voilà ma jolie vallée
Parfume encore tes coronilles, fleurs enflammées !
Violète tes cheveux par les arbres à Judée
Et laisse mûrir ton vin dans le fût de chêne secret
Au milieu d’une cave poussiéreuse

Les pieds décortiqués de la racine
D’un vertige tumultueux que la terre se prend
Ils traversent les forêts en errant
Entre l’ombre du sapin, et celle du soleil
Il n’y a plus rien sur la Sainte Victoire au sommet
Sauf la nostalgie de l’océan

Il n’y a plus rien à raconter
Après une chute brutale du cheval
Oh ce cheval tout blanc aux yeux tendres
Pourquoi tu m’as fait si mal ?
Je ne m’abandonne pas pour autant
A ce rêve dans les steppes de parcourir
Cheveux au vent en sa folle compagnie

Seulement la Provence, la magnifique Provence
Avec les feuilles pointues comme aiguille
De ses thyms et ses romarins
Qui ne blessent jamais personne

Seulement ma Provence, ma Provence, ma douce Provence
Avec sa chemise de verdure immense
Celle qui est suffisamment aimante
Pour n’aigrir jamais son âme.

25.4.21

Un petit poème traduit de mon poème en vietnamien, écrit hier :lol: Chuis contente de réécrire de la poésie :bisou:
#1326424
Coucou ma belle Kylian,

Je te remercie pour le poème. Ta voix est jolie en lecture :bisou: :bisou: :bisou:

Ici il pleut tous les jours et toute la journée. Un temps mi-printemps bien trempé.

Hier matin j'ai eu ma responsable au tel. ça y est, décidément notre hôtel va se réouvrir le 1er juin :D Je pense qu'on reprendre le taff vers 23, 24 mai pour la préparation de la réouverture. Et la saison va nous frapper fort, comme l'été dernier, j'espère, de pouvoir bien bosser et bien gagner la vie ;) En juin, il me faut renouveler mon titre séjour aussi. Comme quoi le temps passe si vite!!!


En attendant la reprise du boulot, un petit voyage à 5 Terres, ça sera vraiment alléchant :lol: Qu'est ce que j'en rêve de ça!


Avec cette pluie, ce matin j'ai resté au lit jusqu'à midi pour finir la lecture du livre "La femme révélée" de Gaelle Nohant. Je n'aime pas trop le titre du roman, mais c'est un bon livre, assez bien écrit, malgré quelques détails un peu maladroits à mon avis.


C'est un temps morose pour prendre un bon verre de vin avec les ami.e.s et pour écouter du jazz.


Bel après midi à toi ma jolie Kylian et aux autres ami.e.s qui passent par ici. Bon courage pour ta révision :bisou: :bisou: :bisou:
  • 1
  • 45
  • 46
  • 47
  • 48
  • 49