Aide et conseilspour récupérer ton ex !

Comment gérez-vous cette période?
#1318191
Bonjour à tous,

Tout d'abord, je risque d'écrire un long pavé... Je m'en excuse par avance et remercie déjà les personnes d'entre vous qui se risqueraient à le lire jusqu'au bout.
Voici mon histoire.

Je m'appelle Y.
Lorsque j'avais 15 ans, soit il y a 15 ans, je suis tombée folle amoureuse de X.
Nous étions au lycée ensemble et il représentait tout ce qui m'était interdit à l'époque... Les sorties, la fougue, la liberté, l'indépendance.

Lui, était en couple depuis quelques mois. Quant à moi, je n'avais jamais connu aucune relation amoureuse. Nous nous sommes rapprochés malgré nous et fixions cette relation sur la base de "meilleurs amis".

De mon côté, je souffrais énormément de devoir cacher ses émotions naissantes, que je n'avais jamais connues jusqu'alors.
De son côté, il semblait (ou ne voulait) pas les voir.
Pour autant, nous étions très proches. Déjà à l'époque, nous nous faisions des câlins, nous passions énormément de temps ensemble. Nous alimentions les ragots de notre lycée. Mais rien ne s'était jusqu'alors passé.

Puis, au bout de quelques mois de patience, il s'est retrouvé célibataire.
Nous nous sommes rapidement mis ensemble et ce fut les mois les plus merveilleux de ma vie. Ce fut mon premier, ma première expérience mais aussi ma première grande déception amoureuse.

Au bout de 2 ans de relation, malgré toutes nos promesses et tous nos souhaits, il prit la décision de me quitter pour une autre. Ce fut comme un coup de poignard en plein coeur.
Jamais de toute ma vie je n'avais connu une si grande peine. C'était comme si j'étais devenue l'ombre de moi-même. Ce fut une période de ma vie très sombre, très noire.
Je suis cependant parvenue à sortir définitivement de cette noirceur au bout de 10 ans, mais marquée à tout jamais par cette blessure.

Aujourd'hui, je suis en couple depuis 4 ans avec Z.
Tout se passait très bien jusqu'à ce que X. refasse surface, au bout de 10 ans, dans ma vie. Fraîchement débarqué sur le marché du célibat, il souhaitait reprendre contact avec moi afin de savoir ce que j'étais devenue.
Au début, ce qui s'apparentait pour de simples prises de nouvelles, s'est vite transformé en des messages quotidiens et à des entrevues régulières.

2 mois après sa prise de contact, j'ai fauté.
Nous nous sommes embrassés et nous avons passé la nuit ensemble.
Prise par la passion de l'avoir retrouvé, par mes sentiments laissés intacts et par notre complicité toujours présente, j'avoue que j'ai fauté.

Notre "relation" s'est maintenue pendant 6 mois.
6mois pendant lesquels nous nous sommes revus de manière "clandestine".
6 mois pendant lesquels je ne me suis jamais sentie autant vivante.
6 mois pendant lesquels j'avais retrouvé cette partie de moi que je pensais avoir perdue à tout jamais.
6 mois pendant lesquels j'ai ressenti ce que j'appelle encore aujourd'hui ; l'Amour.
6 mois pendant lesquels je n'ai fait que douter de ma relation avec Z. mais avec lequel je suis parvenue à maintenir un certain équilibre malgré tout.
6 mois pendant lesquels je me suis torturée l'esprit nuit et jour et pendant lesquels je n'ai fait que penser à lui.
6 mois à me convaincre que notre relation était vouée à l'échec et qu'elle finirait par se terminer.

Cependant, après 10 mois, X. n'a subitement plus donné aucune nouvelle.
Après plusieurs semaines de silence, il s'est avéré qu'il s'était mis en couple avec une fille avec qui il projetait de construire quelque chose de solide.
De mon côté, j'étais toujours avec Z. mais cette nouvelle me fit l'effet d'une bombe atomique dans ma poitrine. Car, du fait de l'imaginer officiellement dans les bras d'une autre, cette nouvelle relation a signé la fin de la notre.

En effet, il ne souhaite alors plus donner suite à notre relation.
Et malgré cela, il m'indique que je représente énormément à ses yeux. Qu'il m'aime tellement qu'il ne peut plus continuer à me voir, ni même à me parler.
Que tout sa vie, il n'aura que de l'amour pour moi et que peu importe le moment, il pensera éternellement à moi.
Que même s'il est heureux aujourd'hui, il s'en veut de me perdre à nouveau mais ne regrette rien pour autant.
J'ai senti qu'il était fébrile sur certains moments mais cela n'a eu aucun effet escompté.

Nous avons donc rompu tout contact depuis.

Aujourd'hui, je suis anéantie et je me dégoute.
J'ai à nouveau le coeur brisé et le désespoir de ne plus pouvoir le voir, le toucher, lui parler.
Je ressens cet énorme vide en moi, comme s'il avait repris la partie de moi que j'avais pu retrouver et je me sens vide. Dénuée de tout sentiment, de tout ressenti, de toute envie.
Je ne pense plus qu'à lui et je me fais du mal en me refaisant le film de nos retrouvailles.

Je poursuis ma relation avec Z. mais celle-ci finit par s'étioler également.
Je suis totalement perdue et ne sais pas quoi faire.

Que faire avec X. ? Essayer le recontacter ? Le laisser réfléchir de son côté ?
Pense-t'il à moi ? A nous ?
Est-ce qu'un nous existe finalement ?
Le reverrai-je un jour ?
Dois-je oublier, avance et poursuivre ma relation avec Z. ?
Me retrouver seule ?

J'ai tellement mal.
Tant de questions qui demeurent aujourd'hui sans réponse...
Coucou, c'est Antoine ! Mon équipe et moi-même avons créé un test qui te permet de déterminer avec précision tes chances de reconquérir ton ex. Fais le test en cliquant sur le bouton ci-dessous !

J'accède au test

#1318221
Bonjour,
Eh bien à la lecture de ton texte, je ne conçois pas une grande estime a priori pour ton amour de jeunesse... qu’il t’ait quittée vers 17-18 ans, on ne va pas lui jeter la pierre, c’est banal et sans doute nécessaire pour que chacun vive sa vie et ses expériences.

Mais là où je tique carrément, c’est à la phrase :
« Fraîchement débarqué sur le marché du célibat, il souhaitait reprendre contact avec moi afin de savoir ce que j’étais devenue. »

Compte tenu de ce qui suit, et si on met de côté toutes les belles phrases qu’il t’a servies 10 mois après, quand il t’a plaquée bien comme il faut (sans plus donner de nouvelles pendant des semaines, classe), voici pour moi ce qui s’est passé : il s’est retrouvé célibataire, ce n’est pas forcément drôle et ça devait lui faire froid à son petit c... (non, pas son cœur), et donc il s’est adressé, parce que c’est plus confortable, à cette bonne vieille ex de Y, en espérant qu’elle serait toujours transie d’amour pour lui. Bingo! Nonobstant le fait qu’elle soit en couple, mais peu importe si Z est cocu... Et puis quand son ego a été regonflé, son petit c... bien réchauffé, et qu’il a trouvé quelqu’un avec qui il voulait une vraie histoire, il t’a jetée. Mais en t’assurant la main sur le cœur de son amour immortel, sait-on jamais, des fois que sa nouvelle histoire tournerait mal ou qu’il aurait besoin de se réchauffer un soir où son officielle ne serait pas là... Pouah, pouah, pouah, quel sale type!!

Que faire? Selon moi, quitter Z, que tu n’aimes manifestement pas assez (honnêtement, le tromper pendant 10 mois... tu aimerais qu’on te fasse la même chose? Tu ne crois pas qu’il la ressentira lui aussi, la bombe atomique dans le cœur, quand il va connaître son rôle dans l’histoire :cry: ? Le moins que tu puisses faire pour lui, maintenant au moins, c’est d’être honnête, et de ne pas rester avec lui faute de mieux), et chasser X bien, bien loin de toi. Il ne t’apportera jamais rien de bon, selon moi.
Elieza, Kylian, Wanted_alive ont aimé ça
#1318224
Bonjour Louise,

Je te remercie pour ta réponse.
Je n’en attendais pas moins de ce forum où, a défaut de me complaire dans ma peine, me permet de remettre les idées dans leur contexte et de me mettre un coup de pied au c*l.

Ton message m’a beaucoup touché car j’ai tendance à reporter énormément de faute et d’erreur sur moi et à trouver à X des milliards d’excuses.... Pour autant, je me fais payer au centuple mes « erreurs » et lui pardonne (pardonnait ?) tout.

Je voue un réel amour pour Z. Il est mon équilibre, ma force, mon quotidien, ma confiance, ma bonne humeur. Cela peut sembler hypocrite au vue de ce que j’ai pu lui faire, intrinsequement, mais je l’aime réellement et le perdre me semble inimaginable.
Et je ne souhaite pas en arriver là non plus.
Ça serait le coup de grâce dans cette situation innommable.

Effectivement, j’ai été nulle. Faible. Égoïste. Mais je n’ai pas pu résister à l’appel de X. Et j’ai laissé de côté ma relation avec Z. en espérant qu’il ne découvre rien.
Je suis consciente de mes erreurs et même si je ne peux rien effacer, je sais que je suis fautive et je ne me cherche en aucun cas des excuses ou autre.

Z. m’a donné tout sa confiance et je l’ai trahie pour X. L’histoire de ma vie finalement...

Chasser X. serait LA solution mais je n’arrive pas à me résigner.
Mais ton message a eu l’effet d’une claque et m’a permis de me rendre compte de certaines choses.

Et je t’en remercie énormément.
Maintenant, je dois juste me relever de cette situation mais je ne sais pas par quel bout commencer.

Et si X. revient, aurais-je le courage de le repousser ? Aurais-je le courage d’assumer ?
Comment poursuivre ma vie dans ces conditions ?

Je me sens brûlée, déchirée, aneantie.
Mais j’ose espérer qu’au milieu de ce brouhaha, une partie de moi s’en relèvera plus forte encore.
J’ose espérer.
#1318233
Wanted_alive a écrit : 08 juil. 2020, 19:04 Je voue un réel amour pour Z. Il est mon équilibre, ma force, mon quotidien, ma confiance, ma bonne humeur. Cela peut sembler hypocrite au vue de ce que j’ai pu lui faire, intrinsequement, mais je l’aime réellement et le perdre me semble inimaginable.
Et je ne souhaite pas en arriver là non plus.
Ça serait le coup de grâce dans cette situation innommable.
Bla bla bla...
Finalement tu ne vaut pas mieux que X.

Arrete de t'inventer des excuses bidon pour garder le beurre et l'argent du beurre et le cul des 2 cremiers. Z n'est rien d'autre pour toi, que ce que toi tu es pour X. Une personne la uniquement pour ne pas que tu sois seule.

Au moins X a le courage de te jeter, quand il aime rellement quelqu'un. Toi non.
En fait X, est un sale type, mais toi tu es pire car tu n'as même pas l'honnetete d'assumer que tu reste avec Z par confort, et le courage de lui rendre sa liberte pour qu'il ai le droit d'etre avec quelqu'un qui le respecte et qui l'aime rellement. Te cacher derrieres de beaux sentiments, alors que ce que tu fais montre clairement l'inverse. C'est moche.
Kylian ont aimé ça
#1318291
Je sais que je suis une femme immonde.
J’en suis consciente et croyez moi... Je me le fais payer au centuple.

Mais ce soir, je souffre de l’absence et du SR de X.
J’aimerais être différente.
J’aimerais avoir la force de passer au-dessus de tout ça.
J’aimerais que tout cela n’ai jamais existé.
Si vous saviez ce à quoi je serai prête pour le sortir de ma tête. De mon cœur. De mon être.

Et ça serait mentir de dire que je n’ai jamais un regain de forces.
Mais dans de tels moments de faiblesse, je suis capable du pire comme du meilleur.
Et ce soir, c’est un creux de vague.
Et j’ai le vague à l’âme.

Et même après tout ce qu’il m’a fait.
Même après avoir été blessée, trahie, dévastée, broyée... Je me retrouve à appuyer encore plus fort là où ça fait mal.
Un côté d’autodestruction qui, finalement, ne me donne que ce que je mérite.
#1318302
Wanted_alive a écrit : 10 juil. 2020, 22:31Je sais que je suis une femme immonde
Je ne crois pas que tu sois une femme immonde.

Je crois que tu as des difficultés que tu dois surmonter si tu veux connaitre la sincérité en amour, et ne pas perdre ta vie avec un homme que tu n’aime pas uniquement par confort, tout en en attendant un autre qui ne t’aime manifestement pas.

Je crois qu’il est très confortable pour toi de te complaire dans ce constat d’autodestruction en mode caliméro (ouin, ouin, je n’ai que ce que je mérite), parce que ça t’évite de te remettre en question, et de faire ce qu’il faut pour t’en sortir réellement.

Mais non, je ne crois pas que tu sois immonde.

Wanted_alive a écrit : 10 juil. 2020, 22:31Si vous saviez ce à quoi je serai prête pour le sortir de ma tête. De mon cœur. De mon être.

Oui j’aimerais le savoir ce a quoi tu es prête pour le sortir de ta tête. Alors à quoi donc es-tu prête ?

Wanted_alive a écrit : 10 juil. 2020, 22:31Même après avoir été blessée, trahie, dévastée, broyée... Je me retrouve à appuyer encore plus fort là où ça fait mal.
C'est-à-dire ?
Appuyer la ou ça fait mal, n’est pas à proprement parler être prête à tout pour le sortir de ta tête…