Aide et conseilspour récupérer ton ex !

Si le coeur vous en dit, racontez-nous votre histoire en détails
#1314146
Bonjour Speud,

Il est normal que tu t'inquiètes et que l'émotionnel soit là et envahissant.

Ceci étant, personnellement, et sans vouloir t'accabler, je trouve un peu choquant que tu dormes encore ( de moins en moins mais cela se produit encore si j'ai bien compris) dans le lit de ton fils, et encore plus que votre fille de 2 ans puisse dormir avec un quasi inconnu, soit- il le compagnon de sa mère. Sans être alarmiste, on a vu trop de débordements arriver dans de tels cas. Je ne parle bien sur pas de bisous et calins mais de passer ensemble la nuit dans le même lit.

Ta fille ne doit pas se dire qu'(il est normal de dormir avec des adultes dans son lit ; l'enfant doit avoir le sentiment de son espace, le droit à son intégrité, à son corps qui lui appartient ; c'est aux parents à inculquer ce sentiment extremement important pour eux.

Concernant les émotions :

-ne montre pas à tes enfants que tu es malheureux, inquiet ; dédramatise, sois léger, laisse les partir chez leur mère en te montrant toujours souriant ; réserve tes émotions pour ton amie, pour le forum, pour des adultes, pour un psy ;

-pour les comportements qui t'inquiètent : comment a été actée votre séparation ? arrives tu à communiquer avec ton ex , voire même avec le compagnon de ton ex ( c'est peut être un peu tot pour toi et ce serait compréhensible, mais serait ce possible ?) ? ce serait le mieux, mais bien évidemment, il faut être deux pour cela et si elle ou eux n'y tiennent pas, tu ne pourras rien faire seul.
Dans le pire des cas, quand aucune communication n'est possible, on transite via l'avocat, ce n'est pas le mieux car cela exarcerbe en général les tensions, mais c'est la seule voie possible quand rien ne marche.

L'essentiel est de comprendre que les enfants doivent rester préservés, qu'il faut toujours valoriser l'amour que toi et sa mère avez pour eux, (quoi que sont les sentiments ou la rancoeur que vous avez - et c'est là qu'il faut être vigilant, car ce n'est certes pas facile, il y a toujours bcp d'émotionnel en jeu), ne pas insister sur des situations ponctuelles (ils n'auront pas chez l'autre foyer les mêmes habitudes qu'avec toi, mais cela peut être plutot source d'adaptation et d 'enrichissement pour eux, donc ne pas négativer ou rejeter systématiquement : leur vie n'est pas la tienne, leurs émotions ne sont pas les tiennes , ils s'adapteront avec facilité si les adultes sont sereins).

La seule limite est quand cela induit des comportements à risques, et il est temps de mettre fin à la conduite dans ceinture , au "co-dodo" ce qui ne sera que bénéfique pour toi (je t'incite à chercher le réconfort dont tu as besoin et qui est naturel auprès de ton amie, ou un psy ...) comme pour tes enfants .
Essaye pour cela d'utiliser toutes tes capacités pour construire au maximum un dialogue avec la mère des enfants, avec courtoisie. Ce n'était pas une mauvaise mère auparavant, je ne pense pas qu'elle le soit devenue maintenant...
Coucou, c'est Antoine ! Mon équipe et moi-même avons créé un test qui te permet de déterminer avec précision tes chances de reconquérir ton ex. Fais le test en cliquant sur le bouton ci-dessous !

J'accède au test

#1314148
Je ne dors plus dans le lit de notre fils, cela a duré 1 semaine après qu'elle ai déménagé et 1 semaine quand j'ai appris pour le next.
Sinon maintenant, chez moi, c'est chacun son lit.

Notre fille n'a jamais dormi avec nous, ni même avec moi. Elle n'a jamais été habitué à çà (surtout pas avec moi, et ici à la maison, elle le comprend bien, même si les nuits sont parfois difficile ou le dodo difficile, je prend le temps et au pire je reste avec elle le temps qu'elle s'endorme mais c'est toujours dans son lit à elle). Ce qui est différent chez elle (elle l'a habitué à çà au final, et l'habitue encore de plus en plus apparemment).
Parfois notre fils me rejoint pendant la nuit (cauchemar, peur, ...) de temps en temps; Il est plus grand et a été habitué à çà donc difficile la transition de "non tu dors dans ton lit, même quand tu veux me rejoindre, je te remet dans ton lit"...

La communication avec mon ex, honnêtement, là pour le moment, c'est impossible pour moi. J'ai même inclus mes parents pour le switch des enfants tellement la voir me remet un coup de poignard. Lui parler aussi.

Ici je vais le faire (par email), avec courtoisie, pour lui expliquer mon point de vu sur les différents trucs qui se passent et dont je ne suis pas spécialement en accord avec.. je peux admettre totalement le fait qu'il y ai 2 éducations/rythme/rituels/... différents chez l'un et l'autre. Mais quand même... après je ne peux l'obliger à rien et si elle tient au bien-être des enfants, elle écoutera (même si je doute qu'elle en fasse quelque chose).
Mon ex, elle, serait d'accord et voudrait même qu'on devienne amis... au final, je lui ai rien fait moi et elle ne me reproche absolument rien (que çà soit dans notre ancienne relation et même mes agissements d'après rupture). Moi je le vois très différemment.. Là elle ne me parle plus uniquement parce que moi je lui parle plus (j'envois des photos, elle envois des photos, je parle, elle parle... elle reproduit exactement mon schéma/attitude).
Et parler au compagnon de mon ex... c'est un peu trop me demander, la seule envie que j'ai, c'est de le défoncer et j'ai bien peur que çà arrive le jour où je le revois (émotionnellement, c'est dur de se contrôler).
  • 1
  • 11
  • 12
  • 13
  • 14
  • 15