Aide et conseils pour récupérer ton ex !

Si le coeur vous en dit, racontez-nous votre histoire en détails
#1305785
Hello, merci pour ta réponse.

Nous n'avons jamais posé de condition à cette relation et c'était plutôt confortable au début.
En disant ça, c'était effectivement à prévoir que ça arrive.

Personnellement, même si ça m'arrive de "regarder le menu", je n'ai pas l'envie de passer à l'acte quand je suis bien avec une personne.
Si ça m'arrivait, je pense que c'est parce qu'il y aurait un problème dans la relation.

Il y a deux choses qui ressortent quand je pense à ce que je ressens :
- pour moi, il m'a menti (même si ne pas dire c'est pas mentir, blabla) et c'est une chose avec laquelle j'ai beaucoup de mal.
- c'est surtout mon ego qui est blessé. Je vois ça comme si je ne lui suffisais pas. Et j'ai souvent ce sentiment dans ma vie de tous les jours (au travail ou pour ma famille, je ne fais jamais assez bien en gros). Et je me demande ce qu'elle avait de plus que moi...

Non, ce ne serait pas "une chance" si ça s'arrêtait, je me suis mal exprimée. Il y a donc de grands risques que ça se termine...
Et je n'en ai pas envie. Cette relation m'apporte beaucoup. C'est quelqu'un de très positif et hyper attentionné. On passe énormément de temps ensemble et on fait des tas de choses qui m'étaient jusqu'alors étrangères. On s'entend hyper bien et on est hyper à l'aise ensemble. Ca paraît bête, mais ce sont des choses que je n'avais pas connues dans ma (et même mes) relation(s) précédente(s).

J'ai du mal à imaginer ce qui pourrait se passer si on en parlait. Donc oui, je pense au pire. Surtout par rapport à moi... Je ne sais pas si j'arriverais à passer au-dessus, en fait. Ici, on échange par textos parce que je passe quelques jours en famille, mais on se verra probablement dans quelques jours et je redoute un peu. Je ne crois pas avoir envie de faire des câlins ou quoi avec ça dans un coin de la tête. Là, par messages, je suis neutre donc je ne crois pas qu'il puisse avoir remarqué quelque chose.

Finalement, oui, je ne vois que ça comme solutions pour l'instant.
Je ne veux pas en parler à des ami.e.s, parce que je n'ai pas envie de lui donner une mauvaise image auprès d'eux.
J'ai pensé en parler à ma soeur, mais la connaissant, elle foncerait chez lui avec un sécateur.
Idem pour mes parents qui, par dessus le marché, me feraient la leçon.

Pour ma psy, je n'ai pas été très juste, en fait. C'est juste une impression par rapport à une discussion qu'on a eue sur l'infidélité.
Et je pense que je suis gênée d'aller lui en parler parce que la dernière fois que j'y suis allée, elle m'a demandé comment ça se passait et tout était presque rose et violette...
#1305812
Bonsoir,


Inutile de te dire comment nous aurions réagi à ta place, car nous ne sommes pas toi. Fais en fonction de toi.

Qu’est-ce qui compte le plus pour toi ?

- « mon copain s'est tapé une autre fille alors qu'on se voyait depuis six mois. Je sais que notre relation n'était pas nette à ce moment-là, mais je me sens trompée […] pour moi, il m'a menti (même si ne pas dire c'est pas mentir, blabla) et c'est une chose avec laquelle j'ai beaucoup de mal […] Je vois ça comme si je ne lui suffisais pas. […] Je ne crois pas avoir envie de faire des câlins ou quoi avec ça dans un coin de la tête. »

- « c'est devenu une vraie histoire et plutôt belle […] On a réussi à construire un chouette truc tous les deux et je me sentais bien... […] Cette relation m'apporte beaucoup. C'est quelqu'un de très positif et hyper attentionné. On passe énormément de temps ensemble et on fait des tas de choses qui m'étaient jusqu'alors étrangères. On s'entend hyper bien et on est hyper à l'aise ensemble. »


Soit tu estimes que votre relation, si belle soit-elle, s’est construite sur des bases viciées, et tu ne parviens pas à passer outre (car cela entache tout le reste à tes yeux) …

Soit tu parviens à te dire « Ok, je me sens trompée, mais notre relation n’était pas claire à ce moment-là, et ce qui compte le plus pour moi, c’est que nous avons « réussi à construire un chouette truc » (que je ne veux pas perdre) » …


[« Soit je me tais et on continue comme si de rien n'était. »]

Cela me paraît délicat, étant donné que la nouvelle te bouffe… (Dans ces cas-là, il y a de grandes chances que cela finisse par sortir tôt ou tard, et pas de la plus belle des manières…)

Parviendrais-tu à faire « comme si de rien n’était » ? Plus ou moins inconsciemment, n’adopterais-tu pas un comportement (réticence aux caresses, par exemple) qui laisserait paraître le « malaise » ? (Toutes ces attitudes plus ou moins inconscientes risqueraient de créer un gros conflit au fil du temps… De malentendus en malentendus… Lorsque les choses ne sont pas mises au clair, un comportement plus ou moins inconscient peut saboter une relation...)


[« Soit je lui balance tout et il y a de grandes chances que tout s'arrête. »]

Peut-être lui en parler calmement (sans esclandre), mais je ne sais pas si tu t’en sens capable (vu que cela te touche beaucoup).


Prends le temps de la réflexion. Fais le point avec toi-même.
#1305820
Bonsoir,

Merci pour ta réponse qui m'a interpellée et m'a poussée à retourner voir ce que je disais exactement sur cette relation.
J'suis repassée par mes divers états d'esprits, relu toutes mes prises de tête et les souffrances que ça générait.

Et bien sûr, vos réponses qui disaient de bien faire gaffe à moi et de pas répéter le même schéma qu'avec mon ex.
Là où c'est << drôle >>, c'est que les faits se sont produits quand je me suis détendue dans cette relation, mais que mon ex est ressorti de nulle part.
Et j'ai hésité... Je ne dis pas que je regrette, du tout, mais je suis passée par une phase où j'aurais pu, moi aussi, mettre un pied de travers.

Bref. J'ai bien conscience que chaque personne est différente, que personne peut agir à ma place.
Mais à l'heure qu'il est, je ne suis toujours pas certaine de ce que je vais faire.

[Soit tu parviens à te dire « Ok, je me sens trompée, mais notre relation n’était pas claire à ce moment-là, et ce qui compte le plus pour moi, c’est que nous avons « réussi à construire un chouette truc » (que je ne veux pas perdre) » …]
> Je suis plutôt dans ce mood-là...

Mais je ne pense pas être capable de faire semblant, parce que j'ai des images qui tournent en boucle dans ma tête et j'ai peur du moment où on va se voir. C'est absolument pas mon genre de refuser des câlins, il saura tout de suite.

J'ai pris des notes sur ce que je disais ici au début et ce que vous m'aviez répondu et je réfléchis là-dessus.
Merci en tout cas :)
#1305862
Bonsoir,

Endlessly a écrit :
22 sept. 2019, 04:25
Mais à l'heure qu'il est, je ne suis toujours pas certaine de ce que je vais faire.
Rien ne presse, prends ton temps.

[Soit tu parviens à te dire « Ok, je me sens trompée, mais notre relation n’était pas claire à ce moment-là, et ce qui compte le plus pour moi, c’est que nous avons « réussi à construire un chouette truc » (que je ne veux pas perdre) » …]

> Je suis plutôt dans ce mood-là...
Je m'en doutais un petit peu, car tu as généralement tendance à rester dans une relation (même lorsque cette dernière te fait souffrir).


Courage.
  • 1
  • 10
  • 11
  • 12
  • 13
  • 14

Tant pis pour eux, et tant mieux pour nous , car i[…]

Je pense que tu as complètement raison Agat[…]

Mensonges et trahison

Hello togig et désolée pour ce que t[…]

Ma play list anti-deprime

https://www.youtube.com/watch?v=OUkNM9HNFpc&li[…]