Aide et conseilspour récupérer ton ex !

Si le coeur vous en dit, racontez-nous votre histoire en détails
par polin
#1319543
Un merci et un avertissement


will

Bonjour à tous,
je suis Polin, dans le milieu de la trentaine, j’habite dans une grande ville française.

Je vais essayer d’être concis. Je prefère préciser ça parce que je sais que ce n’est pas la plus grande de mes qualités…

Je me suis fait quitter par la fille avec laquelle j’ai vécu pendant plus de 6 ans il ya un an et quelques mois. Les raisons de la rupture ne sont pas très claires mais en gros, elle se sentait mal dans sa vie et a voulu provoquer des changements. Et ce, tout en me listant toutes les qualités qu’elle me trouvait et en précisant qu’elle n’a rien à me reprocher et qu’”on était bien ensemble”.

Bien sûr, elle a le droit de faire ça mais vous conviendrez que ce n’est pas la situation la plus facile à accepter.

Ca a été l’épreuve la plus difficile de ma vie. J’ai arrêté de manger, j’ai pensé à mettre fin à mes jours. Je ne vous fais pas de dessin, si vous êtes ici, vous avez sans doute une idée de ce dont je parle.

Nous sommes donc allés vivre dans des lieux différents. J’ai à ce moment refusé cette rupture qui pour moi n’avait pas de sens et j’étais convaincu qu’il existait une solution pour reformer notre couple. Il était bien entendu pour moi que la situation ne devait pas revenir à son état précédent mais que les problèmes qui avaient amené à la rupture devait être traités préalablement. Le problème dans le problème était que la raison du mal-être de mon ex n’était pas clairement établi et qu’a priori ce n’était pas moi…

J’ai alors “consommé" TOUT ce qu’internet compte de ressources sur la reconquète amoureuse. J’ai lu des centaines de sujets sur des forums (et en particulier celui-ci), j’ai regardé des centaines d’heures de vidéo YouTube sur le sujet (sisi…) en vitesse 1.5. J’étais persuadé qu’il y avait une ou des “bonnes” choses à faire pour résoudre le problème et que quelqu’un, quelque part, suffisamment compétent ou sage allait me donner la marche à suivre.

J’étais dans un tel niveau de détresse… C’était ce que je faisais pendant tout mon temps libre, regarder toutes les nouvelles publications sur le sujet et fouiller internet pour trouver les plus anciennes.

Ca me rassurait. C’était mon besoin premier, me calmer et me rassurer. La boule dans le ventre pendant des semaines, vous savez...

J’ai “visité” des sentiments très sombre et une peine immense. J’allais tellement mal. J’ai sans doute beaucoup appris sur moi et sur le monde. Je ne peux plus être surpris par ceux que le désespoir (amoureux) et la peine poussent à faire des choses irrémédiables… (je précise ici que je pense à ceux qui décident d’en finir pour mettre un terme à leur douleur, loin de moi l’idée de trouver des excuses à ceux qui exercent de la violence sur d’autres qu’eux-même).

Je me disais que c'était la seule chose que je pouvais faire : lire et regarder tout et son contraire, essayer de comprendre les contextes dans lequel les ex reviennent (spoiler : les ex ne reviennent quasiment jamais, je ne sais pas si j’ai le droit d’écrire ça ici mais tant pis) et surtout chercher à savoir quelles sont les actions à mettre en place pour qu’on se rapproche à nouveau. On n’était “pas loin” de l’obsession...

Le point positif, c’est que tous les conseils vont dans le sens de se relever “seul” dans un premier temps (sans l’ex en tout cas) et de retrouver du plaisir dans sa vie sans l’autre. Donc même si ça n’était qu’une façade, j’ai continué à prendre soin de moi et d’avoir une vie sociale et culturelle. Sans doute même plus qu’avant la rupture. Et c’était toujours mieux que de rester chez moi, volets fermés.

Pendant toute cette période, je suis venu de très nombreuses fois par jour sur ce forum. Toujours avec cette idée que plus le contenu était neuf, plus il y avait de chance qu’il soit “à jour” sur le sujet et donc le plus susceptible de m’apporter les réponses que je cherchais. Comme une recherche qui avance dans un domaine scientifique.

Tout ceux qui connaissent suffisamment ce forum savent qu’on y trouve plus de réconfort et éventuellement de conseils pour surmonter la rupture que de conseil pour récupérer son ex. Et même si ce n’est évidemment pas ce qu’on cherche en venant ici, on comprend petit à petit que tous les généreux intervenants qui insistent plus sur la reconstruction du quitté que sur la recréation du couple échu sont dans le vrai. C’est long et difficile à accepter. Je voulais récupérer mon ex. J’étais prêt à TOUT pour ça et voilà que je lis qu’en fait je me trompe de combat et qu'il faut surtout commencer par accepter la situation.

Je ne suis jamais intervenu sur ce forum auparavant. Par deux fois (2 semaines et 4 mois après la séparation), j’ai écrit dans un traitement de texte ce qui aurait pu être les premiers posts d’un sujet sur ma situation. Je ne les ai jamais posté. Même si on le pense tous, ma situation n’était finalement pas très différente de celle de tous ceux qui ont posté ici avant moi. Vos réponses valaient pour moi.

Quoiqu’il en soit, je veux dire à tous les contributeurs qui ont écrit sur ce forum depuis un peu plus d’un an qu’ils m’ont aidé à vivre cette période très difficile de ma vie. En un mot : merci. Un merci modeste mais sincère.

Voilà pour le merci.
Je n’ai évidemment pas réussi à être concis donc l’avertissement (à ceux qui veulent récupérer leurs ex) viendra plus tard, dans un autre post.
Modifié en dernier par polin le 21 nov. 2020, 20:49, modifié 1 fois.
clover, Mathieu_16, sandstorm et 1 autres ont aimé ça
Coucou, c'est Antoine ! Mon équipe et moi-même avons créé un test qui te permet de déterminer avec précision tes chances de reconquérir ton ex. Fais le test en cliquant sur le bouton ci-dessous !

J'accède au test

par troublemaker
#1319545
Bonsoir Polin,

Ça change d’avoir un message comme le tien sur le forum.
Bravo à toi d’avoir céder à la tentation d’écrire et de donner ton feed-back (je suis sure que tu as hésité avant de le faire), je pense (j’espère) que ça va aider des personnes.

Même si tu ne dis pas grand chose sur ton histoire on se doute que celle ci est positif pour toi et qu’elle t’a rendu plus fort.

A bientôt
par Selmasultane
#1319554
Bonjour Polin,

Et merci de ton témoignage, très inspirant , et représentatif de tout ce chemin qu'on finit par parcourir, cahin caha, bon gré mal gré, mais qu'on finit par parcourir malgré tout ;)
par polin
#1319584
Bonjour à tous,
je n'oublie pas que je n'ai pas fini de dire ici tout ce que je voulais dire mais je ne peux pas le faire tout de suite.

Ce sera dimanche soir au plus tôt.

Bonne fin de semaine à tous.
par polin
#1322610
Bonsoir à tous,
longtemps après mon premier post je reviens pour écrire la deuxième partie de ce que je voulais partager sur ce forum.

C'est de la partie "avertissement" dont il s'agit.
- c'est un peu long à nouveau, si vous voulez la version courte, allez au texte souligné -

Je n'ai pas dit dans mon premier message ce qu'il en est aujourd'hui de ma relation avec mon ex...
Nous sommes en bons termes. Depuis quelques mois, nous nous sommes revus régulièrement. Nous avons couché ensemble quelques fois. Nous échangeons quasiment tous les jours par messagerie (peu, mais tous les jours). Le tout plutôt à son initiative. Elle m'a même invité à un week-end dans un hôtel chic en septembre.

Pour autant, nous ne sommes pas "ensemble". Elle m'a dit plusieurs fois que je serais mieux avec une autre. Elle n'a pas vraiment avancé sur la résolution de son mal-être et je crois qu'elle a compris que non-seulement je n'en étais pas la cause mais qu'au contraire mon soutien lui apportait beaucoup.

Elle n'a eu personne (d'autre que moi) depuis la rupture. Je sais ce que vous vous dites mais non, il n'y a eu personne. De mon côté non plus d'ailleurs.

Je ne suis plus aujourd'hui dans la dépendance et dans le manque. Ma vie a "cicatrisé". Elle s'est refermée sur cette blessure qu'a été la rupture et j'ai retrouvé une certaine forme de sérénité. Cela a été très (très) long... plus d'un an. Et pendant plus d'un an je me suis employé à la reconquérir, me demandant pour chaque chose que je faisais comment cela pouvait contribuer à ma reconquète. TOUT était ramené à ça : le choix de mes vêtements, mes (rares) posts sur les réseaux sociaux, mes destinations de week-end ou de vacances sans elle...

Nous n'avons jamais vraiment évoqué l'idée de nous remettre ensemble. Je ne suis pas sûr qu'elle le veuille et je ne suis pas sûr non plus de le vouloir. Je ne sais pas trop où cela nous mène et j'ai peur de perdre mon temps dans cette situation. J'ai passé plus d'un an très difficile après la rupture puis encore quelques mois pas hyper facile. Presque 2 ans maintenant.

Je lui en veux de qu'elle (m')a fait, mais pas assez pour refuser sa compagnie lorsqu'elle propose.

Je ne peux pas m'empêcher de penser que nous somme devenus le plan cul l'un de l'autre. Et je trouve ça moche après ce qu'on a vécu ensemble et après qu'elle ait été ce qu'elle a été pour moi.

Je n'ai plus vraiment confiance en elle (je parle de la vraie confiance, celle qui conditionne l'engagement). Elle n'est plus un trésor unique et inestimable. Ce que je ressens pour elle n'est plus pur et absolu.

Et c'est là mon avertissement. Ce que vous ressentez aujourd'hui, vous n'êtes pas certain de le ressentir encore si votre ex "revient". La souffrance laisse des traces et le temps fait évoluer nos sentiments. Et tout le temps que vous passerez à vous employer à ce retour risque d'être une forme de perte de temps dans le sens où elle risque d'aboutir à quelque chose que :
- d'une part, vous ne voudrez plus
- d'autre part ne sera pas aussi beau ou fort que ce que vous avez imaginé


Ah oui, une dernière chose...
C'est quand j'ai arrêté de souffrir, de la stalker sur les réseaux sociaux et de ne penser qu'à elle qu'elle a commencé à revenir vers moi. Certains ici parleraient "d'abdiquer". Ceux qui emploient ce mot disent qu'ils décident d'abdiquer en espérant ainsi déclencher le retour de leurs ex. Mais justement, si vous pensez comme ça, c'est que vous n'avez pas compris le principe. Ce n'est pas vous qui déciderez "d'abdiquer" comme un action que l'on peut décider de faire ou de ne pas faire. C'est quelque chose qui viendra lentement à vous. Un jour, vous commencerez à vouloir de moins en moins le retour de votre ex. Et quand vous ne le voudrez plus du tout, ou plus suffisamment, alors vous ferez le constat que vous aurez "abdiqué". Vous aurez changé d'état d'esprit sans vous en être vraiment rendu compte. Et ce faisant, vous ferez le constat de votre abdication de fait... et paradoxalement, redeviendrez souverain de votre vie.

Cette dernière phrase était la note d'espoir et de jeu avec les mots de ce post :D .

Portez-vous bien !

ps : à tous ceux qui penseraient "tu n'as plus qu'à rencontrer quelqu'un d'autre et tout ira bien", je répondrais "oui, voilà, nous sommes d'accord..."
Sarah 78 ont aimé ça
par etpourtant
#1322647
Bonjour, intéressant témoignage en effet.

Quelques points qui me gratouillent:
et paradoxalement, redeviendrez souverain de votre vie.
et
Je ne sais pas trop où cela nous mène et j'ai peur de perdre mon temps dans cette situation

Es-tu certain d'être redevenu "souverain de ta vie" ? Le "souverain" dirait un truc du genre "bon, ça me gave ce truc, ciao bye"... Non ? Cette situation ne semble pas te convenir mais pourtant tu y restes... Qu'est ce qui fait que tu y reste ?
par Cosmos
#1322663
+1 pour etpourtant
Quand je t'ai lu, j'ai aussi ressenti les discordances dans ton discours. Une partie qui a l'impression d'avoir tourné la page et une autre qui voudrait tant bien que mal que l'ex revienne même si c'est plus aussi fou qu'avant.

Tu peux te demander pourquoi alors que c'est ton ex, tu es d'une certaine façon exclusif avec elle ? Parfois, on reste dans ce genre de situation parce qu'on se sent toujours coupable d'aller voir ailleurs si je m'y plais mieux, une façon de se dire que l'ex est toujours l'UNE.
Est-ce que tu souffrirais si demain elle te disait être tombée amoureuse de quelqu'un d'autre ?

Ta situation ressemble un peu à un entre deux... une phase de transition. Mais ne serait il pas plus souverainiste (je pense à un roi avec un sceptre et des grosses roupignolles) d'envoyer balader la belle qui ne veut pas de toi mais qui semble pourtant te mener un peu par le bout... ?
par polin
#1322773
etpourtant a écrit : 23 nov. 2020, 11:23Cette situation ne semble pas te convenir mais pourtant tu y restes... Qu'est ce qui fait que tu y reste ?
Il est clair que si j'avais rencontré quelqu'un d'autre avec qui j'aurais eu envie d'avancer, je n'aurais plus de contact avec mon ex.
Je ne suis pas un grand séducteur* et le confinement n'aide pas vraiment à rencontrer des nouvelles personnes. Ca répond aussi à la question de l'exclusivité soulevée par Cosmos. Un peu de nostalgie des temps passés, les moments que nous passons ensemble sont agréables... C'est une attitude un peu par défaut que j'adopte : elle me propose des choses, je n'ai rien de mieux à faire alors je réponds.

Oui oui, je sais, c'est pas hyper glorieux... et ça peut amener d'autres problèmes si ça dure.

Elle m'envoie des messages avec des coeurs, me propose d'aller au ski, de passer le réveillon ensemble... Je me sens un peu mal à l'aise à chaque fois. Un peu flatté, certes, mais à chaque fois mes réponses sont "évitantes".

Si elle me disait qu'elle a rencontré quelqu'un. Ca règlerait le problème. Je crois qu'elle m'a retrouvé, moi, mais moi, j'ai perdu quelque chose que je n'ai pas retrouvé... la confiance.

* je ne pense pas non plus être particulièrement moche ou asocial, hein ! :mrgreen:
#1322797
C'est jamais simple ce genre de situation que tu vis .
J'étais sur la même voie que toi reprise de contact , "complicité" proposition de sexe etc ....
Et là je sais pas d'un instant à l'autre j'ai pas répondu au dernier message ,j'ai changé de numéro zappage total.
Je crois que le plus dur c'est que la personne en face ne se remets pas en question et te parle comme si rien n'avait exister ...
Je suis incapable de la revoir car je sais très bien ce qui va se passer , je vais cracher mon venin la remettre à sa place et c'est pas la solution .
Alors oui c'est dur quand on me quitte j'aime " bien " qu'on me dise " je t'aime plus c'est plus possible ".
Et non pas " je t'aime toujours mais j'ai pas le choix je tiens à toi on se retrouvera" .
Quoi qu'il en soit je remonte la pente très doucement et si j'étais toujours en contact avec j'avancerais pas car inconsciemment je serais toujours dans l'attente ...
Alors ne penses tu pas qu'il faut la bloquer définitivement ? Pour ton bien ?