Aide et conseilspour récupérer ton ex !

C'est interdit ? Mais pourtant ...
par Lylely
#1309336
Bonjour à toues et à tous,

Je suis nouvelle sur ce forum et je souhaite avoir vos conseils et avis.
Cela fait bientôt 1 semaine que je suis séparée de mon ex.
Cela faisait 10 mois que nous étions ensemble. Pour moi tout se passait pour le ''mieux'' hormis sur le plan sexuel. En effet, 3 mois après le début de notre relation j'ai souffert d'une infection vaginale. Malgré les différents rdv chez ma gynéco cette infection a eu du mal à passer. Je lui avais dit d'aller se faire traiter après la 3eme rechute. Ce qu'il a refusé. Sexuellement donc ça a été compliqué de s'épanouir dû à ce problème mais nous avions toutefois des rapports très régulièrement. Malheureusement pour moi j'ai fait une rechute début octobre mais qui a été cette fois ci très bien soignée. Depuis tout allait pour le mieux (toujours pour moi). Jusque-là nous passions tous nos week-end ensemble sans exception. Il y a donc 2 semaines lors de nos ébats (le vendredi soir) j'ai eu une crampe à la jambe. Chose qui m'est arrivée d'avoir de temps en temps lors de notre relation et ça a été pour lui la goutte d'eau qui a fait débordé le vase (mais ça je ne le savais pas encore). Ce week-end là j'ai commencé à voir qu'il était devenu taciturne. J'ai eu beau lui demander tout le week-end qu'est ce qui se passait il me disait que tout allait bien. En le raccompagnant le dimanche soir chez lui Il m'a dit que ce week-end était à oublier. Comme il n'avait rien dit du week-end je n'ai pas compris sa réaction. Nous nous sommes donc séparés dimanche soir en froid. Le lendemain il m'appelle pour me dire que nous c'est terminé. Qu'il ne croit plus en notre histoire. Que tous les week-end il y a un problème et que le sexe devrait être meilleur que ça, que nous perdons notre temps ensemble. Le week-end dernier il m'a rendu toutes mes affaires (nous vivons chacun dans nos appartements). Bien que nous ayons enfin bien discuté de cette situation lors de ce dernier rdv il reste campé sur sa position : il souhaite rompre. Je lui ai bien expliqué que le sexe ne pouvait pas être génial si j'ai mal. Mais que les choses pouvait s'améliorer. Pour moi cela était beaucoup plus agréable de faire l'amour avec lui car je ne souffrais plus. De ce dernier rdv il est ressorti qu'en fait il ne se sentait pas serein lors de nos rapports car il avait toujours peur qu'un problème survienne. Ça entraînait donc à la longue un blocage chez lui. Si je l'avais su, je pense que l'on aurait pu dédramatiser la chose. En 10 mois de relation nous nous étions jamais disputé. Le seul froid entre nous a été le fameux week-end de la crampe. Je comprends qu'il ait été déçu par toutes ces déconvenues mais je trouve dommage qu'il ait attendu d'en avoir ras le bol pour m'en parler et surtout rompre. On s'entendait très bien. Je voyais un vrai avenir avec cet homme. Nous avions beaucoup de complicité et de points communs. Nous étions meme en train de planifier un week-end en amoureux. Depuis le jour où il m'a rendu mes affaires (samedi) je ne l'ai pas contacté. Mais il me manque énormément. Je ne sais pas quoi faire.
Merci d'avance pour vos conseils et avis.
Coucou, c'est Antoine ! Mon équipe et moi-même avons créé un test qui te permet de déterminer avec précision tes chances de reconquérir ton ex. Fais le test en cliquant sur le bouton ci-dessous !

J'accède au test

par etpourtant
#1309351
Bonjour, je suis désolé de ce qui t'arrive, ce soit être difficile à vivre.

Maintenant, j'ai envie de te demander: "et toi, que ressens-tu par rapport à cette situation ? qu'évoque en toi le fait que Monsieur te dit ne pas vouloir faire de traitement, l'histoire de la crampe etc...
Je crois que ce dont tu as besoin, c'est d'être bien au clair sur ce que tu ressens par rapport à tout ça.
Bien entendu, il te manque et c'est bien normal, mais il te faut prendre du recul, le plus objectivement possible, sur la situation.
Si tu pouvais décrire ce que tu as ressenti quand on te dit "non, pas de traitement", ce que tu as ressenti, ce à quoi tu as pensé au moment de la crampe etc, que conclurais-tu ?

Voilà quelques pistes de réflexion, pour que tu puisses toi-même te guider vers quoi faire.

Qu'en penses-tu ?
par Lylely
#1309364
Je suis contente d'avoir le retour d'un homme. Suite à la rupture j'ai beaucoup discuté avec mes amis mais ils ne sont pas très ''objectifs''. J'entends par là qu'ils voient que l'on souffre et ils essaient de nous apaiser comme ils le peuvent. D'où des avis extérieurs qui ne peuvent pas faire de mal.

Ben j'ai culpabilisé quand j'ai souffert de cette infection surtout que cela a duré longtemps (environ 5 mois) mais pourtant il n'est pas parti a ce moment là. Je lui ai même dit que nous avons joué de malchance. Quant à cette histoire de crampe, je n'ai jamais pensé que cela pouvait être un motif de rupture. Si j'avais su. Cette situation est inédite parce que et il le dit lui même nous nous entendons très bien. Moi je ne pense pas qu'il faut mettre un terme à une histoire pour des choses de la vie courante. Les crampes, les infections : quelle femme n'en n'a jamais eu ?
Modifié en dernier par Lylely le 06 déc. 2019, 16:00, modifié 1 fois.
par Lylely
#1309367
Avec le recul, je trouve sa réaction égoïste et infantile. Je reste persuadée qu'il y a dans la vie d'un couple des choses pire que ça. Maintenant peut-être avait-il d'autres choses à me reprocher qu'il ne m'a pas dites ? Je le saurais probablement jamais.
Elieza ont aimé ça
par etpourtant
#1309369
Bonjour, j'entends bien cette culpabilisation dont tu parles. Ce que je vois aussi c'est peut-être que tu ne t'autorises pas à ressentir par exemple de la colère vis à vis de l'autre, peut-être par peur de le perdre ? Alors tu intériorises et culpabilises. Tandis que l'autre te dis en gros "euh Gisèle, tu te dépatouilles avec ton infection hein, par contre t'as intérêt à être clean vite fait pour le jour où j'ai envie de tirer ma crampe (si je puis dire)".
Et le jour de la crampe justement, v'la mon Jeannot qui la joue presque "ouais facile le coup de la crampe, pourquoi pas la migraine non plus".
Evidemment je caricature, je force le trait, mais dans les faits, il te jette pour ces motifs que tu as bien raison de qualifier de futiles. Mais comme tu le dis, et c'est bien de te poser cette question plutôt que de culpabiliser, ça ne cacherait pas autre chose derrière ? genre je trouve un vieux prétexte à deux balles pour me tirer de là ? J'assume pas que je veux me tirer, alors je trouve le premier truc venu...
Et effectivement, peut-être que tu ne le sauras jamais, et après tout, c'est peut-être mieux. Maintenant, tu es là, il n'est plus là, et c'est le moment pour toi justement d'écrire ce que tu ressens, et de te faire ta propre idée sur tout ça .
Belles réflexions, et bon courage à toi.
par Lylely
#1309374
Si je te comprends bien, il n'était pas suffisamment attaché à moi. D'où cette séparation dès qu'il en a eu marre. C'est possible mais il ne laissait rien paraître. Il y a souvent des signes lorsque l'autre personne ne s'investit plus mais là je n'ai vraiment rien constaté. A les hommes !
par sandstorm
#1309375
Bonsoir Lylely

en te lisant j'ai le sentiment que tu ne te poses pas les bonnes questions. Tu te demandes par exemple s'il est attaché à toi ou non, si la séparation est dû à son raz le bol, s'il s'investissait ou non etc.
En fait le gros problème dans votre histoire c'est ça: "j'ai souffert d'une infection vaginale. Malgré les différents rdv chez ma gynéco cette infection a eu du mal à passer. Je lui avais dit d'aller se faire traiter après la 3eme rechute. Ce qu'il a refusé". On peut très bien ne pas être attaché à une personne ou ne pas être investi dans la relation (par exemple dans le cadre d'une relation basée uniquement sur le sexe) et pourtant faire le nécessaire, c'est une question de responsabilité et d'éducation sexuelle. Et malheureusement les gros défauts de 'lautre ressortent dans diverses occasions, dans ton cas c'est l'histoire avec la crampe, mais ça aurait pu être tout et n'importe quoi.

Aussi en te lisant j'ai l'impression que tu ne sais pas trop ce que tu veux: par exemple souhaite tu le récupérer (sachant que cet homme manque totalement d'éducation sexuelle, est irresponsable) ou non? Parce que se demander s'il était ou non attaché à toi c'est te poser la question de la possibilité de reprendre la relation et de la continuer et/ou jeter toute la responsabilité sur lui (ce que nombreuses personnes ont tendance à faire juste après la rupture c'est souvent dû à la tristesse). La rupture est fraiche, prends le temps de te poser les bonnes questions, de prendre des distances émotionnellement parlant afin de pouvoir évaluer les choses de façon plus objective, de décider ce que tu veux etc.
par Lylely
#1309378
Effectivement je suis perdue parce que pour moi c'est la douche froide. J'avais l'impression que tout se passait bien. Je trouvais notre relation simple et belle malgré ce problème d'infection. A la question souhaites tu reprendre la relation avec lui, je réponds : mais pourquoi elle s'est terminée de cette façon ? Mais comme je l'ai lu sur ce fil de discussion et sur d'autres. J'essaie de prendre du recul et c'est d'ailleurs la raison pour laquelle je ne l'ai pas relancé
par sandstorm
#1309380
Effectivement je suis perdue parce que pour moi c'est la douche froide. J'avais l'impression que tout se passait bien. Je trouvais notre relation simple et belle malgré ce problème d'infection. A la question souhaites tu reprendre la relation avec lui, je réponds : mais pourquoi elle s'est terminée de cette façon ? Mais comme je l'ai lu sur ce fil de discussion et sur d'autres. J'essaie de prendre du recul et c'est d'ailleurs la raison pour laquelle je ne l'ai pas relancé
Ca peut effectivement être une douche froide pour toi car tu pensais que tout allait bien d'où tes questionnements sur le pourquoi elle s'est terminée. Tu trouvais votre relation bonne mis à part ce problème d'infection.
Mais…
Pour moi tout se passait pour le ''mieux'' hormis sur le plan sexuel.
Sexuellement donc ça a été compliqué de s'épanouir dû à ce problème mais nous avions toutefois des rapports très régulièrement.
toi de ton coté tu étais prête à faire des concessions pour que la relation marche. Par contre lui n'était prêt à aucune concession… la preuve: aucun effort de son coté.

Le problème de l'infection s'est réglé, et tout allait bien jusqu'au jour où tu as eu la crampe.
Comme il n'avait rien dit du week-end je n'ai pas compris sa réaction.
Tu n'a pas compris sa réaction peut être parce que tu pensais que mis à part le problème de l'infection puis de la crampe, tout allait bien entre vous deux. Et que tu étais toujours prête à faire des concessions.
Que tous les week-end il y a un problème et que le sexe devrait être meilleur que ça, que nous perdons notre temps ensemble.
Il est bien clair quand même…. si sa majesté n'est pas satisfaite du sexe (que tu aies mal ou non peu importe….) il n'y a rien à négocier…
Donc effectivement vous perdez votre temps ensemble ou plutôt c'est toi ma belle qui perd ton temps avec lui car toi tu as adopté une logique de construction de relation dès le début ce qui implique concessions, négociations, etc alors que lui non. Son problème parce que c'est bien SON problème c'est pas tes infections, tes crampes etc, c'est un problème beaucoup plus général qui est relatif à sa mentalité: c'est comme il veut, c'est pour sa satisfaction et s'il n'est pas satisfait c'est à toi de faire des efforts. Et malheureusement cette mentalité là il l'aurait eu même si l'histoire de la crampe n'avait pas eu lieu…
Je lui ai bien expliqué que le sexe ne pouvait pas être génial si j'ai mal.
Tout à fait.
Tu as fait des concessions acceptant même d'avoir des rapports pas très plaisants pour faire marcher la relation, mais lui il veut des rapports sexuels qui marchent et à toi de te débrouiller pour que ça marche…
Mais que les choses pouvait s'améliorer.
Pourquoi TU dois toujours faire des efforts pour t'améliorer?
De ce dernier rdv il est ressorti qu'en fait il ne se sentait pas serein lors de nos rapports car il avait toujours peur qu'un problème survienne.
Pardon ma belle mais quel connard!
Relis bien cette phrase, elle est indicative de sa mentalité: ce qui ne le rend pas serein c'est pas que tu ais mal! mais qu'il y a un problème et que monsieur n'est pas satisfait!!!!!!
Ça entraînait donc à la longue un blocage chez lui.
Pauv' chou! Il peut utiliser sa main non, histoire de se soulager!
Si je l'avais su, je pense que l'on aurait pu dédramatiser la chose.
Pourquoi acceptes tu ce qu'il te dit? Pourquoi penses tu que c'est à toi de faire des efforts alors que les infections c'est quelque chose qui arrive, (moi aussi ça m'ai arrivé mais mon amoureux de l'époque était extrêmement patient et compréhensif!).
En 10 mois de relation nous nous étions jamais disputé. Le seul froid entre nous a été le fameux week-end de la crampe.
Une relation qui fonctionne c'est pas une relation où il n'y a pas de disputes… en tout cas pas forcément…
Je comprends qu'il ait été déçu par toutes ces déconvenues mais je trouve dommage qu'il ait attendu d'en avoir ras le bol pour m'en parler et surtout rompre.
Tu devrais être plutôt déçu de son manque de respect.
On s'entendait très bien.
Il serait intéressant pour toi de voir qu'est ce que tu entends par "bonne entente"? l'absence de dispute (cf plus haut)? Parce que de ma fenêtre à moi quelqu'un qui pense que c'est à l'autre de faire des efforts y compris quand un rapport lui est peu plaisant n'est pas quelqu'un avec qui on s'entend bien…
Je voyais un vrai avenir avec cet homme.
Tout à fait. Et c'est d'ailleurs pourquoi tu as fait tous ses efforts. Mais encore une fois comment et pourquoi voir un avenir avec un homme qui te manque de respect. Et le manque de respect c'st pas forcément quelqu'un qui t'insulte, qui te parle mal, etc ça peut être très bien quelqu'un qui pense que tu dois le satisfaire à tout pris. et toi? tes désirs? tes crampes? tes infections? t'avais besoin de plus de douceur quand même non?
Nous étions meme en train de planifier un week-end en amoureux.
Oui certes. Mais qu'est ce que ça signifie pour TOI? qu'il se projetait dans une relation à plus long terme?
Depuis le jour où il m'a rendu mes affaires (samedi) je ne l'ai pas contacté.
et c'est effectivement le plus judicieux pour prendre du recul.
par Elieza
#1309383
Hello Lylely,
Je trouve, pardon, que ton ex est un gros c**.
On parle de l'intime là, de ce qui te touche a l'intérieur (sans mauvais jeu de mot), c'est déja suffisamment chiant d'être une nana chaque mois, alors si en plus tu y rajoutes des problèmes infectieux ou autre, quelle galère....et là clairement, il fait complétement défaut dans son rôle de compagnon.
Un couple c'est pas seulement quand tout va bien et que c'est la fête du slip (pardon) hein...surtout si il refuse de se soigner sachant qu'il pourrait du coup te recontaminer...j'ai pas les mots en fait.
C'est presque une aubaine qu'il t'ait quittée en fait...parce que là c'est ça, mais imagine, si dans quelques années il y avait quelque chose de beaucoup plus grave, en fait tu peux absolument pas compter sur lui quoi.
Perso j'ai eu un papillomavirus de stade 3 (j'ai été opérée), et je t'assure que mon mec pendant la période d'abstinence, ben non seulement il m'a pas fait chier, mais il a été la a toutes les étapes, et il a été lui même consulter pour savoir si lui était ok et qu'il ne puisse donc pas me faire rechuter a moyen terme (puisque c'est un virus...).

Donc tu te sors une quelconque culpabilité que tu pourrais avoir par rapport a cette situation de la tête, et dis toi bien que si, les mecs patients, respectueux et attentifs, ca existe (mais c'est pas ton ex, clairement).
par Lylely
#1309411
Merci merci. Vos messages m'ont fait du bien et réfléchir ! Je continue de sortir avec mes amis et essaie de penser à autre chose. Ça finira bien par m'aider. Belle journée