Aide et conseilspour récupérer ton ex !

Si le coeur vous en dit, racontez-nous votre histoire en détails
par Lea90
#1312919
Ah mais j’ai pas peur de me le taper, d’ailleurs c’est là que je suis « coincée » (volontaire) : c’est beaucoup trop cool pour gâcher ça ! Non moi j’suis le genre de meuf qui couche en mode « c’est cool comme boire de l’alcool ou fumer un... bref » mais quand il s’agit d’intimité... bah jusque là ça allait vachement bien cela dit. C’est ma grande nouveauté 2020 : l’intimité c’est la flippe. SUPER.

M’enfin faut sûrement que je me remette au sport, que je respire par le nez et que j’ouvre mes chakras (tsss tsss je sais très bien ce que tu vas en dire, de mes chakras).
Coucou, c'est Antoine ! Mon équipe et moi-même avons créé un test qui te permet de déterminer avec précision tes chances de reconquérir ton ex. Fais le test en cliquant sur le bouton ci-dessous !

J'accède au test

par Elieza
#1312921
T as déjà essayé le pilates poulette? Perso ça m a presque sauvé la vie ce truc, en plus de me faire un corps de dingue (oui oui j ai le droit de me lancer des fleurs)
par Lea90
#1312923
Je fais de la pole dance ! C’est la version 2.0 du pilâtes non ? (Et ça sculpte pas si mal non plus :D )
par Elieza
#1312925
Lea90 a écrit : 27 févr. 2020, 18:28 Je fais de la pole dance ! C’est la version 2.0 du pilâtes non ? (Et ça sculpte pas si mal non plus :D )
Ah j avoue. Mais je suis pas assez solide du haut du corps et j ai un chouïa tendance au vertige alors je passe mon tour :mrgreen:
par Lea90
#1312930
Ah mais moi non plus, mais ça vient ! Je suis tu sais, l’élève acharnée qui est passée de RIEN depuis l’EPS du lycée à « owiiii je veux apprendre à voler !!! » mais sans en avoir les capacités... bin l’avantage c’est que je progresse, partant de rien... :lol:
par Lea90
#1312934
Et je confirme que ça sculpte, parce que mon corps a changé en quelques mois déjà. Mais là c’est grosse frustration, puisque j’ai été opérée du ventre, les cicatrices sont mal placées je peux pas tracter encore, ça tire. Et comme je veux pas me taper ENCORE PLUS d’arrêt de sport... j’pense que je vais juste faire du cardio ce week-end (pas seulement ce que vous pensez avec l’elfe des forêts) et reprendre la pole lundi... croisons les doigts !
par Lili9
#1312938
Bonjour,
C’est cool de lire ce sujet ... ça pétille et ça balance de la bonne énergie !
Bonne continuation.
par etpourtant
#1312970
Héhé pourtant c’était pas gagné à la base ça
Comment ça chui pas gagné à la base ? tu nous en parles un p'tit peu ? :shock: :shock: :shock: :D :D :D
par Lea90
#1313020
Ah mais pas toi etpourtant, tu n’es absolument pas « héhé ». Disons plutôt, et non « pourtant » que je n’aurais pas parié en novembre sur le fait que ce sujet ait tourné à la franche rigolade. Toi t’es ni à gagner ni à perdre, tu ES et c’est déjà merveilleux ! (T’as vu mon romantisme de folie ? Écoute donc le joli gazouillement des petits oiseaux bleus qui viennent te compter fleurette ! )
par Lea90
#1314354
Coucou le forum,
Je viens donner quelques nouvelles du front ! (Enfin... du confinement plutôt...). Bon je suis prof et mère célibataire, donc soyons clair : le temps ne passe pas de manière cool relax, mais il passe à peu près à la vitesse de l’éclair. #débordée

Pour ce qui est de ma vie sentimentale, j’ai revu mon p’tit elfe avant le confinement, genre la veille. Et bon on a vraiment passé de très bons moments. On a un peu parlé de nos doutes et inquiétudes mais on a décidé de fabriquer notre bidule à nous, avec nos besoins qui sont très similaires en fait. Besoin d’indépendance, d’espace, mais aussi d’exclusivité, de nouvelles régulières... et paf, confinement. Je me suis dis qu’on tiendrait pas. Mais bizarrement... bin en fait si. On s’est même plutôt « rapprochés » pendant ces 2 dernières semaines. On s’appelle de temps en temps, on s’écrit quelques messages, on invente des activités à faire en visio ^^
Bref c’est cool. Il est drôlement gentil, intelligent, délicat. Et du coup je suis frustrée, de ouf, mais pour l’instant on survit !

J’ai eu des nouvelles indirectes de mon ex, il est désespérant de bêtise. Je crois que je suis blessée, vexée de me savoir « normalement » pas trop bête et d’avoir été aussi amoureuse et acharnée dans cette histoire. Les dernières nouvelles rapportées me confirment que ce n’est vraiment pas quelqu’un de bien, d’empathique, ni quelqu’un de très intelligent en fait. Le problème a ce stade c’est que je n’ai pas encore retrouvé confiance en mon jugement et en l’autre. Du coup ça me va d’aller très très doucement avec le joli elfe. J’ai l’impression d’être un chat devant une bassine d’eau : je rentre une griffe, un coussinet, ah tiens c’est tiède, la patte entière, oula trop chaud, je ressors un peu... bref ça prend le temps. Et ma « chance », si l’on peut dire, c’est qu’il est exactement dans le même état.

Bref... on verra bien. J’vous embrasse !
par Lea90
#1315825
Coucou tout le monde, devinez qui s’est fait larguer hier soir, par texto ?
Alors là, dans le genre dingue... tout allait très bien. Enfin je croyais, compte tenue des circonstances. On ne s’est pas vus depuis le début du confinement, mais on avait pris l’habitude de s’appeler deux fois par semaine, très longuement. Apparemment, à la suite d’une semaine de déprime de sa part, il a statué sur le fait qu’il ne voulait finalement pas construire quelque chose. Cette fois l’excuse c’est un truc limite bouddhiste je crois, bref on s’en fout. Il n’était pas si « tranché » au téléphone mais moi je suis trop blessée par cette nouvelle tournure. J’ai accéléré le processus dira-t-on, dans la mesure où je ne veux pas lutter avec qui que ce soit à ce stade.

Car quand même, je l’ai eu au téléphone, il n’était sûr de rien, mais merde, je veux qu’on ait envie d’être avec moi. Vraiment envie. Donc je lui ai dis au revoir, tristement vraiment, parce que c’est rare de s’entendre aussi bien intellectuellement, physiquement avec quelqu’un. J’y étais attachée. J’ai juste envoyé un texto très pratique pour lui redonner mon adresse pour qu’il me rende mes affaires et lui redemander la sienne. Sa réponse était à la hauteur de son appel, disant qu’il préfère que je lui rende ses livres directement plus tard (sérieux...), demandant si moi je veux mes affaires immédiatement et finissant par le fait qu’il s’en veut d’avoir été si égoïste, puéril et d’avoir tout gâché dans une histoire si jolie qui aurait pu être bien plus simple. Au moins on est d’accord sur la conclusion hein.

J’ai retrouvé son adresse dans mon navigateur et n’ai donc pas répondu à son texto. Je lui renverrai ses affaires par mes propres moyens, j’aimerais bien que ça ne traîne pas. J’suis vraiment blessée. Tout allait bien, on s’appelait plusieurs heures à chaque appel, on échangeait énormément de choses, jamais une tension. Et paf en 3/4 jours, il est arrivé à la conclusion qu’il s’est prouvé à lui-même qu’il peut vivre seul et être heureux en regardant pousser la nature, en gros. Et qu’il peut pas être heureux seul ET être heureux en couple. J’ai vraiment pas de chance...

Bref un peu dur de me le prendre dans la figure là, en plein confinement. Il été pourtant revenu en février après m’avoir longuement expliqué qu il s’était mordu les doigts pendant des mois d’avoir tout fait foirer entre nous y’a un an. Tout ça pour faire exactement pareil au bout de deux mois... C’est dingue parce que j’avais pris ce retour comme une preuve que je lui plaisais beaucoup et qu’il était sûr de lui. Bin non. Connerie. J’me sens très triste...
par MikeOne
#1315828
Je suis désolé de ce qui t'arrive Lea, franchement, c'est pas cool. Je me permets de mettre mon petit commentaire car je suis passé par là aussi, retour de l'ex (et 2-3 fois!), avec des regrets, des belles paroles qui ne sont finalement que du vent...
Je ne suis jamais retourné avec mes exs par le passé, sauf avec la dernière en date et crois-moi, j'aurais mieux fait de me casser une jambe plutôt que de croire que d'autres chances étaient possibles.
Elle m'a donc "récupéré" avec des paroles et moi j'y croyais mais à chaque fois, même excuse pour rompre, peur de l'engagement et besoin de "vivre" seule (ce qui bien évidemment n'est pas le cas). Je m'en suis voulu, j'ai tout fait pour décortiquer et comprendre où est-ce que j'avais foiré, j'y ai laissé des plumes et des nuits blanches tout ça pour qu'au final, c'est bel et bien elle qui a toujours tout fait foirer. De coup, maintenant, je ne me retourne plus (car oui, madame tente de renouer le contact depuis 2-3 semaines, après 4 mois depuis la rupture)

Tout ça pour dire que depuis mon histoire, je ne crois qu'aux gestes, aux actes et les paroles ne sont là que pour embellir un peu. Je suis navré de ce qui t'arrive mais je pense aussi que tu ne peux rien y faire, si ce n'est le laisser "vivre heureux seul" et toi, j'en suis persuadé, tu trouveras quelqu'un qui voudra "vivre heureux avec toi". Il faut juste serrer les dents, s'armer de patience et ne pas trop se précipiter..

Enfin voilà, je ne sais pas trop quoi te dire pour t'enlever au moins un peu de tristesse. Pour moi le confinement a été salvateur, peut-être que pour toi il sera révélateur
par Lea90
#1315852
Merci MikeOne, c’est gentil ton message. Mais c’était pas un ex lui, c’est quelqu’un avec qui j’ai eu quelques rapprochements y’a un an mais qui a fuit avant qu’il se passe quoique ce soit. Il est revenu en aviron je dirais, m’a tout expliqué et montré qu’il avait vraiment avancé, qu’il se sentait très con pour l’an dernier etc, pour finalement en revenir exactement au même point. En vrai ça semblait pas rédhibitoire, mais encore une fois je n’ai pas eu de chance.
Bien sûr je ne juge que les actes, et à vrai dire il a été irréprochable, très présent, mignon, attentionné, bref passés mes doutes (parce que je suis bien abîmée), je trouvais que ça roulait bien. Mais là il a tout gâché, tout casser. En plein confinement en plus, zéro empathie quoi. Bref en fin de compte je me rend bien compte en relisant bien les messages, en repensant à notre conversation et à son message d’hier soir, que c’est même plutôt moi qui ai mis fin à notre relation (parce qu’il m’y a poussée en fait, mais je crois qu’il ne s’attendait pas à cette issue). Je suis triste, mais je ne regrette pas. Pour une fois je me suis respectée de bout en bout, j’ai été la plus explicite et honnête que j’ai pu, bref je ne me reproche rien, à part mon erreur de casting. Je comprends pas comment on peut dire à quelqu’un qu’on adore passer du temps avec, que chaque appel (de 2/3h) était génial, que tout est parfait, mais que non quand même. Bref. Ne cherchons pas midi à 14h, c’est incompréhensible pour moi mais le résultat est le même.
Je suis triste, mais en plus très déçue parce que celui là m’avait l’air « normal », gentil, intelligent. Et non, donc. Faut que j’arrête hein, je pense...
par Lea90
#1316030
Bonsoir bonsoir,
Je renvoie un message notamment parce que je trouve que j'ai reçu beaucoup d'aide par ici, et qu'il faut rendre à César(s) ce qui lui appartient. Merci.

Je m'explique.

Je me suis donc refait plaquer dimanche dernier. Bon, j'avoue, je l'ai en travers, ne nous voilons pas la face. Les explications qu'il m'a donné bon, bref, on n'a pas tout compris, mais passons, le résultat est le même : il a voulu mettre fin à la relation. Quand je regarde cette petite histoire, et que je parcours le forum, je me rends compte que j'ai fait un pas de géant ces derniers mois. Il est parti, mais avec lui, j'ai compris ce que c'était qu'être bien seule et de vivre avec l'autre une relation douce, sans questions, sans histoires de dominant / dominé. Ca n'a duré que quelques semaines, mais j'ai goûté à quelque chose qui m'était totalement inconnu. Je n'attendais pas ses appels en paniquant, je ne projetais aucun de mes problèmes sur lui. Pour autant, nous passions des heures au téléphone à parler de tonnes de trucs super chouettes, pas trop souvent non plus, bref c'était agréable, doux, j'étais super heureuse qu'il soit là. Je me suis rendue compte que c'était possible, d'être bien sans drame, dans une relation apaisante et constructive. Bon, vous allez me dire, il s'est barré, c'est que ça ne devait pas être si merveilleux. Alors surement. Pour lui. Il m'a dit qu'il avait aimé chaque instant mais qu'il paniquait à l'idée de s'engager (apparemment, il me voyait déjà le demander en mariage et commander les barrières pour le pavillon de banlieue, mais alors d'où s'est sorti, en 3 jours, aucune idée !). Je n'analyserai pas plus, je ne sais pas si c'est vrai, faux, pas le bon moment, pas de chance, ou autre chose, je m'en fous.

J'ai été très déçue et triste qu'il parte, j'ai pleuré parce qu'il va beaucoup me manquer. Mais... Je sais que je n'aurais jamais été déséquilibrée, bouleversée sur mes bases comme ça l'a été avec l'ex qui m'a amenée ici. Et pas parce que je l'aurais moins aimé, mais parce que grâce à vous, et aussi mes amis (et ma psy, chatoune, ne l'oublions pas), j'ai réussi à comprendre ce que vous vouliez dire par "vivre pour soi d'abord", "se reconstruire pour soi-même". Et j'ai réussi à comprendre que l'on peut avoir une vraie relation amoureuse sans que cela n'écrase ce que l'on est (oui je sais, ça parait évident, mais je n'y arrivais pas avant...), mais aussi sans mettre l'autre à distance. Dans cette dernière histoire, j'ai été très fière de moi : malgré tout ce que j'en ai chié en Novembre, j'ai su qu'il ne fallait pas rater le coche et j'ai réussi à lui faire une place auprès de moi (non sans paniquer 2/3 fois, mais pas devant lui). Je trouve que j'ai gagné en maturité affective !! (Pas du luxe à mon âge...)

Maintenant je sais que je peux être avec quelqu'un de vraiment super chouette, et que je peux y être bien, heureuse, sans me renier. Et je sais aussi, même si c'est très triste, qu'un départ est un départ, et que ça ne me met pas en jeu. Même si j'étais absente quelques temps, merci de m'avoir aidée à ghandir un peu...
  • 1
  • 7
  • 8
  • 9
  • 10
  • 11