Aide et conseilspour récupérer ton ex !

Premier rendez-vous, nouveau contact et suite des évènements
#1325665
Allys a écrit : 02 avr. 2021, 00:04 Bonsoir,

Je plussoie Sandstorm.
Appeler un tigre "chaton " ne le transforme pas en chat. Ce n'est pas parce que tu refuse de voir la réalité qu'elle n'existe pas.
La réalité est que cet homme ne veut pas s'engager avec toi, il ne va pas changer, ou réfléchir, il s'en fiche, puisqu'il ne veut pas s'engager avec toi.
Plus vite tu accepteras cette réalité, mieux ce sera.

+1.
Coucou, c'est Antoine ! Mon équipe et moi-même avons créé un test qui te permet de déterminer avec précision tes chances de reconquérir ton ex. Fais le test en cliquant sur le bouton ci-dessous !

J'accède au test

#1325727
Alors peut-être que vous allez me répéter que je me voile la face mais j'ai besoin de faire un topo de ce que vous me dites à la lumière de ce qu'il s'est passé.

J'ai vécu une relation de 2 ans avec beaucoup d'attirance, de connexion, de sentiments.
Un problème de dépendance affective, que j'avoue de taille est venu gâcher le tableau et parce qu'on est un peu des débutants de la communication haha et que je me braque, on s'est pas mal embrouillé autour de ça malgré une envie commune de dépasser ça.

Apres une grosse embrouille, L'été dernier a été marqué par un éloignement et un manque de com, mais je voulais travailler sur moi et prendre un peu de recul.
S'en est suivi la remise en question de notre relation de la part de mon ex, car nous n'avons "pas entretenu notre jardin" et qu'il avait du mal à se projeter, que tout n'était pas simple. On a alors discuté du fait qu'on pouvait se laisser du temps pour arranger les choses.

Indécision de l'ex, donc là vous me dites qu'il ne voulait simplement plus s'engager ?
De mon point de vue, il s'agissait d'une perte de confiance en nous, il était surpris que je réagisse assez calmement et que je lui explique que je tenais à notre relation, il était un peu désabusé et pensait que je m'éloignais de mon côté alors que je taffais sur moi et mes blocages à la con :D et puis lorsqu'on eu des doutes comme il a eu, difficile de passer outre.

La période qui a suivi, j'étais effectivement très mal de cette situation puis j'ai réussi à le laisser souffler et me concentrer sur moi, prendre un nouvel appart etc lorsque l'on s'est revu il se rapprochait manifestement de moi et me testait : "tu veux chanter ? Tu veux venir manger à la maison avec ma famille ? Tu veux venir à telle soirée avec mes amis ?"... et c'est pour ça que je parle de mes blessures, parce que plusieurs fois je me suis braquée à nouveau alors qu'il faisait un pas vers moi.

Qu'il ait couché avec 2 ou 3 filles pendant cette période je m'en fiche un peu, nous n'étions plus ensemble, il avait évoqué le fait d'avoir envie de flirter un peu à l'image de ce j'avais pu vivre avant lui et je comprends que ce soit désirable.
Quand on a recommencé à se voir régulièrement en décembre il a arrêté de voir d'autres personnes.
On s'est vu pendant un peu plus de 2 mois plusieurs fois par semaine, balade, repas, musique.. des phrases adorables, des appels le soir, des cadeaux pour mon anniversaire..

A la fois je voyais le rapprochement entre nous, les pas hésitants, les moments un peu tests où il voulait voir si j'étais à nouveau la personne à fond, déterminée que j'étais avant l'été dernier, j'aimais cette nouvelle relation où on était de nouveau nous mêmes (pas toujours), plus léger que lorsqu'il faisait des crises de jalousie.
Et à la fois je stressais parce que nous avons été tellement fusionnels que la différence de relation était marquante. Je me prenais la tête toute seule a ressasser le passé, alors qu'on passait de super moments. J'avais envie de faire mille choses et je me braquais. Parfois j'étais sur la défensive complètement gratuitement.
tu veux changer la nature de la relation qu'il t'a imposé et qui ne t convient pas; pourtant cet homme a bien montré qu'il n'a aucunement l'intention de s'engager.
Pour moi on était un peu en train de se réapprivoiser... et je devais un peu faire mes preuves. Il a verbalisé le fait qu'on avait toujours cette connexion entre nous, ces sentiments forts, cette attirance.
Puis je suis tombée enceinte et là j'ai complètement déprimé, j'étais tout le temps fatiguée, je ne faisais que pleurer. Il a été là pour m'accompagner partout, puis il a rencontré cette fille.

Est ce que vous trouvez tous que tout ça c'est le comportement de quelqu'un qui ne voulait juste pas s'engager et pas réfléchir ?

PS: je sais que je ressasse le passé, que je suis dans le déni de plein de choses et que je me répète inlassablement... seulement voilà c'est ce qui tourne dans ma tête depuis des semaines et j'ai encore besoin d'en parler un peu.
J'avoue que vos réponses sont assez sèches ahah même si je sais qu'un petit coup de pied aux fesses est souvent le mieux dans ce genre de situation...

Il est mon premier amour, je sais qu'il ne sera pas le dernier mais j'ai eu beaucoup d'espoir pendant ces derniers mois car il se passait vraiment quelque chose.
J'essaye de comprendre comment j'aurais pu faire autrement, tant dans ma façon de communiquer que dans mes actes. Je ne veux pas dire que je voulais changer au contraire je ne me reconnaissais pas, normalement je suis quelque de très spontanée, impulsif et c'est quelque chose qu'il adorait chez moi.

Et enfin, je parle de mes blessures, de cette façon que j'ai de me braquer, de la peur de l'abandon... car c'est quelque chose qui ressort dans toute mes relations donc même si j'estime que c'est quelque chose qui ne m'a pas aidé dans cette reconquête, je vais avoir besoin de régler ça de manière générale, pour moi et mes futures relations :)

Merci d'avance pour vos réponses
#1325731
tu insistes à vouloir te convaincre que les choses sont autrement.

très bien
Un problème de dépendance affective, que j'avoue de taille est venu gâcher le tableau et parce qu'on est un peu des débutants de la communication haha et que je me braque, on s'est pas mal embrouillé autour de ça malgré une envie commune de dépasser ça.
es tu réellement dépendante affective ? peut être aussi que cette histoire et cette homme t'ont rendu dépendante affective.
en tout cas cet homme ne t'a jamais donné ce dont tu as besoin. tes besoins ne sont pas de trop.

bonne communication ou mauvaise communication peu importe tu n'a pas ce dont tu as besoin dans cette relation
Apres une grosse embrouille, L'été dernier a été marqué par un éloignement et un manque de com, mais je voulais travailler sur moi et prendre un peu de recul.
travailler sur quoi? cet homme ne te donnais pas ce dont tu avais besoin.
S'en est suivi la remise en question de notre relation de la part de mon ex, car nous n'avons "pas entretenu notre jardin" et qu'il avait du mal à se projeter, que tout n'était pas simple. On a alors discuté du fait qu'on pouvait se laisser du temps pour arranger les choses.
la relation ne te convient pas. tu y réagis, vous coupez les ponts. et encore de la discussion pour laisser du temps. mais laisser du temps à quoi? il ne veut pas construire quelque chose avec toi.
Indécision de l'ex, donc là vous me dites qu'il ne voulait simplement plus s'engager ?

ah non pas du tout je ne vois aucune indécision de sa part. il a décidé qu'il ne souhaite pas s'engager. quand tu acceptes tout va bien, quand t'acceptes pas c'est ton problème pas le sien puis il reprend les choses quand il voit que tu acceptes de nouveau
De mon point de vue, il s'agissait d'une perte de confiance en nous
,

quelle perte de confiance? il n'a jamais voulu s'engager avec toi
il était surpris que je réagisse assez calmement et que je lui explique que je tenais à notre relation, il était un peu désabusé et pensait que je m'éloignais de mon côté alors que je taffais sur moi et mes blocages à la con :D et puis lorsqu'on eu des doutes comme il a eu, difficile de passer outre.
il doit être effectivement très surpris de voir qu'une nana fait un effort pour accepter ce qu'il lui propose qui n'est pas ce qu'elle veut
La période qui a suivi, j'étais effectivement très mal de cette situation


normal tu n'a pas ce que tu veux
puis j'ai réussi à le laisser souffler et me concentrer sur moi,


c'est pas plutot toi qui devrait souffler non?
tu présentes les choses comme si tu l'étouffait. eh bein dans ce cas là encore une fois ça confirme qu'il ne veut rien de sérieux avec toi
et me testait : "tu veux chanter ? Tu veux venir manger à la maison avec ma famille ? Tu veux venir à telle soirée avec mes amis ?"... et c'est pour ça que je parle de mes blessures, parce que plusieurs fois je me suis braquée à nouveau alors qu'il faisait un pas vers moi.
il y a effectivement de quoi avoir des blessures avec un gars qui nous prend pour son jouet et nous teste
Qu'il ait couché avec 2 ou 3 filles pendant cette période je m'en fiche un peu, nous n'étions plus ensemble, il avait évoqué le fait d'avoir envie de flirter un peu à l'image de ce j'avais pu vivre avant lui et je comprends que ce soit désirable.
eh non.
ce que tu as vécu avant c'est ton vécu, maintenant tu veux une relation sérieuse. il n'en veut pas.
Quand on a recommencé à se voir régulièrement en décembre il a arrêté de voir d'autres personnes.
t'en sait rien et d'ailleurs vu la relation et ce qu'il te propose tu devrais accepter ses infidélités (comme l'atteste la citation juste au dessu!)
On s'est vu pendant un peu plus de 2 mois plusieurs fois par semaine, balade, repas, musique.. des phrases adorables, des appels le soir, des cadeaux pour mon anniversaire..
ouais pourquoi pas ça te garde accrochée
A la fois je voyais le rapprochement entre nous, les pas hésitants, les moments un peu tests où il voulait voir si j'étais à nouveau la personne à fond, déterminée que j'étais avant l'été dernier, j'aimais cette nouvelle relation où on était de nouveau nous mêmes (pas toujours), plus léger que lorsqu'il faisait des crises de jalousie.
ce que tu percois comme rapprochement lui ne le vit pas comme ça. probablement il fait pareil avec toutes les filles qu'il rencontre ou du moins certaines en tout cas t'es pas la seule. ce que les anglais appellent 'romance".
et il te teste. pour voir si tu acceptes ce qu'il te donne ou pas.
t'aimait quoi dans cette nouvelle relation? la "romance"? mais tu n'avais toujours pas ce que tu voulais...
Et à la fois je stressais parce que nous avons été tellement fusionnels que la différence de relation était marquante. Je me prenais la tête toute seule a ressasser le passé, alors qu'on passait de super moments. J'avais envie de faire mille choses et je me braquais. Parfois j'étais sur la défensive complètement gratuitement.
tu va essayer de t'adapter à ce qu'il veut lui mais pas toi pendant combien de temps??
tu veux changer la nature de la relation qu'il t'a imposé et qui ne t convient pas; pourtant cet homme a bien montré qu'il n'a aucunement l'intention de s'engager.
Pour moi on était un peu en train de se réapprivoiser... et je devais un peu faire mes preuves. Il a verbalisé le fait qu'on avait toujours cette connexion entre nous, ces sentiments forts, cette attirance.
les tests qu'il fait pour voir si t'es toujours accroché c'est pour t'apprivoiser toi. pour que tu acceptes ce qu'il te donne et qui n'est pas ce que tu veut. si tu veux t'opprimer toi même et tes besoins, te faire violence alors va y.
s'il avait des sentiments il aurait voulu s'engager avec toi, c'est du blabla
Puis je suis tombée enceinte et là j'ai complètement déprimé, j'étais tout le temps fatiguée, je ne faisais que pleurer. Il a été là pour m'accompagner partout, puis il a rencontré cette fille.
ouais donc en gros t'es tombée enceinte il est resté proche de toi pour pas se faire passser pour un gros salaud qui t'a laissé tombé et une fois les choses faites il va s'amuser ailleurs..;
Est ce que vous trouvez tous que tout ça c'est le comportement de quelqu'un qui ne voulait juste pas s'engager et pas réfléchir ?
plus tu rentres dans les détails et plus il est évident que cet homme ne veut pas s'engager.
ce n'est pas qu'il ne veut pas réflechir c'est qu'il a décidé qu'il ne veut pas les mêmes choses que toi. toi de ton coté tu peux continuer à te faire violence, accepter une situation qui ne te convient pas, te braquer car tu es BLESSEE et que cet homme te blesse pour ensuite te faire tester à nouveau pour qu'il voit si t'es toujours accrochée à lui car il SAIS bien que toi tu as des sentiments
PS: je sais que je ressasse le passé, que je suis dans le déni de plein de choses et que je me répète inlassablement... seulement voilà c'est ce qui tourne dans ma tête depuis des semaines et j'ai encore besoin d'en parler un peu.
J'avoue que vos réponses sont assez sèches ahah même si je sais qu'un petit coup de pied aux fesses est souvent le mieux dans ce genre de situation...
voilà le petit coup aux fesses car ici on va te donner ce dont tu as besoin. ET ce que tu as besoin c'est de voir clairement les choses

J'essaye de comprendre comment j'aurais pu faire autrement, tant dans ma façon de communiquer que dans mes actes. Je ne veux pas dire que je voulais changer au contraire je ne me reconnaissais pas, normalement je suis quelque de très spontanée, impulsif et c'est quelque chose qu'il adorait chez moi.
il a bien compris que toi tu as des sentiments et que tu veux une relation
ce n'est pas un problème de com ou d'incompréhension
Et enfin, je parle de mes blessures, de cette façon que j'ai de me braquer, de la peur de l'abandon... car c'est quelque chose qui ressort dans toute mes relations donc même si j'estime que c'est quelque chose qui ne m'a pas aidé dans cette reconquête, je vais avoir besoin de régler ça de manière générale, pour moi et mes futures relations :)
peut être qu'il y a ça dans tes relations en général mais force est de constater que cette situation si tu la vois avec clarté sera une bonne façon de bosser sur tes soucis s'il y en a. par exemple se demander pourquoi tu insistes à rester dans cette relation plutot que de la quitter? pourquoi se faire violence, se braquer plutot que de laisser tomber?

n'hésite pas à t'exprimer tu es au bon endroit :)
#1325734
Alors peut-être que vous allez me répéter que je me voile la face
Alors peut-être que vous allez me répéter que je me voile la face
Alors peut-être que vous allez me répéter que je me voile la face
Alors peut-être que vous allez me répéter que je me voile la face
Alors peut-être que vous allez me répéter que je me voile la face
#1325742
es tu réellement dépendante affective ? peut être aussi que cette histoire et cette homme t'ont rendu dépendante affective.
en tout cas cet homme ne t'a jamais donné ce dont tu as besoin. tes besoins ne sont pas de trop.
Non c'était lui, pendant notre relation. Il avait un besoin d'attention énorme, il avait l'impression que je ne lui montrais jamais assez mon amour pour lui. C'était un peu dur à entendre car j'avais cette impression d'en faire bcp mais de mal l'aimer, de mal faire. Lui a été très à l'écoute de mes besoins je trouve, c'était peut-être narcissique car il ne faisait que penser à moi toujours. Il me disait en souffrir et avait du mal à en sortir.
Lui a eu deux relations sérieuses de 4 ou 5 ans, le fait que j'ai eu de nombreuses relations sexuelles avant et que je lui en ai trop parlé, trop répondu à ses questions, a accentué son insécurité et je n'ai pas su le rassurer. D'où les engueulades au début, soit de jalousie sur les mecs d'avant, soit d'incompréhension que j'ai pu laisser des mecs me "faire du mal" pour certains, ou que je n'ai pas accordé plus de valeurs aux relations, puis à la fin c'est devenu "moi aussi j'ai peut-être envie d'avoir des expériences comme ça".
Apres une grosse embrouille, L'été dernier a été marqué par un éloignement et un manque de com, mais je voulais travailler sur moi et prendre un peu de recul.

travailler sur quoi? cet homme ne te donnais pas ce dont tu avais besoin
Moi j'étais bien dans notre relation, mais ces embrouilles répétés me saoulaient et j'envisageais effectivement d'arrêter car il n'arrivait pas à passer outre et moi ça me rendait agressive dans nos engueulades. Le recul m'a permis de faire la part des choses et de me rendre compte que je ne voulais pas arrêter, le travail sur moi c'était pour créer un dialogue plus serein, sortir des mes braquages.
la relation ne te convient pas. tu y réagis, vous coupez les ponts. et encore de la discussion pour laisser du temps. mais laisser du temps à quoi? il ne veut pas construire quelque chose avec toi.
On (lui aussi, il m'avait rappelé plusieurs fois en septembre me dire qu'il avait fait une connerie, qu'il était un peu paumé) voulait se laisser du temps car il ressentait malgré lui de la rancœur envers moi, et moi j'étais complètement ramollie depuis le confinement, motivée pour rien, fragilisée, plus très fun, différente de la personne que je suis normalement. Il m'a dit que j'avais changé, que j'avais peur de tout, qu'il ne comprenait pas.

J'aime ce mec, j'aime l'énergie qui se dégageait de nous 99% du temps, cette philosophie de vie que nous partagions, nos projets de voyage, de fête. Notre relation m'a apporté beaucoup, en terme de confiance en moi, de créativité, d'expressions de mes sentiments. Et lui avait sorti la tête de son schéma drogue-no future car il se projetait avec moi, il commençait à parler de ses émotions, il voulait partir de chez lui.. ça se faisait naturellement ! On a été très investie. Je conçois qu'il a des soucis d'insécurité et de drogue, que ce n'est pas anodin mais ce n'était pas rédhibitoire pour moi. J'aimais cette relation et je voulais dépasser nos embrouilles mais je m'y prenais comme un pied :D

Et ça je le vis très mal, parce que je ressens vraiment ça comme un échec terrible et que j'ai l'impression que dans une relation future je ferai les mêmes erreurs.
quelle perte de confiance? il n'a jamais voulu s'engager avec toi
Heu.. ben.. alors qu'il ne veule plus s'engager avec moi j'entends bien, mais qu'il n'ait jamais voulu ça me semble un peu radical !
Pour moi, perte de confiance car je ne répondais pas bien à ses besoins, et que la période de recul a été mal interprétée. J'ai été un peu froide, un peu distante.
Il doit être effectivement très surpris de voir qu'une nana fait un effort pour accepter ce qu'il lui propose qui n'est pas ce qu'elle veut
J'ai été ultra relou donc je faisais des efforts pour lui montrer que c'était une passade où je n'avais pas le moral, que c'était toujours cool entre nous et que malgré des signaux de froideur et de tête de mule j'étais prête à me réinvestir.
c'est pas plutot toi qui devrait souffler non?
tu présentes les choses comme si tu l'étouffait. eh bein dans ce cas là encore une fois ça confirme qu'il ne veut rien de sérieux avec toi
Il me dit qu'il a des doutes, je laisse un peu de temps couler, puis je reviens à la charge, on passe des bons moments, il se laisse porter puis me propose des repas de familles et des soirées, que je refuse puis je deviens froide. C'est effectivement peu engageant. Puis je reviens à la charge, espérant lui avoir manqué et espérant qu'il réagisse comme si je venais pas de le tirer/pousser.
Il y avait un peu un guéguerre d'égo entre nous.
ce que tu percois comme rapprochement lui ne le vit pas comme ça. probablement il fait pareil avec toutes les filles qu'il rencontre ou du moins certaines en tout cas t'es pas la seule. ce que les anglais appellent 'romance".
et il te teste. pour voir si tu acceptes ce qu'il te donne ou pas.


Il m'a dit avoir voulu ressayer mais ne pas avoir eu de déclic. Je me disais qu'il me testait voir si j'avais arrêté le passif-agressif, si j'étais de nouveau la personne de qui il était tombé amoureux, et avec qui il avait aimé être. Il me disait osciller entre l'envie de revenir ou pas. A mon sens il avait envie de nous donner une chance et j'ai la sensation d'avoir tout ruiner.
t'aimait quoi dans cette nouvelle relation? la "romance"? mais tu n'avais toujours pas ce que tu voulais...
Ce que je voulais c'était réparer les malentendus et si ça pouvait passer par une période un peu floue je m'en fichais. Parce que j'aimais le voir au-delà du statut de couple. Mais j'avoue que j'étais aussi accro et que j'étais pas toujours très naturelle.

La dernière discussion qu'on a eu : Il m'a dit qu'il n'arrivait toujours pas à prendre une décision, qu'il avait rencontré cette fille, qu'il avait envie de la revoir, que nous on se lançait dans une relation bancale et que ce n'était pas cool pour moi. Qu'il voulait vivre autre chose.

J'entends tout ça, j'essaye de vivre avec sa décision sans trop sombrer dans le chagrin. Je ne peux juste pas m'empêcher de penser qu'on aurait pu sortir de ces embrouilles et de ses blocages, comme on commençait à retrouver notre complicité, et ma part de responsabilité est lourde à porter et je la décortique dans tous les sens. Donc oui je ressasse et c'est terrible haha
#1325743
Il avait un besoin d'attention énorme, il avait l'impression que je ne lui montrais jamais assez mon amour pour lui.


il veut que tu lui donnes de l'amour, que tu lui montre de l'amour et quand tu ne le fais il s'en plaint

mais en ce qui concerne la relation il ne veut pas s'engager

c'est à dire il veut une relation ou toi tu donnes tout, et lui prend
son insécurité et je n'ai pas su le rassurer. D'où les engueulades au début, soit de jalousie sur les mecs d'avant, soit d'incompréhension que j'ai pu laisser des mecs me "faire du mal" pour certains, ou que je n'ai pas accordé plus de valeurs aux relations, puis à la fin c'est devenu "moi aussi j'ai peut-être envie d'avoir des expériences comme ça".
sous prétexte d'intérêt pour toi il s'interpose sur des questions qui ne le concernent pas et ne devraient pas le concerner. c'est du controle et du pouvoir sur l'autre
il ressentait malgré lui de la rancœur envers moi, et moi j'étais complètement ramollie depuis le confinement, motivée pour rien, fragilisée, plus très fun, différente de la personne que je suis normalement. Il m'a dit que j'avais changé, que j'avais peur de tout, qu'il ne comprenait pas.
t'as le droit de pas etre au top
mais pour qui il se prend celui là pour le centre du monde?

J
'aimais cette relation et je voulais dépasser nos embrouilles mais je m'y prenais comme un pied :D
ou peut être qu'il n'y avait rien d'améliorable

Pour moi, perte de confiance car je ne répondais pas bien à ses besoins, et que la période de recul a été mal interprétée. J'ai été un peu froide, un peu distante.
tout à fait: tu ne répondais pas à SES besoins

il n'a jamais été question de répondre à TES besoins


Ecoute je pense que t'a besoin de prendre du recul
tu ne cesses de ressasser les mêmes choses et refuse de voir l'évidence
#1325748
il veut que tu lui donnes de l'amour, que tu lui montre de l'amour et quand tu ne le fais il s'en plaint
mais en ce qui concerne la relation il ne veut pas s'engager
c'est à dire il veut une relation ou toi tu donnes tout, et lui prend
Je disais, pendant notre relation quand on était fusionnel il n'en avait jamais assez. Il en a pas mal souffert mais était conscient du problème et essayait de sortir de cette dépendance. Il a aussi beaucoup donné pendant cette relation. Et maintenant il ne veut plus s'engager, mais il ne me demandait pas pour autant des preuves d'amour, c'est moi qui interprétait sa méfiance comme un besoin d'avoir des preuves de ma bonne volonté...
sous prétexte d'intérêt pour toi il s'interpose sur des questions qui ne le concernent pas et ne devraient pas le concerner. c'est du controle et du pouvoir sur l'autre
Je suis d'accord avec toi, et c'était d'ailleurs pour ça qu'on s'engueulait. Il n'arrivait pas à passer outre et moi je tenais bon en disant que ça n'avait pas sa place dans notre histoire. Il en avait conscience et se battait avec lui-même sur ce point.
t'as le droit de pas etre au top
Il m'a quand même bcp soutenu l'été dernier et encore dernièrement, il était très attentif quand j'étais soucieuse/triste et était tjr prêt à proposer des moments calmes à 2 pour me changer les idées.
Effectivement, je m'en suis voulu de pas avoir été en pleine forme, j'ai eu la sensation qu'il me dés-aimait à cause de ça. C'est peut-être un peu le cas, j'étais moins attirante mais effectivement c'est un comportement immature de sa part... et pour ça je lui en veux car je me suis sentie abandonnée du jour au lendemain !

Et oui pendant cette période de reconquête je n'ai pas du tout fait attention à mes besoins , je n'ai osé les revendiquer qu'à moitié de peur de le faire fuir encore plus. Je pensais qu'en prenant sur moi il allait finir par revenir à la raison.
J'ai mis beaucoup d'énergie dans cette relation, on avait pas mal de projets de vie qui se rassemblaient et qui nous faisaient rêver donc je me suis beaucoup projetée, pour moi les doutes dont il m'a parlé en septembre étaient passager alors j'ai entretenu mon espoir maladroitement...
Je sais que j'ai fais des erreurs ces derniers mois, j'étais trop accro, j'étais aveuglée par mes sentiments et le chagrin.

J'essaye de prendre ce foutu recul, je n'arrive pas encore à associer la personne qui m'a aimé avec celle qui m'a quitté.
#1325751
Sarahh38 a écrit : 02 avr. 2021, 18:45
J'essaye de prendre ce foutu recul, je n'arrive pas encore à associer la personne qui m'a aimé avec celle qui m'a quitté.
on peut aimer et quitter
on peut penser aimer alors que non
on peut aimer mais ne pas vouloir s'engager
on peut penser aimer et ne pas vouloir s'engager

et la liste des "associations" est longue

en tout cas tu gagnerais plus à te tourner vers toi plutot que de t'interroger sur lui .
I.Had.a.Dream ont aimé ça
#1325940
peut être qu'il y a ça dans tes relations en général mais force est de constater que cette situation si tu la vois avec clarté sera une bonne façon de bosser sur tes soucis s'il y en a. par exemple se demander pourquoi tu insistes à rester dans cette relation plutot que de la quitter? pourquoi se faire violence, se braquer plutot que de laisser tomber?
Parce que c'est mon premier amour, que je l'aime encore beaucoup, et que je pense que j'ai une grosse part de responsabilité dans l'échec de cette relation.

Parce que je l'avais pris pour acquis et je m'en veux.

Parce que j'ai été incapable de reconnaître mes erreurs et de réellement me remettre en question, l'été dernier puis en septembre lorsqu'il a évoqué ses doutes. Lorsqu'il me faisait un reproche pendant la discussion sur ses doutes et sa difficulté à se projeter, je disais "ah mais non mais j'ai pas fait ça"... je ne comprends pas pourquoi je n'arrive pas à reconnaître mes tords, à assumer d'être imparfaite dans mes relations... je me mets sur la défensive et je réagis parfois avec agressivité.

Parce qu'au fond de moi il y a une voix qui me dit que c'était réparable, parce qu'il y avait encore des sentiments forts entre nous... et pour l'instant je n'arrive pas a me sortir de la tête que j'ai tout gâché.
#1325941
Hello Sarah,

Je pense que les réponses des autres intervenants sont ultra pertinentes.
Je vais rebondir uniquement sur la fin de ton message..
Sarahh38 a écrit :Parce qu'au fond de moi il y a une voix qui me dit que c'était réparable, parce qu'il y avait encore des sentiments forts entre nous... et pour l'instant je n'arrive pas a me sortir de la tête que j'ai tout gâché.
Alors oui, cette petite voix peut être présente mais ce qui est fait, est fait. Ne sois pas si dure avec toi. Il y a forcement des raisons pour que ta relation arrive à ce stade aujourd'hui.
Peut être qu'il faut que tu prennes pleinement conscience qu'il y a des zones à travailler chez toi.. Que les relations ne sont pas parfaites (ah si peut être sur Instagram..) et que l'on fait toujours du mieux que l'on peut avec les éléments que l'on a, à l'instant T.

Finalement, tu as deux choix : Soit, tu décides de prendre cette histoire comme un révélateur et ça donne ça : ok, j'avance, je travaille sur moi et ça me permettra d'aller beaucoup mieux, de mieux connaitre pour mieux communiquer par la suite etc..
Soit, tu continues à te morfondre, à laisser une place aussi importante à tes remords et je te garantie que tu passeras à côté de pas mal de choses qui peuvent t'apporter beaucoup.. Et sincèrement, c'est dommage.

Passe une bonne soirée !
Elieza, Kakahuet ont aimé ça
#1325943
Parce que c'est mon premier amour, que je l'aime encore beaucoup, et que je pense que j'ai une grosse part de responsabilité dans l'échec de cette relation.
l'amour (quand il est là) ne suffit pas pour continuer une relation.
et cela n'est pas forcément un échec.
Parce que j'ai été incapable de reconnaître mes erreurs et de réellement me remettre en question, l'été dernier puis en septembre lorsqu'il a évoqué ses doutes. Lorsqu'il me faisait un reproche pendant la discussion sur ses doutes et sa difficulté à se projeter, je disais "ah mais non mais j'ai pas fait ça"... je ne comprends pas pourquoi je n'arrive pas à reconnaître mes tords, à assumer d'être imparfaite dans mes relations... je me mets sur la défensive et je réagis parfois avec agressivité.
cet homme te dit qu'il doute et a du mal à se projeter, c'est à dire qu'il ne veut pas de relation avec toi, en tout cas pas comme tu veux.

donc la question c'est toujours: es tu prête à accepter une relation qui ne te convient pas?

et puis oui, tu peux n'être pas parfaite ok, avoir des tords etc. mais dans une histoire tu n'es pas (sauf cas très extrèmes) la seule et unique responsable
Parce qu'au fond de moi il y a une voix qui me dit que c'était réparable, parce qu'il y avait encore des sentiments forts entre nous... et pour l'instant je n'arrive pas a me sortir de la tête que j'ai tout gâché.
c'est bien ça le souci
tu penses que c'était réparable c'est à dire avec ta volonté, tes efforts, ta perseverance tu allais changer la relation car elle ne te convenait pas.

mais force est de constater que cet homme a voulu t'imposer un type de relation qui ne te convenait pas.
et je pense, mais je peux me tromper que tant que tu persistes à ignorer cela (qu'il a voulu t'imposer un type de relation qui ne te convenait pas) tu risques de perdre ton temps.

dans la vie hélas les choses ne dépendent pas uniquement de notre volonté, et surtout dans une histoire d'amour il y a deux protagonistes. alors si les deux ne veulent pas la même chose , on ne peut pas continuer

c'est bien de se remettre en doute, se poser des questions, essayer de se corriger mais je pense que tu as tendance à trop prendre sur toi. il serait intéressant pour toi de remettre en doute cette relation plutot que de l'idéaliser, te poser les bonnes questions, remettre aussi en doute sa part à lui dans l'histoire.
#1325963
Bonjour et merci pour vos réponses ! Ça me fait un bien fou de pouvoir en discuter ici avec vous :)

Effectivement je l'idéalise beaucoup, j'ai tendance à oublier certains aspects qui me faisait parfois tiquer (sa relation aux drogues, à la prise de risque, à la fête, sa jalousie). J'oscillais entre "ça fait partie de lui et je l'aime comme ça, pas raisonnable, insouciant", parce que c'est des aspects qui résonnent avec mon caractère insouciant et impulsif, et "mince ça se heurte avec mon besoin de sécurité, de réalité, de liberté, et mon côté raisonnable".

Par rapport à sa jalousie, il l'était avant moi et le sera encore maintenant, c'est quelque chose d'ancré, qui va avec le manque de confiance en lui qu'il cache très bien d'ailleurs, ça je le sais.

Malheureusement j'ai aussi conscience d'avoir aggravé la situation en parlant de mes différentes expériences, pour me protéger, faire la fille détachée, revendiquer ma liberté sexuelle.. j'ai manqué d'honnêteté car j'aurais pu nuancer : oui je revendique ma liberté sexuelle, oui c'est le passé. Mais c'était aussi une période de vide sentimental, une recherche de tendresse qui manquait, un besoin d'être désirée, une façon de combler parfois.

Il y a peu, il m'a dit "tu m'as rendu très cul", lui qui avant voyait le sexe comme sacré. Avec le recul je m'en rends compte que j'ai peut-être eu une influence sur sa vision des choses en jouant un rôle qui n'était pas vraiment moi et dans lequel je me suis enfermée. Difficile à déconstruire.

Pour ce qui est de la fête/drogue/prise de risque, lorsque tout allait très bien entre nous, il se sortait peu à peu de ce cocktail détonnant. Il avait énormément réduit les drogues dures, on faisait encore pas mal la fête mais il avait aussi envie d'aller se balader tout simplement, de passer des week-end plus calmes, il prenait peu à peu soin de lui, essayait de réduire la clope... ça ne venait pas de moi, je ne disais rien d'autre que "tu as le droit de prendre soin de toi" ou je lui proposais des activités qui le sortait un peu de tout ça.

Depuis qu'il a voulu qu'on se sépare, il a replongé la tête la première dedans, notamment l'envie de se mettre en danger (ex. A mon anniversaire, levé de soleil sur le toit, il s'est mis à faire le poirier en étant complètement saoul et s'est presque énervé quand mes colocs lui ont demandé d'arrêter..)

Il m'a dit qu'il était comme ça, que ses parents étaient comme ça, qu'il voulait brûler la vie par les deux bouts.
Et en même temps, il me parlait de son envie de partir de chez lui, de se trouver une coloc où il puisse s'éloigner de cet environnement bizarre, son envie de voir de nouvelles personnes, de changer d'air, son raz le bol de voir ses potes se droguer avec son père...

Parfois je me dis qu'il a été tellement déçu par moi, que je n'ai pas assez pris soin de lui en le prenant pour acquis, en manquant de tendresse alors qu'il était en demande, en étant parfois agressive dans nos discussions, en étant dans la contradiction, qu'il se met à son tour en contradiction avec tout ce que j'ai pu représenter, et il est retourné dans ses travers.

Ça me fait de la peine car j'ai vu qui il était derrière ces attitudes, j'ai vu sa sensibilité, son intelligence et je trouve qu'il se gâche.
#1325964
on vous bien que tu l'idéalise beaucoup puisqu'il suffit d'un interlocuteur qui te fait la remarque et hop la liste est prête...
J'oscillais entre "ça fait partie de lui et je l'aime comme ça, pas raisonnable, insouciant", parce que c'est des aspects qui résonnent avec mon caractère insouciant et impulsif, et "mince ça se heurte avec mon besoin de sécurité, de réalité, de liberté, et mon côté raisonnable".
c'est bien ce que je pensais.
il y a ce qui nous fait du bien et ce qui nous plait et c'est pas toujours compatible...
Par rapport à sa jalousie, il l'était avant moi et le sera encore maintenant, c'est quelque chose d'ancré, qui va avec le manque de confiance en lui qu'il cache très bien d'ailleurs, ça je le sais.
la jalousie n'est pas de l'amour. c'est un besoin de controle et de pouvoir sur autrui
Malheureusement j'ai aussi conscience d'avoir aggravé la situation en parlant de mes différentes expériences, pour me protéger, faire la fille détachée, revendiquer ma liberté sexuelle.. j'ai manqué d'honnêteté car j'aurais pu nuancer : oui je revendique ma liberté sexuelle, oui c'est le passé. Mais c'était aussi une période de vide sentimental, une recherche de tendresse qui manquait, un besoin d'être désirée, une façon de combler parfois.
le truc c'est que c'est pas la peine de dire qui tu es (ou te présenter sous un aspect) ça transpire ou pas. et si tu t'es présentée ainsi c'est aussi peut être parce que tu avais le sentiment, intuition qu'avec lui non plus il voulait pas de sérieux. donc encore une fois tu as une part de responsabilité ici oui, mais lui aussi y est pour quelque chose
Il y a peu, il m'a dit "tu m'as rendu très cul", lui qui avant voyait le sexe comme sacré. Avec le recul je m'en rends compte que j'ai peut-être eu une influence sur sa vision des choses en jouant un rôle qui n'était pas vraiment moi et dans lequel je me suis enfermée. Difficile à déconstruire.
d'où l'importance d'être soi même. on le dit souvent mais on se rend difficilement compte de ce que ça veut dire.
Il m'a dit qu'il était comme ça, que ses parents étaient comme ça, qu'il voulait brûler la vie par les deux bouts.
impossible de le changer donc
Et en même temps, il me parlait de son envie de partir de chez lui, de se trouver une coloc où il puisse s'éloigner de cet environnement bizarre, son envie de voir de nouvelles personnes, de changer d'air, son raz le bol de voir ses potes se droguer avec son père...
il comprend bien que cela est néfaste pour lui mais ne compte pas changer...
Parfois je me dis qu'il a été tellement déçu par moi, que je n'ai pas assez pris soin de lui en le prenant pour acquis, en manquant de tendresse alors qu'il était en demande, en étant parfois agressive dans nos discussions, en étant dans la contradiction, qu'il se met à son tour en contradiction avec tout ce que j'ai pu représenter, et il est retourné dans ses travers.
tu ne peux pas prendre soin de quelqu'un à sa place, tu ne peux pas changer quelqu'un, tu ne peux pas l'épauler, tu ne peux pas être son infirmière.
Ça me fait de la peine car j'ai vu qui il était derrière ces attitudes, j'ai vu sa sensibilité, son intelligence et je trouve qu'il se gâche.
ce qui est compréhensible mais ce n'est pas de ta responsabilité ni de ton pouvoir.
Sarahh38 ont aimé ça
#1325968
Pardon sarahh, je vais sans doute paraitre crue (voir cruelle), mais il faut reposer les pieds sur terre.
Sarahh38 a écrit : 08 avr. 2021, 11:41 Parfois je me dis qu'il a été tellement déçu par moi, que je n'ai pas assez pris soin de lui en le prenant pour acquis, en manquant de tendresse alors qu'il était en demande, en étant parfois agressive dans nos discussions, en étant dans la contradiction, qu'il se met à son tour en contradiction avec tout ce que j'ai pu représenter, et il est retourné dans ses travers.
Je sais que quand on se fait larguer on a besoin de réconforter son égo, mais non seulement tu n’étais sans doute pas aussi importante pour lui que tu te l’imagine (sinon il ne t’aurait pas quitté), et tu n’as pas le pouvoir de changer les autres juste par tes actions (La preuve, s’il a baisser le cocktail alcool, drogue avec toi, il a recommencé avec ton départ, donc ce changement n’en était absolument pas un). Donc tu n’as réellement aucun pouvoir sur lui.
Les autres n’attendent pas que tu vienne les sauver (et tu devrais d'ailleurs t'interroger sur ça, ton besoin d'aller sauver un type drogué, alccolique, jaloux, posséssif...).

Ensuite un homme qui te quitte pour ton passé amoureux et sexuel… Oh mon dieu !
Cette petite phrase que j’ai relu dans ton post initial, où après avoir fait en sorte que tu lui ouvre tes cuisses (en profitant de ta faiblesse émotionnelle due à la rupture), te balancer le matin « t'en diras moins a ton prochain mec », c’est tellement puant d’arrogance et de misogynie…
Tu aime les homme qui pense que les femmes sont toutes de salopes si elles ont couché avec d’autres hommes qu’eux? Tu as le droit, hein, mais perso c’est pas mon truc.

Sarahh38 a écrit : 08 avr. 2021, 11:41 Ça me fait de la peine car j'ai vu qui il était derrière ces attitudes, j'ai vu sa sensibilité, son intelligence et je trouve qu'il se gâche.
Tu vois bien ce que tu veux voir, parce que c’est pas l’impression que j’ai à la lecture de ton histoire…
Je vois un homme, qui a besoin d’avoir le contrôle de sa partenaire, immature affectivement, incapable de se débrouiller seul sans « maman » (c’est toi maman), et qui se trouve toutes les excuses du monde, pour se dédouaner du mal qu’il fait, et qui pense que les femmes devraient se préserver sexuellement…
On est loin de cet homme merveilleux, sensible et intelligent que tu veux qu’il soit…
sandstorm, Elieza, Sarahh38 et 1 autres ont aimé ça
#1325971
je veux rajouter un truc par rapport à ce que dis Allys

"Il y a peu, il m'a dit "tu m'as rendu très cul", lui qui avant voyait le sexe comme sacré. Avec le recul je m'en rends compte que j'ai peut-être eu une influence sur sa vision des choses en jouant un rôle qui n'était pas vraiment moi et dans lequel je me suis enfermée. Difficile à déconstruire."

ce n'est pas ça. c'est que cet homme, n'assume même pas sa sexualité, c'est forcément qui d'autre cette affreuse créature qu'est la femme qui rend cul un homme bien, et le sexe c'est sale et les femmes sont soient des salopes avec qui on s'amuse soit des madone, des mamans qu'on respecte
et puis d'ailleurs avec le portrait que tu dresses (alchoolique, drogué conduites à risque) il lui manquait qu'une femme qui le décoinçe pour vivre ses conduites à risques aussi dans le domaine amoureux.

il y a pleins de jeunes femmes qui veulent vivre leur vie et leur sexualité librement et c'est leur droit et qui prennent du temps à comprendre qu'elles jouent en terrain qui ne leur est pas favorable car contrairement à ce qu'on dit en général la liberté sexuelle et la libération sexuelle de la femme c'est un mythe.
Allys ont aimé ça
#1326049
Merci pour vos réponses ! Elles m'aident bien à avancer :)

J'ai pris conscience depuis 2 jours d'un truc en particulier en repensant à cette relation et celle d'avant : je me comporte comme une connasse avec les garçons qui m'aiment.

C'est quelque chose qui était très présent avec mon ex d'avant celui-ci, je n'exprimais jamais mon envie de le voir, lorsqu'il me disait des choses mignonnes je faisais comme si je n'avais rien vu, je ne répondais pas, lorsqu'il faisait quelque chose qui me frustrait je m'énervais alors que ce n'était absolument pas justifié et je faisais la gueule pendant 2 jours,
j'étais très exigeante et je ne donnais pas grand chose en retour ...

Avec mon ex dont je vous parle depuis le début j'ai réussi à dépasser cette tendance de manière générale, il a eu cette capacité à me mettre assez à l'aise, je me sentais assez en sécurité mais il y avait toujours des moments où "la méchante" moi reprenait le dessus alors que je sais que ce n'est pas ma nature.

Exemple nul, j'ai déjà fait exprès de parler avec un mec dont il était jaloux, comme d'un air de provocation :(

Ou parfois je ne répondais pas à ces messages mignons, je ne relevais même pas comme si je faisais abstraction.

Mon répondeur téléphonique avait été fait par un ex, je savais que ça le gênait et, musicien, il m'avait fait un répondeur personnalisé qu'il m'avait envoyé pour me demander ce que j'en pensais, je l'ai complètement ignoré. Il y a peu il m'a demandé pourquoi je ne l'avais jamais changé. Je ne me souviens même pas..

J'ai du mal à comprendre pourquoi j'agis comme ça face à quelqu'un que j'aime, quand j'ai relu de vieux messages avec mon ex d'avant celui ci, j'ai été choqué de voir à quel point j'étais méchante et ingrate ! Je faisais un énorme déni, je ne m'en rendais même pas compte ! :shock:
#1326050
Mon répondeur téléphonique avait été fait par un ex, je savais que ça le gênait et, musicien, il m'avait fait un répondeur personnalisé qu'il m'avait envoyé pour me demander ce que j'en pensais, je l'ai complètement ignoré. Il y a peu il m'a demandé pourquoi je ne l'avais jamais changé. Je ne me souviens même pas..
tu as le droit d'avoir le répondeur que tu souhaites.
cet homme qui est dans le controle, t'a fait un répondeur personnalisé pour que tu n'es plus ce répondeur de ton ex.
et tu as très bien fait d'ignorer cela
et il a été insistant, demandant en plus le pourquoi comme si ce n'était pas évident et que tes limites personnelles sont négociables

et si tu veux mon avis tu aurais plutot intérêt à te rappeler quand cet homme a laissé insinuer que c'est toi, ta faute, c'est toi qui a le tord et pas lui. parce que je parie tout ce que tu veux que cet histoire de tords et de comprende où tu as fauté c'est lui, de façon pas forcément consciente qui l'a introduit