Aide et conseilspour récupérer ton ex !

Comment gérez-vous cette période?
#1318287
Merci pour la chaîne :) hier j'ai réussi à dormir j'étais crevée à force de ressasser. Aujourd'hui, ça a été une journée difficile, beaucoup de tristesse et d'incompréhension. Je suis encore dans le déni, j'ai l'impression qu'il va revenir.

J'ai vu une psy spécialisée dans l'hypnose toute à l'heure. Elle pense que j'ai un syndrome de l'abandon, suite à mon enfance (j'ai été séparée de ma mère assez longtemps à la naissance). Elle va essayer de me faire travailler là dessus pendant les prochaines séances. En attendant, je veux qu'il revienne :(

Une copine lui a parlé (je n'avais rien demandé). Voilà ce qu'il lui a dit : "je digère petit à petit, je remet beaucoup de choses en question dans ma vie. je sais pas ce que je veux faire, je suis perdu. pour Lucie, j'étais sur de moi lundi, mais après on est jamais 100% sur... mais je peux pas me permettre de douter, on joue pas avec les sentiments des gens"

Je sais qu'il y a aucun espoir, mais mon cerveau interprète le message comme si c'était un signe de sa part. Comme s'il doutait encore, et qu'il allait revenir quand les choses seront plus claires dans sa tête.
Coucou, c'est Antoine ! Mon équipe et moi-même avons créé un test qui te permet de déterminer avec précision tes chances de reconquérir ton ex. Fais le test en cliquant sur le bouton ci-dessous !

J'accède au test

#1318298
Bonjour
Les informations filtrées par le cerveau nous font souvent croire tout et son contraire...
Tu sais, ce n'est pas parce que tu vas te répéter "je VEUX qu'il revienne" que ça se fera et quand bien même, penses tu vraiment que tous les problèmes seront résolus d'un claquement de doigt ?
Quant à ce qu'il a dit à ta copine, ben c'est un grand classique ... les faits sont là et je pense que c'est le plus important.
Bon courage pour ta séance, ça ne pourra te faire que du bien !
#1318322
Tu sais moi aussi je ne voulais pas voir la réalité. Je pensais qu’il allait revenir ou bien que j’arriverais à lui faire voir que je suis là et que peux être j arriverais à le faire revenir.

Et puis j’ai appris qu’il avais quelqu’un depuis... la douche froide, même glaciale a vrai dire.

C’est loin d’être facile mais essais de ne pas trop y penser, finalement ça fait plus de mal que de bien d’espérer.

Aide toi, toi même, ça te fera du bien.
#1318326
Lucie95 a écrit : 10 juil. 2020, 21:00 Une copine lui a parlé (je n'avais rien demandé). Voilà ce qu'il lui a dit : "je digère petit à petit, je remet beaucoup de choses en question dans ma vie. je sais pas ce que je veux faire, je suis perdu. pour Lucie, j'étais sur de moi lundi, mais après on est jamais 100% sur... mais je peux pas me permettre de douter, on joue pas avec les sentiments des gens"
Ce qui veut dire:
Je me rends compte petit à petit que ma décision a des conséquences sur ma vie, je me retrouve tout seul et c'est pas très cool. Je suis donc un peu perdu, c'est effrayant de se retrouver seul. Pour Lucie, je suis sûre de moi, je sais que je ne l'aime plus, mais la perspective de me retrouver tout seul c'est difficile, je perds les avantages de ce couple, du coup j'aimerais avoir le beurre et l'argent du beurre, et le cul des crémières. Être célibataire pour m'éclater ailleurs, et la garder sous le coude, pour la sécurité, au cas où ça se passerait mal, ça me ferait une roue de secours, on est jamais sur à 100%... C'est bon pour mon égo de savoir qu'elle resterai là à m'attendre si je lui faisait miroiter un retour possible, parce qu'elle m'aime, je le sais mais je suis pas un salopard, alors, je vais pas jouer avec ses sentiments pour mon confort.
#1318328
Merci pour vos réponses... vous avez raison je me voile la face. C’est fou ce que le cerveau peut se raccrocher a des mini trucs.

Hier je suis sortie ça m’a fait du bien, j’ai rencontré de nouvelles personnes. J’ai même été attirée par un mec, mais il avait une autre fille dans le viseur. J’ai peut être pas encore assez confiance en moi. J’ai envie de reprendre du poids pour être plus attirante aux yeux des mecs.

Pour ce qui est de mon ex, demain ça fera une semaine qu’il m’a quittée. J’aimerais couper les ponts, mais on a un groupe d’amis commun sur messenger. Je parle énormément avec eux, ils me remontent le moral. Malheureusement il voit tous ces messages. Il n’y réagit jamais, mais le fait de savoir qu’il voit me réconforte. Et ça ne devrait pas. Je n’ai ni envie de partir de ces groupes, ni envie de le supprimer des groupes. C’est une situation délicate, parce que du coup le silence radio n’est pas 100% complet...
#1318329
Tu auras confiance en toi quand ta priorité à une semaine de rupture ne sera pas absolument de trouver un autre mec...
Pour le silence radio, c'est pas qu' il n est pas complet c'est que tu n en fais pas en fait donc pas la peine de trop te prendre la tête là dessus.
Des solutions il y en a mais encore faut il vouloir les appliquer.
#1318330
Bonjour Lucie,


[« J'ai hâte de passer à autre chose mais ça ne fait que 1 jour. C'est long.
J'ai été sur des applis de rencontre, je parle avec deux mecs mais ils sont pas aussi bien que lui... Comment je vais faire
Je suis d'accord, ma raison a envie d'attendre parce qu'au fond je sais que je ne suis pas prête. Mais mon coeur veut juste combler ce manque... Hier je suis sortie avec des amis, ça m'a fait du bien mais mon esprit était ailleurs, à essayer de repérer d'autres mecs autour de moi pour une éventuelle nouvelle histoire. Je sais que ce n'est pas la solution, mais ça me rassurait de voir que je pouvais être attirée et attirante.
Hier je suis sortie ça m’a fait du bien, j’ai rencontré de nouvelles personnes. J’ai même été attirée par un mec, mais il avait une autre fille dans le viseur. J’ai peut être pas encore assez confiance en moi. J’ai envie de reprendre du poids pour être plus attirante aux yeux des mecs. »]


1 jour et tu es déjà à la recherche d’un nouveau compagnon ? Tu sais que tu n’es pas prête et que ce n’est pas la bonne solution, Lucie.


Courage.
Modifié en dernier par Kylian le 15 sept. 2020, 13:47, modifié 1 fois.
Fugit, Couette ont aimé ça
#1318347
Merci pour vos réponses.

Pour le SR : j'ai mis les groupes de discussion communs en sourdine. J'ai créé un autre groupe avec nos amis communs, et je leur ai expliqué que pour l'instant je ne préférais plus participer sur les groupes où mon ex est présent. Ils sont compréhensifs et arrivent à faire la part des choses, donc c'est bien. Je n'ai donc plus aucun contact (même indirect) avec lui.

Pour ma dépendance à autrui : c'est quelque chose que je vais travailler avec la psy cette semaine. J'espère que ça se règlera vite, car c'est invivable. J'aimerais pouvoir vivre pour moi, mais je ne comprends pas comment c'est possible. Avant d'être en couple, j'étais tout le temps entourée d'amis. Je ne pouvais pas être seule et faire des activités seule, c'était impossible. Je pense en effet qu'il y a quelque chose à régler de ce côté.
#1318358
Aujourd’hui, un peu de mieux. J’ai réussi à me concentrer sur un film et à ne pas penser à lui.

J’ai aussi réussi à manger 800 calories ce midi, et 2 tartines au goûter. Je continue à suivre mes apports nutritionnels sur une appli, pour me maintenir à flot. Mais le fait de me forcer me rend très ballonnée et barbouillée.
#1318382
Hier je suis sortie. Je me suis rapprochée d’un mec qui m’a dit sa vision des choses : on est jeunes, l’amour se fait au feeling, il faut s’amuser sans chercher quoi que ce soit. On a finit par coucher ensemble, c’était bien ça m’a changé les idées. Je n’espère rien avec lui, on parle par messages de tout et rien. Mais disons que ça change les idées. Je suis contente car je ne me projette pas direct dans une relation avec lui, alors qu’à une époque j’aurais tout fait pour me mettre en couple direct.

Là je suis plutôt dans une optique de profiter de mon célibat. J’essaye de voir ça comme une opportunité de faire des expériences. Je suis libre de rencontrer qui je veux, et de coucher avec qui je veux. Ça ne sera pas toujours le cas toute ma vie, alors il faut en profiter et faire la fête tant qu’on peut.

J’ai du coup fait nuit blanche, donc là je viens de me réveiller. Il m’a fait des câlins et bisous au réveil, c’était agréable. Je pense toujours à mon ex. Mais j’alterne entre deux phases : des fois je suis très triste, et des fois je le remercie de m’avoir rendue ma liberté. C’est très bizarre
#1318385
Lucie95 a écrit : 14 juil. 2020, 16:59qui m’a dit sa vision des choses : on est jeunes, l’amour se fait au feeling, il faut s’amuser sans chercher quoi que ce soit.
Encore heureux, s'il veut coucher avec toi il n'allait pas te dire de continuer à te morfondre avec ton ex. :lol:

Mais tu fais bien de te changer les idées, car ton ex ne t'a pas quitté pour jouer aux billes lui non plus.
Il m’a fait des câlins et bisous au réveil, c’était agréable.
C'est peut-être ta façon de t'exprimer qui me donne cette impression là et dans les précédents messages, mais ne serais-tu pas toujours en demande d'attention ?
Needy c'est pas sexy. Et à titre personnel rédhibitoire.
#1318390
Oui j'aime bien les attentions etc :( mais après je le laisse pas paraître. Je suis pas sur son dos, je lui ai pas trop rendu ses câlins. Je veux pas avoir l'air en demande, je sais que dans le sens inverse ça me saoulerait. Idem aujourd'hui, on a parlé par message toute la journée, mais je laissais pas mal de temps entre mes réponses (parfois plusieurs heures, parce que j'ai rattrapé ma nuit tant bien que mal haha). Je le laisse venir, toute façon une relation sex friend c'est pas une relation de couple. J'ai pas envie de me prendre la tête, ni d'être en demande etc... Si je suis bien avec lui tant mieux, s'il ne me donne plus ou que ça ne me convient plus, tant pis.
#1318400
Ce matin, je reçois un message de sa part : "salut, j'espère que tu prends soin de toi et que tu vas bien. j'ai un vetement à toi qui est resté chez moi à paris, je vais te le renvoyer. désolé de te faire souffrir, mais je pense que c'est nécessaire et j'espère qu'avec le temps, on pourra passer audessus de ça".

Il habite à Lyon, là il est remonté 2 jours àParis pour rendre son appartement. Il s'était installé à Paris pour son alternance, mais maintenant elle est terminée. Moi j'habite à Paris. J'ai répondu "Ok merci".
#1318404
Et donc ? ... qu'est ce que tu attends ? (d'ailleurs tu parles de qui ? ton ex ? ou ton sexfriend?)

Je pense (mais cela n'engage que moi heureusement) qu'au lieu de te précipiter dans les bras (et autres ^^) d'un nouveau gars - parce que bon c'est quand même un peu ce que tu fais - il vaudrait mieux pour toi de prendre (beaucoup) de recul sur les choses, sinon tu vas nous revenir avec des interrogations métaphysiques sur ta sexfrien relation, en plus du reste.
Ne penses-tu pas que c'est un peu tôt pour re-fréquenter intimement quelqu'un? (ceci dit, après tout c'est peut-être un bon moyen pour toi, qui sait?) parce que bon, c'est le meilleur des moyens pour éviter de se poser des questions sur soi ...
#1318405
Pardon, je ne réponds pas à ton dernier message mais au précédent, et à Pissenlit aussi, mais aimer les câlins et les bisous, et les rendre quand on t’en donne, ce n’est pas être spécialement needy. C’est quoi cette façon complètement délétère (je ne te mets pas en cause personnellement, Lucie, je pense que c’est une mentalité très répandue) de calculer toutes ses réactions? Ne pas trop rendre les câlins, laisser du temps entre les réponses, ne pas être trop en demande... tout ça, c’est de l’ordre du jeu de pouvoir. Si je montre à l’autre ma sensibilité (à lui, à ses câlins), je deviens vulnérable, je me sens inférieure, donc pour garder la main (le pouvoir, la position dominante ou au moins pas inférieure), je mens sur ce que je suis et ce dont j’ai envie...

J’y pensais à propos de la réponse d’Allys sur un autre post : en fait, ma modeste expérience tend à me faire penser qu’on fait toujours mieux d’être aligné(e) avec soi-même, de ne pas se trahir, et comme dirait la psychologie humaniste, de « porter ses besoins ». Au pire, ça permet de dégager les personnes qui ne sont pas sur la même longueur d’ondes que soi, au mieux ça permet de nouer des relations plus authentiques et plus gratifiantes avec des personnes qui sont prêtes à sortir du petit jeu du « qui dominera l’autre »?

En revanche - et là je rejoins les autres intervenants - on a l’impression à te lire que, justement, tu n’es pas parfaitement au clair sur ce que tu veux, sur ce que sont tes besoins réels. Le risque, par conséquent, c’est que tu projettes très vite sur ton plan cul des attentes de couple, voire des interrogations narcissiques (est-ce que je suis assez bien pour que ce gars veuille une relation de couple avec moi - alors que ce n’est pas le problème ni le contrat de départ...). Donc le sexfriend, dans ta situation de fragilité actuelle, c’est un poil dangereux.
Néanmoins, si tu es capable de reconnaître toi-même, et de faire comprendre à l’autre, que tu apprécies les attentions et que tu es prête aussi à en donner, sans qu’il faille y voir autre chose pour le moment que ça = du bien-être partagé, je ne vois pas le mal, au contraire.
Kylian, Selmasultane ont aimé ça
#1318406
louise75 a écrit : 15 juil. 2020, 12:14 Ne pas trop rendre les câlins, laisser du temps entre les réponses, ne pas être trop en demande... tout ça, c’est de l’ordre du jeu de pouvoir. Si je montre à l’autre ma sensibilité (à lui, à ses câlins), je deviens vulnérable, je me sens inférieure, donc pour garder la main (le pouvoir, la position dominante ou au moins pas inférieure), je mens sur ce que je suis et ce dont j’ai envie...

[...] on fait toujours mieux d’être aligné(e) avec soi-même, de ne pas se trahir, et comme dirait la psychologie humaniste, de « porter ses besoins ». Au pire, ça permet de dégager les personnes qui ne sont pas sur la même longueur d’ondes que soi, au mieux ça permet de nouer des relations plus authentiques et plus gratifiantes avec des personnes qui sont prêtes à sortir du petit jeu du « qui dominera l’autre »?
+1. "Vouloir dominer", ce n'est pas "aimer" ; c'est peut-être même "ne pas aimer". Une personne tendre/affectueuse n'est pas forcément une serpillière. Assumer et exprimer ses doux sentiments, ce sont des qualités. La tendresse, c'est également agréable. Mieux vaut avoir affaire à un tendre qu'à une brute. La tendresse et la dépendance sont deux choses différentes.
#1318409
Kylian a écrit : 15 juil. 2020, 12:26 +1. "Vouloir dominer", ce n'est pas "aimer" ; c'est peut-être même "ne pas aimer".
Ca tombe bien, car si ce nouveau gars est dans une optique de sex-friend, il serait néfaste et douloureux pour Lucie d'en tomber amoureuse.
Kylian a écrit : 15 juil. 2020, 12:26Une personne tendre/affectueuse n'est pas forcément une serpillière. Assumer et exprimer ses doux sentiments, ce sont des qualités. La tendresse, c'est également agréable. Mieux vaut avoir affaire à un tendre qu'à une brute. La tendresse et la dépendance sont deux choses différentes.
En théorie, mais en pratique une relation c'est plutôt gris et la tendresse ce n'est pas que recevoir mais aussi donner. Alors peut-être que je me trompe mais il y a une semaine Lucie déprimait de sa rupture, et encore ce matin si elle a jugé pertinent de parler du sms de son ex, c'est qu'elle y tient encore beaucoup.
Donc je persiste à penser, et Lucie me contredira si je me trompe, qu'actuellement elle est très fragile, qu'elle est dépendante de marques d'affection et que le risque c'est peut-être d'avoir des attentes un peu trop élevées pour une relation sexfriend.
#1318420
Pissenlit a écrit : 15 juil. 2020, 14:35 elle est dépendante de marques d'affection et que le risque c'est peut-être d'avoir des attentes un peu trop élevées pour une relation sexfriend.
D'ou l'intéret d'être honnete avec soi et les autres et ne pas jouer un rôle.

Faire des efforts pour se persuader que l'on veut juste une relation légère alors qu'il y a 3 jours on pensait au grand amour, bébé maison avec son ex, il y a mieux pour s'épanouir dans la vie.
Et dire que l'on essaye de ne pas paraître collante, ne pas paraitre en demande, de ne pas être sur son dos ou ne pas rendre des calins, pour ne pas qu'il pense que l'on s'attache c'est une façon d'avouer que l'on s'attache plus qu'on ne le devrait, sinon inutile de faire semblant...
J'ai pu être très câline avec mon sex friend, et lui aussi mais il était bien clair que nous n'étions la que pour le sexe, c'était clair pour nous deux, aucune ambiguïté la dessus, donc pas besoin de "faire croire que", ou de "donner l'impression de"
alors que si dès le départ elle s'avour à elle même qu'elle est incapable de gérer cette situation, et se montre très en demande avec lui, il la quittera et elle a rretera de devoir faire des efforts pour se persuader et le persuader qu'elle ne s'attachera pas.
Pissenlit ont aimé ça
#1318425
Merci pour vos retours... Je crois que je fais n'importe quoi en effet. Je suis sûre que quand je relirai ces messages dans quelques années, j'aurai envie de me donner des baffes. Je vais m'éloigner de ce mec, ne pas aller vers lui et arrêter de m'imaginer tout et n'importe quoi. Je lui parle s'il me parle, et je le verrai sans doute en soirée car on a des potes en commun. Mais il ne faut pas que je commence à chercher plus. C'est beaucoup trop tôt, ma raison le sait, mais mon cerveau fait n'importe quoi. Je vais encore souffrir alors que j'aurais pu m'éviter ça.

Pour ce qui est de ne pas se montrer en demande etc... c'est des choses que je lis partout sur le site. Du coup j'essaye d'appliquer ces conseils comme je peux. Je n'ai pas l'impression de particulièrement jouer un rôle, puisque c'est ce que je veux. Je veux être quelqu'un de pas chiante. C'est ce vers quoi je tend... donc je ne fais pas semblant quand je fais l'effort de laisser de l'espace à quelqu'un, puisque c'est ce que j'ai envie d'être : quelqu'un qui laisse sa liberté à l'autre.