Aide et conseilspour récupérer ton ex !

Si le coeur vous en dit, racontez-nous votre histoire en détails
#1318818
sandstorm a écrit :Bonjour ;)

c'est une bonne chose de te retenir même si tu sens que tu vas craquer. tiens bon ;)

bisous
Coucou Sandstorm,

Je te remercie pour tes encouragements qui me font très chaud au coeur.

Je vais tenir bon :) Surtout pour la seule raison qui est la suivante : il a quelqu'un d'autre et à part aller contre sa volonté ça ne le ferait pas changer d'avis et ça servirait qu'à me faire encore plus de mal. Je me console avec le fait qu'il est sûrement heureux lui et c'est l'essentiel.

Toute belle soirée à toi ! Des bisous :bisou:

S.
Coucou, c'est Antoine ! Mon équipe et moi-même avons créé un test qui te permet de déterminer avec précision tes chances de reconquérir ton ex. Fais le test en cliquant sur le bouton ci-dessous !

J'accède au test

#1318819
Sophana a écrit : 27 juil. 2020, 19:26
Je vais tenir bon :) Surtout pour la seule raison qui est la suivante : il a quelqu'un d'autre et à part aller contre sa volonté ça ne le ferait pas changer d'avis et ça servirait qu'à me faire encore plus de mal. Je me console avec le fait qu'il est sûrement heureux lui et c'est l'essentiel.
parfaitement

mais aussi et surtout: ne pas mettre deux euros dans la machine c'est t'accorder à TOI la possibilité d'etre heureuse dans le futur ;)

belle soirée à toi et portes toi bien ! des bisous
#1318832
sandstorm a écrit :
Sophana a écrit : 27 juil. 2020, 19:26
Je vais tenir bon :) Surtout pour la seule raison qui est la suivante : il a quelqu'un d'autre et à part aller contre sa volonté ça ne le ferait pas changer d'avis et ça servirait qu'à me faire encore plus de mal. Je me console avec le fait qu'il est sûrement heureux lui et c'est l'essentiel.
parfaitement

mais aussi et surtout: ne pas mettre deux euros dans la machine c'est t'accorder à TOI la possibilité d'etre heureuse dans le futur ;)

belle soirée à toi et portes toi bien ! des bisous
Coucou Sandstorm,

Oui merci beaucoup de me le rappeler car j'ai plutôt tendance à oublier qu'un jour je pourrai être heureuse en amour.

Merciii belle soirée à toi aussi et prends soin de toi :bisou: :bisou:

S.
#1320964
Coucou tout le monde,

Je reviens vous donner quelques nouvelles.

Je n'ai pas craqué et je ne lui ai toujours rien écrit même si des fois l'envie me ronge.

Je m'en veux énormément d'avoir cru envisageable une relation amoureuse entre nous. Je me rends compte que j'ai justifié tous les drapeaux rouges que je voyais pour que la 'relation' continue. Je me fais de plus en plus de mal en pensant chaque jour à quel point il ne m'a jamais aimée ni appréciée et qu'il mérite tellement mieux que moi. Je ne peux pas m'empêcher de les imaginer heureux ensemble avec sa next. De me comparer négativement face à elle.

Je crois que la question qui revient en boucle dans ma tête c'est pourquoi il est avec elle et pas moi ? Et je pense que je peux poser cette question à la fin de toutes mes précédentes relations. Je n'ai pas la réponse. Et j'aimerais avoir la réponse pour m'améliorer pour le prochain. Mais j'ai l'impression que la seule réponse valable c'est que je n'en vaudrai jamais la peine.

Merci de m'avoir lue. Je vous souhaite un tout bon dimanche.

S.
#1320966
Bonjour

bravo de ne pas le contacter, c'est effectivement le mieux à faire.

sois quand même plus douce avec toi même, pour diverses raisons tu as ignoré les drapeaux rouges. la prochaine fois tu seras plus prudente

il y a toujours cette question de manque de confiance en toi, où tu penses qu'il mérite mieux, alors qu'on avait bien répété sur ton fils que cet homme n'a pas vraiment quelque chose d'enviable, mais ça aussi tu choisis de l'ignorer.

bon dimanche à toi :bisou:
#1320967
Coucou Sandstorm,

Ton soutien m'est si précieux et je t'en remercie infiniment.

La seule raison pour laquelle j'ai ignoré ces drapeaux c'est parce que j'ai voulu croire que pour une fois un gars était sincère avec moi. Je me suis trompée sur toute la ligne.

Exactement je n'arrive pas à avoir confiance en moi. Je me détruis systématiquement cette confiance en moi.

Et oui merci encore à vous de m'avoir répété qu'il fallait que j'arrête de le surestimer. En fait je crois que je peux lui trouver plein de qualité mais il n'a pas voulu les partager avec moi ou que par intermittence parce que je n'en vaux pas le coup. Avec sa next, leur relation dure depuis plus longtemps que celle qu'on a eue. Il a sûrement montré ses qualités. Il a souhaité partagé son temps avec elle chose qu'il ne voulait pas avec moi. C'est bien parce que je n'en suis pas digne.

J'espère que tout va bien pour toi. Passe une belle journée :bisou: :bisou:
#1320973
[« Il a souhaité partagé son temps avec elle chose qu'il ne voulait pas avec moi. C'est bien parce que je n'en suis pas digne. »]

Non, pas du tout. C’est parce qu’il la préfère, car elle lui convient mieux. Mais cela ne signifie aucunement que tu n’es pas digne d’être aimée ou que tu es moins bien qu’une autre. Il y a plein de gens bien/aimables qui ne nous conviennent pas, mais leur propre valeur n’est pas remise en cause. Ce ne sont que des préférences personnelles. Toi aussi, tu as été préférée à d’autres à un moment donné… Les autres n’étaient pourtant pas moins bien que toi, moins dignes d'être aimées ; juste différentes.
#1320978
Merci à vous pour vos réponses.

Je pense que c'est plus le fait de ne pas lui convenir qui me dérange que le fait de ne pas avoir été choisie.

Ce qui m'attriste le plus c'est que je ne leur conviens pas et je n'ai jamais reçu d'explications de leur part sur ce qui leur a déplu ou déconvenu. Alors que pour moi ils m'ont toujours énormément plu. Le fait de ne pas comprendre ce qui cloche chez moi m'empêche de m'améliorer et renforce ma croyance que je ne conviendrai à personne.. Je ne pense pas avoir été un jour préférée à une autre. Je pense qu'ils se contentaient de moi en attendant de trouver mieux...

Qu'est-ce qu'il faut pour convenir à un homme ?? J'entends bien qu'on est pas compatible avec tout le monde mais dans aucune de mes relations je vois des incompatibilités qui font que je ne leur conviendrai pas. Le fait qu'ils n'ont jamais formulé de reproches rend la chose plus difficile à comprendre.

Pourtant c'est sûr et certain que le problème est chez moi puisqu'ils arrivent à être heureux avec leur next et ils construisent des choses avec elle.. Alors que moi je ne cesse de répéter le même schéma et ma vie est en ruine.

En me relisant je vois que je me répète bcp.. Mais c'est le reflet de ce qui se passe dans ma tête je tourne vraiment en rond.. Bref c'est dur d'accepter que je ne lui convenais pas sans savoir pourquoi je lui ai déplu.

Merci encore pour vos messages.

Bonne nuit des bisous

S.
#1320980
étant donné que tu les idéalises forcément ils te conviennent... un regard plus critique t'aiderais peut être

ensuite on t'a souvent répété ici (et Kylian l'a très bien expliqué) que cela n'a absolument rien avoir avec ta valeur pourtant tu insistes dessus.

il y a toujours les mêmes thématiques qui se répètent et pourtant tu bloques dessus. as tu envisagé de consulter un psy?
#1320996
Bonjour Sandstorm,

Encore merci de ton aide.

Quand je porte un regard critique sur mes relations je justifie leurs comportements qui ne me convenaient pas. Par exemple avec le dernier qui volontairement me laissait dans l'attente je justifie ça par le fait qu'il est attentionné. Il a vraiment cette qualité car quand on était ensemble physiquement parlant il prenait soin de moi tout le temps (me réchauffait si j'avais froid, Il était très câlins, se souciait de ma maladie, ...). Donc je sais que c'est un homme attentionné mais que parfois il ne souhaitait pas être attentionné avec moi parce que je n'en vaux pas assez le coup. Et j'arrive pas à comprendre ce qui lui déplaisait chez moi. Et je pense qu'avec sa next il fait preuve d'attention.

Alors je me demande pourquoi il n'a été attentionné que par intermittence avec moi ? C'est parce que je ne lui plaît pas assez. Et je ne sais pas ce qui lui plaît pas.. Si c'est un trait de mon caractère que je ne peux changer ou si par exemple il n'a jamais eu le petit truc en plus.. Là je serai apaisée parce que c'était juste pas le bon... Mais comme c'est un schéma répétitif je me dis que ça peut pas être ça.. Je dis pas que je dois changer et me forcer à être quelqu'un que je ne suis pas pour lui plaire, mais si je peux arrondir les angles de mes défauts j'aimerais le faire.

Je ne trouve pas bien les mots pour expliquer mon ressenti.

Je cerne bien le schéma : on se rencontre, on se plaît, on se voit moyennement souvent à cause de la distance géographique, je tombe amoureuse, ils me trompent et se mettent avec l'autre et ça dure entre eux, Ils construisent ensemble. Forcément le problème vient de moi .. je leur donne l'envie de me tromper mais par quel comportement !? Je les aime sincèrement je veux vraiment leur bonheur et j'essaie de leur faire plaisir mais ça ne fonctionne pas.

Donc comme tu dis les mêmes thématiques se répètent. J'avais été voir une psy et j'aimerais y retourner mais financièrement je ne peux tjs pas me le permettre ici en Suisse.

Je te souhaite un beau début de semaine

Becs

S.
#1321000
Quand je porte un regard critique sur mes relations je justifie leurs comportements qui ne me convenaient pas. Par exemple avec le dernier qui volontairement me laissait dans l'attente je justifie ça par le fait qu'il est attentionné. Il a vraiment cette qualité car quand on était ensemble physiquement parlant il prenait soin de moi tout le temps (me réchauffait si j'avais froid, Il était très câlins, se souciait de ma maladie, ...). Donc je sais que c'est un homme attentionné mais que parfois il ne souhaitait pas être attentionné avec moi parce que je n'en vaux pas assez le coup. Et j'arrive pas à comprendre ce qui lui déplaisait chez moi. Et je pense qu'avec sa next il fait preuve d'attention.


adopter un regard critique je l'entendais au sens où il faut faire un effort pour remettre en cause cette idéalisation (plus ou moins inconsciente) de l'autre, qui ne correspond pas à la réalité.
Alors je me demande pourquoi il n'a été attentionné que par intermittence avec moi ? C'est parce que je ne lui plaît pas assez. Et je ne sais pas ce qui lui plaît pas.. Si c'est un trait de mon caractère que je ne peux changer ou si par exemple il n'a jamais eu le petit truc en plus.. Là je serai apaisée parce que c'était juste pas le bon... Mais comme c'est un schéma répétitif je me dis que ça peut pas être ça.. Je dis pas que je dois changer et me forcer à être quelqu'un que je ne suis pas pour lui plaire, mais si je peux arrondir les angles de mes défauts j'aimerais le faire.
pour ses raisons à lui. et si tu ne lui plait pas tant pis. et l'amour c'est pas changer pour devenir à l'image de l'autre. en te lisant j'ai comme l'impression d'une bonne elève qui veut s'adapter aux exigences de son professeur pour avoir une bonne note...
Je cerne bien le schéma : on se rencontre, on se plaît, on se voit moyennement souvent à cause de la distance géographique, je tombe amoureuse, ils me trompent et se mettent avec l'autre et ça dure entre eux, Ils construisent ensemble. Forcément le problème vient de moi .. je leur donne l'envie de me tromper mais par quel comportement !? Je les aime sincèrement je veux vraiment leur bonheur et j'essaie de leur faire plaisir mais ça ne fonctionne pas.
mais comment aimer l'autre si tu ne t'aimes pas toi même? faire plaisir à l'autre n'est pas un moyen de se faire aimer, l'amour c'est pas ça.
Donc comme tu dis les mêmes thématiques se répètent. J'avais été voir une psy et j'aimerais y retourner mais financièrement je ne peux tjs pas me le permettre ici en Suisse.
je connais pas du tout comment ça fonctionne en Suisse niveau prise en charge par un psy et je ne saurais te conseiller là dessus....

Bonne semaine Sophana ;)
#1321004
Coucou Sophana,

Je comprends parfaitement le raisonnement (tordu, mais logique en soi) qui te traverse. Si cet homme ne veut pas de moi, alors c'est que je ne vaux pas le coup. Kylian et Sandstorm ont pourtant bien insisté, si un homme qui te quitte ou ne veut pas être avec toi, cela ne signifie absolument pas que tu n'as pas de valeur, ou que tu n'es pas digne de lui. Simplement que vous n'êtes pas faits pour être ensemble. Et c'est ok. Pourtant, tu reviens en boucle sur cette idée de ne pas valoir le coup, de ne pas être digne d'être aimée, etc. Parce qu'en fait, tu ne connais pas d'autre façon de fonctionner. Si on me quitte, on me rejette, on s'éloigne de moi, c'est que J'AI mal fait quelque chose, c'est parce que JE ne vaux pas le coup, c'est parce que JE ne suis pas digne d'être aimée.

J'ai mal au coeur de te lire parce que je sais viscéralement ce que c'est, de penser qu'on ne vaut pas le coup, qu'on est juste nulle à chier en fait et que c'est bien normal qu'on nous quitte. Dans les mauvais jours j'en suis aussi convaincue, mon cerveau tourne en boucle, je ne vaux rien, je ne serai jamais aimée, je serai toujours seule, je ne suis pas aimable, etc etc. Donc je comprends.

Mais il y a aussi des bons jours. Et ce qu'il faut que tu comprennes, toi, c'est que ce que tu penses, et écris ici, ce ne sont que des pensées. Ce n'est pas la vérité. C'est ton cerveau, alimenté par ton inconscient et tout un tas de blessures anciennes mais vivaces, qui se répète en boucle que tu ne vaux pas le coup. Le premier pas est de se rendre compte que c'est un dysfonctionnement qui engendre de la souffrance psychique. Ça ne guérit pas, ça n'empêche pas de penser du mal de soi, mais ça permet de réaliser que c'est un filtre, un ensemble de biais cognitifs qui font que "nous ne sommes plus ensemble parce que nous ne nous correspondions pas" devient "nous ne sommes plus ensemble parce que je suis nulle et que je mérite d'être seule". Vois-tu ce que je veux dire ?

Pour réussir à se détacher de ces pensées et réapprendre à fonctionner de façon plus saine, et surtout apprendre à s'aimer, rétablir une estime de soi, de la confiance en soi et se donner l'amour qu'on cherche désespérément chez les autres (on peut passer sa vie à le chercher, cet amour qui nous manque...), je crois aussi que la thérapie est absolument indispensable. Après une rapide recherche sur Internet j'ai vu qu'il existait des CMP en Suisse, peut-être pourrais-tu commencer par-là ? Ou bien contacter ton ancienne psy et lui expliquer ta situation financière ? Tu peux également choisir une thérapie comme l'hypnothérapie qui nécessite un rythme un peu plus espacé, comme une seule séance par mois par exemple. Il me semble aussi qu'il existe un système de psychothérapie déléguée, où taon médecin/psychiatre "délègue" la psychothérapie à un·e psychologue, auquel cas tu es remboursée au titre de l'assurance maladie (ou le nom que ça a là-bas). Peut-être peux-tu te renseigner à ce sujet ?

Chercher à se faire soigner c'est déjà commencer le travail.

D'autres pistes existent pour rééquilibrer cette estime de soi, ou bien soulager un peu la douleur psychique. Tu peux faire des séances d'hypnose sur YouTube : https://www.youtube.com/watch?v=oHEOEuY-eUg ; de la méditation de façon quotidienne (j'utilise l'application Petit Bambou, ça a changé pas mal de choses dans ma vie) ; du yoga de façon quotidienne, ma chaîne préférée : https://www.youtube.com/watch?v=TXU591O ... sZnnROBTIL. C'est tout un ensemble de choses à mettre en place, qui sont du pur soin de soi. Et apprendre à prendre soin de soi permet petit à petit de se donner un petit peu d'amour, puis un peu plus, etc.

Voilà pour des pistes. Sache que tu n'es pas seule à ressentir ce que tu ressens. Mais sache aussi que ce que tu ressens et penses est auto-entretenu par toi seule ; pour sortir de ces ruminations il faut bouger, même un tout petit peu. C'est un travail de titan mais je suis sûre que ça en vaut le coup.

Courage Sophana :bisou:
#1321011
Coucou Janysse comment tu vas ?

Je te remercie pour ton message.. Je comprends tout ce que tu dis. On a parfois les mêmes ressentis ça m'aide énormément à mettre des mots sur mes problèmes. Merci !!

Pour moi oui c'est ça si on me quitte c'est que je suis pas digne d'être aimée puisqu'ils arrivent à vivre bien avec la suivante. Je comprends que des fois on ressent pas le petit truc en plus, on a pas la flamme et comme tu dis c'est ok et je comprendrais qu'on est juste pas fait pour être ensemble.

Mais si je prends ma dernière relation, comme je l'ai déjà raconté je l'attirais physiquement il y avait ce petit truc en plus, on était attentionné l'un envers l'autre, sincèrement il y avait tout pour qu'on soit heureux, on partageait les mêmes valeurs, de la complicité.. Bref tout pour qu'on essaye de construire quelque chose ensemble. Alors pourquoi il n'a pas voulu ? C'est cette question qui tourne en boucle dans ma tête et avec laquelle je me dévalorise et me fais du mal. Qu'est-ce qui a fait qu'il ne m'aimait pas suffisamment pour essayer de construire un futur ensemble... Et je maintiens donc le fait que sur la durée je n'en vaux pas la peine.

Sur un autre fil de discussion j'avais lu qu'on peut perdre le petit truc en plus aussi vite que c'est apparu. Et c'est ça que je comprends pas.. Comment on peut perdre si subitement la flamme alors qu'il n'y a rien qui ait pu la faire vaciller (disputes, incompatibilités fondamentales,...). Je n'arrive pas à trouver d'autres conclusion que je ne suis pas intéressante sur la durée vu que c'est une constante dans mes relations et donc on finit par me tromper. Sinon quelle serait l'explication ? Désolée je sais que je tourne en boucle mais je n'arrive pas à me contenter d un "la flamme s'est éteinte et c'est tout.." Non y'a forcément une raison.. Du vent, de la pluie, plus de mèche pour que la flamme s'éteigne.. Et j'aimerais savoir ce qu'il s'est passé pour que la relation se termine. Pourquoi il a séduit quelqu'un d'autre et s'est mis avec elle ? Qu'est-ce qui convenait pas chez moi juste pour que je sache et que je cesse de me dévaloriser.

J'ai besoin de cette explication pour avancer.. Sincèrement je pourrais tout entendre..Par exemple.. Qu'en fait il a pas ressenti le truc, il a essayé mais non ça l'a pas fait, Il s'est menti à lui-même.. Ça ferait certes mal mais je comprendrais.. Y'a rien de pire que de pas comprendre. Et je n'ai pas vu de signaux allant dans le sens d'une incompatibilité.. Donc pour savoir, les repérer et pour retrouver la sérénité..

Je ne veux personne si c'est possible de perdre qqn juste parce que c'est comme ça et qu'on doit l'accepter. Je pourrai pas vivre dans une telle insécurité permanente. Comment savoir quand l'autre se ment à lui même sur ses émotions ? Je ne compte pas me méfier éternellement de mon partenaire quand il me dit m'apprécier et prend soin de moi.

Il faut que je sorte de ce schéma juste pour ne plus souffrir en pensant constamment à lui et cette fin de relation.

Merci pour les conseils de l'application... Effectivement l'hypnose sur Internet et la méditation me sont indispensables depuis avril. Sans ça je m'écroulerai vraiment. J'adore ça m'apaise et me permet de penser à autre choses quand je rumine trop au point d'en pleurer sans raison.

Pour ce qui est du psychiatre il faudrait sincèrement que je me renseigne.. C'est clair que ce n'est plus possible de continuer sans être à nouveau suivie. La seule chose que j'avais utilisé c'est la main tendue, C'est un numéro Suisse avec des psychologues bénévoles qui sont là pour te guider. Ça m'avait énormément aider mais je ne peux pas monopoliser cette ligne tout de même. A la base c'est pour éviter des suicides.

Et toi Janysse comment ça se passe pour toi ? Avec Mr. Tendre ? Des nouvelles ?

Bel après midi de gros bisous :bisou:

S.
#1321025
Sophana a écrit : 28 sept. 2020, 13:39
Mais si je prends ma dernière relation, comme je l'ai déjà raconté je l'attirais physiquement il y avait ce petit truc en plus, on était attentionné l'un envers l'autre, sincèrement il y avait tout pour qu'on soit heureux,
pourtant sur ton fils on a bien parlé de cette dernière relation qui n'était pas parfaite. il y avait de l'attirance physique ça oui c'est la condition sine qua non de la relation mais ça ne suffit pas, il n'était pas attentionné à ton égard. ce que je veux dire par là? que tu persistes à idéaliser ex post cette relation et que justement une façon de te détacher c'est de sortir de cette idéalisation. c'est juste une piste, il n'y a pas de recette miracle.
#1321057
Coucou Sandstorm,

Merci de ton message.

Effectivement je suis toujours dans cette idealisation je lui prête la qualité d'être attentionné mais qu'il choisit les moments où il fait preuve d'attentions.

J'ai encore énormément de recul à prendre.

Merci du soutien


Excellente fin de journée :bisou:

S.
#1321062
Bonsoir Sophana,
Je suis allée chez mon psy la fois dernière en pensant à toi. En effet, malgré notre différence d’âge (une bagatelle de 16 ans 🙂), on a des points communs, et en particulier une interrogation lancinante en toi fait écho en moi : « qu’est-ce que j’ai, qu’est-ce qu’il y a en moi qui fait que les hommes ne restent pas avec moi/sont infidèles/me trahissent? » (Bon, en réalité, en ce qui me concerne, l’infidélité c’est surtout pour mes deux dernières relations, très courtes, et encore elle n’est pas avérée dans le cours de la relation, mais il n’empêche que mon questionnement est le même que le tien). Et alors que j’en parlais à mon psy, il m’a dit que je pouvais aussi considérer que l’autre en face, celui qui trahit, a ses problématiques, ses angoisses, et que vraisemblablement c’est ainsi qu’on peut expliquer ce que je considère, moi, comme des trahisons. La faute à pas de chance aussi.

Après, quelqu’un qui donne de l’amour, beaucoup, et qui par conséquent instille automatiquement en l’autre l’idée qu’il en espère autant en retour, semblerait-il que ça ferait peur. Enfin peur aux trouillettes et autres paumés de l’engagement, hein ! Mais ça existe beaucoup (et plus que jamais, voir La Fin de l’amour, d’Eva Illouz, un ouvrage de sociologie de l’amour à l’heure du capitalisme avancé, que je ne cesse de recommander), ces bestioles-là...

Tout ça pour dire que tu as rencontré des sacrés goujats, mais que ce n’est pas nécessairement (et même pas du tout) ta faute. Ça ne t’empêche pas de continuer à réfléchir à ce que tu dégages et surtout à ta façon de (ne pas oser) poser des limites, mais bon, pas la peine de te charger de tous les torts.

Je pense aussi - dis-moi si c’est de la projection de ma part - qu’il y a une forme d’idéalisme en général chez toi, qui te rend rétive à admettre que l’autre accepte de te faire délibérément du mal. Du coup, pour préserver ton idée selon laquelle les êtres humains sont globalement bons, tu préférerais prendre sur toi la faute et excuser tes partenaires parce que n’est-ce pas, tu serais tellement trop ci ou pas assez ça qu’ils seraient obligés (pauvres agneaux) de te tromper. Alors qu’il suffit de dire qu’ils se sont mal comportés. Il y en a plein d’autres, des hommes qui sont capables de bien se comporter, si si ! Mais il faut faire le tri.
Courage et essaie d’arrêter de te dévaloriser, ce n’est pas toi qui mérites cette sévérité.
#1321095
Bonjour Louise75,

Je te remercie pour ton soutien et pour le temps que tu as pris pour moi pour retranscrire les dires de ton psy.

Je comprends qu'on a tous des angoisses, des blessures et des peurs. Et on va pas tous réagir de la même façon. Je le reconnais qu'ils ont agi en goujat un peu avec moi et que je dois arrêter de les idéaliser. Mais ce qui m'interroge c'est pourquoi avec moi ils m'ont montré ce visage là et avec leur copine actuelle ils n'ont pas manifesté ces mauvais comportements ?
Je dois bien y être pour quelque chose et c'est vrai que le fait que je n'ai pas posé de limites est une raison. Mais je me dis qu'il doit aussi y avoir quelque chose d'autre. Merci infiniment de ton aide.

Et je partage entièrement ton avis ! Oui je pars du principe que l'homme est par nature fondamentalement bon et ne cherchera pas à faire du mal aux autres. Je t'avoue avoir été choquée par un débat qu'on avait eu avec le prof de philo il y a de ça une douzaine d'années. En effet avec un camarade nous étions les seuls à penser que l'homme est bon par nature contre les 25 autres. Merci cela me fait réaliser que je dois accepter que tous ne sont pas fondamentalement bons et choisissent de faire du mal.

Merci beaucoup pour tes encouragements qui me vont droit au cœur.

Je te souhaite bon courage pour ta situation et j'espère aussi que tu seras apaisée par rapport à ces questions.

Bon après-midi :bisou:

S.
#1321098
" Mais ce qui m'interroge c'est pourquoi avec moi ils m'ont montré ce visage là et avec leur copine actuelle ils n'ont pas manifesté ces mauvais comportements ? "

Tu vis chez tes exs et leurs compagnes ? Tu connais en détails leurs vies de couple ?

Pourquoi ne poses tu pas de limites ? Et tu ne poses pas de limites avec tout le monde ou juste tes compagnons ? Et quelles limites n'as tu pas posé respectivement avec chacun de tes exs ?
#1321100
J’allais poser la même question que Numéro 7... tu ne sais pas comment ça se passe avec les nexts, si tes ex ne sont pas désagréables/goujats/infidèles, etc., avec leur next aussi. Tu idéalises là encore ! C’est dommage parce que ça te fait du mal pour rien. J’aurais tendance à croire, moi (mais ça se discute) que quelqu’un qui a trompé trompera.
Sinon, pour répondre sur un plan général, je ne pense pas pour ma part que les gens soient bons ou mauvais, tout d’une pièce, mais ils sont selon moi capables du pire comme du meilleur. Pourquoi certains « tombent » dans le pire, eh bien ça dépend de tout un tas de choses qui les concernent. Chacun ayant la responsabilité de son propre bonheur, la seule chose qu’on puisse faire est de se protéger du mal qui peut nous en advenir... par exemple en posant tôt ses limites.
  • 1
  • 7
  • 8
  • 9
  • 10
  • 11