Aide et conseils pour récupérer ton ex !

Si le coeur vous en dit, racontez-nous votre histoire en détails
#1307840
Merci Elieza, en effet, j'y ai pensé au carnet mais surtout pour ne pas oublier des trucs.
Vendredi je récupère les enfants pour la semaine. Ce sera je pense le moment de confirmer les bases de fonctionnement avec la maman. Je redoute sa réaction car elle n'aura jamais été séparé aussi longtemps des enfants, je crains et je veux éviter le conflit. On verra. Je me fait sûrement des idées.
Merci à toutes et tous et bonne nuit, il est tard ici!
#1307935
Bonsoir le forum,

Comme on me l'a conseillé sur ce sujet, ce soir j'avais envie de coucher par écrit quelques réflexions et sensations.

J'ai récupéré mes enfants vendredi, c'est ma semaine, c'est mon tour. Comme une bouffée d'air, je ne m'étais pas rendu compte que j'étais toute la semaine en apnée, dans l'attente de ce moment. Dans cette histoire, ils sont ma priorité. A tel point que quand ils ne sont pas là, je m'oubli. Et c'est pas bon non plus. Il ne faut pas non plus que je mette en suspend la moitié de ma vie.
Et évidement, après une semaine, les retrouvailles ne sont pas idylliques, il faut cadrer, recadrer, ils sont nerveux, fatigués, à fleur de peau... un peu comme moins surement.
Hier soir, le grand me dit qu'il est content de retrouver sa chambre, et dans la foulée il me dit qu'il voudrait que maman revienne aussi, et qu'on redevienne amoureux...
Moment d'explication pour ne pas entretenir le moindre doute .
Ce soir, il me dit vouloir parler à la maman, je lui fais faire une vidéo que j'envoi.
Ils sont clairement beaucoup plus habitués à mon absence qu'à celle de la maman. il faut que je gère ça. Que tous le monde s'habitue.

C'est con mais j'ai toujours crut qu'on serait la maman et moi, des exemples pour nos enfants, exemple de stabilité, à l'opposé de tout ces couples qui se séparent, qui ne savent pas maintenir le foyer devant les difficultés. Un peu comme une entité et non pas deux individus distincts comme maintenant. Sacrée erreur je sais. Désenchantement.

Ce soir je suis ni haut, ni bas, le comportement de la maman me déçois de plus en plus, les détails sur ce point ne sont pas intéressant. Les réactions de mes enfants me plombent le moral sur l'instant, puis je me reprend, mais j'ai toujours cet arrière gout de grand gâchis.

Je poste ce message mais je pense que j'y reviendrais demain, après une nuit de sommeil.
#1307939
Hello Cyril,

Tu récupères tes enfants le vendredi après l'école ?
C'est une bonne chose ( la journée d'ecole fait "sas"). C'est ce qu'on fait nous aussi. Avant c'etait le dimanche soir , et la transition était plus difficile . Encore maintenant quand elle passe direct del'un à l'autre, c'est plus difficile.

Je comprends la sensation douloureuse d'écoulement de la cellule familiale . C'est probablement une difficulté pour tous, même les moins " traditionnels" d'entre nous .

Mais ce que tu crées est également un foyer pour tes enfants tu sais . Et tu seras un exemple toi aussi pour tes enfants, un papa qui malgré les difficultés les aime et fait de son mieux pour eux, et c'est au fond tout ce que les enfants attendent de leurs parents, pas des robots parfaits, mais des êtres humains qui les aiment et font de leur mieux . ;)

Vous allez trouver votre rythme , j'en suis sûre.
#1307970
Hello Selma,
Merci pour ton soutien.

On fait bien du vendredi après école au vendredi suivant. Le dimanche n'a jamais été une option pour tout un tas de raisons dont celles que tu évoques. Pour le vendredi on verra a l'usage, mercredi à mercredi me semble pas mal aussi, ça permet de se faire des week-ends complets🤔
Pour le moment je subis les décisions de madame un peu dans tous les domaines. Bon, pour le moment ça me va pas trop mal. Je temporise un peu et verrait pour reprendre un peu la main sur les organisations, je pense au fêtes de fin d'année entre autre :? Ça va être compliqué émotionnellement.
Je sens bien que le sujet est en suspens, on est déjà dans la période où il faut prévoir les achats, on anticipe sur les îles! Mais j'ose pas mettre sur la table. La situation n'est pas encore apaisée, je ne peux pas avoir de dialogue avec elle pour le moment.

Arg que c'est pénible ces moments là.
#1307971
Hello Cyril !
Chez nous c'est le vendredi sortie école, donc le week end est complet ;)

Ah noël, vaste question .
J'avais eu du mal à gérer la première année . Mon next nous avait invitées ma fille et moi dans sa famille le 24 au soir, je ne le sentais pas, trop tôt, du coup'j'étais restée seule avec ma fille.( Et on s'était bien marrées d'ailleurs )
Le 25 j'avais amené ma fille chez son père, et j'avais accepté un apéro dejeunatoire, pour ne pas le blesser lui, pour lui faire plaisir à elle ( pas forcément la bonne solution d'ailleurs , car il faut " acter" la séparation ) .
Et mon next m'en avait voulu +++ Bref, je ne donnerais pas de conseils :lol:

L'année d'après, c'est le père de ma fille qui avait une conjointe, et la la question ne s'est plus posée :mrgreen: on a fait ça avec ma mère et ma fille

Et cette année je ne sais pas ...

C'est pour les cadeaux que tu te poses des questions .? Y a pas besoin de discuter la dessus, chacun ses cadeaux et voilà.
Modifié en dernier par Selmasultane le 10 nov. 2019, 18:57, modifié 1 fois.
#1307974
Pour le vendredi on fait bien ça finalement, je récupère les enfants à l'école.
Mais cette fois-ci, madame m'a envoyé un message pour me dire qu'elle passera chercher le grand pour le karaté à 17h30... j'ai dit non... pas possible de récupérer le môme et le laisser repartir 30min plus tard avec sa mère! et son gars!! Si encore c'était pour une autre activité, pas de soucis, mais là c'est un peu trop.
Il a fallut que j'explique à mon grand pourquoi je ne veux pas qu'il aille au karaté...
J'ai pris ma décision, il n'ira pas quand c'est ma semaine. Quand il sera plus grand, on verra. Pour le moment, c'est comme ça. En plus à chaque fois c'est la crise pour qu'il se prépare, sa mère est tellement pressé d'y aller qu'elle met la pression au môme et que rien ne va assez vite... bref, j'ai pas à gérer tout ça.
Je voudrais pas faire croire que je puni le gamin ou la maman en lui refusant cette activité,mais c'est juste pas possible pour moi.

Et je crois que je recommence à me prendre la tête sur des détails... :?

Pour les fêtes, j'attend encore un peu, c'est pas trop les cadeaux. Plutôt qui fait quoi et ou...
Et je sais pas si il y a de "bonnes" solutions comme tu dis Selma.

Je marche sur des œufs pour le moment. Il y a encore cette histoire de maison à régler, je ne voudrais pas que sur un coup de colère et bien influencé, elle décide de tout faire foirer. Et je tiens aussi absolument à ce qu'elle récupère son nom de jeune fille. Tout ça fait que je subis pour le moment. Patience patience encore...

Pour conclure, la voir en ménage aussi rapidement me plombe plus que je pensais.
Après les beaux discours "j'ai besoin d'air", "je veux vivre pour moi", "je veux prendre mes décisions"... bullshit!
Bref, je sais que ça ne me regarde plus. Et même une partie de moi voudrait que ça fonctionne entre eux, ne serait-ce que pour l'équilibre des mômes, et une autre plus sombre souhaite qu'elle se plante lamentablement. Pas fière de ça.
#1308009
je crois qu’effectivement il ne faut pas qu’elle vienne chercher les enfants sur ta semaine, parce que là c’est le bazar , et c'est perturbant pour les enfants.
Il fut un moment où le père de ma fille avait une frénésie d'activités pour elle, et j'ai dit qu'alors elle n'en ferait qu'une semaine sur deux (pas pour les mêmes raisons, juste que j'ai moins de dispos que lui avec le boulot et je ne peux pas courir à 4 activités par semaine)

Après je te conseille autant que possible de ne pas t'arcbouter sur des détails et de hiérarchiser les "combats", en distinguant les vrais nécessités pratiques du règlement de compte . Pas sûre que l’histoire du nom d'usage soit prioritaire par exemple ( c'est surtout symbolique ) .

Quant au reste , c'est humain évidemment . Je ne connais aucun largué de fraiche date de ce forum qui souhaite une nouvelle union pleine de bonheur avec le ou la next hein.
Juste après un moment on s'en fout .
#1308864
Bonjour Etpourtant! merci de demander, je viens régulièrement sur le forum pour lire les diverses interventions, mais je n'avais pas vu ton message.

Justement je venais mettre un peu à jour ce post que je considère finalement comme un journal...

Gros gros coup de moins bien il y a 2 semaines. C'est finalement mon corps qui m'a rappelé à l'ordre... une série de mauvaises nuits, gros cumul de fatigue, la course de trop, la plongée de trop, trop forcé sur les poumons, coup de froid et voilà... j'ai même fini en arrêt maladie!
C'était pas arrivé depuis 20ans! Je pense que j'ai subis physiquement un contrecoup de ces dernières semaines, j'ai adopté un rythme trop intense... et mentalement j'étais à bout. Trop de micro-évènements, de micro-prise de tête...

Pourtant les échanges avec l'ex reste cordiaux et fonctionnels, mais ça me bouffe quand même, surtout que j'ai réduit mes activités palliatives par la force des choses.
Repos forcé, enfin je taf mais je cours beaucoup moins. Je devais plonger aujourd'hui, mais trop de houle, du coup je prend mes baskets pour une reprise en douceur.

Sinon dans la tête je bouillonne, cette vie est tellement à l'opposé de ce que je voulais pour mes enfants! mon dégoût pour l'ex est de plus en plus présent avec les fêtes approchants. Avec les petites embrouillent du quotidien. Elle est tellement à l'opposer de ce que j'ai connu, c'est tout juste si elle gère les enfants. ça fait presque un mois qu 'elle ne les a pas eu le we, une soirée de boulot, un impératif... bref... ça me permet de passer un peu plus de temps avec eux et ça me va.
Je pars pour 3 semaines de déplacement. ça va être vraiment compliqué à vivre pour moi. Jamais été séparé aussi longtemps. Je redoute. A chaque début de semaine de garde, il faut que les enfants et moi on se ré-apprivoise un peu, qu'on reprenne nos marques...

Je sais que ce sont des habitudes à prendre mais c'est dur. Pour eux aussi bien sur.

Aujourd'hui je suis plus haut que bas, la perspective d'aller courir un peu?
... et puis peut-être cette rencontre, au hasard d'une ballade moto? (oui, je fais aussi de la moto...), puis ce 1er rendez-vous un soir, ce second prévu en fin de semaine...
je n'ai pas envie de tomber dans le piège de la relation pansement, mais ça fait du bien au moral de savoir qu'autre chose est possible, il ne faut pas que je me pose trop de question bien sur et laisser faire les choses simplement.

Pourtant je traîne, ce mal-être, ce déchirement... parfois, je me sens encore dans un cauchemar, le pire que je pouvais imaginer. Difficile de se projeter vers quoique ce soit dans ce cas.
Et on dirait parfois que de l'écrire m'enfonce un peu plus dans ce Blues, intellectualiser, verbaliser, et finalement s'analyser ouvre des perspectives, ou plutôt dans mon cas met en évidence l'absence de perspectives et le long chemin de croix que sera cette vie maintenant... :cry:
pfff... je vais courir!
par etpourtant
#1308865
Salut grand !

Merci de tes nouvelles !
Difficile de se projeter vers quoique ce soit dans ce cas.
Bien sûr, mais finalement rien ne t'oblige à te projeter dans quoi que ce soit pour le moment. Regarde juste un peu derrière toi, regarde ce que tu as accompli en deux mois à peine, c'est juste énorme. C'est un chamboulement complet de ta vie, et oui, c'est usant, moralement et physiquement aussi.
Le belle saison est en train d'arriver par chez toi, et même si les fêtes auront probablement une saveur un peu étrange, tu vas certainement en profiter pour continuer à t'aérer, et aussi à gérer tout ça.
Surveille quand même que la mère de tes enfants n'entre pas dans l'abus par rapport aux week end, parce que mine de rien elle doit aussi assumer sa part. Pour le moment, peut-être contente toi de lui rappeler que c'est 50/50, qu'on peut évidemment s'arranger de temps en temps parce qu'on est intelligents, mais qu'il ne faut pas non plus pousser mémé dans les orties. Et je pense que c'est important pour toi de faire cette démarche . Il n'est pas question d'entrer dans le conflit, mais de faire valoir ce que de droit, et également de te donner des objectifs, de dire "non" quand il le faut.

Et puis écrire, même si parfois tu as l'impression que ça te fait ressasser, c'est libérateur, parce que tu peux revenir dessus un temps après et voir ce que tu as gagné depuis. Oui il y a des biens et des moins bien, mais tu les traverses l'un après l'autre, et tu les partages aussi.

Et aussi cette rencontre. Elle est ce qu'elle est, elle sera ce qu'elle sera. J'entends ta crainte du pansement, du ci ou du ça, et c'est bien quelque chose d'humain. Mais, un peu comme quand tu prends un sentier que tu ne connais pas, aies la curiosité d'observer autour de toi ce qu'il t'offre. Il y a peut être une ravine ou un mur au bout mais peut-être pas. Tu ne le sais pas, et pour l'instant tu ne vois aucun signe annonciateur d'un truc qui pourrait foirer. Alors prend le temps d'explorer ce qu'il y a autour de toi pendant que tu marches: c'est l'instant présent, le seul qui est réel. Tu as des pensées sur ce qui pourrait être, c'est bien normal, mais ce qui pourrait n'est pas réel, alors laisse le temps au réel ;)

Bonne route à toi, et viens de temps en temps nous raconter le paysage que tu découvres sur le sentier ;)
miu ont aimé ça
#1308873
bah tu vois Etpourtant, c'est en parti tes messages qui me font venir régulièrement ici.
Je ne me sens pas d'intervenir sur les sujets et encore moins donner des conseils, aucune légitimité et trop dans le jus pour le moment.
Du coup, je relis les différentes interventions, je m'en sert un peu comme des Mantras, quand je ne me sens pas d'écrire mais que j'ai quand même besoin d'un p'tit coup de pouce.
etpourtant a écrit : c'est l'instant présent, le seul qui est réel. Tu as des pensées sur ce qui pourrait être, c'est bien normal, mais ce qui pourrait n'est pas réel, alors laisse le temps au réel
ça je devrais me le graver dans le crane, ou au moins me faire une petite anti-sèche, à l'ancienne ;)
etpourtant a écrit : regarde ce que tu as accompli en deux mois à peine, c'est juste énorme. C'est un chamboulement complet de ta vie, et oui, c'est usant, moralement et physiquement aussi.
Oui c'est vrai, une poignée de semaine, moins que quelques mois... pour foutre en l'air 10ans de relation.
La densité de cette période me file le vertige, des années passent sans quasi laisser de traces mais ces 2 mois se gravent douloureusement. Je revis chaque p**tain de minutes de cette période durant laquelle non, je n'accomplis rien, je subis.
Je commence tout juste à proposer, sans imposer...
La seule chose dont je suis fière, c'est de ne pas vriller, de ne pas laisser court à ma colère, mon dégoût... de toujours prendre sur moi lors des échanges avec l'ex. Tout simplement pour ne pas l'emplafonner... ou me déglinguer les neurones... ou les 2. J'y arrive bien et je pense que le plus compliqué est passé maintenant.

Merci pour le soutien que le forum apporte,
Merci pour votre bienveillance.
par etpourtant
#1308876
Merci pour tes messages sympa, et ça me fait super plaisir, vraiment !
Je commence tout juste à proposer, sans imposer...
La seule chose dont je suis fière, c'est de ne pas vriller, de ne pas laisser court à ma colère, mon dégoût... de toujours prendre sur moi lors des échanges avec l'ex. Tout simplement pour ne pas l'emplafonner... ou me déglinguer les neurones... ou les 2. J'y arrive bien et je pense que le plus compliqué est passé maintenant.
Ben voilà ce que tu accomplis ;)

Tu m'étonnes que cette période est dense, tout va vite, tout se bouscule, c'est un séisme oui, exactement. Et tu le dis toi-même, le plus compliqué est certainement derrière toi. Regarde le ce compliqué, et vois qu'aujourd'hui tu es capable de te dire "putain de moine à roulettes, ça et ça et ça et ça c'est derrière moi". J'ai grimpé la côte, je ne suis pas encore au sommet, mais j'ai grimpé.
Tiens, l'ami Luther King disait un truc pas con, je trouve. Ça disait grosso modo
"ne regarde pas l'escalier mais monte la première marche"... Ben tu le fais, ça couine, ça pique, ça frotte, ça casse les burnes aux entournures, fait chier j'ai autre chose de mieux à faire etc... mais tu le fais, mine de rien ;)

Plein de force avec toi !
#1309541
"Salut. Ça va."...
Voilà ce que l'ex m'envoie... suivi de "dispo pour un whatsapp demain soir"...
mon fils me réclame . Bien sur que je suis disponible, c'est pas ça le problème.

Le problème c'est ce salut ça va... la ponctuation est importante! Le point à la fin ferme la question, ce qui n'en fait plus qu'une formule de "politesse" vide de sens... formule à laquelle bien sur je m'empresse de ne pas répondre... et voudrait elle vraiment que je réponde!?
Je viens de me prendre un cyclone sur la tronche, littéralement, je suis à des milliers de km de chez moi, j'ai pas vu mes gosses depuis une éternité, elle s'est tiré avec le prof de karaté et elle me demande si ça va!?
...et il faut que je reste poli...que je prenne sur moi... et c'est ce que je fais... en respirant... en decrivant cet anecdotique non événement...

Et je me pose cette question, pour de vrai: se rend t'elle compte de mon état d'esprit envers elle? De mon dégout? Devrais-je lui en faire part?

Non bien sûr, ça ne servirait qu'à envenimer une relation somme toute cordiale. Et c'est ça le principal après tout.

Et finalement ce n'est qu'un trait d'humeur, que j' évacue grâce à ce forum. Merci!

Et puis dans le fond, est-ce que ça va?
Pas si mal en fait, je sors un peu, je rencontre du monde, c'est vrai que je fais des efforts de ce côté, je n'esquive pas toute les invitations!!
...et aussi je m'aperçois que j'ai un peu de succès :oops: après 10ans de vie commune, j'avais oublié que je pouvais attirer... jamais trop eu l'instinct de chasseur c'est vrai...et pas très attentif aux différents signaux...

Lorsque la séparation m'est tombé dessus, j'ai immédiatement pris la résolutions de ne pas mecrouler, au moins physiquement. Rasage soigné tous les jours, sport, alimentation, zéro alcool...je crois que je récolte les fruits de tout ça et que ça me permet de surmonter ces épreuves plus rapidement...
Mais parfois comme ce soir, il y a des pointes d'agacement qui ressortent!!!

Bonne soirée le forum
par etpourtant
#1309546
Salut Cyril,
Ouaip il y a des pointes d'agacement. Il y en a et il y en aura encore, mais de ce que je lis, elles passent presque aussi vite qu'elles arrivent, et ça c'es tout bon.
Tu les sens les questions qui viennent, pourquoi elle dit ça, qu'est ce que ça veut dire etc... et voilà, tu laisses venir les questions et quelques minutes après tu te dis boaf, à quoi bon, sert à rien, et tu repars vaquer à tes occupations.
Parfois ça pique plus, parfois ça pique moins, y'a des hauts, y'a des bas, c'est la vie papa !

Et, la vraie question, et tu te la poses: comment vais-je aujourd'hui ? Et là petit moment de relativité, et finalement, oui ça va plutôt bien, alors grand sourire et c'est reparti pour une nouvelle journée pleine de curiosités.

Voilà, bien vu aussi de venir évacuer ici le petit bout d'humeur qui passe.

Bonne journée à toi !
miu ont aimé ça
#1309580
Merci Etpourtant,

Il ne faut pas se cacher la vérité, je vais de mieux en mieux! ;)
...et c'est en grande partie grâce à ce forum, ce lieu d'expression, cet exutoire parfois...
Grâce bien sur aux intervenants, à toi, à tous les autres.
Merci! Et bonne nuit le forum
Toute nouvelle ici.

"Du coup, explique nous dans quelles circonst[…]

Janysse ! Enfin! Je n'ose y croire! Je reviens t[…]

Ceci dit, je ne pense pas que tu as 36 options s[…]

Bonjour, Tu gères bien, tu as bien fait de[…]

Bonjour à tous , C’est la 1er fois qu[…]

Bonjour Je pense que tu te prends un peu trop la[…]

Besoin de vos avis

Bonjour, Tout d'abord merci a ceux qui prendront l[…]

Abandonner ou attendre

Bonjour Luna, à votre avis je fais quoi[…]