Aide et conseilspour récupérer ton ex !

Si le coeur vous en dit, racontez-nous votre histoire en détails
Coucou, c'est Antoine ! Mon équipe et moi-même avons créé un test qui te permet de déterminer avec précision tes chances de reconquérir ton ex. Fais le test en cliquant sur le bouton ci-dessous !

J'accède au test

#1325931
Je ne pensais pas qu'il puisse me laisser comme ça j'avais confiance dans le sens où pour moi il serait toujours franc et cash comme il est avec tout le monde.

Me laisser en plan sans nouvelles c'est vraiment le contraire de tout ce qu'il est dans la vie. Il est direct sans filtre. C'est ça qui m'a déstabilisée toutes ces semaines, ne pas reconnaître l'homme dont je suis tombée amoureuse. Me dire je me suis trompée pq pour moi c'était un roc le genre d'homme qui n'a peur de rien.
#1325933
Sev77 a écrit : 06 avr. 2021, 19:38 Je ne pensais pas qu'il puisse me laisser comme ça j'avais confiance dans le sens où pour moi il serait toujours franc et cash comme il est avec tout le monde.

Me laisser en plan sans nouvelles c'est vraiment le contraire de tout ce qu'il est dans la vie. Il est direct sans filtre. C'est ça qui m'a déstabilisée toutes ces semaines, ne pas reconnaître l'homme dont je suis tombée amoureuse. Me dire je me suis trompée pq pour moi c'était un roc le genre d'homme qui n'a peur de rien.
comme il se montrait serviable , mais avait des accrochages avec les voisins et se disait égoiste, il pouvait être par moment franc et cash comme ne pas être franc et cash par moment. ne t'a il pas d'ailleurs dit qu'il n'aime pas blesser etc (donc qu'il n'est pas toujours franc)?
te laisser en plan sans nouvelles est ce vraiment le contraire de tout ce qu'il est dans la vie? lui qui disai qu'il n'aime pas blesser?

je pense, mais bien sur je peux me tromper que tu as fait des projections et que la réalité de cet homme est différente. et d'ailleurs tu le dis "me dire je me suis trompé pq pour moi c'était un roc", mais t'es tu vraiment trompée?

mais bon là t'a une semaine de vacances alors profites en ;)
#1326006
Accident épisode 2 : cette nuit gros boum à 1h du matin encore une voiture qui rate le virage et s'encastre dans une voiture garée sur le trottoir d'en face ... Réveillée en sursaut mais plus de peur que de mal visiblement.

Ce matin je sors ma chienne avant d'aller travailler je vais constater les dégâts et voilà qu'il y a sa voiture. Il est rentré plus tôt que prévu. J'ai le coeur dans les oreilles et le cerveau qui recommence à dérailler.

Je deviens folle je crois ...
#1326008
Sev77 a écrit : 09 avr. 2021, 09:42 Accident épisode 2 : cette nuit gros boum à 1h du matin encore une voiture qui rate le virage et s'encastre dans une voiture garée sur le trottoir d'en face ... Réveillée en sursaut mais plus de peur que de mal visiblement.

Ce matin je sors ma chienne avant d'aller travailler je vais constater les dégâts et voilà qu'il y a sa voiture. Il est rentré plus tôt que prévu. J'ai le coeur dans les oreilles et le cerveau qui recommence à dérailler.

Je deviens folle je crois ...
Non tu n'es pas folle.
Tu es juste comme une personne au régime qui passe devant une boulangerie, et ne peux s'empêcher de regarder les gâteaux appétissants derrière la vitrine en bavant par terre, en se disant qu'elle est folle de faire ça...
Votre proximité géographique rends les choses difficiles (ça va ralentir ta convalescence), mais tu vas t'en sortir. Courage
#1326125
Je viens vous donner de mes nouvelles ... Je suis assez perdu ces derniers jours. Vendredi quand je suis rentrée du travail je suis tombée sur mes voisines qui m'ont demandé des nouvelles de ma mamie. J'ai discuté un peu et puis j'ai entendu un bruit de clés (j'étais dos à nos maisons).

Je n'ai pas voulu me retourner mais comme les voisines ont dit bonjour je me suis senti obligée. Il m'a dit qu'il y avait une collègue qui devait passer et donc se mettre devant nos voitures mais pas longtemps hein. J'ai répondu ok et je suis retournée à ma conversation, j'ai essayé d'être assez détachée et de ne pas montrer qu'à l'intérieur c'était un tsunami.

Il m'a envoyé un message pour avoir des nouvelles de ma gd mère j'ai répondu et nous avons échangé un peu des banalités sur les accidents, j'ai coupé la conversation en fin d'après midi en ne répondant plus.

Samedi soir à 23h30 il m'a envoyé une annonce sur la vente de la maison d'un de nos voisins mais je n'ai vu le message que dimanche après midi. J'ai répondu (je sais j'aurais pas du) on a parlé jusqu'à minuit. C'était les mêmes blagues et taquineries qu'avant ...
Ça a continué un peu le lundi et puis je n'ai pas poursuivi ...

Je crois qu'on aurait dû créer l'être humain sans cœur car ça fait vraiment mal d'aimer ...
#1326188
C'est vrai que les deux semaines passées malgré le choc de l'accident j'avais pris beaucoup de recul et je me sentais un peu mieux moralement.

Ce WE à été dur ma fille n'était pas là et j'avoue que j'ai beaucoup pleuré, j'ai fais une grosse crise d'angoisse avant hier j'ai l'impression que je replonge la tête sous l'eau ...

Je fuis ma maison dès que possible, je vais voir des amis, je m'occupe de mes animaux et je retourne au bureau plus souvent car le télétravail pèse aussi sur mon moral. J'essaie d'aller de l'avant et de me dire que cette petite histoire de 4 mois ne doit pas bouffer mon énergie. Quand j'essaie d'analyser les choses avec un regard extérieur je me dis que je suis ridicule de me rendre malade comme ça.
#1326224
Oui je sais que c'est la seule solution ... Je dois à tout prix me protéger, j'enchaîne les crises d'angoisse et je ne peux pas rester comme ça.

Hier soir en rentrant de la balade de ma chienne je suis tombée sur une fille qui sonnait chez lui. J'étais dans un état pas possible.
Ce qui m'énerve le plus c'est ce pouvoir que je lui donne encore. Ce pouvoir de me rendre malheureuse parce-que je lui donne encore de l'importance.
#1326227
Je pense sincèrement que la le soucis ne date pas de lui en particulier, mais de bien plus loin que lui... Sans vouloir jouer les psy de bas étages, je pense que tu as une grosse peur de l abandon conjugué à une dépendance affective, je sais bien que c'est le terme à la mode, mais là, tout les ingrédients y sont, relation courte, quittée, refus d acceptation et obsession sur la personne... Mais j ai envi de te dire qu avant lui tu vivais, après lui tu vivras...
Nous sommes tous passés par là en pensant que c'était une catastrophe la rupture... Mais pour ma part je crois je crois désormais aux signes, chaque rupture nous en apprennent sur nous même pour que lorsque tu rencontreras la personne qui te correspond tu cocher as également toutes ses cases.... Je suis aujourd'hui dans ce cas, une relation calme, apaisée, sereine, là où avant ce n était que questionnement, chaos, indécision...
Donc fais confiance en la vie, accepte et avance, peu importe ce que ce garçon a pu t apporter, comme il a pu être, même si je n ai pas été d accord sur le fond avec les autres, la réalité est que aujourd'hui il ne veut plus de toi, et le sujet principal, c'est toi et toi seule...
Tu veux rester en permanence bloquée dans cet espace temps? Bien-sûr que non, tu es la seule à avoir la clé pour t en libérer alors sers t en...
#1326233
Sev77 a écrit : 16 avr. 2021, 15:05

Hier soir en rentrant de la balade de ma chienne je suis tombée sur une fille qui sonnait chez lui. J'étais dans un état pas possible.
Ce qui m'énerve le plus c'est ce pouvoir que je lui donne encore. Ce pouvoir de me rendre malheureuse parce-que je lui donne encore de l'importance.
l'importance accordée n'est que la simple conséquence du fait que ce n'est pas toi qui a choisi la rupture, tu la subit et qu'il te faut un temps d'adaptation que lui ne respecte pas, intéressée par sa propre personne et le besoin de se sentir important.

ça ira mieux quand il partira dans le sud. courage
#1326235
Edgar Allan poe a écrit : 16 avr. 2021, 16:02 Je pense sincèrement que la le soucis ne date pas de lui en particulier, mais de bien plus loin que lui... Sans vouloir jouer les psy de bas étages, je pense que tu as une grosse peur de l abandon conjugué à une dépendance affective, je sais bien que c'est le terme à la mode, mais là, tout les ingrédients y sont, relation courte, quittée, refus d acceptation et obsession sur la personne... Mais j ai envi de te dire qu avant lui tu vivais, après lui tu vivras...
Nous sommes tous passés par là en pensant que c'était une catastrophe la rupture... Mais pour ma part je crois je crois désormais aux signes, chaque rupture nous en apprennent sur nous même pour que lorsque tu rencontreras la personne qui te correspond tu cocher as également toutes ses cases.... Je suis aujourd'hui dans ce cas, une relation calme, apaisée, sereine, là où avant ce n était que questionnement, chaos, indécision...
Donc fais confiance en la vie, accepte et avance, peu importe ce que ce garçon a pu t apporter, comme il a pu être, même si je n ai pas été d accord sur le fond avec les autres, la réalité est que aujourd'hui il ne veut plus de toi, et le sujet principal, c'est toi et toi seule...
Tu veux rester en permanence bloquée dans cet espace temps? Bien-sûr que non, tu es la seule à avoir la clé pour t en libérer alors sers t en...
Mais du coup il venait d’où cet ancien chaos ? Juste d’une incompatibilité avec tes exos ?
#1326239
Non je ne suis pas dépendante affective je suis déçue et j'ai du mal à comprendre la nature humaine. Le fait de ne pas savoir dire les choses et de ne pas être honnête c'est une chose que je ne peux concevoir.

Après forcément la proximité géographique fait que je suis au première loge pour le voir et ça je n'y peux rien même si je fais en sorte de ne pas le croiser malheureusement il y a des fois où on arrive en même temps où on sort au même moment sans que ce soit fait exprès ...

Sandstorm tu as entièrement raison je n'accepte pas la rupture pq je la subit et que mon égo en est affecté. Je sais pertinemment que ça passera et j'espère le plus vite possible.

C'est juste que je n'aime pas cet état dans lequel je suis il est une des raisons de mon mal être mais ce n'est pas la seule alors il faut que j'avance en réglant toutes ces fragilités que j'ai en moi. Mais il n'est pas la raison principale.
#1326240
Sev77 a écrit : 15 avr. 2021, 15:44 J'essaie d'aller de l'avant et de me dire que cette petite histoire de 4 mois ne doit pas bouffer mon énergie. Quand j'essaie d'analyser les choses avec un regard extérieur je me dis que je suis ridicule de me rendre malade comme ça.
Teuteuteuteu que lis je ? Règle numéro 1 : être douce avec toi même ( tu as oublié mon conseil du 3 avril :| ;) )
Vraiment c'est très important car les mots et les jugements que l'on porte sur soi même ont un impact fort.
Bon, cette histoire de voisinage est fort malencontreuse , ce n'est pas top d'avoir un rappel constant . Et la période non plus , car l'isolement, le télétravail tout ça, ça n'aide pas ( l'été de ma rupture je suis allée bosser alors que j'étais en arrêt avec une méga entorse tant je ne supportais pas d'être seule chez moi avec mes idées ) .
Mais tu vas y arriver Sev! Force et courage !
  • 1
  • 4
  • 5
  • 6
  • 7
  • 8